COMPANY REPORT                         INVACOM fabricant de LNB et accessoires



Innovation + Communication =
INVACOM GLO...
Jerry Vaughan nous fournit quelques           bien être ? En effet, Jerry nous a montré un
                               ...
TELE-satelliteother languageswww.TELE-satellite.com/...
                                                                  ...
Ici INVACOM construit son avenir




Dave Smith est le directeur technique et l'un
des trois fondateurs d'INVACOM




    ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Invacom

281 vues

Publié le

Publié dans : Business, Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
281
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Invacom

  1. 1. COMPANY REPORT INVACOM fabricant de LNB et accessoires Innovation + Communication = INVACOM GLOBAL Alexander Wiese On ne peut pas vraiment dire que c’est grammaticalement très correct, mais le nom d'INVACOM est dérivé de ces deux mots : Innovation et communication. Le deuxième mot est directement lié à la communication par satellites et le premier mot, ▲ eh bien, voilà en réalité qui ce que nous avons voulu découvrir. Qu’est qui est si novateur INVACOM a chez INVACOM ? Pour découvrir ceci, nous avons fait le voyage en Angleterre, à Steve- récemment déménagé dans nage dans le nord de Londres. Stevenage était à une époque la ville où se trouvait le ce complexe de bureaux qui de l'extérieur semble plus grand fabricant d’avions de l'Angleterre ; aujourd'hui vous ne trouverez qu'un grand ordinaire - leur local précédent, pas très loin d'ici, centre commercial tout comme ceux que l’on voit aux Etats-Unis. Dans ce même secteur était devenu trop petit. Le pick-up Mitsubishi de Jerry vous trouverez également la société INVACOM. Vaughan est stationné ici dans le parking visiteurs. Il Cette entreprise existe maintenant depuis ment fondé l’entreprise GLOBAL COMMUNI- est un pêcheur assidu et se rend souvent à la campa- l'an 2000. Elle a été fondée par deux ingé- CATIONS dans son garage ; une compagnie, gne avec ce véhicule. nieurs spécialistes des ondes radio, Gary qui s’est spécialisée dans la fabrication des Stafford et Dave Smith, qui avaient précé- accessoires satellites. Le premier produit 2000 il avait déjà pressenti que la demande demment travaillé pour Marconi, où ils ont de GLOBAL qui a accuse un grand succès pour les divers composants de la réception développé des LNBs. Ils ont bien vu l’oppor- en 1984 était un commutateur magique qui satellite allait sérieusement augmenter. L’ap- tunité d’un grand marché que représentent en cette époque était utilisé pour commu- parition d'un nouveau fabricant de LNB tel les satellites à diffusion directe et ont décidé ter entre les polarisations ; Les commuta- qu'INVACOM a ouvert une perspective com- de s’atteler au développement de leurs pro- teurs DiSEqC et d'autres produits, tels que plètement nouvelle pour lui. Roger Pannell pres idées. Ils ont choisi un investisseur le tvLINK, sont venus plus tard. a maintenant pris cinq années sabbatiques, important, Roger Pannell, qui, en 1984, laissant sa position aux mains capables de avait littérale- Roger a certainement eu la capacité de Tony Taylor, le nouveau direc- prévoir l'avenir ; en l'an teur géné- ▲ Un vue de la cour. La porte vers la droite mène aux entrepôts d'INVACOM. Après la fusion entre INVA- COM et GLOBAL COMMUNICATIONS début 2007, tous leurs produits sont expédiés vers leurs clients depuis cet entrepôt, précédemment cela se faisait en sous- traitance par les soins d’une autre compagnie. 42 TELE-satellite & Broadband — 02-03/2008 — www.TELE-satellite.com
  2. 2. Jerry Vaughan nous fournit quelques bien être ? En effet, Jerry nous a montré un détails de plus : « Aujourd'hui INVACOM LNB qui dispose d'une connexion pour fibres emploie 23 employés dont quatre sont des optiques. Comment ? Est-ce bien réel ? Me directeurs, 10 des ingénieurs de recherche, suis-je réveillé dans un vaisseau spatial ? cinq sont dans la production, deux sont dans Est-ce que je suis encore sur terre ? Jerry l'entrepôt et la logistique et deux autres s’est mis à rire. « Un de nos fondateurs, Gary dans la vente et la gestion. » Stafford, a sorti cette idée début 2007. » Jerry nous a encore fait remarquer l'augmentation surprenante et agréable La question si cela est techniquement des chiffres de ventes : « Durant l’exer- possible avait trouvé une réponse en atten- cice budgétaire d'avril 2005 à mars à 2006 dant ; les premiers prototypes existent déjà. nous avons eu des ventes de 2.1 millions de Du travail de développement doit encore livres, un an après, c.