Les Français et le
remaniement ministériel
Sondage réalisé par
Publié le 27 août 2014
Levée d’embargo le 27 août – 00H00
p...
Méthodologie
Recueil Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français
interrogés par Internet le 26 août 2014
Echantil...
Principaux enseignements
Les Français approuvent la fermeté de l’exécutif à l’égard de Montebourg, mais nourrissent peu
d’...
Principaux enseignements
Même les sympathisants de gauche, et parmi eux les sympathisants du PS, ne sont qu’une minorité à...
Principaux enseignements
Signe de ce profond désaveu envers le gouvernement, plus d’un quart (27%) des sympathisants de
ga...
6
Opinion à l’égard de l’exclusion d’Arnaud
Montebourg du gouvernement
Ils ont eu raison
59%
Ils ont eu tort
39%
(NSP)
2%
...
7
Opinion à l’égard de l’exclusion d’Arnaud Montebourg
du gouvernement selon la proximité partisane
Pensez-vous que Franço...
8
Pronostic sur la future politique économique conduite
par le gouvernement Valls II
Selon-vous Pensez-vous que la politiq...
9
Pronostic sur la future politique économique conduite par
le gouvernement Valls II selon la proximité partisane
Selon-vo...
10
Souhait de voir l’Assemblée nationale dissoute
Favorable
63%
Opposé
36%
(NSP)
1%
Vous personnellement, seriez-vous favo...
11
Souhait de voir l’Assemblée nationale dissoute
selon la proximité partisane
Vous personnellement, seriez-vous favorable...
12
Impact d’une éventuelle dissolution de
l’Assemblée nationale
Oui, certainement
14%
Oui, probablement
38%
Non, probablem...
13
Impact d’une éventuelle dissolution de
l’Assemblée nationale selon la proximité partisane
Selon vous, la situation pour...
14
Qui de François Hollande ou de Manuel Valls
définit avant tout la politique de la France
Pensez-vous que la politique d...
15
Qui de François Hollande ou de Manuel Valls définit avant
tout la politique de la France selon la proximité partisane
P...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Odoxa pour-le-parisien-aujourdhui-en-france-les-français-et-le-remaniement-27-08-14

90 vues

Publié le

Les Français et le remaniement ministériel

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
90
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
49
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Odoxa pour-le-parisien-aujourdhui-en-france-les-français-et-le-remaniement-27-08-14

