une nature sous influence
Jean Gaumy
sommaire
Projet
- Les paysages de genèse, le fantasme d’une origine :
  Piemont (Italie) et les îles Kerguelen (Sud de l’O...
Projet
« Ce projet est la mise au point de mon adhésion au monde et des intuitions que je ressens face à lui.
L’année 2008...
l e s paysages de G en ès e
Les paysages de genèse, le fantasme d’une origine, est une réflexion photographique, accompagn...
l es paysages altéré s
Tchernobyl est sans doute à cette heure l’une des plus incroyables et paradoxales illustrations de ...
l e s paysages men ac és
Les pôles sont aussi le mélange parfait de la genèse et du futur de la planète. Un générateur uni...
axes de communication
Différentes exploitations du projet de Jean Gaumy sont envisageables tout au long de ses voyages.
No...
tout au l on g d u p ro jet
• Blog
Cette expérience sera présentée sous la forme d’un blog pour capter et
entretenir l’int...
a l’ is sue d u p roj et
D’autres outils de communication seront développés à la fin du projet. Le partenaire y sera bien ...
Jean Gaumy
Français, né en 1948
Après avoir grandi dans le sud-ouest de la France, Jean Gaumy commence à écrire et à photo...
1994     Portraits en Altitude - Centre Georges Pompidou, Paris, France
1993/94 Le Pont de Normandie – Galeries FNAC, Roue...
Magnum Photos
60 ANS DE PRESTIGE ET D’INDéPENDANCE

Magnum Photos est fondée en 1947 par Henri Cartier-Bresson, Robert Cap...
contacts
L O R E NZA B RAV ETTA , Directrice Corporate et Publicité

+ 3 3 1 5 3 42 50 44 - bravetta@magnumphotos .fr



K...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Une Nature Sous Influence

921 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
921
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Une Nature Sous Influence

  1. 1. une nature sous influence Jean Gaumy
  2. 2. sommaire Projet - Les paysages de genèse, le fantasme d’une origine : Piemont (Italie) et les îles Kerguelen (Sud de l’Océan Indien) - Les paysages altérés : Tchernobyl - Les paysages menacés : L’Arctique et le pôle Nord Axes de C o m m u n i ca t i o n - Tout au long du projet - A la fin du projet - Communication de l’entreprise Jean Ga u m y Magnum P h o t o s Contact s
  3. 3. Projet « Ce projet est la mise au point de mon adhésion au monde et des intuitions que je ressens face à lui. L’année 2008 a consisté à faire un premier tour des possibilités visuelles que peuvent offrir les terrains sur lesquels j’ai bien l’intention de photographier plusieurs années durant. Les photos qui sont jointes à ce dossier sont issues de ce premier jet. Ces trois thèmes se rejoignent au travers de mon itinéraire personnel et de ma seule subjectivité. J’ai depuis eu 60 ans et après avoir observé des années durant l’espèce humaine je ressens le besoin de faire un état (forcément subjectif) de ce que nous sommes en train de transmettre de notre planète – son état – à nos descendants. Cet héritage est bien sûr lié aux climats, aux transformations du monde, à d’immenses cycles mais aussi à la responsabilité de l’espèce humaine sur ce qu’elle appelle impérialement son « environnement » Ce projet à la première personne n’est vraiment pas parti pour être un « reportage » ou une simple illustration. Il n’évitera pas ce type d’images mais j’ai bien l’intention de m’embarquer à partir d’elles sur des pistes oniriques qui raconteront rêves et cauchemars. Les miens mais en fin de compte ceux universels qui peuvent naître en chacun de nous à partir du minimum de prise de conscience » Jean Gaumy Jean Gaumy, préoccupé depuis toujours par l’homme et son environnement, a commencé un projet photographique sur les paysages que l’homme laissera à l’humanité. Il a identifié trois axes majeurs : - Les paysages de genèse, qui sont restés presque inchangés, indépendants du passage de l’homme; il a déjà commencé son travail dans le Piémont (l’Italie) et continuera aux Iles Kerguelen (Sud de l’océan Indien). - Les paysages altérés, modifiés par des désastres liés au développement de la société, l’homme étant ainsi le seul élément responsable de ces modifications : Tchernobyl et Biélorussie. - Les paysages menacés qui ont subi des transformations en raison des conséquences indirectes de la présence humaine : l’Arctique. Durant les 3 prochaines années, il projette 3 voyages annuels de 15 jours vers chacun des paysages.
