LA RÉVOLUTION DUM-COUPONINGThomas BromheadAmin El hajjamOlivier VO
SOMMAIRE1. Introduction2. Le fonctionnement3. Sociologie: comprendre le consommateur4. Cas concrets5. Enjeux et évolutions...
LE FONCTIONNEMENT DUMOBILE COUPONING
« Pratique consistant à proposer des bonsde réduction aux clients. » Mercator,Jacques LENDREVIE, Julien LEVY, DenisLINDO
Les formats de coupons Le coupon papier Points négatifs : coûts d’impressions et de distribution
Les formats de coupons L’e-coupon Points négatifs : procédure longue et coûts d’impression
Le mobile coupon
Les méthodes d’envoi de m-couponLe Geofencing Réception d’un coupon en entrant dans une zonegéographique déterminée Via ...
Les méthodes d’envoi de m-couponLes applications « Local Based Service » L’utilisateur signale sa position via une applic...
Les méthodes d’envoi de m-couponLe NFC (Neaf Field Communication) Toutes les informations sont stockés dans une puceélect...
Les méthodes d’envoi de m-couponLe QR (Quick responsive) code Code barre en deux dimensions pouvant contenir desinformati...
 Les méthodes d’envoi/découverte
Les méthodes d’envoi de m-couponSMS ou MMS: La plus ancienne méthode d’envoi m-coupon Envoi d’un coupon à l’utilisateur ...
Les supports de campagnesm-couponingUne offre texte ou un code
Les supports de campagnesm-couponingUn code barre
Comprendre les attenteset les utilisations duconsommateur.
SOCIOLOGIE010203040506018-24 25-34 35-44 45-54 55-64 65 +Répartition des utilisateurs en fonction de lâge, en pourcentage
BRUITS DE COULOIR
SOCIOLOGIE Que font-ils des m-coupons trouvés?0 5 10 15 20 25 30 35Imprimer loffre ou la promotionRechercher plus de déta...
SOCIOLOGIE Etude Sociologique IAE Tours 10/2012 27 entretiens semi-directifs en face à face 41 personnes très hétérogèn...
Conclusions de l’étude Valeur perçue est faible En cause, des coûts perçus trop nombreux Economies insuffisantes Produ...
Quelquesapplications!
 Centre commercial « La vache noire » (Val de Marne -94) – Mars2013Fonctionnalités : - Dématérialiser ses cartes de fidé...
Le geofencing ça ressemble àquoi? Centre commercial « La vache noire » (Val de Marne -94) – Mars2013Fonctionnalités : Dé...
Le geofencing ça ressemble àquoi? Apple et Passbook : Lancé en Septembre 2012avec la volonté de se faire une place dans l...
Le geofencing ça ressemble àquoi? Apple et Passbook
Le geofencing ça ressemble àquoi? Apple mais pas seulement…
Mcouponing et NFC Peu d’opérations réalisées surtout en raison de lafaiblesse de l’équipement
+Mcouponing et le social++ = CA + 29%Le group couponing :plus vous partagez votre bon, plus il prend de la valeur!
+Mcouponing et le socialLes coupons « progressifs »plus les gens les utilisent, plus ils prennent de la valeur.0,75$ offer...
ENJEUX ETEVOLUTIONS
La réaction du consommateur L’utilisateur met en place des mécanismes derésistance que l’entreprise doit prendre en compt...
LE M-COUPON, UNE REPONSEADEQUATE 3 acteurs, voyons leurs attentesACTEUR ATTENTESConsommateur Il veut avant tout économise...
Le « Mobile Coupon Ad Unit LE BUT: STANDARDISER LES METHODES DECONCEPTION ET D’ANALYSE 5 Etapes dans l’entonnoir: Créat...
Le « Mobile Coupon Ad Unit
Le Mobile Coupon Ad Unit de la MMA
Une complexité qu’il faudra dompter
Les clés pour bien réussir sa campagne Renforcer les aspects positifs(économie, plaisir, gratification, besoin d’explorat...
Les clés pour bien réussir sa campagne Travailler la sincérité perçue de l’offre Optimiser la valeur du coupon Détermin...
Un changement de priorités nécessairespour les entreprises
Les obstacles à l’adoption Les niveaux de complexité varient en fonction du type decoupon L’équipement en caisse Applis...
