TRAITEMENT MANUEL ECHO-ASSISTEdes CINESIOPATHIESinter-FASCIALES (adducteurs, quadriceps)et CAPSULAIRES (cheville)         ...
INTRODUCTIONManipulations écho-assistées etTROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) PÉRIPHÉRIQUES:Pubalgie, genou forcé, chevi...
CINÉSIOPATHIES des FASCIAS TENDINO-MUSCULAIRESProposition:TMS périphériques ← DYSFONCTIONS MUSCULAIREScausées par 1 change...
Maladie des ADDUCTEURS                                        GRAND                                        DROIT       = a...
Étude : 12 sportifs (1 femme)≃ 33 ans (20-50 ans)Ancienneté ≃ 12 mois (15 jours-3 ans)Suivi › 1 anFacteur déclenchant:élon...
Diagnostic palpatoire            Acland’s DVD Atlas of Human Anatomy             ,,,,,,Côté pubalgie:les doigts s’insinuen...
Échographie dynamique= mobiliser les adducteurs entre eux: avec la sonde ou contraction isométriqueCOUPE LONGITUDINALE: dé...
Traitement = FIBROLYSE MANUELLE DYNAMIQUE= mobilisation FRONTALE + SAGITTALE des fascias:contraction résistée→ insérer doi...
FASCIAS ÉPAIS TRÈS FIBROSÉS           = risque déchirure des fascias              → préparation « idéale »:          1 sem...
4) Changements diététiques:                                    Hypothèse:↘ glissement entre fascias et aponévrosesfavorisé...
J fibrolyse1) ANTALGIQUES: 1 heure avant2) BAIN CHAUD ou application de chaleur pour « ramollir » lesmuscles. Wolff D: « 1...
Décoaptation symphyse pubiennecontraction isométrique bilatérale= remise en tension des adducteursGlaçage+++= éviter l’HÉM...
STRAPPING 5 jours (chez 5 patients)        Évite récidive
Résultats1 échec: vu 1 fois (légionnaire très éloigné), aucunepréparation11 guérisons: 1 à 3 séances (à 1 semaine d’interv...
Cas clinique 1: légionnaire 28 ans (novembre 2006 )Depuis 3 ans: douleur pubienne, droite › gauche, irradiant aux grands d...
QUADRICEPS et GONALGIES ANTÉRO-LATÉRALESGonalgies antéro-latérales non chirurgicales ← subluxation de latête de la fibula ...
Diagnostic palpatoireAcland’s DVD Atlas of Human Anatomy= mobilisation douloureuse fascias 1/3 inférieur cuisse
Echographie dynamique quadriceps               Bourgeois J.M.’s DVD               Coupe transversale ≃ 7 cm › patella
QUADRICEPS NORMAL                   DroitVaste              FEMORALLATERAL           Vaste             Vaste           INT...
SYNDROME FEMORO-PATELLAIREADHERENCE entre VASTE LATÉRAL - VASTE INTERMÉDIAIRE                            Quadriceps contra...
Fibrolyse manuelle dynamiqueLe patient tend la jambeempaumer le quadriceps et insérer les doigts(ici: entre VASTE LATÉRAL ...
RésultatsImmédiatement: mouvement + harmonieux du FASCIA à l’échoLendemain: amélioration clinique très netteAprès 3 séance...
Cas clinique 2: sportive de 26 ansSyndrome fémoro-patellaire bilatéral invalidanteSuite traumatismes directs lors spéléolo...
CINESIOPATHIE CAPSULAIRE: exemple CAPSULE ANTÉRIEURE de cheville          Préambule: notre vision des entorses de cheville...
Si LECO intact et épanchement modéré                                = manipulation de la gouttière:« DÉCORDAGE » du LECO s...
Avant manipulation d’1 subluxation postérieure malléole fibulaire:Rechercher et normaliser 1 piégeage capsulaire antérieur...
Échographie dynamique               Articulation Tibio-talienne antérieure: cinétique normaleFlexion dorsale = éloignement...
Piégeage permanent de la capsuledans l’interligne tibio-talienne antérieuretibia                      talusAprès manipulat...
Traitement = « décapsulage » à la gomme         DÉCOAPATIONS ARTICULAIRES = améliorations partielles                      ...
Cas clinique 3: Une acrobate de 22 ansSuite entorse grave cheville droite il y a 6 ans:douleurs gouttière antéro-latérale ...
Recherche SUBLUXATION par 1 épreuve dynamique           SUPINATION Condyle latéral               Tête radialeExemple: EPIC...
Recherche SUBLUXATION par 1 épreuve dynamique                              (étude en cours)           SUPINATION          ...
CINESIOPATHIES des NERFSExemple: NERF MÉDIAN - syndrome du CANAL CARPIEN (9)                            (étude en cours)WA...
Les 4 stades de Wagner (0,1,2,3):État normal (st.0): flexion du poignet, poing fermé → Nerf médian passefacilement entre t...
CONCLUSIONDans les TMS périphériquesl’échographie dynamique permet la recherche:- cinésiopathies des fascias inter-muscula...
REFERENCES1. Vandewalle J.-Y. Traité pratique de crochetage. Edition Vigot. 2008.2. Giannic G.- Le décordage dynamique mus...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

