fête ses 10 ans
tutorat à distance
au service du
Peut-on parler du "métier" de tuteur à distance ?
Viviane Glikman 5 novembre 2013
Quelle que soit la manière dont on les c...
Peut-on parler du « mé tier »
de tuteur à distance ?

Viviane GLIKMAN
Huit critè res de pré sence d’un mé tier
Huit critè res de pré sence d’un mé tier

Ces critè res sont-ils remplis ?
• dans les université s franç aises
• à la Té l...
Huit critè res de pré sence d’un mé tier

Ces critè res sont-ils remplis ?
• dans les université s franç aises
• à la Té l...
Huit critè res de pré sence d’un mé tier*

* D’aprè s les analyses de Allouche-Benayoun & Pariat (1993),
Chapellier (2005)...
Huit critè res de pré sence d’un mé tier*
1. L’existence de savoirs et de compé tences
spé cifiques ;

V. Glikman – 10 ans...
Huit critè res de pré sence d’un mé tier*
1. L’existence de savoirs et de compé tences spé cifiques ;
2. Une ré muné ratio...
Huit critè res de pré sence d’un mé tier*
1. L’existence de savoirs et de compé tences spé cifiques ;
2. Une ré muné ratio...
Huit critè res de pré sence d’un mé tier*
1. L’existence de savoirs et de compé tences spé cifiques ;
2. Une ré muné ratio...
Huit critè res de pré sence d’un mé tier*
1. L’existence de savoirs et de compé tences spé cifiques ;
2. Une ré muné ratio...
Huit critè res de pré sence d’un mé tier*
1. L’existence de savoirs et de compé tences spé cifiques ;
2. Une ré muné ratio...
Huit critè res de pré sence d’un mé tier*
1. L’existence de savoirs et de compé tences spé cifiques ;
2. Une ré muné ratio...
Huit critè res de pré sence d’un mé tier*
1. L’existence de savoirs et de compé tences spé cifiques ;
2. Une ré muné ratio...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier

Université s
franç aises

Savoirs et compé tences
sp...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier
Savoirs et compé tences
spé cifiques

Université s
fr...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier
Savoirs et compé tences
spé cifiques
Ré muné ration l...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier
Savoirs et compé tences
spé cifiques
Ré muné ration l...
É mergence de formations spé cifiques
institutionnalisé es et diplô mantes
Certificat universitaire à Liè ge (d’accord, c’...
É mergence de formations spé cifiques
institutionnalisé es et diplô mantes
Certificat universitaire à Liè ge (d’accord, c’...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier
Savoirs et compé tences
spé cifiques
Ré muné ration l...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier
Savoirs et compé tences
spé cifiques
Ré muné ration l...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier
Savoirs et compé tences
spé cifiques
Ré muné ration l...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier
Savoirs et compé tences
spé cifiques
Ré muné ration l...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier
Savoirs et compé tences
spé cifiques
Ré muné ration l...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier
Savoirs et compé tences
spé cifiques
Ré muné ration l...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier
Savoirs et compé tences
spé cifiques
Ré muné ration l...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier
Savoirs et compé tences
spé cifiques
Ré muné ration l...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier
Savoirs et compé tences
spé cifiques
Ré muné ration l...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier

Université s
franç aises

Té lé -université
du Qué b...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier

Université s
franç aises

Té lé -université
du Qué b...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier

Université s
franç aises

Té lé -université
du Qué b...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier

Université s
franç aises

Té lé -université
du Qué b...
Ces critè res sont-ils remplis ?
Critè res de pré sence d’un
mé tier

Université s
franç aises

Té lé -université
du Qué b...
Peut-on parler du « mé tier » de tuteur à distance ?
Synthè se

V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
Peut-on parler du « mé tier » de tuteur à distance ?
Synthè se

1

Actuellement, dans le contexte franç ais,
tutorat à dis...
Peut-on parler du « mé tier » de tuteur à distance ?
Synthè se

1

Actuellement, dans le contexte franç ais,
tutorat à dis...
Peut-on parler du « mé tier » de tuteur à distance ?
Synthè se

1

2

Actuellement, dans le contexte franç ais,
tutorat à ...
Peut-on parler du « mé tier » de tuteur à distance ?
Synthè se

1

2

3

Actuellement, dans le contexte franç ais,
tutorat...
Merci de votre attention

V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
https://sites.google.com/site/letutoratadistance/Home/10-ans-de-t-d
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Peut-on parler du "métier" de tuteur à distance ? Viviane Glikman

616 vues

Publié le

Quelle que soit la manière dont on les catégorise, les fonctions des tuteurs à distance sont multiples. Plusieurs travaux de recherche ont contribué à les décrire et nous ne nous y arrêterons pas ici. En revanche, en nous appuyant sur un ensemble de critères (existence de savoirs et de compétences spécifiques, d’un diplôme, d’une carrière, d’un code déontologique, d’une organisation professionnelle, etc.) élaboré à partir de définitions de la notion de métier, notamment celui de formateur, issues de quelques publications scientifiques, nous poserons la question de savoir si leur activité peut être considérée comme un « métier », assorti d’une identité professionnelle. Une comparaison entre la manière dont ces critères sont effectivement ou non remplis dans divers dispositifs de formation à distance français et à la Télé-université du Québec permettra d’apporter des éléments de réponse à cette question.

