L'ecommerce belge a t il encore un avenir ?

1 046 vues

Publié le

Conférence organisée le 2 avril 2014 par Défimédia et Technofutur TIC

Publié dans : Internet
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 046
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
18
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'ecommerce belge a t il encore un avenir ?

  1. 1. L’e-Commerce belge a-t-il encore un avenir ? 2 avril 2014 Présenté par Olivier de Wasseige defimedia SA #TFTIC
  2. 2. Un nouveau bain de sang social est-il à craindre ou est-il encore temps de réagir ? • En janvier 2014, Comeos, la fédération belge du commerce et des services, annonçait avec fracas les menaces pesant sur l‘e-commerce belge : « 2014-18 : la grande e-guerre, 36.197 emplois sur la sellette ». • Comeos lance un appel aux pouvoirs publics à réagir rapidement, afin que le secteur du commerce belge ne voit pas les revenus potentiels du commerce électronique se délocaliser, faute de compétitivité salariale, de moyens logistiques, de cadre juridique favorable, etc. • Avec les menaces sur l’emploi, direct dans le secteur du commerce, indirect dans les secteurs du développement web et du marketing digital. #TFTIC
  3. 3. Orateurs Dominique Michel Administrateur délégué Comeos Jean-François Krenc Expert, Cabinet de la Ministre Laruelle, Ministre des Classes moyennes, des PME, des Indépendants et de l'Agriculture. Renaud Delhaye Expert e-business AWT #TFTIC
  4. 4. OrateursFabien Tasset Gérant Maison Tasset www.tasset.com Jérôme Gobbesso COO, NewPharma www.newpharma.be Evan Laloux, gérant Laloux Stores www.laloux-stores.be Bastien Leflere, CFO, Vente-Exclusive www.vente-exclusive.com Xavier Leballue, gérant Alterego-design www.alterego-design.com #TFTIC
  5. 5. Orateurs Paul Lits, Hipay, Sales Director HiMedia Payments www.hipay.com Olivier Beernaerts, Head of business development, bpost - Parcels and Express www.bpost.be Benjamin Beeckmans, responsable FEWEB www.feweb.be Julien Marlier, Manager Sales Belgium, Ogone www.ogone.com #TFTIC Jean-Philippe Lens, Gérant, Topino, www.topino.com
  6. 6. Agenda #TFTIC • Présentation Comeos (20’) • Panel 1 : le cadre réglementaire (30’) • Panel 2 : la logistique (30’) • Panel 3 : les paiements (15’) • Pause (15’) • Panel 4 : Opportunités / avantages (20’) • Panel 5 : Vendeurs / acheteurs (25’) • Panel 6 : Solutions / pistes (15’) • Conclusion
  7. 7. 2 AVRIL 2014 14-18 La grande e-Guerre Débat Technofutur TIC Conférence e-Commerce 2 avril 2014 Dominique Michel CEO de Comeos
  8. 8. Contenu 18.06.14 - 8 • Comment fonctionne un webshop? • Les trois options • Les handicaps concurrentiels • L’avenir en chiffres
  9. 9. 18.06.14 - 9 2014 : situation Pure players: clicks only Classic retail: bricks only Integrated, omnichannel multichannel, hybrid,… (e-) commerce
  10. 10. 28.09.10 - 10 En ligne : le commerçant assume une partie des tâches du client Commerceclassique • Magasin physique • Le client se rend au magasin • Le client prend le produit • Le client paie • Le client emporte le produit • Service après-vente dans le magasin Commerceenligne • Magasin virtuel • Le client visite le site internet • Le client fait un choix, le commerçant prend le produit • Paiement à distance • Le commerçant fournit le produit • Service après-vente : à distance
  11. 11. Comment fonctionne un webshop ? 28.09.10 - 11 Création webshop Produit Client Paiement Livraison Après- venteDéveloppement Hébergement Maintenance Définition de l’assortiment Prix Taxes Marketing Plates-formes de paiement Gestion des stocks Picking Logistique « Last Mile » Point d’enlèvement Reprise Remboursement Traitement des réclamations
