L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration              RAPPORT DE STAGE           ...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration                  Remerciement ...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration                            Sommaire     ...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration B.   Diagnostic de la structure actuelle...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration D. Calcul des ratios pour Samine pour l’...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration                                       ...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaborationmis en œuvre au regard des décisions stra...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaborationc’est l’analyse financière ? » et on va d...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration          A.Présentation de l’entreprise ...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaborationstratégies et des moyens humains et finan...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration   Lactivité minière est lune des premièr...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration    ♦ L’exploitation et la valorisation m...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration      Démarrage de la mine de BOU AZZER ...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration      Démarrage de l’activité Hydrométal...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration      Démarrage de l’unité CALAMINE, spé...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration       Création de MANAGEM INTERNATIONAL...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration      Rubrique en MDH          31/12/2007...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration                                         ...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration          Depuis son introduction en bour...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration    VI.                       Diagramme d...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration                1. Participations au Maro...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaborationplomb et de cuivre. En 2004, CMG a mis en...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaborationMANATRADE AG : Activité de tradingCréée e...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration• REMINEX Exploration prend en charge les...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration                        AnnexesESSAIDI Ma...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaborationI – Sujet     L’analyse financière et con...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration                             A - Définir ...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration     Il faut choisir son sujet selon un c...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaborationLes ouvrages qui traitent de ce thème son...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration     Comment réduire le portefeuille d’a...
L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration Internet :      www.vernimmen.net Mémo...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

131775543 r-ap-p-o-r-t-d-e-s-t-a-g-e

1 807 vues

Publié le

Rapport de stage

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 807
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
58
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

131775543 r-ap-p-o-r-t-d-e-s-t-a-g-e

  1. 1. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration RAPPORT DE STAGE Maryame Essaidi L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration L’analyse financière de Samine Filiale du groupe Managem S  eptembre 2.0.1.2ESSAIDI Maryame 1
  2. 2. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration Remerciement Je tiens tout d’abord à remercier Mme Naoual Zine, Directrice de la direction financière et contrôle de gestion corporate, de m’avoir accueilli comme stagiaire au sein de son département. Je remercie également Mme Hasnaa Elbaomrani et Mr Mohamed Ouarda pourl’opportunité de stage qu’ils m’ont accordée au sein de leur département. Enfin je tiens à remercier mon mari Mr Boukkabou Aziz pour son aide et le soutien qu’il m’a apporté durant mon travail. Toutes ces personnes ont contribué, par leur disponibilité et leur bonne humeur, àrendre mon stage enrichissant et motivant.. Un grand Merci a eux. ESSAIDI Maryame 2
