CSP MAG 
Magazine officiel du Limoges CSP # 23 
3e journée 
SAISON 2014-2015 
Samedi 11 octobre 2014 
Limoges CSP VS rouen...
2 
44 
PLAISTED 
Trent 
Pivot / 2,11 m 
27 ans / USA 
13 
BATISTA 
Joao Paulo 
Pivot / 2,06 m 
32 ans / BRE 
25 
CURRY 
Ra...
21 
COOK 
Daequan 
Ailier / 1,95 m 
27 ans / USA 
SAS DESPLOMBINS 
& FILS 
ENTREPRISE DE PLATRERIE - PEINTURE 
3 
10 
MICH...
Le panier Intermarché 
4 
9, rue Amédée Bollée 87000 LIMOGES 05 55 30 30 26 
RÉUSSISSEZ VOS PANIERS ET 
* a * n e z 1 a n ...
5 
Parrain du match
GROUPAMA 
TOUJOURS PROCHE 
DE VOUS 
17 agences 
en Haute-Vienne à votre 
service, ou sur rendez-vous 
à domicile. 
Retrouv...
Nouvelles règles FIBA 2014/2015 
Numéros des maillots 
Les joueurs peuvent porter les numéros allant de 1 à 99 ou 0 et 00 ...
Ensemble nous vaincrons 
Octobre rose est le mois du 
dépistage organisé du cancer 
du sein : 
1 femme sur 8 sera confront...
Statistiques et classements 
TOP STATS 
Joueurs Rebonds/Match 
Aloysius Anagonye (Boulogne-sur-Mer) 11 rbds 
Marcus Dove (...
10 
30 
Agent de sécurité s Agent cynophile 
Sécurité incendie s Pré-vol 
Evénementiel s Manifestation sportive 
3, rue du...
Emballez, c’est calé ! 
Distribution de plâtre 
à mouler - Céramique 
Vente aux professionnels  particuliers - LIMOGES 
05...
Retour en images 
Match Limoges CSP / SLUC Nancy 
12
Parrain de la rencontre Limoges CSP / SLUC Nancy 
Patrice ALARY, Directeur Régional Limousin Poitou Charente de la société...
La passion GARAGEE aGutomoRbile dOepuis 1SS965 GARAGE GROS 
Mécanique, Tôlerie, Peinture 
Vente occasions et neufs toutes ...
www.wati-b.com 
PRO A - 3 e journée - Samedi 11 octobre à 20h00 
LIMOGES 
ROUEN 
Vincent Collet 
U N B R O N Z E P R E S Q...
Téléchargez l’application LNB, sélectionnez le match souhaité et élisez votre MVP. 
2 supplément national de la LNB 
16 
T...
17 
DE LA 3E JOURNÉE DE PRO A 
PAU-LACQ-ORTHEZ – STRASBOURG 
SAMEDI 11 OCTOBRE (18H30, EN DIRECT SUR SPORT+) 
QUAND COLLET...
4 supplément national de la LNB 
18 
© H. Bellenger 
INTER 
Vincent Collet (Coach de Strasbourg) 
« CETTE MÉDAILLE DE BR 
...
19 
RVIEW 
k Petit retour sur la saison 
passée d’abord. L’effectif 
était talentueux, très 
expérimenté. Mais est-ce 
que...
« CONSTRUIRE UNE 
ÉQUIPE, PAS UNE ALL 
STAR TEAM » 
20 
INTERVIEW 
k Premières impressions sur votre recrutement estival 
...
21 
k Un EuroBasket 2015 en France, suivi des J.O. à Rio, 
avec la perspective de construire une Dream Team 
française, le...
supplément national de la LNB
19, avenue Georges Dumas 
Nos partenaires restaurateurs 
RESTAURATION jusqu’à 2 H DU MATIN 
s Triperie 
s Charcuterie 
s T...