  1. 1. Les Français et le remaniement ministériel Sondage réalisé par Publié le 27 août 2014 Levée d’embargo le 27 août – 00H00 pour et
  2. 2. Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet le 26 août 2014 Echantillon Echantillon de 1 010 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.
  3. 3. Principaux enseignements Les Français approuvent la fermeté de l’exécutif à l’égard de Montebourg, mais nourrissent peu d’espoir sur les capacités du nouveau gouvernement Près de 6 Français sur 10 approuvent le départ d’Arnaud Montebourg La fermeté de l’exécutif est saluée par les Français. Las des bugs du logiciel anti-couacs, les Français saluent très majoritairement la décision de François Hollande et Manuel Valls de se séparer d’Arnaud Montebourg. Près de 6 Français sur 10 (59%) estiment en effet que le couple exécutif a eu raison de demander au ministre de l’Economie de quitter son poste. Mieux encore, les sympathisants de gauche (64%) et plus encore ceux du PS (75%) soutiennent le Président et le Premier ministre dans cette réaction radicale. Les Français très dubitatifs quant aux capacités du nouveau gouvernement en matière économique et sociale Malheureusement pour le gouvernement, le soutien des Français et du peuple de gauche s’arrête là. Ils restent extrêmement pessimistes quant aux capacités de l’équipe Valls II à redresser la situation du pays : Plus de 8 Français sur 10 considèrent que la politique économique que conduira ce gouvernement ne sera ni claire (seulement 19% des Français le pensent), ni efficace (17%), ni juste (21%).
  4. 4. Principaux enseignements Même les sympathisants de gauche, et parmi eux les sympathisants du PS, ne sont qu’une minorité à penser que la politique économique sera claire (36% des sympathisants de gauche et 43% de ceux du PS) et efficace (34% des sympathisants de gauche et 41% de ceux du PS pensent qu’elle le sera). La confiance n’est même pas de mise sur l’idée de justice qui avait été une promesse forte de François Hollande lors de sa campagne présidentielle : seulement une personne sur deux parmi les sympathisants de gauche (45%) comme parmi ceux du PS (53%) estime que la politique menée par ce gouvernement sera juste. Près des deux tiers des Français souhaiteraient une dissolution Conséquence logique de cette défiance conjuguée à une impopularité record du président et à une chute spectaculaire du chef du gouvernement, les Français sont une majorité de plus en plus large (63% aujourd’hui alors qu’ils n’étaient que 52% en novembre 2013) à souhaiter que François Hollande dissolve l’Assemblée nationale et organise des élections législatives anticipées. L’exécutif pourra toutefois se rassurer constatant que cette demande de dissolution émane pour l’essentiel des sympathisants de droite (86% souhaitent cette dissolution). Les sympathisants de gauche, eux, sont moins d’un tiers à envisager ce qui s’apparenterait à un suicide politique. Beaucoup plus préoccupant en revanche est le résultat de la question sur l’impact qu’aurait une telle dissolution. Alors qu’il y a neuf mois les Français étaient une majorité (52% contre 45%) à considérer que des élections législatives anticipées n’amélioreraient pas la situation du pays, ils sont désormais une proportion inverse (52% contre 48%) à le penser.
  5. 5. Principaux enseignements Signe de ce profond désaveu envers le gouvernement, plus d’un quart (27%) des sympathisants de gauche jugerait positive pour le pays cette dissolution. Les Français sont plus nombreux qu’il y a quelques mois à penser que c’est Manuel Valls qui est aux commandes de l’Etat La démission du gouvernement a été présentée par nombre de commentateurs comme initiée par Manuel Valls. Et, de fait, alors même que la Ve République met le Président de la République au sommet du pouvoir et que le remaniement laisse une large part aux proches de François Hollande, les Français estiment plus qu’avant que c’est le Premier ministre qui est aux commandes. Certes ils restent majoritaires (60%) à considérer que c’est le Président qui définit avant tout la politique du pays, mais ils sont désormais 39% à penser que c’est avant tout Manuel Valls soit +7 points de plus qu’en avril dernier. Gaël Sliman, Président d’Odoxa Céline Bracq, Directrice Générale d’Odoxa
