Introduction aux SwissDRG

693 vues

Publié le

Présentation de l'équipe paianet pour la Clinique Générale-Beaulieu au sujet de l'introduction des SwissDRG en mai 2012.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
693
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Introduction aux SwissDRG

  1. 1. Séance d’information SwissDRGpour les médecins agréésClinique Générale-BeaulieuGenève, 12 mai 2011
  2. 2. Sujets de discussion prévus pour ce soir: Introduction des SwissDRG…et changements du financement hospitalierDéroulement de la séance 1. Fonctionnement des SwissDRG dans le contexte des prestations privées Présentation (60 min) 2. Impact des SwissDRG sur la rémunération et le travail des médecins 3. Réponses et stratégie de la Clinique Générale-Beaulieu face aux SwissDRG 4. Echange et discussions Discussion© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 2
  3. 3. Afin de permettre à vos consœurs et confrères d’obtenir la mêmeinformation, toute la présentation sera disponible sur internetPrise de vidéo et disponibilité des informations Prise de vidéo www.newtone-associates.com/beaulieu Présentation (à partir de mercredi prochain) (60 min) • Vidéo de la présentation • Présentation (diapositives en PDF) • Documents distribués • Questions/réponses Prise de vidéo Discussion X© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 4
  4. 4. En plus d’un peu de théorie, nous vous proposons de parler du futuret… d’argentSujets principaux de la séance1. Les revenus de la Clinique Besoin de soutien de la part des médecins pour facturer correctement2. Les revenus des médecins agréés Rémunération éventuelle des médecins par la Clinique© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 5
  5. 5. «En quoi les DRG me concernent-ils ?»avant 2012 après 2012 Base Complémentaire Canton Base Complémentaire facture flux monétaireFinancement des séjours à la Clinique des assurés LAMal© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 6
  6. 6. L’impact des DRG sur le résultat d’un établissement hospitalier peutêtre énormeEvolution du résultat financier (cas concrets de notre expérience) 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2004 2005 2006 2007 2008 2009 Perte Perte multipliée divisée par 10 par 10Projet de restructuration réalisé en Allemagne EKH (CHU de Hambourg); source: rapport annuel© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 7
  7. 7. VidéoSource: Association dEtudiants en Médecine Suisses (swimsa)© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25
  8. 8. Ce soir, nous partons du principe que la loi entrera en vigueurcomme prévu par le législateur le 1er janvier 2012PétitionsSource: www.drg-moratorium.ch© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 9
  9. 9. A. Le système de forfaits par cas SwissDRGLes changements au niveau cantonal Canton Base Complémentaire© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 10
  10. 10. D’autres réformes seront introduites en même temps que les DRG:la clinique peut figurer sur la liste cantonale ou être conventionnéeListes cantonales et planification hospitalière© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 11
  11. 11. Les patients auront également le libre choix de l’hôpital s’il estmoins cher que dans son canton de domicileChangement de canton pour des patients LAMal© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 12
  12. 12. A. Le système de forfaits par cas SwissDRGLes changements au niveau de la facturation Canton Base Complémentaire© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 13
  13. 13. La Suisse introduit un nouveau système de financement hospitalierpour promouvoir l’efficacité, l’adéquation et l’économicité des soinsEvolution des coûts hospitaliers à la charge de l’assurance de base (millions de CHF) 10000 Ambulatoire + 29% 9000 Stationnaire + 22% Total hôpital + 14% + 15% 8000 7000 6000 5000 4000 3000 2000 1000 0 2004 2005 2006 2007 2008Source: Santésuisse© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 14