ALLEZ
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

CSP MAG #23

1 711 vues

Publié le

PRO A J3

Publié dans : Sports
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 711
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

CSP MAG #23

  1. 1. CSP MAG Magazine officiel du Limoges CSP # 23 3e journée SAISON 2014-2015 Samedi 11 octobre 2014 Limoges CSP VS rouen Parrain du match supplément national de la LNB - p. 15 à 22
  2. 2. 2 44 PLAISTED Trent Pivot / 2,11 m 27 ans / USA 13 BATISTA Joao Paulo Pivot / 2,06 m 32 ans / BRE 25 CURRY Ramel Meneur/Arrière / 1,92 m 34 ans / USA 5 SMITH Jamar Meneur/Arrière / 1,91 m 27 ans / USA ASSISTANT PARVAUD Bertrand 41 ans / FRA Les effectifs 10 KANTE Lamine Ailier / 2 m 27 ans / FRA 12 CAMARA Ousmane Pivot/intérieur / 2,02 m 25 ans / FRA ASSISTANT BILBA Jim 46 ans / FRA COACH DUPRAZ Jean-Marc 41 ans / FRA 9 WESTERMANN Léo Meneur / 1,96 m 22 ans / FRA 14 ZERBO Fréjus Pivot / 2,05 m 25 ans / BUR 16 BOUNGOU-COLO Nobel Ailier / 2,02 m 26 ans / FRA 18 MOERMAN Adrien Intérieur / 2,00 m 26 ans / FRA 17 AMAGOU Pape-philippe Arrière / 1,85 m 29 ans / CIV Le Limoges CSP et le FSE, pour l’emploi des jeunes
  3. 3. 21 COOK Daequan Ailier / 1,95 m 27 ans / USA SAS DESPLOMBINS & FILS ENTREPRISE DE PLATRERIE - PEINTURE 3 10 MICHEL Félix Meneur / 1,85 m 18 ans / FRA Meneur / 1,77 m Meneur/Arrière / 1,93 m ASSISTANT METTAY Denis 42 ans / FRA 17 THOMPSON Michael 25 ans / USA 14 HAMILTON Kevin 30 ans / USA Assistant DUBOSC David 37 ans / FRA coach DENIS Christophe 38 ans / FRA 6 M'BAYE Abdoulaye Arrière / 1,89 m 25 ans / FRA 7 COURBY Maxime Ailier / 2 m 23 ans / FRA 8 BIGOTE Mathieu Arrière / 1,93 m 30 ans / FRA 12 TRAPANI Joseph Intérieur / 2,03 m 26 ans / ITA 30 KOFFI Alain Pivot/intérieur / 2,07 m 30 ans / FRA 31 MIPOKA Jean-Michel Ailier/intérieur / 1,98 m 29 ans / FR 5 AKINGBALA Akinlolu Pivot / 2,08 m 31 ans / NIG 15 SOW Abdoul Pivot / 2,06 m 16 ans / FRA 230, av. du Gén. Leclerc - 87000 LIMOGES - 05 55 38 95 25 - www.desplombins.fr
  4. 4. Le panier Intermarché 4 9, rue Amédée Bollée 87000 LIMOGES 05 55 30 30 26 RÉUSSISSEZ VOS PANIERS ET * a * n e z 1 a n d e c o u r s e ! Ins criv ez vo u s P R O C H A I N M A T C H P O U R L E U L I M O G E S C S P S U R L E S I T E D www.limogescsp.com L e P A N I e R * *3 000 EUROS DE BONS D'ACHAT À RAISON DE 10 BONS D'ACHAT DE 25€ PAR MOIS, VALABLE 1 AN DANS TOUS LES INTERMARCHÉ DE HAUTE VIENNE. S.A.S. RÉGIEX ETB ANAIS - RCS 301 161 170. Sous réserve d’erreurs typographiques. Création et prépresse : Hémisphères Cie. Imprimé par Chat Noir - 35136 St-JACQUES-DE-LA-LANDE.
  5. 5. 5 Parrain du match
  6. 6. GROUPAMA TOUJOURS PROCHE DE VOUS 17 agences en Haute-Vienne à votre service, ou sur rendez-vous à domicile. Retrouvez-nous sur groupama.fr 6 TWG#TOCPF$CTDpUÄ$2Ä.+/1)'5%'': 6oNÄ6oNoEQRKG Qualité et plaisir au quotidien Vins fins Champagnes 54, rue de Belfort (près des places Carnot et Marceau) Tél. 05 55 77 02 20 PARKING GRATUIT L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération. Caisse régionale d’assurance mutuelle agricole Groupama Centre Atlantique, entreprise régie par le Code des Assurances.
  7. 7. Nouvelles règles FIBA 2014/2015 Numéros des maillots Les joueurs peuvent porter les numéros allant de 1 à 99 ou 0 et 00 Chronomètreur des tirs L’opérateur des 24 secondes devient chronomètreur des tirs (du fait de la mise en application de la règle des 14’’) 24 secondes / 14 secondes Après que le ballon ai touché l’anneau lors d’un tir manqué, d’un dernier ou d’un unique tir de lancer franc ou lors d’une passe, si l’équipe qui reprend le contrôle du ballon est la même que celle qui était en contrôle du ballon avant que le ballon touche l’anneau : REMISE A 14’’ Fautes 2 fautes techniques dans le match = disqualifi cation 2 fautes antisportives dans le match = disqualifi cation Réparations Faute technique = un seul lancer franc est accordé, plus la remise en jeu au milieu du terrain par l’équipe non-sanctionnée Temps morts Au maximum 2 temps-mort par équipe peuvent être pris dans les deux 2 dernières minutes de la 4e période (pour limiter les arrêts de jeu en fi n de rencontre). 7 TH. BROUSSE OPTIC 2000 J.-L. BALLY 4, R. de la Terrasse 87000 LIMOGES Tél. 05 55 34 55 97 www.optic2000.com * Voir conditions en magasin
  8. 8. Ensemble nous vaincrons Octobre rose est le mois du dépistage organisé du cancer du sein : 1 femme sur 8 sera confrontée au cancer du sein au cours de sa vie. Il y a 90% de guérison si le cancer est détecté à un stade précoce. Face à cet enjeu de santé publique, les autorités de santé ont mis en place un dépistage organisé pour les 50 à 74 ans. Mais une sensibilisation concerne aussi toutes les autres femmes : mères, filles, soeurs, épouses... 8