-à-d., jusqu'en mars être fait, mais le système devrait être sur le 2007 c'étaient 7 millions de livres et pour marché au printemps 2008. la fin mars 2008 nous nous attendons à ce L'avantage le plus significatif d'un sys- qu'on atteigne le 11 millions de livres. » tème à fibres optiques est la perte de signal extrêmement faible. Au niveau actuel du Chiffres de ventes qui doublent chaque développement, le signal peut être partagé année ? Est-ce que ceci est bien vrai ? Nous à jusqu’à 32 sorties permettant ainsi à jus- étions plutôt sceptiques, et c'est là-dessus qu'à 32 utilisateurs d'être reliés sans devoir que Jerry nous a présentés les innovations recourir à une quelconque amplification chez INVACOM : INVACOM a développé des intermédiaire dudit signal. Même la question ▲ LNB spéciaux avec ou sans l'émetteur et de la longueur du câble n’a vraiment plus Un des produits à succès de GLOBAL COMMUNI- aussi pour la bande Ku ou la bande Ka pour d’importance : Ceci, en raison de la perte CATIONS, à l'origine un partenaire d'INVACOM, et des opérateurs de réseaux VSAT importants du signal négligeable, les distances de câble maintenant intégré dans INVACOM : un commu- dans le monde entier. déployées peuvent être assez longues. tateur DiSEqC pour un fournisseur de télévision Un modèle particulier inclut aussi, en plus Andrew, le chef de projet de la fibre opti- à péage des USA. 10 millions de ces composants du LNB, un guide d'ondes et un OMT. Ces que chez INVACOM, explique la techno- ont été produits et expédiés jusqu’en juin 2005. systèmes sont propriétaire à certaines appli- logie : « Les deux niveaux de polarisation C'est, cependant, un produit sans beaucoup cations et sont seulement vendus à certains sont empilés sur l'un l'autre, c.-à-d., nous d’avenir : aujourd'hui les commutateurs DiSEqC fournisseurs de services. Pour INVACOM ce employons une largeur de bande de 1 à 5 sont intégrés dans des LNB combinés. sont des produits qui font augmenter les GHz pour le laser de transmission monté ventes de manière significative. dans le LNB. » ral des Global Communications. Roger s'est Après une inspection plus minutieuse nous Des diviseurs à deux ou à quatre voies retiré de la participation active dans la com- avons note que bon nombre de leurs ventes sont utilisés pour distribuer le signal dans pagnie et passe actuellement son temps sur va aux Etats-Unis. Jerry l'a analysé pour les fibres optiques et des boîtiers muraux des projets d'entraide en Afrique. C'est un nous géographiquement : « En 2007 55% spéciaux sont utilisés pour relier le câble à geste extraordinaire d'un homme qui appré- de nos ventes sont allées aux Etats-Unis, fibres optiques avec un récepteur satellite cie son succès personnel et en rend grâce 30% vers l’Europe et 15% vers l’Asie. » standard. Ces boîtiers muraux convertis- par un effort pour améliorer le monde. Pour 2008 ces nombres seront plutôt sent les signaux de commande émis par le comme suit : « 65% vers les Etats-Unis », récepteur pour pouvoir les transmettre dans Dès que GLOBAL COMMUNICATIONS a Jerry est optimiste puisque la majorité des le câble à fibres optiques. participé financièrement dans l’entreprise commandes sont déjà faites, « 15% en « Pourquoi est-ce qu’un tel LNB a quand en tant que copropriétaire d'INVACOM, le Europe et 20% vers l'Asie. » même un connecteur `F' connecteur ? » premier produit est apparu sur le marché : avons-nous demandé un peu naïvement. un LNB a particulièrement conçu pour Chan- La gestion chez INVACOM est bien cons- « Le LNB reçoit son alimentation par ce nel Master UK. ciente de sa dépendance des quelques connecteur, » explique Andrew, « parce En 2003 l'équipe des copropriétaires s’est grands clients et des effets négatifs que ceci que le courant ne peut pas être transmis encore agrandie : Jerry Vaughan a repris et peut avoir. Et c'est en ce moment que Jerry par un câble à fibres optiques. » Mais bien le département des ventes tandis que John fait apparaitre derrière son dos un câble à entendu. Parfitt contrôle la production. fibres optiques. Qu’est-ce que ceci pourrait