<ul><li>Pétrole, technologies, croissance, ….. </li></ul><ul><li>Quelques réflexions sur le sujet…… </li></ul>
<ul><li>Émissions CO2  =  ∏  </li></ul><ul><li>Intensité Carbone de l'économie </li></ul><ul><li>Production par personne <...
 
Population…. Croissance de 1,5 ? <ul><li>Régulation possible  </li></ul><ul><li>« Soft » </li></ul><ul><ul><li>Contrôle de...
IMPERATIF : /2  d’ici 2050 ? <ul><li>Émissions CO2  =  ∏  </li></ul><ul><li>Intensité Carbone de l'économie </li></ul><ul>...
<ul><li>Intensité carbone de l'économie  =  ∏  </li></ul><ul><li>Contenu CO2 de L’énergie  </li></ul><ul><li>Intensité éne...
CO2=Emissions de GES POP=Population PIB/POP=Production/personne CO2/TEP=Intensité carbone de l’énergie CO2/PIB= Intensité ...
Source: Raupach, 2007 CO2 POP PIB/POP CO2/TEP CO2/PIB TEP/PIB
Quelques scénarios: Source  : Minqi Li  Climate Change, Limits to Growth, and the Imperative for Socialism   Aucun scénari...
Avec CO2 8 Gtep Sans CO2 3 GTep Avec CO2  3 Gtep MAX Sans CO2 ???  GTep Décroissance Energétique Même avec du nucléaire, d...
<ul><li>Juste des règles de 3 et quelques stats montrent que, sous contrainte carbone :  </li></ul><ul><ul><li>la décroiss...
Des arguments sans idéologie… (Bis !)  <ul><li>Quel taux de décroissance, quel niveau energique, .. sont ils nécessaires p...
« Augmenter l’efficacité énergétique » <ul><li>Pas si simple… </li></ul><ul><li>Ne suffit pas </li></ul>Effet rebond : Eff...
Pétrole : problèmes annoncés D’après Höök, Hirsch et Aleklett- 2009
Pétrole : plus dure sera la chute… /2 en 15ans <ul><li>« Le public et de nombreux gouvernements semblent être inconscients...
Crise énergétique = crise économique ? <ul><ul><li>2003=> Juillet 2008 : le baril est passé de 30 à 147 $  </li></ul></ul>...
Crise énergétique = crise économique ?
Pétrole / PIB
Décroissance par paliers ?
Taux de profit / Energie Source: Michel Husson, 2009
«  Commençons  d'abord  par développer les transports en commun et la voiture électrique » (S. Royal, Septembre 2009) «   ...
Améliorer les transports en commun ? <ul><ul><li>Objectif Grenelle :  Réduire de 20 % la part des émissions de GES dans le...
« Développer la voiture électrique » <ul><li>Y-a-t-il un avenir pour la voiture électrique ?  Probablement </li></ul><ul><...
Le pétrole met la barre très haut ! <ul><li>Les avantages des hydrocarbures naturels sont immenses ! </li></ul><ul><ul><li...
Des investissement énormes… <ul><li>Plateforme : 4.5 Md$ </li></ul><ul><li>Forage  profonds , Sable bitumineux, Coal To Li...
La  technologie  ne  suffira  pas… Exemple de scenario:
Croissance en bonheur… Source:  Inglehart and Klingeman 2000.
Croissance et IDH
Développement ou Energie ?  CUBA
Un plancher de décroissance ? <ul><li>1 tep / hab / an pour IDH correct,  à minima </li></ul><ul><li>Si égalité parmi 9 Md...
Reconversion écologique dans monde décroissant ? <ul><li>Dans un monde sous contrainte énergétique/carbone, TOUT CHANGEMEN...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Croissance, Energie et Technologie

1 053 vues

Publié le

Publié dans : Technologie, Business
1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Ensemble très bien documenté...et qui n'a malheureusement pas pris une ride. Bravo pour le travail.
