Groupe Algérien de Médecine
subaquatique et Hyperbare
Réanimation cardio-pulmonaire
de base
Présente :
Fait par : Dr Islem...
Un remerciement
• A notre Cher maitre
Dr SALMI maitre assistant
Anesthésie-Réanimation UMC
CHU Mustapha
Qui somme nous ?
Groupe Algérien de Médecine
Subaquatique et Hyperbare
Introduction
• Victimes d'un arrêt cardiaque ou d'asphyxie
sont l'urgence médicale extrême, où le besoin
de quatre actions...
Seulement Si !!!
• Si une réanimation cardio-pulmonaire
précoce est effectuée par les premiers
témoins les chances de surv...
Abréviations :
• LVA: liberté des voies aériennes.
• PLS: position latérale de sécurité.
• RCP: réanimation cardio-pulmona...
La chaine de survie
• Se résume en quatre actions :
1. Prévention des conditions conduisant à un
arrêt cardiaque
2. Reconn...
L'objectif est de raccourcir le délai pour la
réalisation d'une défibrillation en disposant
d'un défibrillateur dans les p...
Bases Anatomiques
Rappel des Fonctions Vitales
• Les trois fonctions vitales sont étroitement liées et toute
altération de l’une entraîne un...
Victime inconsciente
• La victime inconsciente ne répond pas aux
questions, reste immobile et respire.
• Complications imm...
Conduite a tenir
• Ces problèmes peuvent être prévenus quand
la victime est placée en position latérale, car
les liquides ...
Évaluation de la fonction Ventilatoire
• il place sa joue au-dessus du visage de la
victime ;
• il observe les mouvements ...
êtes-vous sûr de reconnaitre une
respiration normale ?
• Ne pas confondre un « gasp agonique »et une
respiration NORMALE.
...
Et c’est pour ça !
• Qu’il y’a eu les nouvelles recommandations en
2010 concernant l’ arrêt cardio-respiratoire ,
et ils o...
Évaluation de la présence de la fonction
circulatoire
• d’une part, une perte brutale et complète de la
conscience +/- arr...
Gagner du temps…
En l’absence
de RCP, la
survie
diminue de
10% chaque
minute
Mort des cellules myocardiques
Dé la reconnaissance d'un AC par le public
par ça nouvelle définition qui est
« l'absence de signes de vie ».
=> Alertez p...
2- L’Ordre de la RCP
• Compressions
• Libération des voies aériennes supérieurs
• Insufflations
RÉANIMATION CARDIO-PULMONAIRE DE BASE
Réalisée sans matériel par les
premiers témoins (public ou
secouristes)
1-le plus pr...
chez l'enfant, et dans de rares
circonstances particulières chez
l'adulte (noyade, intoxication,
traumatisme), il reste so...
a.Réanimation circulatoire
Le MCE est prioritaire et peut être débuté sans ventilation.
Pour réaliser le MCE, la descripti...
Le rythme du MCE est actuellement de
100/min chez l'adulte avec une dépression
thoracique de 4 à 5 cm ;
Lors de la décompr...
b - Réanimation respiratoire
Dans les minutes suivant immédiatement l'AC, la
ventilation par bouche-à-bouche n'est pas
abs...
Après ouverture des voies aériennes supérieures
réalisées par la bascule de la tête en arrière et
par élévation du menton,...
3 - La défibrillation automatisée
externe (DAE)
améliore le pronostic des AC
doit être réalisée le plus rapidement possibl...
Lorsque la victime est restée
pendant plus de 4 à 5
minutes sans RCP, 2 minutes
de RCP doivent être
effectuées par les
pro...
Le niveau d'énergie est proposé d'utiliser une
énergie entre 150 et 200 joules.
Il est recommandé de réaliser un choc élec...
4- RÉANIMATION CARDIO-PULMONAIRE
SPÉCIALISÉE
Comme son nom l’indique : Elle est
réalisée par un professionnel de Santé et
...
NOYADES:
Les noyés doivent être extraits du milieu
aquatique le plus rapidement possible;
La réanimation doit débuter par ...
2010 International Consensus on
Cardiopulmonary Resuscitation and Emergency
• Le point clef a noter dans la physiologie de...