  9. 9. Statistiques et classements TOP STATS Joueurs Rebonds/Match Aloysius Anagonye (Boulogne-sur-Mer) 11 rbds Marcus Dove (Chalon/Saône) 8,5 rbds Amara Sy (Lyon-Villeurbanne) 8 rbds Top 3 meilleurs passeurs Joueurs Passes décisives/Match Tyrone Brazelton (Le Havre) 7 pds Paul Delaney (Cholet) 7 pds Antoine Diot (Strasbourg) 6,5 pds Top 3 meilleures évaluations Joueurs Évaluation/Match Ahmad Nivins (Lyon-Villeurbanne) 24,5 év Tasmin Mitchell (Châlons-Reims) 23,5 év Ricardo Greer (Le Havre) 23 év CLASSEMENT GÉNÉRAL SAISON 2014/2015 APRÈS LA 2E JOURNÉE CHAMPIONNAT DE FRANCE ESPOIR CLASSEMENT CHAMPIONNAT ESPOIR 2014/2015 APRÈS LA 3E JOURNÉE 9 Top 3 meilleurs marqueurs Joueurs Points/Match Erving Walker (Dijon) 24 pts Kenny Boynton (Boulogne-sur-Mer) 22 pts Ricardo Greer (Le Havre) 22 pts RÉSULTAT DE LA 2e JOURNÉE DE PRO A Chalon-sur-Saône 89 - 84 Châlons-Reims Dijon 80 - 79 Le Mans Gravelines 78 - 81 Limoges Lyon-Villeurbanne 67 - 56 Cholet Nancy 94 - 68 Bourg-en-Bresse Orléans 60 - 82 Strasbourg Nanterre 60 - 71 Paris-Levallois Rouen 88 - 69 Pau-Orthez Le Havre 04/11/2014 Boulogne-sur-Mer Top 3 meilleurs rebondeurs Pos Équipe % Victoire Matches Pts Moyenne MJ V D + - GA PR CTR 1 Strasbourg 100 2 2 0 150 118 1.2712 75.0 59.0 2 Limoges 100 2 2 0 156 134 1.1642 78.0 67.0 3 Rouen 100 2 2 0 151 130 1.1615 75.5 65.0 4 Le Havre 100 1 1 0 81 73 1.1096 81.0 73.0 5 Paris-Levallois 100 2 2 0 156 144 1.0833 78.0 72.0 6 Nanterre 50 2 1 1 149 137 1.0876 74.5 68.5 7 Gravelines-Dunkerque 50 2 1 1 157 145 1.0828 78.5 72.5 8 Nancy 50 2 1 1 150 143 1.0490 75.0 71.5 9 Lyon-Villeurbanne 50 2 1 1 125 124 1.0081 62.5 62.0 10 Cholet 50 2 1 1 137 140 0.9786 68.5 70.0 11 Dijon 50 2 1 1 153 160 0.9563 76.5 80.0 12 Pau-Lacq-Orthez 50 2 1 1 141 148 0.9527 70.5 74.0 13 Chalon/Saône 50 2 1 1 155 173 0.8960 77.5 86.5 14 Le Mans 0 2 0 2 140 143 0.9790 70.0 71.5 15 Châlons-Reims 0 2 0 2 168 174 0.9655 84.0 87.0 16 Boulogne-sur-Mer 0 1 0 1 64 79 0.8101 64.0 79.0 17 Bourg-en-Bresse 0 2 0 2 141 175 0.8057 70.5 87.5 18 Orléans 0 2 0 2 120 154 0.7792 60.0 77.0 Gravelines-Dunkerque 82 - 64 Limoges Chalon/Saone 90 - 54 Chalons-Reims Dijon 68 - 67 Le Mans Nancy 56 - 59 Bourg-en-Bresse Lyon-Villeurbanne 34 - 62 Cholet Orleans 47 - 79 Strasbourg Nanterre 86 - 69 Paris-Levallois Rouen 66 - 80 Pau-Lacq-Orthez Le Havre - Boulogne-sur-Mer P. Équipe % Victoire Résultats 1. Espoirs Strasbourg 100 3v - 0d 2. Espoirs Cholet 100 3v - 0d 3. Espoirs Nanterre 100 3v - 0d 4. Espoirs Dijon 67 2v - 1d 5. Espoirs Le Mans 67 2v - 1d 6. Espoirs Gravelines-Dunkerque 67 2v - 1d 7. Espoirs Paris-Levallois 67 2v - 1d 8. Espoirs Pau-Lacq-Orthez 67 2v - 1d 9. Espoirs Le Havre 50 1v - 1d P. Équipe % Victoire Résultats 10. Espoirs Chalon/Saone 33 1v - 2d 11. Espoirs Nancy 33 1v - 2d 12. Espoirs Bourg-en-Bresse 33 1v - 2d 13. Espoirs Limoges 33 1v - 2d 14. Espoirs Chalons-Reims 33 1v - 2d 15. Espoirs Lyon-Villeurbanne 33 1v - 2d 16. Espoirs Boulogne-sur-Mer 0 0v - 2d 17. Espoirs Orleans 0 0v - 3d 18. Espoirs Rouen 0 0v - 3d
  10. 10. 10 30 Agent de sécurité s Agent cynophile Sécurité incendie s Pré-vol Evénementiel s Manifestation sportive 3, rue du Clos-Chicou - BP 40112 - 87003 LIMOGES Cedex 1 Votre contact en local : M. RICHEBOEUF - Tél. 06.61.64.35.57 sig.richeboeuf@orange.fr 15, rue Darnet 87000 LIMOGES Tél : 05 55 34 16 46 11, rue du G.- Cérez 87000 LIMOGES Tél : 05 55 77 65 47 Disparition d’André Buffière Amoureux du basket à qui il avait dédié sa vie professionnelle, celui que l’on surnommait affectueusement « Bubu » est une figure du basket français et une légende du Limoges CSP, qu’il a contribué à guider vers l’excellence en brisant le plafond de verre sous lequel vivait le sport français avec la première Coupe d’Europe remportée à Padoue en 1982 par le CSP de Richard Dacoury, qui le qualifia toute sa carrière comme son mentor. Une ligne de plus à un palmarès aussi dense qu’était sa passion pour un sport dont il fut un ambassadeur dans l’hexagone, à Villeurbanne, Le Mans, Marseille ou Limoges, entre autres, mais aussi hors des frontières avec la sélection nationale. Car si André Buffière a tout gagné sur le territoire, sur le parquet et auprès de ses joueurs pour une formidable deuxième carrière, son attachement au maillot bleu force le respect. Près de 100 sélections, trois médailles aux championnats d’Europe, une médaille d’argent aux J.O. de Londres et une 4e place au championnat du Monde de 1954. Une date évoquée récemment avec la troisième place des bleus acquise il y a quelques jours. Comme la dernière compétition qu’André Buffiére aura vécue avant de nous quitter. Ce soir rendons-lui hommage par une minute d’applaudissements.
