PUECH AURIOL 
APPELLATION : IGP Coteaux d’Ensérune 
TERROIR : Marnes sableuses Miocène 
TYPE : Rouge fruit mûr épicé 
Puec...
PUECH AURIOL 
APPELLATION : IGP Coteaux d’Ensérune 
TERROIR : Marnes sableuses Miocène 
TYPE : Rouge fruité frais 
Gros Gr...
PUECH AURIOL 
APPELLATION : IGP Coteaux d’Ensérune 
TERROIR : Argilo-calcaire Pliocène 
TYPE : Rouge puissant 
Puech Aurio...
PUECH AURIOL 
APPELLATION : IGP Coteaux d’Ensérune 
TERROIR : Marnes sableuses Miocène 
TYPE : Rosé pale et fruité frais 
...
PUECH AURIOL 
APPELLATION : IGP Coteaux d’Ensérune 
TERROIR : Marnes sableuses Miocène 
TYPE : Blanc fruité épicé 
Puech A...
Vila Voltaire - La Faute 
APPELLATION : IGP Coteaux de Fontcaude 
TERROIR : 
TYPE : 
Argilo Calcaire 
Fruité mûr et concen...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Fiche Technique Puech Auriol 2012

2 056 vues

Publié le

Fiches techniques puech auriol & vila voltaire

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 056
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fiche Technique Puech Auriol 2012

  1. 1. PUECH AURIOL APPELLATION : IGP Coteaux d’Ensérune TERROIR : Marnes sableuses Miocène TYPE : Rouge fruit mûr épicé Puech Auriol rouge 2011 Situation : Aux portes de Béziers, sur de très anciens coteaux dans un paysage languedocien préservé (oliviers, abricotiers, cerisiers et amandiers sur un parterre d’iris) proche de l’Oppidum d’Ensérune entre Maureilhan et Montady. Terroir : Sol complexe puisque différent d’une terrasse à l’autre (7 terrasses sur 2,5 hectares) allant de la marne sableuse du miocène aux cailloux roulés du pliocène. Sur ces terrasses, gît une quantité impressionnante d’huîtres fossiles dont nous avons représenté un spécimen sur l’étiquette. Climat : Méditerranéen avec une forte influence maritime, mais un rôle important du taux de calcaire qui rend le sable presque blanc donc une forte insolation des raisins : couleur et arômes mais aussi acidité par concentration. Vigne : Vignes conduites en respect de l’agriculture biologique avec travail mécanique du sol, sans engrais chimique, ces vignes font également l’objet d’un effeuillage manuel, d’un dédoublage des entre-coeurs et enfin d’une vendange en vert pour optimiser l’état sanitaire. Respect des cycles lunaires, cuivre et soufre, infusion de prêle et purin d’ortie, isothérapie et préparations biodynamiques. Assemblage : Carignan 90% Grenache 10 % en fin d’élevage. Rendement : 35 Hectolitres / Hectare. Récolte manuelle en caisse de 40 kg. Vinification : Eraflage et foulage avant encuvage par gravité. Après saignée (20 % pour élaborer le rosé), les raisins des terrasses inférieures ont cuvé à froid 15 jours puis assemblés aux presses des plus belles parcelles avant d'être micro-oxygénés. Elevage : Après une fermentation malolactique tardive mais spontanée, le vin est élevé sur ses lies fines en cuve avec soutirages et batonnage mais sans aucun sulfitage. Seule une partie (essentiellement le Grenache et les presses de Carignan) est élevée en fût de chêne de 600 litres pour être assemblé en fin d’élevage. Mise en Bouteille : Embouteillé deux printemps plus tard, un léger collage participe à l’affinage définitif du vin selon les millésimes. Aucune filtration n’est réalisée puisque le vin possède une belle arête acide et tannique du fait de la forte proportion de Carignan (90 %), le