• Donnez 05 insufflations/ventilations initiales le plus
précocement possible
• Les insufflations peuvent être initiées da...
Un masque de réanimation peut être utilisé dans l’eau pour
effectuer des insufflations , il pourra être garder dans la
poc...
• Si la victime et dans une eau profonde , liberez les
voies aériennes superieurs , si il n’ya pas de
respiration spontané...
• Si il y’a > 5 min de tractage donnez plusieurs
insufflations pendant 1 min puis faites sortir la
victime le plus rapidem...
Hypothermie accidentelle:
En cas d’hypothermie la RCP doit être poursuivie
jusqu’au réchauffement de la victime;
Le diagno...
ACC et grossesse:
Incidence est 1/30 000 accouchements;
À partir de 20 semaines, l’uterus doit etre récliné vers la
gauche...
AC PEDIATRIQUE
• Causes sont différentes de celles de l’adultes,
• Avant l’age de 2ans,50% de deces sont liés à la
mort su...
Réanimation de base
• Ventilation: plus 1an…….bouche-à-bouche ,
moins d’un 1 an,c’est bouche-à-bouche-nez ou
BàB?
• Chaque...
Conclusion
• De la précocité du diagnostic ,et donc du
déclenchement de la chaîne de survie, dépend
le pronostic vital et ...
Qui somme nous ?
Groupe Algérien de Médecine
Subaquatique et Hyperbare
La plongée sous-marine s'est beaucoup développée ces
dernières années en Algérie. Plusieurs clubs ont
ouvert leurs portes ...
• On pense que le risque d'accidents va inéluctablement
augmenter dans les années à venir. En toute logique, la
survenue d...
L'idée est de :
• Déterminer un contenu de la visite d'aptitude pour la
délivrance d'un certificat médical pour la pratiqu...
Avec cette démarche, on pourra faire baisser le nombre
d'accidents. Nous vous invitons a venir nous rencontrer au
cours de...
BIBLIOGRAPHIE :
1.Prise en charge de l’arrêt cardiaque, Recommandations formalisées d’experts (Société de
réanimation de l...
12- European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2010
Section 8. Cardiac arrest in special circumstances: E...
Réanimation Cardio pulmonaire de base (RCP) par :Groupe Algérien de Médecine subaquatique et Hyperbare
Réanimation Cardio pulmonaire de base (RCP) par :Groupe Algérien de Médecine subaquatique et Hyperbare
Réanimation Cardio pulmonaire de base (RCP) par :Groupe Algérien de Médecine subaquatique et Hyperbare
Réanimation Cardio pulmonaire de base (RCP) par :Groupe Algérien de Médecine subaquatique et Hyperbare
Réanimation Cardio pulmonaire de base (RCP) par :Groupe Algérien de Médecine subaquatique et Hyperbare
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Réanimation Cardio pulmonaire de base (RCP) par :Groupe Algérien de Médecine subaquatique et Hyperbare

2 159 vues

Publié le

La réanimation cardio-pulmonaire (RCP), ou réanimation cardio-respiratoire (RCR) — en anglais : Cardio-pulmonary resuscitation (CPR) — est un ensemble de manœuvres destinées à assurer une oxygénation des organes lorsque la victime a cessé de respirer et est en état d'inconscience.
En effet, lorsque la circulation du sang s'arrête, les organes, dont le cerveau et le cœur lui-même, ne sont plus alimentés en oxygène et commencent à mourir : des lésions cérébrales apparaissent dès la troisième minute, et les chances de survie deviennent quasiment nulles après huit minutes d'arrêt circulatoire. Le fait d'oxygéner artificiellement le sang et de le faire circuler permet d'éviter ou de ralentir cette dégradation, et donc d'accroître les chances de survie.

