L’ÉVALUATION DES COMPÉTENCES:
DE LA FONCTION « TÉMOIN » À LA FONCTION « VECTEUR »
Paul Tairraz
OBJECTIFS DE LA PRÉSENTATION
 Mémoire de licence (FAPSE)
 Synthèse des éléments essentiels
 Explicitations des choix mé...
Université de Genève
Faculté de psychologie et des sciences de
l'éducation
Licence en sciences de l'éducation
Mention Rech...
L'évaluation des compétences
4
LA CONSTRUCTION D'UNE PROBLÉMATIQUE
5
« On est effectivement très bon pour évaluer le savoir-faire et le
savoir mais on est très mauvais pour évaluer la compéte...
L'ORIENTATION DE LA RECHERCHE
Comment Pourquoi
Projet d'innovation
Motivation
intrinsèque
Contexte
politique
Théories lacu...
LA QUESTION DE RECHERCHE
8
HYPOTHÈSE
Sens Commun +
Travail
ContexteSocial
Evaluation
9
Cadre théorique
Le travail L'évaluation
10
INTERACTION ENTRE LE TRAVAIL ET LA FORMATION
Vision du monde Vision du travail
Vision de
la formation
Qualification Compét...
INTERACTION ENTRE LE TRAVAIL ET LA FORMATION
Approche métier Approche dite du
'poste de travail'
Approche par
compétence
T...
ET...L'ÉVALUATION
Evaluation-Mesure
Evaluation
par
problématisation
Evaluation- Gestion
Qualification Compétence
Vial (199...
Types d'évaluation Rôles Formes
Évaluation - mesure
(Béhaviorisme)
Contrôle, mesure
Hiérarchiser
- Observations ponctuelle...
Fonctions Moments Décisions
Évaluation pronostique Avant Orientation-Admission
Évaluation formative Pendant Régulation int...
CONSTRUCTION D'UNE STRATÉGIE
16
UNE APPROCHE COMPRÉHENSIVE
L'entretien semi-dirigé
Investiguer un
objet social
Qualitatif Nuance
Démarche exploratrice
Bes...
ECHANTILLON
Au coeur du processus
décisionel
Connaissances des enjeux
politiques et du terrain
Francophone
ECHANTILLON
Représentants
Soins complexes
Soins intensifs
Anesthésie
ASI
Représentants
Soins non-complexes
HES
Post-grade
...
L'ANALYSE DES DONNÉES
Approche thématique
Lecture des corpus
Début de classification
Verbatims
Dimensions, composantes, in...
21
LES RÉSULTATS
LES RÉSULTATS – DIMENSION SOCIALE
Acteurs de formation
LES RÉSULTATS – DIMENSION DISCIPLINE
OUVERTURES ET PERSPECTIVES
INTERROGATION
Rôle de la formation
Monde du travail
Rôle de
l'évaluation
PERSPECTIVES
28
PERSPECTIVES
29
PERSPECTIVES
30
PERSPECTIVES
31
OUVERTURES
 L'évaluation, élément incontournable
Crédibilité
Evolution
 Basculement des rôles de la formation et de l'év...
CONCLUSION
 L'évaluation n'est pas que pédagogique
33
ET APRÈS...
 Réinvestiguer
Élargissement de l'échantillon
Diversification de l'échantillon
 Réinterroger l'évolution des...
Un ancrage dans un projet professionnel,
Donner du sens
Une ascension riche, fascinante mais difficile
Appréhender différe...
PRÉCISIONS THÉORIQUES
EVALUATION DES COMPÉTENCES
FSU
Compétence :
Un savoir-agir complexe qui prend appui sur la mobilisation
et la combinaison ...
Evaluation des
compétences
Programme
par objectifs
Trajectoire de
développement
Modèle Cognitif
d’apprentissage
J. Tardif ...
MODÈLE COGNITIF D’APPRENTISSAGE
• Circonscrire les étapes du développement d’une
compétence
 Apprentissages critiquesqua...
MODÈLE COGNITIF D’APPRENTISSAGE
 Dérives si :
- Progression dans une trajectoire de développement
qui repose sur des occu...
EN TOUT ÉTAT DE CAUSE...
