© Prud’Homme (2015)
Au sein d’une culture des données, la compilation des données se
fait essentiellement sous trois angle...
© Prud’Homme (2015)
Un logiciel de gestion des données d’apprentissage est indispensable
pour que les équipes de collabora...
© Prud’Homme (2015)
Le profil individuel se réalise de façon optimale lorsqu'on
rassemble plusieurs observations d'un seul...
© Prud’Homme (2015)
Par exemple, dans cette figure, on constate l'évolution des résultats d’un
élève suite à sept observat...
© Prud’Homme (2015)
Il y a de nombreux avantages à transformer les données brutes en
graphiques. D’un coup d’œil, de telle...
© Prud’Homme (2015)
Tel qu'illustré, dans le cas de la lecture nivelée, chacun des résultats
d’observation est représenté ...
© Prud’Homme (2015)
En ayant des profils individuels informatisés, il devient facile de
prendre en considération pour chaq...
© Prud’Homme (2015)
Les données en elles-mêmes ne valent rien. Leur richesse pour
alimenter les prises de décisions d’ordr...
© Prud’Homme (2015)
En outre, le profil individuel permet . . .
de faire des regroupements d’élèves;
de planifier la rétro...
© Prud’Homme (2015)
Par ailleurs, à la suite de l'administration d'un outil d'observation
commun, les données d’apprentiss...
© Prud’Homme (2015)
Comme pour le profil individuel, avec ces données d’ordre quantitatif
et qualitatif provenant d’observ...
© Prud’Homme (2015)
Dans cette figure, il est question d'un profil de classe en lien avec la
lecture nivelée. Chaque rangé...
© Prud’Homme (2015)
Par exemple, examinons ce profil de classe à partir de données sur le
rappel de texte en lecture. Ici,...
© Prud’Homme (2015)
De façon générale, ces données sont compilées en fonction de quatre
seuils de réussite. Dans ce cas-ci...
© Prud’Homme (2015)
Comme on peut le constater, il est plus facile de décrypter et de
visualiser l'apprentissage des élève...
© Prud’Homme (2015)
Au sein d'une équipe de collaboration, les profils de classe doivent
être discutés régulièrement, entr...
© Prud’Homme (2015)
En outre, le profil de classe donne la possibilité de . . .
d’établir des objectifs d’amélioration en ...
© Prud’Homme (2015)
Finalement, le profil de classe permet . . .
d’établir des priorités communes au sein de l’école ou de...
© Prud’Homme (2015)
Le profil par année d’études permet les mêmes analyses que le profil de
classe, mais les compilations ...
© Prud’Homme (2015)
Dans ce contexte, le nom des élèves importe peu puisqu'on cible plutôt
un apprentissage sur une périod...
© Prud’Homme (2015)
Par exemple, dans cette figure, on a compilé les données sur les lettres
minuscules afin de savoir cel...
© Prud’Homme (2015)
Les données du profil par année d’études sont particulièrement utiles à
long terme. En effet, les résu...
© Prud’Homme (2015)
Ce tableau illustre d'ailleurs de tels résultats qui témoignent de
l'évolution du niveau de lecture mo...
© Prud’Homme (2015)
On peut présenter ces données sous
diverses formes afin de faciliter l’étude
de la progression des élè...
© Prud’Homme (2015)
Dans cette figure, on y a représenté la
distribution des élèves en pourcentage pour
quatre années d'ét...
© Prud’Homme (2015)
D’un seul coup d’œil, il devient aisé de saisir les résultats de l’ensemble
de l’école, mais surtout, ...
© Prud’Homme (2015)
Ces mêmes données peuvent être transposées sous forme de graphiques à
barres. Dans ce contexte, il dev...
© Prud’Homme (2015)
Enfin, on peut traduire ces données en graphiques circulaires pour
représenter le nombre d’élèves selo...
© Prud’Homme (2015)
Le profil par année d’études amène les enseignants à se questionner sur
les apprentissages qui constit...
© Prud’Homme (2015)
Il oblige également à imaginer d’autres façons de faire afin de
produire des meilleurs résultats au fi...
© Prud’Homme (2015)
De plus, il donne l’occasion :
d’établir des priorités communes au sein de l’école ou de la
commission...
© Prud’Homme (2015)
Dans ce segment, nous avons exploré diverses représentations en lien avec
les trois profils pour étudi...
© Prud’Homme (2015)
Poussons maintenant davantage l'utilisation des données.
Allons plus loin
avec les données
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Segment 6

254 vues

Publié le

theme 3

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
254
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
25
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Segment 6