Source : Wikipédia

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 159
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
60
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Réanimation Cardio pulmonaire de base (RCP) par :Groupe Algérien de Médecine subaquatique et Hyperbare

  1. 1. Groupe Algérien de Médecine subaquatique et Hyperbare Réanimation cardio-pulmonaire de base Présente : Fait par : Dr Islem SOUALHI , plongeur P3 « Première version Août 2014 »
  2. 2. Un remerciement • A notre Cher maitre Dr SALMI maitre assistant Anesthésie-Réanimation UMC CHU Mustapha
  3. 3. Qui somme nous ? Groupe Algérien de Médecine Subaquatique et Hyperbare
  4. 4. Introduction • Victimes d'un arrêt cardiaque ou d'asphyxie sont l'urgence médicale extrême, où le besoin de quatre actions dites «chaîne de survie» sont nécessaires pour sauver leur vie et les faire retourner à leur état de santé antérieur.
  5. 5. Seulement Si !!! • Si une réanimation cardio-pulmonaire précoce est effectuée par les premiers témoins les chances de survie sont multipliées par deux ou trois • si RCP associée à une défibrillation automatisée externe précoce les chances de survie peuvent atteindre des chiffres de 49 à 75%
  6. 6. Abréviations : • LVA: liberté des voies aériennes. • PLS: position latérale de sécurité. • RCP: réanimation cardio-pulmonaire. • AC : arrêt cardiaque
  7. 7. La chaine de survie • Se résume en quatre actions : 1. Prévention des conditions conduisant à un arrêt cardiaque 2. Reconnaissance immédiate d'un arrêt cardiaque et l'activation de la chaine de survie 3. RCP élémentaire / de base 4. Support de vie avancée et les soins de post- arrêt cardiaque = RCP spécialisé
  8. 8. L'objectif est de raccourcir le délai pour la réalisation d'une défibrillation en disposant d'un défibrillateur dans les plus brefs délais
  9. 9. Bases Anatomiques
  10. 10. Rappel des Fonctions Vitales • Les trois fonctions vitales sont étroitement liées et toute altération de l’une entraîne une perturbation des autres.
  11. 11. Victime inconsciente • La victime inconsciente ne répond pas aux questions, reste immobile et respire. • Complications immédiates de l’inconscience : les voies aériennes peuvent être obstruées par la langue ou des mucosités et des vomissures
  12. 12. Conduite a tenir • Ces problèmes peuvent être prévenus quand la victime est placée en position latérale, car les liquides peuvent ainsi être drainés facilement hors de la bouche.
  13. 13. Évaluation de la fonction Ventilatoire • il place sa joue au-dessus du visage de la victime ; • il observe les mouvements de la cage thoracique ; • il écoute et sent le flux aérien pendant l’expiration. Le Sauveteur apprécie l’existence d’une ventilation en 10 secondes maximum
  14. 14. êtes-vous sûr de reconnaitre une respiration normale ? • Ne pas confondre un « gasp agonique »et une respiration NORMALE. • Le Gasp agonique apparaît rapidement après l’arrêt du cœur dans environ 40 % des arrêts cardiaques. La victime est décrite comme respirant à peine, avec une respiration lourde, difficile, pénible ou bruyante. C’est un signe formel d’un arrêt cardiaque.
  15. 15. Et c’est pour ça ! • Qu’il y’a eu les nouvelles recommandations en 2010 concernant l’ arrêt cardio-respiratoire , et ils ont défini ce qui est : « l'absence de signes de vie ».
  16. 16. Évaluation de la présence de la fonction circulatoire • d’une part, une perte brutale et complète de la conscience +/- arrêt respiratoire (respiration agonique +++ appelée GASPs ) ; • d’autre part, la disparition du pouls artériel (pour les professionnels ) • L’association de ces signes est suffisante pour affirmer le diagnostic d’AC : elle doit Faire initier sur-le-champ « MAX 10 secondes » le processus de sauvetage appelé « chaîne de survie» .
  17. 17. Gagner du temps… En l’absence de RCP, la survie diminue de 10% chaque minute
  18. 18. Mort des cellules myocardiques
  19. 19. Dé la reconnaissance d'un AC par le public par ça nouvelle définition qui est « l'absence de signes de vie ». => Alertez pour obtenir des secours spécialisés avant de débuter les manœuvres de RCP . 1 - Alerter = une priorité
  20. 20. 2- L’Ordre de la RCP • Compressions • Libération des voies aériennes supérieurs • Insufflations
  21. 21. RÉANIMATION CARDIO-PULMONAIRE DE BASE Réalisée sans matériel par les premiers témoins (public ou secouristes) 1-le plus précocement possible 2-le minimum d'interruption. 24
  22. 22. chez l'enfant, et dans de rares circonstances particulières chez l'adulte (noyade, intoxication, traumatisme), il reste souhaitable de débuter une minute de RCP avant de déclencher l'alerte.
