« Séminaire Parasitoses Transmises par l’eau et lesaliments en Asie du Sud-est»THEME: Filarioses humaines asiatiquesÉpidém...
Plan de présentation1- Généralités1-1. Définition1-2. Intérêt2- Epidémiologie3- Cycle évolutif4- Pathogénie5- Diagnostic6-...
1-Généralités (1)1- Définition: Les Filarioses sont des parasitoses tropicales dues ànématodes de la famille des Filaridés...
1-Généralités(2)1-2. Intérêt Filarioses lymphatiques (FL) représentent problème majeur santé publiquedans le monde(Rappor...
1-Généralités(2) Fardeau socio-économique significatif en zoned’endémie: manque à gagner 842M US$ chaque annéeattribuable...
2-Epidémiologie (1)• Les Filarioses lymphatiques sont très rependues en Asie ycompris en zones urbaines, rôle de l’urbanis...
2-Epidémiologie (2)2-1. Répartition géographique07/06/2013Seminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Ju...
2- Epidémiologie (3)2-2. ParasitesAdultes: macrofilaires, vers ronds, filiformes, blancs, grandelongévité(8-15ans dans ly...
2- Epidémiologie (4)2-2. ParasitesLarves: microfilaires, passent périodiquement surtoutla nuit dans le sang(périodicité n...
2- Epidémiologie (5)2-3. Vecteurs: Hôtes intermédiaires, moustiques femelleshématophages du genre Culex sp(quinquefasciat...
2- Epidémiologie (6)2-4. Réservoir Homme: hôte définitif pour Wuchereria bancrofti Homme et animaux(chat, chien, singes)...
3-Cycle évolutif07/06/2013Seminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201312
4-Pathogénie (1) L’invasion de l’organisme humain par les larves infestantes(stade L3) deW. bancrofti, B. malayi et B. ti...
 Les vers adultes localisés dans les vaisseaux lymphatiquesGène à la circulation lymphatique + irritation des endothélium...
5-Diagnostic (1)Signes cliniques Formes Asymptomatiques: fréquentes Formes symptomatiques• Manifestations aiguës• Manif...
Manifestations aiguës (1) Lymphangites aiguës des membres: avec oedèmeinflammatoire et douloureux autour d’un cordonlymph...
Manifestations aiguës (2) Adénites aiguës: satellites d’une lymphangite(adénolymphangites) ou isolées, siègent le plus so...
Manifestations chroniques fréquentes Hydrocèle: secondaire à des épisodes de funiculite oud’orchiépididymite ou primitive...
Manifestations chroniques occultesManifestations respiratoiressyndrome de Weingarten (poumon éosinophile filarien)Il assoc...
Manifestations cliniques de la Filarioselymphatique07/06/2013Seminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8...
 Signes paracliniquesBiologie Approche du diagnostic- hyperéosinophilie sanguine Diagnostic indirect:- Sérologie:-Rech...
5-DIAGNOSTIC(7)Diagnostic direct- Parasitologique: mise en évidence des microfilaires sanguicolesdans le sang à l’état fr...
6- Traitement (1)Traitement médical Diethylcarbamazine (DEC): NOTEZINE Cp à 100mgPosologie: 6mg/kg/j en PUEffets seconda...
6- Traitement (2) Doxycycline: Cp à 200mgPosologie: 200mg/j pendant 8 semainesIndication: Filariose à W. bancrofti associ...
6- Traitement (3)Traitement associé:- Repos- Antihistaminiques ou corticoïdes (effetssecondaires du DEC)- Mesures d’hygiè...
7- Prévention (1) Distribution massive de médicaments(DMM)But: interrompre la transmission en diminuantconsidérablement l...
7- Prévention (2)07/06/2013Séminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201327
7- Prévention (3)Lutte anti-vectorielle: Élimination des gites larvaires Utilisation de moustiquairesimprégnées d’insec...
8-Conclusion• La Filariose humaine lymphatique est l’une des maladiestropicales négligées qui pose un véritable problème d...
9-Références• OMS: Global Pragram for Elimination of Lymphatic Filariasis, Rapport desituation 2000-2009 et Plan stratégiq...