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 053
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
30
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • On part d’une petite équation, dont la justesse est évidente : tout les termes s’annules ! L’intéret est que ca permet de mettre en évidence des termes qui sont largement étudiés, mais séparément, par les économistes, les écologistes et les démographes. LE 1 ere terme est l’Intensité Carbone de l&apos;économie = combien de CO2 pour produire 1 $ de PIB Le 2 eme terme est la Production par personne : PIB par habitant (30 000 $ en France) Le dernier terme est la population Cette équation est aussi appelée IPAT Ce qui nous interesse ici ce sont les évolutions des différents termes les uns par rapport aux autres
  • La concentration en C02 doit, et sera divisée par 2. DOIT, car nous devons impérativement limiter les concentrations en CO2 en dessous de 450 ppm SERA, car le stock en carbone etant fini, sa consomation baissera un jours ou l’autre, qu’on le veuille ou non
  • Nous sommes 6 Md d’habitants, et les démographes prévoient une stabilisation vers les 9 Md Ce ne sont que des prévisions, et les choses peuvent significativement changer, soit par la régulation, soit par les mécanismes habituels que sont famines, maladies et guerres.
  • Les emissions de GES doivent être divisée par 2. Si la popilation croit d’un facteur 1.5, et avec une croissance de 2% sur 50 ans , soit 2,7 arrondi à 3, l’intensité CO2 de l’économie doit être divisée par … 2*1,5*3 = 9 !
  • l&apos;intensité énergétique de l’économie s’est améliorée de 30% dans le monde en 35 ans, période qui inclut la suite du double choc pétrolier de 1973-1979 et la multiplication par 10 des prix du pétrole, ce qui a constitué une incitation autrement plus puissante à faire des efforts que la morale. La prolongation d&apos;un taux de diminution identique amènerait une réduction de 40% en 50 ans environ, mais c’est peut-être faire preuve d’optimisme, car comme pour l’intensité CO2 de l’économie ce ratio évolue dans le mauvais sens depuis 4 à 5 ans, et ce sont les premiers efforts les plus faciles.
  • Ce diagramme issue d’une étude récente Nous votons en noir les Emissions de GES, qui croissent, en rouge la p opulation, qui croit aussi, en oragne la croissance du PIB, En bleu clair l’intensité carbone de l’enegie, qui s’est amaliorée pendant les 30 trentes dernières années et qio se dégradeIntensité carbone de l’énergie, de même que l’intensisité ntensité énergétique de l’économie. Donc nous émettons globalement de plus en plus de CO2 pour faire 1 euro de PIB... Le contraire de ce qu’il faudrait faire..
  • Toutes les regions du monde sont en cause, mais partilierement la chine !
  • Nous consommons 11 Gtep, dont 8 avec CO2 et 3 sans CO2. Il faut tout simplement inverser les proportions. Nous n’avons pas droit à plus de 3 Gtep d’energie carbonnées pour stabiliser les emissions de CO2. 8 Gtep sans carbone = Nucléaires : 6000 réacteurs Biomasse : 2/3 des forets mondiales Sequestration de CO2 ? Quelques dizaines de millions d’éoliennes Oublions le photovoltaïque et l’éolien dans ce scénario : même avec de forts taux de croissance, passer des 0,05% actuels (éolien) ou 0,005% actuels (photovoltaïque) dans le total mondial à quelque chose qui soit suffisant pour boucler l’égalité ci-dessus (en 45 ans) est proprement impensable.
  • On arrive au pic de production de pétrole; Depuis 20 ans on trouve moins de pétrole que l’on n’en consomme. Actuellement on consomme 5 fois ce que l’on trouve. Les nouveaux gisements, pétrole non conventionel, eau profondes, bio-carburants, ne changent pas grand-chose au problème. La production se stabilise aux alentours de 85 mb par jours. Petrole conventionel, sables butimineux, gaz de pétrole liquéfié et autres liquides (bio carburants, …)
  • L’AIE (agence Internationale pour L’Energie) jusque ici était très optimiste, et faisait de projections en continuant les courbes Mais l’an dernier elle a regardé de plus près en analyse la production des 800 plus grands puits. Ce qui l’a amené à changer grandement ces projections. Son rapport 2008 prévoit un taux de déplétion des puits en production de 6.7% par an , ce qui correspond à une division par 2 tous les 10 ans. Totalet d’autre confirme que le peak oil est très proche, et avertit les gouvernement de l’urgence d’agir.
