Le SNES-FSU pose un certain nombre
de questions sur la mise en œuvre de
la réforme.
Nous proposons ici des réponses
basées...
1. Que l’on fasse AP/EPI, ou pas,
l’horaire disciplinaire est identique.
2. AP et EPI sont des modes de
diversification pé...
Actuellement, comment fait-on pour gérer un élève qui
vient d’un autre collège, et pour qui la programmation a
été différe...
1. Les Conseils école-collège
réunissent en un lieu tous les
acteurs. Ils doivent avoir lieu 2
fois/an.
2. Les programmes ...
Des réponses
1. En effet, c’est lourd… sans doute
pas vendable, mais lourd.
2. Les manuels par niveau ne
disparaîtront pas...
Des réponses
1. Les EPI représentent au maximum
11.5% du temps élève au cycle 4, ce
n’est pas l’invasion.
2. Pour ne rien ...
Des réponses ?
1. Il faut créer au moins un EPI (trimestriel, semestriel,
annuel) sur un niveau (pas sur tous nécessaireme...
Des réponses
1. Toutes les classes bilangues ne
disparaissent pas à la rentrée.
2. Pour celles qui disparaissent, il n’y a...
1. La marge horaire sera de 3h/classe
seulement en 2017 en effet
2. Mais cette marge est globalisée : il
est possible de d...
Des réponses
1. Les EPI seront
en effet parfois
en classe
entière.
2. La marge-prof
n’est pas
destinée qu’à
l’AP ou aux EP...
Des réponses
1. Les 4000 postes sont une avancée nécessaire,
même si les effectifs baissent en collège.
2. Ce collège de 2...
Pour une information complète, des fiches
pratiques, des exemples de mises en œuvre :
http://www.se-unsa.org/
Rubrique Col...
Drôles de questions sur la réforme du collège
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Drôles de questions sur la réforme du collège

4 180 vues

Publié le

Les réponses à ces drôles de question

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 180
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 353
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Drôles de questions sur la réforme du collège

  1. 1. Le SNES-FSU pose un certain nombre de questions sur la mise en œuvre de la réforme. Nous proposons ici des réponses basées sur les textes réglementaires et la connaissance de la réforme du collège.
  2. 2. 1. Que l’on fasse AP/EPI, ou pas, l’horaire disciplinaire est identique. 2. AP et EPI sont des modes de diversification pédagogique, basés sur les programmes et le socle commun. 3. Il n’y a donc rien à basculer a priori sur un autre niveau. Actuellement, quand le programme de 5ème n’est pas terminé, les parties non traitées sont-elles basculées en 4ème ? Des réponses
  3. 3. Actuellement, comment fait-on pour gérer un élève qui vient d’un autre collège, et pour qui la programmation a été différente ? Des réponses 1. Donc en fait on est d’accord : l’AP sert bien à traiter les programmes (mais différemment). 2. La plupart des programmes ont des repères de progressivité très clairs, en fonction des niveaux de classe. 3. Les différences de programmation entre collèges ne devraient pas être plus importants qu’actuellement.
  4. 4. 1. Les Conseils école-collège réunissent en un lieu tous les acteurs. Ils doivent avoir lieu 2 fois/an. 2. Les programmes contiennent des repères de progressivité qui fixent la répartition des parties traitées sur le cycle. 3. Pour la 1ère fois, le programme est un outil de « culture commune » professionnelle, qui est partagé. Des réponses Actuellement, quelle est la continuité pédagogique et la cohérence entre programmes du primaire et du collège ?
  5. 5. Des réponses 1. En effet, c’est lourd… sans doute pas vendable, mais lourd. 2. Les manuels par niveau ne disparaîtront pas. Si on estime qu’un manuel est trop lourd, nulle obligation de l’acheter. 3. Pour autant, il serait intéressant qu’ils intègrent une logique de cycle. Les manuels numériques pourraient facilement le faire. Une bonne idée à exploiter. Les crédits d’État pour les établissements (achat de manuels) sont de 7,5€/élève. Ils passeront à 54,3€ en 2016.
  6. 6. Des réponses 1. Les EPI représentent au maximum 11.5% du temps élève au cycle 4, ce n’est pas l’invasion. 2. Pour ne rien se faire imposer, il vaut mieux proposer. Beaucoup de projets existants sont transformables. 3. Les choix se préparent en conseil pédagogique. Des formules différentes existent, dont des mises en œuvre simples et souples. Investir les EPI est au contraire une façon de valoriser sa discipline. Les EPI sont évalués par un oral au DNB
  7. 7. Des réponses ? 1. Il faut créer au moins un EPI (trimestriel, semestriel, annuel) sur un niveau (pas sur tous nécessairement). 2. La répartition des heures a lieu au moment de la DHG. Il est possible de doter l’enseignement de complément, de finaliser ensuite un EPI LCA 3. De nombreuses pistes existent dans les programmes de cycle 4. Celui de latin sera publié prochainement. Il n’est au contraire pas très compliqué d’ouvrir l’enseignement de complément latin.
  8. 8. Des réponses 1. Toutes les classes bilangues ne disparaissent pas à la rentrée. 2. Pour celles qui disparaissent, il n’y a pas de transition ou d’adaptation nationale de prévues. Mais tous les élèves feront désormais 2 LV dès la 5ème, avec + d’heures qu’avant. 3. On peut utiliser les EPI et la marge horaire pour créer des transitions ou des projets de LV. La Carte Académique des Langues Vivantes doit être désormais établie. L’objectif, c’est une garantie de l’offre et des parcours plus cohérents.
  9. 9. 1. La marge horaire sera de 3h/classe seulement en 2017 en effet 2. Mais cette marge est globalisée : il est possible de donner 3h à un niveau et 2.5h à un autre, selon des choix exercés dans les collèges. 3. Il existe différentes façons de concevoir l’AP. Les moyens de dédoublement sont utiles mais ne font pas tout. Des réponses La marge horaire peut être utilisée pour de la co- intervention, aussi en AP, ou pour des profs surnuméraires.
  10. 10. Des réponses 1. Les EPI seront en effet parfois en classe entière. 2. La marge-prof n’est pas destinée qu’à l’AP ou aux EPI, ni réservée qu’à certaines disciplines. 3. Le volume de cette marge est + important que jamais (x6) Attribuez les 5h du latin, il restera encore beaucoup d’heures de marges à distribuer.
  11. 11. Des réponses 1. Les 4000 postes sont une avancée nécessaire, même si les effectifs baissent en collège. 2. Ce collège de 24 classes recevra bien 690h d’enseignement (28.75x24) auquel s’ajoutera, comme actuellement, du réglementaire et des heures profilées (projets, structures, situation...) 3. Dès 2016 ce collège « réel» touchera plus d’heures qu’actuellement. Merci pour cet exemple. Le SNES a-t-il décidé de supprimer l’UNSS ? Dans ce collège, c’est au moins 15h sur la DHG.
  12. 12. Pour une information complète, des fiches pratiques, des exemples de mises en œuvre : http://www.se-unsa.org/ Rubrique Collège 2016

×