Druetz, recours aux soins des enfants fébriles

208 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
208
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Druetz, recours aux soins des enfants fébriles

  1. 1. Le recours aux soins des enfants fébriles de moins de cinq ans à Kaya Thomas Druetz, Slim Haddad, Seni Kouanda, Valéry Ridde Recherche sur le paludisme Atelier de restitution des résultats Kaya, le 21-22 novembre 2013
  2. 2. Contexte • Au Burkina Faso, le paludisme tue chaque année environ 25 000 enfants de moins de cinq ans • Il constitue le motif de 48 % des consultations dans les centres de santé, et de 68 % des hospitalisations • La majorité des décès pourrait être évitée par une administration rapide de combinaisons thérapeutiques à base d’artémisinine (ACT) • Pas de résistance aux ACT rapportée en Afrique • Rapide = dans les 24 heures suivant l’apparition de la fièvre S. Haddad 2013
  3. 3. Interventions dans le district de Kaya 1. Avril 2010 : PECADO 2. Septembre 2010 : BMG (Bill & Melinda Gates) 3. Juillet 2010 : STC (Save the Children) Les ASC ont continué de vendre les ACT au prix subventionné, même après l’introduction de la gratuité dans les centres de santé. S. Haddad 2013
  4. 4. Objectif de l’étude 1. Quel est le recours aux soins des enfants de moins de cinq ans qui présentent un accès fébrile ? 2. Quel est l’effet de l’introduction de la gratuité sur le recours aux soins des enfants fébriles de moins de cinq ans ? S. Haddad 2013
  5. 5. Méthodologie Données individuelles • Panel : 2000 ménages sélectionnés de façon aléatoire dans la zone à l’étude • 15 villages dans un rayon de 20 km autour de la ville • 2 secteurs urbains • Questionnaire administré en période de haute transmission en 2011 et 2012 2011 Enfants <5 ans Enfants ayant été malade (en %) 2012 1721 1905 532 (31 %) 484 (25 %) • Mesures transversales répétées S. Haddad 2013
  6. 6. Méthodologie (2) Données de registres • Registres de consultation ont été saisis et encodés • Kaya : 3 centres de santé ruraux, 2 centres de santé urbains • Période : de janvier 2005 à novembre 2013 • Site de comparaison (Zorgho) • 3 centres de santé ruraux, 1 centre de santé urbain • Période identique • Mesures et analyses longitudinales S. Haddad 2013
  7. 7. Résultats (1) 1. Le recours en première intention se fait rarement auprès de l’ASC Premier recours des enfants ayant connu un épisode de maladie au cours de 15 jours précédant l’enquête S. Haddad 2013
  8. 8. Résultats (2) • Milieu urbain : quasiment aucun enfant n’a consulté un ASC • Milieu rural : moins de 1 sur 12  Raisons ? Ignorance de l’existence de l’ASC, faible disponibilité, absence de local de consultations, ruptures en ACT, coût des médicaments, … • Le CSPS est le premier choix. • La catégorie « autre » a augmenté là où le recours au CSPS a diminué, et vice-versa. • Entre 3 % et 8 % des enfants fébriles n’ont eu aucun recours Premier recours 2011 Urbain ASC 1 % (loti) CSPS 68 % Autre 29 % Aucun 3 % Urbain ASC 2 % (non loti) CSPS 42 % Autre 52 % Aucun 5 % Rural ASC 8 % CSPS 50 % Autre 37 % Aucun 5 % à Kaya 2012 0% 56 % 36 % 7% 0% 68 % 26 % 6% 7% 55 % 30 % 8% S. Haddad 2013
  9. 9. Résultats (3) 2. L’introduction de la gratuité modifie les pratiques de consultation S. Haddad 2013
  10. 10. Résultats (4) Nombre moyen de consultations par centre de santé Consultations d’enfants de moins de 5 ans ayant reçu un diagnostic de paludisme dans un centre de santé rural S. Haddad 2013
  11. 11. Résultats (5) Comparaison du premier recours en 2011 (milieu rural) ASC CSPS Différence Parent non informé de la gratuité a 19 % 15 % Parent informé de la gratuité Premier recours b 7% 55 % (b-a) -12 % 39 % (b-a) / a -64 % 256 % Écart absolu Écart relatif S. Haddad 2013
  12. 12. Résultats (6) 3. Tous les enfants ne bénéficient pas également de l’introduction de la gratuité dans les CSPS S. Haddad 2013
  13. 13. Résultats (7) Fièvre sans signe de complications Fièvre avec signe de complications Consultation d'un CSPS en 1er recours (%) Consultations du CSPS en 1er recours dans un contexte de gratuité 100% 80% 60% 40% 20% 0% <1 1-5 >5 Distance du CSPS (en km) 0 1 2 3 4 Âge de l'enfant (en années) S. Haddad 2013
  14. 14. Conclusion Insuccès de la PECADO en milieu urbain  Opportun d’y maintenir la PECADO ? Effet de substitution des ASC en milieu rural par l’introduction de la gratuité  La PECADO pourrait-elle contribuer à y réduire les inégalités persistantes d’accès aux CSPS ? S. Haddad 2013

×