OI?  Journal de Quartier                                                                  QU                              ...
L’AGENDA                           DU QUARTIERAfin d’animer le quartierde St Marc, le collectif“Saint-Marc en fête” pro-po...
H I S TO I R E D E                                                      S A I N T- M A R C      AGENDA (SUITE)Expositions ...
V I V R E S A I N T- M A R C                LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ.Ce fut une journée particulière que celle du 9 dé...
Un nouveau service simple, rapide et gratuit dans votre mairie LES CONCILIATEURS DE JUSTICEDepuis quelques semaines, la ma...
CONSEIL CONSULTATIF DE QUARTIER (CCQ)        LA COMMISSION VIE DE QUARTIER.Par ici la bonne soupe !Lors du festival de la ...
RENCONTRE                                                              Les Restos du Cœur prennent soin de leurs aînés.   ...
LA BONNE RECETTE DU SAINT-MARC QUOI?  La soupe de pommes de terre au lait de cocoTemps de préparation :10 mn              ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Numero 15 saint marc 10

582 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
582
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Numero 15 saint marc 10

  1. 1. OI? Journal de Quartier QU février ARC mars T-M avril 2011 AIN LE S numéro 15 Page 2 AGENDA Mesdames, messieurs, Infos pratiques Adjointe au Maire en charge du quartier de Saint-Marc depuis près de 3 ans, je suis ravie du travail que nous accomplissons ensemble dans l’intérêt collectif, avec le Conseil Consultatif du SOMMAIRE Page 3EDITORIAL quartier (dont le renouvellement est prévu en mai 2011), les associations, les commerçants, les habitants et les différents Histoire de Saint- partenaires…. Marc Je ne souhaite pas réduire cette fonction d’adjointe au Maire au Rue du Guelmeur seul travail de lien entre la collectivité et les habitants mais l’élargir à la démarche qui vise à fédérer autour de projets col- lectifs et qui permet aux savoir faire des habitants-es de s’expri- Page 4 mer. VIVRE SAINT-MARC Plusieurs projets partenariaux ont été mis en œuvre en 2010, Devise d’autres sont à l’étude et certains devraient être réalisés en Républicaine 2011. Je profite de ce début d’année pour vous adresser mes meil- Page 5 leurs vœux ainsi qu’à vos proches et reste à votre disposition si Les conciliateurs vous souhaitez me rencontrer. de justice rue Dixmude Nathalie Chaline Page 6 Adjointe au Maire chargée du quartier de Saint Marc CONSEIL CONSULTATIF La commission vie de quartier Page 7 RENCONTRE Ecole J. Kerhoas Page 8 LA BONNE RECETTE DU ST MARC-QUOI. PARLONS BRETON
  2. 2. L’AGENDA DU QUARTIERAfin d’animer le quartierde St Marc, le collectif“Saint-Marc en fête” pro-pose tout au long de l’an-née diverses animations. Contact : Foyer laique Saint-Marc (FL) 02 98 02 14 80 Maison pour tous (MPT) 02 98 62 89 09Ce comité est ouvert àtoutes les personnes inté-ressées à participer à la Médiathèque 02 98 00 89 80 Patronage laique du Pilier Rouge (PLPR) 02 98 41 89 76réflexion et à la mise enoeuvre des projets.Contact : 02 98 00 85 78 FEVRIER INFOS Samedi 12 à partir de 19H : Soirée de soutien au festival Zegny Zo de PRATIQUES Diégo Suarez avec l’aasociation Madéo (PLPR). la Mairie Dimanche13 de 10 à 16H : Complexe sportif Jean Guegueniat “Festi-Services ouverts sport” par le FL et la FSGT en partenariat avec plusieurs associations du au public quartier. Une grande fête pour les enfants de 5 à 12 ans (+ de 20 activi- du lundi au ven- dredi de 8h30 à tés). 