traitement osteopathique des tendinopathies,cinésiopathies par adhérences des fascias,aponévroses:Adhésiolyse manuelle, prix sofmmoo 2010

3 641 vues

Publié le

Actualisé: https://osteopathie-adhesiolyse.com/

adhésiolyse manuelle
fascia
aponevrose
adhérence, cloison inter musculaire, trouble musculo-squelétique, tendinopathies, décentrage articulaire, coiffe rotateurs, canal carpien, tennis elbow, pubalgie, syndrome rotulien, piegeages cheville, achille, plantalgies, www.adhesiolyse-manuelle.com, www.osteomedsport34. Docteur ho-pun-cheung Thierry

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 641
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
53
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

traitement osteopathique des tendinopathies,cinésiopathies par adhérences des fascias,aponévroses:Adhésiolyse manuelle, prix sofmmoo 2010

  1. 1. TRAITEMENT MANUEL ECHO-ASSISTEdes CINESIOPATHIESinter-FASCIALES (adducteurs, quadriceps)et CAPSULAIRES (cheville) PRIX SOFMMOO: 09 septembre 2010T. HO-PUN-CHEUNG, Médecin en chef , service de santé des armées, MMOF. LHERNOULD, MMO, MontpellierJ.-N. BERNARD, Chirurgien orthopédique, Hôpital d’instruction des armées LyonP. WAGNER, MMO, Centre Francophone de Formation en Échographie, NîmesJ.-P. JOURDAN, Radiologue, Montpellier
  2. 2. INTRODUCTIONManipulations écho-assistées etTROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) PÉRIPHÉRIQUES:Pubalgie, genou forcé, cheville douloureuse chroniqueSignes échographiques classiques = déceler 1 contre-indicationaux manipulations structurelles (déchirure, épanchement )ÉCHOGRAPHIE DYNAMIQUE → ÉTUDIER LA CINÉTIQUEDES FASCIAS MUSCULAIRES , NERFS ET ARTICULATIONS:- perte de mobilité inter-fasciales- piégeage d’1 capsule articulaire- subluxation osseuse dynamique- immobilité d’1 nerfBut = Manipuler cinésiopathie → 1 bonne mobilité à l’ÉCHO→ amélioration ou guérison clinique rapideTraitement:-ADHÉRENCES = FIBROLYSE MANUELLE DYNAMIQUEsimilitudes avec le crochetage (1) et le décordage (2)Nous y ajoutons 1 mouvement, passif ou actif,qui mobilise les fascias dans le plan frontal + sagittal « décapsulage »- PIÉGEAGES SYNOVIAUX = « DÉCAPSULAGE »au moyen d’1 GOMME pseudo-ménisque radio-huméral
  3. 3. CINÉSIOPATHIES des FASCIAS TENDINO-MUSCULAIRESProposition:TMS périphériques ← DYSFONCTIONS MUSCULAIREScausées par 1 changement des ANGLES DE PENNATIONsuite à 1 DYSFONCTION du TISSU de GLISSEMENT= «ADHÉRENCE ?» (3) ← MICRO/MACRO-SAIGNEMENT traumatiqueEntretenues par les CONTRACTURES → FIBROSE Brachio- radial Epicondylalgie: Prono-supination: la couche musculaire superficielle (BR- LERC-CERC) glisse mal sur la couche profonde (Supinateur)ADHÉRENCE = indolore, sauf si:-IMMOBILISE/ cisaille 1 NERF-COMPRIME la VASCULARISATION