  23. 23. a.Réanimation circulatoire Le MCE est prioritaire et peut être débuté sans ventilation. Pour réaliser le MCE, la description de la position des mains sur le sternum a été simplifiée : la paume de la main est positionnée au milieu du thorax, entre les deux mamelons. La RCP de l'adulte commence par 30 compressions thoraciques avant toute réanimation respiratoire. 26
  24. 24. Le rythme du MCE est actuellement de 100/min chez l'adulte avec une dépression thoracique de 4 à 5 cm ; Lors de la décompression, les talons des mains doivent être soulevés légèrement du thorax. Les temps de compression et de décompression doivent être approximativement égaux. 30 / 2 => privilégiant ainsi le débit cardiaque au détriment d'une suroxygénation. 27
  25. 25. b - Réanimation respiratoire Dans les minutes suivant immédiatement l'AC, la ventilation par bouche-à-bouche n'est pas absolument nécessaire, car les besoins en oxygène au cours des premières minutes de la RCP sont limités et la ventilation interrompt le MCE, ce qui est délétère pour la survie. 28
  26. 26. Après ouverture des voies aériennes supérieures réalisées par la bascule de la tête en arrière et par élévation du menton, chaque insufflation doit être réalisée en une seconde environ (au lieu des 2 secondes préalablement préconisées), mais l'alternative la plus efficace reste la ventilation au masque avec ballon autoremplisseur lorsque la ventilation est associée au MCE. Le volume courant conseillé pour chaque insufflation est actuellement limité à environ 500 mL 29
  27. 27. 3 - La défibrillation automatisée externe (DAE) améliore le pronostic des AC doit être réalisée le plus rapidement possible Cependant, la RCP doit être systématiquement débutée dans l’attente de disponibilité du défibrillateur. La fibrillation ventriculaire (FV) représente le mode électrique initial d'AC d'origine non traumatique le plus fréquent. 31
  28. 28. Lorsque la victime est restée pendant plus de 4 à 5 minutes sans RCP, 2 minutes de RCP doivent être effectuées par les professionnels de santé et les secouristes, avant toute analyse du rythme cardiaque et tentative de défibrillation. 32
  29. 29. Le niveau d'énergie est proposé d'utiliser une énergie entre 150 et 200 joules. Il est recommandé de réaliser un choc électrique externe (CEE) unique suivi immédiatement de 2 minutes de RCP. le rythme cardiaque et la présence d'un pouls n'étant vérifiés qu'après ces 2 minutes de RCP. 33
  30. 30. 4- RÉANIMATION CARDIO-PULMONAIRE SPÉCIALISÉE Comme son nom l’indique : Elle est réalisée par un professionnel de Santé et plus précisément « Un Médecin »
  31. 31. NOYADES: Les noyés doivent être extraits du milieu aquatique le plus rapidement possible; La réanimation doit débuter par 5insufflations; La stabilisation rachidienne n’est pas systématique; circonstances particulières(plongeon,signes neurologiques) Réanimation de base dans le milieux => mortalité baisse de 30% Situations particulières 35
  32. 32. 2010 International Consensus on Cardiopulmonary Resuscitation and Emergency • Le point clef a noter dans la physiologie de la noyade est que l’arrét cardiaque survient comme consequence de l’hypoxie et la correction de l’hypoxie est critique pour obtenir un retour a une circulation spontanée • L’initiation précoce d’une ventilation/insuflations augmente la survie et si possible suplementer en oxygéne
  33. 33. • Donnez 05 insufflations/ventilations initiales le plus précocement possible • Les insufflations peuvent être initiées dans l’eau peu profonde au moment du sauvetage si la sécurité du sauveteur n’est pas compromise. • Il est difficile d’effectuer un Bouche a Bouche en fermant le nez de la victime , un bouche a nez peut être une alternative.
  34. 34. Un masque de réanimation peut être utilisé dans l’eau pour effectuer des insufflations , il pourra être garder dans la poche du gilet stabilisateur pour les plongeurs .
