Microsoft Word - Projet Rocare IFEF

2 541 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 541
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Microsoft Word - Projet Rocare IFEF

  1. 1. ODD4-10-5-1-3 ProjetProjetProjetProjet de recherchede recherchede recherchede recherche scientifiquescientifiquescientifiquescientifique Analyse des approches éducatives et de la mise en œuvre des problématiques transversales du genre dans les IFEF de Korhogo et Ferkessédougou : « Equité, égalité, droit et autonomisation » Abidjan, 30 juin 2016
  2. 2. MEMOIRED’IDENTIFICATIONDUPROJET M.I.P Analyse des approches éducatives et de la mise en œuvre des problématiques transversales du genre dans les IFEF de Korhogo et Ferkessédougou : équité, égalité, droit et autonomisation Objectif général : L’étude vise à analyser les approches éducatives des IFEF et de l’exécution des programmes relatifs au genre, à l’équité, au droit et à l’autonomisation des femmes dans les villes de Korhogo et de Ferkessédougou. Objectifs spécifiques : • Analyser les approches éducatives et des mécanismes d’élaboration, de mise en œuvre et d’évaluation des programmes du genre, de l’équité, du droit et de l’autonomisation des femmes dans les IFEF de Korhogo et de Ferkessédougou ; • Déterminer les forces et faiblesses des IFEF dans l’exécution de leur programme relatif aux questions transversales du genre ; • Proposer un cadre conceptuel de renforcement des approches éducatives et de mise en œuvre des programmes des IFEF conformément aux exigences des objectifs du développement durable (ODD). Population cible : Les responsables des IFEF de Korhogo et Ferkessédougou, les auditrices des IFEF, les bénéficiaires des formations et des programmes, les leaders communautaires, Méthodologie : Approche qualitative utilisant les outils d’évaluation des capacités des pédagogues (grille d’évaluation). Combinés aux outils de collecte du matériau empirique (Focus group, entretien individuel, observation directe, récits de vie). Commanditaire de l’étude : IMPACT, collectif de chercheurs multidisciplinaires pour l’appui au développement. www.impact-ci.org Parrain scientifique : Dr. Kouadio A. Amani, Sociologue, Enseignant chercheur (IES), Maître Assistant, Université FHB. Chercheur 1 : Koné Ramatou, Doctorant (01) de sociologie de l’économie, UFHB. Chercheur 2 : Mme Kouakou Marcelle, Conseillère d’éducation permanente IFEF de Yopougon Chercheur 3 : Silué Tiéhoua, Doctorante (02) de sociologie du développement rural, UFHB Chercheur 4 : Koffi Carlos, Etudiant en Master II de sociologie de l’économie, UFHB. Site de l’étude: KORHOGO & FERKESSEDOUGOU Durée de l’étude: 38 Jours, à compter du début de la collecte de données primaire à la diffusion du rapport final. Partenaires de mise en valeur des données : CIVIS Côte d’Ivoire, IMPACT institut, Ministère de la femme, de la famille et de la protection de l’enfant. Budget estimatif de l’étude : 2.302.000 FCFA
  3. 3. Project proposal : 001/ROCARE-SUB/2016 Version 1.0 Date de soumission: 30 Juin 2016 Page 1 sur 16 SOMMAIRE CONTEXTE ET JUSTIFICATION…………………………………………………………… 3 OBJECTIFS ET RESULTATS DE L’ETUDE………………………………………………… 4 Objectif Principal………………………………………………………………………………….. 4 Objectifs spécifiques ……………………………………………………………………………….. 4 PRINCIPAUX RESULTATS…………………………………………………………………... 4 CADRE DE L’ETUDE ET POPULATION CIBLE………………………………………….. 5 Cadre de l’étude…………………………………………………………………………………… 5 Population de l’étude……………………………………………………………………………….. 5 METHODES…………………………………………………………………………………... 5 Outils de collecte de données…………………………………………………………………... 5 La revue documentaire …………………………………………………………………………….. 5 La collecte de données secondaires …………………………………………………………………… 5 Analyse des documents………………………………………………………………………… 5 L’observation directe……………………………………………………………………………… 6 Le guide d’entretien individuel……………………………………………………………………… 6 Le guide d’entretien de groupe (FGD)……………………………………………………………….. 7 Collecte de récits de vie des apprenants………………………………………………………………… 8 Grille d’évaluation des capacités des pédagogues communautaires ………………………………………… 8 Echantillonnage Et Recrutement……………………………………………………………. 9 Echantillonnage…………………………………………………………………………... 9 Critères d’inclusion ……………………………………………………………………………… 9 Critères d’exclusion ……………………………………………………………………………… 9 Recrutement des femmes participantes…………………………………………………………… 9 COLLECTE DE DONNEES ET COORDINATION DE L’ETUDE……………………… 11 Collecteurs de données……………………………………………………………………………… 11 Responsabilités des collecteurs de données……………………………………………………………… 11 Période de collecte des données………………………………………………………………………..… 11 BESOINS EN RESSOURCES…………………………………………………………………… 12 CAPACITES DU COLLECTIF IMPACT ……………………………………………………... 12 PLAN DE GESTION DES DONNEES……………………………………………………... . 12 PLAN D’ANALYSE DES DONNEES……………………………………………………….…. 12 PAN DE PRODUCTION DES RAPPORTS…………………………………………………… 13 CONSIDERATIONS ETHIQUES……………………………………………………………… 13 Consentement éclairé………………………………………………………………………..………… 13 Protection de la vie privée et de la confidentialité………………………………………………………… 13 VALORISATION DES RESULTATS DE L’ETUDE…………………………………………… 13 CALENDRIER DES ACTIVITES……………………………………………………………… 14 BUDGET………………………………………………………………………………………… 15
