Flyer Mois du doc 2012

938 vues

Publié le

Publié dans : Mode de vie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
938
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Flyer Mois du doc 2012

  1. 1. “PARTITIONS“ Du 03 Nov au 01 Déc 2012 Du 03 Nov au 01 Déc 2012LEMOISDUFILMDOCU —MENTAIRENOVEMBRE— 2012 13e édition www.moisdudoc.com Près de 3 000 projections en France et dans le monde
  2. 2. Le mois du film documentaire“PARTITIONS“ Du 03 Nov au 01 Déc 2012 édito Au commencement était le silence. Puis vint le bruit. Avant les mots. Des sons pour exprimer des émotions, du vécu. Au commencement du cinéma était l’image. Puis vint la musique. Avant les mots. Des rythmes pour exprimer des émotions, du vécu. Ce Mois du film documentaire vous propose un cinéma du réel qui se sert des rythmes pour transcrire ces partitions de vie . Musique versus chaos, musique et destin familial, son au cinéma, ces films Do a do flirtent entre la vie et le son qu’elle produit. Nos Cadences de l’histoire sont des tranches de défi, des films ethnologiques et historiques, des pulsations d’humanités. Entends-tu le Brésil, ses lots de musiques, ses démêles historiques et d’avenir : la communauté brésilienne de Martinique nous livre la vision qu’elle a de son pays, son amour d’un Brésil créatif, solidaire et durable. En Martinique, onze lieux vous accueillent autour du thème “Partitions“. Ils font partie du réseau des 1 500 lieux en France et dans le monde qui fait du mois de novembre le Mois du film documentaire. Bon Mois du film documentaire Musicalement vôtre, L’équipe de Tchok en doc moisdudoc.com mois du doc Martinique Le mois du film documentaire Qu’est-ce que Le Mois du Film Documentaire Avec l’événement national qu’est « Le Mois du film documentaire », le mois de Novembre est depuis treize ans un rendez-vous de cinéma riche et foisonnant avec 1 500 lieux dans le monde pour cette édition 2012. L’objectif est de vous faire découvrir la richesse du cinéma du réel en fédérant les multiples manifestations construites par des programmateurs passionnés, dans des lieux de diffusion très divers. Mise en lumière de films rares ou inédits, hommages à des réalisateurs, avant-premières, rencontres, débats, expositions et concerts permettent de valoriser ce cinéma. Le Mois du film documentaire 2012 en Martinique Les onze structures réparties sur tout le territoire martiniquais vous présentent une programmation de 27 dates. Scolaires et groupes Contactez-nous au Des séances envers les scolaires et groupes sont organisées et peuvent être organisées ; 0696 74 55 56 Tchok en Doc, l’association cinéma du réel Martinique. Tchok en Doc, créée en Février 2008, est un lieu de pratique et de diffusion privilégiant le cinéma documentaire de création. Elle interroge les liens qui se tissent entre les réalités sociales et culturelles et leurs représentations visuelles et sonores. Les piliers de cette découverte du cinéma du réel sont la diffusion et la réalisation. Tchok en doc est depuis Avril 2012 coordinateur régional Martinique du Mois du doc.
  3. 3. programme communSoirée d’ouverture - Présentation des temps forts du festival et mise en perspec- tive de la programmation par l’association Tchok en doc Le samedi 03 à 19h - Film d’ouverture : “Kinshasa Symphony“ au Centre Culturel de Claus Wischmann et Martin Baer 2010 - Allemagne - 1h35 - Sounding images de Rencontre À Kinshasa, une des métropoles les plus chaotiques au Fonds Saint-Jacques monde, 200 musiciens s’attèlent à l’un des systèmes les plus complexes de la vie commune, un orchestre symphonique.Rencontre La rencontre se basera sur les extraits des réalisations visuelles ou sonores des invités : réalisateurs de fiction, de“Silences sons bruits“ documentaire, technicien, musicien, chacun parlera de ses Le Mardi 27 à 17h influences, de ses amours et de son expérience sonore au cinéma. Grand amphi Campus de Schœlcher Modératrice : Yolande Salomé-ToumsonFenêtre sur l’amour « Le réel n’est pas un fond inépuisable dont un assemblage plus ou moinsen Guadeloupe atelier astucieux donnerait toujours du spectacleVaran Caraïbe 2012 à revendre, mais