Université 20-Aout-1955 Skikda
Faculté de Technologie
Département de Pétrochimie et de Génie des Procédés

Cours: Environn...
Le vapocraquage, est le procédé de base pour la pétrochimie, car il
représente la source de production d’éthylène, de prop...
Les réactions de craquage nécessitent un apport important d’énergie
thermique et donc un niveau de température élevé. Ces ...
Les variables du procédé de vapocraquage :
1- La température:
-Les réactions de vapocraquage sont des réactions fortement
...
Les variables du procédé de vapocraquage :
2- Temps de craquage (résidence ou séjour) :
Dans les réactions de craquage les...
Les variables du procédé de vapocraquage :
3- Le rapport vapeur d’eau/hydrocarbures:
-l’injection de vapeur d’eau jouent u...
Les variables du procédé de vapocraquage :
4- La charge du vapocraquage:
On peut craquer une large gamme de charges dans u...
Les variables du procédé de vapocraquage :
4- La charge du vapocraquage:
Avec l’éthane comme charge, on obtient des rendem...
Les variables du procédé de vapocraquage :
4- La charge du vapocraquage:
Les charges les plus utilisées sont le naphta en ...
Les variables du procédé de vapocraquage :
4- La charge du vapocraquage:
Charge pour le procédé de Vapocraquage
Rendement ...
Si non !!?
Formation des hydrocarbures
lourds (cycliques et ramifiés)

Section craquage

Charge
Ethane

burs

T = 800 C

R...
Schéma simplifié d’une unité de vapocraquage de Naphta.
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Animation principes et objectifs de la pétrochimie

2 839 vues

Publié le

0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 839
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
146
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Animation principes et objectifs de la pétrochimie

  1. 1. Université 20-Aout-1955 Skikda Faculté de Technologie Département de Pétrochimie et de Génie des Procédés Cours: Environnement de la Pétrochimie 2ème Année Licence Raffinage & Pétrochimie Cours : 1 Principes et Objectifs de la Pétrochimie Enseignant : S. BOUSBA Année universitaire 2012/2013
  2. 2. Le vapocraquage, est le procédé de base pour la pétrochimie, car il représente la source de production d’éthylène, de propylène, de butadiène et autres intermédiaires pétrochimiques de première génération tels que les aromatiques. Le vapocraquage est un procédé thermique qui consiste à casser les liaisons C–C ou C–H au sein des molécules d’hydrocarbures conduisant à la formation de molécules insaturées (oléfines) et d’H2.
  3. 3. Les réactions de craquage nécessitent un apport important d’énergie thermique et donc un niveau de température élevé. Ces réactions ont lieu dans des fours appelés « fours de pyrolyse ». Les conditions opératoires du vapocraquage sont les suivantes : – température : > 800 °C ; – pression : légèrement supérieure à Patm ; – H2O/charge : 0,6 t/t ; – temps de craquage (temps de résidence) : < 1 seconde pour les anciens procédés et quelques millisecondes pour les procédés récents. - Durée du cycle 20 jours.
  4. 4. Les variables du procédé de vapocraquage : 1- La température: -Les réactions de vapocraquage sont des réactions fortement endothermiques . - Une température élevée favorise, la formation des oléfines, les aromatique ainsi que la formation du coke. - La température optimale est choisi de telle façon à maximiser la production des oléfines et minimiser le dépôt du coke. - Généralement la température optimale est autours de 800°C.
  5. 5. Les variables du procédé de vapocraquage : 2- Temps de craquage (résidence ou séjour) : Dans les réactions de craquage les oléfines sont formés en premier lieu, suivi de la formation des aromatiques et des hydrocarbures lourds à partir des oléfines initialement formés, donc : -Un temps de séjour court favorise la formation des oléfines, si la charge est formée d’éthane ou de gaz léger. - Un temps de séjour relativement plus élevé est requis pour favoriser la formation des aromatiques et des oléfines à partir d’une charge liquide (Naphta, Fuel Oil, etc.…).
  6. 6. Les variables du procédé de vapocraquage : 3- Le rapport vapeur d’eau/hydrocarbures: -l’injection de vapeur d’eau jouent un rôle de dilution en abaissant la pression partielle d’hydrocarbures et par conséquence favoriser le craquage. -La vapeur d’eau minimise la formation du coke dans le four par la réaction de reformage (Water shift): - La vapeur d’eau peut entrainer le coke formé et par conséquence prolonger la durée du cycle de craquage.
  7. 7. Les variables du procédé de vapocraquage : 4- La charge du vapocraquage: On peut craquer une large gamme de charges dans une unité de vapocraquage : éthane, propane, butane, essence légère (naphta), gasoil et distillat sous vide. Les charges les plus courantes étant l’éthane issu du gaz naturel et le naphta issu du raffinage. De par le caractère peu sélectif des procédés thermiques, l’effluent de vapocraquage contient de nombreux produits : H2, méthane, éthylène, propylène, butadiène, isobutène, aromatiques, f
  8. 8. Les variables du procédé de vapocraquage : 4- La charge du vapocraquage: Avec l’éthane comme charge, on obtient des rendements très élevés en éthylène (de l’ordre de 75 %), Avec le naphta, on obtient de 25 à 35 % d’éthylène, environ 15 % de propylène et 20 à 25 % d’aromatiques appelés (essence de pyrolyse ou Pyrolysis gasoline Pygas)
  9. 9. Les variables du procédé de vapocraquage : 4- La charge du vapocraquage: Les charges les plus utilisées sont le naphta en Europe et l’éthane aux États-Unis. Les nouveaux vapocraqueurs en construction le sont essentiellement dans les pays de Moyen-Orient, producteurs de gaz naturel, et fonctionnent sur charge éthane. Ils produisent une grande quantité d’éthylène.
  10. 10. Les variables du procédé de vapocraquage : 4- La charge du vapocraquage: Charge pour le procédé de Vapocraquage Rendement en % massique Ethane Propane Butane Naphta Gaz Naturel Saoudien H2+CH4 13 28 24 26 23 Ethylène 80 45 37 30 50 Propylène 2.4 15 18 13 12 Butadiène 1.4 2 2 4.5 2.5 butènes 1.6 1 6.4 8 3.5 C5 et Aromatiques 1.6 9 12.6 18.5 9
  11. 11. Si non !!? Formation des hydrocarbures lourds (cycliques et ramifiés) Section craquage Charge Ethane burs T = 800 C Refroidissement des produits pour freiner la réaction (Quench) Four de Pyrolyse Echangeur de chaleur Section séparation tour de Quench goudron Séchage des gaz Par contact direct avec l’eau Génération de la vapeur CH4, H2 Déméthaniseur Conversion de l’acetylène en Ethléylene Séparation de l’éthylène Ethylène (produit cible) Ethane pour Recyclage Dééthaniseur C3+ Schéma block d’une unité de vapocraquage d’Ethane.
  12. 12. Schéma simplifié d’une unité de vapocraquage de Naphta.

×