Dossierdeproduction

189 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
189
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dossierdeproduction

  1. 1. PERFORMANCE DURABLE : DOSSIER DE PRODUCTION Groupe n° 106 ALEXANDRE, BENAMO, BISBAU, GARABEUF, MOTTE, RENDU Campus de SOPHIA ANTIPOLIS SKEMA BUSINESS SCHOOL – Année20132014
  2. 2. 1. Contenu du reportage 1.1. Fil conducteur Concernant l’organisation de notre reportage, nous avons décidé qu’il s’articulerait sous la forme d’un reportage de type « analyse » ; car notre objectif est de monter en compétence sur le sujet grâce à une confrontation de différents points de vue d’individus spécialistes ou non sur la question afin de répondre à notre problématique. La nouvelle gestion des ressources hôtelières, guidée par une prise de conscience de l'importance du développement durable pour notre planète, modifie-t-elle les prestations offertes aux consommateurs ? 1.2. Découpage du reportage : synopsis Notre reportage devra avoir une durée approximative de 5 – 6 minutes. Il se déroulera de la manière suivante : 1
  3. 3. Structure image SEQUENCE 1 : INTRODUCTION On commence par des prises de vue de plages, cotes, palmiers, mer, pour finirpar faire un focus sur un hôtel. Puis gros plan sur la problématique et notre journaliste Sons Observations Voix : Julie (notre journaliste) présente le reportage Lieu de tournage : Juan les Pins qui va suivre : Durée 30 sec « Face à l’ouverture des frontières et à l’augmentation permanente de la population sur notre planète, les flux de populations sont amenés à croitre de manière soutenue dans les décennies à venir. Afin de préserver notre environnement pour les générations à venir, il est impératif que des actions soient menées afin de régir les comportements managériaux dans un sens pro développement durable. C’est pourquoi nous nous posons la question aujourd’hui de savoir siune nouvelle gestion des ressources hôtelières, guidée par une prise de conscience de l'importance du développement durable pour notre planète, modifie-t-elle les prestations offertes aux consommateurs ? Pour cela, nous allons interroger au cours de ce reportage des clients afin de connaître leurs opinions, une spécialiste de la question du traitement de l’eau. Enfin, nous finirons par des entrevues avec des managers du milieu hôtelier afin de confronter les différentes idées reçues et d’un avoir un regard objectif sur notre problématique.» 2
  4. 4. SEQUENCE 2 : « Micro-trottoir » Le caméraman et le journaliste se rendent sur le trottoir devant des hôtels. L’interview sera composée de 3-4 personnes françaises (hommes et femmes) sélectionnées de manière aléatoire. Lorsque l’on va aborder des individus à la sortie d’un hôtel, on fait une première sélection en posant la question suivante : La qualité sonore de 1 m 30 l'enregistrement (bruits de circulation...) doit être surveillée. « Bonjour Mme ou M., vous sentez-vous concerné par le DD ? » (question d’approche) - Si oui, suite de l’interview possible. « Dans le cadre d’un projet managérial liant développement durable et secteur hôtelier, nous aimerions avoir votre avis concernant la gestion des ressources naturelles faite par les hôtels que vous fréquentez. Pour cela, nous avons une série de cinq questions. 1) Quelles actions de DD vous viennent directement à l’esprit lorsque vous pensez à l’hôtellerie ? 2) Ces dernières années, avez-vous constaté des changements dans la manière dont les hôtels traitent le sujet? 3) Dans le cadre d’une gestion durable des ressources en hôtellerie, quelles sont les actions qui selon vous sont les plus importantes à mettre en place ? 4) Et personnellement, avez vous des attentes particulières dans ce domaine ? » Pour la question finale, il sera nécessaire de l’adapter en fonction de la personne interviewée. - Si la personne n’agit pas spontanément en faveur du DD : « Etes vous prêt à modifier votre comportement pour agir en faveur du DD ? » 3
  5. 5. - Si la personne nous paraît déjà bien impliqué vis à vis du DD :« De manière objective, comment pensez vous que le secteur hôtelier est amené à évoluer dans les années à venir ? » SEQUENCE3: Interview 1 Le journaliste se rend dans le bureau de Mme BRUN Valérie : spécialiste du milieu de l’eau et du domaine hôtelier pour obtenir des davantage d’explication sur les divers problèmes soulevés par la problématique. « Pour monter en compétence après les impressions des clients, nous avons l’honneur de recevoir une spécialiste en matière de traitement de l’eau : Mme BRUN (enseignante chercheur à l’université d’Aix-Marseille) » « Bonjour Mme BRUN, Si impossibilité d’aller rencontrer 1 m 30 Mme BRUN à Aix-en-Pce, nous envisageons de faire un entretien par skype et d’enregistrer le contenu via un logiciel. D’un point de vue général, les passants que nous avons interrogés ont eu tendance à nous dire que… Qu’en pensez-vous ? Ce constat vous semble t’il normal ? A présent, nous aimerions connaitre votre opinion (en tant que spécialiste) sur votre perception du DD à travers ces quelques questions que nous allons vous poser : 1) Dans le secteur de l’hôtellerie, pourquoi le DD a-t-il été mis en place ? Est-ce une question d’image ou il y a-t-il une raison économique à tout ça ? 2) Plus spécifiquement (vous qui êtes une spécialiste de l’eau), en quoi la thématique de l’eau entre elle en compte dans la nouvelle gestion des ressources en hôtellerie ? 3) D’après vous, le développement durable est surtout l’affaire… 1. 2. 3. Gouvernement et l’état Citoyens Grandes entreprises 4
