De la stratégie fédérale à la réalité du terrain (Simon Hoelzer, SwissDRG)

1 209 vues

Publié le

500 jours plus tard: les DRG, contrainte ou opportunité?
Conférence du 27 juin 2013
Organisé par Paianet & Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG)

Intervention:
Stratégies gagnantes et mesures concrètes au niveau international et local
De la stratégie fédérale à la réalité du terrain

Simon Hoelzer
Mathieu Vuillemier
SwissDRG

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 209
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
831
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

De la stratégie fédérale à la réalité du terrain (Simon Hoelzer, SwissDRG)

  1. 1.   De  la  stratégie  fédérale  à  la  réalité   du  terrain       Simon  Hoelzer,  Directeur   Mathieu  Vuilleumier,  Chef  du  Département  économie         Lausanne,  le  27  juin  2013    
  2. 2. SituaDon  actuelle     •  La  structure  tarifaire  SwissDRG  1.0  a  été  uDlisée  pour  la   facturaDon  2012,  la  version  2.0    est  en  cours  d’uDlisaDon  en   2013   •  L’échec  des  négocia;ons  tarifaires  a  conduit  en  2012  à  des   procédures  de  fixaDon  et  des  procédures  judiciaires.  La   rémunéraDon  des  prestaDons  hospitalières  est  actuellement   basée  sur  des  tarifs  provisoires         •  Intégra;on  dans  la  structure  tarifaire  :   indemnisaDon  des  coûts  d’invesDssement     •  Ques;ons  encore  ouvertes  au  niveau  cantonal,  p.  ex.  :   financement  des  prestaDons  d’intérêt  général  (formaDon  des   médecins)   © SwissDRG AG 2
  3. 3. Structure  tarifaire  SwissDRG  2.0/2013  –  Les  faits   •  La  structure  tarifaire  SwissDRG  explique  une  parDe  des  différences   de  coûts  des  prestaDons  des  hôpitaux     •  Comprend  991  groupes  de  cas,  dont  16  non  évalués   •  3  rémunéraDons  supplémentaires     •  thérapies  de  subsDtuDon  rénale  (dialyses)   •  facteurs  de  coagulaDon  chez  des  paDents  hémophiles   •  coûts  des  systèmes  implantés  d’assistance  cardiaque  du   ventricule  gauche  et  droit  («cœur  arDficiel»)     •  Coûts  d’uDlisaDon  des  immobilisaDons  non  encore  compris  dans  les   calculs     •  Mandats  externes  pour  l’élaboraDon  de  structures  tarifaires  pour  la   réadaptaDon  et  la  psychiatrie     © SwissDRG AG 3
  4. 4. Structure  tarifaire  SwissDRG  2.0/2013  –  EvaluaDon     •  La  structure  tarifaire  saDsfait  aux  exigences  du  législateur   (LAMal,  OCP,  etc.)     •  Le  système  de  rémunéraDon  forfaitaire  est  en  adéquaDon   avec  les  prestaDons;  une  représentaDon  fidèle  de  cas   individuels  n’est  ni  possible,  ni  souhaitée   •  Il  permet  la  comparaison/crée  la  transparence  entre  hôpitaux     •  Son  développement  est  basé  sur  les  données  de  coûts  et  de   prestaDons  des  hôpitaux  suisses    (relevé  SwissDRG)     © SwissDRG AG 4
  5. 5. © SwissDRG SA 5 >  Relevé  annuel  auprès  d’un  échanDllon  d’hôpitaux   >  Collecte  des  données  administraDves,  médicales  et   financières  par  cas     >  ~  50  variables  administraDves   >  50  variables  pour  les  diagnosDcs  (CIM-­‐10)     >  100  variables  pour  les  intervenDons  (CHOP)   >  Coûts  par  cas  livrés  en  25  composantes  de  coûts     (correspond  aux  CC  fournisseur  de  presta2ons  REKOLE)   Relevé  SwissDRG   Statistique médicale des hôpitaux (OFS) © SwissDRG AG 5
  6. 6. Format  du  fichier  des  coûts  par  cas   © SwissDRG AG 6
  7. 7. Année  de  données 2011 2010 2009 2008 Hôpitaux  de  réseau 68 50 42 34 Total 169 161 166 166 Relevé  SwissDRG   Nombre  d‘hôpitaux     © SwissDRG SA 7© SwissDRG AG 7
  8. 8. Année  de   données   2011   2010   2009   2008   Structure     tarifaire   SwissDRG   3.0   SwissDRG   2.0   SwissDRG   1.0   SwissDRG   0.3   Hôpitaux  de   réseau   778’808   609’938   578’573   493’001   Total   1’202’557   1’158’242   1’149’188   1’107’700   EchanDllon     65,5%   52,7%   50,3%   44,5%   Relevé  SwissDRG   Nombre  de  cas  livrés     © SwissDRG AG 8
  9. 9. Qualité  des  données  :  part  de  cas  non  plausibles   © SwissDRG AG 9 Hôpitaux
