COMPANY REPORT                         Amiko Fabricant de récepteurs en Hongrie该独家报道由高级编辑所作Le démarragede Amiko128 TELE-sa...
•	Leur	propre	usine	de	production	en	Hongrie•	Des	bureaux	de	vente	directs	dans	tous	les	pays	dEurope	centrale•	Une	coopér...
COMPANY REPORT                        Amiko Fabricant de récepteurs en HongrieComment naisseune nouvelle                  ...
les deux associés se sont concentrés à              propres marques de récepteur», Ex-                                    ...
Amiko ont trouvé un bogue de logicieldans la nouvelle version et ont immé-                                                ...
1                                                                                       a des relations très étroites avec...
■ Le grand magasin juste à côté du          siège administratif de Amiko. Ce          n’est pas uniquement les récepteurs ...
teur avec de nouvelles fonctionnalités.»   lité de mise à jour automatique du logi-                                       ...
■ Les antennes paraboliques sur le toit            aux fournisseurs de programmation             solution serait d’en avoi...
1                                                                                                2                        ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Amiko

478 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
478
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Amiko

  1. 1. COMPANY REPORT Amiko Fabricant de récepteurs en Hongrie该独家报道由高级编辑所作Le démarragede Amiko128 TELE-satellite — Global Digital TV Magazine — 06-07/201 — www.TELE-satellite.com 1
  2. 2. • Leur propre usine de production en Hongrie• Des bureaux de vente directs dans tous les pays dEurope centrale• Une coopération intensive avec le fournisseur de composants Fulan• Des mises à jour de firmware automatiques du récepteur et une évolution constante de développement• Leur propre équipe R&D avec un service technique interne www.TELE-satellite.com — 06-07/201 — 1 TELE-satellite — Global Digital TV Magazine 129
  3. 3. COMPANY REPORT Amiko Fabricant de récepteurs en HongrieComment naisseune nouvelle ë Budapestmarque derécepteur Dans le dernier numéro de Télé-sa- reste réellement du domaine de l’in-tellite nous avons présenté le premier connu quant à sa finalité. Mais qui estrécepteur Dual Boot de Amiko: l’utili- derrière Amiko?sateur peut choisir le logiciel d’exploi- Dans une zone industrielle nouvelle- l’ère du numérique a commencé et àtation à utiliser dans ce récepteur. Il ment créée au nord-est de la capitale un moment donné, les deux, tous en-s’agit d’une innovation remarquable Hongroise Budapest, Amiko a élu domi- semble estimaient qu’il était temps depuisqu’elle permet de séparer le hard- cile. Elle est constituée d’un bâtiment prendre les choses en main soi-même.ware (le récepteur lui-même) du logiciel administratif et un entrepôt mitoyen. «Nous avons commencé avec quatre(utilisé pour faire fonctionner le récep- Amiko expédie ses récepteurs à par- employés», explique Jószef Zsimán.teur).Mais il y a plus: Spark a été mis en tir d’ici vers les pays d’Europe cen- Aujourd’hui, ils en sont à14 employésservice, la première fois avec n’importe trale. Amiko a déménagé dans ce tout dans leur bureau de Budapest. Leursquel récepteur. Cela permet non seule- nouveau bâtiment qu’à la fin de 2010 ventes se sont étendues vers d’autresment aux récepteurs d’être mis à jour seulement; Avant cela, Amiko était ins- clients, dans les pays voisins où l’onautomatiquement, mais ça permet éga- tallée au centre ville de Budapest. Les trouve également le reste des em-lement au fabricant de communiquer fondateurs de Amiko se connaissaient ployés de Amiko: 17 se trouvent dans ledirectement avec l’utilisateur final. Les chacun depuis un certain temps: «Nous bureau de vente tchèque, huit en Rou-applications pour cette nouvelle