12h00 et MARSde 13h30 à 17h;30 Samedi 26 à 21H : Concert funk-soul avec les Hot The One (PLPR). samedi de 9h00 à 12h00 Le FLSM organise du 6 au 12 un séjour neige à Rochejean (Doubs). Etat civil domaine Public le Centre de loisirs sera ouvert durant les vacances d’hiver à tous les Cimetière enfants inscription et programme disponible au FLSM. (concession) Inscription aux AVRIL écoles.Cartes detransports - tarifs Vendredi 22 à 19H30 : Théâtre avec Inculture(s) de Frank Le Page, spéciaux. “L’éducation Populaire, Monsieur, ils n’en ont pas voulu”(PLPR). Recensement. Liste électorale... Samedi 16 : “Hommage à Jean Ferrat” récital de chansons et diaporama par Claude Couamme au FLSM. MARCHÉ MAI Saint-Marc : mardi matin. Jeudi 12 journée : “Vivre sa retraite à Saint-Marc” Pilier-Rouge : 21 au 28 : semaine de spectacles, démonstrations et expos des ateliers demardi et vendredi pratiques du Patronage Laîque du Pilier Rouge. matin. 23 au 29 : “Fête de printemps” au FLSM. Mercredi 25 : Fête de l’enfance Petit Paris : mercredi matin Vendredi 27 : étape Brest Roller Tour sur le quartier. Samedi 28 journée d’animation ouverte à tous au FLSM. Votre journal est édité sur papier recyclé. “Le Saint-Marc Quoi ?” est en dépôt chez les commerçants du quartier que nous remercions pour leur soutien Le comité de rédaction lance un appel aux bonnes volontés pour la participation au journal. PAGE 2 LE SAINT-MARC QUOI ? N° 15
  3. 3. H I S TO I R E D E S A I N T- M A R C AGENDA (SUITE)Expositions Mairie de Quartier deSaint-Marc du 15 au 23 février 2011 Rue Ça tévoque quoi, la rue du Brigadier du Le Cann ?Les classes de CLIS et CM1 du groupe Évidemment, je me rappelle lémoi quiscolaire de Kerisbian exposent les œu- Brigadier avait entouré la prise dotages : comme Le Cann.vres de trente artistes donateurs qui tous mes copains présents sur lesles aident à organiser un séjour en lieux, javais limpression dêtre auxclasse transplantée en Dordogne. Ou- premières loges dun événement invrai-verture de 14 à 17 H du lundi au ven- semblable : la rue était bouclée ; lesdredi, et de 9 à 12 H le mardi, mercredi policiers, qui ne connaissaient pas leet samedi. quartier, nous demandaient par où passer. Nous étions excités parce queDémonstration de composteurs organi- nous nous sentions importants mais onsée par le service des Espaces Verts ne saisissait pas pour autant lessencede Brest Métropole Océane, le mer- du drame.credi 11 mai 2011 de 14 H à 16 H 30 à Cela étant, cette rue, je lappelle tou-la mairie de Quartier de Saint-Marc. jours la rue de la Montagne. Le lavoir, cétait le lieu symbolique où lesJournée « Vivre sa retraite à Saint- femmes allaient laver le linge. CetteMarc » le jeudi 12 mai 2011 organisée rue de la Montagne et son lavoir, cétaitpar le Conseil Consultatif du Quartier – aussi une sorte de frontière naturellerenseignements Mairie de Saint-Marc entre les bandes de jeunes qui se fai-au 02 98 00 85 78. saient la guéguerre : celles de Saint- Marc et celles du Guelmeur. Ça neDu 15 mars au 9 avril : exposition orga- nous empêchait pas dailleurs de fairenisée par Artitude à la mairie de Saint- des parties de foot ensemble ! Nous,Marc, ouverte du mardi au samedi de on jouait dans le "ptit bois" à côté du14 H 30 à 18 H. lavoir. Quand un lieu est lié à des sou-Exposition L’écrit des « sans voix » à la venirs de gosses, on a du mal parfois àmédiathèque de Saint-Marc jusqu’au se faire à son nom "officiel" : toujours27 février. 02 98 00 89 80. pas facile de dire "Bois du Dour Braz", Le comité de par exemple.Exposition d’Albert Corbel « Regard rédaction Ça reste poursur la Chine » dans le cadre du festival Jeannine Arzur moi le "PtitPluie d’images jusqu’au 25 février à la bois". Histoire M.Hélène Bosseurmédiathèque de Saint-Marc. dun vécu de Patrick Calvez02 98 00 89 80. quartier… J.Yves Guéguéniat Bernard LottiConférence-débat « Les jeudis des Sé- François Grosjeanniors » : la mémoire .Joël MénecLe jeudi 7 avril 2011 à la résidence de Romaric Le ducSaint-Marc 155 rue de Verdun Jeanine Simonde 15 à 16 H 30. Anne YouenouRenseignements au CLIC02 98 33 21 66. PAGE 3 LE SAINT-MARC QUOI ? N° 15
