hello world! 
«écrire le 
monde»
DSAA design graphique 
Lycée St Exupéry 
Marseille 
http://www.tonerkebab.fr
hello machine! 
Brian Kernighan, A tutorial introduction to the language B, 
Bell Laboratories, 1973.
hello world! «écrire le monde» 
hello machine! 
les 3 états du langage 
gazeux-solide-photonique 
l’imprimé, l’analogique ...
les 3 états du langage 
«gazeux-solide 
-photonique»
« Ici est le confi n de la mer Glaciale, sur laquelle fut, au commencement 
de l’hiver dernier passé, grosse et félonne ba...
le temps de l’imprimé 
1881-82 > 1960
imprimé et analogique 
1970
imprimé et analogique 
1980
numérique 
1985
analogique __ numérique
analogique lecture ou écriture 
duplication = perte
Yuri Suzuki
«Si vous n’aimez pas la mer, si vous n’aimez pas la montagne, si vous 
n’aimez pas la ville... Allez vous faire foutre !».
1 octet = 8 bit 
duplication à l’identique 
1 Go = 8 000 000 000 bits 
numérique 
lecture et écriture 
interactivité 
1 0 ...
Mitchel Resnick, Sowing the Seeds for a More Creative Society, MIT, 2007. 
Scratch & PicoCricket 
Making motion 
Use a LEG...
pédagogie 
Le DSAA design graphique du Lycée St 
Exupéry existe depuis 3 ans. Il a pour am-bition 
de fonder une thérapeut...
ouvrir 
la boîte 
noire
revenir 
à la source
calligraphie typographie
ingénierie papier
électronique
programmation
projets
N 
otion philosophique, le «clinamen» dé-signe 
un écart, une infi me déviation (déclinaison) 
des atomes. Elle est introd...
INSTRUMENTS 
GRAPHIQUES 
VERS UNE MÉTHOLOGIE ALTERNATIVE DE DESIGN 
Avec l’apparition de la programmation 
au sein du proc...
L’ENFANT 
ET LE DESIGN 
GRAPHIQUE : QUAND L’ENFANT 
SE SAISIT 
DES SUPPORTS GRAPHIQUES 
u sein d’une société consumériste ...
À travers le projet « Néo-fabrique » je 
tente de reconstituer un atelier d’impression 
« néo-artisanal ». Cet atelier ras...
UN 
UNE CLASSIFICATION POUR 
ÉCRIRE COMME ON PARLE 
ARGOT 
VISUEL 
COMMENT PAR LE BIAIS DU GRAPHISME REDONNER VIE AUX 
COR...
(Re)médiation graphique 
pour le public sourd 
LE LIBRE ACCÈS À L’ART CONTEMPORAIN 
Mon projet de diplôme s’articule 
auto...
N 
ous connaissons tous la relation du corps du 
lecteur au travail de lecture : lorsque nous lisons 
nous mobilisons nos ...
a visualisation positive relève d’un disposi-tif 
L 
thérapeutique mis au point par le cancérolo-gue 
Carl Simonton dans l...
L’ 
aliment a été façonné comme un signe par 
les industries agro-alimentaires, ce qui a souvent 
modifié et son goût et s...
Hello, HAL. 
Do you read me, HAL?
programmes 
ou concepteurs?
« En acquérant le langage, nous, humains, n’avons pas seulement appris 
à écouter, mais aussi à parler. Avec l’écriture, n...
workshop 
reso-nance - LFO ZINC
malinette 
http://reso-nance.org/malinette
malinette fi ghter
Alphabetville 
DSAA DG wiki 
catalogue 
diplômes 
wiki 
MesInfos André Hellé 
workshop 
T ISN 
BTS DP 
Internum
good bye 
world?
merci!
Hello world!
Hello world!
Hello world!
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Hello world!