  4. 4. Project proposal : 001/ROCARE-SUB/2016 Version 1.0 Date de soumission: 30 Juin 2016 Page 2 sur 16 LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS EPT : Education Pour Tous FDG : Focus Group de Discussion IFEF : Institutions de Formation et d’Education Féminine IMPACT : Collectif de chercheurs multidisciplinaires pour la recherche et d’appui au développement MEN : Ministère de la solidarité, de la famille, de la femme et de l’enfant MFFAS : Mutilations Génitales Féminines et des Affaires Sociales(MFFAS ODD : Objectifs de Développement Durable ROCARE: Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Coordination Nationale Côte- d'ivoire UNESCO : Organisation des Nations Unies Pour L’éducation, La Science Et La Culture TABLEAUX ET FIGURES TABLEAU 1 : Répartition des outils de collecte du matériau empirique TABLEAU 2 Tableau du chronogramme de diffusion des rapports de l’étude TABLEAU 3 : Tableau du calendrier des activités TABLEAU 4 : Budget de l’étude
  5. 5. Project proposal : 001/ROCARE-SUB/2016 Version 1.0 Date de soumission: 30 Juin 2016 Page 3 sur 16 I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION DE L’ETUDE L’éducation est au cœur du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et elle est essentielle au succès de l’ensemble des ODD. Reconnaissant son rôle important, le Programme de développement durable à l’horizon 2030 met en évidence l’éducation comme un objectif à part entière (ODD 4). Les questions transversales du genre se trouvent imbriquées dans cette vision holistique et universelle de l’agenda 2030. Elle devrait permettre aux femmes hors du cadre de l’éducation formelle d’acquérir des connaissances et des compétences afin d’assurer participer au développement local et national. Cependant, d'après l'annuaire statistique de l'UNESCO, deux tiers des 875 millions de cas d'analphabétisme chez les adultes concernent aujourd'hui des femmes. Plusieurs d’entre elles dans les pays moins avancés, peinent à jouir de leurs droits fondamentaux et sont frappées par la pauvreté. En Côte d’Ivoire, depuis 1958 les autorités publiques ont créés des foyers des femmes pour faire face à cet état de fait. La personnalité juridique de ces structures a changé au fil du temps pour donner naissance aux IFEF en 1994. Les IFEF sont des établissements parascolaires en marge de l’école classique qui ont pour but d’assurer à la population féminine analphabète ou déscolarisées une formation susceptible de faire d’elles de véritables agents de développement. Depuis les années 2000 en Côte d’Ivoire, les crises socio-politiques ont affectées le fonctionnement des IFEF. A ce jour, sur 96, seulement 62 sont fonctionnels1 . Pourtant, les tendances depuis 1997 présagent une forte sollicitation des IFEF par les femmes2 . L’une des priorités des institutions publiques est le renforcement des capacités des IFEF pour les adapter aux exigences des bénéficiaires et des principes d’éducation de l’agenda 20303 . Dans le Nord de la Côte d’Ivoire, les mutilations génitales féminines (MGF), bien que criminalisées depuis 1998, sont toujours pratiquées, en particulier dans les zones rurales favorisées par un manque d’éducation des femmes, (62 % à Korhogo)4 . En 2014, les pourcentages de personnes victimes de violences sexuelles supérieurs à la moyenne générale se localisent dans trois départements qui sont tous en ex-zones de guerre, dont Korhogo (26 %)5 . Au niveau des mariages forcés, en particulier dans le Nord, des mariages traditionnels sont scellés, bien que la loi ne sanctionne toute personne qui oblige un mineur de moins de 18 ans à entrer dans une union matrimoniale religieuse ou coutumière. Cette étude permettrait d’appréhender les approches éducatives des IFEF de Korhogo et de Ferkessédougou et les programmes relatifs aux questions transversales du genre en destination des auditeurs, des filles et des femmes déscolarisées et non-scolarisées. Les résultats permettraient de développer des interventions pilotes de renforcement des capacités des IFEF afin de les adapter au contexte local, aux besoins des bénéficiaires et aux exigences des ODD 4. 