IBM Global Business Services          Septembre 2012                                      Vincent LequenneUtiliser les Rés...
2      Utiliser les Réseaux Sociaux : des opportunités pour les mutuelles                                                 ...
3    •   Social software : tous les logiciels de type            changements d’humeur du client, le        outils sociaux ...
4      Utiliser les Réseaux Sociaux : des opportunités pour les mutuelles                                                 ...
5    •    Collecte : depuis des milliers de blogs,      En amont de la salle d’attente, cette même         Facebook, Twitt...
6      Utiliser les Réseaux Sociaux : des opportunités pour les mutuelles                                                 ...
7des atouts conjugués des 2 outils : contrôler sa     grandes et petites évolutions envisagées,boite de réception, respons...
8         Utiliser les Réseaux Sociaux : des opportunités pour les mutuellesplus adaptatives et agiles, plus créatives etn...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Reseaux sociaux des_opportunites_pour_les_mutuelles_v1.0_wp

987 vues

Publié le

Utiliser les Réseaux Sociaux
Des opportunités pour les mutuelles
Social media

1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • http://www.assurances-sante.net
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
987
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Reseaux sociaux des_opportunites_pour_les_mutuelles_v1.0_wp

  1. 1. IBM Global Business Services Septembre 2012 Vincent LequenneUtiliser les Réseaux SociauxDes opportunités pour les mutuelles
  2. 2. 2 Utiliser les Réseaux Sociaux : des opportunités pour les mutuelles n’importe où. La montée fulgurante desLe monde est de plus en plus connecté et réseaux sociaux, qui représente 22% du tempsintelligent. La population s’imprègne des passé en ligne, a fait de chaque individu une 1technologies autour des réseaux sociaux. A personne connectée sur Terre .leur tour, les entreprises d’aujourd’hui sontà l’aube d’une nouvelle ère : l’ère du Tout ceci entraine d’importants changements"Social Business" qui inclut la mise en dans la façon dont les personnes interagissent,place des réseaux sociaux d’entreprise conçoivent des relations, prennent des(RSE). décisions et achètent leurs biens. LesTout comme Internet a fait évoluer le consommateurs exercent désormais unmarché, l’intégration des médias sociaux pouvoir sans précédent sur la perception desdans les entreprises représente une marques.évolution importante dans l’économiemoderne. De même, les employés, qui connaissent les facilités et performances des réseaux,D’un côté, les mutuelles sont très attachées réclament de plus en plus le recours auxaux valeurs de solidarité, de partage, de médias sociaux parmi leurs outils de travail, celiberté, de démocratie et d’indépendance. qui modifie considérablement le rapport à laDe l’autre, elles doivent faire face à hiérarchie.l’ouverture du marché de l’assurance santéet à une croissance des situations de Les médias sociaux ne sont plus simplement leconcurrence. passe-temps favoris de nos enfants. Ils ontLes notions de partage et d’indépendance une utilité démontrée au sein de l’entreprise.sont aussi les fondements de l’engouement Il y a un peu plus d’une décennie, il y eut unactuel autour des réseaux sociaux. bouleversement similaire du marché et deIl est donc logique de considérer que les l’économie quand internet a connu sa premièremutuelles doivent pouvoir tirer de étape de maturité : ce qui était une innovationnombreux bénéfices de l’utilisation des technologique est devenu une plateformesolutions de réseau social pour moderniser commerciale. L’e-business a changé le marchéet approfondir les relations avec les pour toujours. Les entreprises se trouvent, dixadhérents, renouveler les offres produit, ans après, à un autre carrefour majeur defaire évoluer la gouvernance des mutuelles, l’évolution de l’économie : l’arrivée du Socialactualiser et optimiser la gestion des Business.ressources humaines. Glossaire du Social Business Introduction • Enterprise 2.0 : principalement basé sur la collaboration entre les employés et les dirigeants d’entreprise. Quand il est mit enIl y a deux ans, IBM partageait sa vision pour application efficacement, il peut permettreune planète plus intelligente, autrement dit aux grande entreprises de devenir plusprojetait l’opportunité d’instaurer de agile et d’une certaine façon d’adopter unl’intelligence dans les systèmes d’information. fonctionnement de type entreprise de petiteTrois grandes tendances ont fait de cette taille dans le meilleur sens possible.possibilité une réalité : 1) les progrès toujoursexponentiels des technologies informatiques à • Social CRM : une stratégie qui permet ànotre disposition ; 2) un monde devenu l’entreprise de faire de ses clients le pointentièrement inter-connecté par l’intermédiaire central de son développement, où en faitdes réseaux en place ; 3) l’exploitation les clients sont considérés comme unedésormais possible, grâce aux technologies force-clé pour le développement d’idéesanalytiques, de la montagne de données pour améliorer les services ou les produits.collectées au sein des systèmes d’information. • Social media : Le social media est un autre canal composé des différentes solutions de médias sociaux (aujourd’huiBeaucoup de progrès ont déjà été réalisés principalement Twitter ou Facebook). Cesdans cette voie. Le plus remarquable est canaux ont leurs propres processus, lignesprobablement l’utilisation des smartphones qui directrices, hiérarchie, et formes deont permis à leurs détenteurs de posséder un responsabilités. Le Social Media est un des« outil de pouvoir » utilisable n’importe quand, canaux d’une stratégie de social business.