  11. 11. Emballez, c’est calé ! Distribution de plâtre à mouler - Céramique Vente aux professionnels particuliers - LIMOGES 05 55 77 23 82 - www.escure-emballages.fr LE GAZ NATUREL Fournitures d’emballage de calage RUE ANDRÉ ET GUY PICOTY - BP1 23300 LA SOUTERRAINE - FRANCE 11 TÉL. +33 5 55 89 38 05 FAX. +33 5 55 89 38 00 PICOTY GAZ est une marque déposée de PICOTY SA Fêtez votre anniversaire avec VOUS ÊTES ABONNÉ ? VOUS SOUHAITE VOTRE ANNIVERSAIRE ET VOUS OFFRE UN BON CARBURANT DE 50 € Course des garçons de café UNE CENTAINE DE CONCURENTS DONT AUGUST’ NOTRE MASCOTTE PRÉFÉRÉE, ONT PARCOURU 4,5 KM DANS LES RUES DE LIMOGES.
  12. 12. Retour en images Match Limoges CSP / SLUC Nancy 12
  13. 13. Parrain de la rencontre Limoges CSP / SLUC Nancy Patrice ALARY, Directeur Régional Limousin Poitou Charente de la société Veolia, a réalisé le coup d’envoi de la rencontre Limoges CSP / SLUC Nancy le dimanche 28 septembre. La soirée d’avant match des partenaires La table Intermarché La table ACEF La table GSF La table L’ATELIER 2N / L’AVEC 3 N / CREUS’EA La table Gant - Eden Park et Pro’Net 87 La table Cora Limoges Les tables Panazol Nettoyage / Ma Maison’Nette et La Distribution Médicale La table Société Générale La table Novotel Limoges et Lac 13
  14. 14. La passion GARAGEE aGutomoRbile dOepuis 1SS965 GARAGE GROS Mécanique, Tôlerie, Peinture Vente occasions et neufs toutes marques Réparateur agrée Opel www.garage-gros.com 14 200 VÉHICULES SUR PARC PERMANENT
  15. 15. www.wati-b.com PRO A - 3 e journée - Samedi 11 octobre à 20h00 LIMOGES ROUEN Vincent Collet U N B R O N Z E P R E S QU E E N O R Respectons l’environnement. Ne jetez pas ce programme dans la salle ou sur la voie publique. Merci ! supplément national de la LNB
  16. 16. Téléchargez l’application LNB, sélectionnez le match souhaité et élisez votre MVP. 2 supplément national de la LNB 16 TOUTES LES RENCONTRES PARIS LEVALLOIS – GRAVELINES-DUNKERQUE VENDREDI 10 OCTOBRE (20H) PLACE AU JEU ! OUBLIÉE LA BATAILLE RANGÉE DE L’ANNÉE PASSÉE, PARIS LEVALLOIS ET GRAVELINES-DUNKERQUE SE RETROUVENT AUJOURD’HUI DANS UN ESPRIT APAISÉ. POUR LE MEILLEUR... Lors de la première journée, sur le terrain de Châlons-Reims, il fallut un miracle, au buzzer, de Blake Schilb pour que le PL réalise un hold-up parfait (85-84 après avoir été mené presque tout le match). Le BCM, lui, avait ouvert sa saison en mettant au pas son rival du Pas-de-Calais, Boulogne (79-64), sur le terrain des promus. Gravelines présente une équipe pleine de promesses, mais Limoges, le week-end dernier, est venu rappeler à Christian Monschau et son gang « qui c’est Raoul » (81-78 pour les champions en titre). 60% PARIS LEVALLOIS BOURG-EN-BRESSE – CHALON/SAÔNE VENDREDI 11 OCTOBRE (20H) 70% CHALON-SUR- SAÔNE Même si l’Élan a remporté, samedi, le derby des homonymes (Chalon-Châlons), il connaît, comme Bourg un début de saison agité. Les hommes de J.D. Choulet en avaient pris une sévère en ouverture, face à Nanterre, tandis que la JL, plombée par les blessures, est dans le dur (-8 face au Havre, -26 à Nancy...) BOULOGNE-SUR-MER – ORLÉANS SAMEDI 11 OCTOBRE (20H) 60% BOULOGNE-SUR- MER Débuts diffi ciles pour le SOMB, dont l’effectif est encore en chantier (arrivée de Anagonye pour remplacer Simms, blessure de Wilson), battus à Damrémont par le BCM. Mais l’OLB vient d’enchaîner 3 défaites (2 face à Pau en Pro A puis en Coupe et une belle raclée (-22) reçue de Strasbourg, à domicile, samedi dernier... CHÂLONS-REIMS – NANCY SAMEDI 11 OCTOBRE (20H) 65% Dure vie de promu. Le CCRB a d’abord été victime d’un hold-up “à la Parisienne“ lors de la journée NANCY d’ouverture (84-85), avant d’être dominé à Chalon le week-end dernier (84-89). L’apprentissage continue, mais le SLUC, très large vainqueur de Bourg samedi dernier (+26) sera tout sauf un prof conciliant...
