Potsdam

247 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
247
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Potsdam

  1. 1. PotsdamPotsdam est une ville dAllemagne, capitale du Land de Brandebourg située tout près de Berlin, aubord de la rivière Havel. Symbole du militarisme prussien, la ville, après les sévèresbombardements de la dernière guerre, a été profondément remaniée sous lère soviétique. Ellecompte aujourdhui 150 000 habitants, et est donc la ville la plus peuplé du Brandebourg.Le quartier de Babelsberg possède de nombreux palais dont certains sont inscrits au patrimoine delUnesco.Potsdam a probablement été fondée au Xe siècle, la ville étant mentionnée pour la première fois en993. Le village restait petit et sans importance jusquà ce quil eût été choisi comme résidence parFrédéric Guillaume Ier. Frédéric Guillaume Ier fit de Potsdam un centre administratif et surtout uneville de garnison au point que les trois quarts de sa population se composaient de militaires. La villefut aussi adoptée comme résidence par la maison royale de Prusse. La plupart de ses bâtimentsprestigieux ont été érigés sous le règne de Frédéric le Grand. Le palais de Sanssouci est sonmonument le plus connu. Pendant que Berlin était la capitale officielle de la Prusse et plus tard delEmpire allemand, la Cour restait à Potsdam. La ville a perdu son statut de deuxième capitale en1918, à la fin de la Première Guerre mondiale quand lempereur Guillaume II a abdiqué.Cest à Potsdam queut lieu le 21 mars 1933 la première mise en scène de la propagande nazie parJoseph Goebbels, connue sous le nom de « Journée de Potsdam ».À la fin de Seconde Guerre mondiale, en 14 avril 1945, Potsdam connaît un terrible bombardementbritannique durant lequel 1 750 tonnes de bombes tombèrent en 20 minutes et qui anéantit lamajeure partie de son centre historique, ainsi que les archives nationales qui sy trouvait. Cetteaction ne présentait, toutefois aucun intérêt militaire.Trois mois plus tard, les alliés victorieux du Reich tiennent, entre le 17 juillet et le 2 août 1945, auCecilienhof, la célèbre conférence, qui scella le sort des pays vaincus.Le gouvernement de la RDA souhaitant faire disparaître les symboles du militarisme prussien, fitraser un grand nombre de bâtiments historiques. Sous le régime communiste, Potsdam étaitégalement à la frontière de la partie ouest de Berlin, la construction du mur qui divisa la ville lisolaun peu plus de la métropole. Ainsi, on ne pouvait accéder directement à Berlin-Est, la capitale de laRDA, quen empruntant la Bundesautobahn 10 (Berliner Ring) par le sud, ainsi par cet itinéraire, lecentre-ville de Berlin était distant de 71 km de celui de Potsdam.Après la réunification, Potsdam est devenu la capitale du nouveau Land de Brandebourg.Potsdam abrite le siège de la Fondation pour châteaux et jardins prussiens de Berlin-Brandebourg,organisme qui soccupe de la sauvegarde du patrimoine culturel et historique de la Prusse.La ville profite aujourdhui largement des touristes de Berlin qui viennent pour des excursions et quiprofitent des transports publics entre Potsdam et la capitale allemande.On y trouve des sites importants comme : • Le palais de Sanssouci (édifié par Knobelsdorff pour Frédéric II ; imitation du château de Versailles, ce palais possède une décoration rococo). Son jardin abrite dautres curiosités intéressantes : Charlottenhof, le Nouveau Palais, le château de lOrangerie, la maison
  2. 2. chinoise (Chinesisches Haus), la Friedenskirche, les bains romains dessinés par Karl Friedrich Schinkel. • Le Neuer Garten (Nouveau Jardin), aménagé à la fin du XVIIIe siècle sur la rive du lac sacré (Heiliger See) par Peter Joseph Lenné, avec le château du Cecilienhof où sest tenue, en 1945, la conférence de Potsdam. Il abrite en plus dun musée, un hôtel. • Dans le centre-ville de Potsdam : le quartier hollandais, la place du vieux marché avec la Fortunaportal (reconstruction de lune des portes dentrée de lancien château de ville, détruit), léglise Saint-Nicolas (Nikolaikirche), léglise Saint Pierre et Saint Paul, la porte de Nauen (ou Nauener Tor). • Les studios de film de Babelsberg (UFA) situés à Potsdam-Babelsberg, universellement réputés ; le musée du film. • Parmi les monuments à voir : la tour-observatoire dEinstein construite en 1920. Cette tour a été baptisée après Albert Einstein qui y mena de nombreuses études. Elle est reconnue comme lun des plus grands chefs dœuvre de larchitecture expressionniste. • Le pont de Glienicke, connu sous le nom de "Pont des espions", marque la frontière entre Potsdam et Berlin. Du 13 août 1961 au 9 novembre 1989, ce pont était un des points frontière entre la RFA (Berlin Ouest) et la RDA. • LÉglise Saint-Alexandre-Nevsky, église néo-classique construite selon un projet de Vassili Stassov. • Le château de Babelsberg.Léglise Saint-Nicolas, construite par Schinkel
  3. 3. Brandenburger StraßeLe palais de SanssouciLa porte de NauenVilla Gericke

×