1 Rapport ROCARE : « La contribution de l’éducation non formelle à la prévention du VIH/SIDA : Etude de cas et inventaire des ONG », Page 8. 2 Idem. 3, Rapport de la côte d’ivoire sur la mise en œuvre du programme d’action de Beijing, vingt ans après. Juin 2014. 4 UNFPA, La violence contre les femmes et les filles : un problème prioritaire de santé. Juin 2007 5 Ministère de la Famille, de la Femme et des Affaires Sociales (MFFAS), et UNFPA (2008) « Crise et Violences Basées sur le Genre en Côte d’Ivoire : résultats des études et principaux défis », Abidjan, Novembre 2008.
  6. 6. Project proposal : 001/ROCARE-SUB/2016 Version 1.0 Date de soumission: 30 Juin 2016 Page 4 sur 16 II. OBJECTIFS ET RESULTATS DE L’ETUDE II-1 Objectif Principal L’étude vise à analyser les approches éducatives des IFEF et l’exécution des programmes relatifs au genre, à L’équité, au droit et à l’autonomisation des femmes dans les villes de Korhogo et de Ferkessédougou. II-2 Objectifs spécifiques • Analyser les approches éducatives et des mécanismes d’élaboration, de mise en œuvre et d’évaluation des programmes du genre, de l’équité, du droit et de l’autonomisation des femmes dans les IFEF de Korhogo et de Ferkessédougou ; • Déterminer les forces et faiblesses des IFEF de Korhogo et de Ferkessédougou dans l’exécution de leur programme relatif aux questions transversales du genre ; • Proposer un cadre conceptuel de renforcement des approches éducatives et de mise en œuvre des programmes des IFEF conformément aux priorités nationales, aux besoins communautaires et aux exigences des objectifs du développement durable (ODD 4). III. PRINCIPAUX RESULTATS • Avoir une compréhension contextualisée du fonctionnement des IFEF des localités cibles à travers leurs approches éducatives et mécanismes de mise en œuvre des programmes du genre, de l’équité, du droit et de l’autonomisation des femmes ; • Identifier les forces et les faiblesses des IFEF dans la formation et l’exécution des programmes relatifs aux questions transversales du genre ; • Faire des recommandations opérationnelles afin de renforcer les capacités des IFEF pour répondre aux besoins des femmes, aux priorités nationales en termes d’éducation non-formelle des femmes et aux exigences stratégiques des ODD 4.
  7. 7. Project proposal : 001/ROCARE-SUB/2016 Version 1.0 Date de soumission: 30 Juin 2016 Page 5 sur 16 IV. CADRE DE L’ETUDE ET POPULATION CIBLE a. Cadre de l’étude L’étude se réalisera dans le district de Korhogo et celui de Ferkessédougou. Le choix de ces sites s’explique par le fait que la zone Nord du pays a été fortement touchée par les crises socio- politiques. Les indices de développement y sont faibles comparativement aux autres régions du pays. Aussi, la situation socio-économique des femmes y est préoccupante (violences sexuelles, excision, mariages forcés, pauvreté, manque d’éducation, méconnaissance des droits fondamentaux, etc. b. Population de l’étude La population cible de l’étude est la suivante : • Personnels administratifs et techniques des IFEF ; • Communauté locale (leaders communautaires, populations) ; • Les auditrices et bénéficiaires des activités des IFEF (filles et femmes non-scolarisées). V. METHODES L’approche envisagée est quasiment qualitative. Ce choix s’explique par la nature de nos objectifs spécifiques. Ainsi, des outils de collecte du matériau empirique vont être élaborés. V.1 Outils de collecte de données V.1.1 La revue documentaire La revue documentaire se déroulera en deux étapes : a. La collecte de données secondaires Cette étape nous permettra d’explorer divers types de documents (rapports, articles, documents relative aux approches éducatives des IFEF et la mise en œuvre des programmes relatifs au genre, documents du Ministère de la femme famille et protection de l’enfant, données sociodémographiques etc.). Nous recueillerons également dans ces documents plusieurs informations relatives à la structuration, le fonctionnement et la mission des IFEF. b. L’analyse du contenu des documents Notre technique d’analyse du contenu obéira aux étapes suivantes : • La lecture des documents ; • La définition des thèmes et des concepts ; • L’analyse des problèmes que les IFEF rencontrent dans leur fonctionnement ; • L’analyse des approches éducatives conventionnelles des IFEF en Côte d’Ivoire.