  3. 3. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration Sommaire Remerciement…………………………………………………..2Introduction…………………………………………………….5Partie I : Présentation de l’entreprise et étatdes lieux A. Présentation de l’entreprise : historique et activité ………. I. Présentation de l’actionnaire de référence (SNI) ……………….. II. Présentation du groupe Managem………………………………. a- Historique et activités du groupe Managem …………… b- Indicateurs clés……………………………………………ESSAIDI Maryame 3
  4. 4. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration B. Diagnostic de la structure actuelle du capital et diagramme des participations…………………………………………… 17 I. Structure du capital de Managem ……………………………… 17 II. Diagramme des participations de Managem…………………… 18 1. Participations au Maroc ………………………………….19 2. Participations à l’international …………………………..20 3. Services supports…………………………………………..21Partie II : L’analyse financière et le contrôlegestion A. Définition de l’analyse financière…………………….. B. Définition du contrôle gestion………………………… C.L’Analyse du Bilan Samine……………………………. I. Calcul le fond de roulement…………………...................... II. Calcul du besoin en fond de roulement…………………. III. La trésorerie nette………………………………………….ESSAIDI Maryame 4
  5. 5. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration D. Calcul des ratios pour Samine pour l’année 2010 et 2011 I. Ratios de structure financière…………………………………. II. Ratios de liquidité…………………………………………….. III. Ratios de gestion……………………………………………… IV. Ratios de rentabilité…………………………………………… V. Ratios de productivité………………………………………… VI. Ratios d’activité……………………………………………….. VII. Ratios de l’autofinancement………………………………….. E.Synthèse…………………………………………………. F. Annexes : Méthodologie de travail……………………….ESSAIDI Maryame 5
  6. 6. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration  Introduction : « Qui contrôle le passé contrôle l’avenir » Aldous Huxley Intégrée dans une perspective historique,présente et future, l’analyse financière permet dejauger la rentabilité de l’activité de la situationfinancière, en termes d’évolution du fonds deroulement. Maîtriser l’analyse financière est l’un des plusgrande objectifs de chaque entreprise, Les besoinsrenouvelés des clients, l’augmentation du pouvoir denégociation des fournisseurs, l’agressivité desconcurrents, les exigences des actionnaires enmatière de profit sont tous des facteurs quiconjuguent leurs forces pour contraindre lesentreprises à suivre leurs évolutions économiques etce par le biais du diagnostic financier. Le contrôle gestion vise à prévoir les évènementset à s’adapter à l’évolution de l’entreprise. Il définitles objectifs anticipe les moyens à mettre en œuvreet évalue la performance de l’entreprise. Sousl’angle de l’analyse financière, le contrôle gestion estun outil de pilotage permettant de vérifierl’adéquation des méthodes, outils, capital humainESSAIDI Maryame 6
  7. 7. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaborationmis en œuvre au regard des décisions stratégiqueset opérationnelles. A travers ce rapport, nous allons essayer demettre en exergue l’apport de « l’analysefinancière » pour « le contrôle de gestion ». Eneffet, l’analyse financière des états financiers (calculdes ratios) a pour but d’avoir une vision synthétiquesur la situation financière de l’entreprise, elle est unoutil efficace pouvant être utilisé par le contrôleur degestion corporate pour préparer l’informationfinancière nécessaire à la prise de décision. Lecontrôleur de gestion peut aller même au delà del’analyse des informations réelles en essayant deproduire des indicateurs et ratios sur la santéfinancière et de rentabilité de l’entreprise dans lesannées futures, cela en se basant sur les étatsfinanciers prévisionnels. Le contrôleur de gestionpeut ainsi comparer les indicateurs et ratios desréalisations par rapport à ceux des budgets et faireressortir les écarts éventuels sur la base desquelsdes ajustements peuvent être effectués : ajustementou report des investissements, augmentation duvolume de vente de minerai, ….Ainsi, nous présenterons dans la première partie:l’historique et l’activité du groupe, la composition duportefeuille de participations au Maroc et àl’international, ainsi que l’impact de la conjonctureinternationale. En fin, nous allons proposer une sériede solutions que nous traiterons en détail au niveaude la deuxième partie.Dans la deuxième partie, nous aborderons enpremier lieu l’analyse financière « Qu’est ce queESSAIDI Maryame 7