  4. 4. l e s paysages de G en ès e Les paysages de genèse, le fantasme d’une origine, est une réflexion photographique, accompagnée de quelques écrits, sur la façon dont notre époque cadre et se représente les paysages « originels » qui servent de référence à notre imaginaire culturel. Il ne s’agit pas de nostalgie mais plutôt d’un essai de lucidité sur nos tentatives de représentation et nos mythes paysagers. Ce sont eux qui influencent nos répulsions, nos idéaux et les désirs de modélisation du sol qui nous porte. C’est avec ce thème et lors du travail déjà largement entamé depuis quelques années dans les montagnes du Piémont italien et dans l’Ariège Pyrénéenne que le concept global proposé ici a pris naissance. Les paysages du grand nord compléteront parfois ce thème. Jean Gaumy envisage, avec l’aide de la Marine Nationale Française qui vient tout récemment de le nommer « Peintre de Marine », de rejoindre les îles Kerguelen, situées entre le pôle Sud et l’Afrique. Les Kerguelen font partie de ces rares terres encore vierges dont on peut dire qu’elles sont encore semblables à ce qu’était l’origine du globe.
  5. 5. l es paysages altéré s Tchernobyl est sans doute à cette heure l’une des plus incroyables et paradoxales illustrations de l’avenir du globe, des territoires terrestres et de l’espèce humaine. Une première absolue dans l’histoire de l’humanité. Jean Gaumy envisage de s’y rendre en hiver 2008, puis au printemps 2009, lors de périodes moins dangereuses (sécheresse d’été, vents), pour éviter au maximum d’éventuelles contaminations par inhalation. Il a déjà passé 20 jours en mai 2008 à repérer et photographier, dans et autour de la zone interdite, avec l’aide de relations artistiques, scientifiques (CAEN University) et politiques (Pavlo Zamostian de Kiev en Ukraine et responsable de l’UNDP / ONU) Il souhaite viser les pays voisins de l’Ukraine, la Biélorussie en particulier, difficile d’accès pour ce sujet mais pour laquelle il est en contact avec une ONG très active. Il est également en relation avec l’entreprise VINCI pour suivre la construction du dôme qui devra bientôt recouvrir l’usine sinistrée.
  6. 6. l e s paysages men ac és Les pôles sont aussi le mélange parfait de la genèse et du futur de la planète. Un générateur universel de paysages originels mais aussi un marqueur imparable de l’avenir du globe. Jean Gaumy souhaite photographier surtout le pôle Nord, beaucoup moins fréquenté que le pôle sud, dans des lumières crépusculaires (c’est-à-dire chaque année en février-mars ou en octobre). Pour cette année, il envisage de - Rejoindre au plein Nord du SPITZBERG (Svalbard), le voilier « Le Vagabond » et son équipage français qui se fixe dans les glaces pour proposer une base précieuse aux scientifiques internationaux qui le désirent. - Se joindre à l’une ou l’autre des missions des nombreuses relations de scientifiques rencontrées à bord du brise glace canadien qui lui a permis de rejoindre la baie d’Amundsen en mars 2008. - S’entourer de son ami Stig FALK-PETERSEN du Norvegian Poler Institute de Tromso en Norvège qui fréquente le Spitzberg lors de missions très éloignées des bases officielles. De Crispin HALLSALL (Lancaster environment centre Environmental Science department) qui va au Spitzberg en 2009 dans la base « officielle ». D’Alexandra STEFFEN et Ralf M. STAEBLER (Air quality Research branch + Meteorological service of Canada), tous les deux responsables de OASIS, organisme gouvernemental canadien de l’environnement. Et bien sûr de la relation liée avec les coast-guards canadiens.
  7. 7. axes de communication Différentes exploitations du projet de Jean Gaumy sont envisageables tout au long de ses voyages. Nous en avons listé quelques unes mais d’autres idées peuvent être imaginées en fonction des besoins du partenaire.
  8. 8. tout au l on g d u p ro jet • Blog Cette expérience sera présentée sous la forme d’un blog pour capter et entretenir l’intérêt du grand public pendant les années du voyage. Ce blog nous permettra de suivre l’évolution de sa recherche et de ses pensées. Jean Gaumy y partagera jour après jour, voyage après voyage, ses sentiments, réflexions et émotions, l’écriture étant étroitement liée à son travail photographique. Jean Gaumy a déjà fait « un journal du bord » pendant son projet Pleine Mer. Le blog pourra être présenté sur le site de Magnum Photos mais également sur celui du partenaire. • Presse Diffusion de séries photographiques dans la presse à travers le réseau international de Magnum Photos.
