GROUPE 22 
Dossier de production 
SKEMA Business School 
Charlotte Brault 
Antoine Auriel 
Lucia Accipe 
Simon Torres 
Zo ...
SOMMAIRE : 
A/ CONTENU DU DOSSIER 
1 : Détails 
2: Découpage du reportage 
⋅ Rédaction de l’introduction 
⋅Rédaction des q...
A/ CONTENU : 
1 : Détails : 
SUJET : 
Dans un monde qui est de plus en plus individualiste, l’idée de la mise en commun de...
C’est pourquoi nous avons décidé d’orienter notre reportage autour de cette toute nouvelle FabLab appelée SoFab. 
1/ Décou...
-Des partenariats avec des entreprises sont-ils prévus ? Si oui, dans quel but ? -Quels sont les objectifs en termes de dé...
B/ Organisation 
1 : Fiche de contact : équipe technique, personnes ressources, invités 
PRENOM NOM TELEPHONE MAIL Charlot...
Appareil photo Le 19/11/2014 Le 30/11/2014 
4 : Planning de tournage 
HORAIRE LIEU DE RDV TOURNAGE (N° DU PLAN) Le 19/11/2...
5 : Autorisation de tournage 
Mairie de Biot 
10, route de Valbonne 
06 410 BIOT 
Objet : Autorisation de tournage 
A Valb...
A l’attention de Pascal Flamand 
Objet : Autorisation de tournage 
A Valbonne, le 6 novembre 2014 
Monsieur, 
Dans le cadr...
6 : Cession du droit à l’image
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Dossierdeprd 141107142014-conversion-gate01

266 vues

Publié le

Dossier de production groupe 22

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
266
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dossierdeprd 141107142014-conversion-gate01

