“Alimentation      del’adolescent”      Nicolas Sahuc                                                                Elisa...
Aucun conflit d’intérêts avec unesociété savante de l’industrie agro-alimentaireAucun conflit d’intérêts avec uneindustrie...
Plan de l’atelier A. Vignette clinique B. L’assiettologie      B.1. Les besoins énergétiques      B.2. La répartition éner...
A   Vignette clinique    “ACT on LIFE, NOT on Weight”
Consultation de Melle R.Prise de conscience aujourd’hui de la problématique, jamaisalarmée, pas de courbe de poids réalisé...
poids actuel: 60kgtaille: 1,52mâge: 13 ansIMC= kg/m2IMC=Observer la courbe decroissance: cassure?                        N...
poids actuel: 60kgtaille: 1,52mâge: 13 ansIMC= kg/m2IMC=   26Observer la courbe decroissance: cassure?                    ...
Petit déj chez la mère:                                               6h45                                                ...
Vos solutions?                 N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
B   “L’assiettologie”    “ACT on LIFE, NOT on Weight”
B.1.  Les besoins énergétiques       2 besoins chez l’enfant:          croissance          maintien des tissus       Métab...
B.2.  La répartition énergétique sur la journée       Petit-déjeuner: 25% de l’A.E.T. journalier       Repas de la “mi-jou...
B.3.  La structuration des repas       Dans le repas:         un apport de protides (0,8gr/kg/j)         un apport de frui...
B.4.  La pratique sportive       Agit sur le N.A.P.         N.A.P. 1,5 pour un sujet sédentaire         N.A.P. 2 pour un s...
C   La restriction cognitive    “ACT on LIFE, NOT on Weight”
C.1.  “Le piège à doigts chinois”                            N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
Petit déj chez la mère:                                  6h45    40gr céréales chocolatées avec                           ...
Petit déj chez la mère:                                  6h45     40gr céréales chocolatées avec                          ...
Savoir/Connaissance  7h                    12h30                       17h                               20h              ...
Savoir/Connaissance          1      2   3   4        5           6  7h                                  12h30             ...
Savoir/Connaissance          1      2   3     4           5           6  7h                     J’ai faim         12h30   ...
Savoir/Connaissance          1      2   3     4           5           6         1   2   3   4             5   6         7 ...
Savoir/Connaissance          1      2   3     4           5           6         1   2      3        4             5   6   ...
Savoir/Connaissance                     Tenir Vs Bien-être          1      2   3      4           5           6         1 ...
C.2.  L’entourage comme facteur de maintien       Comportements alimentaires des parents:                  restriction cog...
D   Psycho-éducation    “ACT on LIFE, NOT on Weight”
D.1.  Psychoéducation: la faim       Est inédite                       A appréhender Vs en avoir                          ...
D.2.  L’entourage       Sont les premiers acteurs de soins       Que faire?          psychoéducation sur leurs comportemen...
D.3.  Représentation du problème                          N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
D.3.  Représentation du problème       Avant la séparation                             N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
D.3.  Représentation du problème       Avant la séparation   Après le divorce                                             ...
D.3.  Représentation du problème       Avant la séparation   Après le divorce                                             ...
D.3.  Représentation du problème       Avant la séparation   Après le divorce                                             ...
D.3.  Représentation du problème                                                 “Place”                                  ...
L’éclipse de soleilSi l’enfant est l’astreSi la lune est le problèmeL’astre a besoin d’être nourri d’affection “consistant...
L’éclipse de soleilSi l’enfant est l’astreSi la lune est le problèmeL’astre a besoin d’être nourri d’affection “consistant...
D   Essai:       Pourquoi la France    prend le chemin des E.U. ?     “ACT on LIFE, NOT on Weight”
Quelques chiffres: Obépi 2009 (Et. Roche)   12,4% de la prévalence de l’obésité chez les plus de 18 ans   En 3 ans élévati...
“Assiettologie”ou “être dans l’espoir du perdre du poids”                                                       “Hélas ! J...
Il est préférable de     travailler sur le    développement    comportements  alimentaires sains                          ...