  4. 4. V I V R E S A I N T- M A R C LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ.Ce fut une journée particulière que celle du 9 décembre dernier… Jour de commémoration de laLoi du 9 décembre 1905, marquant la séparation de l’Eglise et de l’Etat.C’est effectivement en 2010 qu’a vu le jour un projet datant de plusieurs années : celui de confieraux étudiants de l’Ecole Supérieure d’Art de Brest (ESAB), le soin d’imaginer et de réaliser la de-vise de la République « Liberté, Egalité, Fraternité » dans les Mairies de quartier où elle n’existaitpas.A Saint-Marc, la jeune artiste Anaïs Touchot a mené toute une réflexion autour de la notion delien… Arrivant à point nommé, puisque la Mairie de quartier faisait elle-même l’objet d’une réno-vation conséquente, cette devise, aujourd’hui déclinée en trois endroits distincts du bâtiment, acontribué à renforcer le lien entre les trois étages, mais aussi à apporter une touche d’originalité, de fraîcheur et de modernisme au bâtiment. Inaugurée en début d’après-midi en pré sence d’une classe de quatrième du collège Saint-Marc et de troisième de l’Iroise, la jeune artiste a ainsi pu expliquer aux jeunes pré sents sa démarche artistique, ou comment ces trois mots prenaient sens pour elle au- jourd’hui. Souhaitant prolonger cette inauguration par des échanges et réflexions, Nathalie CHA LINE, maire Adjointe en charge du quartier, a organisé en soirée une rencontre sur ce thème, sous forme d’un café-débat dans le hall de la Mairie ; les Saint-Marcois ont parti-cipé nombreux à cette rencontre très conviviale.En préambule de ce débat, l’intervention de Madame Cuzon, professeur à l’ESAB en charge d’ac-compagner les étudiants dans ce projet et de présenter la commande de la Ville, la démarche ar-tistique et le travail des étudiants ; puis trois interventions de grande qualité sur la genèse de laloi de 1905, la laïcité et la devise républicaine aujourd’hui : Comment la rendre plus lisible et quelsens pour nous au quotidien et enfin, comment construit-on la citoyenneté au quotidien auprèsdes enfants.La qualité et les regards croisés des trois intervenants sur ce thème (respectivement MonsieurRousseau, Monsieur Fitamant et Madame Wirkel) ont séduit les participants et permis deséchanges riches et souvent passionnants.Tant il importe de continuer à faire vivre cette devise et la laïcité, valeur plus que fragilisée dansnotre monde d’aujourd’hui, Nathalie Chaline a souhaité faire de cette date anniversaire un tempsfort chaque année sur le quartier. PAGE 4 LE SAINT-MARC QUOI ? N° 15
  5. 5. Un nouveau service simple, rapide et gratuit dans votre mairie LES CONCILIATEURS DE JUSTICEDepuis quelques semaines, la mairie de Saint-Marc, à l’instar des autres Mairies des quartiers brestois,accueille des permanences d’un nouveau genre : celles des conciliateurs de justice.Nommés par le Premier Président de la cour d’appel, les conciliateurs de justice ont pour mission de faci-liter et de constater le règlement à l’amiable des conflits qui leurs sont soumis.Ni juge, ni arbitre, son rôle consiste à favoriser le dialogue et la recherche d’une entente entre