Imaginer

un personnage

crédible
paris j’écris #7
Personnage → centre du roman
Personnage = ?
Personnage ← modèles
Personnage = crise = roman
Personnage ≠ Nouveau Roman
Personnage → centre du roman
i
Qu’est-ce qu’un roman ?
Un texte en prose

d’une certaine étendue
Une fiction,

construction imaginaire
Un roman n’est pas

de la prose poétique
L’équivalent fictif

d’une personne
L’histoire d’un ou de plusieurs
personnages
Comprendre un personnage,

et non raconter son « histoire »
O Votre personnage
Votre histoire
Écrire, c’est passer

du « je » au « il »
Personnage = ?
ii
Personnage ≠ héros
Faire vivre un personnage,

et non s’identifier à lui
Ses qualités :
vivant, crédible

→ présence
Attention !
Crédible ne veut pas

dire véridique
Une personne est constituée de moments
pleins, intenses — et de moments creux
Un personnage a horreur du vide
Une personne peut avoir un
comportement improbable
Un personnage doit être cohérent
Un « être de papier »…
…à « caractériser »
Tout fait indice
Fiche signalétique :
gestes, tics, vêtements, habitudes,
milieu social, origines…
Un personnage

en interaction

avec un contexte
Un personnage est une idée
Madame Bovary → bovarysme
Ubu roi → ubuesque
Hamlet → hamlétisme
Aimer un personnage,

et non le juger
Ayez foi en votre personnage
Personnage ← modèles
iii
Création par extinction du réel

ou par concaténation du réel
Extinction du réel si le modèle

du personnage est trop riche

ou improbable.
Concaténation du réel

si le modèle du personnage

est trop pauvre.
Un personnage,

plusieurs modèles
Personnage

≠ Réplicant
Vraisemblance n’est pas ressemblance
Un romancier n’imite pas, il choisit ;
il oppose au chaos du réel

l’ordre d’une forme romanesque
L’Art de la biographie
À quoi reconnaît-on

un mauvais biographe ?
L’art du biographe consiste justement
dans le choix. Il n’a pas à se préoccuper
d’être vrai ; il doit créer dans un chaos
...
Comment trouver un modèle ?
Le portrait d’un homme inconnu

par Cranach a autant de valeur

que le portrait d’Érasme.

Ce n’est pas grâce au nom d’Éra...
L’art du biographe serait de donner

autant de prix à la vie d’un pauvre acteur
qu’à la vie de Shakespeare.
Marcel Schwob
Observez, écoutez
Laissez venir le monde à vous
Si votre quotidien vous paraît pauvre, ne
l’accusez pas. Accusez-vous vous-même
de ne pas être assez poète pour appeler à
...
Personnage = crise = roman
iv
Crise

ou conflit ?
Protagoniste vs Antagoniste
Protagoniste vs Protagoniste
On peut appeler crise ou aventure le point
extrême de l’émotion.
Marcel Schwob
Premiers symptômes
→ acmé → résolution
Un personnage n’existe que
sur sa lancée.
Personnage ≠ Nouveau Roman
v
L’Ère du soupçon
Le personnage

comme trompe-l’œil
La psychologie est libérée

de tout support

→ monologue intérieur
L’auteur parle au lecteur

sans intermédiaire
La marquise sortit à cinq heures
Ne suivez pas les avant-gardes,
ne restez pas avec l’arrière-garde
Contestez
À lire :
Spicilège,

de Marcel Schwob
En lisant, en écrivant,

de Julien Gracq
À faire :
I
Imposez-vous une échéance
II
Préjugés →
III
Peurs →
Pour gagner

du temps
Inscrivez-vous à ÉCR!RE
meetupfriend → -30%
Paris J'écris #7 : Imaginer un personnage crédible
Paris J'écris #7 : Imaginer un personnage crédible
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Paris J'écris #7 : Imaginer un personnage crédible

308 vues

Publié le

Le centre d'un roman est occupé par son protagoniste. Apprenez à le rendre crédible pour que son histoire (qui n'est qu'un produit de sa personnalité) soit digne d'être lue. En une heure, nous aborderons théorie et pratique pour vous donner les moyens de créer des personnages crédibles et vivants.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
308
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Paris J'écris #7 : Imaginer un personnage crédible

