La présentation des états financiers en IFRS

2 316 vues

Publié le

Cours de comptabilité financière dispensé au CNAM.
La présentation des états financiers en IFRS : IAS 1, IAS 34, IAS 33 et IAS 7

Publié dans : Formation
1 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • très intérésaant à l'usage des professionnels de la comptabilité internationale
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 316
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
22
Actions
Partages
0
Téléchargements
289
Commentaires
1
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La présentation des états financiers en IFRS

  1. 1. Présentation des états financiers Année universitaire 2014-­‐2015 CFA 210/211
  2. 2. Plan de la présentation 1. Présentation des états financiers – IAS 1 2. Etats financiers intermédiaires – IAS 34 3. Tableau des flux de trésorerie – IAS 7 4. Résultat par action – IAS 33 Les états financiers figurant dans ce document sont ceux de BNP Paribas, Orange, PSA, Sanofi, Société Générale et Valeo.
  3. 3. 1 – Présentation des états financiers • Quelques définitions : – L’usage général – Impraticabilité – Significativité • Notes • Autres éléments du résultat global • Résultat net • Résultat global total – Propriétaires
  4. 4. 1 – Présentation des états financiers • Conformité explicite aux normes IFRS • Ecart possible dans deux cas (rares) : – Autorisé par les normes – Interdits par les normes : SG
  5. 5. 1 – Présentation des états financiers
  6. 6. 1 – Présentation des états financiers • Comptabilité d’engagement et continuité • Regroupement et compensation • Périodicité • Constitution des états financiers
  7. 7. 1 – Présentation des états financiers • Informations comparatives : – Montant de l’année précédente • Y compris pour le descriptif – Classement et information identiques • Tout changement doit être répercuté sur N-1 – Deuxième année comparative possible • Obligatoire si changement rétrospectif de méthode
  8. 8. 1 – Présentation des états financiers
  9. 9. 1 – Présentation des états financiers
  10. 10. 1 – Présentation des états financiers
  11. 11. 1 – Présentation des états financiers
  12. 12. 1 – Présentation des états financiers
  13. 13. 1 – Présentation des états financiers
  14. 14. 1 – Présentation des états financiers
  15. 15. 1 – Présentation des états financiers
  16. 16. 1 – Présentation des états financiers
  17. 17. 1 – Présentation des états financiers
  18. 18. 1 – Présentation des états financiers
  19. 19. 1 – Présentation des états financiers
  20. 20. 1 – Présentation des états financiers
  21. 21. 1 – Présentation des états financiers
  22. 22. 1 – Présentation des états financiers
  23. 23. 1 – Présentation des états financiers
  24. 24. 1 – Présentation des états financiers
  25. 25. 1 – Présentation des états financiers
  26. 26. 1 – Présentation des états financiers
  27. 27. 1 – Présentation des états financiers
  28. 28. 1 – Présentation des états financiers
  29. 29. 1 – Présentation des états financiers
  30. 30. 1 – Présentation des états financiers
  31. 31. 2 – Etats financiers intermédiaires • Publication semestrielle encouragée • IAS 34 autorise des états résumés : – Rubriques et sous totaux des états annuels – Notes imposées par IAS 34 – Postes et notes supplémentaires pour ne pas être trompeurs • Un enjeu : la période de comparaison
  32. 32. 2 – Etats financiers intermédiaires
  33. 33. 2 – Etats financiers intermédiaires
  34. 34. 2 – Etats financiers intermédiaires
  35. 35. 2 – Etats financiers intermédiaires
  36. 36. 2 – Etats financiers intermédiaires
  37. 37. 2 – Etats financiers intermédiaires
  38. 38. 2 – Etats financiers intermédiaires • IFRIC 10 sur la dépréciation goodwill • Quid dépréciation intermédiaire devenue sans objet au moment clôture annuelle ? • Décision : la dépréciation reste définitive.
  39. 39. 3 – Tableau des flux de trésorerie • Norme spécifique • Trésorerie : fonds en caisse et dépôts à vue • EDT : placements – CT – Très liquide – Facilement convertibles – En un montant connu – Risque négligeable de perte de valeur
  40. 40. 3 – Tableau des flux de trésorerie
  41. 41. 3 – Tableau des flux de trésorerie
  42. 42. 3 – Tableau des flux de trésorerie
  43. 43. 3 – Tableau des flux de trésorerie
  44. 44. 3 – Tableau des flux de trésorerie
  45. 45. 3 – Tableau des flux de trésorerie
  46. 46. 3 – Tableau des flux de trésorerie
  47. 47. 3 – Tableau des flux de trésorerie
  48. 48. 3 – Tableau des flux de trésorerie
  49. 49. 3 – Tableau des flux de trésorerie
  50. 50. 3 – Tableau des flux de trésorerie
  51. 51. 3 – Tableau des flux de trésorerie
  52. 52. 3 – Tableau des flux de trésorerie
  53. 53. 3 – Tableau des flux de trésorerie
  54. 54. 3 – Tableau des flux de trésorerie
  55. 55. 3 – Tableau des flux de trésorerie
  56. 56. 4. Résultat par action • Le résultat de base par action est le rapport entre : – Le résultat net attribuable aux actions ordinaires de l’entité mère – Le nombre moyen pondéré d’actions ordinaires en circulation • Le résultat doit être ajusté des montants après impôts des dividendes préférentiels • Le nombre moyen pondéré d’actions en circulation est calculé : – Sur la base de la date d’émission généralement – De la date de conclusion du contrat pour les instruments à la conversion obligatoire – Du début de la période comptable pour les actions gratuites
  57. 57. 4. Résultat par action • Pour le calcul résultat dilué, il faut tenir compte des effets de toutes les actions potentielles dilutives • Les actions potentielles sont réputées émises au début de l’exercice • Seules les actions potentielles dilutives sont retenues
  58. 58. 4. Résultat par action • On commence par les actions potentielles dont le RPA incrémental est le plus faible : – BSA et les options. – Instruments convertibles dans un deuxième temps • Le résultat par action de base et dilué est présenté dans l’état de résultat global
  59. 59. 4 – Résultat par action
  60. 60. 4 – Résultat par action

×