« 50 ans après Robert Schuman
et 20 ans après l’unification
allemande, que devient le
“couple franco-allemand“ » ?
Sylvie ...
Que devient le couple franco-
allemand ?
Remarque préliminaire : je n’ai pas peur de la grande
Allemagne, je redoute plutô...
1° Est-il encore utile ?
Oui, indispensable même pour 4 raisons :
 EU à 27 encore plus hétérogène ;
 Grand nombre d’Etat...
2° Est-il encore vivant ?
Oui :
 Ne pas idéaliser le passé
 Kohl Mitterrand aussi des difficultés
 De Gaulle chaise vid...
2° Est-il encore vivant ?
 L’Union de la Méditerranée :
 accord au forceps mais accord, grâce à une capitulation
complèt...
2° Est-il encore vivant ?
Alors pourquoi ce sentiment d’échec, d’éloignement ?
Les facteurs sont nombreux et s’entremêlent...
2° Est-il encore vivant ?
 2.L’absence de vision et de convictions européennes :
 Où veulent aller N. Sarkozy et A. Merk...
2° Est-il encore vivant ?
 3. Les équilibres rompus:
 1950 Gleichberechtigung ; offre française très
généreuse, devoir m...
3° Quelles pistes d’avenir ?
 Conditions préalables :
 En France, réformer, regagner compétitivité et
crédibilité; appre...
3° Quelles pistes d’avenir ?
3 chantiers
 Se regarder en face : déclin européen partagé ;
 aucun Etat européen ne fera f...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

« 50 ans après Robert Schuman et 20 ans après l’unification allemande, que devient le “couple franco-allemand“ » ?

537 vues

Publié le

Intervention de Sylvie Goulard

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
537
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

« 50 ans après Robert Schuman et 20 ans après l’unification allemande, que devient le “couple franco-allemand“ » ?