reste étant essentiellement du Grenache. Pas de traitement contre les précipitations tartriques !!! Bouchage avec de la fleur de liège TRESCASE ! Degré alcoolique : 13,5 à 14 % d’alcool par volume selon les millésimes. Notes de dégustation : Les arômes d’épices (cannelle, poivre, genièvre) sont associés aux fruits rouges, au cuir et à une certaine minéralité (graphite, fumée). La bouche assez vive, reste ronde par l’effet du charnu des tanins et de la douceur de la maturité. Non filtré, la matière est encore vivante, témoin d’un élevage au service du raisin. Décanter 2 à 3 heures avant le service ou mieux, déboucher la veille. Température de service 18 °C. Cécile et Stéphane YERLE – 20 rue Voltaire – 34370 Cazouls les Béziers. www.vilavoltaire.com
  2. 2. PUECH AURIOL APPELLATION : IGP Coteaux d’Ensérune TERROIR : Marnes sableuses Miocène TYPE : Rouge fruité frais Gros Grains 2013 Situation : Aux portes de Béziers, terrasses situées sur de très anciens coteaux dans un paysage languedocien préservé (oliviers, abricotiers, cerisiers et amandiers sur un parterre d’iris) proche de l’Oppidum d’Ensérune entre Maureilhan et Montady. Terroir : Sol complexe puisque différent d’une terrasse à l’autre (7 terrasses sur 2,5 hectares) allant de la marne sableuse du miocène au caillou roulé du pliocène. Sur ces terrasses, gît une quantité impressionnante d’huîtres fossiles. Climat : Méditerranéen avec une forte influence maritime, mais un rôle important du taux de calcaire qui rend le sable presque blanc donc une forte insolation des raisins : couleur et arômes mais aussi acidité par concentration. Vigne : Conduite en respect de l’agriculture biologique avec travail mécanique du sol, sans engrais chimique, ces vignes font également l’objet d’un effeuillage manuel, d’un dédoublage des entre-coeurs et enfin d’une vendange en vert pour optimiser l’état sanitaire. Respect des cycles lunaires dans tous les traitements (cuivre et soufre, infusion de prêle et purin d’ortie). Assemblage : Aramon 80 % Cinsault 20 % Rendement : 40 Hectolitres / Hectare. Récolte manuelle en caisse de 40 kg. Vinification : Eraflage et foulage avant encuvage par gravité. Après saignée (30 % pour élaborer le rosé), la macération se poursuit pendant 12 jours et les presses sont écartées lors du pressurage, tout ceci en milieu réducteur. Elevage : Après une fermentation malolactique spontanée, le vin est élevé sur ses lies fines en cuve avec soutirages et batonnage mais sans aucun sulfitage ni travail du bois. Mise en Bouteille : Embouteillé avant le deuxième hiver, seul un léger collage participe à l’affinage définitif du vin selon les millésimes, le vin est sulfité de façon unique et modérée (SO2 total < 50 mg/l). Filtré modérément à la mise, le vin est bouché par un bouchon technique DIAM® 100 % liège naturel garanti sans goût de bouchon afin de maintenir la fraicheur du fruit et d’éviter toute pollution aromatique. Degré alcoolique : 13 % d’alcool par volume. Notes de dégustation : La cerise, le cacao, les fruits rouges mûrs et le tabac doux sont harmonieusement présents, aussi accompagnés par une belle douceur en bouche sans aucune agressivité. Du fruit avant tout, mais aussi une belle densité en bouche. Cécile et Stéphane YERLE – 20 rue Voltaire – 34370 Cazouls les Béziers. www.vilavoltaire.com Température de service 16 à 18 °C.