des per-sonnes qui sont en désaccord. Ils reçoivent les parties soit séparément soit ensemble, et recherchent uncompromis dans le respect des intérêts des uns et des autres.Le champ d’action de ces bénévoles se situe en complémentarité avec celui des services municipaux,puisqu’ils interviennent soit dans des conflits entre particuliers : différends tels que des problèmes de mi-toyenneté, recouvrement de sommes impayées, litiges locatifs, de copropriété ou liés à la consommation,querelles de voisinage… soit lors de difficultés avec des professionnels : artisans, commerçants..Les permanences des conciliateurs ont lieu tous les lundis après-midi de 13h30 à 17h00 à la mairie devotre quartier. Tout un chacun peut ainsi venir directement s’inscrire pour un rendez-vous dans le hall dela mairie. rue Dixmude belges, anglaises et françaises retranchées derrière l’Yser, fleuve traversant Dixmude. La lutte à 1 contre 6 dura un mois. Côté français, la brigade des fusiliers marins de l’amiral Ronarch forte de 6.000 hommes, es- sentiellement bretons, dut résister pendant ces 26 jours, épaulée rapidement par des ti- railleurs sénégalais et algériens. Les deux tiers des fusiliers marins y perdirent la vie, mais les Allemands, devant leur courage, leur jeunesse les surnommèrent : « les demoi- Bataille de Dixmude selles au pompon rouge ». L’avance alle- mande fut stoppée. Pour plus de détails et comprendre l’impor- Pour beaucoup, le nom de cette rue tance de ces combats voir : http://chtimiste.com/batailles1418/course%20a%20la%20mer%20févoque peu de souvenirs. Et pourtant, cette landre.htmville néerlandophone de Belgique de 15 000 http://www.histoiredumonde.net/article.php3habitants à notre époque, fut le théâtre de ?id_article=1374combats sanglants et glorieux du 18 octobre1914 au 10 novembre 1914. Elle a été dé- Depuis, ce nom fut porté par un diri-truite et dut être reconstruite entièrement. geable (1920-1923), un porte-avions (1945-Après la bataille de la Marne, les Allemands 1966) et de nos jours par le futur Bâtiment decherchent à contourner les forces alliées en Projection et de Commandement (B.P.C.) de lapassant le long de la mer, ce fut la course à la Marine Nationale qui entrera en service enmer. 100.000 allemands cherchent à gagner 2012.Dunkerque, Calais et se heurtent aux troupes PAGE 5 LE SAINT-MARC QUOI ? N°15
  6. 6. CONSEIL CONSULTATIF DE QUARTIER (CCQ) LA COMMISSION VIE DE QUARTIER.Par ici la bonne soupe !Lors du festival de la soupe au mois d’octobre dernier,les résidents de l’EHPAD de Kérampéré ont remportéle premier prix grâce à leur soupe aux haricots coco dePaimpol. Le cageot de légumes reçu en récompense adébouché sur la mise en place d’un atelier d’épluchagepar les résidants qui ont confectionné leur propresoupe.Encadré par les animatrices et bénévoles de l’associa-tion « Les Amis de Kérampéré », un projet intitulé« Par ici la bonne soupe » est né. Objectif... devenuhebdomadaire : Proposer une bonne soupe de légumesfrais aux habitants du quartier. En effet, depuis le 1erdécembre, notre bonne soupe est ainsi vendue chaquemercredi de 16 à 18H aux Saint-Marcois.La recette de cette activité contribuera à cofinancerdes sorties et autres animations pour les résidants.Bien au-delà de l’aspect financier, cette nouvelle acti-vité a plusieurs effets : elle permet de maintenir lesgestes du quotidien maîtrisés par la majorité des rési-dants , elle crée une nouvelle dynamique dans l’éta-blissement et une certaine fierté de la part despersonnes impliquées. Enfin, elle favorise leséchanges et les rencontres avec les gens du quartier.EHPAD de Kérampéré 15 rue Guillaume Kéraudytél : 02 98 41 43 33 Avis à la population. Le renouvellement des Conseillers de Quartier aura lieu au mois de Mai, la liste est ouverte à toutes et tous les Saint- Marcois désireux de s’impliquer dans la vie du quartier. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de s’inscrire auprès de la Mairie. De nombreuses commissions se- ront heureuses de vous accueillir, Vie de quartier, Urbanisme, Déplace- ment... PAGE 6 LE SAINT-MARC QUOI ? N° 15
