Menomtrorragies.ppt

845 vues

Publié le

Publié dans : Internet
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
845
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Menomtrorragies.ppt

  1. 1. CHU ISSAD HASSANI BENI MESSOUS SERVICE DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE PROFESSEUR M.ADJALI MENOMETRORRAGIES PERIMENOPAUSIQUES MISE AU POINT DIAGNOSTIC ET THERAPEUTIQUE
  2. 2. DEFINITION 1 Selon l’OMS: La périménopause est la période pendant laquelle apparaissent les signes cliniques et/ou biologiques annoncent l’approche de la ménopause et au moins l’année qui suit les dernières règles
  3. 3. DEFINITION 2 Les métrorragies Périménopausiques sont définies comme un saignement >80 ml, durant >7j un vrai probleme de santé publique car elles concernent environ 10% des femmes de cet age
  4. 4. PHYSIOPATHOLOGIE Plusieurs phénomènes sont intriqués • L’hyperestrogénie • Les troubles de l’hémostase • Rupture de l’équilibre enzymatique tissulaire vasculaire • Une angiogénèse anormale Saignement endo-utérin
  5. 5. ATTITUDE DIAGNOSTIQUE  Interrogatoire et examen clinique  Caractères des métrorragies  Retentissement socio-professionnel et sexuel  Signes d’anémie  Palpation de l’abdomen,examen au spéculum et TV  Examen paraclinique de première intention o Échographie pelvienne
  6. 6.  À réaliser en première partie du cycle, elle permet – D’éliminer une pathologie ovarienne – D’apprécier le myomètre – d’étudier l’endométre (ligne endocavitaire intacte et < 5mm)  Le Doppler apporte des informations complémentaires pour caractériser les anomalies endométriales et myométriales
  7. 7. EXPLORATIONS ENDOCAVITAIRES  L’hystéroscopie ou l’hystérosonographie peuvent être proposées en deuxième intention devant – une anomalie endocavitaire suspectée à l’échographie, – en l’absence d’anomalie endocavitaire sur l’échographie initiale – en cas d’échec du traitement médical, après 3 à 6mois  L’hystéroscopie est toutefois indiquée préférentiellement à l’hystérosonographie en cas de facteur de risque de cancer de l’endomètre (associée à une biopsie dirigée)
  8. 8.  Il n’est pas recommandé de réaliser les hystéroscopies diagnostiques sous anesthésie générale  Il est préférable d’utiliser le sérum physiologique plutôt que le CO2 pour la réalisation d’une hystéroscopie diagnostique, en raison du risque moindre de douleurs et d’une meilleure visualisation de la cavité  L’hystéroscope rigide de faible diamètre, moins douloureux, doit être privilégié  Dans ces conditions, l’antibioprophylaxie, la préparation cervicale par misoprostol , la prescription systématique d’AINS ne sont pas recommandées. Selon les recommandations du C.N.G.O.F.
  9. 9. LA BIOPSIE DE L’ENDOMETRE Une biopsie d’endomètre doit être réalisée En cas de facteur de risque de cancer de l’endomètre Chez toute patiente après 45 ans • La biopsie à la pipelle de Cormier après hystéroscopie diagnostique ou hystérosonographie est la méthode recommandée de première intention • Le curetage diagnostique s/AG n’est pas recommandé en première intention • Les biopsies dirigées sous hystéroscopie grâce à une pince introduite par le canal opérateur sont en cours d’ évaluation.
  10. 10. L’IRM n’est pas recommandée en première intention pour le diagnostic étiologique proposée en deuxième intention si utérus polymyomateux volumineux, pour réaliser la cartographie des fibromes suspicion d’une adénomyose associée dans le but d’optimiser la stratégie thérapeutique une évaluation endométriale à visée diagnostique lorsque la cavité utérine est inaccessible
  11. 11. ÉTIOLOGIES DES MÉTRORRAGIES PRÉ_MÉNOPAUSIQUES A/Causes locales ou endo utérines Léiomyomes, polypes, adénomyose, traumatisme par corps étranger DIU Infectieuse Endometrite chronique Néoplasique Endomètre ou col
  12. 12. B/ causes non locales Pathologie générales Dysfonction thyroïdien, hépatique, rénal Causes iatrogènes Anticoagulants, CO, THS, Tamoxifène, CTC, psychotropes Mode de vie Obésité, tabac, toxiques Troubles de l’hémostase

×