M-COUPONING : AMIOU ENNEMI?
+M-COUPONING : AMI OU ENNEMI?M-COUPONING : AMI OUENNEMI? Des offres plus personnalisées Porte-monnaie allégé Plus écolo...
+M-COUPONING : AMI OU ENNEMI?M-COUPONING : AMI OUENNEMI? Confidentialité des données échangées Sur sollicitation commerc...
M-COUPONING : AMI OU ENNEMI?M-COUPONING : AMI OUENNEMI?§§§§§ A LIRE §§§§§§ « Coupon Trends 2013 », Inmar Inc « 2010 une ...
M-COUPONING : AMI OU ENNEMI?M-COUPONING : AMI OUENNEMI?§§§§§ A LIRE §§§§§§ « Les coupons ont-ils de la valeur aux yeux de...
MERCI POUR VOTREATTENTION
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'avenir du M-Coupon

3 109 vues

Publié le

1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Tous les commerçants peuvent maintenant proposer des campagne de promotion passbook grâce à mwallet.fr. http://www.mwallet.fr est un web service vous fournissant tous les outils pour créer des campagnes de promotion mobile, les distribuer sur les réseaux sociaux par email et en magasin, et mesurer leurs performances.
    De plus, mwallet.fr vous permet d’entretenir une relation durable avec vos clients en actualisant vos promotions, elles seront immédiatement envoyées sur le mobiles de vos clients.
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 109
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
182
Actions
Partages
0
Téléchargements
125
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'avenir du M-Coupon

  1. 1. LA RÉVOLUTION DUM-COUPONINGThomas BromheadAmin El hajjamOlivier VO
  2. 2. SOMMAIRE1. Introduction2. Le fonctionnement3. Sociologie: comprendre le consommateur4. Cas concrets5. Enjeux et évolutions6. Le Mobile-Couponing: Ami ou Ennemi?7. A LIRE
  3. 3. LE FONCTIONNEMENT DUMOBILE COUPONING
  4. 4. « Pratique consistant à proposer des bonsde réduction aux clients. » Mercator,Jacques LENDREVIE, Julien LEVY, DenisLINDO
  5. 5. Les formats de coupons Le coupon papier Points négatifs : coûts d’impressions et de distribution
  6. 6. Les formats de coupons L’e-coupon Points négatifs : procédure longue et coûts d’impression
  7. 7. Le mobile coupon
  8. 8. Les méthodes d’envoi de m-couponLe Geofencing Réception d’un coupon en entrant dans une zonegéographique déterminée Via un sms, mms ou une notificationLes avantages Des promotions ciblées géographiquement Un téléphone équipé d’un GPS suffit
  9. 9. Les méthodes d’envoi de m-couponLes applications « Local Based Service » L’utilisateur signale sa position via une applicationLBS (Foursquare, Facebook Place …) Réception d’un m-coupon en fonction du lieu danslequel il se trouveAvantages: Méthode « pull » Ciblé géographiquement Des applications gratuites sont disponibles pour lesentreprises
  10. 10. Les méthodes d’envoi de m-couponLe NFC (Neaf Field Communication) Toutes les informations sont stockés dans une puceélectronique Données lisibles à une distance maximale d’unmètre grâce un lecteur de puce NFCAvantages Ciblé géographiquement Méthode « pull » Lecteurs de puce NFC inclus dans les derniersmodèles de smartphone
  11. 11. Les méthodes d’envoi de m-couponLe QR (Quick responsive) code Code barre en deux dimensions pouvant contenir desinformations Lisibles avec un lecteur de QR codeAvantages Des applications gratuites permettent de lire les QRcode Il suffit d’avoir un téléphone équipé d’un appareilphoto Méthode « pull »
  12. 12.  Les méthodes d’envoi/découverte
  13. 13. Les méthodes d’envoi de m-couponSMS ou MMS: La plus ancienne méthode d’envoi m-coupon Envoi d’un coupon à l’utilisateur via un SMS ou unMMSAvantages Pas besoin d’être équipé d’un smartphone derniercri
  14. 14. Les supports de campagnesm-couponingUne offre texte ou un code
  15. 15. Les supports de campagnesm-couponingUn code barre
  16. 16. Comprendre les attenteset les utilisations duconsommateur.