  12. 12. 28.09.10 - 12 Création webshop Produit Client Paiement Livraison Après-vente Développement Hébergement Maintenance Assortiment Prix Taxes Marketing Plates-formes de paiement Stock Picking Logistique Last mile Point d’enlèvement Reprise Remboursement Réclamations Belgique Étranger Option 1 : les opérations restent en Belgique
  13. 13. 28.09.10 - 13 Création webshop Produit Client Paiement Livraison Naverkoop Assortiment Prix Taxes Marketing Plates-formes de paiement Last mile Point d’enlèvement Reprise Remboursement Réclamations Belgique Étranger Développement Hébergement Maintenance Stocks Picking Logistique Option 2: les opérations principales se délocalisent vers l’étranger délocaliser
  14. 14. 28.09.10 - 14 Création webshop Produit Client Paiement Livraison Après-vente Réaliser marketing Belgique Étranger Développement Hébergement Maintenance Assortiment Prix Taxes Orienter marketing Plates-formes de paiement Stocks Picking Logistique Last mile Reprise Remboursement Réclamation Option 3 : plus d’opérations en Belgique Plus d’opérateurs en Belgique
  15. 15. Pourquoi sommes-nous poussés vers l’option 3 ? Les handicaps concurrentiels Création webshop •Coût salarial Produit •Sécurité des produits Client •Taxes et accises •Taux TVA Paiement •Plate- forme de paiement en ligne Livraison •Parcel Delivery •Sécurité en ligne Après- vente •Obligation de reprise •Règlement alternatif des litiges
  16. 16. Coût salarial : 20% plus élevé que dans les pays voisins Ensemble du processus : de la création du webshop à la distribution et au service après-vente • Coût salarial : • Pression fiscale sur les salaires et cotisations sociales élevées : coûts dans le commerce en Belgique 20% plus élevés que dans les pays voisins 100 euros reçus par le tra- vailleur coûtent à l’employeur dans le commerce : B: 196 FR: 157 D: 182 NL: 181 Création webshop Client Produit Paiement Livraison Après-vente
  17. 17. Produits : 2 poids, 2 mesures Sécurité des produits • Plus d’obligations que les concurrents étrangers. Les sites web belges doivent renseigner plus d’informations (valeur SAR Gsm), détenir une licence (produits phytopharmaceutiques), ou d’abord faire enregistrer leurs produits (matériaux de construction) TOUTE obligation supplé- mentaire pour le com- merçant = différence à la caisse Création webshop Client Produit Paiement Livraison Après- vente
  18. 18. Lutte inégale en matière de prix Clients • Taux TVA : • Plus élevé en Belgique • Pas de contrôle • A partir d’un seuil donné, le commerçant étranger doit facturer le taux de TVA de son client belge. Ces seuils varient entre chaque pays et aucun contrôle n’est effectué. • Taxes et accises • Les sites étrangers opérant en Belgique sont peu contrôlés quant au paiement des taxes environnementales (emballages,…) et des accises. TV : Belgique 1090 euros Luxembourg 1035 euros Création webshop Produit Client Paiement Livraison Après- vente B NL FR D LUX 21 21 20 19 15
  19. 19. Être payé coûte trop cher Paiement • Plate-forme de paiement en ligne • Besoin d’une plate-forme de paiement transparente et inspirant la confiance, telle qu’elle existe aux Pays-Bas (iDeal) Création webshop Cllient Produit Paiement Livraison Après- vente
  20. 20. Livré plus rapidement à partir d’Amsterdam qu’à partir de Courtrai ? Logistique • Flexibilité sociale • Chez nous, le travail après 20 h 00 et avant 06 h 00 est considéré comme travail de nuit. Cela constitue un frein aux livraisons rapides : les commerçants ne peuvent répondre correctement à la demande des clients. • Parcel Delivery • La livraison des colis doit être moins coûteuse, plus transparente, plus flexible et de meilleure qualité • Sécurité en ligne • Phishing, fraude à la carte de crédit, piratage de magasins en ligne : peu ou pas de suivi. Création webshop Client Produit Paiement Livraison Après- vente