« Le dernier modèle n'est le meilleur que pour
ceux qui sont dedans. »
(Vial, 2003, p.51)
MODÈLE D’ÉVALUATION PAR PROBLÉMATISATION
MODÈLE COGNITIF D’APPRENTISSAGE
DOSSIER DE PROGRESSION
Contexte général
19h je prends mon service à l’UO
Une patiente de médecine admise cet après midi po...
Femme de 24ans
ERUPTION CUTANEE
+GENE RESP
PAS d’EF
ATCD:SEP
TTT:Rebif
Allergie: pas connue
Risque bronchospasme
Gène resp...
CONDITIONS
46
 Rigueur dans le suivi
 Sortir de ses propres normes et représentations
 Cohésion avec les autres partena...
Evaluation des compétences
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Evaluation des compétences

1 085 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 085
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
20
Actions
Partages
0
Téléchargements
35
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Evaluation des compétences

  1. 1. L’ÉVALUATION DES COMPÉTENCES: DE LA FONCTION « TÉMOIN » À LA FONCTION « VECTEUR » Paul Tairraz
  2. 2. OBJECTIFS DE LA PRÉSENTATION  Mémoire de licence (FAPSE)  Synthèse des éléments essentiels  Explicitations des choix méthodologiques  Mise en perspective, ouvertures  Précisions théoriques  Du modèle cognitif d’apprentissage au choix d’un modèle d’évaluation  Retour sur expérience  Evaluation des compétences à la Formation en Soins d’Urgence  Extrait d’un dossier de progression 2
  3. 3. Université de Genève Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation Licence en sciences de l'éducation Mention Recherche et Intervention Soutenance de mémoire Le 28 janvier 2009 Les influences sociales, professionnelles et paradigmatiques sur le choix d'un modèle d'évaluation des compétences, au coeur du dialogue entre les formations postgrades professionnalisantes et le monde du travail Le cas des études infirmières postdiplômes ES en soins complexes 3
  4. 4. L'évaluation des compétences 4
  5. 5. LA CONSTRUCTION D'UNE PROBLÉMATIQUE 5
  6. 6. « On est effectivement très bon pour évaluer le savoir-faire et le savoir mais on est très mauvais pour évaluer la compétence dans sa totalité et qu’on a, dans notre pratique professionnelle, tous vécus des cas à qui on a distribué des certificats qu’on n’aurait jamais dû distribuer parce qu’on n’avait pas suffisamment de moyens en main de faire la boucle autour de cette compétence à atteindre.» (Murielle, p.17 L. 28-32) 6
  7. 7. L'ORIENTATION DE LA RECHERCHE Comment Pourquoi Projet d'innovation Motivation intrinsèque Contexte politique Théories lacunaires 7
  8. 8. LA QUESTION DE RECHERCHE 8
  9. 9. HYPOTHÈSE Sens Commun + Travail ContexteSocial Evaluation 9
  10. 10. Cadre théorique Le travail L'évaluation 10
  11. 11. INTERACTION ENTRE LE TRAVAIL ET LA FORMATION Vision du monde Vision du travail Vision de la formation Qualification Compétence Zarifian (2001,2006); Jobert (1997); Schwartz (1995) 11
  12. 12. INTERACTION ENTRE LE TRAVAIL ET LA FORMATION Approche métier Approche dite du 'poste de travail' Approche par compétence Travail Artisanat Industrie Service Visions du monde Corporatiste Comportementaliste Holistique Modèles pédagogiques Compagnonnage Béhaviorisme Constructivisme Modèles de formation Hiérarchique + (verticalité) Hiérarchique +++ (verticalité) Individualisation (Horizontalité) Vision du monde Vision du travail Vision de la formation Qualification Compétence 12
  13. 13. ET...L'ÉVALUATION Evaluation-Mesure Evaluation par problématisation Evaluation- Gestion Qualification Compétence Vial (1997, 1999); Tardif (2006) 13
  14. 14. Types d'évaluation Rôles Formes Évaluation - mesure (Béhaviorisme) Contrôle, mesure Hiérarchiser - Observations ponctuelles : examen, simulation Évaluation - gestion - Évaluation par objectifs - Évaluation formatrice Objectiver la performance Sélectionner et hiérarchiser Entre contrôle et formatif - Enseignements cliniques (formatifs) - Observations (examen) Évaluation par problématisation Donner du sens Outil d'apprentissage - bilans de compétences - observations continues -travaux de réflexion et de mise en projet 14