  35. 35. • Si la victime et dans une eau profonde , liberez les voies aériennes superieurs , si il n’ya pas de respiration spontanée commencez les insufflations dans l’eau si vous étes formez pour le faire , elle se fera idéallement avec un support flottant ( gilet stabilisateurs pour les plongeurs ) • Donnez 10–15 insufflation pour approxymativement 01 minute. • Si une respiration normale n’est pas revenue et la victime < 5 min de la terre , continez les insufflations pendant le tractage .
  36. 36. • Si il y’a > 5 min de tractage donnez plusieurs insufflations pendant 1 min puis faites sortir la victime le plus rapidement possible sans insufflation . Remarque : L’utilisation D’un Tuba est possible pour effectuer les Insufflations .
  37. 37. Hypothermie accidentelle: En cas d’hypothermie la RCP doit être poursuivie jusqu’au réchauffement de la victime; Le diagnostic de l’AC est très difficile; La victime peut bénéficier d’un réchauffement invasif; Si FV ,la tentative de CEE doit être limitée à un essai des lors que la T°corporelle est inf.30°; Pour cette T°,l’administration des médicaments doit être limitée. 41
  38. 38. ACC et grossesse: Incidence est 1/30 000 accouchements; À partir de 20 semaines, l’uterus doit etre récliné vers la gauche, pour favoriser le retour veineux,pendant le MCE; Les talons des mains doivent être appliqués plus haut que pour la femme non enceinte; La défibrillation suit les mêmes règles; Le Pc fœtal dépend de la rapidité de la réanimation; Une extraction de sauvetage peut être proposer, après 25semaines de grossesse. Elle peut améliorer le Pc de la mère et de l’enfant si elle est réaliser dans les 5minutes. 42
  39. 39. AC PEDIATRIQUE • Causes sont différentes de celles de l’adultes, • Avant l’age de 2ans,50% de deces sont liés à la mort subite du nourrisson; • Apres cet age,les accidents dominent; • « traumatismes,noyades,corps etrangés inhalés » • Le premier rythme enregistré est une asystolie dans ¾ des cas, et défibrillables(FV,TV) 10% 43
  40. 40. Réanimation de base • Ventilation: plus 1an…….bouche-à-bouche , moins d’un 1 an,c’est bouche-à-bouche-nez ou BàB? • Chaque insufflation dure 1 à 1,5seconde • Recherche pouls: • Avant 1an, pouls brachial ou fémoral; Apres 1an, c’est le pouls carotidien ou fémoral •Massage cardiaque externe: •Rythme de compression thoracique est de 100/mn •Realisées 1/3 inf.sternum •Avec une dépression du 1/3 de la hauteur du thorax •Réalisée avec deux doigts chez le NRS, avec les talons des mains chez le grand enfant. 44
  41. 41. Conclusion • De la précocité du diagnostic ,et donc du déclenchement de la chaîne de survie, dépend le pronostic vital et fonctionnel du malade. • Le pronostic reste dramatique à cause de la prévalence de la maladie coronarienne et d’un défaut évident d’éducation de la population.
  42. 42. Qui somme nous ? Groupe Algérien de Médecine Subaquatique et Hyperbare
  43. 43. La plongée sous-marine s'est beaucoup développée ces dernières années en Algérie. Plusieurs clubs ont ouvert leurs portes pour accueillir des plongeurs et plongeuses dont le nombre augmente chaque année. La plongée professionnelle s'est aussi beaucoup développée avec la multiplication de sociétés algériennes et étrangères de travaux maritimes qui emploient des plongeurs recrutés ponctuellement ou pour des contrats plus longs. Parallèlement a ce développement, le nombre d'accidents de plongée a augmenté, l'année 2013 a été sombre avec le décès de plusieurs plongeurs et amis qui nous étaient chers. Qui somme-nous ?
  44. 44. • On pense que le risque d'accidents va inéluctablement augmenter dans les années à venir. En toute logique, la survenue d'accidents est statistiquement proportionnelle au nombre de plongeurs et au nombre de plongées. Devant ce constat, un groupe de médecins-plongeurs a décidé de s'organiser pour encadrer médicalement la plongée sous- marine.