  1. 1. © Prud’Homme (2015) Au sein d’une culture des données, la compilation des données se fait essentiellement sous trois angles, d'où les trois types de profils : le profil individuel, le profil de classe et le profil par année d'études. Trois profils incontournables
  2. 2. © Prud’Homme (2015) Un logiciel de gestion des données d’apprentissage est indispensable pour que les équipes de collaboration soient efficaces dans l’analyse des données et pour cibler les besoins des élèves.
  3. 3. © Prud’Homme (2015) Le profil individuel se réalise de façon optimale lorsqu'on rassemble plusieurs observations d'un seul élève, et cela dès la maternelle, à partir de différents outils d’observation. Le profil individuel
  4. 4. © Prud’Homme (2015) Par exemple, dans cette figure, on constate l'évolution des résultats d’un élève suite à sept observations en identification des lettres. Avec ces données, le jugement de l’enseignant repose sur des faits précis à l’égard de l’apprentissage d’un élève. Un profil individuel en lien avec les lettres majuscules
  5. 5. © Prud’Homme (2015) Il y a de nombreux avantages à transformer les données brutes en graphiques. D’un coup d’œil, de telles représentations s’avèrent précieuses pour constater visuellement l’évolution des progrès d’un élève. Profil individuel en lecture nivelée
  6. 6. © Prud’Homme (2015) Tel qu'illustré, dans le cas de la lecture nivelée, chacun des résultats d’observation est représenté par une bande horizontale, ce qui rend visible la progression de l'élève et facilite l’analyse et l’interprétation des résultats. Profil individuel en lecture nivelée
  7. 7. © Prud’Homme (2015) En ayant des profils individuels informatisés, il devient facile de prendre en considération pour chaque élève tous les autres aspects de la lecture comme le rappel de texte, les inférences, la fluidité, etc. afin de faire, entre autres, des corrélations. Profil individuel en rappel de texte
  8. 8. © Prud’Homme (2015) Les données en elles-mêmes ne valent rien. Leur richesse pour alimenter les prises de décisions d’ordre pédagogique vient de la possibilité d’en réaliser plusieurs représentations. Bien utilisé, le profil individuel permet . . . d’expliquer les écarts dans les résultats des élèves; de déterminer la zone proximale de développement; d’établir des objectifs d’amélioration; de constater et analyser l’évolution des progrès; de faire des études de cas pour identifier des types d’apprenants;
  9. 9. © Prud’Homme (2015) En outre, le profil individuel permet . . . de faire des regroupements d’élèves; de planifier la rétroaction positive à l’élève; de communiquer des résultats aux parents; de faire un bilan de la réussite d’un élève en fonction d’un continuum.
  10. 10. © Prud’Homme (2015) Par ailleurs, à la suite de l'administration d'un outil d'observation commun, les données d’apprentissage peuvent être regroupées en profil de classe constituées par les résultats bruts de chacun des élèves d’un groupe classe. Le profil de classe
  11. 11. © Prud’Homme (2015) Comme pour le profil individuel, avec ces données d’ordre quantitatif et qualitatif provenant d’observations précises, l’enseignant possède des preuves des apprentissages réalisés pour l’ensemble du groupe classe. Profil de classe en identification des lettres
  12. 12. © Prud’Homme (2015) Dans cette figure, il est question d'un profil de classe en lien avec la lecture nivelée. Chaque rangée fait référence aux résultats d'un élève de deuxième année et les onglets en haut rassemblent les données en fonction des autres critères en lecture.
  13. 13. © Prud’Homme (2015) Par exemple, examinons ce profil de classe à partir de données sur le rappel de texte en lecture. Ici, le critère d’observation s’énonce comme suit: « Le rappel de texte contient des informations inférées à partir du récit et démontre que l’élève lit entre les lignes. »
  14. 14. © Prud’Homme (2015) De façon générale, ces données sont compilées en fonction de quatre seuils de réussite. Dans ce cas-ci, pour la capacité de faire des inférences les seuils sont : « mal inférées, peu nombreuses, nombreuses, très nombreuses », et le résultat de l’élève est indiqué par un crochet.
  15. 15. © Prud’Homme (2015) Comme on peut le constater, il est plus facile de décrypter et de visualiser l'apprentissage des élèves quand les données sont transposées en représentations graphiques.
  16. 16. © Prud’Homme (2015) Au sein d'une équipe de collaboration, les profils de classe doivent être discutés régulièrement, entre autres afin de tracer des points communs entre ceux-ci. Ils permettent . . . de prévoir et d’organiser l’enseignement de la salle de classe; de déterminer les besoins des élèves de la classe; de planifier des regroupements flexibles basés sur les besoins réels des élèves; de repérer les élèves à risque afin de prévoir la différenciation pédagogique;
