1/	  Présenta,on	  de	  votre	  société	  v Na#xis	  Altaïr	  IT	  Shared	  Services	  est	  la	  filiale	  portant	  les...
 2/	  La	  situa,on	  avant/	  	                              	  L’origine	  du	  problème	  v Le	  coût	  du	  portefeui...
3/	  Le	  choix	  de	  la	  solu,on	  retenue	  v Faire	  cohabiter	  des	  systèmes	  hétérogènes	  dans	  un	  seul	   ...
4/	  Le	  business	  case	  v NAITSS	  a	  géré	  au	  fil	  de	  l’eau	  la	  mise	  en	  commun	  de	  plus	  de	  10	  ...
 5/	  La	  mise	  en	  oeuvre	  de	  la	  solu,on	  Pour	  la	  par,e	  technique	  :	  v  Définir	  un	  unique	  adminis...
 6/	  Les	  avantages	  et	  effets	  de	  bord	  v Avantages	  :	  	       –  Le	  	  prix	  unitaire	  des	  MSU	  dimin...
 7/	  Les	  pièges	  à	  éviter	  	  Il	  n’y	  	  a	  pas	  à	  proprement	  parler	  de	  piège	  si	  ce	  n’est	  de	 ...
 8/	  Nos	  recommanda,ons	  v  Les	  bénéfices	  acquis	  permedent	  d’accepter	  	  	  	  	  	  	      les	  contrainte...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

11h10 natixis alain_guardenti

247 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
247
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

11h10 natixis alain_guardenti

  1. 1.  1/  Présenta,on  de  votre  société  v Na#xis  Altaïr  IT  Shared  Services  est  la  filiale  portant  les   moyens  et  services  informa,ques  partagés  de  NATIXIS.    v Créée  en  1992,  NAITSS  propose  des  services  d’infogérance   d’infrastructure,  notamment  en  environnement  Z.        
  2. 2.  2/  La  situa,on  avant/      L’origine  du  problème  v Le  coût  du  portefeuille  des  logiciels  IBM  «  MLC  »  représente  à   la  fin  des  années  1990  une  part  importante  du  budget   informa,que  des  u,lisateurs  MVS.    v L’usage  croissant  des  environnements  distribués  et  la  volonté   d’y  migrer  le  parc  applica,f  existant  et  à  venir  accroit  la   tension  sur  le  coût  des  logiciels  mainframe.  v L’infrastructure  SYSPLEX  permet  de  diminuer  le  coût  unitaire   de  la  MSU  en  faisant  cohabiter  des  environnements  MVS.    v La  première  mutualisa,on  démarre  en  1998.            
  3. 3. 3/  Le  choix  de  la  solu,on  retenue  v Faire  cohabiter  des  systèmes  hétérogènes  dans  un  seul   Sysplex  en  partageant  le  minimum  nécessaire  (GRS=STAR  /   GRSRNL=EXCLUDE)    v Déployer  des  solu,ons  alterna,ves  quand  les  composants   IBM  standard  ne  peuvent  être  mis  en  communs  (ex  :  GRS   remplacé  par  un  ou,l  de  sérialisa,on  pour  les  fichiers  propres   à  chaque  environnement)  v Cloisonner  ce  qui  doit  l’être  afin  d’éviter  des  interac,ons   malencontreuses  (ex  :  exits  consoles)  v Par  la  suite  (infrastructure  Z)  veille  au  respect  des  règles   d’éligibilité  des  ordinateurs  hôtes  v Medre  en  place  des  normes  pour  éviter  les  conflits  (WLM   notamment)  
  4. 4. 4/  Le  business  case  v NAITSS  a  géré  au  fil  de  l’eau  la  mise  en  commun  de  plus  de  10   sociétés  indépendantes  avec  plus  de  30  par,,ons  PRSM  dans   le  même  sysplex.      
  5. 5.  5/  La  mise  en  oeuvre  de  la  solu,on  Pour  la  par,e  technique  :  v  Définir  un  unique  administrateur  des  ressources  communes  au  sein  de  la   communauté  v  Ne  partager  que  ce  qui  doit  l’être  et  isoler  ces  composants  dans  des   infrastructures  dédiées  (CF  et  disques  notamment)  v  Définir  des  créneaux  d’interven,on  qui  conviennent  à  tout  le  monde  v  Ecrire,  diffuser  et  medre  à  jour  toutes  les  règles  de  partage  et  d’exclusion.    Pour  la  par,e  économique  :  v  Établir  le(s)  schéma(s)  économique(s)  permedant  de  valoriser  l’unité   d’œuvre  MSU,  d’abord  globalement  puis  logiciel  par  logiciel  en   environnement  Z.    
  6. 6.  6/  Les  avantages  et  effets  de  bord  v Avantages  :     –  Le    prix  unitaire  des  MSU  diminue  avec  l’effort  de   mutualisa,on      v Effets  de  bord  :   –  En  cas  de  problème,  l’impact  est  plus  grand  et  le  temps  de   reprise  plus  élevé   –  Les  évolu,ons  sont  plus  difficiles  à  programmer   –  L’u,lisa,on  de  certaines  fonc,onnalités  «  non   partageables  »  doit  être  exclue  (RACF  sharing,  Catalog   Sharing)   –  Les  montées  de  version  doivent  être  synchronisées  au  sein   des  par,cipants  au  sysplex      
  7. 7.  7/  Les  pièges  à  éviter    Il  n’y    a  pas  à  proprement  parler  de  piège  si  ce  n’est  de  ne  pas    fléchir  l’aden,on  portée  au  :      v contrôle  de  l’éligibilité  des  machines,    v   et  de  l’archivage  des  records  SMF,  sans  trous,  nécessaires  au   contrôle  de  l’usage  des  CPU  par  IBM,  records  qui  doivent  être   communiqués  chaque  fin  de  mois.  v   à  la  surveillance  de  l’usage  des  composants  partagés.          
  8. 8.  8/  Nos  recommanda,ons  v  Les  bénéfices  acquis  permedent  d’accepter               les  contraintes  inhérentes,  que  ce  soit  les   règles  de  cohabita,on  ou  la  sensibilité  des   effets  de  bords.    v  NAITSS  con,nue  à  étudier  et  medre  en             œuvre  de  nouvelles  coopéra,ons.      

×