  1. 1. « 50 ans après Robert Schuman et 20 ans après l’unification allemande, que devient le “couple franco-allemand“ » ? Sylvie Goulard Députée européenne ALDE Francfort, 25.10.2010
  2. 2. Que devient le couple franco- allemand ? Remarque préliminaire : je n’ai pas peur de la grande Allemagne, je redoute plutôt la petitesse des esprits à travers toute l’Europe. Je voudrais aborder 3 questions, en tentant d’être aussi objective que possible. - Comme dit Faust de Goethe, “Du kannst im Großen nichts vernichten - Und fängst es nun im Kleinen an“.  1° Est-il encore utile ?  2° Est –il encore vivant?  3° Quelle sont les pistes d’avenir ? Les pièges ?
  3. 3. 1° Est-il encore utile ? Oui, indispensable même pour 4 raisons :  EU à 27 encore plus hétérogène ;  Grand nombre d’Etats ;  Institutions plus complexes que jamais ; • jamais été aussi utile, ce qui ne signifie pas qu’il soit utile en l’état ou accepté  Le besoin de convergence économique mais aussi politique est énorme  = condition de perpétuation de la monnaie unique ; nécessaire à l’équilibre du Marché Unique  malgré un décrochage française, France et Allemagne restent les 2 économies majeures de la zone Euro, 2 pouvoirs politiques mondiaux.  Quelle alternative ? Rapports de force et retour aux alliances  Chaque « grand » prend ses « petits » sous son aile : coupure Nord – sud ? - ce serait une catastrophe. Forces centrifuges ; nul ne sait où cela finirait  EU instrument de gouvernance pour demain, au niveau mondial.
  4. 4. 2° Est-il encore vivant ? Oui :  Ne pas idéaliser le passé  Kohl Mitterrand aussi des difficultés  De Gaulle chaise vide etc  toujours difficile et contre nature, ce qui fait sa vertu  Ne pas trop personnaliser :  Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont à l’évidence des caractères opposés ; n’auront probablement jamais des affinités profondes mais un certain travail a été fait (damage limitation) On peut citer de nombreux exemples, y compris de l’époque Merkel / Sarkozy :  Le traité de Lisbonne grâce à la Présidence allemande de 2007 et d’un certain courage de Nicolas Sarkozy dans le contexte « post traumatique » de l’époque (pas de nouveau referendum etc.)
  5. 5. 2° Est-il encore vivant ?  L’Union de la Méditerranée :  accord au forceps mais accord, grâce à une capitulation complète – et opportune – de Nicolas Sarkozy ; • il a transformé son projet radicalement - d’un délire géopolitique solitaire méditerranéen en un projet européen.  L’impact de cette affaire sur la relation Sarkozy Merkel en général sous-estimé.  Et SURTOUT Dans la crise de l’Euro, l’Allemagne a fini par prendre ses responsabilités :  non sans mal et tardivement mais il faut tenir compte • de l’état de l’opinion, • du déchaînement de la BILD, • de la décision du BVG, • du contexte préelectoral en Nordrhein-Westfalen ; Mme Merkel a fini par perdre une élection majeure, entraînant la perte de sa majorité au Bundesrat
  6. 6. 2° Est-il encore vivant ? Alors pourquoi ce sentiment d’échec, d’éloignement ? Les facteurs sont nombreux et s’entremêlent ; j’en retiendrai 3 principaux :  1. Le contre-sens : pas un franco-allemand communautaire.  Le problème n’est pas sa disparition mais sa mutation en quelque chose d’inacceptable pour nos autres partenaires et de contre-productif • voir Deauville perçu comme un accord sur le dos des autres  INTERGOUVERNEMENTAL • renforcement de soi-même (les grands) au lieu de renforcer le système communautaire, • attaques incessantes contre la Commission(en Allemagne aussi ) • maintenant même contre le Parlement ( Fr aucune tradition parlementaire ; Allemagne plus étrange, voir décision BVG de 2009 sur le traité de Lisbonne – gravissime)
  7. 7. 2° Est-il encore vivant ?  2.L’absence de vision et de convictions européennes :  Où veulent aller N. Sarkozy et A. Merkel dans le monde complexe d’aujourd’hui ? Le savent-ils eux-mêmes ?  Conservatisme national avec, à la marge, quelques concessions à l’Europe. Erreur historique. • Des étapes sont concevables mais pas une telle absence d’orientation.  Pas de message positif crédible, pas de vision durable ; • N. Sarkozy et A. Merkel font toujours l’Europe dos au mur, sans lustre ni enthousiasme ; on la fait mais on l’avale comme une huile de foie de morue • exemple de Kohl / au conseil de sécurité ; aujourd’hui multilatéralisme et son contraire ; pas de suite dans les idées sur l’organisation du monde.
  8. 8. 2° Est-il encore vivant ?  3. Les équilibres rompus:  1950 Gleichberechtigung ; offre française très généreuse, devoir moral (Adenauer) ; • fin de la course à qui est plus puissant que l’autre. Allemagne objectivement dominante dans l’UE (population mais surtout économie) ; pas seulement lié à l’unification mais aussi à une puissance économique acquise par le travail et l’effort ; les Allemands doivent avoir conscience de ce qu’ils représentent ; jamais facile d’être le plus grand, le plus fort, même en laissant le passé de côté et il ne sera pas laissé de côté de sitôt comme on l’a vu pendant la crise grecque  perte de compétitivité française et des autres Etats membres de l’UE ;  L’Allemagne a atteint ses objectifs en Europe : • elle est entourée de voisins pacifiques ; • bénéficie énormément du marché intérieur et de l’euro ; • n’a jamais eu de débat sur l’UE (La France, malgré tous les défauts des débats référendaires, en a eu 2 en 1992 et 2005).
  9. 9. 3° Quelles pistes d’avenir ?  Conditions préalables :  En France, réformer, regagner compétitivité et crédibilité; apprendre la modestie (vaste programme) et le jeu collectif  En Allemagne, réaliser que ce que l’histoire imposait peut être un atout : passage à la Selbstbeschränkung librement consentie ; • Allemagne doit payer plus et prendre plus de responsabilités, non au nom du passé mais du présent et de l’avenir ; • trop de tabous dans le débat allemand (subsidiarité, transfertunion etc) ; • aucun exercice de ses responsabilités militaires ; • démission de Köhler très regrettable car il posait une bonne question
  10. 10. 3° Quelles pistes d’avenir ? 3 chantiers  Se regarder en face : déclin européen partagé ;  aucun Etat européen ne fera face seul ;  sociétés vieillissantes ;  problème d’intégration des immigrés ;  crise des valeurs ; post christianisme ?  Reconstruire une vision d’ensemble européenne : Etats-Unis d’Europe ?  question posée par l’émergence de nouvelles puissances et le basculement du monde ;  jamais aussi peu débattue ;  essentiel dans la gouvernance mondiale ;  un outil positif, étudié, admiré, perfectible et à perfectionner  Renforcer la démocratie pour ne pas perdre les citoyens en route ;  notamment le rôle du PE. ie accepter une démocratie SUPRANATIONALE

×