tech- nous sommes rencontrés en 1995 », se manie, quatre en Serbie ainsi que sixnologie semblent être nombreuses; Ca souvient le responsable financier Zsolt dans des bureaux de ventes locales en Harangi. Ils étaient tous deux intro- Hongrie. Et sans omettre les employés duits dans l’industrie des satellites avec de la chaîne de production du récep- des sociétés différentes. «À l’époque, teur. Puisque la production n’est pas c’était encore la technologie analo- constante, le nombre d’employés varie gique», se rappelle Jószef Zsimán. Puis entre 20 et 40. Au début des activités, ■ Le bâtiment au premier plan contient les bureaux de vente, ladministration, R&D et le service. Leurs produits sont expédiés de lentrepôt ci-contre. La société est certifiée ISO par le TÜV.130 TELE-satellite — Global Digital TV Magazine — 06-07/201 — www.TELE-satellite.com 1
  4. 4. les deux associés se sont concentrés à propres marques de récepteur», Ex- détail et SYNAPS pour les opérateurs.» exercer la fonction de grossiste pour plique le Directeur financier Zsolt Ha- SYNAPS offre des récepteurs DVB-C et le matériel satellite. Ils ont vendu des rangi. Pour 2011, les prévisions sont plu- TNT pour les câblodistributeurs et les récepteurs numériques de plusieurs fa- tôt très différentes: «Nous prévoyons fournisseurs de programmation. Amiko bricants ainsi que tous les accessoires pour l’année en cours que nos marques est un nom de marque pour le marché que l’installateur nécessite: Tête (LNB), de récepteur représenteront 70% de du détail. «Nous travaillons en étroite assiettes, multiswitchs et câble. Cette nos ventes et nos activités de gros se- collaboration avec Fulan en Chine. Ils activité représente encore une partie ront ramenées à 30%», explique Zsolt nous fournissent la plupart de nos com- de leur chiffre d’affaires d’aujourd’hui. Harangi. L’appellation de la marque posants pour récepteurs », «En 2010 ,50% de nos ventes étaient Amiko est très récente. Jószef Zsimán explique le directeur du Marketing composées des ventes de gros et les s’explique, «En 2010, nous avons créé Jószef Zsimán. Les récepteurs sont autres 50% étaient constituées par nos deux marques: Amiko pour la vente en montés sur une chaine d’assemblage AMIKO Company Details1 Receiver Manufacturer, Hungary www.amikostb.com Engineers in Research & Development | Total Number of Employees ▼ ▼ 0................................ 50 ................................ 100 Average Turnover (Previous, This, Next Year Estimates) ▼ 0................................ 10 ...................20 Mio €uro Production Certificates ISO, RoHS, DVB Production Categories own brands AMIKO, SYNAPS - cooperation with FULAN Main Products Receiver for DVB-S/S2, DVB-T/MPEG-4, DVB-C, award winning product Dual Boot Linux receiver for DVB-S/S2 and DVB-T www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-1107/eng/amiko.pdf à Budapest. «Nous avons atteint une excellente qualité de notre produc- tion», poursuit-il, «Les composants de Fulan sont déjà de qualité supérieur et notre propre équipe d’assurance qualité procède encore une fois à leur contrôle.» Ce qui est plus important encore en ayant votre propre ligne de production et votre propre marque de récepteur, c’est que cela permet de gagner la confiance du client. Dans leurs nombreuses années d’expé- rience, les deux propriétaires l’ont tous constaté avant: Lorsque des four- nisseurs ont délocalisé leur production ailleurs, les clients se plaignent auprès2 des revendeurs sur la non disponibi- lité de pièces de rechange ou de ser- vice en plus. «Cela ne peut pas arriver avec nos produits», commente Jószef Zsimán, «Nous avons un magasin bien approvisionné de pièces détachées à partir duquel nous pouvons livrer toute pièce possible pour chaque récepteur chez nos clients. Nous allons être en mesure de le faire pendant les pro- chaines années à venir.» Si vous mai- trisez votre propre ligne de production, vous pouvez avancer de telles déclara- tions. Mais ce n’était là qu’une des rai- sons pour laquelle Amiko a décidé de fabriquer son propre produit. Par pure coïncidence, Jószef Zsimán a reçu un appel téléphonique à cet instant même de notre interview: Les techniciens 1. Le directeur du marketing de Amiko est Zsimán Jószef. 2. Zsolt Harangi est heureux avec les chiffres daffaire. Il est directeur financier de Amiko. 132 TELE-satellite — Global Digital TV Magazine — 06-07/201 — www.TELE-satellite.com 1
