TLLX est une entreprise de conseil, de recherche et d'investissement en fonds propres. 
SAS au capital de 10 000 EUR, 231 ...
TLLX est une entreprise de conseil, de recherche et d'investissement en fonds propres. 
SAS au capital de 10 000 EUR, 231 ...
TLLX est une entreprise de conseil, de recherche et d'investissement en fonds propres. 
SAS au capital de 10 000 EUR, 231 ...
TLLX est une entreprise de conseil, de recherche et d'investissement en fonds propres. 
SAS au capital de 10 000 EUR, 231 ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Allocation d'actifs les bonnes résolutions de rentrée

601 vues

Publié le

Des idées simples pour bâtir une allocation d'actifs.
Profil de risque, choix des poches fiscales, frais, "market timing", investissement graduel, re-balancement, diversification.

Rédigé en août 2014

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
601
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
17
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Allocation d'actifs les bonnes résolutions de rentrée

  1. 1. TLLX est une entreprise de conseil, de recherche et d'investissement en fonds propres. SAS au capital de 10 000 EUR, 231 Rue Saint Honoré 75001 Paris RCS Paris numéro B8018630500018 p. 1 Paris, le 21/08/2014 TLLX The Lifelong Learning Experience Ce que je crois ! Prise de position Allocation d’actifs : les bonnes résolutions de rentrée ! La rentrée, c’est pour bientôt ! Le temps de faire un point sur l’état de son portefeuille après un été agité. Macro économistes, stratégistes et gérants vont vous offrir leurs analyses pour la fin 2014. Les actions sont chères, les taux vont monter, la croissance déçoit, les évènements géopolitiques récents sont inquiétants…des thèmes que vous retrouverez dans la plupart des notes de conjoncturistes, et ce avec des conclusions divergentes : le moment d’acheter pour certains, de protéger vos portefeuilles pour d’autres… Certains commentaires seront particulièrement pertinents, d’autres simplement factuels, la plupart consensuels…de nombreux bien inutiles. Beaucoup d’entre nous allons par ailleurs nous contenter de « relever les compteurs » de nos investissements en constatant les dégâts ou en appréciant les succès de nos paris. Une démarche certes naturelle mais qui ne remet pas véritablement en question les fondements de l’allocation. Il nous paraît opportun de profiter de cette fin de pause estivale pour partager quelques idées simples pour bâtir le socle de votre allocation. « Je pense qu’en premier vous devriez avoir une allocation stratégique qui présuppose que vous ne savez pas ce que l’avenir réserve » Ray Dalio Cette excellente formule du fondateur de Bridgewater Associates invite à une certaine modestie et à préparer l’architecture d’une bâtisse robuste, prête à subir les pires intempéries. Une référence pour les conseils prodigués dans cette note.
  2. 2. TLLX est une entreprise de conseil, de recherche et d'investissement en fonds propres. SAS au capital de 10 000 EUR, 231 Rue Saint Honoré 75001 Paris RCS Paris numéro B8018630500018 p. 2 Face aux incertitudes quant à l’évolution des marchés Il y a trois choses que vous connaissez à peu près : votre appétit pour le risque, la fiscalité, les frais. Définition du profil de risque : il est une question que l’on oublie souvent de poser ! Au-delà de la mise en oeuvre d’un profil standardisé et de la recherche d’un rendement cible, une question fondamentale est trop souvent oubliée : combien suis-je prêt à perdre en cas de baisse forte des marchés ? Même si les performances passées ne préjugent des performances futures, le bon réflexe est l’étude des « mauvaises » périodes et années: 2008, 2011 pour les plus récentes. Comment s’est comporté un fonds donné, une classe d’actifs…suis-je prêt à accepter ces pertes, dans quelle mesure ? Un indicateur dorénavant clé : Le « drawdown » ou perte maximale du fonds choisi. Il est de plus en plus souvent indiqué dans les notices commerciales des fonds d’allocation. Avez-vous vraiment choisi les meilleures enveloppes fiscales ? La hausse généralisée des impôts et prélèvements sociaux n’enlève pas un fait : la différence spectaculaire des performances nettes de prélèvements obtenue entre comptes-titres, PEA ou Assurance-vie ! Ai-je choisi la bonne enveloppe ? Ai-je fait le plein de mon PEA ? Ai-je complété mon dispositif par un PEA-PME… Ai-je oublié l’épargne salariale ? Et pour ce qui est des investissements permettant de bénéficier d’avantages fiscaux (FCPI, DOM-TOM…)…LA question à se poser : l’actif est- il de telle qualité que j’y investirais même sans son avantage fiscal. Ayez un autre regard sur les frais ! Frais d’entrée, de sortie, frais de gestion, commissions de performance, commissions de mouvement, frais d’arbitrage, frais de tenue de compte…Autant d’éléments additionnés et surtout prélevés dans le temps qui grèvent la performance de votre épargne… A suivre de près et à négocier ! Ne devenez obsédé par ce point : le conseil se paie, la bonne gestion aussi. Ainsi, certains consultants et sites d’information en ligne sont particulièrement sévères avec les fonds aux TFE (Total frais sur encours) les plus élevés, n’oublions pas que les performances des OPCVM sont nettes de frais, je préfère ainsi un gérant excellent même s’il est plus cher… Une bonne question, trop rarement posée: les gérants actifs battent ils l’indice de référence de la classe d’actifs avec régularité ? A la négative…sondez l’univers des