  15. 15. Fonctions Moments Décisions Évaluation pronostique Avant Orientation-Admission Évaluation formative Pendant Régulation interne Évaluation sommative Évaluation certificative Après Certification 15
  16. 16. CONSTRUCTION D'UNE STRATÉGIE 16
  17. 17. UNE APPROCHE COMPRÉHENSIVE L'entretien semi-dirigé Investiguer un objet social Qualitatif Nuance Démarche exploratrice Besoins
  18. 18. ECHANTILLON Au coeur du processus décisionel Connaissances des enjeux politiques et du terrain Francophone
  19. 19. ECHANTILLON Représentants Soins complexes Soins intensifs Anesthésie ASI Représentants Soins non-complexes HES Post-grade Education thérapeutique au patient
  20. 20. L'ANALYSE DES DONNÉES Approche thématique Lecture des corpus Début de classification Verbatims Dimensions, composantes, indicateurs Modèles
  21. 21. 21
  22. 22. LES RÉSULTATS
  23. 23. LES RÉSULTATS – DIMENSION SOCIALE Acteurs de formation
  24. 24. LES RÉSULTATS – DIMENSION DISCIPLINE
  25. 25. OUVERTURES ET PERSPECTIVES
  26. 26. INTERROGATION Rôle de la formation Monde du travail Rôle de l'évaluation
  27. 27. PERSPECTIVES 28
  28. 28. PERSPECTIVES 29
  29. 29. PERSPECTIVES 30
  30. 30. PERSPECTIVES 31
  31. 31. OUVERTURES  L'évaluation, élément incontournable Crédibilité Evolution  Basculement des rôles de la formation et de l'évaluation Terrain Profession-Métier Dialogue 32
  32. 32. CONCLUSION  L'évaluation n'est pas que pédagogique 33
  33. 33. ET APRÈS...  Réinvestiguer Élargissement de l'échantillon Diversification de l'échantillon  Réinterroger l'évolution des Soins Infirmiers 34
  34. 34. Un ancrage dans un projet professionnel, Donner du sens Une ascension riche, fascinante mais difficile Appréhender différemment un objet complexe Remettre en question mes visions du monde L'expertise se construit dans un dialogue Entre la théorie et l'expérience. 35
  35. 35. PRÉCISIONS THÉORIQUES
  36. 36. EVALUATION DES COMPÉTENCES FSU Compétence : Un savoir-agir complexe qui prend appui sur la mobilisation et la combinaison efficaces d’une variété de ressources internes et externes à l’intérieur d’une famille de situations (emblématiques) (Tardif, 2006; Scallon, 2007; Perrenoud, 2008) Vision holistique de l’activité
  37. 37. Evaluation des compétences Programme par objectifs Trajectoire de développement Modèle Cognitif d’apprentissage J. Tardif (2006), Scallon (2007) 38
  38. 38. MODÈLE COGNITIF D’APPRENTISSAGE • Circonscrire les étapes du développement d’une compétence  Apprentissages critiquesqualitative, réorganisation cognitive  Données scientifiques valides  Compétence:  pas de MCA  Expertise et expérience professionnelle 39
  39. 39. MODÈLE COGNITIF D’APPRENTISSAGE  Dérives si : - Progression dans une trajectoire de développement qui repose sur des occurrences et des marqueurs de qualité - Tenir pour acquis que les E franchissent les étapes de développement de la même manière, sans aucune différenciation 40
  40. 40. EN TOUT ÉTAT DE CAUSE... « Le dernier modèle n'est le meilleur que pour ceux qui sont dedans. » (Vial, 2003, p.51)
  41. 41. MODÈLE D’ÉVALUATION PAR PROBLÉMATISATION
  42. 42. MODÈLE COGNITIF D’APPRENTISSAGE
  43. 43. DOSSIER DE PROGRESSION Contexte général 19h je prends mon service à l’UO Une patiente de médecine admise cet après midi pour chute à domicile avec découverte à la radio d’une fracture de la branche ischio pubienne, vu par les gériatres, ttt conservateur et ad hôpital des trois chênes demain. Cette patiente sonne fréquemment elle demande le vase, semble angoissé, C’est l’aide soignante qui à plusieurs reprise lui donne le vase, pour rien semble t’il, l’aide soignante s’en plaint… Lors de mon passage dans la chambre vers 20h 30, Mme demande encore le vase, elle est gênée de devoir toujours déranger, elle va à la selles pour la 2éme fois puis vers 21h présente des vomissements alimentaire