  3. 3. PUECH AURIOL APPELLATION : IGP Coteaux d’Ensérune TERROIR : Argilo-calcaire Pliocène TYPE : Rouge puissant Puech Auriol tourments 2010 Situation : Aux portes de Béziers, sur de très anciens coteaux dans un paysage languedocien préservé (oliviers, abricotiers, cerisiers et amandiers sur un parterre d’iris) proche de l’Oppidum d’Ensérune entre Maureilhan et Montady. Terroir : Sol complexe puisque différent d’une terrasse à l’autre (7 terrasses sur 2,5 hectares) allant de la marne sableuse du miocène aux cailloux roulés du pliocène. Climat : Méditerranéen avec une forte influence maritime, mais un rôle important du taux de calcaire qui rend le sable presque blanc donc une forte insolation des raisins : couleur et arômes mais aussi acidité par concentration. Vigne : Vignes conduites en respect de l’agriculture biologique avec travail mécanique du sol, ces vignes font également l’objet d’un effeuillage manuel, d’un dédoublage des entre-coeurs et enfin d’une vendange en vert pour optimiser l’état sanitaire. Respect des cycles lunaires, cuivre et soufre, infusion de prêle et purin d’ortie, isothérapie et préparations biodynamiques. Assemblage : Grenache noir 80 % Carignan 20%. Rendement : 25 Hectolitres / Hectare. Récolte manuelle en caisse de 40 kg. Vinification : Eraflage et foulage avant encuvage par gravité. Les plus beaux Grenache (80 %) ont cuvé 10 jours en pré-fermentaire à froid pour finir leur fermentation en fût de 600 litres, libérant ainsi un marc ultra concentré sur lequel ont été encuvés les derniers Carignan. La macération de ce marc a duré 40 avant écoulage et séparation des presses, puis assemblage avec le Grenache précédemment logé en fût. Elevé en cuve puis tardivement en barrique de 600 litres, un soutirage est effectué fin Août pour mise au propre et sulfitage, un autre à l’entrée de l’hiver. Elevage : Après une fermentation malolactique tardive mais spontanée, le vin est élevé sur ses lies fines en demi-muid de 3 à 4 vins avec soutirages et batonnage mais sans aucun sulfitage. Mise en Bouteille : Embouteillé deux printemps plus tard, seul un léger collage participe à l’affinage définitif du vin selon les millésimes, le vin est sulfité de façon unique et modérée (SO2 total < 60 mg/l). Aucune filtration n’est réalisée puisque le vin possède une belle arête acide et tannique mais aussi un degré alcoolique antiseptique ! Pas de traitement contre les précipitations tartriques. Bouchage avec de la fleur de liège TRESCASE Qualité Extra 49x24. Degré alcoolique : 14,5 % d’alcool par volume. Notes de dégustation : Ce grand vin violet noir et dense surprend par son nez mûr , grillé, épicé, zan, aux notes d’écorces d’orange et marqué par son caractère méditerranéen. La bouche est riche de concentration et d’arômes, mais équilibrée par une acidité présente qui lui confère fraîcheur et longueur. Un Grenache de garde ! Décanter 2 à 3 heures avant le service ou mieux, déboucher la veille. Température de service 18 °C Cécile et Stéphane YERLE – 20 rue Voltaire – 34370 Cazouls les Béziers. www.puechauriol.com
  4. 4. PUECH AURIOL APPELLATION : IGP Coteaux d’Ensérune TERROIR : Marnes sableuses Miocène TYPE : Rosé pale et fruité frais Puech Auriol Rosé 2013 Situation : Aux portes de Béziers, terrasses situées sur de très anciens coteaux dans un paysage languedocien préservé (oliviers, abricotiers, cerisiers et amandiers sur un parterre d’iris) proche de l’Oppidum d’Ensérune entre Maureilhan et Montady. Terroir : Sol complexe puisque différent d’une terrasse à l’autre (7 terrasses sur 2,5 hectares) allant de la marne sableuse du miocène au caillou roulé du pliocène. Sur toutes ces terrasses, gît une quantité impressionnante d’huîtres fossiles dont nous avons représenté un spécimen sur l’étiquette. Climat : Méditerranéen avec une forte influence maritime, mais un rôle important du taux de calcaire qui rend le sable presque blanc renforçant l’insolation des