  14. 14. Les DRG sont un système de classification des patients utilisé pourle financement hospitalier dans le cadre de la LAMalDéfinition et historique des Diagnosis-Related Groups• En France, on parle de Groupes Homogènes de Malades (GHM).• Initialement, les DRG ont été utilisés comme outil de gestion interne pour les hôpitaux.• Aujourd’hui, ils servent au remboursement des prestations hospitalières ou à la planification budgétaire dans de nombreux pays.• En Suisse, de nombreux hôpitaux, dont les HUG, facturent déjà selon les AP-DRG.• Dès le 1er janvier 2012 les SwissDRG, basés sur les G-DRG allemands, seront utilisés pour le remboursement de la partie LAMal des soins aigus somatiques dans les hôpitaux suisses. La rhéabilitation et la psychiatrie sont aussi concernées.© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 15
  15. 15. L’objectif des DRG est de faire baisser les coûts en incitant leshôpitaux à adopter les « best practices »Evolution du coût moyen et des différences de coûts entre hôpitauxCoûts Coûts des hôpitaux individuels Coût moyen Temps© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 16
  16. 16. Plus d’éléments seront pris en considération pour déterminer lepaiement dans le cadre de l’assurance de baseComparaison entre le financement par forfaits journaliers et par cas (SwissDRG)avant 2012 après 2012 Durée de Diagnostic Diagnostics Procédures Données adm. séjour principal secondaires opératoires Sévérité Codage Groupeur DRG Paiement Paiement D’après SwissDRG SA© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 17
  17. 17. Les DRG requièrent les informations médicales liées au casEléments déterminants du forfait par cas Diagnostic Diagnostics Procédures Données adm. principal secondaires opératoires Sévérité Codés selon la Classification Internationale Codées selon la • Données des Maladies (CIM-10, ICD-10 en anglais) de Classification Suisse administratives (âge, l’Organisation Mondiale de la Santé, modifiée des Interventions sexe, durée de séjour) Chirurgicales (CHOP) • Degré de sévérité, de l’Office Fédéral complications de la Statistique • Poids à la naissance • Etc.© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 18
  18. 18. Le financement par DRG incite à raccourcir la durée des séjourshospitaliersComparaison entre le financement par forfaits journaliers et par casavant 2012 après 2012Paiement Paiement Jours JoursLa Clinique est incitée à garder le La Clinique gagne plus d’argent avecpatient plus longtemps. les séjours plus courts et est moins payée pour les séjours plus longs.© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 19
  19. 19. Le financement par DRG rend les coûts plus transparents etcomparablesDécomposition du montant payé sur la base des SwissDRG Calcul par SwissDRG SA, Négociations entre valable pour hôpitaux et assureurs, toute la Suisse validées par les Cantons Forfait par cas = Cost-weight (points) x Baserate (prix du point)© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 20
  20. 20. B. L’impact des SwissDRG sur la cliniqueLe codage exact des cas Canton Base Complémentaire© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 21
  21. 21. Prenons un exemple concretAccouchement par césarienne• Patiente: femme de 35 ans• Diagnostic: accouchement par césarienne• Procédure: césarienne isthmique basse• Durée de séjour: 6 jours© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 22
  22. 22. Les informations administratives, les diagnostics et les procéduressont souvent évidents - ils doivent être saisis de manière complète Diagnostic Diagnostics Procédures Données adm. • Patiente: principal secondaires opératoires Sévérité femme de 35 ans • Diagnostic: Codage accouchement par césarienne Groupeur • Procédure: césarienne isthmique DRG basse • Durée de séjour: Paiement 6 jours© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 23
  23. 23. Les informations médicales seront utilisées pour identifier les codescorrespondants dans les catalogues actuelsInformations médicales Codage• Patiente de 35 ans • Sexe: féminin / Age: 35 ans• Diagnostic principal: • CIM-10: O82 accouchement unique par césarienne• Diagnostics complémentaires: • Naissance unique, enfant vivant • CIM-10: Z37.0 • Durée de la grossesse: 34e semaine à 36 CIM-10: O09.5 semaines révolues• Procédure: césarienne isthmique basse • CHOP: 74.1• Séjour de 6 jours • Durée de séjour: 6 jours© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 24
  24. 24. Le codage est effectué Diagnostic Diagnostics Procédures Données adm. principal secondaires opératoires Sévérité • CIM-10: O82, Codage Z37.0, O09.5 Groupeur • CHOP: 74.1 DRG Paiement© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 25
