Hôpitaux
Universitaires
de Genève
Case Management
dans le service de
Neurochirurgie
Conférence « SwissDRG: 500 jours après...
2, 27.06.2013
Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller
Mon	
  historique	
  des	
  ...
0
0.2
0.4
0.6
0.8
1
1.2
1.4
1.6
1.8
Tempsparjour(enheures)"
Temps nécessaire pour la
documentation!
Tous les médecins
N=13...
0"
20"
40"
60"
80"
100"
Douleur(Doku-VAS)!
“Douleur” perçue de la
documentation!
VAS = subjektive visuelle Analogskala („é...
3000"
4000"
5000"
6000"
2002! 2003! 2004!
Poidsrelatif!
Evolution du Case Mix!
2002-2004!
Case-Mix"
1.5"
2"
2.5"
2002" 2003"
Jan-
Jun
2004"
Jul-
Dez
2004"
Jan-
Okt
2005"
Poidsrelatif! Evolution Case Mix Index (CMI)!
2002-1...
7, 27.06.2013
Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller
RelaDon	
  perçue	
  entre	
...
8, 27.06.2013
Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller
Premier	
  Case	
  Manager	
...
9, 27.06.2013
Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller
AcDvités	
  de	
  l’IP-­‐Man...
10, 27.06.2013
Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller
Calcul	
  des	
  effets	
  d...
11, 27.06.2013
Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller
L’IP-­‐Manager	
  est	
  l’...
12, 27.06.2013
Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller
Trajectoire	
  paDent	
  et...
13, 27.06.2013
Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller
Arentes	
  vs	
  Réalité	
 ...
14, 27.06.2013
Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller
Synthèse	
  
Si	
  nous	
  ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Transformer la contrainte en opportunité: stratégies locales ( Karl Schaller, Hôpitaux universitaires de Genève

1 619 vues

Publié le

500 jours plus tard: les DRG, contrainte ou opportunité?
Conférence du 27 juin 2013
Organisé par Paianet & Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG)

Intervention:
Nom du programme
Transformer la contrainte en opportunité: stratégies locales

Karl Schaller
Hôpitaux universitaires de Genève

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 619
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
769
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Transformer la contrainte en opportunité: stratégies locales ( Karl Schaller, Hôpitaux universitaires de Genève

