1
Toutcequ'ilfautsavoiravantdepasseràSAPBI4.2(ouàtouteautreversiondeSAPBusinessObjects)
Tout ce qu'il faut savoir avant de...
2
Toutcequ'ilfautsavoiravantdepasseràSAPBI4.2(ouàtouteautreversiondeSAPBusinessObjects)
aperçus que tous les rapports avai...
3
Toutcequ'ilfautsavoiravantdepasseràSAPBI4.2(ouàtouteautreversiondeSAPBusinessObjects)
Avez-vous les réponses à toutes ce...
4
Toutcequ'ilfautsavoiravantdepasseràSAPBI4.2(ouàtouteautreversiondeSAPBusinessObjects)
Grâce à 360Eyes :
• Déterminez le ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Tout ce qu'il faut savoir avant de passer à sap bi 4 2 (ou à toute autre version de sap BusinessObjects)

30 vues

Publié le

Avant de migrez en BI4.2 pensez à auditez et nettoyez votre environnement Business Objects

Publié dans : Logiciels
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
30
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tout ce qu'il faut savoir avant de passer à sap bi 4 2 (ou à toute autre version de sap BusinessObjects)

  1. 1. 1 Toutcequ'ilfautsavoiravantdepasseràSAPBI4.2(ouàtouteautreversiondeSAPBusinessObjects) Tout ce qu'il faut savoir avant de passer à SAP BI4.2 (ou à toute autre version de SAP BusinessObjects) Depuis 2001, mon mari et moi avons déménagé à 5 reprises. A chaque fois, nous avons rempli une énorme malle d'à peu près 1,50m de long sur 60cm de haut. Celle-ci était évidemment très lourde et difficile à refermer. J'ignorais totalement ce qu'elle contenait, mais d'après mon mari, il s'agissait de "choses importantes" qu'il voulait garder. Nous avons donc payé 5 fois le déménagement de cette malle pour ensuite la ranger et l'oublier. Elle finissait en effet à la cave ou dans le garage de chaque maison que nous avons occupée. Je n'ai jamais posé de questions jusqu'au dernier déménagement, lorsque la malle a fini dans le bureau. Elle traînait dans le passage, et je ne voulais plus l'y voir ! De l'aveu même de mon mari, la clé avait été perdue et je pense qu'il ne se souvenait plus non plus du contenu de cette malle. Après avoir insisté pendant une semaine, j'ai réussi à lui faire cisailler le cadenas. C'est ainsi que nous avons retrouvé les livres de cours datant de quand il était étudiant ... il y a 20 ans ... que de vieilleries ! Vous vous demandez peut-être pourquoi je vous raconte tout cela et quel rapport cette histoire peut bien avoir avec les migrations Business Objects. Cette malle et les déménagements me rappellent la manière dont j'ai été amenée à faire les mises à niveau Business Objects au fil des ans. Nous avons migré le contenu d'une version de Business Objects à l'autre sans savoir si nous étions en train de travailler sur du contenu inutilisé ou obsolète. Nous n'avions aucune vision d'ensemble de ce qui était réellement utilisé et donc, nous ne voulions pas courir le risque de supprimer des rapports ou des objets utilisés par les utilisateurs finaux. Résultat : nous avons tout migré. C'est exactement ce qui se passait lorsque nous déménagions une malle pleine de vieux livres de maison en maison. Si j'avais su ce qu'elle contenait, j'aurais envoyé les livres au recyclage ou les aurais donnés avant même le premier déménagement ! J'ai été administratrice Business Objects chez un client pendant 10 ans. Et pendant tout ce temps, j'ai effectué des migrations vers les nouvelles versions de Business Objects depuis la version 5. Les migrations ont eu lieu de v5 à 6.5, 6.5 à XI, XI à XIR2, XIR2 à XI3.1 et enfin de XI3.1 à BI4.1. L'environnement était fortement exploité (usage ad hoc), avec pour conséquence, au fil du temps, un nombre toujours plus important de rapports dans les dossiers personnels des utilisateurs. Bien entendu, ceci signifiait un référentiel toujours plus gourmand en stockage et ça allongeait également le temps nécessaire aux migrations. A chaque mise à niveau vers une nouvelle version de Business Objects, nous nous efforcions de trouver des moyens d'amener les utilisateurs à nettoyer leurs dossiers personnels. Cette question a été soulevée dans un blog traitant de la sauvegarde et de la restauration BO (cas 5) Au cours de l'une des mises à niveau (de 6.5 à XI, il me semble), nous avons décidé de ne migrer aucun dossier personnel. A la place, nous avons demandé aux utilisateurs d'envoyer les rapports qu'ils souhaitaient conserver dans la boite de réception de l'administrateur. Chaque jour, le nombre de documents reçus augmentait sensiblement. Et puis un jour, nous nous sommes