  8. 8. Project proposal : 001/ROCARE-SUB/2016 Version 1.0 Date de soumission: 30 Juin 2016 Page 6 sur 16 V.1.2 L’observation directe Cet outil de collecte de données nous permettra d’effectuer des visite de terrain afin d’apprécier les programmes existants et en cours de réalisation, une grille d’évaluation sera élaborée à ce effet. V.1.3 Le guide d’entretien individuel Nous envisageons réaliser des entretiens individuels semi-structurés avec trois catégories d’acteurs : • Un guide d’entretien individuel destiné aux Directrices des IFEF Avec ces acteurs, il s’agira d’identifier la date de création, le statut juridique6 , la formation des formateurs, l’interrelation avec les communautés, les sources de financement, les problèmes, forces et faiblesses des IFEF, les contraintes socio- culturelles, les ancrages communautaires et les différents services des IFEF etc. • Un guide d’entretien individuel destiné aux leaders communautaires Les thèmes abordés avec les leaders communautaires permettront de recueillir les informations relatives a : - Les perceptions et attitudes sociales des communautés vis-à-vis des IFEF ; - Les réactions des leaders vis-à-vis des questions du genre ; - Les défis et les problèmes d’éducation des femmes non-scolarisées au niveau local ; - Les attentes communautaires en termes d’éducation des femmes ; - Les recommandations. • Un guide d’entretien individuel destiné au chargé des programmes Avec le responsable le chargé des programmes il s’agira de recueillir des informations relatives à l’élaboration, la mise en œuvre et au suivi-évaluation des programmes. - La mise en œuvre des politiques publiques d’éducation non-formelle des femmes ; - Evaluation des rapports d’activités; - etc. • Un guide d’entretien individuel destiné aux responsables des services de formations sensibilisations animations socio-culturelles - Les curriculas de formation; - Le contenu des cours et des formations professionnelles ; - Les méthodes d’évaluation des auditrices ; - les approches éducatives ; 6 Ces institutions sont en général des patrimoines de l’Etat. Cependant, certaines IFEF sont des propriétés de communautés villageoises, des structures confessionnelles ou encore des bâtiments privés soumis aux baux administratifs.
  9. 9. Project proposal : 001/ROCARE-SUB/2016 Version 1.0 Date de soumission: 30 Juin 2016 Page 7 sur 16 - l’environnement social des cours et formations ; - La prise en compte des questions transversales du genre dans les curriculas de formations ; - les principales contraintes ; - etc. V.1.4 Le guide d’entretien de groupe (FGD) Nous envisageons réaliser des focus groups avec plusieurs catégories d’acteurs. Chaque FGD aura un modérateur et un preneur de notes. Le modérateur dirigera la session et l’assistant permettra de documenter ce qui est dit par qui et la communication non-verbale. Seuls les participants qui fournissent un consentement éclairé participeront aux discussions de groupe. Les groupes de discussion seront enregistrées sur bande audio et des pseudonymes ou surnoms seront utilisés pour protéger la confidentialité des participants. Les femmes participantes aux discussions de groupe seront recrutées sur les listes fournies par les responsables des IFEF, selon les critères (âge, lieu de résidence, activité économique, niveau d’étude, les sous-secteurs d’éducation non-formelle, etc.). L’équipe de recherche procédera par la suite au traitement des fiches de repérage pour sélectionner les participantes ayant le meilleur profil en fonction des critères cités ci-dessus. Une fois sélectionnée, chaque participante potentielle sera approchée par l’équipe et les objectifs de l’étude lui seront expliqués. Si l’individu est d’accord pour prendre part à l’étude, la note d’information et le consentement éclairé leur seront lus et expliquées avant de participer à l’étude. Les groupes de discussion seront composés de 6-8 participantes par groupe dans un espace privé organisé par les enquêteurs et responsables des IFEF. Les discussions dureront jusqu'à une heure de temps au maximum. Ainsi, nous envisageons réaliser six focus groups : 1. Les auditrices des IFEF Avec les auditrices, les thèmes abordés lors des entretiens de groupes traiteront des formations dont elles bénéficient, de l’adéquation de ces formations à leurs besoins, des recommandations, des méthodes éducatives et d’évaluation, etc. ces informations permettront de renforcer les capacités des enseignants et d’améliorer les curricula de formation. 2. Les femmes de 18 ans et plus Il s’agira avec cette catégorie de femmes, d’appréhender leur attentes et leurs recommandations vis-à-vis des cours et formations professionnelles dont elles bénéficient. Aussi, de diagnostiquer les programmes déjà réalisés et d’évaluer l’adéquation de ces programmes à leurs besoins, etc.