Merci pour votre aimableattention07/06/2013Seminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201331
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Filarioses humaines asiatiques Épidémiologie, Diagnostic, traitement et Prévention

3 237 vues

Publié le

Séminaire Parasitoses Transmises par l’eau et les aliments en Asie du Sud-est
1- Généralités
1-1. Définition
1-2. Intérêt
2- Epidémiologie
3- Cycle évolutif
4- Pathogénie
5- Diagnostic
6-Traitement
7- Prévention
5- Conclusion
6- Références

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 237
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
16
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Filarioses humaines asiatiques Épidémiologie, Diagnostic, traitement et Prévention

  1. 1. « Séminaire Parasitoses Transmises par l’eau et lesaliments en Asie du Sud-est»THEME: Filarioses humaines asiatiquesÉpidémiologie, Diagnostic, traitement et PréventionGroupe 3: Thidachanh, Sotsay, Thuan, Mamadou07/06/2013 1Séminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 2013
  2. 2. Plan de présentation1- Généralités1-1. Définition1-2. Intérêt2- Epidémiologie3- Cycle évolutif4- Pathogénie5- Diagnostic6-Traitement7- Prévention5- Conclusion6- Références07/06/2013Séminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 20132
  3. 3. 1-Généralités (1)1- Définition: Les Filarioses sont des parasitoses tropicales dues ànématodes de la famille des Filaridés, transmises par un arthropode vecteur.Les espèces filariennes décrites chez l’homme se répartissent: Filarioses pathogènes Filarioses lymphatiques: vaisseaux lymphatiques- Wuchereria bancrofti Asie, Afrique, Amérique centrale et du Sud)- Brugia malayi Exclusivement en Asie- Brugia timori Asie Filarioses Cutanéo-dermiques: tissu sous-cutané- Onchocerca volvulus Onchocercose (Afrique, Amérique centrale)- Loa loa Loase (Afrique centrale) Filarioses peu ou pas pathogènes: tissu sous-cutané et séreuses- Mansonella: perstans, streptocerca, ozzardi Mansonelloses(Afrique, Amérique centrale)07/06/2013Séminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 20133
  4. 4. 1-Généralités(2)1-2. Intérêt Filarioses lymphatiques (FL) représentent problème majeur santé publiquedans le monde(Rapport OMS, 2012):- 1,3 milliards d’individus vivant dans zones d’endémie sont exposées aurisque d’infestation par FL- Plus de 120 millions de personnes sont actuellement infectéesL’Asie du Sud-Est supporte la plus forte charge FL dans monde:- 65% population mondiale à risque, soit 873 millions de personnes- 60 millions des personnes infectées Maladie de la pauvreté, négligée, stigmatisante et responsable:- D’incapacités permanentes: 40 millions population infectée dans lemonde- Lésions génitales: 25 millions de personnes atteintes(OMS)- Eléphantiasis: 15 millions de personnes atteintes(OMS)07/06/2013Séminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 20134
  5. 5. 1-Généralités(2) Fardeau socio-économique significatif en zoned’endémie: manque à gagner 842M US$ chaque annéeattribuable couts traitement et réduction temps travail chezpatients et ménages touchés en Inde (Ramaiah et al.,2009) Traitement médicamenteux de masse possible: de 43%transmission dans population à risque (Rapport OMS, 2011) Priorité pour l’OMS: programme mondial pour l’éliminationde la filariose lymphatique (GPELF) d’ici 202007/06/2013Seminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 20135
  6. 6. 2-Epidémiologie (1)• Les Filarioses lymphatiques sont très rependues en Asie ycompris en zones urbaines, rôle de l’urbanisation sauvage• Elles sont endémiques dans 9 pays de la région:Bangladesh, Indonésie, Myanmar, Népal, Malaisie, Srilanka, Thailande, Timor et l’Inde où la population à risqueatteint 600 millions de personnes• Toutes les filaires parasites responsables de la filarioselymphatique sont présentes:- Wuchereria bancrofti: 89% infestations- Brugia malayi: 11% infestations- Brugia timori: 1% infestations07/06/2013Séminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 20136
  7. 7. 2-Epidémiologie (2)2-1. Répartition géographique07/06/2013Seminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 20137
  8. 8. 2- Epidémiologie (3)2-2. ParasitesAdultes: macrofilaires, vers ronds, filiformes, blancs, grandelongévité(8-15ans dans lymphatiques), de taille variable-Male: 3-6 cm sur 1/10 cm, queue incurvée-Femelle:10-20 cm, vivipare (pond embryons=microfilaires)07/06/2013Séminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 20138Male Femelle