  1. 1. Hôpitaux Universitaires de Genève Case Management dans le service de Neurochirurgie Conférence « SwissDRG: 500 jours après» Genève, le 27 juin 2013
  2. 2. 2, 27.06.2013 Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller Mon  historique  des  DRG   La  Suisse  a  décidé  d’introduire  le  système  SwissDRG  dans  les   hôpitaux  et  dans  chaque  service      –      avec  des  conséquences…   •  Arrivée  en  2007  à  Genève,   j’avais  déjà  une  première   expérience  avec  les  DRG:   •  IntroducDon  dans   l’hopital  allemand  en   2003   •  Membre  de  la   commission  DRG  de   neurochirurgie   •  J’avais  vécu  une   introducDon  en   collaboraDon  étroite  avec   les  médecins   2003/   2004   2005   2007   2012   aujourd’hui  
  3. 3. 0 0.2 0.4 0.6 0.8 1 1.2 1.4 1.6 1.8 Tempsparjour(enheures)" Temps nécessaire pour la documentation! Tous les médecins N=13 Chefs de clinique N=3 Assistants N=10 AVANT Assistantes de Documentation APRES Assistantes de Documentation
  4. 4. 0" 20" 40" 60" 80" 100" Douleur(Doku-VAS)! “Douleur” perçue de la documentation! VAS = subjektive visuelle Analogskala („échelle subjective visuelle analogue“)! AVANT Assistantes de Documentation APRES Assistantes de Documentation Tous les médecins N=13 Chefs de clinique N=3 Assistants N=10
  5. 5. 3000" 4000" 5000" 6000" 2002! 2003! 2004! Poidsrelatif! Evolution du Case Mix! 2002-2004! Case-Mix"
  6. 6. 1.5" 2" 2.5" 2002" 2003" Jan- Jun 2004" Jul- Dez 2004" Jan- Okt 2005" Poidsrelatif! Evolution Case Mix Index (CMI)! 2002-10/2005! Case-Mix-Index" 1. Doku Ass. 01.04.04! 2. Doku Ass. 21.06.04! 3. Doku Ass. 04.10.04!
  7. 7. 7, 27.06.2013 Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller RelaDon  perçue  entre  le  monde  médical  et  les  équipes  spécialisées  dans  les  DRG   •  SituaDon  très  diffuse  et   «  délocalisée  »   •  CollaboraDon  entre   équipes  médicales  et   spécialistes  du  système   très  faible   •  Médecins  connaissent  le   système  très  peu   •  Demandé  assistante  de   documentaDon,     il  y  a  6  ans  déjà   Ma  réalité  est  très  différente:  à  la  place  d’une  collaboraFon  étroite,   les  «  équipes  DRG  »  (codage  etc.)  sont  très  loin  de  notre  service   Codeurs   Équipe  médicale   GesDonnaires  
  8. 8. 8, 27.06.2013 Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller Premier  Case  Manager  des  HUG   •  Titre  uDlisé:   «  IDnéraire  PaDent   Manager  »  (IP-­‐Manager)   •  Obtenu  souDen  de  la   DirecDon  (opéraDons  et   analyses  médico-­‐ économiques)   •  FoncDon  clé  pour  nous!   •  AnDcipaDon  vs  réacDon   •  FormaDon  des  médecins   •  Voit  l’ensemble  du  service   •  Suite  les  acDvités   •  Surveille  la  documentaDon   Grâce  à  une  collaboratrice  moFvée  ainsi  que  le  souFen  de  la  DAME,   nous  avons  enfin  pu  lancer  un  premier  projet  expérimental  cet  avril   «  DAME  »:     DirecDon  des  Analyses  Médico-­‐Economiques  des  HUG  
  9. 9. 9, 27.06.2013 Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller AcDvités  de  l’IP-­‐Manager   L’IP-­‐Manager  gère  le  flux  du  paFent  en  collaboraFon  étroite  des   médecins  à  travers  tout  le  séjour   Contrôle   du  codage   final   Pré-­‐codage     GesDon  des   réservaDons   (bloc,  ICU,  lit)     CoordinaDon   occupaDon  lits   (incl.  urgences)   GesDon  sorDe   Mise-­‐à-­‐jour   codage     GesDon     conDnue   lits  +  sorDe     Info  aux  médecins   et  autres  méDers     Mise-­‐à-­‐jour   codage     GesDon     conDnue   lits  +  sorDe  +  radio  etc.       Info  aux  médecins     Feedback  aux  médecins   Pré$% hosp% Accueil% Pré$Op% OP% ICU% /IMC% Unité%de%soins% Sor:e% Post$ hosp%
  10. 10. 10, 27.06.2013 Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller Calcul  des  effets  du  projet   Déjà  pendant    la  préparaFon,  la  collaboraFon  entre  l’IP-­‐Manager  et   la  codeuse  dédiée  a  permis  d’améliorer  les  revenus  de  200’000  CHF     1.   CranioplasFes   2.   Neuro  monitoring   •  DRG  avant  IPM  :  B20E   •  DGR  après  IPM  :  B20B   •  Le  CHOP  «  générique  »  proposé  aux  codeurs  par   le  système  alphabéDque      Z02.03    est  faux  et  doit   toujours  être  remplacé  par  le  Z02.06.   à  changement  de  DR   •  Différence  case-­‐weight  *  base  rate     env.  8'000  CHF   •  Cas  p.a.:  env.  12     •  è100’000  CHF  p.a.   •  DGR  avant  IPM  :  B20B   •  DRG  après  IPM  :  B20A   •  Le  processus  de  documentaDon  ne  permet  pas   aux  codeurs  d’idenDfier  la  durée  réelle  du  neuro   monitoring.   •  Une  durée  de  >4  hrs  fait  changer  le  DRG.     •  Différence  case-­‐weight  *  base  rate:  env.  3’000   CHF     •  Selon  médecin  et  esDmaDons  :   >33  cas  p.a.     •  è  100’000  CHF  p.a.  