  3. 3. 3 • Social software : tous les logiciels de type changements d’humeur du client, le outils sociaux (messagerie instantanée, sentiment de l’employé ou l’efficacité chats, blogs, wikis, activités, partage de du processus. On analyse les données dossiers, profils, forums, solutions à l’intérieur et à l’extérieur de analytiques, tagging, etc.) qui sont utilisés l’entreprise pour résoudre les dans l’entreprise mais localisées au-delà de problèmes commerciaux et pouvoir son réseau interne. saisir d’autres opportunités d’affaires. 3. Accessibilité – les réseaux sociaux facilitent l’accès au marché, permettent d’anticiper la perception d’un produit et donc de prendre les Qu’est ce que le Social décisions plus appropriées, plus rapidement. Par l’intérmédiaire des Business ? outils d’accès - appareils mobiles, nouveaux moyens de connexion ouLe Social Business est une approche utilisation des plateformes Cloud, leconsistant à centrer certains processus métier Social Business transforme le temps etsur les personnes. la localisation, qui sont habituellementC’est une organisation qui : des contraintes, en avantages. • utilise les outils de réseaux sociaux et autres outils collaboratifs de manière 4. Sécurité – la confiance inhérente au courante pour communiquer avec des mode de fonctionnement des réseaux personnes internes ou externes à sociaux doit être accompagnée d’un l’entreprise ; niveau adéquat de discipline. • analyse l’activité de ces médias L’équilibre entre ouverture et sécurité modernes afin d’optimiser la conduite est délicat à obtenir et il existe de ses affaires. plusieurs exemples d’entreprises ayant eu des difficultés dans ce domaine.Avoir une approche stratégique SocialBusiness permet à une organisation En résumé, le Social Business se caractérised’améliorer les relations clients, d’accélérer par une culture du partage, de lal’émergence de nouvelles idées et de favoriser transparence, de l’innovation et deun travail plus efficace. l’amélioration de la prise de décision. Mise au bénéfice du monde professionnel cette cultureNotre approche du Social Business comprend permet des relations plus approfondies entrequatre principes sous-jacents : clients et fournisseurs. 1. Partage – Les médias sociaux connectent des personnes dans un objectif d’accéder à une expertise. Ce Le Saviez-vous ? qui permet à chacun (client, fournisseurs, collaborateurs) de former • En 2012, le commerce des smarphones et des réseaux pour générer de tablettes a désormais dépassé celui du PC. nouvelles sources d’innovation, • Dans les pays émergents (Amérique encourager la créativité, et établir une Latine, Asie du Sud-est, Chine), les plus grande exposition favorisant de utilisateurs passent maintenant plus de nouvelles opportunités de marchés. Il temps sur les sites de réseaux sociaux que s’agit de bâtir un haut niveau de sur leurs e-mails. confiance au sein du réseau d’affaires • Mondialement, le temps passé sur les ce qui implique une volonté de réseaux sociaux par mois a doublé en 1 an. partager les informations ouvertement. • 200 millions de tweets par jour dans le monde 2. Transparence – l’utilisation des • Facebook est le 3ème plus grand « pays » médias sociaux permet d’éliminer les du monde barrières inutiles entre les collaborateurs d’une même entreprise ou entre experts du marché. Les outils à disposition ont la capacité de collecter les informations du réseau dans le but de détecter rapidement les