  8. 8. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaborationc’est l’analyse financière ? » et on va définir aussi leterme « Contrôle gestion » .Ensuite, nousprocéderons à l’analyse de la filiale de Managem,Samine nous allons analyser ses états financiers desannées 2010 et 2011.Enfin, nous allons étudier etcalculer ses ratios pour connaitre sa santé financière, pour qu’ainsi on cherche les solutions pour la prisede décision d’où la collaboration de l’analysefinancière et le contrôle gestion.Partie I : Présentation de l’entreprise et état deslieux :ESSAIDI Maryame 8
  9. 9. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration A.Présentation de l’entreprise : historique et activité III. Présentation de l’actionnaire de référence (SNI) Le Groupe ONA, Omnium Nord Africain, a été crée en 1919 par les françaissous le nom de compagnie générale de transport et de tourisme (CGTT). Ce dernier a étéabsorbé par la société nationale d’investissement (SNI).Le groupe SNI est un groupe industriel, financier et de services, centré sur des positionsde leadership dans des Domaines dActivités Stratégiques dont la croissance accompagnele développement économique du Maroc et de la Région.Les principaux agrégats du Groupe SNI, actionnaire de référence de MANAGEM, se présententcomme suit Rubrique Valeur Chiffre daffaires Consolidé au 31 décembre 2008-MDH 36 635 RNPG au 31 décembre 2008-MDH 1 118 Capitaux propres Consolidés au 31 décembre 2008-MDH 18 230 Opérant au Maroc, en France et en Afrique subsaharienne, l’SNI est constitué dunholding et de sociétés organisées en métiers stratégiques : Mines, Agro-alimentaire, Distributionet Activités financières. SNI s’est engagé dans de nouveaux Métiers en Développement, dits‘‘métiers d’avenir’’ : les Nouvelles Technologies de l’Information, le Tourisme etl’Environnement.Avec un portefeuille de participation près de 100 filiales, un chiffre d’affaire de 36,6 milliards dedirhams en 2008 et une capitalisation boursière classée 2ème au niveau de la Bourse deCasablanca. La stratégie de la SNI holding consiste à être l’actionnaire majoritaire et de détenirle contrôle et la gestion de ses participations. Sa mission principale est de mettre en œuvre desESSAIDI Maryame 9
  10. 10. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaborationstratégies et des moyens humains et financiers nécessaires au développement pérenne desDomaines d’Activités Stratégiques à moyen et long terme et de contribuer à la création de valeuret au développement durable.Le groupe développe également une dynamique de développement à l’international, s’inscrivantdans une politique à long terme visant à partager son savoir faire notamment avec le Maghreb etl’Afrique subsaharienne francophone. Et ce à travers ses filiales Managem (mines- Gabon,République Démocratique du Congo.. .), optorg (distribution des biens d’équipent et négoce-France, Côte d’Ivoire) et Attijariwafa bank (banque- Tunisie, Sénégal). ⇒ Capitalisation boursière :A fin décembre 2007, la capitalisation de la bourse de Casablanca s’élève à 586,3 milliards dedirhams ONA S.A. et ses filiales cotées représentent 17,7 % de la capitalisation boursière deCasablanca. ⇒ ParticipationsESSAIDI Maryame 10
  11. 11. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration Lactivité minière est lune des premières du Groupe ONA, qui sy est investi depuis 1928. Le groupe minier MANAGEM compte cinq sociétés dexploitation dans la mine et lhydrométallurgie au Maroc, une société holding pour lexploitation minière en Afrique de lOuest et deux sociétés de service. MANAGEM a acquis une expertise internationale dans le développement minier, en exploitant des gisements au Maroc et en Afrique, puis en diversifiant ses compétences dans lhydrométallurgie. IV. Présentation du groupe Managem 1. L’historique et les activités du groupe Managem : Activités de Managem: Le groupe MANAGEM axe ses activités minières autour de trois branches, à savoir lesmétaux de base, les métaux précieux ainsi que le Cobalt et ses spécialités, branches autourdesquelles le groupe a mis en place une stratégie de développement des performances. Pour cela,MANAGEM s’appuie sur ses différentes entreprises de services spécialisées dans l’exploration,la recherche et développement, l’ingénierie, les sondages et les travaux miniers.Effet, MANAGEM opère au niveau de :ESSAIDI Maryame 11
