Quel modèle de relations tarifaires- Philipp Müller (CHUV)

1 251 vues

Publié le

1000 jours plus tard: les DRG re dessinent le paysage hospitalier

Philipp Müller
Directeur administratif et financier, CHUV

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 251
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
699
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Quel modèle de relations tarifaires- Philipp Müller (CHUV)

  1. 1. Quel modèle de relations tarifaires? Philipp Müller, Directeur administratif et financier du CHUV 26 novembre 2014 – Conférence HUG
  2. 2. Le CHUV face aux DRG (2002-2011) •  Les AP-DRG au CHUV de 2002-2007: une affaire administrative et financière –  Concentration sur la facturation et l’alimentation du système d’information – outil de budgétisation •  Vers le controlling médical (2008-2011): –  Introduction d’un contrôle de gestion au CHUV –  Mise en place de tableaux de bord hospitaliers –  Développement d’une culture commune autour de l’analyse médico-économique des indicateurs produits 2
  3. 3. Les SwissDRG (2012-2014) •  Les SwissDRG au CHUV (2012ff.): – Peu d’impact institutionnel majeur – Importance du rôle de SwissDRG SA 3
  4. 4. Les SwissDRG (2012-2014) et la négociation du tarif de base •  Bon serviteur – mauvais maître –  Comparaison des coûts et problématique des « high outliers »/cas hautement déficitaires –  Travail sur la DMS et les modalités de prise en charge comparées –  Financement des investissements –  Politique des tarifs de base et reflet des coûts réels 4
  5. 5. Les défis tarifaires •  Couverture insuffisante des coûts par le tarif négocié avec les assureurs: -CHF 56 millions/an (-12%) –  Raison principale: déduction forfaitaire sur le coût global des hospitalisations au titre de la formation et de la recherche •  Structure tarifaire insuffisamment différenciée au détriment des hôpitaux universitaires –  Diagnostics secondaires –  Cas lourds arrivés en urgence •  Avènement d’un benchmarking comparatif entre hôpitaux (cf. jurisprudence du TAF 2014) 5
  6. 6. Les défis tarifaires •  Solutions envisageables: – Différenciation renforcée du tarif de base entre hôpitaux (CHU, hôpitaux cantonaux, etc.) – Différenciation de certaines positions du catalogue (ex. néonatologie) – Meilleure reconnaissance des prestations complémentaires 6

×