plutôt notre trésor commun à manier avec précaution si nous Soirée spéciale le 28 à 19h voulons contribuer à lui donner un sens. » Garage Popular Comolli, réalisateur “De cases en Kaz“, le premier web documentaire Fort-de-France guadeloupéen et la série de doc sur l’amour en Guadeloupe “Tourments d’amour“ en avant-première martiniquaise en première partie de séances.Week-end d’immersion - Visionnages et Réflexion autour de films de la programma- tion, approche pratique de la démarche documentariste. Les 9, 10 et 11 NOV Renseignements & inscriptions : 0696 74 55 56Soirée de clôture en - Projection de “Rize“ de David LaChapelleplein air 2005 - Etats Unis - 1h26. Le krump, danse d’une vitesse et d’une difficulté Le Samedi 1er Décembre dès 19h visuellement incroyables. au Wahoo café plage du Carbet - Scène ouverte, animation musique
  4. 4. Do a Do À la recherche d’Orfeu negro de René Letzgus et Bernard Tournois 2005 - France - 52min - Star production 1959, coup de tonnerre dans le ciel cannois. Un cinéaste presque inconnu, Marcel Camus, remporte la Palme d’Or avec “Orféu Négro“. Qu’en est-il, 45 ans après, du mythe d’Orphée et d’Euridyce, transposé au Brésil par Vinicius de Moraes ? En abordant la réalité quotidienne, nous partons “À la recherche d’Orféu Négro“ à travers deux genres musicaux : la Bossa Nova et la Samba. Nous reprendrons les intentions de Vinicius de Moraes pour qui ce mythe fait partie intégrante de la nation brésilienne.Mercredi 7 à 19h Wahoo Café Carbet suivi d’un concert du Raymonia Moko Quartet Kinshasa Symphony de Claus Wischmann et Martin Baer 2010 - Allemagne - 1h35 - Sounding images Meilleur film documentaire Image et Vie 2011 Dakar, Sénégal Chopin’s Nose Award 2011, Pologne Gold World Medal 2011 New York Festival Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, troisième plus grande ville d’Afrique. 200 musiciens s’attèlent à l’un des systèmes les plus complexes de la vie commune, un orchestre symphonique, dans l’une des métropoles les plus chaotiques au monde. Ils jouent la neuvième symphonie de Beethoven. Une panne de courant intervient juste avant l’achèvement de la dernière phrase.Samedi 3 à 19h Centre Culturel de Rencontre Fonds Saint-Jacques / Jeudi 22 à 19h Trois-Ilets plein air La nuit, elles dansent de Isabelle Lavigne et Stéphane Thibault 2010 - Canada - 1h20 - Les films du tricycle Sélection Quinzaine des Réalisateurs 2011 Cannes Mention spéciale Prix Colin Low ONF doc le plus innovateur DOXA 2011 Vancouver Plongeons au cœur d’un clan de femmes où l’on se transmet le métier de danseuses de mère en filles depuis la nuit des temps. Tourné au Caire, se dessine avec un lyrisme exempt de tout sentimentalisme un univers baroque insoupçonné et fascinant, où le spectateur pénètre tel un témoin privilégié.Samedi 10 à 20h30 CMAC ATRIUM, séance suivie d’un échange avec le public avec Saba, professeur de danseorientale. Tarif 3e / Lundi 19 à 19h Garage Popular, séance suivie d’un échange avec le public avec Saba,professeur de danse orientale. Rize de David LaChapelle 2005 - États-Unis - 1h26. David LaChapelle partage sa fascination pour la cinégénie éclatante d’un spectacle percutant, improvisé à chaud pour la caméra : le krump, danse agressive aux pas et mouvements d’une vitesse et d’une difficulté visuellement incroyables.Mardi 6 à 17h Campus de Schœlcher / Samedi 1er Décembre 19h Wahoo café Carbet plein air soirée de clôture
  5. 5. CADENCES DE L’HISTOIRE Alberto Lescay de Christian Forêt et Alain Agat 2012 - France - 47min - Forêt et Agat Alberto Lescay est l’artiste qui a rendu monumentale la maquette de l’arbre du neg mawon conçue par l’artiste Khoko René-Corail, statue érigée dans la commune du Lamentin en Martinique. Ce travail ne constitue qu’une infime partie de son œuvre ; pénétrons son univers artistique.Avant Première Mardi 13 à 19h au CMAC à l’ATRIUM Gros sur mon coeur de Chloé Gotin 2011 - France - 52min - Ciné-Sud Promotion Sélection 2012 Festival International du Film Insulaire Île de Groix “Il y a quelques années, je retrouvais des documents qui m’apprenaient que mon grand-père faisait partie de ces soldats martiniquais qui ont rejoint la France Libre en 1943. Il souhaitait être reconnu résistant et je ne savais pas pourquoi. Je suis partie en Martinique à la rencontre d’historiens et d’anciens combattants, fouillant dans les archives, et comme par effet de résonance, la vie de mon grand-père s’est dessinée.