  12. 12. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration ♦ L’exploitation et la valorisation minière à travers 5 sociétés filiales (CMG, SMI, AGM, CTT, SAMINE). ♦ Les services support aux activités minières à travers deux sociétés filiales (TECHSUB et REMINEX). ♦ Le trading des produits miniers du Groupe à travers une filiale de commercialisation à l’international de la production du Groupe. L’activité minière de MANAGEM consiste à explorer, extraire, concentrer, valoriser et commercialiser différents minerais : • Métaux de base : cuivre, zinc, plomb. • Métaux précieux : or et argent. • Métaux spéciaux : cobalt et dérivés, fluorine.Cette activité se caractérise par le développement de plusieurs projets au Maroc et en Afrique.En amont, l’exploration et la recherche et développement contribuent à l’élargissement du champd’intervention du Groupe.En aval de l’extraction minière, MANAGEM procède à la valorisation des minerais par voiehydrométallurgique, aboutissant à des produits à forte valeur ajoutée comme les cathodes decobalt.Le tableau ci-après présente les différentes activités et projets actuels de l’activité minière deManagem au Maroc : Société Mine Année de démarrage Substance Production annuelle CTT Bou-azzer 1928 Cobalt 1500 Tonne-cobalt contenu SMI Imiter 1969 Argent 190 T-Lingots dargent SAMINE El hammam 1974 Fluorine 90 000-concentrés CMG Guemassa+Draa Lasfar 1992-2004 Zinc 90 000-concentrés Plomb 30 000-concentrés Cu 10 000-concentrés AGM akka 2001-2007 Or 700 kg Lingot dOr Cu 6500 TM Historique du groupe :1928 :ESSAIDI Maryame 12
  13. 13. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration  Démarrage de la mine de BOU AZZER gérée par la société CTT et spécialisée dans la production du concentré de cobalt.1969 :  Démarrage de la mine d’IMITER gérée par la société SMI et spécialisée dans la production de lingots d’argent métal.1973 :  Démarrage de la mine d’EL HAMMAM gérée par la société SAMINE et spécialisée dans la production de fluorine.1974 :  Démarrage de la mine de BLEIDA gérée par la société SOMIFER et spécialisée dans la production du concentré de cuivre.1988 :  Création de REMINEX spécialisée dans la recherche et développent, l’ingénierie et l’exploration.1992 :  Démarrage de la mine polymétallique de GUEMASSA gérée par la société CMG et spécialisée dans la production des concentrés de zinc, de cuivre et de plomb.1996 :  Constitution d’AKKA GOLD MINING, société chargée de la mise en valeur et du développement du gisement aurifère d’IOURIRN dans la région de Tata au sud du Maroc.  Regroupement de l’ensemble des participations minières de l’ONA au sein de MANAGEM SA, détenue à 100% par le groupe.  Acquisition des parts privatisables de l’État dans les sociétés SOMIFER, CTT et SAMINE et acquisition d’une partie des parts privatisables de l’État dans SMI.ESSAIDI Maryame 13
  14. 14. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration  Démarrage de l’activité Hydrométallurgie.1997 :  Extension de la capacité de la mine de GUEMASSA. Les investissements requis pour cette extension ont été de l’ordre de 110 MDH.  Arrêt de l’activité de la mine de BLEIDA (SOMIFER) suite à l’épuisement des réserves de cuivre ;  Lancement du projet CMBAII permettant de produire des cathodes de cobalt à partir du concentré produit par la filiale CTT.  Acquisition des premiers permis à l’international, au Mali et en Guinée1999 :  Acquisition de 34% de SEMAFO, junior minier canadien, visant à accélérer le développement du Groupe à l’international et sa présence en tant que producteur d’or. En effet, SEMAFO dispose d’une présence marquée en Afrique de l’Ouest à travers 22 permis miniers au Burkina Faso, en Guinée-Bissau, en Côté d’Ivoire et deux gisements d’or en Guinée-Bissau et au Ghana.2000 :  Démarrage de l’unité cuivre de SOMMITAL, spécialisée dans la production de sulfate de cuivre.  Introduction en bourse de MANAGEM.2001 :  Démarrage de la mine d’or d’Akka.2002 :  Augmentation de la participation du groupe dans le capital de la compagnie canadienne SEMAFO à 52%.  Démarrage de la mine d’or de Kiniero en Guinée-Bissau.ESSAIDI Maryame 14