  5. 5. Amiko ont trouvé un bogue de logicieldans la nouvelle version et ont immé- 3diatement transmis cette informationau fournisseur de composants Fulan enChine. Il est 14 heures à Budapest eten quelques minutes une réponse estvenue de Chine: «Nous y travaillons.»Jószef Zsimán lève les yeux de sontéléphone portable: «C’est exacte-ment cela qui rend notre collaborationavec Fulan très parfaite: Une réactionimmédiate à un problème malgré ledécalage horaire de six heures avecla Chine! » Amiko et Fulan sont deuxsociétés qui se complémentent parfai-tement; Une production intense avecune distribution ici et une fabricationde composants là bas. Jószef Zsimánvoit tout cela réaliste: «Nous noustrouvons dans une rude concurrenceavec d’autres fournisseurs, mais sur lelong terme, la réussite ne sourira quepour ceux qui fournissent les meilleursproduits et offrent le meilleur ser-vice.» Selon Jószef Zsimán, la décisionsur le choix du récepteur utilisé parle client ne se repose pas sur ce der-nier mais plutôt avec l’installateur oule revendeur: Simplement en utilisant 4eux-mêmes les récepteurs, les instal-lateurs et les distributeurs peuvent re-commander une marque spécifique quioffre le meilleur service. Cela n’amé-liore pas la situation si un client revientaprès seulement une courte période,avec des réclamations. Jószef Zsimánindique que la justesse de ses décla-rations est prouvée simplement parla croissance constante à court termede sa jeune entreprise Amiko. Cetteaugmentation est surtout le résultatde l’évolution rapide des ventes derécepteurs Amiko. La répartition géo-graphique de ces ventes est particuliè-rement intéressante. Curieusement, lemarché intérieur en Hongrie n’est pasle plus important; En fait, à environ20%, la République tchèque, la Slo-vaquie et la Roumanie sont au top etla Hongrie occupant la quatrième placeavec environ 15%. Le fait que Amikoest si bien placé dans ces pays, celaest dû en grande partie à leur politiquecommerciale active: «Nous avons desbureaux de vente dans la Républiquetchèque, en Roumanie, Serbie etmême ici en Hongrie», explique JószefZsimán, le pourquoi d’une telle perfor-mance de ventes dans ces pays. Dansd’autres pays d’Europe centrale Amiko3. Márton Lengyel est Directeur desventes et dirige une équipe formée de6 représentants commerciaux4. Beata Karsai est responsable desventes et de la logistique. www.TELE-satellite.com — 06-07/201 — 1 TELE-satellite — Global Digital TV Magazine 133
  6. 6. 1 a des relations très étroites avec les grossistes. Jószef Zsimán les cite: «Cela comprend la Bulgarie, la Croatie, 2 la Bosnie-Herzégovine, la Slovaquie, la Grèce, la Slovénie ainsi que les trois Etats baltes.» Et ce n’est pas tout: «En 2011 nous allons commencer la distri- bution en Ukraine avec un concession- naire local là-bas et en 2012 nous pré- voyons d’aller en Albanie.» Amiko est continuellement en état d’expansion. Cependant, nous n’étions pas intéres- sé à connaitre seulement la façon dont est répartie géographiquement Amiko. Nous avions voulu savoir égale- ment ce qu’ils ont prévu pour leurs récepteurs. Il s’agissait là d’une ques- tion que Jószef Zsimán attendait avec impatience et était très heureux de répondre : « Au troisième trimestre, Amiko ALIEN.2 sera produit avec un chipset encore plus puissant. Mis à part cela, nous sommes toujours en train de développer notre logiciel de récep- 1. Léquipe R&D dans latelier bien garni de l’engineering. 2. Un technicien Amiko vérifie le bon fonctionnement. Une fois quun problème a été localisé, la production est mise à niveau pour éviter lerreur dêtre refaite.134 TELE-satellite — Global Digital TV Magazine — 06-07/201 — www.TELE-satellite.com 1