  17. 17. 17 DE LA 3E JOURNÉE DE PRO A PAU-LACQ-ORTHEZ – STRASBOURG SAMEDI 11 OCTOBRE (18H30, EN DIRECT SUR SPORT+) QUAND COLLET “SENT“ PAU… DANS L’INTERVIEW QU’IL NOUS A ACCORDÉE, LE SÉLECTIONNEUR NATIONAL AVOUE QU’IL « METTRAIT BIEN UNE PIÉCETTE SUR PAU, CETTE SAISON ». SAUF CETTE SEMAINE... Sans Marko Simonovic, Pau-Lacq-Orthez avait battu Orléans de 12 points, le vendredi 26 septembre. Avec lui, 4 jours plus tard en Coupe de France, l’écart fi nal n’était plus que de deux petits points (72-70). L’Élan serait-il donc plus fort sans son international serbe ? Démonstration par l’absurde, tant Simonovic, frustré de ne pas avoir disputé la première journée de Pro A pour un pépin administratif, aura été énorme le mardi (27 pts à 8/13, dont 5/7 à 3-pts, 9 interceptions pour une évaluation de 34 et le tir au buzzer en prime...). Mais la SIG a été excellente lors des deux premières journées, en s’imposant face à l’ASVEL (+10) puis, samedi dernier, sur le terrain d’Orléans avec une extrême autorité : 82-60 ! 65% STRASBOURG DIJON – LYON-VILLEURBANNE SAMEDI 11 OCTOBRE (20H) 55% La JDA a encaissé 80,5 points de moyenne sur les 2 premières journées de Pro A. Loin des standards ASVEL habituels de J.-L. Borg (70,1 l’an passé). Vainqueur sur le fi l du Mans samedi dernier (80-79), Dijon devra se méfi er d’une ASVEL talentueuse, à l’image d’Ahmad Nivins (26 pts, 10 rbds et 34 d’éval. face à Cholet). LE MANS – LE HAVRE SAMEDI 11 OCTOBRE (20H) 55% +17 ! Le Mans, battu par les promus de Rouen en ouverture de la saison, puis en Coupe le mardi suivant, LE MANS menait 72-55 après trois quarts-temps à Dijon. Mais les hommes de “Maître Kunter“ ont encaissé un 25-7 lors des 10 dernières minutes. Et attention à des Havrais vainqueurs à Bourg (+8) lors de la 1ère journée. LIMOGES – ROUEN SAMEDI 11 OCTOBRE (20H) 80% Battus lors du Trophée des Champions, Limoges a depuis posé une “grosse papatte“ sur la Pro A en dominant LIMOGES l’ambitieux SLUC (+19 à Beaublanc) lors de la 1ère journée, grâce à un fl amboyant Jabar Smith (14 points en 17 minutes, à 4/6 à 3-pts), puis en triomphant à Gravelines (19 pts et 24 d’éval’ pour Moerman). CHOLET – NANTERRE MARDI 14 OCTOBRE (20H50, EN DIRECT SUR CANAL+SPORT) 55% Les Choletais de Laurent Buffard semblent avoir construit une escouade apte à leur faire oublier la médiocre saison NANTERRE 2013-14. La JSF Nanterre était énorme depuis la reprise, avec un beau succès au Trophée des Champions suivi de deux punitions face à Chalon (+23) puis Rouen en Coupe (+21). Paris Levallois est venu enrayer la machine... 3 supplément national de la LNB
  18. 18. 4 supplément national de la LNB 18 © H. Bellenger INTER Vincent Collet (Coach de Strasbourg) « CETTE MÉDAILLE DE BR ELLE VAUT PRESQUE DE L’ PARADOXALEMENT, C’EST SANS DOUTE PLUS ENCORE CET ÉTÉ EN BLEU, PONCTUÉ PAR UNE INATTENDUE PREMIÈRE MÉDAILLE DE BRONZE MONDIALE DE L’HISTOIRE, ET LA VICTOIRE RÉFÉRENCE FACE À L’HÔTE ESPAGNOL ET SA DREAM TEAM QUI AURONT INSTALLÉ VINCENT COLLET DANS LE GOTHA DES COACHES EUROPÉENS. CETTE FOIS, PLUS ENCORE QUE LORS DES CAMPAGNES DE 2011 (ARGENT À L’EUROBASKET) OU 2013 (ÉTÉ DU SACRE EUROPÉEN), SANS TONY PARKER ET À LA TÊTE D’UNE ÉQUIPE DÉCIMÉE PAR LES FORFAITS (TP, SÉRAPHIN, AJINÇA, NOAH) PUIS LES BLESSURES DE DERNIÈRE MINUTE (DE COLO, MAHINMI), LA QUALITÉ DU COACHING DE COLLET ET DES STRATÉGIES MISES EN PLACE ONT SAUTÉ AUX YEUX DE TOUS. EN ATTENDANT UNE NOUVELLE APOTHÉOSE, À DOMICILE, LORS DE L’EUROBASKET 2015, L’ENTRAÎNEUR D’UNE AMBITIEUSE SIG RETROUVE UN SACRÉ CHALLENGE EN PRO A, POUR FAIRE D’UNE ÉQUIPE FINALISTE DES DEUX DERNIÈRES SAISONS UN CHAMPION DE FRANCE EN PUISSANCE. L’OCCASION DE FAIRE LE POINT AVEC LUI...