  10. 10. AmélioraDon  du  système  -­‐  mesures  nécessaires     •  Les  différences  de  coûts  entre  les  derniers  maillons  de  la   chaîne  des  soins  (hôpitaux  universitaires)  et  les  hôpitaux  pour   soins  de  base  doivent  être  mieux  représentées     •  IntégraDon  des  coûts  d’uDlisaDon  des  immobilisaDons  dans  la   structure  tarifaire:  ces  coûts  sont  actuellement  indemnisés   par  un  supplément  normaDf,  fixé  par  le  Conseil  fédéral  à  10%   pour  2012;  celui  pour  2013  sera  défini  lors  des  négociaDons   tarifaires.  La  CDS  a  émis  des  recommandaDons  pour  2013  et   2014     à  Les  possibilités  de  perfec;onnement  du  système  sont              limitées  par  l’insuffisance  de  la  qualité  des  données  et  du              système  en  soi     © SwissDRG AG 10
  11. 11. Système  de  prix   •  Compromis    entre  le  système  tarifaire  (technologie)  et  les   négociaDons  tarifaires   •  Décision  du  Conseil  d’administraDon  du  30  mai  2013  :     «  Le  Conseil  d’administraDon  de  SwissDRG  SA  a  adopté  le  30   mai  2013  la  version  3.0  de  la  structure  tarifaire  SwissDRG   qui  sera  appliquée  pour  2014.  Il  souligne  une  nouvelle  fois   qu’il  est  impéraDf  que  les  prix  de  base  doivent  pouvoir  être   différenciés.  Les  exigences  d’un  prix  de  base  uniforme  ne   sont  pas  adéquates.»     © SwissDRG AG 11
  12. 12. Comparaison  des  coûts  entre  hôpitaux     non  universitaires  et  universitaires  (ZH)       © SwissDRG AG 12 à    Les  hôpitaux  universitaires  coûtent  jusqu’à    20%  de  plus  
  13. 13. Stratégie  de  développement  2013+     Situa;on  ini;ale     Le  financement  hospitalier  au  moyen  des  forfaits  par  cas  repose  sur   l’uDlisaDon  de  deux  instruments  :       1.  la  structure  tarifaire  SwissDRG       2.  la  formaDon  des  prix  lors  des  négociaDons  tarifaires     Ces  deux  instruments  relèvent  de  la  responsabilité  d’organisaDons  disDnctes     à  Nécessité  d’une  aXribu;on  claire  des  compétences     La  structure  tarifaire  SwissDRG,  version  1.0,  a  été  introduite  au  1er  janvier   2012  sans  délai  de  transiDon;  la  différenciaDon  et  le  perfecDonnement   doivent  s’effectuer  en  conDnu     à  La  stratégie  de  développement  2013+  cons;tue  un  cadre  informa;f  pour   tous  les  partenaires       © SwissDRG AG 13
  14. 14. Stratégie  de  développement  2013+     Quatre  objec;fs  principaux   1.  Une  structure  tarifaire  suffisamment  différenciée  grâce  à  la   prise  en  considéraDon  de  la  gravité  des  cas,  intégrant  toutes   les  composantes  de  coûts     2.  L’intégraDon  rapide  d’innovaDons  dans  la  structure  tarifaire     3.  Des  structures  tarifaires  autonomes  axées  sur  les  prestaDons   pour  la  réadaptaDon  et  la  psychiatrie     4.  Un  cycle  de  développement  annuel  standard  pour  tous  les   systèmes  tarifaires,  sur  la  base  des  données  de  l’année   précédente       © SwissDRG AG 14
  15. 15. 1.  Une  structure  tarifaire  suffisamment  différenciée     Mesures  à  prendre  pour  aXeindre  les  objec;fs     •  SwissDRG  SA  aide  les  hôpitaux  à  améliorer  la  qualité  des   données  (plausibilisaDon,  webfeedback,  ateliers)     •  Prise  en  considéraDon  des  coûts  d’uDlisaDon  des   immobilisaDons  selon  des  critères  clairs  à  parDr  de  2015   •  Examen  conDnu  des  règles  pour  les  outliers,  les  réadmissions   et  le  regroupement  de  cas     •  Au  besoin,  élaboraDon  de  soluDons  hors  structure  tarifaire   pour  la  rémunéraDon  des  cas  déficitaires  très  coûteux  (p.  ex.   à  parDr  de    CHF  500  000.–  avec  un  déficit  de  >  50  000.–)  ainsi   que  des  cas  rares       © SwissDRG AG 15
  16. 16. Conclusion  et  perspecDves   •  La  structure  tarifaire  SwissDRG  est  déjà  applicable  sous  une   forme  améliorée  dans  sa  2e  année  et  sera  constamment   perfecDonnée  à  l’avenir     •  CondiDon  :  amélioraDon  des  données  fournies  par  les  hôpitaux   (codage  et  comptabilité  analyDque),  collaboraDon  des  partenaires   dans  le  cadre  de  la  procédure  de  demande   •  Malgré  tous  les  progrès  :  il  y  a  des  limites  techniques  d’un  système   DRG  pour  une  différenciaDon  plus  poussée  du  système  basée  sur   les  données     à Faire  en  sorte  que  tous  comprennent  et  acceptent  qu’une   différencia;on  des  prix  de  base  reste  nécessaire   © SwissDRG AG 16
  17. 17.     Merci  pour  votre  axenDon   © SwissDRG AG 17

×