  9. 9. a l’ is sue d u p roj et D’autres outils de communication seront développés à la fin du projet. Le partenaire y sera bien évidemment associé. La réalisation technique de ces propositions sera chiffrer en conséquence. • Exposition Les trois axes seront présentés sous une forme qui reste à définir : dans un musée ou dans la rue, sous forme de posters ou des projections (slide-show ou modules multimédias). Une conversation avec Jean Gaumy pourra également être envisagée. • Livre Les séries photographiques seront publiées dans un livre. • Magnum in Motion Création de modules multimédias sur les reportages de Jean Gaumy : trois modules présentant chacun une série, ou un seul module sur le projet dans sa globalité. commun i cati o n d e l’ en trep r is e •La mise en avant du partenariat L’entreprise aura la possibilité de promouvoir sa participation au projet dans sa communication (supports écrits, audiovisuels, Internet) sous son nom ou celui d’une de ses filiales. •Des photographies libres de droits Pour illustrer sa communication interne et externe (hors achat d’espace), l’entreprise pourra utiliser des images libres de droits issues du projet et sélectionnées avec Magnum Photos. •Autres exploitations possibles D’autres contreparties peuvent être envisagées en fonction des besoins de l’entreprise. Celles-ci seront chiffrées en supplément. Exposition interne : réalisation d’un jeu d’exposition réduit pour présenter le projet dans les locaux de l’entreprise. Conférences : organisation d’une conférence dans l’entreprise pour présenter le projet aux salariés de l’entreprise.
  10. 10. Jean Gaumy Français, né en 1948 Après avoir grandi dans le sud-ouest de la France, Jean Gaumy commence à écrire et à photographier pour un journal de Rouen, tout en poursuivant des études de littérature de 1969 à 1972. En 1973, il rejoint Gamma, puis, quatre ans plus tard, Magnum Photos. En 1975, il obtient la permission d’enquêter sur le quotidien des médecins et des patients dans un hôpital – le constat sera rude pour le système de santé français. En 1976, il est le premier photojournaliste autorisé à pénétrer dans une prison française. De cette investigation naît un livre, Les Incarcérés, paru en 1983. Gaumy exécute différentes missions en Europe, en Afrique, en Amérique centrale et au Moyen-Orient. De 1986 à 1994, il se rend fréquemment en Iran. Sa photographie de femmes iraniennes s’exerçant à tirer, durant la guerre Iran-Irak, lui vaut la célébrité. Régulièrement cependant Gaumy revient à ses origines maritimes. À plusieurs reprises entre 1984 et 1998 il voyage à bord de bateaux de pêche. En 2001, il publie Le Livre des tempêtes à bord de l’abeille Flandre. La même année paraît Pleine Mer, chronique de la vie des équipages suivis pendant près de quatorze ans, accompagnée d’extraits de son journal intime. L’ouvrage reçoit le prix Nadar de l’an- née. À partir des années 1980, Gaumy écrit et réalise plusieurs documentaires remarqués et récompensés. Il est le premier cinéaste admis à l’intérieur d’un sous-marin nucléaire français pour y suivre, quatre mois durant, une mission classée « secret défense » dans l’océan Arctique – il a rendu compte de cette expérience dans le film Sous-Marin, sorti en 2006. En 2008, Jean Gaumy a été nommé Peintre Officiel de la Marine Française. Ce corps, bien connu en France, existe depuis le milieu du XVI ème siècle même s’il n’a été officiellement crée qu’en 1830. A ce jour, 4 photographes ont été invités à rejoindre ce groupe comprenant une quarantaine de membres. Jean Gaumy y sera donc le 5 ème après Jean Dieuzaide, Jean-Marie Chourgnoz, Philip Plisson et Yann Arthus-Bertrand. Awards 2001 Prix Nadar, France 1984 Grand Prix du Jury (for La Boucane), Belfort Film Festival, France Prix du premier film au Festival du Film Ethnologique, Paris, France Exhibitions 2003 Men at Sea – Ben Rubi Gallery, New York, USA; South Street Seaport Museum, New York, USA 2002/06 Pleine Mer / Mar Alto - Caixa Galicia, La Coruña, Spain; Caixa Galicia, Vigo, Spain; Melville Gallery, South Street Seaport Museum, New York, USA; Centro Portugues de Fotografia, Porto, Portugal; Musée de la Marine, Palais de Chaillot, Paris, France; Scheepvaartmuseum, Amsterdam, the Netherlands; Chroniques Nomades, Honfleur, France; Centre Atlantique de la Photographie, Brest, France