670 vues

Publié le

Jeudi 27 mars 2014 à 19h30 à l'Espace Julien
Éduquer, cultiver, créer et militer dans un monde numérique
https://vimeo.com/104617640

Bernard Stiegler, philosophe
Julien Gautier, professeur de philosophie, musicien et programmeur
Thomas Ricordeau, professeur de design à Marseille, membre d’Ars Industrialis
​Jean-François Caron, maire de Loos-en-Gohelle, représentant des élus EELV

Cette deuxième conférence de l'Ecole éphémère est proposée par La Cité en partenariat avec L'espace Julien.

La « révolution numérique » bouleverse la vie quotidienne aussi bien que la recherche scientifique, les problématiques artistiques, l’urbanisme, les relations sociales, les affects, l’intimité, la politique etc. : tout.
​Que peuvent faire ou même que doivent faire dans ce contexte artistes, éducateurs, militants et ascendants soucieux de leurs descendants ou des descendants de leurs « prochains » ?

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
670
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Hello world!

  1. 1. hello world! «écrire le monde»
  2. 2. DSAA design graphique Lycée St Exupéry Marseille http://www.tonerkebab.fr
  3. 3. hello machine! Brian Kernighan, A tutorial introduction to the language B, Bell Laboratories, 1973.
  4. 4. hello world! «écrire le monde» hello machine! les 3 états du langage gazeux-solide-photonique l’imprimé, l’analogique et le numérique depuis le manuel scolaire à l’informatique pour tous pédagogie la structure pédagogique du dsaa ouvrir la boîte noire revenir à la source calligraphie typographie ingénierie papier électronique programmation projets workshop territoire apprenant
  5. 5. les 3 états du langage «gazeux-solide -photonique»
  6. 6. « Ici est le confi n de la mer Glaciale, sur laquelle fut, au commencement de l’hiver dernier passé, grosse et félonne bataille entre les Arismapiens et les Nephelibares. Lors gelèrent en l’air les paroles et cris des hommes et femmes, les chaplis des masses, les hurrys des harnais, des bardes, des hennissements des chevaux et tout autre eff roi de combat. À cette heure, la rigueur de l’hiver passée, advenant la sérénité et temperie du bon temps, elles fondent et sont ouïes. » Francois Rabelais, Le Quart Livre, Les paroles gelées (extrait), chap. XV et XVI, 1552.
  7. 7. le temps de l’imprimé 1881-82 > 1960
  8. 8. imprimé et analogique 1970
  9. 9. imprimé et analogique 1980
  10. 10. numérique 1985
  11. 11. analogique __ numérique
  12. 12. analogique lecture ou écriture duplication = perte
  13. 13. Yuri Suzuki
  14. 14. «Si vous n’aimez pas la mer, si vous n’aimez pas la montagne, si vous n’aimez pas la ville... Allez vous faire foutre !».
  15. 15. 1 octet = 8 bit duplication à l’identique 1 Go = 8 000 000 000 bits numérique lecture et écriture interactivité 1 0 0 0 1 0 0 1
  16. 16. Mitchel Resnick, Sowing the Seeds for a More Creative Society, MIT, 2007. Scratch & PicoCricket Making motion Use a LEGO® motor and other parts to make a mechanism that bobs up and down. Try different numbers to change the motor’s speed. set 25 power motor on Use a cam to transform round-and-round to up-and-down. See picocricket.com/motion for detailed building instructions www.picocricket.com Build bobbing birds, galloping goats, and other crazy characters oCreating a character Use a pom-pom or Styrofoam ball for the head. Add googly eyes and other decorations. Attach the head to a LEGO axle. Controlling the speed You can use light to control how fast your character moves. forever set brightness power 100 - motor on brightness forever set power motor on The brighter it is, the faster it moves. The brighter it is, the slower it moves. The more the merrier You can move two characters at once. Add a second cam, pointing the opposite direction, so that when one piece goes up, the other goes down. Movers and Shakers Make a commotion! More Things To Try • Try replacing the brightness sensor with a loudness sensor, so that you can control the movement by making noise. • Try using a Sound Box and the PicoBlocks rhythm editor to add some rhythm to your motion. • To create other types of motion, see picocricket.com/motion
