 Article rédigé par Şehnaz ÖZDAMAR
Pour Monburkina.com
Février 2013
1
Turquie : Objectif business en Afrique
Le premier m...
 Article rédigé par Şehnaz ÖZDAMAR
Pour Monburkina.com
Février 2013
2
Source : TUIK –Institut Turc des statistiques
Pourq...
 Article rédigé par Şehnaz ÖZDAMAR
Pour Monburkina.com
Février 2013
3
Source : TIKA – THY
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Turquie en Afrique

525 vues

Publié le

Relations Turquie-Afrique: Pourquoi soudain la Turquie a décidé de se tourner vers les pays africains ? La raison semble être politique et économique.

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
525
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Turquie en Afrique

  1. 1.  Article rédigé par Şehnaz ÖZDAMAR Pour Monburkina.com Février 2013 1 Turquie : Objectif business en Afrique Le premier ministre turc Erdogan a commencé l’année 2013 par une tournée diplomatique en Afrique de l’est (Gabon, Niger, Sénégal) accompagné de 300 hommes d’affaires turcs. En 2012, la Turquie a échange pour plus de 19,3 Mds USD avec l’Afrique : 13,4 Mds d’exportations contre 5,9 Mds USD d’importations. Le premier ministre turc a annoncé que la Turquie vise à augmenter ces échanges à la hauteur de 50 Mds USD d’ici 2015. Cette volonté de coopérer davantage avec le continent africain découle du « Plan d’action Ouverture vers l’Afrique » annoncé en 1998 par le gouvernement de coalition de l’époque dirigé par le premier ministre Mesut Yılmaz. C’est M. Ismail Cem, Ministre des Affaires Etrangères à cette date, qui décide de réinventer le rôle international que joue le pays et de passer du statut d’allié de l’Occident au statut d’acteur global. Actions politiques et économiques concrètes : Depuis 2002, le gouvernement dirigé par le Parti de la justice et du développement (AKP) a entrepris de nombreuses manœuvres diplomatiques parmi lesquels on peut citer : - 2005 : « Année de l’Afrique » en Turquie - 2005 : Turquie obtient le Statut d'observateur auprès de l'Union Africaine - 2007 : Sommet à Istanbul des pays les moins avancés (PMA), dont trente-trois Etats africains - 2008 : Premier sommet Turquie-Afrique (Istanbul) - 2011 : Mobilisation turque pour la crise alimentaire au Somalie - 2006-2012 : plus de 17 nouvelles connections en Afrique par la compagnie aérienne turque THY – Turkish Airlines - 2008-2012 : au total 22 nouvelles ambassades ouvertes sur le continent africain - Ouverture des bureaux par TIKA- Agence de Coopération Turque Actions diverses financées par les entreprises, NGO ou citoyens turcs : - 2012 : Inauguration de la Mosquée turque Nizamiye à Johannesbourg - 2012 : Forum Turco-Afrique des Médias à Ankara organisée par l’Agence Anatolie - Réseau d’écoles turcophone de la confrérie musulmane Fethullah-Gülen - NGO turques à vocation musulmane en Afrique (tels que IHH, Kimse Yok mu) Echanges Turquie – Afrique : En 7 ans, la Turquie a plus que triplé ses exportations vers l’Afrique : elles sont passées de 3,6 Mds USD en 2005 à 13,3 Mds USD en 2012. En 2005, les échanges étaient plutôt équilibrés : 3,6 Mds d’exportations contre 3,2 Mds d’importations. Alors qu’en 2012, la Turquie est nettement exportatrice avec 13,3 Mds USD d’exportations contre 5,9 Mds USD d’importations seulement comme indique le graphique ci-dessous.
  2. 2.  Article rédigé par Şehnaz ÖZDAMAR Pour Monburkina.com Février 2013 2 Source : TUIK –Institut Turc des statistiques Pourquoi l’Afrique ? L’histoire des turcs sur le continent africain ne date pas d’hier : l’Empire ottoman est passé par l’Afrique du nord essentiellement. Cependant les relations sont restées limitées sous la République de Turquie. Alors, pourquoi soudain la Turquie a décidé de se tourner vers les pays africains ? La raison semble être politique et économique. De l’angle politique, rappelons que la Turquie sonne à la porte européenne, officiellement depuis 1987. Ajournée éternellement en quête d’adhésion à l’Union Européenne, elle ne semble plus voir la lumière au bout du tunnel européen et réinvente sa politique étrangère. Au niveau économique, la nonchalance des marchés occidentaux incite les entreprises turques à aller à l’encontre des nouveaux marchés. De plus, la part de l’UE diminue dans les échanges : en 2005, 45% des importations provenaient de l’Union Européenne contre 37% en 2012. Quant aux exportations, la part des pays européens étaient de 56% en 2005 contre 39% en 2012. Pays prioritaires Sur la carte ci-dessous, sont marqués en bleu les pays où TIKA-Agence Turque de développement et de coordination- dispose d’une présence. Les villes desservies par la compagnie aérienne turque THY sont également indiquées. Il en ressort 5 zones privilégiées : 1- Afrique du nord : Tunisie, Libye, Egypte 2- Afrique de l’est : Soudan du Sud, Ethiopie, Somalie, Kenya et Tanzanie 3- Afrique de nord-ouest et Golf de Guinée: Sénégal, Gambie, Mauritanie, Côte d’Ivoire, Ghana, Nigeria, Cameroun et Gabon 4- Afrique centrale : République démocratique du Congo, Ouganda et Rwanda 5- Afrique du Sud 0 2 000 000 4 000 000 6 000 000 8 000 000 10 000 000 12 000 000 14 000 000 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Exportations Importations
  3. 3.  Article rédigé par Şehnaz ÖZDAMAR Pour Monburkina.com Février 2013 3 Source : TIKA – THY

×