raisins : maturité des arômes. Vigne : Conduites en respect de l’agriculture biologique avec travail mécanique du sol, sans engrais chimique mais apport de fumier, ces vignes font également l’objet d’un effeuillage manuel, d’un dédoublage des entre-coeurs et enfin d’une vendange en vert pour optimiser l’état sanitaire. Respect des cycles lunaires dans tous les traitements (cuivre et soufre, infusion de prêle et purin d’ortie). Assemblage : Aramon 80% Cinsault 20 % Rendement : 50 Hectolitres / Hectare. Récolte manuelle en caisse de 40 kg. Vinification : Eraflage et foulage avant encuvage par gravité. La macération est courte, de 3 à 4 heures sans sulfitage puis le moût est débourbé à froid 12°C pendant 24 heures. Levurage avec une souche neutre afin de révéler les arômes du raisin lors de l’élevage sur lies fines et bâtonnage en cuve. Elevage : Après fermentation alcoolique le vin est soutiré une dizaine de jours plus tard, puis quatre mois de bâtonnage vont permettre la révélation d’arômes variétaux : fleurs blanches et agrumes. Mise en Bouteille : Embouteillé le printemps suivant, seul un léger bentonitage participe à l’affinage définitif du vin selon les millésimes, le vin est sulfité de façon unique et modérée (SO2 total < 80 mg/l). Pas de filtration stérile puisque le vin possède une belle arête acide. Bouchon technique DIAM® 100 % liège naturel garanti sans goût de bouchon ! Degré alcoolique : 13% d’alcool par volume. Notes de dégustation : La couleur très pâle révèle la fraîcheur d'un vrai rosé languedocien, vif, fruité mais aussi gras. Le nez de cette saignée de cépages languedociens marqué par la grenade, la fraise, la cerise burlat et la framboise est accompagné d'une bouche ample et longue. Les arômes sont encore plus puissants en bouche sous l’effet du perlant résiduel de la fermentation : pamplemousse et mandarine, fruits de la passion. Ce rosé évoluera 1 ou 2 ans en bouteille grâce à sa belle acidité. Température de service : 10 à 12 °C. Cécile et Stéphane YERLE – 20 rue Voltaire – 34370 Cazouls les Béziers. www.vilavoltaire.com
  5. 5. PUECH AURIOL APPELLATION : IGP Coteaux d’Ensérune TERROIR : Marnes sableuses Miocène TYPE : Blanc fruité épicé Puech Auriol Blanc 2013 Situation : Aux portes de Béziers, terrasses situées sur de très anciens coteaux dans un paysage languedocien préservé (oliviers, abricotiers, cerisiers et amandiers sur un parterre d’iris) proche de l’Oppidum d’Ensérune entre Maureilhan et Montady. Terroir : Sol de marne sableuse à forte teneur en calcaire. Sur toutes ces terrasses, gît une quantité impressionnante d’huîtres fossiles dont nous avons représenté un spécimen sur l’étiquette. Climat : Méditerranéen avec une forte influence maritime, mais un rôle important du taux de calcaire qui rend le sable presque blanc donc une forte insolation des raisins : couleur dorée et arômes de fruits mûrs. Vigne : Conduites en respect de l’agriculture biologique avec travail mécanique du sol, apport de fumier, ces vignes font également l’objet d’un effeuillage manuel, d’un dédoublage des entre-coeurs et enfin d’une vendange en vert pour optimiser l’état sanitaire. Respect des cycles lunaires dans tous les traitements (cuivre et soufre, infusion de prêle et purin d’ortie). Assemblage : 80 % Chardonnay et 20 % Carignan Blanc. Rendement : 60 Hectolitres / Hectare. Récolte mécanique nocturne (de 4 à 5 heures du matin). Vinification : Pressurage doux et lent. Pas de protection des jus pour favoriser une aération naturelle sans sulfitage et stabiliser ainsi le futur vin, le moût est débourbé à froid 12°C pendant 24 heures. Levurage avec un mélange de 3 levures Torulaspora, Kluyveromyces, Saccharomyces afin de révéler les arômes du raisin lors de l’élevage sur lies fines et bâtonnage en cuve. Environ 50 % est vinifié en fûts avec des fonds en acacia pour plus de fraîcheur. Elevage : En cuve, après fermentation alcoolique le vin est soutiré une