  1. 1. Imaginer
 un personnage
 crédible paris j’écris #7
  2. 2. Personnage → centre du roman Personnage = ? Personnage ← modèles Personnage = crise = roman Personnage ≠ Nouveau Roman
  3. 3. Personnage → centre du roman i
  4. 4. Qu’est-ce qu’un roman ?
  5. 5. Un texte en prose
 d’une certaine étendue
  6. 6. Une fiction,
 construction imaginaire
  7. 7. Un roman n’est pas
 de la prose poétique
  8. 8. L’équivalent fictif
 d’une personne
  9. 9. L’histoire d’un ou de plusieurs personnages
  10. 10. Comprendre un personnage,
 et non raconter son « histoire »
  11. 11. O Votre personnage Votre histoire
  12. 12. Écrire, c’est passer
 du « je » au « il »
  13. 13. Personnage = ? ii
  14. 14. Personnage ≠ héros
  15. 15. Faire vivre un personnage,
 et non s’identifier à lui
  16. 16. Ses qualités : vivant, crédible
 → présence
  17. 17. Attention !
  18. 18. Crédible ne veut pas
 dire véridique
  19. 19. Une personne est constituée de moments pleins, intenses — et de moments creux
  20. 20. Un personnage a horreur du vide
  21. 21. Une personne peut avoir un comportement improbable
  22. 22. Un personnage doit être cohérent
  23. 23. Un « être de papier »…
  24. 24. …à « caractériser »
  25. 25. Tout fait indice
  26. 26. Fiche signalétique : gestes, tics, vêtements, habitudes, milieu social, origines…
  27. 27. Un personnage
 en interaction
 avec un contexte
  28. 28. Un personnage est une idée
  29. 29. Madame Bovary → bovarysme Ubu roi → ubuesque Hamlet → hamlétisme
  30. 30. Aimer un personnage,
 et non le juger
  31. 31. Ayez foi en votre personnage
  32. 32. Personnage ← modèles iii
  33. 33. Création par extinction du réel
 ou par concaténation du réel
  34. 34. Extinction du réel si le modèle
 du personnage est trop riche
 ou improbable.
  35. 35. Concaténation du réel
 si le modèle du personnage
 est trop pauvre.
  36. 36. Un personnage,
 plusieurs modèles
  37. 37. Personnage
 ≠ Réplicant
  38. 38. Vraisemblance n’est pas ressemblance
  39. 39. Un romancier n’imite pas, il choisit ; il oppose au chaos du réel
 l’ordre d’une forme romanesque
  40. 40. L’Art de la biographie
  41. 41. À quoi reconnaît-on
 un mauvais biographe ?
  42. 42. L’art du biographe consiste justement dans le choix. Il n’a pas à se préoccuper d’être vrai ; il doit créer dans un chaos
 de traits humains. Marcel Schwob
  43. 43. Comment trouver un modèle ?
  44. 44. Le portrait d’un homme inconnu
 par Cranach a autant de valeur
 que le portrait d’Érasme.
 Ce n’est pas grâce au nom d’Érasme
 que ce tableau est inimitable. Marcel Schwob
  45. 45. L’art du biographe serait de donner
 autant de prix à la vie d’un pauvre acteur qu’à la vie de Shakespeare. Marcel Schwob
  46. 46. Observez, écoutez
  47. 47. Laissez venir le monde à vous
  48. 48. Si votre quotidien vous paraît pauvre, ne l’accusez pas. Accusez-vous vous-même de ne pas être assez poète pour appeler à vous ses richesses. Rilke
  49. 49. Personnage = crise = roman iv
  50. 50. Crise
 ou conflit ?
  51. 51. Protagoniste vs Antagoniste
  52. 52. Protagoniste vs Protagoniste
  53. 53. On peut appeler crise ou aventure le point extrême de l’émotion. Marcel Schwob
  54. 54. Premiers symptômes → acmé → résolution
  55. 55. Un personnage n’existe que sur sa lancée.
  56. 56. Personnage ≠ Nouveau Roman v
  57. 57. L’Ère du soupçon
  58. 58. Le personnage
 comme trompe-l’œil
  59. 59. La psychologie est libérée
 de tout support
 → monologue intérieur
  60. 60. L’auteur parle au lecteur
 sans intermédiaire
  61. 61. La marquise sortit à cinq heures
  62. 62. Ne suivez pas les avant-gardes, ne restez pas avec l’arrière-garde
  63. 63. Contestez
  64. 64. À lire :
  65. 65. Spicilège,
 de Marcel Schwob
  66. 66. En lisant, en écrivant,
 de Julien Gracq
  67. 67. À faire :
  68. 68. I
  69. 69. Imposez-vous une échéance
  70. 70. II
  71. 71. Préjugés →
  72. 72. III
  73. 73. Peurs →
  74. 74. Pour gagner
 du temps
  75. 75. Inscrivez-vous à ÉCR!RE meetupfriend → -30%

×