  10. 10. Project proposal : 001/ROCARE-SUB/2016 Version 1.0 Date de soumission: 30 Juin 2016 Page 8 sur 16 3. Les jeunes filles de 15 à 18 ans Avec les filles de 15 à 18 ans, des fiches d’autorisation parentale seront élaborée afin de respecter les questions éthiques. Les moins de 16 ans pourront se faire assister par un parent ou un tuteur légal. Il sera question avec ces filles de rechercher les mêmes informations qu’avec celles des femmes de 18 ans et plus. 4. Le personnel des IFEF o Du contenu des formations ; o De la qualité des formations et des formateurs ; o De l’adéquation avec les besoins des apprenants ; o Des attentes et recommandations ; o Des priorités nationales et internationales en matière d’éducation non-formelle des femmes ; o De la prise en compte des indications stratégiques des ODD 4 ; o Des difficultés rencontrées ; o Etc. 5. Les membres de la communauté (hommes et femmes) Ainsi, deux (02) discussions de groupe homogène (1 FGD homme et 1 FGD femme) seront réalisés au niveau de la communauté. Etant donné que la question du genre implique aussi les hommes, il s’agira avec les hommes de la communauté d’appréhender leur perception vis-à-vis des questions du genre et des formations dont bénéficient les femmes de la communauté. Aussi, des thématiques traiteront des attentes des hommes vis-à-vis des défis relatifs aux problèmes d’éducation et d’autonomisation des femmes au niveau local, etc. Avec les femmes, il s’agira entre autres de recueillir des informations relatives aux attentes des femmes, aux défis communautaires (droit, équité, éducation, autonomisation), aux contraintes socio- culturelles, etc. Ces informations de la communauté nous permettrons d’améliorer l’élaboration des approches et des programmes du genre au niveau local. V.1.5 Collecte de récits de vie des apprenants La collecte des récits de vie permettra de collecter auprès de certains participants des récits de leurs expériences des apprentissages au sein des IFEF au niveau local. Cet outil nous permettra d’évaluer l’impact des apprentissages sur la vie des participants. Cet outil nous permettra également de collecter des informations sur l’avis des apprenants concernant ces initiatives communautaires. Six (06) participants seront choisis de façon aléatoire parmi les participants; deux (02) Auditrices, deux (02) femmes de 18 ans et plus, deux (02) jeunes filles de 15 ans à 17 ans, soient huit (06) récits de vie par site. Les questions seront posées de façon informelle, sans guide structuré, bien que fondée sur la question qui guide la recherche et le contexte situationnel. Les informations obtenues au cours de ces conversations peuvent être notées par l'enquêteur dans un carnet au cours de l’activité, et seront transformées en récit immédiatement après l’activité.