  17. 17. pédagogie Le DSAA design graphique du Lycée St Exupéry existe depuis 3 ans. Il a pour am-bition de fonder une thérapeutique de l’image et de former ses étudiants en ré-interrogeant l’espace médiatique et ses supports comme un «milieu dynamique». pratique_théorie corps_esprit matière_pensée concret_abstrait réel_virtuel ... analogique_numérique écran_papier physique ingénierie stratégie marketing et juridique humanités modernes anglais design graphique design graphique design graphique
  18. 18. ouvrir la boîte noire
  19. 19. revenir à la source
  20. 20. calligraphie typographie
  21. 21. ingénierie papier
  22. 22. électronique
  23. 23. programmation
  24. 24. projets
  25. 25. N otion philosophique, le «clinamen» dé-signe un écart, une infi me déviation (déclinaison) des atomes. Elle est introduite par Lucrèce (-98 - -55) dans son ouvrage «De la nature des choses». Lycée Saint Exupéry / 2013 Contrairement à l’ingénieur, l’activité du bricoleur ne peut être défi nie par un «projet»; ce dernier agit, tel un performer, dans «l’instant» et dans les limites de son environnement instrumental. La richesse des moyens dont il dispose dépend de sa propre récolte et de sa faculté à tirer profi t des situations. Les aléas et autres incertitudes deviennent alors de surprenants partenaires de travail. La recherche graphique de Guillaume André tend à fondre les fi gures du bricoleur et de l’ingénieur dans celle du designer, afi n de conduire le projet en intégrant à la fois l’anticipation méthodologique et le clinamen (c’est-à- dire toutes sortes d’événements ou de contraintes de l’ordre de «l’instant» ou de la «situation»). Les dispositifs sont nombreux : jeu de cales pour exploiter plastiquement les écarts de repérage lors du massicotage, recyclage de matériel au rebut pour modéliser une sérigraphieuse à pédale format A1 et imprimer en toute autonomie, détournement de l’importation des glyphes dans FontLab afi n de générer des alphabets non typographiques, réalisation de normographes reproduisant les tracés contrariés de lettres dessinées dans un bus en marche, etc. Intégrer de l’aléa dans la production, c’est interroger l’activité de projet dans le champ du design : un domaine dans lequel la production de formes est éminemment industrielle, moderne, fonctionnelle, structurée, ordonnée, mécani-sée et automatisée pour assurer l’effi cacité, la rentabilité et le risque zéro. L’anthropologue Claude Lévi-Strauss aide à envisager un autre modèle de production lorsqu’il analyse la fi gure du «bricoleur» : «le bricoleur reste celui qui oeuvre de ses mains, en utilisant des moyens détournés par comparaison avec ceux de l’homme de l’art» (Claude Lévi-Strauss, La pensée sauvage, ch. I, La science du concret, p. 26 sq.). CLI-NA-MEN ANORMOGRAPHIE PALETTO CYCLO-GRAPHE TYPOGRAPHIE IMAGE GUILLAUME ANDRÉ Ces dispositifs interrogent les possibilités d’in-novation formelle laissées au designer dans un contexte contemporain où les nouvelles technologies et la maîtrise des données par les acteurs du web tendent à modeler les com-portements et à standardiser les procédures de conception et de réalisation graphiques. La recherche graphique de Guillaume André tend à fondre les fi gures du bricoleur et de l’ingénieur dans celle du designer... 1 2 3 4 5 6 7 8 1. Anormographies 2. Anormographies 3. Anormographes 4. Création de formes imprimantes 5. Affi che 6. Paletto-cyclographe 7. Typographie image 8. Affi che Guillaume André