  21. 21. Obligation de reprise : règles inégales Service après-vente • Obligation de reprise • Système trop complexe de reprise des biens usagés, le commerçant n’ayant ni l’article ni l’argent. Notre législation est une des plus strictes d’Europe et il n’y a pas de contrôle en dehors des frontières. Création webshop Client Produit Paiement Livraison Après- vente
  22. 22. Que représente l’e-commerce aujourd’hui en Belgique ? 5 % du chiffre d’affaires total Investissemen t webshop = 1 magasin physique Amortissement : 6 ans contre 3 ans pour magasin physique Environ 40.000 webshops 100 nouveaux webshops/ mois
  23. 23. CA du commerce de détail en Belgique 2013 2014 2015 2016 2017 2018 Sans impact e-commerce (mia euro) 87,13 89,30 91,54 93,82 96,17 98,57 Avec impact e-commerce (mia euro) 87,30 89,65 92,07 94,56 97,11 99,73 CA e-commerce (mia euro) 4,89 5,62 6,46 7,43 8,55 9,83 Part de marché e-commerce 5,60% 6,27% 7,02% 7,86% 8,55% 9,86% Part de marché e-tailers (1) opérant à l’étranger 37,3% 42,1% 47,6% 53,7% 60,7% 68,6% Part de marché e-tailers opérant à l’étranger (mia euro) 1,82 2,37 3,08 4,00 5,19 6,74 Part de marché e-tailers (2) opérant en Belgique 62,7% 57,9% 52,4% 46,3% 39,3% 31,4% Part de marché e-tailers opérant en Belgique (mia euro) 3,07 3,25 3,39 3,44 3,36 3,09 Impact sur l’emploi -6.453 -8.302 -10.680 -13.739 -17.676 -22.739 (1): e-tailer opérant à l’étranger = commerçant qui réalise l’essentiel de la valeur ajoutée à l’étranger. (2) e-tailer opérant en Belgique = commerçant qui réalise l’essentiel de la valeur ajoutée en Belgique.
  24. 24. 14-18: 36.197 emplois menacés 2014 2018 E-commerce : % du CA total 5% 9,86% (le niveau du R.U. aujourd’hui) Activités réalisées à l’étranger 33% 68,6% Emplois perdus 22.739 Emplois indirects perdus 13.458 Total emplois perdus 36.197
  25. 25. 14-18: les 3 scénarios Trois scénarios Rien ne change: 36.197 emplois perdus Belgique au niveau des pays voisins Belgique : centre européen de l’e-commerce L’e-commerce rend le commerce délocalisable : à subir ou à saisir ?
  26. 26. Exploiter nos atouts : Multilinguisme Productivité Paysage commercial fort Profil logistique  à condition de s’attaquer au problème de la mobilité ! Faisons de la Belgique le centre européen de l’e-commerce S’attaquer à nos faiblesses : Réduire le coût salarial de 20%, moderniser le marché de l’emploi. Lancer de nouvelles formations La TVA doit être ramenée au niveau des pays voisins Des mesures d’accompagnement qui stimulent et protègent le commerce en ligne : • Protéger les commerçants et les clients contre la cybercriminalité • Rester au niveau des pays voisins en matière d’environnement, de fiscalité, d’obligations,...
  27. 27. Contact: Pieter Van Bastelaere E-commerce Advisor 0497 476 545 pvb@comeos.be
  28. 28. La grande e-guerre des chiffres ?  BeCommerce : 20 mars 2014 : conférence de presse Salon Entreprendre -Marché de l’e-commerce se porte bien, et s’est rattrapé en 2013 par rapport à ses voisins européens -Optimisme pour 2014 -2013 : 6 ventes sur 10 effectuées en Belgique, et en 2014 : plus grande part provenant d’autres pays européens -9 magasins en ligne sur 10 engageront en 2014 -2013 : 66% des magasins en ligne ne dépendent d’aucune maison- mère belge ou étrangère #TFTIC
  29. 29. Panels #TFTIC
  30. 30. Panel 1 : Le cadre réglementaire coûts, salaire, main d'œuvre, cadre légal (législation européenne), TVA, taxes d'import, douanes, fraudes, … Cabinet Laruelle Jean-François Krenc AWT Renaud Delhaye Maison Tasset Fabian Tasset NewPharma Jérôme Gobbesso #TFTIC
  31. 31. #TFTIC
  32. 32. #TFTIC
  33. 33. Panel 2 : La loigistique coûts, infrastructures, délais, multiplicité des opérateurs, entrepôts, étude de cas Topino Bpost Olivier Beernaerts Vente-Exclusive Bastien Leflere Topino Jean-Philippe Lens Laloux-stores Evan Laloux Alterego-Design Xavier Leballue #TFTIC