  19. 19. 19 RVIEW k Petit retour sur la saison passée d’abord. L’effectif était talentueux, très expérimenté. Mais est-ce que le manque de qualités athlétiques n’a pas fini par être décisif au moment des Finales LNB ? Je ne sais pas... Je crois surtout que l’on n’a pas eu de chance. Romain Duport se blesse au premier tour, et quand on voit la 2e partie de saison qu’il a fait (9,9 pts à 59% aux tirs, 4,7 rbds pour 12,1 d’évaluation), ça a forcément un impact. On a pris un joueur pour le remplacer, mais il a fini par ne plus jouer et on a perdu un vrai avantage collectif. Cela a été un gros coup dur, comme l’entorse d’Antoine (Diot) au 3e match contre Nancy. Face au SLUC, on s’en sort miraculeusement parce qu’on aurait dû perdre le Match 4. Cette série-là, on l’a jouée pratiquement à sept et on en est sorti rincés. Après, le premier match de la finale, c’est celui sur lequel j’ai le plus de regret (défaite, 65-77). Alors, on peut parler de déficit athlétique, mais il y aussi des coups du sort... k Mais ce pari de l’expérience et du talent quitte à être plus court sur le plan athlétique, c’était quand même fait en toute conscience ? Oui... Mais enfin bon, là-encore, on avait paré aux circonstances. Murphy n’a pas fait l’affaire (remplacé par Bootsy Thornton) et puis surtout, on n’avait pas prévu que New Orleans allait faire une offre à Alexis (Ajinça). S’est présentée l’opportunité David Andersen. Bon, on savait ce qu’on perdait, mais aussi ce qu’on récupérait ! Après, c’est vrai qu’on avait un profil d’équipe un peu particulier mais qui nous a quand même permis de terminer premier de la saison régulière et pouvait nous permettre d’aller au bout. En finale, on tombe sur Limoges qui était bon ! Non, on savait qui on était, avec nos défauts mais aussi nos qualités. Mais c’est vrai que cette équipe, on l’a refaite trois fois dans la saison. RONZE, L’OR… » « DES COUPS DU SORT EN FINALE » 5 supplément national de la LNB
  20. 20. « CONSTRUIRE UNE ÉQUIPE, PAS UNE ALL STAR TEAM » 20 INTERVIEW k Premières impressions sur votre recrutement estival avec les arrivées de Dobbins, Fofana, Howard, Traoré et Dragicevic ? Je pense qu’on a une équipe solide, qui devrait pouvoir bien jouer ensemble. Après, c’est trop tôt dans l’année pour pouvoir vraiment tirer de réels enseignements. Ce que je vois pour l’instant me plaît bien. Le groupe travaille, a envie de faire des choses ensemble, maintenant on est encore loin du compte. Mais un match comme celui de mardi dernier (victoire face à l’ASVEL, 68-58) est riche d’enseignements. On a une équipe pour être solide, même si, sur l’adresse extérieure, on peut avoir une petite faiblesse dans la construction de l’équipe. Mais ce que je sais, c’est qu’on a 10 joueurs qui peuvent apporter quelque chose. Et 11 quand Romain reviendra... k Si nous parlions des Bleus. Vous avez dit avoir toujours cru à une possible médaille lors de ce Mondial. Mais franchement, après un premier tournoi, à Pau, encourageant, à Antibes, quand vous perdez De Colo et que l’équipe est, disons, poussive, est-ce que vous y croyez encore ? A Antibes nous n’avons pas été bons. Nando se blesse. Ça reste de la préparation et ça nous sert aussi car c’est ça qui nous permet de redresser la barre. Alors... Non, là où j’ai le plus douté, c’est après la défaite face au Brésil. Dans ma tête, le plan pour avoir une médaille, c’était sortir de ce groupe à la 2e place pour ne jouer l’Espagne qu’en demi-finale. C’était l’objectif qu’on s’était fixé avec les joueurs. On savait que ce serait difficile, mais ça me paraît la seule façon d’aborder une compétition. Alors oui, juste après le Brésil, il y a doute... Certains se sont demandé ensuite pourquoi on avait déployé autant d’énergie pour battre les Serbes. Mais nous avions une jeune équipe qui avait besoin de se prouver des choses. On a fait un 1er tour globalement correct. Puis, on est monté en puissance. Les jeunes ont pris confiance. Après, c’est aussi un peu un concours de circonstances. Leur victoire fleuve du premier tour a entraîné un manque de vigilance chez les Espagnols. Dommage qu’on n’ait pas su enchaîner, d’abord parce qu’on n’a pas été assez attentifs au début, mais aussi parce que la Serbie a effectué un match énorme. Mais on finit bien face aux Lituaniens. C’est quand même un parcours énorme ! k Quand on est coach, comment analyse-t-on, avec le recul, le fait d’avoir été entendu par tout un groupe en quart puis dans le match pour le Bronze et... pas lors de la demi-finale ? Cela