  17. 17. SOCIOLOGIE010203040506018-24 25-34 35-44 45-54 55-64 65 +Répartition des utilisateurs en fonction de lâge, en pourcentage
  18. 18. BRUITS DE COULOIR
  19. 19. SOCIOLOGIE Que font-ils des m-coupons trouvés?0 5 10 15 20 25 30 35Imprimer loffre ou la promotionRechercher plus de détails sur le produitRechercher davantages de couponsSinformer davantage sur le produit sur internetComparer avec dautres produits semblabesTrouver les horaires douverture dun magasinTrouver le magasin le plus procheAcheter le produitObtenir des instructions pour se rendre jusquau magasinPartager le deal, coupon ou offre avec un ami ou un procheSe souvenir quil faudra visiter le magasin à une date…Se rendre directement en magasinComportements observés, en pourcentageMobileTablette
  20. 20. SOCIOLOGIE Etude Sociologique IAE Tours 10/2012 27 entretiens semi-directifs en face à face 41 personnes très hétérogènes Questions puis observations du comportement sur unsite web de coupons
  21. 21. Conclusions de l’étude Valeur perçue est faible En cause, des coûts perçus trop nombreux Economies insuffisantes Produits mal ciblés Procédure lourde Plages d’utilisation beaucoup trop courtes Impression d’être arnaqué Difficile de se rappeler d’amener son coupon Sentiment de culpabilité à la caisse car on retardeles autres
  22. 22. Quelquesapplications!
  23. 23.  Centre commercial « La vache noire » (Val de Marne -94) – Mars2013Fonctionnalités : - Dématérialiser ses cartes de fidélités / billets de train, avion Pour qui ? : les visiteurs du centre commercial possédant l’application Quels avantages? : reçevoir des offres en rapport avec les magasins setrouvant dans leur périmètre comme des promotions pourdéstockage, dédicace, , nouveua plat, soldes privés etcLe geofencing ça ressemble àquoi?
  24. 24. Le geofencing ça ressemble àquoi? Centre commercial « La vache noire » (Val de Marne -94) – Mars2013Fonctionnalités : Dématérialiser ses cartes de fidélités / billets de train, avion Pour qui ? : les visiteurs du centre commercial possédant l’application Quels avantages? : reçevoir des offres en rapport avec les magasins setrouvant dans leur périmètre comme des promotions pourdéstockage, dédicace, , nouveua plat, soldes privés etc
  25. 25. Le geofencing ça ressemble àquoi? Apple et Passbook : Lancé en Septembre 2012avec la volonté de se faire une place dans leportefeuille. Fonctionnalités : - Dématérialiser ses cartes de fidélités / billets detrain, avion - Geofencing - Paiement?
  26. 26. Le geofencing ça ressemble àquoi? Apple et Passbook
  27. 27. Le geofencing ça ressemble àquoi? Apple mais pas seulement…
  28. 28. Mcouponing et NFC Peu d’opérations réalisées surtout en raison de lafaiblesse de l’équipement
  29. 29. +Mcouponing et le social++ = CA + 29%Le group couponing :plus vous partagez votre bon, plus il prend de la valeur!
  30. 30. +Mcouponing et le socialLes coupons « progressifs »plus les gens les utilisent, plus ils prennent de la valeur.0,75$ offert >> 1 acheté / 1 offert+La gamificationJouer pour gagner des coupons!