  11. 11. 11, 27.06.2013 Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller L’IP-­‐Manager  est  l’interface  clé  entre  les  différents  méFers.   Un  rôle  difficile  et  complexe  à  établir  aujourd’hui.   Médecin   Infirmière  assistante  de  gesFon   Infirmière  responsable  d’unité   Assistante  sociale  Equipe  de  codage   IP  Manager   •  Travail  parfois  redondant  au   début   •  IAG  dédiée  à  la  Neurochirurgie   s’occupe  aussi  d’autres  services   •  AmélioraDon  des  best-­‐pracDces   •  Reprise  du  codage  de  l’IP   Manager   •  SensibilisaDon  du  médecin  sur   la  date  de  sorDe  et  son  respect   •  Changement  potenDel   d’habitude  de  travail  sur   l’annonce  opératoire  et  la   gesDon  de  la  sorDe   •  Pré-­‐codage  et  mise  à  jour   demande  des  informaDons   spécifiques   •  Impact  sur  le  taux  occupaDon   à  souDen  gesDon  des  sorDes   •  Echanges  d’informaDon   réguliers   •  Demande  de  pro-­‐acDvité  à   l’assistante  sociale   •  SensibilisaDon  de  l’assistante   sociale  sur  la  date  de  sorDe  et   son  respect  
  12. 12. 12, 27.06.2013 Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller Trajectoire  paDent  et  rôle  de  l’IP  Manager   L’IP  Manager  suit  de  près  la  trajectoire  du  paFent  afin  de  pouvoir   meare  le  codage  à  jour  et  permeare  d’anFciper  au  maximum  la  sorFe   Ann.   Opér.   Centre   Spéc.   Urg.   Bloc   opératoire   Unité  de  soins   1 2 3 4 Centre  Jolimont  /  Montana   AnDcipaDon  réservaDon  possible   à  OrganisaDon  assistante  sociale   Hôpital  Beau-­‐séjour   AnDcipaDon  complexe   à  ÉvaluaDon  «médecin  externe»   SorFe  centre  de  gériatrie   AnDcipaDon  complexe   à  ÉvaluaDon  «médecin  externe»   SorFe  centre  français   AnDcipaDon  possible   à  OrganisaDon  Mme  Delannoy     5 SorFe  à  la  maison   AnDcipaDon  possible   à  OrganisaDon  IAG  et  IRUS   Rôle  de  l’IP  Manager:   •  Pré-­‐codage  et  mise  à  jour  durant  la  trajectoire  paDent   •  AmélioraDon  des  best-­‐pracDces  de  codage   •  GesDon  des  retours  et  quesDons  de  l’équipe  de  codage   •  InformaDon  et  visibilité  du  DRG  et  de  la  date  de  sorDe   •  ValidaDon  du  type  de  sorDe  et  centralisaDon  de  l’informaDon   •  Alerte  des  méDers  sur  la  date  et  le  type  de  sorDe   •  Visibilité  pipeline  paDent  Neurochirurgie  aux  HUG  
  13. 13. 13, 27.06.2013 Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller Arentes  vs  Réalité  des  DRG  pour  les  médecins   En  dehors  du  projet  d’IP-­‐Management,  la  réalité  des  médecins  est   encore  loin  de  l’intégraFon  espérée  dans  le  foncFonnement  DRG   •  SouDen  de  la  DirecDon  pour  introduire   les  Case  Managers  et  Assistants  de   Codage  dans  tout  l’établissement   •  Donner  accès  au  bloc  opératoire  de   manière  libre  (aujourd’hui  35  hrs/sem.)   pour  les  services  chirurgicaux   •  CollaboraDon  avec  les  équipes  de   codage  et  de  gesDon   (p.ex.  reçevoir  un  appel:  «  comment   peut-­‐on  améliorer  la  qualité  des   factures?  »)   La  situaDon  semble  être  similaire  dans  beaucoup   d’hôpitaux  en  Suisse  romande.   •  SituaDon  très  diffuse  et  «  délocalisée  »   •  CollaboraDon  entre  équipes  médicales  et   spécialistes  du  système  très  faible   •  Médecins  connaissent  le  système  très  peu   •  Demandé  assistante  de  documentaDon,     il  y  a  6  ans  déjà   •  La  réparDDon  interne  des  coûts  et  revenus   (ILV)  n’est  ni  transpartente  ni  juste   •  Un  luxe  et  plaisir  de  travail  aux  HUG,  mais   moyens  pas  toujours  disponibles  au  bon   endroit   Mes  aaentes   Ma  réalité  perçue  
  14. 14. 14, 27.06.2013 Hôpitaux Universitaires de Genève, Service de Neurochirurgie, Prof. K. Schaller Synthèse   Si  nous  décidons  d’introduire  un  nouveau  système,  faisons-­‐le  bien   et  avec  les  moyens  les  plus  professionnels   •  Les  médecins  ne  sont  pas  forcément  des  «  fans  »  des  DRG   •  La  fierté,  loyauté  et  l’appartenance  sont  très  importants  pour  les  médecins  cadres   •  Le  professionnalisme  dans  la  gesDon  des  services  et  départements  est  important   •  Fixons-­‐nous  des  objecDfs  liés  aux  DRG  avec  la  DirecDon  et  réalisons  des  projets   d’amélioraDon  ensemble     à  en  collaboraDon  étroite  entre  le  corps  médical  et  l’administraDon  

×