  1. 1. GROUPE 22 Dossier de production SKEMA Business School Charlotte Brault Antoine Auriel Lucia Accipe Simon Torres Zo Rabialahy Constance Lafont
  2. 2. SOMMAIRE : A/ CONTENU DU DOSSIER 1 : Détails 2: Découpage du reportage ⋅ Rédaction de l’introduction ⋅Rédaction des questions micro trottoir ⋅Rédaction des questions ITV B/ ORGANISATION 1 : Fiche de contacts : équipe technique, personnes ressources, invités 2 : Fiche de poste 3 : Liste du matériel 4 : Planning de tournage 5 : Autorisation de tournage 6 : Cession des droits d’image
  3. 3. A/ CONTENU : 1 : Détails : SUJET : Dans un monde qui est de plus en plus individualiste, l’idée de la mise en commun des connaissances est apparue comme une alternative à la façon de penser l’innovation. C’est à la fin des années 1990 que Neil Gershenfeld fait naître le concept de FabLab au sein du prestigieux MIT (Massachussetts Institute of Technology). L’idée est de favoriser le partage de connaissance et de donner à n’importe qui (entrepreneurs, designeurs, étudiants, artistes, bricoleurs…) la possibilité de réaliser son projet en mettant à sa disposition des outils technologiques performants. De façon générale, un FabLab regroupe un ensemble de machines comme une machine laser, une machine à sérigraphie (technique d’imprimerie qui utilise des pochoirs), imprimante 3D, fraiseuse (permet de fabriquer toute pièce de mécanique), etc… En termes d’enjeux sociétaux, les FabLabs permettraient d’aider n’importe qui à mettre au point un projet personnel, d’apprendre facilement, de découvrir, de progresser dans un cadre stimulant. On peut ainsi imaginer que tout un chacun est capable de mettre au point un concept nouveau et de la faire naître de ses propres mains. C’est donc l’humain et les connexions qu’il établira avec les autres qui sont au coeur de cette innovation. Les FabLabs sont donc également un outil de formation, voire d’insertion pour des personnes qui n’avaient avant aucun moyen de donner vie à leur projet par manque de moyen, de main d’oeuvre, de connaissances… La connaissance engendre ainsi la connaissance et c’est grâce à ce concept encore très récent que l’on peut interroger l’avenir de l’économie industrielle. QUESTION CENTRALE : Les Fab Labs sont-ils des fertilisants de connaissances ? RESUME : A partir de cette problématique, nous avons décidé d’interview Pascal Flamand, membre de la société Janua (société de service et de consulting) mais aussi Vice-Président de la trésorerie de l’association Telecom Valley. Telecom Valley est l’un des acteurs majeurs à l’origine du projet du FabLab à Sophia Antipolis qui a ouvert en octobre 2014. La technopole de Sophia Antipolis étant désormais le foyer de nombreuses entreprises de renommée nationale comme internationale, l’implantation d’un FabLab apparaissait donc comme une évidence.
  4. 4. C’est pourquoi nous avons décidé d’orienter notre reportage autour de cette toute nouvelle FabLab appelée SoFab. 1/ Découpage du reportage : NUMERO PLAN DESCRIPTION PLAN 1 INTRODUCTION La journaliste se trouve à l’espace Saint Philippe à Biot et nous présente rapidement le sujet en introduisant notre problématique. PLAN RAPPROCHE TAILLE PLAN 2 MICRO TROTTOIR 1 QUESTION : « Qu’est-ce qu’un FabLab ? » Les personnes interviewées répondent à la question. PLAN RAPPROCHE POITRINE PLAN 3 INTERVENTION JOURNALISTE La journaliste explique le concept du FabLab à la caméra. PLAN MOYEN PLAN 4 MICRO TROTTOIR 2 QUESTIONS: “Seriez-vous susceptible d’aller dans un FabLab? Quels en sont les avantages/inconvénients de ce concept selon vous?” Les personnes interviewées répondent aux questions. PLAN RAPPROCHE POITRINE PLAN 5 INTERVIEW PASCAL FLAMAND La journaliste se tient debout face à Pascal Flamand dans le FabLab de Sophia avec en arrière- plan les machines de SoFab. QUESTIONS : «-Quelle définition donneriez-vous d’un FabLab ? -Pourquoi un FabLab à Sophia ? -Qui en seront les bénéficiaires ? -Quel type de matériel va-t-on trouver ? -Y a-t-il quelque chose qui vous différencie des autres FabLabs ?
  5. 5. -Des partenariats avec des entreprises sont-ils prévus ? Si oui, dans quel but ? -Quels sont les objectifs en termes de développement ? Création d’emploi ? Formation ? -Comment se déroule le partage de connaissances au sein du FabLab ? -Comment comptez-vous intégrer le développement durable au sein du FabLab ? -Dans quelle mesure un FabLab est-il un fertilisant de connaissance selon vous ? -Comment se finance un tel projet ? -Avez-vous des produits à nous montrer issu du FabLab” PLAN ¾ CAMERA PLAN 6 PLAN PANORAMIQUE Travelling sur SoFab avec la voix off de la journaliste. PLAN 7 INTERVIEW BENEFICIAIRE D’UN FABLAB La journaliste introduit la personne qui va donner un aperçu de son expérience. QUESTIONS: “Qu’est-ce qui vous a attiré dans le concept de FabLab? Quel était votre projet? Qu’avez-vous retiré de cette expérience? “ PLAN 8 CONCLUSION 1 Conclusion de la journaliste sur le sujet. PLAN RAPPROCHE TAILLE PLAN 9 CONCLUSION 2 Making of et générique.
  6. 6. B/ Organisation 1 : Fiche de contact : équipe technique, personnes ressources, invités PRENOM NOM TELEPHONE MAIL Charlotte Brault 06.62.90.39.56 charlotte.brault@skema.edu Lucia Accipe 06 52 41 79 93 lucia.accipe@skema.edu Antoine Auriel 07.86.28.62.81 antoine.auriel@skema.edu Simon Torres 06 81 94 96 43 simon.torres@skema.edu Zo Rabialahy 06.40.92.41.09 andriamampitazo.rabialahy@skema.edu Constance Lafont 06.77.66.78.73 constance.lafont@skema.edu Pascal Flamand 06.07.56.93.20 pascal.flamand@janua.fr Valérie Blanchot Courtois 06.73.73.78.76 valerie.blanchotcourtois@skema.edu David Tsang-hin-sun david.tsang-hin-sun@univ-tlse3.fr 2 : Fiche de postes DESCRIPTION NOM Référant caméraman Charlotte Brault Cadreur Simon Torres Son Zo Rabialahy Chargé de production Constance Lafont Journaliste Lucia Accipe Référant post-production Antoine Auriel 3 : Liste du matériel DESCRIPTION PRIS RENDU Caméra Le 10/11/2014 à Charlotte Brault Le 10/12/2014 Microphone Le 10/11/2014 à la SKEM BANK Le 23/11/2014 Smartphone Le 19/11/2014 à Constance Lafont Le 20/11/2014 Ordinateur Le 19/11/2014 à Antoine Auriel Le 30/11/2014
  7. 7. Appareil photo Le 19/11/2014 Le 30/11/2014 4 : Planning de tournage HORAIRE LIEU DE RDV TOURNAGE (N° DU PLAN) Le 19/11/2014 à 13h Espace Saint Philippe à Biot 1, 2, 3, 4, 8 Le 19/11/2014 à 18h FabLab de Sophia Antipolis située à l’université Polytech’Nice 5 et 6 Le 17 novembre à 18h Skype 7
  8. 8. 5 : Autorisation de tournage Mairie de Biot 10, route de Valbonne 06 410 BIOT Objet : Autorisation de tournage A Valbonne, le 6 novembre 2014 Madame le Maire, Dans le cadre de notre cours de « Performance Durable » à SKEMA Business School, nous préparons actuellement le tournage d’un court métrage concernant le concept de FabLab et des connaissances qui en résultent. Notre équipe souhaite tourner plusieurs plans dans votre ville, plus précisément à l’espace Saint- Philippe. La journaliste sera chargée de présenter notre reportage et d’interroger plusieurs passants à propos de leur connaissance des FabLabs. Nous souhaiterions tourner ce reportage le 19 novembre 2014. Par la présente, nous sollicitons votre autorisation pour ce tournage et restons à votre disposition pour de plus amples informations. Nous vous prions de croire, Madame le Maire, en l’expression de nos respectueuses salutations. Constance Lafont Chargé de production du reportage
  9. 9. A l’attention de Pascal Flamand Objet : Autorisation de tournage A Valbonne, le 6 novembre 2014 Monsieur, Dans le cadre de notre cours de « Performance Durable » à SKEMA Business School, nous préparons actuellement le tournage d’un court métrage concernant le concept de FabLab et des connaissances qui en résultent. Notre équipe souhaite tourner plusieurs plans au sein de SoFab. La journaliste sera chargée de présenter notre reportage et de conduire l’interview. Nous souhaiterions tourner ce reportage le 19 novembre 2014. Par la présente, nous sollicitons votre autorisation pour ce tournage et restons à votre disposition pour de plus amples informations. Nous vous prions de croire en l’expression de nos respectueuses salutations. Constance Lafont Chargé de production du reportage
  10. 10. 6 : Cession du droit à l’image

×