  • l’énergie est par définition la grandeur qui accompagne tout changement dans le monde physique. Corrélation forte entre PIB et consommations énergétiques
  • Lithium pour produire quelques centaines de millions de bateries (dans le monde) Electricité pour faire avancer 30 millions de voitures = 200 TWh (60 % prod actuelle) =&gt; 1 million de voiture = 1 EPR
  • Commençons déjà par remarquer que les avantages des hydrocarbures naturels sont immenses : + tout d’abord, ils existent, ce qui n’est pas rien ! + bas coût d’extraction + facilité et bas coût de transport, de distribution et d’emploi (grâce à leur état liquide) + relative sécurité d’usage + … et aussi et surtout une haute densité énergétique ! Quelques éléments de comparaison pour se fixer les idées figurent dans le tableau. Ainsi, pour produire autant d’énergie qu’1 kg de pétrole, il faut : + 2,22 kg de bois + 300 kg de batteries plomb/acide + environ 15 l d’hydrogène comprimé (soit un réservoir de 15 à 30 kg) + 2 camions de 40 tonnes lancés à 116km/h + 43 tonnes d’eau tombant d’une hauteur de 100 m + 1 mg d’uranium (!) + la quantité de chaleur permettant d’élever de 50°C la température de 200 l d’eau
  • Il serait certes possible de produire d’avantage à partir de charbon, pétroles non conventeinnels, etc… mais les invertissements sont énormes, de l’odre de 100 Md $ par ans, et pour des rendements énégetiques décrroissants Note importante : peak oil ne signifie pas ‘fin du pétrole’ – Il reste encore beaucoup de petrole à trouver à à bruler, plus le charbon, le gaz, etc… On a en fait trop de pétrole !
  • Le progrès technique ne suffira pas à réduire les émissions , bien qu’il puisse avoir un effet. L’essentiel devra venir de l’amélioration de l’efficassité énergétique, c’est-à-dire d’une réduction des consommations. Ce scénario, où la technologie permet de réduire de 45 % les GES, est à mon avis optimiste, et insuffisant. CCS signifie « Carbon Captude and Sequestration », est une technique chère et pas encore au point
  • 1000 kgoe = 1 tep
  • Croissance, Energie et Technologie

    1. 1. <ul><li>Pétrole, technologies, croissance, ….. </li></ul><ul><li>Quelques réflexions sur le sujet…… </li></ul>
    2. 2. <ul><li>Émissions CO2 = ∏ </li></ul><ul><li>Intensité Carbone de l'économie </li></ul><ul><li>Production par personne </li></ul><ul><li>Population </li></ul><ul><li>Évolution CO2 = Dépend de </li></ul><ul><li>Progrès Technique </li></ul><ul><li>Croissance </li></ul><ul><li>Démographie </li></ul><ul><li>Variations : </li></ul><ul><li>Identité dite « De Kaya » : </li></ul>Émissions de CO2 Produit Intérieur Brut Population
    3. 4. Population…. Croissance de 1,5 ? <ul><li>Régulation possible </li></ul><ul><li>« Soft » </li></ul><ul><ul><li>Contrôle des naissances </li></ul></ul><ul><ul><li>Scolarisation fillettes </li></ul></ul><ul><ul><li>Niveau de vie, .. </li></ul></ul><ul><ul><li>… </li></ul></ul><ul><li>« Hard » </li></ul><ul><ul><li>Famines, Maladies </li></ul></ul><ul><ul><li>Guerres, Génocides </li></ul></ul>
    4. 5. IMPERATIF : /2 d’ici 2050 ? <ul><li>Émissions CO2 = ∏ </li></ul><ul><li>Intensité Carbone de l'économie </li></ul><ul><li>PIB par habitant </li></ul><ul><li>Population </li></ul>Le scénario « croissance verte » est complètement irréaliste Que peut-on attendre de la technologie ? Scénario CO2/PIB (Technique) PIB/POP (croissance) Population « Croissance Verte » / 9 x 3 (2%/an sur 50 ans) x 1.5 Malthus / 2 x 3 (2%/an) / 3 Décroissant / 1.5 / 2 (-4%/an) x 1.5
    5. 6. <ul><li>Intensité carbone de l'économie = ∏ </li></ul><ul><li>Contenu CO2 de L’énergie </li></ul><ul><li>Intensité énergétique du PIB </li></ul>Malgré 2 chocs pétroliers, la multiplication par 10 du prix du pétrole, la révolution numérique, … l'intensité énergétique de l’économie s’est améliorée de 30% seulement dans le monde en 35 ans. Prolongation : 40 % en 50 ans… et encore …. ! 3O % d’énergie en moins pour 1 $ de PIB en 35 ans 10 % de CO2 en moins pour 1 KWh en 35 ans
