Objets connectés :
Quelle plateforme pour
l’Internet des Objets ?
Je rédige actuellement une dissertation professionnelle portant sur la
faisabilité d’implémentation d’une plateforme pour ...
Parties abordées dans la présentation
1 • L’Internet des objets a-t-il besoin
d’une plateforme ?
2
• Quelles parties
prena...
L’Internet des objets a-t-il besoin d’une plateforme ?
• Les objets connectés apportent de la valeur ajoutée par le servic...
Quelles parties prenantes pour une telle plateforme ?
Une structure sur le Cloud permettant d’échanger des données est don...
Comment sont liées les parties prenantes d’une telle plateforme ?
End-users
Device
manufacturers
Network
provider
Advertis...
Quelques exemples d’annonces de plateformes pour l’Internet
des objets
Busit
Offer focused on inter-
enterprise data excha...
Quelles sont les barrières à dépasser ?
La littérature économique et stratégique est vaste sur les plateformes, notamment ...
Dans le cadre de cette étude, j’ai besoin de votre opinion pour m’aider à
récolter les données de marché nécessaires à mes...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Objets connectés, quelle plateforme pour l'internet des objets?

2 274 vues

Publié le

Les objets connectés sont amenés à se multiplier pour entrer dans le quotidien de l'Homme. Mais sans une plateforme d'échange de données entre les objets connectés, le marché de l'Internet des Objets ne pourra pas atteindre son apogée. Cette présentation étudie la faisabilité d'une telle plateforme de l'Internet des objets : rentabilité, parties prenantes, défis,...

Publié dans : Technologie
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 274
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
465
Actions
Partages
0
Téléchargements
47
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Objets connectés, quelle plateforme pour l'internet des objets?

  1. 1. Objets connectés : Quelle plateforme pour l’Internet des Objets ?
  2. 2. Je rédige actuellement une dissertation professionnelle portant sur la faisabilité d’implémentation d’une plateforme pour l’Internet des Objets Thibaut WATRIGANT • Etudes : Ecole Polytechnique & HEC Paris • Expériences Professionnelles : Infosys Ltd (consultant digital), Eleven strategy (consultant digital), Aruco (CMO&Editeur) Titre de l’étude : Multi-sided platform for the Internet of Things Problématique d’étude : Could a data-exchange based Internet of Things platform be operationally implementable and profitable? How to manage acquiring and retaining the different sides of the platform?
  3. 3. Parties abordées dans la présentation 1 • L’Internet des objets a-t-il besoin d’une plateforme ? 2 • Quelles parties prenantes pour une telle plateforme ? 3 • Comment sont liées les parties prenantes d’une telle plateforme ? • Quelques exemples d’annonces de plateformes pour l’Internet des objets 4 • Quelles sont les barrières à dépasser ?
  4. 4. L’Internet des objets a-t-il besoin d’une plateforme ? • Les objets connectés apportent de la valeur ajoutée par le service qu’ils offrent grâce à la communication de l’objet avec son environnement. Ainsi, Withings ne vend pas une balance mais un service de coach fitness grâce à l’échange de données entre ses différents objets connectés (entre balance connectée et bracelet connecté par exemple). L’échange de données peut donc ajouter de la valeur à l’offre connectée en proposant un service centré sur la personne (l’acheteur) et non pas sur l’objet en lui-même. • Or dans la plupart des cas, les objets connectés de différentes marques ne peuvent communiquer directement entre eux car s’appuient sur des différentes technologies de communication. Le service sur lequel s’appuie l’objet est par conséquent bien trop centré sur l’objet et non sur l’utilisateur. C’est via le Cloud que les objets connectés peuvent communiquer et profiter de l’agrégation de data provenant de sources différentes pour proposer des services centrés sur l’utilisateurs, plus fiables, plus contextuels et plus précis. • Une plateforme sur le Cloud permettant d’échanger des données est donc nécessaire pour pallier à ces problèmes d’interopérabilité et pour augmenter la valeur des services proposés par les objets connectés via un échange de données en temps réel.
  5. 5. Quelles parties prenantes pour une telle plateforme ? Une structure sur le Cloud permettant d’échanger des données est donc nécessaire pour ajouter de la valeur sur le marché de l’Internet des Objets, valeur qui sera répartie entre : • Les clients finaux, qui verront plus d’utilité aux services proposés par les objets connectés. • Les constructeurs d’objets connectés, qui pourront vendre plus cher leurs services orientés autour des objets connectés. • Les fournisseurs de solutions logicielles liées aux données (traitement de Big Data par exemple) qui pourront tirer des sources de revenues via le traitement et l’analyse de données en proposant leurs services sur la plateforme. • Les fournisseurs de services (développeurs) qui, sans forcément développer un produit connecté, peuvent coder pour un service lié à un objet connecté et utilisant les données de la plateforme. • Les supports de réseau (par exemple Sigfox) pour les objets connectés qui feront transiter plus de données via leurs réseaux si plus de capteurs et objets connectés sont vendus sur le marché. • Les annonceurs publicitaires qui, sous réserve de l’accord des clients et de l’administrateur de la plateforme, pourront utiliser les données de la plateforme pour afficher des publicités toujours plus ciblées et contextuelles. • L’administrateur de la plateforme.
  6. 6. Comment sont liées les parties prenantes d’une telle plateforme ? End-users Device manufacturers Network provider Advertisers & data users Service providers Software providers - - - Effet réseau (“network effect”)
  7. 7. Quelques exemples d’annonces de plateformes pour l’Internet des objets Busit Offer focused on inter- enterprise data exchange Numerous partners Offer focused on intra- enterprise IoT backing Few partners
  8. 8. Quelles sont les barrières à dépasser ? La littérature économique et stratégique est vaste sur les plateformes, notamment David S. Evans qui analyse les modèles économiques des plateformes dans son ouvrage Platforms Economics – Essays on multi-sided Business. Il définit une plateforme comme une structure connectant différents agents économiques liés par des externalités de réseau (la présence d’un certain agent incite d’autres agents à rejoindre la plateforme). • Evans évoque le problème de l’oeuf et de la poule comme inhérent à la création des plateformes : “la présence de l’agent A attire l’agent B. La présence de l’agent B attire l’agent A. Mais comment attirer un des agents lorsque ni l’agent A ni l’agent B n’est initialement pas présent dans la plateforme ?”. Souvent les plateformes peuvent inciter financièrement (en vendant à perte ou sans faire de bénéfice) un des acteurs pour attirer le second et faire des bénéfices sur ce dernier. Elles peuvent également faire parler de leur réputation (si l’administrateur est Google, Intel ou Cisco par exemple, les acteurs auront plus confiance pour rejoindre la plateforme). • Des challenges d’ordre légal peuvent également survenir lorsqu’une telle plateforme grandit et prend le monopole de son marché pouvant ainsi contrôler les prix qu’elle affecte à ses différents clients. • Dans le cas d’une plateforme de l’internet des objets, des challenges technologiques supplémentaires qui s’ajoutent à la création d’une telle plateforme qui doit être fiable, fonctionner en temps réel et assurer la sécurité de la donnée. Les formats de stockage de données doivent de plus être universels et utilisables par tous.
  9. 9. Dans le cadre de cette étude, j’ai besoin de votre opinion pour m’aider à récolter les données de marché nécessaires à mes recherches Veuillez trouver ici le lien du questionnaire (il vous prendra 4 minutes) http://goo.gl/forms/k15KRHQgzR

×