  9. 9. 2- Epidémiologie (4)2-2. ParasitesLarves: microfilaires, passent périodiquement surtoutla nuit dans le sang(périodicité nocturne)- Dimensions: 300µm sur 8µm- Pourvues de gaines- Survie: 3-4 mois07/06/2013Séminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 20139Microfilaire de W. bancrofti Microfilaire de Brugia malayi
  10. 10. 2- Epidémiologie (5)2-3. Vecteurs: Hôtes intermédiaires, moustiques femelleshématophages du genre Culex sp(quinquefasciatus…): sévit en milieu urbain, gites larvaires eneaux souillées, activités nocturnes Anophèle sp(gambiae, funestus): sévit en milieu rural, activitésnocturne Aèdes polynesiensis: gites larvaires(petites collections d’eau), activitédiurne, transmet la forme sub-périodique de W. bancrofti varietepacifica Mansonia sp: sévit en milieu rural, activité nocturne, transmet le genreBrugia07/06/2013Séminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201310
  11. 11. 2- Epidémiologie (6)2-4. Réservoir Homme: hôte définitif pour Wuchereria bancrofti Homme et animaux(chat, chien, singes): hôtes définitifs pourBrugia malayi et timori2-5. Transmission Microfilaires transmises à l’insecte vecteur lors de la piqure d’unsujet parasité Chez le vecteur, microfilaires larves infestantes en quelquessemaines Larves infestantes sont transmises à un individu sain lors d’unenouvelle piqure07/06/2013Séminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201311
  12. 12. 3-Cycle évolutif07/06/2013Seminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201312
  13. 13. 4-Pathogénie (1) L’invasion de l’organisme humain par les larves infestantes(stade L3) deW. bancrofti, B. malayi et B. timori a généralement liée de façoninsidieuse En général, les 3 espèces de filaire déterminent la meme pathologiehumaine si ce n’est que l’atteinte génitale et rénale se limitent presqueexclusivement aux infestations par W. bancrofti Les manifestations cliniques très diverses résultent des conflitsmécaniques et immunologiques entre le parasite et son hote07/06/2013Seminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201313
  14. 14.  Les vers adultes localisés dans les vaisseaux lymphatiquesGène à la circulation lymphatique + irritation des endothéliumsAccidents aigus précoces(en relation avec parasite vivant) Progressivement, surviennent dans la phase chronique:- Stagnation de la lymphe- Hypertrophie sclérofibreuse du derme- Lymphoedème : élephantiasis spectaculaire- Surinfection bactérienne Un germe, le wolbachia, semble etre en endosymbiose avec filaire,lui permettant de moduler l’immunité du patient contaminé et deprovoquer la réaction inflammatoire07/06/2013Seminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 2013144-Pathogénie (2)
  15. 15. 5-Diagnostic (1)Signes cliniques Formes Asymptomatiques: fréquentes Formes symptomatiques• Manifestations aiguës• Manifestations chroniques• Invasion non spécifique, fièvre, arthralgies,manifestations respiratoires asthmatiformes• État : manifestations cliniques dues aux filairesadultes(FA)
  16. 16. Manifestations aiguës (1) Lymphangites aiguës des membres: avec oedèmeinflammatoire et douloureux autour d’un cordonlymphangitique + fièvre + adénite régionale satellite Episodes génitaux aigus :- Funiculite aiguë- lymphangite du scrotum- Orchi-épididymite- lymphangite du sein chez la femme5- Diagnostic (2)
  17. 17. Manifestations aiguës (2) Adénites aiguës: satellites d’une lymphangite(adénolymphangites) ou isolées, siègent le plus souvent auxaires inguinales Lymphangites aiguës profondes : par atteinte filarienne destroncs lymphatiques profonds, elles entrainent:- fièvre- syndrome douloureux abdominal ou thoracique aigu.Ces manifestations aigues sont caractérisées par une guérisonrapide mais des récidives fréquentes5-Diagnostic (3)
  18. 18. Manifestations chroniques fréquentes Hydrocèle: secondaire à des épisodes de funiculite oud’orchiépididymite ou primitive Varicocèle lymphatique lymphangiome pédiculé Adénite chronique Adénolymphocèle Varices lymphatiques: avec ruptures externes, internesou profondes Lymphoedème: gonflement d’un membre Éléphantiasis: hypertrophie sclérofibreuse du dermeet l’hypoderme à localisations diverses succédant à descrises récurrentes de lymphangites. Elle peut aboutir àinfirmités monstrueuses incapacité permanente5-Diagnostic (4)
  19. 19. Manifestations chroniques occultesManifestations respiratoiressyndrome de Weingarten (poumon éosinophile filarien)Il associe:- Dyspnée, toux quinteuse, atteinte marquée de l’état général- râles sibilants ou sous crépitants-nodules à la radiographie pulmonaire et/ou au scanner (microou macronodules)- hyperéosinophilie sanguine constante, élevée- microfilarémie non décelable- Microfilaires dans poumons, foie, rate, ganglions5-Diagnostic (5)