tient beaucoup au contexte. L’Espagne, tu l’as jouée une semaine avant et tu as pris 24 points. Les consignes, elles avaient été similaires avant ce premier match, mais elles avaient été incomplètement respectées. Tu te sers de ça pour corriger le tir. Et puis, il y a des feelings contradictoires, toujours, chez les joueurs. Une vraie envie de gagner, mais aussi la trouille d’en prendre une bonne ! Ça les rend plus sérieux encore. Tu bénéficies de ça... Et c’est renforcé d’autant que, à l’inverse, l’Espagne aborde le match avec un peu trop de légèreté. Donc, on les met de suite en difficulté. Et une fois que l’adversaire est en confiance, ce n’est pas si facile de corriger le tir... Ensuite, deux jours après, il y a deux choses. Une première, c’est l’aspect physique. Parce que la débauche d’énergie pour contrecarrer l’Espagne, elle n’est pas anodine. Le lendemain du match, à l’entraînement, les mecs sont complètement cramés. La deuxième, c’est que les Serbes étaient eux aussi sur une pente ascendante. Clairement, nous n’étions pas plus forts qu’eux avec cette équipe-là. Il nous fallait donc nous mettre de nouveau dans une posture de challenger. Et ça, certains n’ont pas pu ou pas su le faire. On n’a su s’y mettre qu’avec 15 points de retard. Franchement, nous ne pouvions pas être dominants cette année. C’est difficile à entendre pour les joueurs, mais avec cet effectif-là, on n’avait pas de marge. Notre seule chance, c’était d’empêcher la Serbie de déployer son jeu. Or, en première mi-temps, on ne l’a pas du tout fait. On les a laissés s’installer dans leur zone de confort. Et quand on a rectifié le tir, les Serbes n’ont pas paniqué, ont mis des gros tirs... et eu aussi un peu de chance au bon moment, comme sur le panier un peu absurde de Raduljica. Mais ma satisfaction, c’est d’avoir su réagir très rapidement pour battre les Lituaniens 18 heures après. Ce n’était pas un truc qui était dans l’ADN de l’équipe de France il y a quelques années, mais ces joueurs-là ont franchi un cap. Il va falloir continuer à le démontrer dans les années à venir... C’est du sport, tout est remis en cause année après année... Non, dans une compétition comme ce Mondial, après avoir passé l’Espagne, c’était une compétition réussie. Mais bon, quand tu termines 4e, tu as beau savoir qu’intrinsèquement, c’est une belle perf, tu as quand même un goût amer dans la bouche. Alors que là, cette médaille de Bronze, elle vaut presque de l’Or... 6 © H. Bellenger supplément national de la LNB
  21. 21. 21 k Un EuroBasket 2015 en France, suivi des J.O. à Rio, avec la perspective de construire une Dream Team française, les Spurs de TP et Boris Champions NBA, le retour au premier plan de Limoges et peut-être de Pau. Pour vous, passionné de basket avant tout, n’est-ce pas LA fenêtre pour voir le basket revenir au premier plan, ce que l’on avait fi ni par ne plus attendre ? Oui, et je crois qu’il était vraiment très, très important de valider le titre de l’an dernier par cette médaille. Paradoxalement, dans la sphère basket, les attentes étaient moindres, parce que les gens se rendaient bien compte qu’il manquait Tony, Ajinça, puis Nando (De Colo). Mais pour le grand public, tu es le Champion d’Europe. Donc tu te dois d’assumer ton rang. Et si on s’était écroulé cette année, il y aurait eu un effet pervers. Alors que là, on a l’impression d’une continuité qui est très bonne pour le basket. Mais maintenant, nous allons avoir la pression. A domicile, les attentes vont être encore plus grandes. Et l’emporter chez soi, personne ne l’a fait depuis 20 ans. Comme on n’est pas plus malin que les autres, il va nous falloir une sacrée performance pour y parvenir. k Garder Gobert et Lauvergne ou tout faire pour ramener Noah et Ajinça ? Que faire de Léo Westermann avec les progrès affi chés de Heurtel ? Rêvez-vous d’avoir ces problèmes de riche au printemps prochain ? Oh oui ! Pour moi, c’est une excellente nouvelle que tous veuillent venir. La diffi culté à sélectionner, à trancher, elle est toujours présente. Mais c’est quand même mieux quand, pour faire ton choix, la jauge soit très haute. Après, il ne faudra pas perdre de vue qu’il s’agit de construire une équipe, pas une All Star Team. Ce que nous a apporté la complémentarité, ces dernières années, est énorme. Je trouve que l’on ressemble de plus en plus à une équipe de club et c’est là l’une des forces de notre sélection. k Question plus personnelle, enfi n. On n’a pas encore vu, depuis Robert Busnel au Real, un coach