  26. 26. INSTRUMENTS GRAPHIQUES VERS UNE MÉTHOLOGIE ALTERNATIVE DE DESIGN Avec l’apparition de la programmation au sein du processus créatif et d’une mouvance du maker, le designer ne dépend aujourd’hui plus seulement d’une gamme de logiciels par défaut, mais est à même de concevoir sa propre «boîte à outils» davantage affiliée à sa pratique. Désormais acteur et producteur de son environnement technique et technolo-gique, il est capable de considérer son ordinateur non plus comme un outil fini mais comme un matériau façonnable dont il peut exploiter pleinement les ressources et ainsi espérer en extraire des formes visuelles comme des méthodologies singulières. TXDQW´FLDWLRQ VSDWLDOLVDWLRQ GXVLJQDO0,', PRQWDJH entre instruments de musique électronique, un ou plusieurs de ces « instruments » pouvant être des ordinateurs. Il est géré par l’International Midi Association. Les signaux MIDI varient de 0 à 127. Christophe Peirera SUHPLqUHV LQWHUSUpWDWLRQV YLVXHOOHV Mickael Jackson - Beat it.midi Boney M - Daddy Cool.midi Europe - The Final Countdown.midi OHŸ0,', 20326(5  Dans cette optique d’exploration technique je compte mettre en place un ensemble d’outils et d’instruments OpenSource dédiés à la création visuelle, qui par l’emploi de procédés numériques et analogiques puissent s’élargir à d’autres disciplines. Je me suis dans un premier temps intéressé au signal, à la base de toute communication Homme-Machine, et plus particulièrement au signal numérique MIDI initialement employé en musique électronique. envoi des données sur un port MIDI virtuel envoi des données en OSC (open sound control) DESSIN SORTIE AUDIO + 4 octaves Daft Punk - Veridis quo.midi Pharell Williams - Happy.midi Yann Tiersen-la valse d’Amélie.midi Interprétations basées sur une version MIDI du célèbre thème musical Rencontre du troisième type. Certaines modulations graphiques sont apportées par une action live sur le clavier MIDI. Par la combinaison de module propre à chaque note et chaque octave, cet outil retranscrit une composition, forme d'identité de l'ensemble des signaux MIDI. À chaque occurrence d'une note, le module s'oriente de différentes manières. Deux types de compostion obtenus à partir du morceau Get Lucky.midi 2 3 4 1 MIDI: Le Musical Instrument Digital Interface ou MIDI est un protocole de communication et de commande permettant l’échange de données
  27. 27. L’ENFANT ET LE DESIGN GRAPHIQUE : QUAND L’ENFANT SE SAISIT DES SUPPORTS GRAPHIQUES u sein d’une société consumériste où les enfants se retrouvent sous l’emprise d’un certain «graphisme de séduction» (méthodes issues de la communication visuelle qui les poussent à consommer), le rôle que j’ai choi-si d’assumer en tant que graphiste vise à rendre accessibles à ce jeune public les logiques en jeu dans la communication commerciale à laquelle ils sont quotidiennement confrontés. Lycée Saint Exupéry / 2013 Julien Iannone julien.iannone@gmail.com 06 76 69 32 24 Les dispositifs graphiques élaborés et les activités engagées invitent l’enfant à se réapproprier les signes et les discours par l’interaction et le détournement : workshop en milieu scolaire, dans une étroite collabo-ration pédagogique avec les équipes pédagogiques intervenant au niveau de l’école primaire ou du collège, ateliers créatifs et participatifs dans le cadre de la médiation culturelle. Les signes et les logiques publicitaires ont ainsi été déconstruits et détournés et ont donné lieu à la concep-tion de formes graphiques et d’objets éditoriaux originaux. J’ai choisi de développer des outils graphiques pour les aider à analyser le discours publicitaire utilisé dans les supports de communication courants (logos, personnalisation de la marque, jeux, etc.) et provoquer chez eux un regard critique à l’égard des stratégies publicitaires dont ils sont la cible et auxquelles ils sont trop souvent soumis. A JULIEN IANNONE 1 2 3 4 5 6 1, 2. Imaginer ma ville, si mon quartier était un livre: workshop collaboratif entre étudiants en DSAA de Saint-Exupéry et élèves de sixième du collège Rosa Parks basé sur la conception de petites éditions épousant les formes des quartiers environnant nos établissements scolaires respectifs, narrant leurs histoires (décembre 2012). 3, 4. Cartographisme de marque, griffez vos propres blasons: atelier sur la conception de blasons individuels uniquement composés de formes graphiques extraites de grandes marques actuelles mené dans une classe de CE1 à l’école Arenc Bachas (juin 2013). 5, 6. L’Odyssée des formes: proposition d’ateliers pour le public de l’exposition A propos d’Ulysse dans l’espace pédagogique du FRAC PACA conçus autour du projet personnel This is Odyssey, fresque racontant l’épopée du héros mythologique à l’aide d’images extraites de notre culture visuelle commune (juillet 2013). Julien Ianonne