  6. 6. 4. 5. 6. ONG Collectivités locales Organisations supra-nationales 4) D’après vous, l’aspect financier peut il rentrer en compte dans la mise en place ou non de projet de DD dans certains établissements hôteliers ? 5) Malgré les actions mises en place et l’effort de chacun pour que notre planète perdure dans un horizon durable, pensez vous que cela puisse être suffisant pour la sauver ? » SEQUENCE 4 : « Et qu’en pense les managers hôteliers, directement impliqué dans la mise en place de mesures en faveur du développement durable ? » 1 m 30 Le journaliste est filmé en train de marcher en bord de plage et nous développe le 1) Quelles ont été vos actions (concrètes) en matière de point de vue de Mme ou M. : gestion durable des ressources dans votre établissement ? professionnel (cadre ou manager) du 2) Comment faites vous pour motiver vos clients à agir milieu hôtelier. d’une façon éco-citoyenne ? 3) Constatez-vous, depuis la mise en place de ces nouvelles mesures, une hausse de la clientèle ou un changement de leur comportement ? 4) Rencontrez-vous des obstacles (financier..) à la mise en place du DD ? 5) Etes-vous en mesure de proposer les mêmes services qu’un concurrent qui ne contrôlerait pas sa consommation en ressources naturelles ? 5
  7. 7. 6) Suivre une démarche durable n’entraîne-t-il pas une diminution de l’offre et donc un désavantage concurrentiel ? 7) Est-ce une question d’image ou un réel intérêt pour le DD ? » SEQUENCE CONCLUSION 5 : A définir en fonction des retours de chacun de nos Attention à interviews… surexposition la 30 sec Le journaliste et le caméraman arrêtent de marcher. On a alors un gros plan sur le journaliste qui expose la conclusion du problème soulevé pendant tout le tournage. Puis la caméra tourne vers le soleil couchant à l’horizon. SEQUENCE 6 :GENERIQUE Musique à définir lors de la post-production Making of de l’équipe selon les images du making-of DE FIN Merci à : Mme Brun Mr… X Ainsi qu’aux personnes interviewées dans la rue pour avoir accepté de répondre à nos 6
  8. 8. questions. Journaliste : Producteur : Caméraman Accompagnement : 7
  9. 9. 1.3. Fiche journaliste Cf synopsis 1.4. Fiche de suivi des contacts PRENOM NOM Valérie Coordonnées : BRUN Suivi : valerie.brun@univ- Mail envoyé le 29 amu.fr octobre 2013 Réponse le 30 octobre  ACCORD Rajouter contact Novotel 2. Organisation 2.1. Fiche de poste DESCRIPTION NOM Cadreurs Caroline GARABEUF Son Thibaut ALEXANDRE Chargé production BENAMO et Samantha de Laurane BISBAU Journaliste Julie MOTTE Making of (caméra) Marie RENDU Makinf (journaliste) of Marie RENDU 8
  10. 10. 2.2. Liste du matériel DESCRIPTION PRIS Caméra + Son Appartient membre l’équipe à un de Ipad Appartient membre l’équipe à un de Micro Appartient membre l’équipe à un de Déguisement Appartient membres l’équipe 2.3. RENDU aux de Planning tournage HORAIRE Mardi 29 octobre partir de 13h30 LIEU DE RDV TOURNAGE à Antibes - Cannes Plan n° 2 Samedi 2 novembre Antibes - Cannes Plan n° 2 Non déterminé Juan les Cannes Non déterminé A définir Plan n° 3 Non déterminé A définir Plan n° 4 Non déterminé Juan les Cannes 2.4. Pins Pins - Plan n° 1 - Plan n° 5 Autorisation de tournage « Les tournages dans les lieux publics sont en principe soumis à autorisation. Toutefois, les prises de vue sur la voie publique 9
  11. 11. peuvent se faire sans autorisation préalable s’il s’agit d’opérations légères du type :  Reportages caméra à l’épaule ou sur trépied  Photographies d’architecture avec ou sans pied  Photographies de mode avec ou sans pied  Exercices d’écoles de formation » Source : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/salle-depresse/conditions-de-tournage-pourles/article/conditions-de-tournage-en-france 2.5. Cession droit d’image Concernant le droit à l'image : « On ne peut pas diffuser l'image d'une personne identifiable et encore vivante, sans son accord.
Si l'on souhaite tout de même diffuser l'image à minima, il est suggéré de faire un flouté du visage de la (ou des) personne(s). Ce droit à l'image tombe à la mort de la personne représentée. » Source : http://www.culture.gouv.fr/documentation/joconde/fr/ partenaires/AIDEMUSEES/droit-aut.htm 10

×