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
616
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Peut-on parler du "métier" de tuteur à distance ? Viviane Glikman

  1. 1. fête ses 10 ans tutorat à distance au service du
  2. 2. Peut-on parler du "métier" de tuteur à distance ? Viviane Glikman 5 novembre 2013 Quelle que soit la manière dont on les catégorise, les fonctions des tuteurs à distance sont multiples. Plusieurs travaux de recherche ont contribué à les décrire et nous ne nous y arrêterons pas ici. En revanche, en nous appuyant sur un ensemble de critères (existence de savoirs et de compétences spécifiques, d’un diplôme, d’une carrière, d’un code déontologique, d’une organisation professionnelle, etc.) élaboré à partir de définitions de la notion de métier, notamment celui de formateur, issues de quelques publications scientifiques, nous poserons la question de savoir si leur activité peut être considérée comme un « métier », assorti d’une identité professionnelle. Une comparaison entre la manière dont ces critères sont effectivement ou non remplis dans divers dispositifs de formation à distance français et à la Télé-université du Québec permettra d’apporter des éléments de réponse à cette question. Viviane Glikman, sociologue de formation, a été enseignante-chercheure à INRP, puis au Cnam à Paris.
  3. 3. Peut-on parler du « mé tier » de tuteur à distance ? Viviane GLIKMAN
  4. 4. Huit critè res de pré sence d’un mé tier
  5. 5. Huit critè res de pré sence d’un mé tier Ces critè res sont-ils remplis ? • dans les université s franç aises • à la Té lé -université du Qué bec
  6. 6. Huit critè res de pré sence d’un mé tier Ces critè res sont-ils remplis ? • dans les université s franç aises • à la Té lé -université du Qué bec Synthè se
  7. 7. Huit critè res de pré sence d’un mé tier* * D’aprè s les analyses de Allouche-Benayoun & Pariat (1993), Chapellier (2005) et Jobert (1987) V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  8. 8. Huit critè res de pré sence d’un mé tier* 1. L’existence de savoirs et de compé tences spé cifiques ; V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  9. 9. Huit critè res de pré sence d’un mé tier* 1. L’existence de savoirs et de compé tences spé cifiques ; 2. Une ré muné ration lié e à l’exercice de l’activité concerné e ; V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  10. 10. Huit critè res de pré sence d’un mé tier* 1. L’existence de savoirs et de compé tences spé cifiques ; 2. Une ré muné ration lié e à l’exercice de l’activité concerné e ; 3. Une offre correspondante de formation institutionnalisé e et diplô mante ; V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  11. 11. Huit critè res de pré sence d’un mé tier* 1. L’existence de savoirs et de compé tences spé cifiques ; 2. Une ré muné ration lié e à l’exercice de l’activité concerné e ; 3. Une offre correspondante de formation institutionnalisé e et diplô mante ; 4. Un contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité ; V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  12. 12. Huit critè res de pré sence d’un mé tier* 1. L’existence de savoirs et de compé tences spé cifiques ; 2. Une ré muné ration lié e à l’exercice de l’activité concerné e ; 3. Une offre correspondante de formation institutionnalisé e et diplô mante ; 4. Un contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité ; 5. L’inscription dans la duré e (carriè re) ; V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  13. 13. Huit critè res de pré sence d’un mé tier* 1. L’existence de savoirs et de compé tences spé cifiques ; 2. Une ré muné ration lié e à l’exercice de l’activité concerné e ; 3. Une offre correspondante de formation institutionnalisé e et diplô mante ; 4. Un contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité ; 5. L’inscription dans la duré e (carriè re) ; 6. Un code dé ontologique V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  14. 14. Huit critè res de pré sence d’un mé tier* 1. L’existence de savoirs et de compé tences spé cifiques ; 2. Une ré muné ration lié e à l’exercice de l’activité concerné e ; 3. Une offre correspondante de formation institutionnalisé e et diplô mante ; 4. Un contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité ; 5. L’inscription dans la duré e (carriè re) ; 6. Un code dé ontologique 7. Des accords professionnels, de type convention collective ; V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  15. 15. Huit critè res de pré sence d’un mé tier* 1. L’existence de savoirs et de compé tences spé cifiques ; 2. Une ré muné ration lié e à l’exercice de l’activité concerné e ; 3. Une offre correspondante de formation institutionnalisé e et diplô mante ; 4. Un contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité ; 5. L’inscription dans la duré e (carriè re) ; 6. Un code dé ontologique 7. Des accords professionnels, de type convention collective ; 8. L’existence d’une organisation corporative ou syndicale. V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  16. 16. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Université s franç aises Savoirs et compé tences spé cifiques Ré muné ration lié e à l’activité Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité Inscription dans la duré e (carriè re) Code dé ontologique Convention collective Existence d’une organisation corporative ou syndicale V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  17. 17. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Savoirs et compé tences spé cifiques Université s franç aises Variable Ré muné ration lié e à l’activité Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité Inscription dans la duré e (carriè re) Code dé ontologique Convention collective Existence d’une organisation corporative ou syndicale V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  18. 18. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Savoirs et compé tences spé cifiques Ré muné ration lié e à l’activité Université s franç aises Variable Pas toujours Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité Inscription dans la duré e (carriè re) Code dé ontologique Convention collective Existence d’une organisation corporative ou syndicale V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  19. 19. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Savoirs et compé tences spé cifiques Ré muné ration lié e à l’activité Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante Université s franç aises Variable Pas toujours En é mergence Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité Inscription dans la duré e (carriè re) Code dé ontologique Convention collective Existence d’une organisation corporative ou syndicale V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  20. 20. É mergence de formations spé cifiques institutionnalisé es et diplô mantes Certificat universitaire à Liè ge (d’accord, c’est en Belgique !) pré senté le 22 octobre par Brigitte Denis : • Formation mixte à distance et en pré sence • É valuation formative et continue + entretien final Pour en savoir plus : http://www.youtube.com/watch?v=baaVTGjZlc0&feature=youtu.be V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  21. 21. É mergence de formations spé cifiques institutionnalisé es et diplô mantes Certificat universitaire à Liè ge (d’accord, c’est en Belgique !) pré senté le 22 octobre par Brigitte Denis : • Formation mixte à distance et en pré sence • É valuation formative et continue + entretien final Pour en savoir plus : http://www.youtube.com/watch?v=baaVTGjZlc0&feature=youtu.be Mise en place par l’AUF (Agence Universitaire de la Francophonie) d’une procé dure de certification au tutorat à distance : • Formation facultative par ateliers de quelques jours en pré sentiel • Examen avec • é preuve thé orique « sur table » (é valuation des connaissances) • é preuve pratique en situation ré elle (é valuation des compé tences) Pour en savoir plus : http://certificationtutorat.refer.org/ V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  22. 22. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Savoirs et compé tences spé cifiques Ré muné ration lié e à l’activité Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité Université s franç aises Variable Pas toujours En é mergence NON Inscription dans la duré e (carriè re) Code dé ontologique Convention collective Existence d’une organisation corporative ou syndicale V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  23. 23. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Savoirs et compé tences spé cifiques Ré muné ration lié e à l’activité Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante Université s franç aises Variable Pas toujours En é mergence Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité NON Inscription dans la duré e (carriè re) NON Code dé ontologique Convention collective Existence d’une organisation corporative ou syndicale V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  24. 24. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Savoirs et compé tences spé cifiques Ré muné ration lié e à l’activité Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante Université s franç aises Variable Pas toujours En é mergence Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité NON Inscription dans la duré e (carriè re) NON Code dé ontologique NON Convention collective Existence d’une organisation corporative ou syndicale V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  25. 25. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Savoirs et compé tences spé cifiques Ré muné ration lié e à l’activité Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante Université s franç aises Variable Pas toujours En é mergence Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité NON Inscription dans la duré e (carriè re) NON Code dé ontologique NON Convention collective NON Existence d’une organisation corporative ou syndicale V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  26. 26. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Savoirs et compé tences spé cifiques Ré muné ration lié e à l’activité Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante Université s franç aises Variable Pas toujours En é mergence Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité NON Inscription dans la duré e (carriè re) NON Code dé ontologique NON Convention collective NON Existence d’une organisation corporative ou syndicale NON V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  27. 27. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Savoirs et compé tences spé cifiques Ré muné ration lié e à l’activité Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante Université s franç aises Té lé -université du Qué bec Variable Pas toujours En é mergence Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité NON Inscription dans la duré e (carriè re) NON Code dé ontologique NON Convention collective NON Existence d’une organisation corporative ou syndicale NON V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  28. 28. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Savoirs et compé tences spé cifiques Ré muné ration lié e à l’activité Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante Université s franç aises Té lé -université du Qué bec Variable Disciplinaires Pas toujours En é mergence Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité NON Inscription dans la duré e (carriè re) NON Code dé ontologique NON Convention collective NON Existence d’une organisation corporative ou syndicale NON V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  29. 29. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Savoirs et compé tences spé cifiques Ré muné ration lié e à l’activité Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante Université s franç aises Té lé -université du Qué bec Variable Disciplinaires Pas toujours OUI En é mergence Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité NON Inscription dans la duré e (carriè re) NON Code dé ontologique NON Convention collective NON Existence d’une organisation corporative ou syndicale NON V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  30. 30. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Savoirs et compé tences spé cifiques Ré muné ration lié e à l’activité Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante Université s franç aises Té lé -université du Qué bec Variable Disciplinaires Pas toujours OUI En é mergence NON Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité NON Inscription dans la duré e (carriè re) NON Code dé ontologique NON Convention collective NON Existence d’une organisation corporative ou syndicale NON V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  31. 31. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Université s franç aises Té lé -université du Qué bec Variable Disciplinaires Pas toujours OUI En é mergence NON Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité NON OUI Inscription dans la duré e (carriè re) NON Code dé ontologique NON Convention collective NON Existence d’une organisation corporative ou syndicale NON Savoirs et compé tences spé cifiques Ré muné ration lié e à l’activité Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  32. 32. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Université s franç aises Té lé -université du Qué bec Variable Disciplinaires Pas toujours OUI En é mergence NON Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité NON OUI Inscription dans la duré e (carriè re) NON OUI Code dé ontologique NON Convention collective NON Existence d’une organisation corporative ou syndicale NON Savoirs et compé tences spé cifiques Ré muné ration lié e à l’activité Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  33. 33. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Université s franç aises Té lé -université du Qué bec Variable Disciplinaires Pas toujours OUI En é mergence NON Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité NON OUI Inscription dans la duré e (carriè re) NON OUI Code dé ontologique NON OUI Convention collective NON Existence d’une organisation corporative ou syndicale NON Savoirs et compé tences spé cifiques Ré muné ration lié e à l’activité Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  34. 34. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Université s franç aises Té lé -université du Qué bec Variable Disciplinaires Pas toujours OUI En é mergence NON Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité NON OUI Inscription dans la duré e (carriè re) NON OUI Code dé ontologique NON OUI Convention collective NON OUI Existence d’une organisation corporative ou syndicale NON Savoirs et compé tences spé cifiques Ré muné ration lié e à l’activité Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  35. 35. Ces critè res sont-ils remplis ? Critè res de pré sence d’un mé tier Université s franç aises Té lé -université du Qué bec Variable Disciplinaires Pas toujours OUI En é mergence NON Contrô le de l’accè s à l’exercice de l’activité NON OUI Inscription dans la duré e (carriè re) NON OUI Code dé ontologique NON OUI Convention collective NON OUI Existence d’une organisation corporative ou syndicale NON OUI Savoirs et compé tences spé cifiques Ré muné ration lié e à l’activité Formation spé cifique institutionnalisé e et diplô mante V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  36. 36. Peut-on parler du « mé tier » de tuteur à distance ? Synthè se V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  37. 37. Peut-on parler du « mé tier » de tuteur à distance ? Synthè se 1 Actuellement, dans le contexte franç ais, tutorat à distance = fonction / emploi (souvent pré caire), mais ni « mé tier » ni « profession » V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  38. 38. Peut-on parler du « mé tier » de tuteur à distance ? Synthè se 1 Actuellement, dans le contexte franç ais, tutorat à distance = fonction / emploi (souvent pré caire), mais ni « mé tier » ni « profession » N.B. – Si tuteur à distance n’est pas un mé tier, il n’y a pas d’identité professionnelle collective (au sens de Sainsaulieu, 1977 ; Dubar, 1998 ; Wittorski, 2008 ; etc.), mais on peut observer, dans quelques dispositifs, une certaine identité « culturelle » (Caron, 2003, à propos de FORSE) V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  39. 39. Peut-on parler du « mé tier » de tuteur à distance ? Synthè se 1 2 Actuellement, dans le contexte franç ais, tutorat à distance = fonction / emploi (souvent pré caire), mais ni « mé tier » ni « profession » Des perspectives de professionnalisation, é bauché es par une premiè re formation universitaire spé cifique (en Belgique) et par la certification mise en place par l’AUF V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  40. 40. Peut-on parler du « mé tier » de tuteur à distance ? Synthè se 1 2 3 Actuellement, dans le contexte franç ais, tutorat à distance = fonction / emploi (souvent pré caire), mais ni « mé tier » ni « profession » Des perspectives de professionnalisation, é bauché es par une premiè re formation universitaire spé cifique (en Belgique) et par la certification mise en place par l’AUF Le dé bat reste ouvert sur la né cessité de cette professionnalisation, mais accord sur une né cessaire formation à l’exercice de la fonction tutorale V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  41. 41. Merci de votre attention V. Glikman – 10 ans t@d – nov. 2013
  42. 42. https://sites.google.com/site/letutoratadistance/Home/10-ans-de-t-d

×