L'écriture sur Internet : principes d’ergonomie

Le cabinet Forrester Research a mené une enquête auprès de 8600 ménages u...
L’organisation générale de la page

        Chaque page doit présenter une unité de contenu. Si vous souhaitez donner une
...
Si une information est répartie sur plusieurs pages, indiquez sur quelle page l'utilisateur se
trouve, et combien il en re...
L’écriture de votre page



    Le titre :
       Il devra être assez court (60 - 70 caractères au maximum) et descriptif ...
Faites en sorte d’obtenir par page une densité de 3% pour les mots clés principaux
(Notamment ceux validés pour le référen...
Ecrivez en forme de pyramide inversée : commencez par le plus important/proche/récent,
    et finissez par les détails/les...
Les liens hypertextes :
     La quantité :
         N’ hésitez pas à inclure des liens qui sortent de votre site : le visi...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ergonomie Actengo

1 350 vues

Publié le

Découvrez les règles de l'écriture ergonomique sur Internet, et rendez votre site ou votre blog bien plus agréable à lire pour vos lecteurs !

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 350
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
32
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ergonomie Actengo

  1. 1. L'écriture sur Internet : principes d’ergonomie Le cabinet Forrester Research a mené une enquête auprès de 8600 ménages utilisateurs d'Internet. Selon cette enquête, la facilité d’utilisation (= l’ergonomie) arrive en 2ème position des exigences des internautes, juste après « un contenu de qualité ». Dès lors, l’ergonomie est un facteur primordial dans la réussite de votre site. Mais la lecture sur Internet est complètement différente de la lecture sur support papier. En effet, Jakob Nielsen, expert en ergonomie pour le web, a réalisé une étude intitulée « Designing Web Usability », selon laquelle : • On lit 25 % moins vite à l’écran que sur papier (l’écran étant moins confortable que le papier) • 79 % des internautes scannent (balayent) les textes au lieu de les lire, selon une lecture en forme de F. Pour être lu, il faut être clair et concis. Par conséquent, pour être lu sur Internet, il faut respecter quelques règles de base, qui impliquent de modifier ses habitudes et sa manière d’écrire. ActenGo solutions interactives : L’ergonomie Internet / www.actengo.com 1
  2. 2. L’organisation générale de la page Chaque page doit présenter une unité de contenu. Si vous souhaitez donner une information qui ne rentre pas directement dans le cadre de l’article que vous êtes en train d’écrire, ajoutez un lien hypertexte en bas de la page qui pointe vers un nouvel article. Si possible, les articles devraient être pourvus d’un chapeau (texte court d’une ou deux phrases qui résume le texte). Scindez votre texte en plusieurs paragraphes. Chaque paragraphe doit correspondre à une seule idée, que vous annoncerez dans la première phrase du paragraphe. Privilégiez les listes à numéros ou à puces : cela allège le travail cognitif du lecteur, et l’encourage à rester sur le site. Si vous voulez utiliser « aussi », « également », « d’une part/d’autre part » attention, c’est certainement le signe que vous êtes en train d’énumérer une liste (même si elle ne contient que deux termes). Par ailleurs, si vous annoncez « il y 3 parties », « il y aura 5 concerts », « il y a 8 objectifs », pensez bien à numéroter les paragraphes. Ecrivez peu mais de manière synthétique (-50% par rapport à un texte papier), l’internaute veut tout savoir tout de suite. Utilisez des intertitres, si votre texte est long. Si votre article est long (plus de 2 000 caractères) et que vous ne pouvez le raccourcir, essayez de le découper en différentes sections. Ajoutez un sommaire en début d’article avec des liens hypertextes internes (ancres) qui renvoient aux différentes sections. Essayez de les numéroter si possible, et de les pourvoir d’un intertitre clair et concis. 2 ActenGo solutions interactives : L’ergonomie Internet
  3. 3. Si une information est répartie sur plusieurs pages, indiquez sur quelle page l'utilisateur se trouve, et combien il en reste (4/8), plutôt que de mettre uniquement un lien « page suivante » N’hésitez pas à joindre des illustrations à votre article, car cela égayera la lecture. Cependant évitez d’en ajouter trop : cela peut alourdir visuellement la page et ralentir sa vitesse de chargement. De même, évitez les images animées, qui renvoient une image peu professionnelle. Utilisez, si nécessaire, plusieurs blocs d’information. L’information complémentaire ou spécialisée doit se trouver dans des encadrés prévus à cet effet (par exemple, les chiffres clés, les interviews, etc.). Évitez les repères textuels propres au support papier : « Voir plus loin », « ci-dessous », « susmentionné » (préférez des liens vers le passage correspondant sur la page), « A la page suivante » (utilisez un lien vers la page en question). Evitez les repères hiérarchiques : le chapitrage tel que I.a, II.a ou a), b), c),... N’utilisez pas les notes de bas de page. Faites en sorte qu'il soit facile de vous contacter, ou de contacter les personnes responsables. Un autre moyen simple d'augmenter la crédibilité d'un site est d'afficher clairement les coordonnées de l’auteur en bas de page : téléphone, adresse physique et adresse de courrier électronique. ActenGo solutions interactives : L’ergonomie Internet / www.actengo.com 3