  25. 25. Les données administratives ainsi que les codes sont saisis dans unlogiciel adapté, le groupeurGroupeur disponible en ligne (capture d’écran)Source: www.swissdrg.org© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 26
  26. 26. Le groupage est effectué Diagnostic Diagnostics Procédures Données adm. principal secondaires opératoires Sévérité Codage Groupeur DRG Paiement© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 27
  27. 27. Selon un schéma complexe, le groupeur détermine le DRGcorrespondant: ici le DRG O01F, avec un cost-weight de 0.831Résultat du groupeur en ligne (capture d’écran)Source: www.swissdrg.org© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 28
  28. 28. Les informations médicales seront utilisées pour identifier les codescorrespondants dans les catalogues actuelsDiagnostics secondaires du cas exemplaireInformations médicales Codage• Diagnostics secondaires: • Diabète préexistant pendant la grossesse O24.0 • Autres hémorragies pendant O67.8 laccouchement • Complication de lanesthésie au cours du O74.9 travail et de laccouchement, sans précision • Infection dune plaie dorigine O86.0 obstétricale chirurgicale© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 29
  29. 29. Le groupeur accepte un très grand nombre de diagnosticssecondaires pour bien comprendre les détails du casSaisie du cas dans le grouperSource: www.swissdrg.org© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 30
  30. 30. Avec les diagnostics secondaires, le groupeur détermine un DRGdifférent: on passe au DRG O01C, avec un cost-weight de 1.631Résultat du groupeur pour le cas plus complexeSource: www.swissdrg.org© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 31
  31. 31. Les prix payés par l’assurance de base varient fortement en fonctionde la complexité du casExemples de revenus pour une césarienne Diagnostic principal Césarienne Césarienne Césarienne Diagnostics Complications Diabète secondaires multiples Cost-weight 0.831 0.972 1.631 Revenu de la Clinique CHF 8’310 CHF 9’720 CHF 16’310 (baserate: CHF 10’000) Variation par rapport au cas 96% simple + CHF 8’000Source: Résultats du web grouper SwissDRG , KV 1.0, résultats arrondis, hypothèse: baserate = CHF 10’000© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 32
  32. 32. B. L’impact des SwissDRG sur la CliniqueImpact sur le travail des médecins Canton Base Complémentaire© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 33
  33. 33. Avec les DRG, les cas complexes ne seront pas payés correctementsi le codage n’est pas completDifférences de rémunération possible (cas exemplaire) Diagnostic principal Césarienne Césarienne Césarienne Diagnostics Complications Diabète secondaires multiples Cost-weight 0.831 0.972 1.631 Revenu de la Clinique CHF 8’310 CHF 9’720 CHF 16’310 (baserate: CHF 10’000) Variation par rapport au cas 96% simple + CHF 8’000Source: Résultats du web grouper SwissDRG, KV 1.0, résultats arrondis, hypothèse: baserate = CHF 10’000© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 34
  34. 34. Afin qu’un cas puisse être codé correctement, il sera nécessaire quetoutes les informations médicales soient disponibles à la Clinique Diagnostic Diagnostics Procédures Données adm. principal secondaires opératoires Sévérité Codage Groupeur DRG Paiement© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 35
  35. 35. Afin de préparer la Clinique à l’introduction des SwissDRG en janvier- la collaboration entre médecins et cliniques doit être déterminéeEléments clés à déterminer avec les médecins agréés1. Implication des médecins pour la saisie des informations médicales nécessaires au codage2. Détermination des variables à utiliser pour calculer le montant à rétribuer aux médecins3. Adaptation des processus aux exigences des DRGSynthèse des éléments clés; liste non-exhaustive pour illustration de l’importance des sujets.© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 36
  36. 36. C. Solutions et stratégie de la Clinique 1. Le codage Canton Base Complémentaire 2. Le calcul des coûts par cas 3. Planification hospitalière 4. Les prochaines étapes© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 37
  37. 37. Suite en accès restreint© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 38
  38. 38. Merci pour votre confiance© Newtone Associates et Clinique Générale-Beaulieu, 2011 11-05-12 Présentation SwissDRG aux médecins agréés – CGB (TLU/SST) 17.05.2011 14:25 39

×