  20. 20. Manifestations cliniques de la Filarioselymphatique07/06/2013Seminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201320
  21. 21.  Signes paracliniquesBiologie Approche du diagnostic- hyperéosinophilie sanguine Diagnostic indirect:- Sérologie:-Recherche d’anticorps antifilariens par ELISA-Recherche d’antigènes circulants(Og4C3, AD12) des filaires adultes dansle serum du patient à travers un test rapide (ICT Filariasis Test) sensibleà 99%5-DIAGNOSTIC(6)Test négatif Test positif
  22. 22. 5-DIAGNOSTIC(7)Diagnostic direct- Parasitologique: mise en évidence des microfilaires sanguicolesdans le sang à l’état frais ou après concentration(leucoconcentration, Goutteépaisse…)Prélevement sanguin nocturne 22-2h(périodicité microfilaires)- Examen histologique: ganglions avec mise en évidence FA et mf- PCR: détection du filaire dans échantillons de sang07/06/2013Seminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201322
  23. 23. 6- Traitement (1)Traitement médical Diethylcarbamazine (DEC): NOTEZINE Cp à 100mgPosologie: 6mg/kg/j en PUEffets secondaires: prurit, manifestations allergiques Ivermectine: MECTIZAN Cp à 6mgPosologie: 200-400µg/Kg en PU tous les 6 mois Albendazole: ZENTEL Cp à 400mgPosologie: 400mg X2/j pendant 21 joursSchéma thérapeutique recommandé par OMS: dose uniquede 2 médicaments associés Albendazole + Ivermectineou Albendazole + Dyethylcarbamazine07/06/2013Séminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201323
  24. 24. 6- Traitement (2) Doxycycline: Cp à 200mgPosologie: 200mg/j pendant 8 semainesIndication: Filariose à W. bancrofti associé à Wolbachia Traitement chirurgical: exérèse (hydrocele, elephantiasis desmembres, du scrotum et du sein)07/06/2013Séminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201324
  25. 25. 6- Traitement (3)Traitement associé:- Repos- Antihistaminiques ou corticoïdes (effetssecondaires du DEC)- Mesures d’hygiène générale notammentdans le lymphoedème des membres: soinscutanés, élévation du membre, portage deschaussures adaptées…07/06/2013Séminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201325
  26. 26. 7- Prévention (1) Distribution massive de médicaments(DMM)But: interrompre la transmission en diminuantconsidérablement la microfilarémieStratégie- Réaliser une cartographie de la maladie pour savoir oùadministrer les médicaments- Distribution massive à l’ensemble de la communautéchaque année pendant 5-6 années sous forme dedoses uniques de 2 médicaments: Albendazole +Ivermectine ou Albendazole + DEC- Suivi – évaluation- Surveillance post-DMM07/06/2013Séminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201326
  27. 27. 7- Prévention (2)07/06/2013Séminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201327
  28. 28. 7- Prévention (3)Lutte anti-vectorielle: Élimination des gites larvaires Utilisation de moustiquairesimprégnées d’insecticides Pulvérisations d’insecticides à effetrémanent07/06/2013Séminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201328
  29. 29. 8-Conclusion• La Filariose humaine lymphatique est l’une des maladiestropicales négligées qui pose un véritable problème de santépublique en Asie• L’espèce Wuchereria bancrofti est à l’origine de 90% desinfestations• Les manifestations cliniques très diverses sont marquéesdans la phase chronique par l’installation d’un éléphantiasisresponsable d’incapacités permanentes• Un traitement de masse est possible et permet de réduire latransmission dans la communauté• La lutte anti-vectorielle garde une place importante07/06/2013Seminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201329
  30. 30. 9-Références• OMS: Global Pragram for Elimination of Lymphatic Filariasis, Rapport desituation 2000-2009 et Plan stratégique 2010-2020REH 2011, 86, 76-78• Malaval T; Wolbachia endosymbiotes de Wuchereria bancrofti.Dernières connaissances sur la pathogénie des filarioses lymphatiqueset nouvelles perspectives thérapeutiques, 2007• OMS: Filariose lymphatique. Aide mémoire No 102. Mars 2012• Carmes B., Esterre P.: Filarioses EMC Maladies infectieuses, 2012;9(2):1-19• http://www.med.cmu.ac.th/dept/parasite/public/Filariasis.htm• http://umvf.omsk-osma.ru/campusparasitologiemycologie/cycle2/poly/3600faq.html• http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs102/fr/07/06/2013Seminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201330
  31. 31. Merci pour votre aimableattention07/06/2013Seminaire Parasitoses transmises par leauet aliments IFMT 5-8 Juin 201331

×