  15. 15. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration  Démarrage de l’unité CALAMINE, spécialisée dans la production d’oxyde de zinc.2004 :  Démarrage de la mine du zinc-plomb et cuivre de Draa Sfar.  Démarrage de l’exploitation de la mine d’or SAMIRA HILL au Niger.2005 :  Cession de SEMAFO INC.  Conclusion d’un accord de partenariat avec la société minière canadienne RESSOURCES SEARCHGOLD INC. pour lacquisition à terme de 63% du projet aurifère Bakoudou au Gabon.2006 :  Création de MANATRADE AG, filiale de MANAGEM implantée en Suisse, dont l’activité principale consiste à commercialiser les produits des filiales du groupe.  Acquisition du domaine aurifère dEtéké au Gabon.  Conclusion dun partenariat avec COSTAMIN, société congolaise détenant deux permis à haut potentiel en cobalt et cuivre. Ce partenariat a abouti à la création de LAMIKAL, société de droit congolais détenue à 75% par MANAGEM.2007 :  Signature d’un contrat commercial avec un producteur de lessive pour son approvisionnement en sulfate de sodium, avec un démarrage de la production prévu pour 2009.  Acquisition des permis en Mauritanie.  Début dexploitation du minerai dAgoujgal (gisement cuprifère à Akka).2008 :ESSAIDI Maryame 15
  16. 16. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration  Création de MANAGEM INTERNATIONAL, holding de droit suisse dont la vocation est de détenir l’ensemble des participations du groupe MANAGEM à l’étranger (MANATRADE, MANAGEM Gabon, LAMIKAL, REG, etc.).  Acquisition des permis au Soudan. 2. Les indicateurs clés Résultats consolidés en IFRSAu cours de l’année 2008, le chiffre d’affaires a enregistré une baisse de -118,5 MDH parrapport à la clôture2007, soit 2 090,3 MDH contre 2 208,8 MDH. Cette évolution s’explique par : • La baisse du taux de change moyen Dollar/Dirham sur l’ensemble de l’année, l’effet parité représentant une perte de - 94,1 MDH (parité moyenne à fin décembre 2008 de 7,59$/DH contre 8,05$/DH à fin décembre 2007). • La dégradation des cours des métaux de base (cuivre, zinc et plomb). • Le recul des volumes vendus du Cuivre d’AKKA, dû aux essais de traitement du minerai provenant des nouveaux gisements et de la Fluorine, suite à la sous activité connue au premier semestre au niveau de la mine (inondée en 2007). Résultats consolidés en IFRSESSAIDI Maryame 16
  17. 17. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration Rubrique en MDH 31/12/2007 30/06/2008 31/12/2008 Evolution/07 Chiffre daffaires 2 209 1 371 2 090 -5% Excédent Brut dexploitation 646 446 240 -63% Résultat dexploitation courant 67 194 - 286 -527% Résultat dexploitation 173 163 - 620 -458% Résultat financier - 8 - 18 - 27 238% Résultat avant impôts 165 145 - 647 -492% Résultat net consolidé 158 73 - 640 -505% Résultat net part du groupe 193 88 - 589 -405% Marge brute dautofinancement retraitée 589 325 65 -89% Investissements 667 449 949 42% Effectifs 2283 2288 2388 5%  Situation financière R u b riq u e e n M D H 31 /12/20 073 0/06/200831/1 2/2 00 8Evo lu tio n /07 C a pitaux pro pre s de le ns em ble 70 4 7 76 1 31 0 8 6% C a pitaux pro pre s part du gro up e 56 4 6 10 1 04 4 8 5% F o nds de ro ulem en t 37 5 1 12 - 732 -29 5% B e s oin s e n fo nd s d e roule m e nt d e x plo itation 68 5 7 50 189 -72% E n dettem ent fin an c ier 71 3 1 0 65 1 23 1 7 3% 3. Organigramme :ESSAIDI Maryame 17
  18. 18. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration Ressources HumainesAchats et Logistique & Communication Exploration & Développement Recherche & Développement Finances & contrôle Président Directeur Général de gestion corporate Commercial Juridique et actes sociaux Assistance PDGSécurité et conditions Risk Management et de travail audit interne Branche Cobalt et Branche Métaux Branche Métaux de Spécialités précieux base B.Diagnostic de la structure actuelle du capital et diagramme des participations. V. Structure du capital de Managem Les actionnaires :ESSAIDI Maryame 18