  28. 28. À travers le projet « Néo-fabrique » je tente de reconstituer un atelier d’impression « néo-artisanal ». Cet atelier rassemble différents outils, procédés, permettant de créer un lieu de fabrication d’image, favorisant l’expérimentation. Pour cela j’ai décidé de m’approprier les nouvelles technologies qui nous entourent et qui peuvent être réinvesties afin de définir de nouvelles pratiques du design graphique. J’utilise l’impression 3D pour imprimer des « formes mobiles » servant à construire un visuel ; typographie, formes abstraites ou géométriques… Ces objets 3D seront exploités de manières différentes, comme tampons, caractères mobiles ou alors scannées, photographiées, ou une combinaison de toutes ces techniques. Cet atelier participatif, réintroduira alors du geste, de la pratique dans la conception graphique, comme une invitation à « se salir les mains ». Amélie Jury
  29. 29. UN UNE CLASSIFICATION POUR ÉCRIRE COMME ON PARLE ARGOT VISUEL COMMENT PAR LE BIAIS DU GRAPHISME REDONNER VIE AUX CORRESPONDANCES NUMÉRIQUES EN LEUR RENDANT LEUR DIMENSION CORPORELLE ET ÉMOTIONNELLE ? Grâce aux technologies numériques, 20 % de la population mondiale partage maintenant son écriture : la planète écrit aujourd’hui comme elle n’a jamais écrit. Ces nouvelles pratiques sociales impliquent une profonde mutation du langage, de l’écriture, des correspondances dans l’espace numérique. Le trait commun de ces nouvelles machines à communiquer est la rapidité et l’instantanéité des conversations qui induisent une dépersonnalisation, une désincarnation de l’écriture. Les contraintes extrêmes qui caractérisent les nouveaux médias uniformisent nos moyens d’expression. Faute d’espace et de temps, véhiculer une émotion, exprimer un avis sur Internet ou par SMS est délicat. Il faut réinvestir la sensorialité de ces nouveaux modèles culturels, inventer des outils pour se démarquer des autres. Mon projet a pour but d’enrichir les conversations numériques en réintroduisant la personnalité de l’auteur dans l’écrit, en restituant la parole, toutes les nuances et variations de l’oral (tons du discours, niveaux de langue, intonations, gestuelle, expressions du visage, etc.). IL EST ALORS NÉCESSAIRE DE FAIRE ENTENDRE SA VOIX ! Répertoires de formes classées selon les humeurs, intonations de la voix et niveaux de langues. 1 2 Mélange de formes sur une même lettre selon des curseurs (intonations, etc.). Les différentes familles de lettre (fier, boulimique, optimiste) remplaceront les catégories bold, regular, italic afin de composer facilement son message sur son téléphone ou ordinateur. Grâce à un système de typographies modulables, il sera possible de métisser différentes graphies afin de créer sa propre écriture. Une application proposera une nouvelle classification typographique correspondant aux multiples manières de parler (humeurs, niveaux de langue, etc.), un répertoire Le principe est le même : un métissage typographique pour transcrire la langue orale. Un alphabet de base se transforme au son de la voix. Les intonations (voix aiguë, grave, forte, rauque), grâce à des capteurs sonores, déterminent la forme que la typographie va prendre. Les caractères s’élargissent, changent de forme, de couleur, etc. de formes variées que l’on pourra mélanger, panacher. La police créée pourra s’accompagner d’une ponctuation, d’images, de glyphes ornementaux. Les polices seront téléchargeables et il sera alors possible de les utiliser dans dès contextes jusqu’alors privés cette spontanéité (ordinateur, mobile, tablette). Anaëlle Besson