Merci de votre écouteFondateur et vice-Président de                                          sahuc.nicolas@gmail.coml’asso...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nouveau traitement dans l\'obésité infantile

967 vues

Publié le

1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
967
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
20
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Nouveau traitement dans l\'obésité infantile

  1. 1. “Alimentation del’adolescent” Nicolas Sahuc Elisa Cossonnet www.elisacossonnet.com Spécialiste des troubles des conduites & comportements alimentairesFondateur et vice-Président de sahuc.nicolas@gmail.coml’association “L’ACT, redonnons du sens www.nicolassahuc.frau comportement alimentaire” twitter: nicolassahucwww.sudtca.fr
  2. 2. Aucun conflit d’intérêts avec unesociété savante de l’industrie agro-alimentaireAucun conflit d’intérêts avec uneindustrie de l’agro-alimentaireAucun conflit d’intérêts avec unesociété de l’industrie pharmaceutique N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  3. 3. Plan de l’atelier A. Vignette clinique B. L’assiettologie B.1. Les besoins énergétiques B.2. La répartition énergétique sur la journée B.3. La structuration des repas B.4. La pratique sportive C. La restriction cognitive C.1. “Le piège à doigts chinois” C.2. L’entourage comme facteur de maintien D. Psycho-éducation D.1. Psycho-éducation: la faim D.2. L’entourage comme ressource D.3. Suite de la vignette clinique E. Conclusion: pourquoi la France prend le chemin des E.U. ?
  4. 4. A Vignette clinique “ACT on LIFE, NOT on Weight”
  5. 5. Consultation de Melle R.Prise de conscience aujourd’hui de la problématique, jamaisalarmée, pas de courbe de poids réalisée par le M.G.poids actuel: 60kg taille: 1,52m âge: 13 ansHistoire de la famille: pas d’ATCD de problème de poids dans la famille divorce et prise de poids un an après mère a toujours été au régime N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  6. 6. poids actuel: 60kgtaille: 1,52mâge: 13 ansIMC= kg/m2IMC=Observer la courbe decroissance: cassure? N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  7. 7. poids actuel: 60kgtaille: 1,52mâge: 13 ansIMC= kg/m2IMC= 26Observer la courbe decroissance: cassure? N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  8. 8. Petit déj chez la mère: 6h45 40gr céréales chocolatées avec du laitEnquête alimentaire de l’enfant par la mère ou 3 brioches au chocolat 12h00 déj avec le papa: pas d’entrée un plat composé de V/P/O avec légumes et féculents, 2 assiettes identiques un yaourt 17h Goûter avec maman: 40gr céréales ou 3 brioches 19h soir avec maman: légumes et viande avec un yaourt N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  9. 9. Vos solutions? N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  10. 10. B “L’assiettologie” “ACT on LIFE, NOT on Weight”
  11. 11. B.1. Les besoins énergétiques 2 besoins chez l’enfant: croissance maintien des tissus Métabolisme de base calculé (Black et al.,1996;Henry et al., 1999) par l’équation (kg et m): (validation Vermorel, 2000) MB(garçon) = 69,4xP + 322xT + 2392 MB(fille) = 30,9xP + 2016,6xT + 907 en kJ.j-1 La dépense d’énergie: DE= (MB x NAP)+ Ec Ec (dépense liée à la croissance) variable en fonction du sexe et de l’âge de 10kCal à 80kCal/J N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  12. 12. B.2. La répartition énergétique sur la journée Petit-déjeuner: 25% de l’A.E.T. journalier Repas de la “mi-journée”: 40% de l’A.E.T. journalier Repas de la “fin de journée”: 35% de l’A.E.T. journalier Les collations: maximum 10% de l’A.E.T. journalier N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  13. 13. B.3. La structuration des repas Dans le repas: un apport de protides (0,8gr/kg/j) un apport de fruits et légumes frais un apport glucidique un apport lipidique un apport calcique N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  14. 14. B.4. La pratique sportive Agit sur le N.A.P. N.A.P. 1,5 pour un sujet sédentaire N.A.P. 2 pour un sujet très actif Priviligier les sports de longue durée, avec une faible intensité cardiaque N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  15. 15. C La restriction cognitive “ACT on LIFE, NOT on Weight”