  17. 17. © Prud’Homme (2015) En outre, le profil de classe donne la possibilité de . . . d’établir des objectifs d’amélioration en fonction de seuils de réussite; d’établir des objectifs d’amélioration SMART pour chacune des regroupements prévus; d’organiser les ressources matérielles de la salle de classe; de constater la progression du groupe classe;
  18. 18. © Prud’Homme (2015) Finalement, le profil de classe permet . . . d’établir des priorités communes au sein de l’école ou de la commission scolaire; de faire des liens pertinents entre les données de la salle et les cibles visées lors de l’établissement de la convention de partenariat; de déterminer des normes de réussite à atteindre par année d’études.
  19. 19. © Prud’Homme (2015) Le profil par année d’études permet les mêmes analyses que le profil de classe, mais les compilations sont plus nombreuses et complexes notamment pour ce qui est de comparer l’évolution des données d’apprentissage sur plusieurs années. Le profil par année d’études
  20. 20. © Prud’Homme (2015) Dans ce contexte, le nom des élèves importe peu puisqu'on cible plutôt un apprentissage sur une période de temps quelconque effectué par un groupe d'élèves d'une même année d'études.
  21. 21. © Prud’Homme (2015) Par exemple, dans cette figure, on a compilé les données sur les lettres minuscules afin de savoir celles qui sont acquises à un moment donnée. Les lettres non acquises sont mises en évidence par les colonnes en rouge.
  22. 22. © Prud’Homme (2015) Les données du profil par année d’études sont particulièrement utiles à long terme. En effet, les résultats de ces profils ont avantage à être comparés sur plusieurs années d’études afin de vérifier l’évolution du rendement des élèves au fil du temps. Lecture nivelée
  23. 23. © Prud’Homme (2015) Ce tableau illustre d'ailleurs de tels résultats qui témoignent de l'évolution du niveau de lecture moyen des élèves au cours d'une période de trois ans. Lecture nivelée
  24. 24. © Prud’Homme (2015) On peut présenter ces données sous diverses formes afin de faciliter l’étude de la progression des élèves.
  25. 25. © Prud’Homme (2015) Dans cette figure, on y a représenté la distribution des élèves en pourcentage pour quatre années d'études en fonction du niveau de lecture atteint.
  26. 26. © Prud’Homme (2015) D’un seul coup d’œil, il devient aisé de saisir les résultats de l’ensemble de l’école, mais surtout, de mettre en évidence les élèves à risque, ceux qui se rapprochent de la norme et ceux qui la dépassent grâce à la zone colorée qui représente la norme de fin d’année.
  27. 27. © Prud’Homme (2015) Ces mêmes données peuvent être transposées sous forme de graphiques à barres. Dans ce contexte, il devient facile de constater la distribution des élèves en fonction de chaque niveau de lecture, et ce, pour chacune de ces années d’études.
  28. 28. © Prud’Homme (2015) Enfin, on peut traduire ces données en graphiques circulaires pour représenter le nombre d’élèves selon trois degrés de réussite: sous la norme (rouge), dans la norme (jaune) et au-dessus de la norme (bleu).
  29. 29. © Prud’Homme (2015) Le profil par année d’études amène les enseignants à se questionner sur les apprentissages qui constituent des obstacles, année après année. De plus, il incite à la réflexion sur la façon dont est offert l’enseignement et sur le choix des contenus à privilégier.
  30. 30. © Prud’Homme (2015) Il oblige également à imaginer d’autres façons de faire afin de produire des meilleurs résultats au fil des jours et des années. Bien utilisé, il permet : de créer des sommaires de l’apprentissage afin d’identifier des tendances; d’étudier l’évolution des résultats sur plusieurs années scolaires; de désagréger les données en fonction de besoins spécifiques; de faire le lien entre les données de l’école et le programme scolaire qui est organisé selon les années d’études;
  31. 31. © Prud’Homme (2015) De plus, il donne l’occasion : d’établir des priorités communes au sein de l’école ou de la commission scolaire; de faire des liens pertinents entre les données de la salle et les cibles visées lors de l’établissement de la convention de partenariat; de déterminer des normes de réussite à atteindre par année d’études.
  32. 32. © Prud’Homme (2015) Dans ce segment, nous avons exploré diverses représentations en lien avec les trois profils pour étudier les données. Ceux-ci ne sont pas exclusifs, mais pour une école s'appuyant sur une culture de données, ils s'avèrent fondamentaux au travail de collaboration au sein d’une CAP.
  33. 33. © Prud’Homme (2015) Poussons maintenant davantage l'utilisation des données. Allons plus loin avec les données

×