  11. 11. Project proposal : 001/ROCARE-SUB/2016 Version 1.0 Date de soumission: 30 Juin 2016 Page 9 sur 16 V.1.6 Grille d’évaluation des capacités des enseignantes et maîtresses d’éducation permanentes Les enseignantes des IFEF seront évaluées à travers une grille d’évaluation. Une grille d’observation sera renseignée sur les techniques d’animation des sessions des enseignantes. Chaque enseignante et maîtresse sera invitée à répondre aux questions de la grille. Les réponses recueillies à l’aide de la grille seront pondérées afin de déterminer le niveau atteint en termes d’organisation et de capacités techniques. Cette grille permettra, d’examiner les approches éducatives employées par les enseignants des IFEF. Avec les Maitresses d’Education Permanente, il s’agira d’évaluer les techniques d’animation en milieu rural. V.2 Echantillonnage et recrutement V.2.1 Echantillonnage L’étude portera sur les IFEF de Korhogo et de Ferkessédougou. Le choix des participants se fera de façon raisonnée, c’est-à-dire basé sur des critères d’inclusion et d’exclusion. Le personnel administratif et technique (enseignants, directrices, maîtresses d’éducation permanente, etc.) feront partie de l’étude de façon systématique. Certains participeront aux focus group, tandis que d’autres seront sollicités pour des entretiens individuels. Auprès de l’administration, nous pourront disposer d’une liste de bénéficiaires des cours et formations de l’institution. Ce qui nous permettra de constituer une checklist des potentielles participantes à l’étude. Le choix des participantes se fera de façon raisonnée, basé sur des critères : a. Critères d’inclusion : Etre bénéficiaire de formation (alphabétisation, formation professionnelle, etc.) des IFEF cibles; Avoir au moins 15 ans et plus ; Donner son consentement verbal et se faire assister par un parent ou un tuteur légal (pour les moins de 16 ans). b. Critères d’exclusion : Ne remplissant pas les conditions d’inclusion ; N’est pas consentant à participer à l’étude. V.2.2 Recrutement des femmes participantes Les enquêteurs entreront en contact avec les femmes présélectionnées sur la checklist afin de leur présenter l’étude. Après leur consentement verbal, elles seront invitées à rejoindre des groupes de discussion afin de réaliser les focus group. L’enquêteur sélectionnera parmi les membres de chaque focus des participantes de façon aléatoire pour la collecte des récits de vie. Même si le choix des participantes reste aléatoire, le choix répondra au besoin d’une représentativité des différents sous-secteurs (alphabétisation, formation professionnelle, etc.).
  12. 12. Project proposal : 001/ROCARE-SUB/2016 Version 1.0 Date de soumission: 30 Juin 2016 Page 10 sur 16 Tableau 1 : Répartition des outils de collecte du matériau empirique Localités Outils Cibles Nombre par site SITE 1 KORHOGO Focus group Auditrices, femmes de 18 ans et plus, jeunes filles de 15 à 18 ans, personnel des IFEF, membre de la communauté (homme et femme). 6 focus group Entretien individuel Maîtresses d’éducation permanente, enseignants des IFEF, directrice, chargé de programmes, leaders communautaires 6 entretiens individuels Récit de vie Auditrices, femmes, jeunes filles de 15 ans et plus, personnel des IFEF. 6 récits de vie Grille d’évaluation des capacités Maîtresses d’éducation permanente, enseignants des IFEF, chargé de programme 6 grilles d’évaluation SITE 2 FERKESSEDOUGOU Focus group Auditrices, femmes de 18 ans et plus, jeunes filles de 15 à 18 ans, personnel des IFEF, membre de la communauté (homme et femme). 6 focus group Entretien individuel Maîtresses d’éducation permanente, enseignants des IFEF, directrice, chargé de programmes, leaders communautaires 6 entretiens individuels Récit de vie femmes, jeunes filles de 15 ans et plus, personnel des IFEF 6 récits de vie Grille d’évaluation des capacités Maîtresses d’éducation permanente, enseignants des IFEF, chargé de programme 6 grilles d’évaluation
  13. 13. Project proposal : 001/ROCARE-SUB/2016 Version 1.0 Date de soumission: 30 Juin 2016 Page 11 sur 16 VI. COLLECTE DE DONNEES ET COORDINATION DE L’ETUDE L’étude sera conduite par 06 enquêteurs, dont quatre chercheurs porteurs du projet et deux assistants : L’équipe de coordination de l’étude sera composée comme suit : • Le point focal de la coordination ROCARE Côte d’Ivoire ; • Le parrain scientifique ; • Les membres de l’équipe de recherche ; • Les enquêteurs du collectif IMPACT. VI.1 Collecteurs de données La collecte de données, comme décrite ci-dessus, sera effectuée par les chercheurs du collectif IMPACT qui sont des (Doctorants, Masterants des universités publiques de Côte d’Ivoire), sachant parler plusieurs langues locales (si nécessaire dans certaines zones périurbaines), et ayant une expérience dans la réalisation d’étude communautaires. Les chercheurs porteurs du projet seront assistés sur le terrain par deux chercheurs bénévoles du collectif IMPACT moyennant des indemnités (transport- communication). VI.2 Responsabilités des collecteurs de données Chaque membre de l’équipe de recherche aura en charge un site de collecte de données. Ils auront en charge de préparer l’organisation et la réalisation des activités sur chaque site. Les collecteurs de données sélectionnés dans la base de données du site (www.impact-ci.org), recevront une formation. Chaque Team IMPACT aura en charge la collecte des données dans sa zone de prédilection. VI.3 Période de collecte des données Selon notre calendrier prévu pour la réalisation de l’étude, la mise en œuvre de l'étude prendra environ 38 jours, du début (revue documentaire) à la diffusion du rapport final. Soit du 25 Juillet au 31 Août 2016.