    6. 7. CO2=Emissions de GES POP=Population PIB/POP=Production/personne CO2/TEP=Intensité carbone de l’énergie CO2/PIB= Intensité carbone de l’économie TEP/PIB=Intensité énergétique de l’économie Inversion: Nous émettons globalement de plus en plus de CO2 pour faire 1 euro de PIB... CO2 = CO2/PIB * PIB/POP * POP CO2/PIB = CO2/TEP * TEP/PIB Source: Raupach, 2007
    7. 8. Source: Raupach, 2007 CO2 POP PIB/POP CO2/TEP CO2/PIB TEP/PIB
    8. 9. Quelques scénarios: Source : Minqi Li Climate Change, Limits to Growth, and the Imperative for Socialism Aucun scénario étudiés ne permet de stabiliser les émissions de GES à 450 ppm sans décroissance du PIB
    9. 10. Avec CO2 8 Gtep Sans CO2 3 GTep Avec CO2 3 Gtep MAX Sans CO2 ??? GTep Décroissance Energétique Même avec du nucléaire, de séquestration CO2, biomasse, EnR, …, la décroissance énergétique est inévitable ! 2010 2050 : 10% d ’amélioration en 30 ans… Comment mieux faire ?
    10. 11. <ul><li>Juste des règles de 3 et quelques stats montrent que, sous contrainte carbone : </li></ul><ul><ul><li>la décroissance du PIB est inévitable </li></ul></ul><ul><ul><li>Il ne faut pas (trop) compter sur le progrès technique </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>… Y compris concernant les EnR ;-) </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>L’alternative à la décroissance, c’est la baisse drastique de la population. </li></ul></ul><ul><ul><li>« Croissance Verte » est un oxymore </li></ul></ul>
    11. 12. Des arguments sans idéologie… (Bis !) <ul><li>Quel taux de décroissance, quel niveau energique, .. sont ils nécessaires pour garder démocratie, système de santé, éducation, …. ? </li></ul><ul><li>Le progrès technique n’est pas suffisant, mais est nécessaire </li></ul>
    12. 13. « Augmenter l’efficacité énergétique » <ul><li>Pas si simple… </li></ul><ul><li>Ne suffit pas </li></ul>Effet rebond : Efficacité écologique : 3O % d’énergie en moins pour 1 $ de PIB en 35 ans
    13. 14. Pétrole : problèmes annoncés D’après Höök, Hirsch et Aleklett- 2009
    14. 15. Pétrole : plus dure sera la chute… /2 en 15ans <ul><li>« Le public et de nombreux gouvernements semblent être inconscients du fait que le pétrole, duquel dépend la civilisation moderne , s'épuise bien plus rapidement que prévu, et que la production mondiale devrait atteindre un sommet dans 10 ans - au moins une décennie plus tôt que ce que la plupart des gouvernements avaient estimé ». </li></ul><ul><ul><li>Dr Fatih Birol, chef économiste à l’Agence internationale de l’énergie,2009 </li></ul></ul><ul><li>«  La reprise économique est menacée par une crise énergétique  » </li></ul>Prévisions de l’AIE concernant la production de pétrole (scénario de référence, WEO 2008)
    15. 16. Crise énergétique = crise économique ? <ul><ul><li>2003=> Juillet 2008 : le baril est passé de 30 à 147 $ </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Septembre 2008 : Faillite de Lehman Brothers - Coincidence ? </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>L’énergie est nécessaire à tout changement dans le monde physique, par définition </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Il n’y a pas d’activité humaine, économique, .. sans énergie </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Moins d’énergie = moins d’activité économique CQFD </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Tout notre système socioéconomique repose sur l’énergie abondante et pas chère . </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>L’ énergie plus rare et plus chère conduira à un profond changement de société. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les plus démunis seront les plus touchés. </li></ul></ul></ul><ul><li>Mettre un prix au carbone permet d’ANTICIPER et d’accompagner NOS CONCITOYENS à cette rupture. </li></ul>
    16. 17. Crise énergétique = crise économique ?
    17. 18. Pétrole / PIB
    18. 19. Décroissance par paliers ?