  30. 30. (Re)médiation graphique pour le public sourd LE LIBRE ACCÈS À L’ART CONTEMPORAIN Mon projet de diplôme s’articule autour d’une réflexion sur l’accessibilité des personnes sourdes à l’art contemporain. L’offre culturelle proposée au grand public ne peut être abordée qu’au travers d’un intermédiaire (traducteur ou guide spécifique) ou d’une 25 PHOTOGRAPHIE La photographie argentique est développée à partir d’une pellicule qui se transforme au contact de la lumière. La photographie numérique c’est l’ensemble des créations issues d’appareils numériques. 26 DIMENSION C’est la taille de l’oeuvre. 27 28 IN SITU C’est une oeuvre qui est réalisée spécialement pour son lieu d’exposition. SUPPORT Mobilier sur lequel l’oeuvre est installée. Il existe différents supports : le mur, la salle, l’écran, la toile… 29 SÉRIE C’est un ensemble d’objets. Parfois ces objets sont différents, c’est l’artiste qui explique pourquoi il les réunit. 30 EXTRAIT C’est un morceau isolé d’un ensemble de choses. Parfois on voit des extraits de texte, parfois des extraits d’une grande collection. f interface (généralement payante). Il n’est donc pas aisé pour un Sourd de profiter librement de l’offre culturelle contemporaine. Face à ce constat, j’ai initié des points de réflexion sur ce que pourrait être le libre accès pour ce public et quelle(s) forme(s) celui-ci pourrait prendre. 1. Décomplexer La g Dactylografic Recherche typographique autour de la dactylologie de la langue des signes française. 2. Se documenter Notre société est profondément ancrée dans une culture de l'écrit. La pratique artistique n'échappe pas à cette généralité. Il faut cependant savoir que le public sourd a un rapport conflictuel avec le français écrit. De nombreux sourds peinent à lire aisément et pour beaucoup le texte est synonyme de souffrance. Il est important dans ce contexte de repenser la forme des écrits en lien avec la pratique artistique afin de faciliter la démarche d'enrichissement personnel. 3. S'exprimer Il est nécessaire de pouvoir participer à la vie culturelle pour s'y sentir pleinement intégré. Pour favoriser la collaboration des personnes sourdes pratiquant la LSF il faut imaginer un ou des dispositifs avec lesquels ils peuvent librement s'exprimer. Ces propositions sont à orienter vers l'expression corporelle et la pratique du geste, En composant avec l'espace on donne à voir la créativité qui peut émaner de cette langue visuelle. Laisser son empreinte, c'est partager une perception. En étant un spectateur actif, on devient un composant de l'espace culturel contemporain. Le public sourd, est peu présent en autonome dans les musées d’art contemporain. Il n’est pas familiarisé au vocabulaire spécifique employé dans ces institutions. Il existe d’autre part des termes contemporains qui n’ont pas d’équivalent en LSF et nombreux sont ceux qui, bien qu’existants, ne sont pas réellement acquis. Afin de réduire le sentiment de stigmatisation que peut ressentir ce public, je propose un travail de sensibilisation autour du vocabulaire artistique ainsi que des propositions graphiques pour intégrer des éléments de la Culture sourde au sein d’expositions. « PERFORMANCE » Poster de sensibilisation Affiche qui permet de découvrir le vocabulaire spécifique de l’art contemporain dans une approche bilingue. Les définitions sont rédigées en un français simplifié afin d’être facilement accessibles. Grille de composition spatiale en fonction de l’espace qu’occupe la forme par rapport à la paume de la main. Alexandra Nolot