“Mercredi 7 à 19h Bibliothèque Schœlcher The First Rasta de Hélène Lee et Christophe Farnarier 2011 - France - 90min - Kidam Prix du Public 2010 Festival international du film insulaire Île de Groix Le Jamaïcain, Leonard Percival Howell, fonda le premier rassemblement rasta, le Pinnacle, une communauté agricole qui fut la première industrie de production de marijuana et qui a rassemblé 4 500 membres avant sa dissolution, à la fin des années 50. Les sources du rastafarisme avec un angle et un récit original.Vendredi 9 à 19h MJC Floréal plein air The Ballad of Genesis and Lady Jaye de Marie Losier 2011 - France - 1h12 - Marie Losier Sanfic-Special Mention-International Compétition Chile Teddy Award 61 fest intl Berlin Breyer P-Orridge Genesis défie l’art et la biologie en débutant une série d’opérations pour ressembler trait pour trait à sa femme. Cet artiste majeur de l’avant-garde new-yorkaise de ces 30 dernières années et sa femme et partenaire artistique, Lady Jaye Breyer P’Orridge, ont décidé tous deux par amour de se fondre en une seule entité.Lundi 12 à 19 h Garage Popular / Samedi 17 à 19h Wahoo café Carbet plein air L’épine dans le cœur de Michel Gondry 2010 - France - 1h26 - Partizan film Suzette, tante de Michel Gondry, raconte ses écoles dans les Cévennes où elle a été institutrice de 1952 à 1986. Petit à petit, Michel découvre une réalité de sa vie familiale qu’il ignorait et que ce film explore de manière sobre mais pleine d’émotion.Vendredi 9 à 18h30 CMAC ATRIUM Tarif 3e Sélection Brice Ahounou Projections rencontre de films ethnographiques sur Haïti avec Brice Ahounou, programmateur des mer- credis du cinéma ethnographique à la cité de l’immigration de Paris.Mercredi 14 à 17h Grand Amphi Campus de Schœlcher / Samedi 17 à 19h Centre Culturel de RencontreFonds Saint-Jacques 5e / Lundi 19 à 13h30 Campus caribéen des arts
  6. 6. Entends-tu le Brésilsemaine de la conscience noire au Brésil A negação do Brasil de Joel Zito Araujo 2001 - Brésil - 1h30. Meilleur Film da Competição Brasileira 60. Festival Inl É Tudo Verdade 2001 São Paulo/RJ FESPACO 2003 Panafricain Film Festival Burkina Faso Quelle est la place des Noirs dans les novelas brésiliennes? Interviews et extraits de feuilletons à l’appui, la discrimination raciale au Brésil est montrée du doigt.Dimanche 18 à 19h Maison de quartier Haut du Port : capoeiraMardi 20 à 19h30 Cinéma Atlas : capoeira, dégustation de produits brésiliens3ème Edition du Festival du film Brésilien Une aventure nommée Brésil de Kaki Roubaud - 2010 - 52min. Un panorama des innovations d’un Brésil solidaire et durable, road-movie dans ce pays laboratoire à travers des micro-expériences en matière d’éducation, d’accès à l’eau et de lutte contre la déforestation.Vendredi 23 à 19h, bourg des Anses d’Arlet. Film suivi de débats À margem do lixo (En marge des déchets) de Evaldo Mocarzel - 2008 - Brésil - 1h24 - Casa Azul Prod Alors que le cinéma brésilien a déjà traité de la vie des catadores à plusieurs reprises, ce film présente un nouvel aspect de leurs conditions, l’impossibilité pour ces travailleurs d’obtenir un autre emploi.Vendredi 23 à 20h30, Paillote bourg des Anses d’Arlet. Film suivis de débats O veneno esta na mesa (Le poison est à table) de Silvio Tendler - 2011 - Brésil - 50min - Caliban Le Brésil est le pays qui pulvérise de manière la plus intensive des agrotoxiques sur les aliments : un Brésilien en consomme en moyenne 5,2 l par an. Malgré leur interdiction gouvernementale, le système judiciaire agit en faveur des industries chimiques. Explorons les raisons politiques de ce modèle agricole aux limites indéniables.Samedi 24 à 19h Paillote bourg des Anses d’Arlets. Film suivi de débats, Capoeira, danse brésilienne, repas brésilien Moro no Brasil (Je vis au Brésil) de Mika Kaurismak 2003 - France Brésil Finlande Allemagne - 1h45 - MariannaFilms Magnatel Arte Frce Cin Road movie groovy de 4 000 km cadencé par le son brésilien avec des arrêts à Penambuco, Bahia et Rio de Janeiro, trois Etats symboles de la diversité musicale : Frevo, Maracatu, Coco, Embolada et Samba. C’est aussi la déclaration d’amour de Kaurismäki à sa patrie d’adoption depuis plus de 10 ans.Samedi 24 à 20h30 Paillote bourg des Anses d’Arlets. Film suivi de débats, Capoeira, danse brésilienne, repas brésilien