  4. 4. 4 Utiliser les Réseaux Sociaux : des opportunités pour les mutuelles relativement captives et une faible volatilité des Quelles opportunités pour les adhérents, la plupart des acteurs se sont mutuelles ? satisfaits jusqu’alors de cette situation qui ne favorise pas la comparaison entre les offres ni la mise en concurrence.Alors que l’essor rapide des réseaux sociauxet des outils de mobilité a effacé quelques- Nous pensons qu’aujourd’hui l’essor desunes des frontières qui séparaient les individus médias sociaux rend caduque cette situation etpar le passé, ceux-ci utilisent de plus en plus que la nouvelle génération de consommateursleurs relations pour découvrir et utiliser des ira vers des offres plus lisibles ou vers desinformations et accomplir d’innombrables fournisseurs offrant un accès rapide àtâches. l’information.De fait, cela génère de nouvelles opportunités Dans ce but, l’usage des outils « sociaux » telde croissance, d’innovation et de productivité que Twitter représente une réponse adaptée àpour beaucoup d’entreprises. Les mutuelles l’enjeu. L’ouverture d’un compte Twitter parquelque soit leur positionnement dans le une mutuelle est à envisager dès maintenant,secteur, leur taille, la typologie de leurs pour répondre en direct aux questions poséesadhérents, ont beaucoup à espérer de par ses adhérents sur le niveau dul’utilisation de ces technologies. remboursement d’un acte, l’offre existante en correspondance avec la situation vécue,A ce titre, nous avons retenu 3 grands délivrer des conseils d’orientation dans l’offredomaines d’opportunités-clés pour les ou le parcours de soins, des recommandationsmutuelles : vers des professionnels de santé, des conseils1) Moderniser les offres et l’accès à santé, etc. La mise en place d’un tel dispositifl’information des adhérents s’adresse autant aux adhérents qu’aux2) Optimiser la force de travail prospects de la mutuelle.3) Renouveler la gouvernance Les consommateurs d’aujourd’hui, et a fortiori de demain, se fient désormais aux échanges effectués sur les médias sociaux et aux évaluations de leurs pairs, ou aux supportsModerniser les offres et l’accès après-vente en ligne, pour prendre leurs décisions d’achat ; ces technologiesà l’information des adhérents constituent désormais le « bouche à oreille » moderne, actuel.Maintenant, plus que jamais, les mutuelles Les mutuelles doivent également rester àdoivent mieux comprendre leurs adhérents et l’écoute permanente de leurs adhérents quandpermettre ainsi une communication adaptée à ils donnent volontairement des informations.leurs attentes et leurs besoins. Nous avons remarqué en effet que les retours clients obtenus via les médias sociaux sontVers une meilleure lisibilité des offres pour extrêmement différents des informationsse rapprocher des adhérents - La première obtenues à travers les enquêtes et autresapplication de cette recommandation outils marketing.s’applique à la nécessaire simplification etcompréhension des offres en matière De vrais retours sur la perception desd’assurance santé complémentaire. Nous offres et des produits – Les avis desavons remarqué que malgré les informations internautes et le dialogue entre lesgénéralement disponibles sur les sites web consommateurs prend de l’ampleur avec lesdes mutuelles, la grande majorité des réseaux sociaux. De plus en plus d’internautesadhérents ne connaissent pas le contenu y partagent librement leur avis (voir encadré ci-de leurs garanties. Il faut dire qu’il est bien dessous).difficile pour un adhérent de mémoriser C’est pourquoi, il existe des solutions quil’ensemble des actes utilisés et encore moins offrent aux entreprises et aux marquesle niveau de remboursement affecté à chacun. l’opportunité de surveiller leur e-réputation etDe surcroît, pour un même acte, il peut avoir de connaître la perception desplusieurs options qui peuvent différer selon les consommateurs. Ces solutions collectent etayants-droits. Les formules de calcul de analysent tous les commentaires de laremboursement sont le plus souvent difficiles à « webosphere » qu’il s’agisse de messagesdécrypter et utilisent des constantes et des écrits sur des blogs, des forums, Facebook ouvariables très diverses voire parfois Twitter :inattendues. Confortés par des populations