    19. 20. Taux de profit / Energie Source: Michel Husson, 2009
    20. 21. «  Commençons d'abord par développer les transports en commun et la voiture électrique » (S. Royal, Septembre 2009) «  On trouvera bien quelque chose en remplacement du pétrole »
    21. 22. Améliorer les transports en commun ? <ul><ul><li>Objectif Grenelle : Réduire de 20 % la part des émissions de GES dans les transports d’ici 2020 </li></ul></ul><ul><ul><li>EXEMPLE : Projet de PDU de TISSEO , septembre 2009 </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Investissements (Transports en Commun) : 2,4 Md€ </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Objectifs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réduction de 9 % de la part des véhicules personnels d’ici 2020 (à 71 % de part modale....) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Augmentation de 7 % des TC </li></ul></ul></ul><ul><li>Sans changement des comportements , et à pression fiscale égale, l’augmentation de l’offre en TC n’aura qu’un rôle réduit dans la réduction des GES </li></ul><ul><li>La taxe carbone permet justement d’influencer ces comportements </li></ul>
    22. 23. « Développer la voiture électrique » <ul><li>Y-a-t-il un avenir pour la voiture électrique ? Probablement </li></ul><ul><li>Peut on électriser le parc actuel d’ici 20 ans, à usage constant ? Surement pas. </li></ul><ul><li>Il faut, entre autres </li></ul><ul><ul><li>Produire beaucoup de lithium, néodymes, samarium, lathane … </li></ul></ul><ul><ul><li>Produire beaucoup d’électricité, sans carbone </li></ul></ul><ul><ul><li>Renforcer le réseau électrique, le rendre ‘intelligent’, … </li></ul></ul><ul><ul><li>Trouver quelques centaines de milliards d’€ d’investissement </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Et les faire payer par le contribuable / consommateur … </li></ul></ul></ul>
    23. 24. Le pétrole met la barre très haut ! <ul><li>Les avantages des hydrocarbures naturels sont immenses ! </li></ul><ul><ul><li>Il « suffit » de pomper ! </li></ul></ul><ul><ul><li>Faible coût d’extraction </li></ul></ul><ul><ul><li>Facilité et faible coût de transport, de distribution et d’emploi (état liquide) </li></ul></ul><ul><ul><li>Relative sécurité d’usage </li></ul></ul><ul><ul><li>Haute densité énergétique </li></ul></ul>d’après JM Jancovici, www.manicore.com Masse requise pour stocker l’équivalent énergétique d’1 kg de pétrole (11,6 kWh soit 1,25 litre environ) Bois Batterie Pb/acide Hydrogène comprimé Masse en mouvement Eau en altitude Uranium Chaleur 2,22 kg > 300 kg 15 à 30 kg (réservoir d’environ 30 litres) 2 camions de 40 tonnes à 116 km/h 43 tonnes tombant de 100 m 1 mg +50°C sur 200 kg d’eau
    24. 25. Des investissement énormes… <ul><li>Plateforme : 4.5 Md$ </li></ul><ul><li>Forage profonds , Sable bitumineux, Coal To Liquid, … </li></ul>> 50 Milliard de $ / Millions de barils/j Ex : Kashagan : 140 Md$ pour 1.5 mb/j « L’ère du pétrole bon marché est terminée. » Nobuo Tanaka, AIE
    25. 26. La technologie ne suffira pas… Exemple de scenario:
    26. 27. Croissance en bonheur… Source: Inglehart and Klingeman 2000.
    27. 28. Croissance et IDH
    28. 29. Développement ou Energie ? CUBA
    29. 30. Un plancher de décroissance ? <ul><li>1 tep / hab / an pour IDH correct, à minima </li></ul><ul><li>Si égalité parmi 9 Md d’habitats => 9 Gtep à produire </li></ul><ul><li>Plus raisonnablement, 12 à 15 Gtep… </li></ul><ul><li>COMMENT ? </li></ul>
    30. 31. Reconversion écologique dans monde décroissant ? <ul><li>Dans un monde sous contrainte énergétique/carbone, TOUT CHANGEMENT EST PLUS DIFFICILE </li></ul><ul><ul><li>La vitesse du changement est contrainte non seulement par le retour d’investissement financier, humain… mais aussi énergétique </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Exemple : si EROI = 7 ans, croissance max = 10 % => Investissements pour EnR, évolutions technos,… problématiques… </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Tout investissement doit être mesuré sous l’aspect des limites physiques et carbone. </li></ul></ul>

    ×