  34. 34. Panel 3 : les paiements #TFTIC
  35. 35. Panel 3 : les paiements sécurité, coûts, concurrence, uniformisation des méthodes, … Hipay Paul Lits Ogone Julien Marlier Cabinet Laruelle Jean-François Krenc Maison Tasset Fabian Tasset NewPharma Jérôme Gobbesso #TFTIC
  36. 36. Pause #TFTIC
  37. 37. Panel 4 : Opportunités / avantages le secteur ICT : force ou faiblesse Atout Belgique : Marché local ou international, méga- plateforme, multilinguisme Nearshopping Feweb Benjamin Beeckmans AWT Renaud Delhaye Alterego-Design Xavier Leballue Vente-Exclusive Bastien Leflere Maison Tasset Fabian Tasset B-Post Olivier Beernaerts Topino Jean-Philippe Lens #TFTIC
  38. 38. Panel 5 : Vendeurs / acheteurs Taille critique Grandes marques / petites, coûts marketing, enjeux pour (e- )commerçants, … Formation / aides Acheteurs belges ? Comeos Dominique Michel Vente-Exclusive Bastien Leflere Topino Jean-Philippe Lens Laloux-stores Evan Laloux Hipay Paul Lits NewPharma Jérôme Gobbesso #TFTIC
  39. 39. Panel 6 : Solutions / pistes Méga-plate-forme ? Partenariats publics- privés ? Cadre légal ? Aides ? Acteurs ? Sensibilisation ? Différents niveaux de pouvoirs décideurs Comeos Dominique Michel AWT Renaud Delhaye Cabinet Laruelle Jean-François Krenc Feweb Benjamin Beeckmans Laloux-stores Evan Laloux Ogone Julien Marlier #TFTIC
  40. 40. Conclusion Pierre Lelong TechnofuturTIC #TFTIC
  41. 41. 12.09.11 - 41 1. Comeos est la voix du commerce organisé 420.000 personnes au travail Plus grand employeur du secteur privé Emploi 18 secteurs Du food et e- commerce au DIY et Fashion Couvre 40 % du budget des ménages 2 millions de clients par jour 85.000 magasins 11,2%
  42. 42. 28.09.10 - 42
  43. 43. Ogone, a leading online payment solution provider 137 Mn Transactions processed in 2012, worth €16.6 Bn 200+ Certified industry partners and shopping carts software connections 250+ International, local and alternative payment methods 50.000 customers worldwide 200+ Acquiring partners and banks 99.99% uptime
  44. 44. Ogone, a comprehensive one stop shop solution to drive your business Collecting services Fraud prevention solutions Multi-channel payment gateway
  45. 45. retourdeliveryfulfilmentwarehousingpaymentwebshopmarketing Ecommerce value chain Activities of our partners Activities of bpost delivery 10.000 postal rounds, every day 1.400 pick-up points with extended opening hours 91 bpack 24/7 parcel machines bpost as partner of your ecommerce In Belgium And abroad
  46. 46. How we perceive the Belgian B2C market evolution B2C Domestic B2C outbound B2C inbound ! Yearly double digit growth but market is rather small Limited numbers of Belgian players sell limited volumes abroad Rapid growth of international pure players with big volume in parcels For us: positive impact on volumes but higher dependency on a small number of multinationals
  47. 47. ◦ Flash sale site: Market leader in the Benelux. ◦ One of the largest pure players in the Benelux. ◦ 2,8M° members ◦ Average 4000 orders/day ◦ Average 120,000 unique visitors/day ◦ More than 700 partners brands ◦ Innovator in M-commerce. ◦ Award winning Apps on IOS & Android ◦ 40% of traffic via Mobile platforms. ◦ Focus on customer satisfaction.
  48. 48.  Actif depuis 2006 en pure player  Début d’une stratégie omni-canal en 2009  3 Showrooms/point retrait ouverts  Bruxelles  Liège  Paris
  49. 49. La FeWeb • Fédérer les besoins des métiers du web depuis 2003. • Un réseau professionnel fort de plus de 600 entreprises en Belgique (FR/NL). • Représentatif du secteur • Développer en permanence la compétence du secteur – le réseau: salons, grand congrès annuel. – le niveau de formation: conférences, workshops fédération des métiers du web

×