et de nouveau des selles, elle me dit à ce moment avoir mal au ventre, EVA 8/10. Je lui demande de préciser sa douleur et ausculte son ventre pour vérifier la localisation de la douleur. Au niveau sus ombilical je constate une masse d’environ 15 cm de diamètre. La patiente est pâle, marbrée, transpirante, sa TA est passée de 20/10 à 14/9 mais elle a reçu vers 18h un comprimé d’Epril*. Je téléphone à l’interne de médecine qui n’est pas disponible puis au chef de clinique qui vient voir la patiente. Il me conseille de poser une sonde urinaire, il suspecte un globe vésical. Je pose la sonde urinaire qui donne 50cc d’urines, j’administre des antalgiques et je rappelle le médecin. Il vient faire une gazo : lactate : 2,7 et Hb :-1 point, + signe d’ hyperventilation, probablement lié à la douleur et au stress. Il me demande de vérifier la perméabilité de la sonde urinaire et demande un avis à l’interne de chirurgie. L’interne arrive, me demande si la sonde est en place, je lui confirme car il y a 10 cc d’urines en plus que tout à l’heure. Il insiste et je lui apporte le matériel. Ma collègue pendant tout ce temps s’occupe seule des autres patients. Pour finir il conclue qu’il faut demander un US ou CT abdo. Ma collègue appelle l’IRAO pour transférer la patiente dans un box, il est 23h. La patiente restera stable toute la nuit, CT réalisé à 5h30 du matin montre un hématome. Quelles compétences ou ressources sont mobilisées ? -identifier et tenir compte des signes cliniques d’une douleur abdo post chute avec fracture bassin. -alerter le médecin des changements de l’état de santé et de la gravité des signes cliniques observés. -Positionnement professionnel, Ressources : -Connaissances des signes de gravité d’un trauma abdo, les signes de chocs. -Savoir-être, affirmation de soi Points forts Reconnaissance des signes de gravité +changements dans l’état de santé(évaluation de l’abdo, prise des paramètre hémodynamique et respiratoire, EVA, croire la patiente, chercher à comprendre les raisons de son angoisse). Avertir médecin interne puis chef de clinique et insister pour qu’il vienne rapidement. -Ecouter la patiente, rassurer + calmer douleur Points à améliorer : Prise de position face au médecin + demander un transfert dans un box pour permettre une surveillance hémodynamique avec scope + demande du temps, difficile à l’UO+ permettre aux autres patients de la chambre de dormir. Action d’amélioration -Se fier aux données clinique et devant tout changement significatif des paramètres, demander transfert dans un box à l’IRAO. -Ne pas attendre que le médecin le demande, se positionner, dire que la prise en charge d’une telle patiente ne peut se faire à l’UO dans des bonnes conditions, sécurité, disponibilité.
  44. 44. Femme de 24ans ERUPTION CUTANEE +GENE RESP PAS d’EF ATCD:SEP TTT:Rebif Allergie: pas connue Risque bronchospasme Gène respiratoire?(dyspnée? toux?dysphagie?modif voix? depuis quand?) tachypnée? FR:11, SpO2:99%AA ½ assise Rassurer O2 lunette, VM en réserve Scope FR, Sat, avec alarmes Aérosol d’adré en réserve Risque choc anaphylactique (distributif) tachycarde?hypotendue? Diurèse, BHU, Etat de conscience Peau: marbrures, pâle, transpirant,cyanose Scope avec TA (30’), alarmes VVP Remplissage selon pouls, TA Adré (vasoconstricteur, sympathicomimétique, 0,1mg/ml, IV en réserve) Etendue de l’éruption Depuis quand? Ttt reçu? Marquer les contours Démangeaisons, confort Solumédrol125mg ds 100cc NaCl (corticoïde) +tavegyl (antihistaminique) (IVD en 3’) sur PM Réévaluer après ttt RESP CARDIO VASC CUTANE AUTRE Expliquer, rassurer, Rendez vous ac neuro Début d’après midi Organiser les soins en fonction J’ai en tête Je surveille Je transmet Je m’informe Je réalise
  45. 45. CONDITIONS 46  Rigueur dans le suivi  Sortir de ses propres normes et représentations  Cohésion avec les autres partenaires de formation  Favoriser l’échange Cohérence entre le modèle d’évaluation et la logique pédagogique

×