  7. 7. RENCONTRE Les Restos du Cœur prennent soin de leurs aînés. Vous avez travaillé toute votre vie. Aujourd’hui vous avez des difficultés. Les Restos du Cœur peuvent vous aider. Dans la plupart des pays, les familles prennent soin de leurs aînés.Ecole Jacques Kerhoas : Les Restos du Cœur peuvent aussi prendre soin de vous. Il suffit d’oser venir aux Restos du Cœur.Cette année, les élèves de la grande section du Pour vous aider à faire le premier pas, des bénévolesgroupe scolaire Kerhoas ont pour projet de créer une des Restos assureront des permanences à la Mairie defresque dans le préau de l’école sur le thème de la Quartier de Saint-Marc tous les mardis après-midi, deBande Dessinée. Ce projet partenarial est né du fes- 14 à 16 H, à compter du mardi 1er mars 2011.tival de l’enfance de la Ville de Brest avec les parte-naires du Projet Educatif Local du quartier de A bientôt.Saint-Marc. Les bénévoles des Restos du CœurLes enfants, leur enseignante, Marie-Hélène Berthouet Bernard Debast, artiste plasticien mettent en scène« le voyage de la petite balle rouge ». Ils vont visi-ter différents lieux culturels à Brest, prennent desphotos et transcrivent leurs visites sous forme deBande Dessinée. Ils sont allés récemment au Muséedes Beaux Arts puis, se rendront au château et auport de commerce.Ce projet est subventionné par le Projet EducatifLocal et le service enfance scolarisée de la Ville deBrest.La fresque sera terminée pour le mois de juin et vousserez conviés à venir la découvrir. Recherche de documents. Fin septembre ou début octobre, il sera procédé à une fête pour les 5O ans de lécole du Petit-Paris qui a rayonné et continue à le faire sur le quartier. A cette occasion, une exposition sera réalisée avec différents documents( photos, films, dessins, articles...). Si vous en possédez, le comité organi- sateur serait intéressé par un prêt. Les docu- ments seront, bien sûr, rendus après la manifestation. Tél. 02.30.01.06.76. PAGE 7 LE SAINT-MARC QUOI ? N° 15
  8. 8. LA BONNE RECETTE DU SAINT-MARC QUOI? La soupe de pommes de terre au lait de cocoTemps de préparation :10 mn 18 cl de lait de cocoTemps de cuisson : 25 mn 1/2 citron vert (zeste et jus) sel et poivre,Ingrédients (pour 4 personnes) : Préparation : Eplucher les pommes de600 g de pommes de terre et les couper en cubes. Hâcher gros-terre à chair farineuse sièrement loignon et lail. Faire revenir le tout 3 à 4 mn dans lhuile chaude. Mouiller de bouillon, porter à ébullition, couvrir et1 oignon laisser bouillonner environ 20 mn. Passer au moulin à légumes. Ajouter le lait de2 gousses dail coco, le zeste et le jus, donner un bouillon, saler et poivrer.3 cuillères à soupedhuile Ce n’est pas la recette primée lors du festi- val de la soupe, nous n’avons réussi à avoir la recette. Pirates !80 cl de bouillon KOMZOMP BREZHONEG YAC’H ! PARLONS BRETON ! Ciel,Ru diouz an noz, Rouge le soir,gwen d’ar mintin blanc le matinLka joauz ar perhirin. Rendent joyeux le pélerin.Gand ar muzur Selon la mesurea rofed d’ar re all que vous utilisez pour donnerE vo roed deoh. on vous donnera. PAGE 8 LE SAINT-MARC QUOI ? N°15

×