  31. 31. ENJEUX ETEVOLUTIONS
  32. 32. La réaction du consommateur L’utilisateur met en place des mécanismes derésistance que l’entreprise doit prendre en compte. Lecture du prix au kilo Vérification que la remise a été accordée Analyse des prix de la concurrence Préférence pour des coupons à longue date de validité Le consommateur est conscient que l’on essaie de le fidélisermais ça ne marchera que si le produit est VRAIMENT meilleur UN ENSEIGNEMENT: LE CLIENT VEUT GARDER LE CONTRÔLE
  33. 33. LE M-COUPON, UNE REPONSEADEQUATE 3 acteurs, voyons leurs attentesACTEUR ATTENTESConsommateur Il veut avant tout économiser surles produits qu’il a déjà l’intentiond’acheterFabriquant Augmenter les ventes de leursmarques et éviter d’envoyer descoupons à ceux qui auraientacheté au prix normal(« subsidization »)Distributeurs Générer du traffic, augmenterventes, augmenter le paniermoyen
  34. 34. Le « Mobile Coupon Ad Unit LE BUT: STANDARDISER LES METHODES DECONCEPTION ET D’ANALYSE 5 Etapes dans l’entonnoir: Création et distribution du coupon Découverte active ou passive Présentation du coupon Validation et utilisation Reconciliation
  35. 35. Le « Mobile Coupon Ad Unit
  36. 36. Le Mobile Coupon Ad Unit de la MMA
  37. 37. Une complexité qu’il faudra dompter
  38. 38. Les clés pour bien réussir sa campagne Renforcer les aspects positifs(économie, plaisir, gratification, besoin d’exploration). Rassurer le consommateur (information claire, mise en place decomparatifs Encourager sa participation (choix des produits, marques) S’assurer que l’on récompense le client : faire des focusgroups, comprendre les erreurs du passé etc. S’assurer que le point de vente à la technologie pour l’utiliser (« lebrûler ») et se mettre du point de vue d’un client. Il faut que cesoit facile à utiliser à travers les différents supports technologiques. Faire un bon business case : prévoir le tempsd’adoption, benchmarker les budgets concurrents etc. Impliquer tous les services de l’entreprise (informatique, réseau)et mesurer, analyser, et s’adapter. Faire de la personnalisation : anniversaires, date de mariage, fêtedes mères…
  39. 39. Les clés pour bien réussir sa campagne Travailler la sincérité perçue de l’offre Optimiser la valeur du coupon Déterminer le mix idéal de coupons Déterminer la fréquence d’envoi optimale Créer une segmentation commune entre fabricants et distributeurspour une stratégie gagnant-gagnant. Intégrer les coupons avec les autres sources de communicationclient en veillant à ce que le client ne puisse pas utiliser un couponpapier ET un coupon digital pour un seul et même produit.
  40. 40. Un changement de priorités nécessairespour les entreprises
  41. 41. Les obstacles à l’adoption Les niveaux de complexité varient en fonction du type decoupon L’équipement en caisse Applis propriétaires vs. Passbook et autres wallets La pertinence de l’offre conditionne sa durée de vie L’intégration aux cartes de fidélité
  42. 42. M-COUPONING : AMIOU ENNEMI?
  43. 43. +M-COUPONING : AMI OU ENNEMI?M-COUPONING : AMI OUENNEMI? Des offres plus personnalisées Porte-monnaie allégé Plus écologique+ Attirer de nouveaux clients qui dépensentgénéralement plus Toucher la cible des « jeunes » Rendre des opérations marketing plus accessibles
  44. 44. +M-COUPONING : AMI OU ENNEMI?M-COUPONING : AMI OUENNEMI? Confidentialité des données échangées Sur sollicitation commerciale?+ Sur exploitation des coupons Quel aspect technologique réel au vu deschangements techniques nécessaires pourenregistrer ces nouveaux coupons?
  45. 45. M-COUPONING : AMI OU ENNEMI?M-COUPONING : AMI OUENNEMI?§§§§§ A LIRE §§§§§§ « Coupon Trends 2013 », Inmar Inc « 2010 une année record pour l’utilisation du coupon dereduction », HighCo Data « Mobile Commerce strategies :payments, ticketing, coupons & banking 2010-2014», Juniper Rearch « Nielsen Personalizes the Mobile Shopping App», Journalof Advertising Research « Improving the Performance of Mobile Coupons », EtudeRadium One, février 2013 « The Current State and Promise of Mobile Couponing »Mobile Marketing Association, Janvier 2013 Consumer Behavior 2013, article 83
  46. 46. M-COUPONING : AMI OU ENNEMI?M-COUPONING : AMI OUENNEMI?§§§§§ A LIRE §§§§§§ « Les coupons ont-ils de la valeur aux yeux desconsommateurs ? », Gestion 2000 , septembre-octobre2012. Patricia Coutelle, IAE Tours, Véronique desGarets, IAE Tours «Retail 4.0: The Future of Retail Grocery in a DigitalWorld», McKinsey&Company, novembre 2012 “A l’ère du geofencing, du m-couponing et dePassbook”, La Frenche Mobile, octobre 2012 « Bemobee vous présente Passbook, la nouvelleapplication d’Apple », Bemobee, octobre 2012
  47. 47. MERCI POUR VOTREATTENTION

×