  31. 31. N ous connaissons tous la relation du corps du lecteur au travail de lecture : lorsque nous lisons nous mobilisons nos yeux (qui parcourent la page), nos mains (qui manipulent le support) et notre cer-veau qui synthétise l’information perçue. Lycée Saint Exupéry / 2013 Marion Estavoyer estavoyer.marion@gmail.com 06 33 41 98 50 marionestavoyer.tumblr.com lecorpslecteur.tumblr.com diplomes.etapes.com/users/marion-estavoyer# le-corps-lecteur-vers-un-plai-sir- de-lire-pour-les-malvoyants problématiques auxquelles les malvoyants doivent faire face et adapter la mise en forme des supports visuels à leurs difficultés et à leurs aptitudes pour leur donner accès au livre et à la lecture. Mais c’est aussi s’attacher à des objets de lecture, des types de contenus et de contextes qui pourront leur apporter un plaisir de lire. L’idée qui m’intéresse ici est celle de compenser leurs manques visuels en sollicitant autrement leur vue par la complémentarité d’autres sens dans le processus de lecture. L’enjeu est de proposer des supports multisensoriels adaptés qui leur permettent de se diriger vers un confort et un plaisir de lire. Cette recherche a abouti à la création d’un Lutrin sonore mêlant visuel, tactile et sonore ainsi qu’à une police de caractère tactile et visuelle en bois, la Tactilographie, déclinée dans une version papier, intégrant des jeux de découpe et de variation de textures. Ces supports multisensoriels permettent aux lecteurs d’appréhender le texte et les lettres de l’alphabet de manière ludique, tout en mettant en jeu leurs corps par la collaboration d’autres sens. Ces outils invitent aux liens et aux échanges entre différents lecteurs en valorisant les compétences de chacun par leurs complémentarités. En observant ces corps qui lisent, j’ai découvert à quel point les publics malvoyants peinaient à lire : j’ai pris conscience qu’ils n’avaient accès qu’à une infime partie des textes disponibles. Ce sont les trois parties du corps principalement sollicitées par l’acte de lire. Cependant, il ne faut pas oublier que la lecture mobilise le corps dans sa globalité. En observant ces corps qui lisent, j’ai découvert à quel point les publics malvoyants peinaient à lire : j’ai pris conscience qu’ils n’avaient accès qu’à une infime partie des textes disponibles, car la plupart des supports ne les prennent pas en compte et, par conséquent, ne leur sont pas ou peu adaptés. Fort de ce constat, il m’a semblé nécessaire d’opérer un travail de proximité avec ces personnes tout au long de ce projet. Ainsi, travailler sur le sujet de la malvoyance et de la lecture, c’est avant tout comprendre les LE CORPS LEC-TEUR VERS UN PLAISIR DE LIRE POUR LES MALVOYANTS ESTAVOYER MARION 1 2 3 4 5 1. Ensemble de lettres en bois du coffret tactilographie 2. Alphabet 3. Manipulation des lettres par des enfants non voyant 4. Lutrin sonore 5. Lecture avec le Lutrin 6. Détection par la webcam de la position du doigt 6 Marion Estavoyer
  32. 32. a visualisation positive relève d’un disposi-tif L thérapeutique mis au point par le cancérolo-gue Carl Simonton dans les années 1970 et mis en oeuvre dans les centres de cancérologie qui portent son nom. Lycée Saint Exupéry / 2013 Marjorie Lopez marjorie.ld@hotmail.com 06 23 51 12 84 Dans le souci de ne pas se substituer au malade dans le choix des formes et des couleurs, de très nombreuses familles de signes ont été développées en concertation avec les différents interlocuteurs : selon les cas, elles peuvent être très évocatrices ou pratiquement abs-traites. Différentes catégories sont ainsi réunies dans les tableaux d’expression réalisés par le patient : la zone du corps touchée, les multiples formes d’interventions médicales sur le corps malade (greffe, rayon, chimiothé-rapie, etc.), les attaques subies par le corps, les défenses opposées par l’organisme, les ressorts mis en place par le patient. Ces tableaux d’expression graphique sont ar-chivés et donnent lieu à un travail conjoint d’interpré-tation entre l’équipe médicale et le patient tout au long du traitement. Cette méthode complète les traitements médicaux et vise à accompagner le malade en l’invitant à exprimer graphiquement sa maladie et son traitement. L’enjeu est de neutraliser les images négatives et de renforcer les