  5. 5. 5 • Collecte : depuis des milliers de blogs, En amont de la salle d’attente, cette même Facebook, Twitter, forums de application pourrait également offrir la discussions, site de news… possibilité à l’adhérent de comparer les tarifs • Extraction et structuration des pratiqués par les différents professionnels de informations utiles : classification santé dans sa ville ou sa région, ou plus qualitative des messages postés par simplement l’orienter vers les professionnels attribut comme le goût, l’image perçue. de santé en convention avec sa mutuelle. • Analyse fine du contenu : thématique des commentaires, tonalité des Rester aux contacts des adhérents – Les sentiments, réseaux d’influenceurs, mutuelles ont beaucoup investi ces dernières perception et ressenti client, matrice années dans la mise en place de centres d’affinité entre marques et d’appels (call-centers) dans l’objectif de caractéristiques produits thématiques répondre à la demande croissante émergentes. d’informations de la part des adhérents. Si ce média est encore d’actualité, nous savonsAdaptés aux mutuelles, ces outils peuvent qu’une partie des adhérents, majoritairementrenseigner utilement lors du lancement d’une les nouvelles générations, n’utilise plus lenouvelle offre ou d’un nouveau produit, lors de contact par téléphone. Outre la solution dela mise à disposition d’un nouveau service mise en place d’un compte Twitter évoquée ci-(centre d’appels, site internet, …). dessus, nous recommandons la mise à disposition sur le site web de la mutuelle de solution de conversation (ou « chat ») en direct avec un conseiller.Nouvelle perception des marques Mettre sur le marché des produits 2Selon une étude HubSpot , 50% des innovants plus rapidement - Lesconsommateurs partagent leur expérience d’achat concepteurs d’offres au sein des mutuellessur les réseaux sociaux, 90% des personnes peuvent obtenir un retour rapide sur lesinterrogées se fient aux recommandations de leurs prototypes de produits ou sur les projets enamis, 71% des personnes sont plus susceptibles de cours de développement via le partage deprocéder à un achat sur la base de références dossier, les forums, les blogs, les tweets, et lesglanées sur les médias sociaux. autres médias sociaux pour affiner etLa parole véhiculée par les réseaux sociaux fait foi perfectionner les nouvelles offres. Dans untandis que celle des marques perd en crédibilité : secteur qui s’annonce de plus en plus78% font confiance aux autres consommateurs, concurrentiel, la capacité à accélérermême s’ils ne les connaissent pas, là où 21% l’innovation et les temps d’accès au marchéseulement font confiance aux marques. sera un avantage compétitif déterminant.Dans le même sens3, selon une étude américaine dusite féminin BlogHer publiée en février 2012, 47 % En résumé, il nous semble que les mutuellesdes internautes américaines membres dun réseau doivent se focaliser sur quelques actions-clés :social déclarent " avoir été influencées " par lesrecommandations publiées sur des réseaux sociaux • Inclure un dialogue ouvert avec lesd’images comme Pinterest ou Instagram. adhérents à travers les outils sociaux dans le but de les associer à la construction des offres ou produits mais aussi de les utiliser comme promoteur des offres et du service aux autres adhérents.Mettre à disposition des adhérents unesolution mobile pour simuler le calcul des • Utiliser la technologie pour posséderremboursements – En marge des solutions un avantage compétitif. Les perceptionsautour des médias sociaux, les applications provenant des adhérents au travers desmobiles sont peu développées au sein des médias sociaux (Facebook, Twitter, etc.)assureurs santé. Nous avons constaté par sont finalement la meilleure méthode pourexemple qu’il n’existe pas de solution obtenir un avantage concurrentiel.permettant à l’adhérent, utilisateur d’unSmartphone, d’obtenir, depuis la salle d’attentede son professionnel de santé, le montant deson remboursement au titre de lacomplémentaire santé, ou de calculer le niveaude son reste à charge.