  7. 7. Jour après jour… Lieu Heure Film Évenement 1ère partie samedi 3 Fonds Saint-Jacques 19h Kinshasa Symphony OUVERTURE mardi 6 Campus Schoelcher 17h Rizemercredi 7 Bibliothèque Schœlcher 19h Gros sur mon cœur - - Wahoo Café 19h Orfeu negro Concert du Raymonia Moko Quartet Varanvendredi 9 CMAC ATRIUM 18h30 L’épine dans le cœur - - MJC Floreal 19h Le Premier Rasta Plein air Varan Séance suivie d’un échange avec samedi 10 CMAC ATRIUM 20h30 La nuit elles dansent le public avec Saba professeur de danse orientale lundi 12 Garage Popular 19h The Ballad of Genesis… mardi 13 CMAC ATRIUM 19h Alberto Lescay Avant-premieremercredi 14 Campus Schœlcher 17h Ethnographie sur Haïti Rencontre avec Brice Ahounou samedi 17 Wahoo Café 19h The Ballad of Genesis… Plein air Varan Fonds Saint-Jacques 19h Ethnographie sur Haïti Rencontre avec Brice Ahounou Varan Maison de quartier Semaine de la conscience noire au Brésil :dimanche 18 19h A Negação do Brasil Haut du Port capoeira avec Ypiranga de Pastinha lundi 19 Garage Popular 19h La nuit elles dansent Séance suivie d’un échange avec le public avec Saba professeur de danse orientale Campus caribéen des arts 13h30 Ethnographie sur Haïti Rencontre avec Brice Ahounou Jour de la conscience noire au mardi 20 Cinéma atlas 19h30 A Negação do Brasil Brésil : association ABRAMA, capoeira et tambours martinique. jeudi 22 Trois-Ilets 19h Kinshasa Symphony Plein air Ste cecilevendredi 23 Paillote Anses d’Arlet 19h Une aventure nommée… Festival Anse d’Arlets débat Paillote Anses d’Arlet 20h30 A margem do lixo Festival Anse d’Arlets débat samedi 24 Paillote Anses d’Arlet 19h O veneno esta na mesa Festival Anse d’Arlets débat, Capoeira, Paillote Anses d’Arlet 20h30 Moro no Brasil danse brésilienne, repas brésilien mardi 27 Campus Schœlcher 17h Extraits Rencontre « Silences sons bruits » Varanmercredi 28 Garage Popular 19h Soirée Varan Caraïbe samedi 1er Wahoo Café 19h Rize CLÔTURE décembre
  8. 8. Le mois du film documentaire“PARTITIONS“ Du 03 Nov au 01 Déc 2012 Les lieux de diffusion Bibliothèque Schœlcher (Fort-de-France)................................................ 0596 55 68 51 Campus de Schœlcher (Schœlcher)......................................................... 0596 72 75 44 Centre Culturel de Rencontre Fonds Saint-Jacques (Sainte-Marie)........ 0596 69 10 12 Cinéma Atlas /Association Abrama (Anses d’Arlet)............................... 0696 06 57 13 CMAC ATRIUM Centre culturel départemental (Fort-de-France)........... 0596 70 79 29 Garage Popular (Fort-de-France) ............................................................ 0696 77 60 20 La Paillote du bourg Anses Arlets (Anses d’Arlet).................................. 0696 06 57 13 Mairie des Trois-Ilets (Trois-Ilets)............................................................. 0596 72 72 76 Maison de quartier haut du port (Fort-de-France) ................................ 0696 90 68 06 MJC de Floréal (Fort-de-France) ............................................................. 0596 64 05 29 Wahoo Café (Carbet) .............................................................................. 0696 89 96 33 Association Saba ABRAMA professeur de danse orientale Avec le soutien de la DAC, la DJSCS, l’ACSE, la Région Martinique Le Mois du Film Documentaire est soutenu par : Centre National du Cinéma et de l’Image animée Ministère de la Culture et de la Communication Service de la Coordination des Politiques Culturelles et de l’Innovation (SCPCI) PROCIREP (société civile des Producteurs de Cinéma et Télévision) SCAM - Action Culturelle Institut français Contact Cinéma du réel Martinique 0696 74 55 56 @ : tchok.endoc@yahoo.fr Mois du doc Martinique

×