  4. 4. L’écriture de votre page Le titre : Il devra être assez court (60 - 70 caractères au maximum) et descriptif : supprimez tout ce qui n’est pas indispensable. Il pourra être incitatif ou informatif, selon les cas. Si cela est possible, tentez d’y insérer les mots-clés les plus importants pour votre activité et/ou ceux validés pour le référencement. L’introduction/l’accroche : Essayez, autant que possible, d’écrire un court paragraphe qui présente le contenu de l’article de manière synthétique (abolissez les détails). Tentez d’y insérer les mots-clés les plus importants pour votre activité et/ou ceux validés pour le référencement. Allez droit au but. Évitez les précautions d’usage, et d’une manière générale tout ce qui n’est pas essentiel. L’article lui-même: Utilisez un vocabulaire compréhensible par votre lectorat. Pensez toujours à l’internaute qui visite votre site : est-il novice ou spécialiste ? Par exemple, n’utilisez les acronymes, sigles et abréviations que si vos lecteurs les comprennent. 4 ActenGo solutions interactives : L’ergonomie Internet
  5. 5. Faites en sorte d’obtenir par page une densité de 3% pour les mots clés principaux (Notamment ceux validés pour le référencement). Entre deux expressions équivalentes, choisissez toujours la plus courte (par exemple, «sauf» plutôt que «à l’exception de»). Évitez d’inclure un trop grand nombre de chiffres, sigles, abréviations ou énumérations dans une phrase. Évitez les phrases entre parenthèses, le point-virgule ou les deux-points lorsqu’ils sont utilisés comme un moyen de fournir une information subsidiaire ou une respiration dans une longue phrase. Adaptez votre ton à votre cible, et conservez une unité de ton dans votre site. Sachez vous démarquer de la concurrence : par exemple, utilisez l’humour pour surprendre votre lecteur, lorsque cela est possible. Assurez la pérennité de votre contenu, en utilisant des repères temporels absolus (« en mai 2009 » plutôt que « le mois prochain »). L’article doit de préférence commencer par des informations concernant les 5W (Who, What, When, Where, Why) : le qui (l’identité de la personne), le quoi (les évènements/les objets), le quand, le où, le pourquoi. Rajoutez éventuellement le « comment » et le « combien ». Chaque phrase doit également commencer avec ces éléments, de préférence. ActenGo solutions interactives : L’ergonomie Internet / www.actengo.com 5
  6. 6. Ecrivez en forme de pyramide inversée : commencez par le plus important/proche/récent, et finissez par les détails/les informations éloignées dans le temps et dans l’espace. Mettez en valeur les termes importants pour les faire ressortir, avec des enrichissements typographiques : gras ou italique (mais préférez le gras qui gêne moins la lecture). Evidemment, utilisez les enrichissements typographiques avec parcimonie. Employez au maximum la voix active. Important : abolissez le ton promotionnel. Contrairement à une idée reçue, un ton dithyrambique a tendance à faire fuir le lecteur. Trop de compliments éveillent la méfiance. Cantonnez-vous donc à présenter les choses de manière pratique : utilisez des exemples et du vocabulaire concret, adoptez un style d'écriture clair, direct et sincère. Par exemple, n’écrivez pas « la cathédrale d’Amiens est un magnifique monument chargé d’histoire », mais « la cathédrale d’Amiens a été construite au 13e siècle. De style gothique classique, elle comprend également des éléments de style gothique rayonnant » Vos phrases doivent êtres courtes et percutantes : elles ne doivent pas contenir plus de 15 mots, 12 mots étant une bonne moyenne. Il faut donc apprendre à mettre de côté son style (surtout si vous écrivez comme Proust !). Pour les nombres : écrivez les en chiffres et pas en lettres : 90 et pas « quatre-vingt-dix ». Citez vos sources, via des liens hypertextes : cela renforce le sentiment de confiance à l’égard du site. Vous pouvez également consacrer un encadré spécialisé à vos sources en bas de page. 6 ActenGo solutions interactives : L’ergonomie Internet
  7. 7. Les liens hypertextes : La quantité : N’ hésitez pas à inclure des liens qui sortent de votre site : le visiteur vous sera toujours reconnaissant de lui faire découvrir de nouvelles choses. Mais attention à ne pas en intégrer trop : cela ralentit la vitesse de lecture à l’écran. Comment les écrire : De manière claire et descriptive. Evitez d’écrire : « si vous voulez contacter Albert Einstein, cliquez ici ». Ecrivez directement « contacter Albert Einstein ». Vos liens ne doivent être ni trop courts (ce qui les rend peu repérables) ni trop longs : 10 mots maximum, 3 à 5 mots étant une bonne moyenne. Evitez les liens qui pointent vers le même contenu. Vers quoi ? Vers du texte bien sûr, mais aussi vers d’autres media : n’hésitez pas à écrire des liens qui mènent à des vidéos, à des images, etc. Internet est un rich media, il faut en profiter ! Où les placer ? Pour les contacts et les liens complémentaires relatifs à l’article : en bas de page de préférence (selon les conventions). Pour les liens en rapport avec la page, permettant d’approfondir le sujet : à droite de préférence (toujours selon les conventions). Besoin de davantage de conseils ? Contactez nous sur http://www.actengo.com ActenGo solutions interactives : L’ergonomie Internet / www.actengo.com 7

×