  6. 6. 6 Utiliser les Réseaux Sociaux : des opportunités pour les mutuelles s’affranchissant des localisations et des silos organisationnels. Optimiser la force de travail • Responsabiliser les salariés pour favoriser l’innovation et laLes médias sociaux ont également vocation à croissance. L’accès rapide àêtre utilisés au sein même des mutuelles et l’information au sein d’un réseau socialcela à plusieurs titres. d’entreprise stimule la créativité et la résolution de problèmeRésoudre les problématiques d’intégration • Aider les collaborateurs à trouverlors des situations de rapprochement entre des personnes et à bâtir desmutuelles – Les mutuelles comme les autres relations. Les outils sociauxacteurs de l’économie ont connu et renforcent le sentimentconnaissent encore de nombreux projets de d’appartenance en reconnaissant lesrapprochement ou de fusion. A chaque fois, la contributions et en construisant desproblématique d’intégration de cultures et communautés et des relationsd’habitudes différentes se pose pour gérer au renforcées à travers la mutuelle.mieux l’accompagnement du changement. • Améliorer le développement duParce qu’elle encourage les collaborateurs à leadership. Tendre à conserver lesbâtir des relations et des communautés meilleurs talents et développer lanouvelles, l’utilisation des réseaux sociaux nouvelle génération de leaders end’entreprise est une solution efficiente pour développant les communautés et lafaciliter l’intégration. Instaurer la confiance et recherche des meilleures expertises.encourager les interactions sociales sont • Développer les compétences. Lesessentiel pour gérer un changement social. réseaux sociaux sont couramment employés par les services de gestionCette évolution vers des groupes mutualistes des ressources humaines pourde plus grande taille, disposant d’équipes identifier les talents mais égalementréparties désormais sur un plus grand pour dispenser des formations.territoire, est également un enjeu en termes degestion des ressources humaines. Dans cecas, l’utilisation des médias sociaux et des Les médias sociaux au secours desolutions de chat améliore la productivité et l’inflation de mails – Le courrier électroniquemodère les coûts de fonctionnement. remplit très bien sa fonction, il est simple à utiliser et est largement accepté comme un standard. Les problèmes de qualité et deMise en place d’un réseau social quantité des informations reçues par ce médiaaccessible à l’intérieur et à l’extérieur proviennent malheureusement pour beaucoupde l’entreprise de son utilisation trop diversifiée qui sétend maintenant bien au-delà de la seule fonctionLes MMA ont engagé un grand projet de mise en de communication : partage de fichier, outilplace de leur propre réseau social d’entreprise dans collaboratif, coordination de projet,le but de développer la communication entre les communications officielles d’entreprise,collaborateurs -qui représentent plus de 6 500 marketing (y inclus les spams), collecte d’avis,utilisateurs- et de faciliter le partage etc. En fait, c’est bien la confusion entred’informations. communication et collaboration qui est sourceLe réseau social sera ouvert à tous les agents MMA d’inefficacité et d’inconfort pour les utilisateursavant d’être disponible aux clients courant 2013. de courrier électronique. L’évolution de la culture présente dans beaucoup d’organisations vers le "copier tout le monde" et le "réponse à tous" au cas où… en estDes apports pour la gestion des ressources également l’illustration.humaines des mutuelles – Les technologies 4« sociales » apportent beaucoup à la gestion Une étude très détaillée du phénomènedes ressources en permettant aux salariés de menée par IDC en 2012 démontre que l’avenirdevenir plus efficace et en reconnaissant des courriels est "social".mieux les talents : Un environnement "social" intégré qui combine • Encourager une culture de partage les outils de courrier électronique avec les d’information. Les outils sociaux outils de réseaux sociaux est la solution favorisent l’échange d’information en préconisée pour augmenter la productivité et l’efficacité au sein de l’entreprise et bénéficier
  7. 7. 7des atouts conjugués des 2 outils : contrôler sa grandes et petites évolutions envisagées,boite de réception, responsabiliser les suivre une réunion en web-conférence,utilisateurs, mieux gérer les informations accéder aux formations pour élus, voter àéchangées grâce à l’apport du filtrage inhérent distance, etc.au fonctionnement des outils sociaux, faciliter S’il n’est pas question de virtualiser tous lesune transition dune culture à une autre, échanges entre élus, le dynamisme inhérentcapacité à trouver la bonne information au bon au fonctionnement des communautés socialesmoment. ne peut que renforcer la démocratie en vigueur dans les mutuelles et dans l’économie sociale.Cette transition vers le courriel "social" se feraen douceur. La trajectoire pour construire la Rénover l’image des organismesnouvelle entreprise collaborative doit être mutualistes - Du fait des problématiques deconsidérée comme une évolution et non pas gouvernance évoquées ci-avant maiscomme une révolution. également d’une communication généralement peu axée vers les publics jeunes, les mutuelles 5Dès 2011 le Gartner Research