  19. 19. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration Depuis son introduction en bourse en juin 2000 par une offre publique de vente (OPV),le capital de managem.SA est détenu à 78% par le groupe ONA, premier groupe industriel etfinancier privé au Maroc. les 25% restants constituent le flottant de la bourse de casablanca. Répartition du capital social :Au 31 décembre 2008, la répartition de l’actionnariat de MANAGEM se présente comme suit : A c t i o n n a i r e N o m b r e d e %i t rdeus c a p iot a l b r e d e s d r o i%s dd ee s vdortoe i t s d e v o t e t N m tONA 6 651 409 7 8 ,1 8 % 6 651 409 7 8 ,1 8 %D ive r s a c t io n n a ir e s - F lo 1 t a8 n5 t6 3 1 2 t 2 1 ,8 2 % 1 856 312 2 1 ,8 2 %To ta l 8 507 721 100% 8 507 721 100% Caractéristiques des actions Managem : MANAGEM S.A. est cotée au 1er compartiment de la Bourse de Casablanca, sous leticker MANAGEM et le code technique MNG. Le titre MANAGEM a été introduit sur la Boursedes Valeurs de Casablanca en juillet 2000. Depuis lors, son évolution a été dictée par le cours desdifférents métaux au niveau international, mais aussi par lintérêt des petits porteurs et par lesdonnées de réserves minières relatives aux sociétés du Groupe MANAGEM.Au 31 décembre 2008, les données boursières du titre MANAGEM sont les suivantes :  Capitalisation boursière : 1 729 194 000 DH  Cours le plus haut sur 12 mois : 649 DH  Cours le plus bas sur 12 mois : 203 DHESSAIDI Maryame 19
  20. 20. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration VI. Diagramme des participations de Managem MANAGEM 45.17% 100% 98.46% 74.19% AGM REMINEX TECHSUB SMI 99.77% 1.41% 43.33% CTT 100% SOMIFER 70.77% 100% 100% CMG 6.15% SAMINE MI 100% 95% 58% 100% 100% 63% MANATRADE 5% MANACONGO MULTIMINERAL COMISA MANAGABON REG 65% 75% LUAMBO 5% 5% LAMIKAL MININGESSAIDI Maryame 20
  21. 21. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration 1. Participations au Maroc :SMI : Société Métallurgique d’ImiterDispose d’un gisement d’argent, elle est détenue à 74,2% par MANAGEM. Créée en 1969, laSMI est chargée de l’exploitation du gisement métallique d’argent d’Imiter, situé à 150 km àl’est d’Ouarzazate. Elle produit des lingots d’argent métal d’une pureté de 99,5%.AGM : AKKA GOLD MININGElle est détenue à 45,2% par MANAGEM et à 43,3% par CMG. Située à 280 km au sud-estd’Agadir, la société AKKA GOLD MINING extrait de l’or métal du gisement aurifère d’Iourirndepuis 2001.CMG : Compagnie Minière de GuemassaCréée en 1988 et détenue à 76,91% par MANAGEM. Elle exploite le gisement polymétalliquede Hajar situé à 30 km de Marrakech. Depuis 1992, la société exploite des concentrés de zinc, deESSAIDI Maryame 21
  22. 22. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaborationplomb et de cuivre. En 2004, CMG a mis en exploitation le gisement polymétallique de DraâSfar, à 15 km de Marrakech, pour renforcer et soutenir la production du site de Hajar.CTT : Compagnie de Tifnout TighanimineElle est détenue à 100% par MANAGEM. Implantée à 120 km au sud de la ville de Ouarzazate,la CTT Bou-Azzer est l’une des plus anciennes mines de MANAGEM. Son activité consiste enla recherche, lexploitation, et le traitement du cobalt primaire. Elle fournit les usines hydro decobalt pour l’essentiel de leur approvisionnement en cobalt concentré ou en haldes de cobalt.SAMINE : Société Anonyme d’Entreprises MinièresCréée en 1974, la SAMINE est détenue à 100% par MANAGEM. Elle exploite le gisement d’ElHammam, situé à 80 km de Meknès et compte parmi les premières entreprises minièresproductrices de fluorine dans le monde.SOMIFER : Société Minière de Bou-GafferLa SOMIFER est détenue en totalité par la CTT. Elle exploitait entre 1974 et 1997 le gisementde cuivre de Bleida, situé à 80 km au sud-est de Ouarzazate. 2. Participations à l’international :Le Groupe MANAGEM dispose de 4 filiales à l’international :MANAGEM INTERNATIONAL : Holding purMANAGEM a procédé au cours de l’année 2008 à la transformation de sa filiale suisseMANATRADE en un holding pur de dénomination “MANAGEM International”. Ce holding apour vocation de porter toutes les participations de MANAGEM à l’international.Parallèlement, MANAGEM International a créé en Suisse sa propre filiale, “MANATRADEAG”.ESSAIDI Maryame 22