  6. 6. 6 Opinion à l’égard de l’exclusion d’Arnaud Montebourg du gouvernement Ils ont eu raison 59% Ils ont eu tort 39% (NSP) 2% Pensez-vous que François Hollande et Manuel Valls ont eu raison ou tort de demander à Arnaud Montebourg de quitter le gouvernement ?
  7. 7. 7 Opinion à l’égard de l’exclusion d’Arnaud Montebourg du gouvernement selon la proximité partisane Pensez-vous que François Hollande et Manuel Valls ont eu raison ou tort de demander à Arnaud Montebourg de quitter le gouvernement ? 59% 64% 39% 75% 57% 39% 36% 59% 25% 41% 2% 2% 2% Ensemble Sympathisants de gauche Dont sympathisants plus à gauche que le PS (LO, NPA, PdG, PC) Dont sympathisants PS Sympathisants de droite Ils ont eu raison Ils ont eu tort (NSP) Sympathisants de gauche Sympathisants de droite Ensemble
  8. 8. 8 Pronostic sur la future politique économique conduite par le gouvernement Valls II Selon-vous Pensez-vous que la politique économique conduite par ce nouveau gouvernement sera … ? 21% 19% 17% 77% 80% 82% 2% 1% 1% Juste Claire Efficace Oui Non (NSP)
  9. 9. 9 Pronostic sur la future politique économique conduite par le gouvernement Valls II selon la proximité partisane Selon-vous Pensez-vous que la politique économique conduite par ce nouveau gouvernement sera … ? % Oui Sympathisants de gauche Sympathisants de droite 45% 36% 34% Juste Claire Efficace 7% 6% 6% Claire Juste Efficace
  10. 10. 10 Souhait de voir l’Assemblée nationale dissoute Favorable 63% Opposé 36% (NSP) 1% Vous personnellement, seriez-vous favorable ou opposé à ce que François Hollande dissolve l’Assemblée nationale et organise des élections législatives anticipées ? Rappel Nov 2013* : 52% * Sondage réalisé par BVA pour Itélé-CQFD et le Parisien les 14 et 15 novembre 2013 Rappel Nov 2013* : 42%
  11. 11. 11 Souhait de voir l’Assemblée nationale dissoute selon la proximité partisane Vous personnellement, seriez-vous favorable ou opposé à ce que François Hollande dissolve l’Assemblée nationale et organise des élections législatives anticipées ? 63% 33% 41% 30% 86% 36% 66% 59% 70% 14% 1% 1% Ensemble Sympathisants de gauche Dont sympathisants plus à gauche que le PS (LO, NPA, PdG, PC) Dont sympathisants PS Sympathisants de droite Favorable Opposé (NSP) Sympathisants de gauche Sympathisants de droite Ensemble
  12. 12. 12 Impact d’une éventuelle dissolution de l’Assemblée nationale Oui, certainement 14% Oui, probablement 38% Non, probablement pas 31% Non, certainement pas 17% Selon vous, la situation pourrait-elle s'améliorer si François Hollande dissolvait l’Assemblée nationale et organisait des élections législatives anticipées ? S/T OUI : 52%S/T NON : 48% * Sondage réalisé par BVA pour Itélé-CQFD et le Parisien les 14 et 15 novembre 2013 Rappel Nov 2013* : 52% Rappel Nov 2013* : 45%
  13. 13. 13 Impact d’une éventuelle dissolution de l’Assemblée nationale selon la proximité partisane Selon vous, la situation pourrait-elle s'améliorer si François Hollande dissolvait l’Assemblée nationale et organisait des élections législatives anticipées ? 14% 6% 10% 4% 23% 38% 21% 20% 17% 49% 31% 37% 42% 41% 22% 17% 36% 28% 38% 6% Ensemble Sympathisants de gauche Dont sympathisants plus à gauche que le PS (LO, NPA, PdG, PC) Dont sympathisants PS Sympathisants de droite Oui, certainement Oui, probablement Non, probablement pas Non, certainement pas (NSP) Sympathisants de gauche Sympathisants de droite Ensemble S/T OUI 52% 27% 30% 21% 72% S/T NON 48% 73% 70% 79% 28%
  14. 14. 14 Qui de François Hollande ou de Manuel Valls définit avant tout la politique de la France Pensez-vous que la politique de la France est avant tout définie par Manuel Valls ou par François Hollande ? Manuel Valls 39% François Hollande 60% (NSP) 1% Rappel avr.* : 32% Rappel avr.* : 63% * Sondage réalisé par BVA pour Itélé-CQFD et le Parisien les 10 et 11 avril 2014 La question posée était : Pensez-vous que la politique de la France sera avant tout définie par Manuel Valls ou par François Hollande ?
  15. 15. 15 Qui de François Hollande ou de Manuel Valls définit avant tout la politique de la France selon la proximité partisane Pensez-vous que la politique de la France est avant tout définie par Manuel Valls ou par François Hollande ? 39% 36% 43% 32% 42% 60% 63% 54% 68% 57% 1% 1% 3% 1% Ensemble Sympathisants de gauche Dont sympathisants plus à gauche que le PS (LO, NPA, PdG, PC) Dont sympathisants PS Sympathisants de droite Manuel Valls François Hollande (NSP) Sympathisants de gauche Sympathisants de droite Ensemble

×