L'utilisation des câbles à fibres optiques pour transmettre les signaux satellite est si nouvelle que nous n’avions point considéré les conséquences auparavant. Cette technologie est hautement intéres- sante et a été conçue avec en pensant au futur. Plus aucune atténuation : On pourra désormais relier des distances extrême- ment longues ! Les systèmes de distribution et amplification sont devenues obsolètes ! Les câbles à fibres optiques sont beaucoup plus fins que les câbles coaxiaux ! Si on combine ainsi un grand nombre de câbles optiques ensemble, on peut transmettre un grand nombre de signaux satellite. Beaucoup de ceci est encore pour l'ave- nir. Un avantage en ceci est que des câbles à fibres optiques préalablement préparés ▲ Tony Taylor est le directeur général. Tony, qui a vécu de longues d'années en France et en Allemagne et qui parle les deux langues couramment, nous montre ici la récompense INVACOM décernée par ASTRA pour le développement de la technologie à fibres optiques. 44 TELE-satellite & Broadband — 02-03/2008 — www.TELE-satellite.com
  3. 3. TELE-satelliteother languageswww.TELE-satellite.com/... Download this report in World from the Internet: Arabic ‫ﺍﻟﻌﺮﺑﻴﺔ‬ www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/ara/invacom.pdf Indonesian Indonesia www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/bid/invacom.pdf Bulgarian Български www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/bul/invacom.pdf German Deutsch www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/deu/invacom.pdf English English www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/eng/invacom.pdf Spanish Español www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/esp/invacom.pdf pourront être employés. Indépendamment de la distance de câble Farsi ‫ﻓﺎﺭﺳﻲ‬ www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/far/invacom.pdf qui devra être parcourue, les pertes étant insignifiantes (0.3db par French Français www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/fra/invacom.pdf Greek Ελληνικά www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/hel/invacom.pdf kilomètre), l'installateur emploiera des câbles qui ont déjà des con- Croatian Hrvatski www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/hrv/invacom.pdf necteurs montés sur chaque extrémité. Au cas où il aurait de la fibre Italian Italiano www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/ita/invacom.pdf Hungarian Magyar www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/mag/invacom.pdf en surplus sur l'installation elle peut être laissée enroulée dans des Mandarin 中文 www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/man/invacom.pdf cavités des murs ou du plancher ou encore dans des espaces sous Dutch Nederlands www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/ned/invacom.pdf le toit. Un autre avantage est que la fibre est meilleur marché que le Polish Polski www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/pol/invacom.pdf Portuguese Português www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/por/invacom.pdf câble coaxial, plus facile à stocker et plus légère à transporter. Russian Русский www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/rus/invacom.pdf Swedish Svenska www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/sve/invacom.pdf Turkish Türkçe www.TELE-satellite.com/TELE-satellite-0803/tur/invacom.pdf Si cette technologie se propage, et il n'y a aucune raison pour laquelle elle ne devrait pas, alors il ne faudra pas longtemps avant que les récepteurs soient munis d’une interface appropriée pour le rendez-vous tout simplement à l’ANGA 2008 - Jerry Vaughan fera branchement du LNB par fibre optique LNB. la présentation de ces LNB pour fibres optiques au stand de NEW Ceci devrait être très bien évalué ; quelles pourraient bien être GLOBAL INVACOM. les conséquences de cette technologie ? Que par exemple, advien- En dépit de cette technologie extrêmement nouvelle, on trou- dra de la sortie en boucle du récepteur ? Et que diriez-vous de dis- vera encore d’autres innovations chez Invacom. Un commutateur poser de deux, trois, quatre, cinq ou six récepteurs lorsqu’il sera si hautes performances sera présenté dans une édition prochaine de facile pour distribuer le signal satellite ? Télé-satellite et dans celle qui suivra un « Stacker » sera aussi de la partie : Il reçoit un niveau de polarisation et lui induit un décalage Télé-satellite rendra compte de ce système dans sa prochaine de fréquence ayant pour résultat quelques conséquences intéres- parution 04/2008. Jusque-là, des composants prêts à employer de santes. production en série seront disponibles. Si vous voulez obtenir des renseignements complémentaires sur cette nouvelle technologie, INVACOM : Cette entreprise mérite bien son nom ! ▲ ▲ Jerry dans la son poste de commande. Les personnes qui s’occupent de Même l'électronique intégrée dans un LNB est simulée. On voit ici Adrian la sûreté avaient assurément raison en insistant sur le fait que l'ordina- Brixton avec un simulateur de circuit imprimé. Il esquisse le concept du teur portable soit monté sur un piédestal de sorte que l'affichage soit au circuit et puis utilise le PC pour déterminer s'il fonctionnera comme prévu niveau des yeux pour l'utilisateur. Sue Twomey, à l'arrière-plan, travaille dans l’application réelle. avec Jerry et s’occupe de la vente et de la gestion. ▲ ▲ Comment testez-vous le concept de vos LNB ? De nos jours, ceci est égale- Les produits INVACOM sont fabriqués en Chine sous une surveillance ment traité électroniquement. Chris Timmins nous fait la démonstration du constante. Grâce à Skype, ceci n'est aujourd'hui plus un problème de coûts logiciel « HF Structure Simulator » : il simule le comportement d'un LNB et : INVACOM appelle le fabricant chaque matin pour discuter la production de son guide d’ondes. Ici, Chris est en cours d'optimiser le polariseur d'un du jour. Un serveur Internet reçoit en permanence les données actuelles modèle de LNB. Il règle quelques paramètres, simule un signal satellite et sur la production pour que INVACOM puisse en disposer à tout moment. vérifie s’il y a une quelconque amélioration. Mais les données virtuelles doivent aussi être vérifiées dans le monde réel. Ici nous voyons Andy Bolt vérifier la LOF d'un LNB reçu récemment : tout semble être OK, l’afficheur de l'analyseur de spectre montre une crête sur 9.75 GHz ; une impulsions sur un commutateur et de la crête se stabilise maintenant sur 10.6 GHz. Parfait !
  4. 4. Ici INVACOM construit son avenir Dave Smith est le directeur technique et l'un des trois fondateurs d'INVACOM Andrew est le chef de projet de la fibre chez Mike vérifie les prototypes. Ici nous INVACOM. Il a la tâche lourde de construire voyons un échantillon : Un signal satel- un nouvel avenir : Relier un LNB par un câble lite produit artificiellement est envoyé à fibres optiques. à travers un câble à fibres optiques d’une longueur de 30-mètres vers un convertisseur. Il utilise une sonde pour Gary Stafford, a.k.a. le `le professeur fou', déterminer si les signaux originels est le directeur général et un autre fonda- arrivent aux analyseurs dans les marges teur d'INVACOM de tolérance. Et voici à quoi ressemble le prototype de boîtier mural : l'entrée fibre optique est sur le devant tandis que le raccor- dement standard pour un câble coaxial de récepteur est sur le dos. Comme vous pouvez voir, le boîtier mural a besoin d’être alimenté. Dans l'utilisa- tion actuelle, plus tard, le boîtier mural recevra son alimentation de l'entrée LNB du récepteur satellite. John Parfitt est le directeur des opérations et a rejoint INVACOM en 2003 en tant qu'as- socié. Précédemment il avait travaillé pour Le futur a déjà commencé Marconi et Channel Master. et les lecteurs de Télé- satellite en ont déjà un aperçu : voici le premier prototype d'un LNB avec un raccordement à fibres optiques. Le connecteur « F » est seulement utilisé pour alimenter le LNB avec du courant. Roger Pannell a rendu possible leur succès : il a investi dans INVACOM et plus tard a fusionné son entreprise GLOBAL COMMU- NICATIONS avec INVACOM. GLOBAL COM- MUNICATIONS opère à partir d'un autre emplacement et s’occupe d’accessoires tels que les commutateurs DiSEqC. GLOBAL COMMUNICATIONS occupe 45 employés, mais l'entrepôt et les expéditions sont con- trôlés centralement par INVACOM. Jerry Vaughan a été un associé d'INVACOM depuis 2003. C’est un pionnier de la vente avec 30 années d'expérience dont 15 ans avec le SIS, les Hughes Network Systems et Red Wing Satellite Solutions, un fournis- seur de liaisons montantes. 46 TELE-satellite & Broadband — 02-03/2008 — www.TELE-satellite.com

×