  16. 16. C.1. “Le piège à doigts chinois” N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  17. 17. Petit déj chez la mère: 6h45 40gr céréales chocolatées avec du lait ou 3 brioches au chocolatEnquête alimentaire de l’enfant 12h00 déj avec le papa: pas d’entrée un plat composé de V/P/O avec légumes et féculents, 2 assiettes identiques un yaourt 17h Goûter avec maman: 40gr céréales ou 3 brioches 19h soir avec maman: légumes et viande avec un yaourt N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  18. 18. Petit déj chez la mère: 6h45 40gr céréales chocolatées avec du lait ou 3 brioches au chocolat Ventre qui gargouille, très faimEnquête alimentaire de l’enfant j’ai très faim dans la matinée 12h00 déj avec le papa: pas d’entrée un plat composé de V/P/O avec légumes et féculents, 2 assiettes identiques un yaourt Sensations physiques J’ai l’impression d’avoir trop mangé j’ai très faim 17h Goûter avec maman: 40gr céréales ou 3 brioches je me sens un peu lourde faim 19h soir avec maman: légumes et viande avec un yaourt j’ai encore faim apres avoir mangé N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  19. 19. Savoir/Connaissance 7h 12h30 17h 20h déj avec le papa: soir avec Ptt déj: pas d’entrée 30gr céréales maman:30gr céréales un plat composé de v/P/O lait chocolaté légumes etlait chocolaté avec légumes et féculents, 2 ou assiettes identiques 3 brioches viande ou avec un yaou 3 brioches un yaourt 220 220 300 810 kCal kcal kCal kCal 268,88 950 672kCal 1080kCal kCal kCal Ptt Déj Déjeuner Goûter Dîner 25% de l’AET 40% de l’AET 10% AET 35% de l’AET N. Sahuc, Avignon 3 octobre 201
  20. 20. Savoir/Connaissance 1 2 3 4 5 6 7h 12h30 17h 20h déj avec le papa: soir avec Ptt déj: pas d’entrée 30gr céréales maman:30gr céréales un plat composé de v/P/O lait chocolaté légumes etlait chocolaté avec légumes et féculents, 2 ou assiettes identiques 3 brioches viande ou avec un yaou 3 brioches un yaourt 220 220 300 810 kCal kcal kCal kCal 268,88 950 672kCal 1080kCal kCal kCal Ptt Déj Déjeuner Goûter Dîner 25% de l’AET 40% de l’AET 10% AET 35% de l’AET N. Sahuc, Avignon 3 octobre 201
  21. 21. Savoir/Connaissance 1 2 3 4 5 6 7h J’ai faim 12h30 17h 20h Je lutte ? déj avec le papa: soir avec Ptt déj: pas d’entrée 30gr céréales maman:30gr céréales un plat composé de v/P/O lait chocolaté légumes etlait chocolaté avec légumes et féculents, 2 ou assiettes identiques 3 brioches viande ou avec un yaou 3 brioches un yaourt 220 220 300 810 kCal kcal kCal kCal 268,88 950 672kCal 1080kCal kCal kCal Ptt Déj Déjeuner Goûter Dîner 25% de l’AET 40% de l’AET 10% AET 35% de l’AET N. Sahuc, Avignon 3 octobre 201
  22. 22. Savoir/Connaissance 1 2 3 4 5 6 1 2 3 4 5 6 7 8 7h J’ai faim 12h30 17h 20h Je lutte ? déj avec le papa: soir avec Ptt déj: pas d’entrée 30gr céréales maman:30gr céréales un plat composé de v/P/O lait chocolaté légumes etlait chocolaté avec légumes et féculents, 2 ou assiettes identiques 3 brioches viande ou avec un yaou 3 brioches un yaourt 220 220 300 810 kCal kcal kCal kCal 268,88 950 672kCal 1080kCal kCal kCal Ptt Déj Déjeuner Goûter Dîner 25% de l’AET 40% de l’AET 10% AET 35% de l’AET N. Sahuc, Avignon 3 octobre 201
  23. 23. Savoir/Connaissance 1 2 3 4 5 6 1 2 3 4 5 6 7 8 J’ai faim Je lutte 7h J’ai faim 12h30 17h 20h Je lutte ? FAIM/ EMOTION ? Compulsion déj avec le papa: soir avec Ptt déj: pas d’entrée 30gr céréales maman:30gr céréales un plat composé de v/P/O lait chocolaté légumes etlait chocolaté avec légumes et féculents, 2 ou assiettes identiques 3 brioches viande ou avec un yaou 3 brioches un yaourt 220 220 300 810 kCal kcal kCal kCal 268,88 950 672kCal 1080kCal kCal kCal Ptt Déj Déjeuner Goûter Dîner 25% de l’AET 40% de l’AET 10% AET 35% de l’AET N. Sahuc, Avignon 3 octobre 201
  24. 24. Savoir/Connaissance Tenir Vs Bien-être 1 2 3 4 5 6 1 2 3 4 5 6 7 8 J’ai faim Je lutte 7h J’ai faim 12h30 17h 20h Je lutte ? FAIM/ EMOTION ? Compulsion déj avec le papa: soir avec Ptt déj: pas d’entrée 30gr céréales maman:30gr céréales un plat composé de v/P/O lait chocolaté légumes etlait chocolaté avec légumes et féculents, 2 ou assiettes identiques 3 brioches viande ou avec un yaou 3 brioches un yaourt 220 220 300 810 kCal kcal kCal kCal 268,88 950 672kCal 1080kCal kCal kCal Ptt Déj Déjeuner Goûter Dîner 25% de l’AET 40% de l’AET 10% AET 35% de l’AET N. Sahuc, Avignon 3 octobre 201