  23. 23. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaborationMANATRADE AG : Activité de tradingCréée en 2006 et détenue à 100% par MANAGEM International, cette filiale suisse est chargéede la distribution et la commercialisation des produits du Groupe.LAMIKAL : La minière de KalukundiMANAGEM a conclu en janvier 2006 un partenariat avec COSTAMIN, société congolaisedétenant deux permis (Pumpi et Kalongwe) de recherche à fort potentiel pour le cobalt et lecuivre. Ce partenariat a donné naissance à la société “La Minière de Kalukundi” (LAMIKAL)que MANAGEM détient à 75%.RESSOURCES GOLDEN GRAM GABONDepuis juillet 2005, le Groupe a renforcé sa position au Gabon à travers un partenariat avec lasociété canadienne SEARCHGOLD. L’objectif est d’acquérir 63% de la société gabonaiseRessources Golden Gram Gabon qui détient maintenant le projet aurifère de Bakoudou ainsi quele permis d’exploration du secteur de Magnima. 3. Les services supportsAu-delà de l’exploitation minière et de l’hydrométallurgie, MANAGEM a su adapter sonexpertise pour proposer des services industriels à haute valeur ajoutée, à travers deux filialesspécialisées :REMINEXCréé en 1984, REMINEX dispose d’un savoir-faire éprouvé dans la découverte et la mise envaleur de gisements miniers, mais également dans la mise au point de procédés de traitement, lesétudes techniques et économiques, l’ingénierie et la maîtrise d’œuvre de projets miniers etindustriels.Forte de son expérience, la filiale REMINEX est organisée autour de trois entités :ESSAIDI Maryame 23
  24. 24. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration• REMINEX Exploration prend en charge les travaux de géologie appliquée (cartographiegéologique, analyses structurales, photogéologie, imagerie satellitaire, géochimie, etc.) et ceuxde recherche minière sur les projets au Maroc comme à l’international.• Le Centre de recherche REMINEX dispose de laboratoires équipés d’installations à la pointe dela technologie (microscopes électroniques à balayage, diffraction, ICP, etc.) pour effectuer desanalyses et essais physicochimiques.• REMINEX Ingénierie met à la disposition de ses clients, au Maroc et à l’étranger, une gammecomplète de services d’ingénierie, de gestion de projet, de conseil et d’assistance technique dansles domaines miniers, hydro-métallurgiques et industriels. Les services de REMINEX Ingénieriecouvrent toutes les phases de développement d’un projet, des études de faisabilité à la mise enservice des installations.TECHSUBSociété de services constituée en 1992, TECHSUB concentre ses activités sur deux axes : lessondages et les travaux souterrains. TECHSUB dispose de tous les moyens pour réaliser lessondages nécessaires à la reconnaissance géologique et géotechnique des terrains.ESSAIDI Maryame 24
  25. 25. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration AnnexesESSAIDI Maryame 25
  26. 26. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaborationI – Sujet L’analyse financière et contrôle gestion : Pour une meilleur collaboration.II - Méthodologie : Comment procéder ? Le sujet choisi pour mon rapport est traité dans le cadre de mon activité professionnelle.Pour réussir ce travail on a essayé de suivre une démarche assez structurée, cela pour ne pasperdre un temps précieux, pour ne pas faire un travail inutile et pour que les résultats obtenus nesoient pas médiocres. Ainsi j’ai procédé come suit :ESSAIDI Maryame 26
  27. 27. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration A - Définir ses besoins B - Choisir et limiter le sujet C- Repérer et filtrer les documents C- Évaluer la documentation D- Citer ses sources A - Définir ses besoins : Il faut déterminer le type de travail que lon veut faire et savoir ce quexige sonaccomplissement. En effet, ce qui est demandé c’est de faire une rapport sur un problèmed’entreprise qui est en relation avec les séminaires animés dans le cadre de la formation suivie etqui pourra apporter une valeur ajoutée au Groupe Managem. Le fait de clarifier mes besoinspermet de gagner du temps et daccélérer le processus de recherche documentaire. B - Choix et limitation du sujet :ESSAIDI Maryame 27