  7. 7. ■ Le grand magasin juste à côté du siège administratif de Amiko. Ce n’est pas uniquement les récepteurs Amiko qui sont expédiés à partir de là, mais l’on trouve également des composants de satellite stockés ici (LNB, assiettes, multiswitchs, câble) que Amiko en tant que grossiste expédie aux installateurs et aux détaillants.136 TELE-satellite — Global Digital TV Magazine — 06-07/201 — www.TELE-satellite.com 1
  8. 8. teur avec de nouvelles fonctionnalités.» lité de mise à jour automatique du logi- Jószef Zsimán insiste pour nous sur ces ciel. Peut-on s’attendre à voir d’autres fonctionnalités qui devraient apparaître surprises de Amiko? Jószef Zsimán dé- plus tard cette année: «Navigateur Web, voile quelques bribes sur leur seconde WIFI, support de Flash, NTFS, Hub USB ligne de récepteurs, SYNAPS, qui sont et de la messagerie.» Les utilisateurs utilisés par les câblodistributeurs et les de récepteurs Amiko ALIEN devraient fournisseurs de programmation: «À la être heureux; Ces nouvelles fonction- fin de 2011, nous allons offrir aussi des nalités s’intègreront d’eux-mêmes dans récepteurs avec chipset duo.» De cette leurs récepteurs grâce à la fonctionna- façon Amiko peut fournir des services138 TELE-satellite — Global Digital TV Magazine — 06-07/201 — www.TELE-satellite.com 1
  9. 9. ■ Les antennes paraboliques sur le toit aux fournisseurs de programmation solution serait d’en avoir un récepteurAmiko ont été installées de façon très qui utilisent également cette technolo- séparé. » commente Jószef Zsimán.agencées. Zsolt Bornemissza est le chefdéquipe R&D et nous explique ce quil y gie. Seront-ils tellement concernés, les Il est convaincu que Amiko avec sesa lieu de voir ici: «Ici, vous trouverez cinq deux gérants d’Amiko, qu’un jour, tous récepteurs et surtout avec sa nouvelleantennes de 85 cm, chacune munie dunmoteur DiSEqC. Il ya aussi deux assiettes de les fabricants de TV intégreront des ré- gamme de récepteurs ALIEN se fraiera1,25 mètres, lune avec un moteur actuateur cepteurs dans leurs produits? «Lorsque un chemin qui lui permettra d’évolueret lautre fixée sur place et alignée sur 36E et d’autres fonctions sont nécessaires ou continuellement et apportera avec elleéquipée dune tête en bande Ku circulaire.» une gamme de fréquence plus éten- un important potentiel de croissance due doit être captée, par exemple, la .On ne peut qu’être d’accord avec cette télévision par satellite, alors la seule démarche! www.TELE-satellite.com — 06-07/201 — 1 TELE-satellite — Global Digital TV Magazine 139
  10. 10. 1 2 1. Une antenne toroïdale avec 9 têtes Quattro, complète cette installation idéale dantenne satellite. 2. Tous les câbles dantenne satellite convergent vers cette armoire de distribution. Le branchement des antennes arrive sur la moitié supérieure de larmoire avec toutes les lignes de sortie provenant de la moitié inférieure de larmoire et en allant vers chaque poste de travail et aux moniteurs de démonstration. De cette façon, chaque poste de travail et chaque moniteur peut être alimenté par un signal satellite individuel: il vous suffit de brancher le câble de raccordement approprié. Létiquetage facile à lire sur lensemble des connexions, permet une utilisation simple et aisée.Fabrication chez Amiko 1 2 1. Une vue dans la zone de production: Les employés de Amiko assemblent les récepteurs ici. 2. Les récepteurs finis sont testés individuellement avant dêtre emballés.140 TELE-satellite — Global Digital TV Magazine — 06-07/201 — www.TELE-satellite.com 1

×