  25. 25. C.2. L’entourage comme facteur de maintien Comportements alimentaires des parents: restriction cognitive ou régime permanent critiques sur les problèmes de poids, histoire personnelle des parents vis-à-vis du poids. Etat de stress des membres de la famille Histoire familiale/personnelle (ex: pression scolaire) Présence d’éléments stressants: ecole, travail, autres relations interpersonnelles information nutritionnelle scolaire (?) et prévention des TCA Image corporelle dans le sport étudiant le fait de vivre seul... N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  26. 26. D Psycho-éducation “ACT on LIFE, NOT on Weight”
  27. 27. D.1. Psychoéducation: la faim Est inédite A appréhender Vs en avoir peur Toujours différente d’un jour à l’autre Permet d’adapter la prise alimentaire “Normale” Permet d’assurer le RSS Dépendante du repas précédent Peut arriver plusieurs fois dans la journée Dépendante des attitudes d’entre repas Propre à chacun Peut être absente Fonction des états de fatigue N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  28. 28. D.2. L’entourage Sont les premiers acteurs de soins Que faire? psychoéducation sur leurs comportements alimentaires, psychoéducation sur les transformations corporelles, technique de communication: le soutien, l’écoute, l’accueil de la parole, le non jugement, non critique, aide aux repas (ex: video du Pr. Leichner/ Mr Sahuc) Place des parents; vigilance sur les comportements innapropriés: Perte de poids ou variation de poids permanente Changement soudain de comportement alimentaire (mise en place de régime) Une augmentation du temps d’activité physique Perturbation du rapport à l’image corporelle Anxiété N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  29. 29. D.3. Représentation du problème N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  30. 30. D.3. Représentation du problème Avant la séparation N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  31. 31. D.3. Représentation du problème Avant la séparation Après le divorce N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  32. 32. D.3. Représentation du problème Avant la séparation Après le divorce N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  33. 33. D.3. Représentation du problème Avant la séparation Après le divorce N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  34. 34. D.3. Représentation du problème “Place” de la fille LE POIDS Avant la séparation Après le divorce N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  35. 35. L’éclipse de soleilSi l’enfant est l’astreSi la lune est le problèmeL’astre a besoin d’être nourri d’affection “consistante”pour créer de l’estime de soiSi je focalise sur le problème, alors l’enfant perd de sadensité N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  36. 36. L’éclipse de soleilSi l’enfant est l’astreSi la lune est le problèmeL’astre a besoin d’être nourri d’affection “consistante”pour créer de l’estime de soiSi je focalise sur le problème, alors l’enfant perd de sadensitéL’astre rayonne avec notre regard N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  37. 37. D Essai: Pourquoi la France prend le chemin des E.U. ? “ACT on LIFE, NOT on Weight”
  38. 38. Quelques chiffres: Obépi 2009 (Et. Roche) 12,4% de la prévalence de l’obésité chez les plus de 18 ans En 3 ans élévation du poids de 1kgImportance du suivi de la courbe de croissance/poids : focalisation sur le poidsIdentification de l’individu à son poidsPose d’un diagnostic: vécu de l’enfant ? Vécu du parent ? (notion de déni)Augmentation des discours de santé sur l’alimentation et le poids N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  39. 39. “Assiettologie”ou “être dans l’espoir du perdre du poids” “Hélas ! Je nai encore vu personne qui aimât la vertu comme on aime la beauté corporelle.” Confucius “Personne voulant s’occuper de son problème de poids (ou peur de prendre du poids) en Elisa Cossonnet www.elisacossonnet.com focalisant sur le contenu de l’assiette, avec une gestion des interdits et le respect de règles alimentaires pré-établies (espoir). La personne devient un “expert” de la nutrition (assiettologue), elle focalise sur son image corporelle et augmente son “faux-self””. (N. Sahuc) N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  40. 40. Il est préférable de travailler sur le développement comportements alimentaires sains Elisa Cossonnet www.elisacossonnet.comque de travailler sur le poids et sa perception N. Sahuc, Avignon 3 octobre 2011
  41. 41. Merci de votre écouteFondateur et vice-Président de sahuc.nicolas@gmail.coml’association “L’ACT, redonnons du sens www.nicolassahuc.frau comportement alimentaire” twitter: nicolassahucwww.sudtca.fr

×