  2. 2. 2 Toutcequ'ilfautsavoiravantdepasseràSAPBI4.2(ouàtouteautreversiondeSAPBusinessObjects) aperçus que tous les rapports avaient disparu, comme si la boite de réception de l'administrateur s'était vidée. Plusieurs heures de recherches et un ticket de support Business Objects plus tard, nous avons compris ce qui s'était passé : le nombre de documents dans la boite de réception dépassait le maximum de 1 000 défini dans la configuration BO. Par conséquent, ils ne s'affichaient plus. En fin de compte, les documents étaient toujours bien là, mais ils ne s'affichaient simplement plus. Nous avons réussi la migration, mais nous n'avons plus jamais procédé de cette façon par la suite ! A chaque mise à niveau suivante, nous avons donc insisté pour que les utilisateurs suppriment leurs documents inutilisés, sans savoir s'ils nous avaient écouté ou non. Nous avons donc tout migré en bloc. Lorsque vous déménagez, vous mettez en général de côté les choses que vous ne souhaitez pas garder. J'avais donc l'habitude de séparer d'un côté ce que je voulais donner, et de l'autre, tout ce qui devait être jeté. Il y a toujours quelque chose que l'on ne veut pas emporter. Ainsi, déménager offre une occasion parfaite de faire le tri ! Il en va de même lorsque l'on migre d'une version de Business Objects à l'autre ; c'est le moment idéal pour faire un grand nettoyage ! Les 10 étapes que nous vous recommandons de suivre pour simplifier la migration vers BI4.2 sont présentées ici : Ce document détaille la procédure de nettoyage avant migration. Migrez-vous l'intégralité de votre contenu d'une version de Business Objects à l'autre ? Les migrations monopolisent-elles du temps et des ressources pour le traitement de contenu inutilisé, obsolète ou redondant ? Avez-vous constamment besoin d'étendre l'espace de stockage sur vos serveurs au fur et à mesure de l'évolution de vos environnements ? Savez-vous vraiment ce qui se passe sur votre plateforme ?
  3. 3. 3 Toutcequ'ilfautsavoiravantdepasseràSAPBI4.2(ouàtouteautreversiondeSAPBusinessObjects) Avez-vous les réponses à toutes ces questions ? • Au cours de l'année passée, voire des 2 dernières années, quels sont les rapports n'ayant jamais été utilisés ? • Quels sont les objets d'univers inutilisés dans aucun rapport existant dans votre environnement ? • Quel type de contenu consomme le plus d'espace dans le CMS ? Les boites de réception ? Les instances ? Les dossiers publics ? Ou les dossiers personnels ? Ne voudriez-vous pas cartographier votre environnement afin de déterminer exactement ce qu’il faut conserver ? La suppression du contenu inutilisé et obsolète avant migration réduirait donc considérablement la durée du processus et la quantité d'espace de stockage nécessaire sur le serveur BO. Les audits Business Objects fournissent certaines informations, mais celles-ci sont limitées aux détails concernant le contenu auquel les utilisateurs ont accédé. Par exemple, si un rapport donné n'a jamais été généré, ou qu'un objet existant n'a jamais été utilisé, celui-ci n'apparaîtra dans aucun rapport d'audit. 360Suite permet d'obtenir les informations manquantes pour une gestion optimale des environnements SAP BusinessObjects. 360Eyes, l'un des composants de 360Suite, fournit un très grand nombre de détails apportant toutes les réponses aux questions que vous pourriez avoir concernant vos environnements. Concernant les limitations d'audit évoquées ci-dessus, 360Eyes résout ce problème en récupérant les données depuis le CMS et Auditor. Les données sont rassemblées dans une base de données unique, créant ainsi le lien auparavant manquant. 360Eyes est fourni avec 4 univers et 40 rapports Webi directement utilisables. Vous pouvez immédiatement procéder à l'analyse de votre environnement et générer des rapports personnalisés. A l'avenir, vous allez vous demander comment il était même possible de procéder à une migration sans ces informations !
  4. 4. 4 Toutcequ'ilfautsavoiravantdepasseràSAPBI4.2(ouàtouteautreversiondeSAPBusinessObjects) Grâce à 360Eyes : • Déterminez le contenu inutilisé (objets d'univers, rapports, utilisateurs, etc.). • Comparez plusieurs environnements et versions en cours de migration. • Analysez et nettoyez les univers UNV avant conversion au format UNX. • Optimisez les structures des rapports avant conversion en déterminant les objets et variables inutilisés. • Effectuez des analyses d’impact : Déterminez quels sont les rapports contenant des objets d’univers données, une table ou un champ d’une table, ou même une fonction Business Objects (par exemple Somme). • Détectez les doublons et identifiez les mêmes documents présents dans plusieurs dossiers de l'environnement. • Comparez les paramètres de sécurité entre versions et repérez les changements survenus en cours de migration. • Documentez le contenu des environnements (documents, univers et sécurité). • Et bien plus encore ! Le manque de visibilité entraine pertes de temps et d'argent, ainsi que des coûts de stockage plus élevés. N'avancez plus à l'aveuglette lors des migrations Business Objects : 360Eyes vous apporte toutes les informations dont vous avez besoin pour exécuter sereinement ces opérations de maintenance. Pour davantage d’informations : http://www.gbandsmith.com/fr/solutions-sap-businessobjects/auditez-et-analysez/

×