dizaine de jours plus tard. En barrique lanfermentation maloladtique est spontannée, puis trois mois de bâtonnage vont permettre la révélation d’arômes variétaux. Mise en Bouteille : Embouteillé le printemps suivant, seul un léger bentonitage participe à l’affinage définitif du vin selon les millésimes, le vin est sulfité de façon unique et modérée (SO2 total < 60 mg/l). Bouchage technique en liège 100 % naturel Diam® garanti sans goût de bouchon ! Degré alcoolique : 13,5% d’alcool par volume. Notes de degustation : Sa robe dorée évoque la maturité des raisins blonds pressés aux premières heures de l’automne. Un nez de fruits secs, épices et fruits à chair jaune précède une bouche ample mais tenue par une belle acidité naturelle. La culture de la vigne sur des terres blanches riches en calcaire garantit la fraîcheur de ce vin qui évoluera 3 à 5 ans en bouteille, développant ainsi des arômes propres à ce grand cépage de garde. Température de service : 10 à 12 °C. Cécile et Stéphane YERLE – 20 rue Voltaire – 34370 Cazouls les Béziers. www.puechauriol.com
  6. 6. Vila Voltaire - La Faute APPELLATION : IGP Coteaux de Fontcaude TERROIR : TYPE : Argilo Calcaire Fruité mûr et concentré La Faute 2011 Situation : Parcelle de garrigue sur l’aire d’appellation Saint-Chinian, entre Puisserguier et Cazedarnes à 120 mètres d’altitude. Terroir : Le chaînon de Saint-Chinian est constitué d'une succession de lames, à matériel mésozoïque et éocène, chevauchant vers le Nord un substratum constitué par la couverture éocène autochtone de la Montagne noire. Les chevauchements très faiblement inclinés vers le Sud, utilisent des niveaux de décollement préférentiels : argiles triasiques ou horizons argileux du Crétacé continental. Climat : Méditerranéen avec une influence maritime modérée par l’altitude. Vigne : Vignes en conversion vers l’agriculture biologique avec travail mécanique du sol, sans engrais chimique mais apport de fumier, ces vignes font également l’objet d’un travail important de palissage pour favoriser l’état sanitaire du raisin jusqu’à la récolte. Respect des cycles lunaires dans tous les traitements (cuivre et soufre, infusion de prêle et purin d’ortie). Assemblage : Pure Syrah. Rendement : 30 Hectolitres / Hectare. Récolte manuelle avec tri du raisin à la parcelle et en cave, transport du raisin en caisses de 40 kg. Vinification : Eraflage et foulage avant encuvage par gravité. Les raisins ont cuvé 10 jours en pré-fermentaire à froid pour finir leur fermentation à température modérée 26-28 degrés. La macération dure un mois puis lors de l’écoulage les vins de presses sont écartés vers d’autres vins rouges. Elevage : Après une fermentation malolactique tardive mais spontanée, le vin est élevé sur ses lies fines en demi-muid de 3 à 4 vins avec soutirages et batonnage mais sans aucun sulfitage. Mise en Bouteille : Embouteillé deux printemps plus tard, le vin est sulfité de façon unique et modérée (SO2 total < 60 mg/l). Aucune filtration n’est réalisée puisque le vin possède une belle arête acide et tannique mais aussi un degré alcoolique antiseptique ! Pas de traitement contre les précipitations tartriques. Bouchage avec de la fleur de liège Trescase Qualité Extra 49x24. Degré alcoolique : 14 % d’alcool par volume. Notes de dégustation : Ce jus de fruit mûr et suave surprend par sa richesse, comment atteindre un tel fruité tout en disposant d’une bouche pleine ? L’univers aromatique surprend : fruits de la passion, rhubarbe, menthe, réglisse, zan, cassis, buis, c’est à s’y perdre…En bouche, la douceur de la Syrah se laisse apprécier dès l’apéritif, essayez et vous verrez, mais ce vin accompagnera également tout un repas de la volaille jusqu’au fromage. Décanter avant le service ou mieux, observez son évolution dans le verre dès l’ouverture. Température de service 18 °C Cécile et Stéphane YERLE – 20 rue Voltaire – 34370 Cazouls les Béziers. www.puechauriol.com

×