  28. 28. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration Il faut choisir son sujet selon un certain nombre de critères en saidant parfois de documents,puis cerner son sujet avec plus de précision et enfin définir le but de son travail.⇒ 1) Choisir un sujet Choix du sujet Connaissance Motivation et Disponibilité de Pertinence Temps préalable du intérêts personnels la du sujet alloué sujet et professionnels Documentation  Connaissance préalable du sujetCela, vue mon stage et ma modeste expérience au sein de Managem, on traitera d’avantage cecritère dans le cadre de la thèse.  Pertinence du sujetLe sujet s’inscrit dans le cadre des séminaires qui traitent de l’ingénierie financière, la financed’entreprise et les sources de financement, et il aborde des problématiques centrales quipréoccupent les dirigeants de la société.  Motivation et intérêts personnels (intérêt du sujet)Le sujet m’intéresse énormément du fait qu’il va apporter une valeur ajoutée pour mon entreprisesurtout qu’elle traite des opérations de restructuration des activités des filiales de Managem.Aussi, il constitue pour moi une opportunité d’apprentissage et une bonne expérienceprofessionnelle.  Disponibilité des ressources documentairesESSAIDI Maryame 28
  29. 29. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaborationLes ouvrages qui traitent de ce thème sont disponibles. Les cours du cycle normal et du masterMSF de l’ISCAE constituent un support important.  Temps allouéLe fait de délimiter le sujet est déjà un point essentiel pour gagner du temps.⇒ 2) Cerner le sujet  Saisir le sujet dans toute son ampleurPour clarifier le sujet et lappréhender globalement, j’ai fait une recherche en interne encontactant les responsables financiers pour identifier d’abord les points à traiter et pouvoirproposer des solutions adéquates par la suite.  Exprimer le sujet en une courte phrase : Opération financière sur le capital de Managem : Fusion, Augmentation du capital et APA⇒ 3) Définir le but du travail (problématique)Le but de la première partie de cette thèse est de détailler les points suivants :  L’historique et la nature d’activité du groupe.  Le diagnostic de la structure actuelle du capital et le portefeuille de participation  Proposition des points d’amélioration et scénarios d’optimisation.Et à la lumière de ce diagnostic, nous allons par la suite proposer une réponse à la problématiquesuivante :  Comment peut-on remédier à la situation nette critique d’AGM, due aux déficits cumulés ?  Comment créer un effet de synergie entre les filiales CMG et AGM ?ESSAIDI Maryame 29
  30. 30. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration  Comment réduire le portefeuille d’activité de CMG en cédant la branche hydro métallurgique ? Repérer, choisir et filtrer des documents : Pour collecter l’information j’ai opté pour les sources suivantes : l’intranet deManagem, la bibliothèque de l’ISCAE, le Web, les bibliographies.Intranet Managem : Consulter la documentation interne de la société (Procédures internes,instructions de travail, Rapports annuels ;…) pour bien comprendre la structure actuelle desparticipations de Managem, les filiales avec situation nette critique.Bibliothèque : Parcourir les ouvrages de la bibliothèque qui sont classés par sujet sur les rayonset choisir ceux qui sont en relation directe avec le sujet traité.Web : Lancer des recherches par sujet, titre, auteur....etc, Le Web est très vaste et linformationny est pas systématiquement organisée malgré le fait que certains répertoires ou moteurs derecherche tentent den classer le contenu. Donc, il faut bien choisir ces sources d’information.Bibliographie : Profiter de la bibliographie figurant sur des travaux qui ont traité des aspects enliaison avec ce sujet, ou encore se baser sur la bibliographie recommandée par nos professeurs. C- Évaluer la documentation recueillie :Il faut ensuite évaluer la qualité de la documentation et sassurer quelle pourra m’apporter unevaleur ajoutée pour traiter des problématiques diverses : fusion, augmentation de capital et apportpartiel d’actif.À la différence dun ouvrage ou dun rapport que lon peut évaluer par la qualité de la publicationet la réputation de léditeur, ce qui paraît sur Internet est de qualité très variable. D- Citer ses sources (Bibliographie) :Enfin, il faut savoir citer les documents utilisés dans la bibliographie accompagnant le travail.III – Bibliographie.  BIBLIOGRAPHIEESSAIDI Maryame 30
  31. 31. L’analyse financière et le contrôle de gestion : pour une meilleure collaboration Internet : www.vernimmen.net Mémoires ♦ La Séminaires et études spécialisés ♦ Cours du cycle normal de l’ISCAE Ouvrages spécialisés ♦ Finance dentreprise Auteur : Pierre Vernimmen. Edition Campus Rapports, lois et autres publications ♦ Articles de Wikipédia, lencyclopédie libre.ESSAIDI Maryame 31

×