  11. 11. 1994 Portraits en Altitude - Centre Georges Pompidou, Paris, France 1993/94 Le Pont de Normandie – Galeries FNAC, Rouen, Caen, Paris, France 1990 Men’s Lives: The Surfmen and Baymen of the Southfork - Library of Congress, Washington D.C., USA 1983 Les Incarcérés - Galerie Magnum, Paris, France 1980 Fondation Nationale des Arts Plastiques et Graphiques de Paris, France 1973 Travailleurs de la Mer - Maison de la Culture du Havre, France Collections Musée national de la marine, Paris, France Centre Beaubourg, Paris, France Collection publique, Librairie Nationale, France Fondation nationale de la photographie, Lyon, France Library of Congress, Washington D.C., U.S.A. Books 2001/02 Pleine Mer, La Martinière, France; (Men at Sea), Harry N. Abrams, USA; (Mare Aperto), Contrasto, Italy; (Auf hoher See), Knesebeck, Germany 2001 Le Livre des Tempêtes à bord de l’Abeille Flandre, Seuil, France 1995 Le Pont de Normandie, Le Cherche-Midi, France 1983 Les Incarcérés, L’Etoile/Cahiers du Cinéma, France 1976 L’Hôpital, Contrejour, France Films 2006 Sous-Marin (video, color, 5x25’) 1994 Marcel, Prêtre (16mm, color, 42’) 1987 Jean-Jacques (16mm, color, 52’) 1984 La Boucane (16mm, color, 35’)
  12. 12. Magnum Photos 60 ANS DE PRESTIGE ET D’INDéPENDANCE Magnum Photos est fondée en 1947 par Henri Cartier-Bresson, Robert Capa, George Rodger et David Seymour, quatre photographes convaincus de la nécessité d’une totale indépendance, pour affirmer leur engagement et témoigner des soubresauts du monde. Choix des sujets, sélection des photographies, propriété des négatifs, et contrôle de la diffusion : tous les attributs du statut d’auteur s’imposent. Au fil des décennies, d’autres rejoignent la structure, témoignant des épisodes marquants de notre époque, de la vie quotidienne, et des personnalités, pour produire de nombreuses icônes, fragments de notre mémoire collective. A la fois témoins et artistes, ils revendiquent cette double identité, transcendant les clivages entre la presse et l’art. Parmi les plus connus, et tous styles confondus : Raymond Depardon, Josef Koudelka, Leonard Freed, Martin Parr, Harry Gruyaert, Elliott Erwitt... Aujourd’hui, la coopérative compte près de 60 photographes actifs, membres à parts égales, et en représente plus de 20 autres. Quatre bureaux, à Paris, New York, Londres et Tokyo, et un réseau de 15 agents en Europe, recherchent sans cesse de nouveaux outils pour assurer la diffusion et la promotion de leurs travaux personnels. EXPOSITIONS, éDITIONS : UNE EXPERTISE AU SERVICE DES AUTEURS Avec environ 120 expositions présentées et 30 livres publiés chaque année dans le monde, Magnum Photos donne à voir à un public international un large panorama de la photographie documentaire aujourd’hui. Individuelles ou collectives, les expositions sont organisées avec les plus grands musées, centres et galeries d’art, en association avec conservateurs et commissaires indépendants de renom. Livres, catalogues et autres publications sont réalisés en collaboration avec autant d’éditeurs spécialisés, souvent dans le cadre d’une co-édition. PARTENARIATS : UN DIALOGUE AU SERVICE DE L’ENTREPRISE Au fil des ans, Magnum Photos a développé des partenariats privilégiés, souvent de longue durée, avec institutions publiques et/ou entreprises privées, pour développer des missions - la production de nouveaux travaux, individuels ou collectifs - avec, à la clé, une exposition prestigieuse et sa tournée, une édition, multilingue si nécessaire, et un ensemble d’actions vers des publics cibles (interne et externe) - notamment la presse. Le prestige de Magnum Photos et l’exigence visuelle de ses auteurs sont autant d’atouts pour le succès de projets à valeur ajoutée.
  13. 13. contacts L O R E NZA B RAV ETTA , Directrice Corporate et Publicité + 3 3 1 5 3 42 50 44 - bravetta@magnumphotos .fr K A R E N JO N S S O N , Responsable du Développement Corporate + 3 3 1 5 3 42 50 26 - j onsson@ magnumphotos .fr M A G N UM PHOTOS 1 9 r u e Hégésippe Moreau 75018 Paris w w w. m agnum photos. com

×