  14. 14. Project proposal : 001/ROCARE-SUB/2016 Version 1.0 Date de soumission: 30 Juin 2016 Page 12 sur 16 VII. BESOINS EN RESSOURCES MATERIELS Nos besoins sont essentiellement en ressources matérielles. Le plus important des besoins constitue l’acquisition de 06 dictaphones. Ce matériel nous permettra de collecter les données dans le délai prescrit dans notre calendrier. Il faut noter également des blocs notes pour les enquêteurs. VIII. CAPACITES DU COLLECTIF IMPACT POUR LA REALISATION DE L’ETUDE IMPACT est un collectif de jeunes chercheurs multidisciplinaires qui font de la recherche de l’appui au développement. Nous disposons : • D’un site internet : www.impact-ci.org • D’équipes de recherche rodées à la réalisation d’étude (voir site, team IMPACT); • D’enseignants chercheurs et de consultants indépendants ; • D’ordinateurs portables et bureaux ; • De partenaires institutionnels pour la valorisation des données de recherche (Nations Unies, Ministères, etc.). IX .PLAN DE GESTION DES DONNEES Les données de cette étude seront présentées papier (Word). L’équipe de recherche sera responsable de la présentation de ces données, dès qu'elles seront disponibles. Toutes les données seront transférées à la coordination ROCARE Côte d’Ivoire en utilisant les fichiers protégés par un mot de passe. Les copies physiques des notes de terrain seront stockées sur un disque dur externe. L’enquêteur recevra une formation sur la gestion et la sécurité des données. Toutes les données seront sauvegardées sur des serveurs cloud sécurisés via le site www.impact-ci.org, afin d’éviter la perte de données. X. PLAN D’ANALYSE DES DONNEES Les informations audio recueillies lors des entretiens individuels et de groupe seront retranscrites et saisies sous le logiciel Word et transféré sous le logiciel de traitement de données qualitatives (Ethnograph). A l’aide de ce logiciel les idées majeures contenues dans les transcriptions seront codifiées afin d’analyser les relations entre les catégories. Les points des grilles d’évaluation seront pondérés afin d’évaluer sur des barèmes indicateurs de performance. Cela nous permettra d’avoir des données quantifiables à partir de l’évaluation des maîtresses d’éducation permanentes et enseignantes.
  15. 15. Project proposal : 001/ROCARE-SUB/2016 Version 1.0 Date de soumission: 30 Juin 2016 Page 13 sur 16 XI. PLAN DE PRODUCTION DES RAPPORTS Tableau 2 : Tableau du chronogramme de diffusion des rapports de l’étude Date Type de rapports Contenu Personnes de référence Lundi 15 Août 2016 Rapport d’enquête Déroulement de la collecte de données, difficultés rencontrées, premières tendances de l’étude, etc. Chercheur 1 et 2 Lundi 29 Août 2016 Rapport final de l’étude Résultats de l’étude Chercheur 3 et 4 XII.CONSIDERATIONS ETHIQUES XII - 1 Consentement éclairé Les enquêteurs demanderont le consentement verbal des participants avant le début de la collecte de données. Le consentement pour toutes les activités sera verbal afin de protéger la confidentialité des participants (élimination de leur signature sur un document de l'étude). Le formulaire de consentement éclairé comprendra les éléments essentiels du consentement. Les enquêteurs préciseront que la participation est volontaire, que la personne qui décide de ne pas participer ne court aucune peine, et que les participantes peuvent cesser de prendre part à la recherche à tout moment. XII - 2 Protection de la vie privée et de la confidentialité Des procédures seront mises en place pour protéger la vie privée des participants et garder leurs données confidentielles. Les noms des participants et les informations de localisation ne seront pas enregistrés sur les instruments de collecte de données. Les participants ne seront désignés par leur nom dans aucun rapport ou publication. XIII. VALORISATION DES RESULTATS DE L’ETUDE Le collectif IMPACT dispose de partenaires institutionnels (Ministère de la femme, de la famille et de la protection de l’enfant, etc.). Nous sommes affiliés aux Nations Unies pour l’atteinte des ODD (voir certificat d’affiliation en annexe), ce qui nous donne la possibilité de partager nos rapports d’activités sur le site des Nations Unies. Aussi, nous attendons soumettre des résumés à des colloques sous régionaux et internationaux et de soumettre des articles révisés par des pairs pour publication.