  3. 3. TLLX est une entreprise de conseil, de recherche et d'investissement en fonds propres. SAS au capital de 10 000 EUR, 231 Rue Saint Honoré 75001 Paris RCS Paris numéro B8018630500018 p. 3 ETF (Trackers) qui répliquent l’indice à frais de gestion réduits. Utiliser des ETF, c’est appliquer la formule de John C. Bogle : « oubliez l’aiguille, achetez la botte de foin ». Fonds diversifiés et réactifs : exigez la transparence ! Les performances de certains de ces fonds d’allocations ont été tout à fait remarquables eu égard à leur volatilité. Ils ont toutefois bénéficié d’un climat particulièrement favorable (voire historique) tant sur la poche actions que taux. La tentation est donc d’ « empiler » ces fonds dans une allocation sans se soucier de la composition des dits fonds. Même si leurs allocations évoluent, ayez à minima un regard sur l’exposition action de ces fonds, sur la quote-part d’obligations d’entreprises en portefeuille et la qualité de crédit de ses entreprises ainsi que sur la sensibilité du portefeuille à une hausse des taux. En bref, scénarisez le comportement de ces fonds en cas de choc ! Posez aux gérants les questions suivantes : où sont les futurs moteurs de performance du fonds, quels sont les facteurs de risque ? Investissez dans ce que vous comprenez ! Fonds à formules, fonds « garantis », gestion alternative…si vous ne comprenez pas : ne faites pas. Tout n’est pas mauvais bien sûr mais privilégiez la simplicité et retenez que rien n’est gratuit dans ce bas monde… on ne peut être performant et garantir le capital à la fois… Diversifiez ! Les allocations sont souvent binaires : 1/3 actions, 2/3 obligations (y compris fonds euros). Hors, face à l’inconnue, se positionner sur plusieurs classes d’actifs est une des recettes des grands allocataires. La table périodique des retours sur investissements de Callan (lien internet joint) est en cela édifiante : impossible de prédire quelle classe d’actifs sera la plus performante ! Diversifiez ! N’oubliez cependant pas un point : vos ressources et besoins sont souvent en euros, ne sur- misez pas sur des devises « exotiques »… Le « market- timing », cela ne marche pas ! « L’histoire prouve que c’est le temps et non le market-timing qui est la clé du succès en matière d’investissement. Ainsi, le meilleur moment pour investir, c’est quand on a de l’argent » Sir John Templeton Une belle citation, en forme de boutade qui résume ce que des pages entières de recherche…
  4. 4. TLLX est une entreprise de conseil, de recherche et d'investissement en fonds propres. SAS au capital de 10 000 EUR, 231 Rue Saint Honoré 75001 Paris RCS Paris numéro B8018630500018 p. 4 Investissez graduellement ! Investir un montant fixe régulièrement permet d’éviter de tout investir au pire moment, une technique qui permet de se constituer une épargne longue sans se poser de questions. Les programmes d’investissement réalisés au travers de prélèvements automatisés ont eu un temps leur succès, il est grand temps d’y repenser ! Re-balancez ! Après tout, vous ne changez pas, c’est le marché qui fluctue. Re-balancer, c’est maintenir votre allocation en réallouant à étapes régulières. Ainsi, avec une allocation à 50% actions et à 50% monétaires/fonds euros, si les actions gagnent 10% à mi-juin, vendez l’excédent pour vous repositionner sur l’allocation initiale. Le re-balancement est donc un excellent outil de maîtrise du risque mais attention : choisissez une fréquence adaptée et limitez au maximum les frais d’arbitrage. Notre tout dernier conseil : demandez son avis à votre conseiller financier habituel ! Et rien de tel que l’échange : pour développer l’un des points de cette note et obtenir des références techniques, écrivez-nous à stoullieux@TLLX.Info Allocataires d’actifs, nous vous souhaitons à tous une excellente rentrée ! Stéphane Toullieux Fondateur TLLX The Lifelong Learning Experience www.tllx.info - Twitter :@stoullieux Ressource : Table périodique des retours sur investissement de Callan : http://www.callan.com/research/download/?file=periodic%2Ffree%2F757.pdf

×