prévoyait que ne possèdent pas globalement aujourd’hui uneles médias sociaux seront la méthode favorite image très innovante.de communication au sein des entreprises Une présence accrue sur les réseaux sociauxpour 20% des utilisateurs professionnels en (Facebook, Tweeter), avec la possibilité de2014. proposer des animations, de faire du buzz (via un jeu lancé sur Internet, des applications mobiles… ), favorisera une meilleure attractivité des populations jeunes. Concrètement, les mutuelles pourraient par Renouveler la gouvernance et exemple communiquer via ces réseaux sociaux à destination des jeunes utilisateurs l’image des mutuelles sur le fonctionnement de la gouvernance et leur intérêt à y participer (financier, pour leurEvolution de la gouvernance des mutuelles CV, ...)vers des élus plus représentatifs desadhérents - La représentation démocratique« un adhérent, une voix » est le fondementmême de l’identité et de la spécificité desmutuelles. Or une démocratie en bonne santése caractérise par une forte participation des Se préparer pour le futur : unecitoyens.Beaucoup de mutuelles connaissent des obligation pour les mutuellesdifficultés à faire fonctionner cette démocratieet en particulier à faire respecter une bonne 47% des internautes accèdent aux réseauxreprésentativité des adhérents. sociaux via leur smartphone et 40 millions yAinsi, les populations les plus jeunes sont parlent de leur entreprise et de leur viefréquemment mal représentées dans les professionnelle.instances des mutuelles du fait du mode actuelde gouvernance peu attractif qui implique la A elle seule, cette statistique résumenécessité d’une présence physique à de exactement ce que les mutuelles peuventnombreuses réunions, mais également par attendre du recours aux réseaux sociaux. C’estméconnaissance des principes de participation parce que les utilisateurs parlent de leurà la gouvernance des mutuelles. entreprise sur les réseaux sociaux que ceux-ci ont un intérêt promotionnel pour l’entreprise.Dynamiser l’animation de la gouvernance -Les médias sociaux nous paraissent être une Mais c’est aussi parce que les utilisateursvraie opportunité pour favoriser une parlent de leurs achats de biens ou de servicesmodernisation de la gouvernance des en bien ou en mal, que ceux-ci doiventmutuelles. Nous proposons par exemple de impérativement assurer une présence activeréformer le fonctionnement des Assises, des sur ces réseaux sociaux.Assemblées Générales, départementales,locales ou des groupes de travail d’élus en Dans des temps économiquement troublés, lesayant recours aux médias sociaux pour mutuelles comme toutes les entreprises defavoriser la participation, attirer des élus issus l’industrie et des services sont confrontés audes jeunes générations, débattre sur les défi de construire des organisations qui soient
  8. 8. 8 Utiliser les Réseaux Sociaux : des opportunités pour les mutuellesplus adaptatives et agiles, plus créatives etnovatrices et plus efficaces et résistantes. Deplus en plus, il devient clair que lentreprise 2 The State of Inbound Marketing in 2012 :hiérarchique traditionnelle, construite sur une http://www.hubspot.com/state-of-inbound-structure de départements et une culture de marketing/compartimentage, cédera socialement àlentreprise construite sur des communautés 3continuellement en évolution et une culture du Article “Vos (vrais) amis les intéressent”partage et de linnovation. in Le Monde du 18/08/2012 http://lemonde.fr/vous/article/2012/08/17/vos-vrais- avis-les- interessent_1747150_3238.html?xtmc=&xtcr=1 4 “The Future of Email Is Social” – White Paper IDC Février 2012 ftp://ftp.software.ibm.com/software/lotus/pub/lotus web/232546_IDC_Future_of_Mail_is_Social.pdfContact :Vincent Lequenne 5 Social-Networking Services to Replace E-Associate Partner Santé Socialvincent.lequenne@fr.ibm.com Mail as the Primary Vehicle fortwitter :@LequenneVincent Interpersonal Communications for 20% of Business Users by 2014© Copyright IBM Corporation 2012 http://blogs.gartner.com/symposium- live/2010/11/11/gartner-says-social-networking-IBM Corporation services-to-replace-e-mail-as-the-primary-vehicle-Global Business Services for-interpersonal-communications-for-20-percent-17, avenue de l’Europe of-business-users-by-2014/92275 Bois-Colombes CedexFranceProduit en FranceSeptembre 2012All Rights ReservedIBM, the IBM logo and ibm.com are trademarks orregistered trademarks of International BusinessMachines Corporation in the United States, othercountries, or both. If these and other IBMtrademarked terms are marked on their firstoccurrence in this information with a trademarksymbol (® or ™), these symbols indicate U.S.registered or common law trademarks owned byIBM at the time this information was published.Such trademarks may also be registered or commonlaw trademarks in other countries. A current list ofIBM trademarks is available on the Web at“Copyright and trademark information” atibm.com/legal/copytrade.shtmlOther company, product and service names may betrademarks or service marks of others.1 “Social Networks/Blogs Now Account forOne in Every Four and a Half MinutesOnline.” Nielsen News. Nielsenwire.com. June 15, 2010:http://blog.nielsen.com/nielsenwire/online_mobile/social-media-accounts-for-22-percent-of-time-online/

×