  16. 16. Project proposal : 001/ROCARE-SUB/2016 Version 1.0 Date de soumission: 30 Juin 2016 Page 14 sur 16 XIV.CALENDRIER DES ACTIVITES Un calendrier approximatif de l’étude est fourni dans la section ci-dessus. Le calendrier de l'ensemble du projet s’étend sur un mois et sept jours, comme indiqué sur le tableau 3 ci-dessous. Tableau 3 : Tableau du calendrier des activités 7 Lundi 25 Juillet 2016 (début de l’étude). 8 Lundi 31 Août 2016 (fin de l’étude). Mois Juillet Août Semaines Dernière (S)7 S1 S2 S3 S48 Formation des enquêteurs Préparation des courriers administratifs Revue documentaire Collecte de données Diffusion du rapport 1 (enquête) Traitement et analyse des données Atelier de présentation du premier Draft et discussion Diffusion du rapport final (rapport d’étude)
  17. 17. Project proposal : 001/ROCARE-SUB/2016 Version 1.0 Date de soumission: 30 Juin 2016 Page 1 sur 16 XV.BUDGET DE L’ETUDE Tableau 4 : Budget de l’étude RUBRIQUE Unités Durée Nombre Cout Unitaire Cout Total (CFA) Total (CFA) I PREPARATION DE L’ETUDE 110.000 Revue documentaire Jour 3 Equipe Forfait 25.000 Formation des enquêteurs et prétest IFEF Yopougon Jour 2 Equipe Forfait 60.000 Préparation et diffusion des courriers administratifs jour 3 Equipe Forfait 25.000 II MATERIELS D'ENQUETE 1.000.000 Dictaphones, Batteries Forfait Etude 6 10.000 70.000 Communication Forfait Etude Equipe Forfait 150.000 Transport (Abidjan-Korhogo-Ferkessédougou) Voyage 2 6 30.000 180.000 Transport terrain (liaison des sites) Forfait 10 6 Forfait 100.000 Outils didactiques (Kits, stylo, notebook…) Forfait Etude Equipe Forfait 50.000 Hébergement Nuit 10 6 15.000 450.000 IV COLLECTE DU MATERIAU EMPIRIQUE 792.000 Perdiem Equipe de recherche (nourriture et autres) Forfait 10 6 Forfait 600.000 Intéressement participantes focus group FCFA 01 96 2.000 192.000 V TRAITEMENT DES DONNEES 200.000 Perdiem de retranscription des entretiens Jour 6 6 Forfait 150.000 Préparation du rapport de l’étude Jour 4 4 Forfait 50.000 VI DIFFUSION DU RAPPORT 100.000 Document papier Jour Jour 4 Forfait 100.000 VII DIVERS 100.000 NB : Eventualités sur le terrain Forfait Etude Equipe Forfait 100.000 TOTAL GENERAL 2.302.000 FCFA
  18. 18. Project proposal : 001/ROCARE-SUB/2016 Version 1.0 Date de soumission: 30 Juin 2016 Page 1 sur 16 ANNEXE
  19. 19. CERTIFICAT D’AFFILIATION AUX NATIONS UNIES POUR L’ATTEINTE DES ODD EN COTE D’IVOIRE, 2016 BASE DE DONNEES DES ENQUETEURS DU COLLECTIF IMPACT Disponible sur : « www.impact-ci.org » Ces ressources humaines qualifiés et compétentes appuieront les porteurs du projet dans sa réalisation. Elles constituent un atout considérable pour l’équipe porteuse du projet. Nous sommes membre d’une plateforme de chercheurs dans plus de 24 pays dans le monde, pour le compte des Nations Unies. Nous sommes tenu de faire de la recherche et l’appui au développement. Ce certificat nous donne la possibilité de travailler directement avec les services des nations unies basés en Côte d’Ivoire et de publier nos rapports sur le site des Nations Unies. Ceci constitue un atout considérable pour la valorisation des résultats de l’étude.

×