français à la tête d’une grosse cylindrée européenne. Pensez-vous avoir marqué les esprits ces derniers mois et est-ce que ce type d’expérience est une suite logique à votre parcours ? Ecoute, c’est très diffi cile à dire. On sait très bien que les coaches français ne s’exportent pas depuis des années. Les derniers en date, c’étaient Michel Gomez puis Greg Beugnot. Suite logique ? En tous cas, j’y pense beaucoup, c’est vrai, pour être sincère. Après, une grosse cylindrée, je n’en suis pas sûr. Moi, je crois qu’il faudra en passer, humblement, par une étape transitoire. Après, si c’est un gros club, tant mieux, mais je pense que si vraiment je veux partir, il faudra d’abord le faire dans un club, disons, intermédiaire. Après, ma fi lle a 11 ans et rentre en 6e, et ce sont des choses qui entrent dans la réfl exion. Tout comme les développements éventuels, ici, à Strasbourg.- NEWS PRO A UNE LÉGENDE S’EN VA… Membre de l’équipe de France médaillée d’Argent aux J.O. de 1948, puis tout premier coach français à remporter une coupe d’Europe (la Korac, en 1982, avec Limoges), André Buffi ère s’est éteint, à 91 ans, le mercredi 2 octobre. Joueur et entraîneur de légende, celui que l’on surnommait Bubu“ était encore très souvent présent dans les tribunes de l’Astroballe pour encourager son club de coeur, l’ASVEL, avec lequel il avait remporté six titres de Champion de France, comme joueur (1949), joueur-entraîneur (1950, 52 et 55) et entraîneur (1975 et 77). International (96 sélections avec les Bleus), Buffi ère prit également la suite de Robert Busnel sur le banc de la sélection, dès 1957, obtenant une médaille de Bronze au Championnat d’Europe (1959). Le joueur, le technicien et surtout l’homme auront marqué l’ensemble du basket français. L’ÉLAN SUR SON ÉLAN... En ce moment, il se passe plutôt toujours quelque chose de positif à Pau-Lacq-Orthez. Le club avait dû se passer de son international serbe, Marko Simonovic, médaillé d’argent au dernier Mondial, lors de l’ouverture de la saison. Celui-ci, un peu frustré, a répondu dès le mardi suivant (30 septembre) en enquillant 27 points (à 8/13 aux tirs, dont un superbe 5/7 à 3-pts), plus 5 passes décisives et... 9 interceptions, dans la victoire de l’Élan face à Orléans en Coupe de France. Le tout ponctué par un panier à trois-points, au buzzer, pour offrir la qualifi cation à son club (72-70). Pau a par ailleurs enregistré deux signatures. La première concerne le remplaçant du meneur US, Mo Finley (blessé), qui sera Darrel Mitchell (1,80 m, 30 ans). Formé à LSU puis passé par la Lituanie (Lietuvos rytas) et la Turquie (Galatasaray), il a surtout évolué en Ukraine ces dernières saisons, passant par deux clubs la saison dernière avant de prendre la direction de la Lituanie (8,3 pts et 3,8 pds à Pazvalys) en raison des troubles agitant le pays. Et c’est d’ailleurs d’Ukraine qu’est arrivée la nouvelle qui réjouira les plus nostalgiques des Grandes Heures de l’Élan Béarnais : la signature d’Artur Drozdov (2,00 m, 33 ans). Fils de restaurateurs s’étant installés à Pau, Artur avait fait partie, avec Boris Diaw et les frères Piétrus, des “4 Fantastiques“ ayant remporté trois titres (2001, 03 et 04), deux Coupes de France (2003 et 04) et la Semaine des As 2003 avec l’Élan. L’international ukrainien évoluait l’an passé au Budivelnik Kiev où il tournait encore à 7,7 points (à 73,7% aux tirs !) et 4,3 rebonds de moyenne en Superleague. 7 supplément national de la LNB
  22. 22. supplément national de la LNB
  23. 23. 19, avenue Georges Dumas Nos partenaires restaurateurs RESTAURATION jusqu’à 2 H DU MATIN s Triperie s Charcuterie s Traiteur s Livraison à domicile 23 1 PIZZA ACHETÉE = 1 PIZZA GRATUITE* *Sur pizza moyenne Ouvert 7/7 RESTAURANT 5, place de la Motte LIMOGES /LYLZK»V]LY[YL [VZSLZQVYZ KSUKPHZHTLKP! OO OO Tél. et fax : 05 55 34 34 14 L’ORIENT-EXPRESS HÔTEL DE LA POSTE (près gare Limoges) Tél. 05 55 77 26 18 15 rue Haute-Vienne - 87000 Limoges Tél. 05 55 34 31 99 - Site : tripesetcie.com BOUSCULEZ VOS HABITUDES GUSTATIVES... 27 rue Haute-Vienne 87000 LIMOGES tél. 05 55 32 27 27 - fax 05 55 34 37 53 www.le27.com 87000 LIMOGES 05 55 34 39 96 OURS OURS CSP Mag est une édition Limoges CSP Directeur de la publication : Frédéric Forte Responsables journal : Stéphane Ostrowski et Julie Desvilles Rédaction : Pôle marketing Service communication Antoine Parlon Photos : Florent Bellurot, Olivier Sarre,Sylvain Vergne et Jacky Suidureau Edition CSP Mag est imprimé par Rivet Presse Edition
  24. 24. ALLEZ

×