images positives en faisant évoluer les re-présentations. De nombreux tests effectués sur de lon-gues périodes auprès d’un échantillon de patients ont établi l’effet positif de cette méthode dans le processus de guérison. Prenant en compte les difficultés d’expression ren-contrées par les patients dans ce processus de visua-lisation, la graphiste Marjorie Lopez a mis en place un ensemble de formes sur support transparent, facile-ment manipulables et composables, adaptées au ma-tériel d’impression disponible dans les hôpitaux ou chez les patients (imprimante, scanner, photocopieur). SYS-TÈME GRA-PHIQUE D’AIDE À LA VISUALISATION POSITIVE MARJORIE LOPEZ 1 2 3 4 5 6 1. Patient composant sa visualisation 2. Carte de visualisation des traitements 3. Carte de visualisation des tumeurs 4. Carte des visualisation des traitements 5. Composition d’un patient à l’aide du photocopieur 6. Carte de visualisation des traitements Marjorie Lopez
  33. 33. L’ aliment a été façonné comme un signe par les industries agro-alimentaires, ce qui a souvent modifié et son goût et son image. Je me suis donc engagée dans la pédago-gie alimentaire pour sensibiliser les enfants de 6 à 8 ans, grâce à des ateliers éducatifs, à la diversité originelle des formes et des saveurs offertes par les aliments. Lycée Saint Exupéry / 2013 http://ambresimon.tumblr.com/ ambre.s78@wanadoo.fr 0682996581 À travers une interface ludique qui vise à analyser l’identité des fruits et légumes et à découvrir leur ori-gine et leur processus de culture (l’exemple présenté rend compte de la pomme), l’enfant développe des savoirs sur son ali-mentation quotidienne. Dans le cas présenté, l’identité de la pomme prend en compte sa forme, sa couleur, sa texture, son goût, son odeur, mais aussi les éléments qui composent le fruit (pépins, peau, etc.), les différentes variétés existantes, les principales modalités de production agricole et industrielle, les recettes qui permettent de la valoriser ainsi que les histoires qui parlent d’elle. AMBRE SIMON L’objectif de l’interface (qui tend à traiter les principaux aliments auxquels l’enfant est confronté) est de déve-lopper dispositif qui comprend des cartes, des projections, des jeux de questions et réponses, etc. Cette interface a été développée en html5 pour tablette tactile ou pour un ordinateur éventuellement couplé à un vidéoprojec-teur. Elle a été testée dans le cadre d’ateliers pédago-giques à l’école primaire. La version tactile est égale-ment utilisable par un enfant seul. 1 la connaissance des aliments et leur reconnais-sance dans le contexte de l’offre alimentaire, grâce à un 2 3 4 5 6 1,6 et 7. Mise en situation dans une école 2. Boîte réunissant l’ensemble du dispositif 3 et 4. Interface tactile 5. Projection d’une texture de pomme FOOD-LAB 7 Ambre Simon
  34. 34. Hello, HAL. Do you read me, HAL?
  35. 35. programmes ou concepteurs?
  36. 36. « En acquérant le langage, nous, humains, n’avons pas seulement appris à écouter, mais aussi à parler. Avec l’écriture, nous n’avons pas unique-ment appris à lire, mais également à écrire. Alors que nous nous diri-geons vers un monde de plus en plus numérique, nous ne devons pas nous contenter d’utiliser des programmes, nous devons apprendre à en faire nous-mêmes. Dans ce monde émergent, aux contours fortement programmés, soit vous créerez le logiciel, soit vous serez le logiciel. C’est aussi simple que ça : programmez ou vous serez programmés. Dans le premier cas, vous aurez accès à la table de commande de la civilisation. Mais si vous choisissez l’autre option, cela pourrait bien être là votre dernier choix. » Douglas Rushkoff , Les 10 commandements de l’ère numérique, FYP éditions, 2012.
  37. 37. workshop reso-nance - LFO ZINC
  38. 38. malinette http://reso-nance.org/malinette
  39. 39. malinette fi ghter
  40. 40. Alphabetville DSAA DG wiki catalogue diplômes wiki MesInfos André Hellé workshop T ISN BTS DP Internum
  41. 41. good bye world?
  42. 42. merci!

×