  45. 45. L'idée est de : • Déterminer un contenu de la visite d'aptitude pour la délivrance d'un certificat médical pour la pratique de la plongée sous-marine, • D'animer des formations dans les clubs de plongée sous- marine et les structures de premiers secours (service des urgences, antennes du SAMU, casernes de la Protection Civile), • Améliorer la prise en charge des accidents de plongée, • Émettre des recommandations et à terme créer : La Société Algérienne de Médecine Subaquatique et Hyperbare .
  46. 46. Avec cette démarche, on pourra faire baisser le nombre d'accidents. Nous vous invitons a venir nous rencontrer au cours de cette journée de conférences. On pourra faire connaissance, recueillir vos attentes et ensemble, on pourra œuvrer pour le développement de la médecine de plongée en Algérie. (Par Dr Tarik MOKHTARI - Médecin Urgentiste - Centre Hospitalier du Pays d'Aix-En-Provence )
  47. 47. BIBLIOGRAPHIE : 1.Prise en charge de l’arrêt cardiaque, Recommandations formalisées d’experts (Société de réanimation de langue française) Septembre 2006. 2. Arrêt cardiaque : quoi de neuf en 2007 ? SFAR 2007, P 559-569. 3.Herlitz J, Bahr J, Fischer M, Kuisma M, Lexow K, Thorgeirsson G. – Resuscitation in Europe: a tale of five European regions. Resuscitation 1999;41:121-31. 4. Larsen MP, Eisenberg MS, Cummins RO, Hallstrom AP. - Predicting survival from out-of- hospital cardiac arrest: a graphic model. – Ann Emerg Med 1993;22:1652-8. 5. Valenzuela TD, Roe DJ, Cretin S, Spaite DW, Larsen MP. - Estimating effectiveness of cardiac arrest interventions: a logistic regression survival model. - Circulation 1997; 96: 3308-13. 6. Waalewijn RA, De Vos R, Tijssen JGP, Koster RW. - Survival models for out-of-hospital cardiopulmonary resuscitation from the perspectives of the bystander, the first responder, and the paramedic. - Resuscitation 2001; 51: 113-22. 7. Weaver WD, Hill D, Fahrenbruch CE, et al. - Use of the automatic external defibrillator in the management of out-of-hospital cardiac arrest. N Engl J Med 1988; 319: 661. 8. Valenzuela TD, Roe DJ, Nichol G, Clark LL, Spaite DW, Hardman RG. - Outcomes of rapid defibrillation by security officers after cardiac arrest in casinos. N Engl J Med 2000; 343: 1206 9.Pell JP, Sirel JM, Marsden AK, Ford I, Walker NL, Cobbe SM. - Presentation management, and outcome of out of hospital cardiopulmonary arrest: comparison by underlying aetiology. - Heart 2003;89:839-42. 10-Sans S, Kesteloot H, Kromhout D. - The burden of cardiovascular diseases mortality inEurope. Task Force of the European Society of Cardiology on Cardiovascular Mortality and Morbidity Statistics in Europe. Eur Heart J 1997;18:1231-48. 11-recommandations formalisées d’experts ,prise en charge de l’arret cardiaque,SFAR 2006 52
  48. 48. 12- European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2010 Section 8. Cardiac arrest in special circumstances: Electrolyte abnormalities, poisoning, drowning, accidental hypothermia, hyperthermia, asthma, anaphylaxis, cardiac surgery, trauma, pregnancy, electrocution Jasmeet Soara,∗, Gavin D. Perkins ,b, Gamal Abbasc, Annette Alfonzod, Alessandro Barellie,Joost J.L.M. Bierensf, Hermann Bruggerg, Charles D. Deakinh, Joel Dunning 13- Le secourisme et Les gestes élémentaires de survie : Houcine KHALDI - M.H.A Secrétariat Général du Ministère de la Santé Rabat – Maroc 2005 14 – Filme arrêt cardiaque chez l’enfant : UPMC Sorbonne université 15 - Japan Resuscitation Council Guidelines 2010 Un remerciement a notre cher maitre Dr SALMI maitre assistant Anesthésie-Réanimation UMC CHU Mustapha .

×