  4. 4. Maladie des ADDUCTEURS GRAND DROIT = adhérences soit entre: PYRAMIDALadducteurs superficiels: PECTINELONG ADDUCTEURavec GRACILE ou PECTINÉ LONG ADDUCTEURcouche superficielle COURT ADDUCTEUR=LONG ADDUCTEUR+++avec couche profonde=GRAND et COURT ADDUCTEUR GRACILE GRAND ADDUCTEUR
  5. 5. Étude : 12 sportifs (1 femme)≃ 33 ans (20-50 ans)Ancienneté ≃ 12 mois (15 jours-3 ans)Suivi › 1 anFacteur déclenchant:élongation LONG ADDUCTEUR (75%)(foot ou parachute)
  6. 6. Diagnostic palpatoire Acland’s DVD Atlas of Human Anatomy ,,,,,,Côté pubalgie:les doigts s’insinuent difficilemententre muscles et tendons
  7. 7. Échographie dynamique= mobiliser les adducteurs entre eux: avec la sonde ou contraction isométriqueCOUPE LONGITUDINALE: défaut de glissement LONG ADDUCTEUR surcouche profonde Long adducteur Adhérence Grand adducteurcoupe axiale: mauvaise cinétique du long adducteur par rapport au court etgrand adducteur mais surtout par rapport au gracile et pectiné.
  8. 8. Traitement = FIBROLYSE MANUELLE DYNAMIQUE= mobilisation FRONTALE + SAGITTALE des fascias:contraction résistée→ insérer doigts entre les adducteurs (! artère fémorale)Lors du relâchement, mobiliser les adducteurs entre eux pubalgie récente = 1 séance suffit
  9. 9. FASCIAS ÉPAIS TRÈS FIBROSÉS = risque déchirure des fascias → préparation « idéale »: 1 semaine avant la manipulation:1) DÉCONTRACTURANTS2) Manipulations BASSIN et RACHIS3) ÉTIREMENTS ACTIFS des adducteurs
  10. 10. 4) Changements diététiques: Hypothèse:↘ glissement entre fascias et aponévrosesfavorisée par hyperacidité tissulaire → cristallisation inter-fasciale+ ↘ fluidité du tissu conjonctif de glissement (4,5,6) Dans le doute:eaux bicarbonatées↘ acide urique, oxalique↗ alcalins↘ sucreries↗ ⍵-3 ↘ acides gras saturés↘ Perméabilité intestinale↘ Stress oxydatif
  11. 11. J fibrolyse1) ANTALGIQUES: 1 heure avant2) BAIN CHAUD ou application de chaleur pour « ramollir » lesmuscles. Wolff D: « 1 adhérence se décolle + facilement on lachauffe »3) ÉLECTROSTIMULATION sur les plaques motrices.! le long adducteur se contracte moins / côté sain4) ÉLECTROSTIMULATION de vascularisation: limite les lésionslocales dues à la manipulation
  12. 12. Décoaptation symphyse pubiennecontraction isométrique bilatérale= remise en tension des adducteursGlaçage+++= éviter l’HÉMATOME de la cuisse qui peut apparaîtreles jours suivants
  13. 13. STRAPPING 5 jours (chez 5 patients) Évite récidive
  14. 14. Résultats1 échec: vu 1 fois (légionnaire très éloigné), aucunepréparation11 guérisons: 1 à 3 séances (à 1 semaine d’intervalle)Reprise de la course, 15 jours après la dernière séancepas de récidives, auto-manipulation !!! si besoin
  15. 15. Cas clinique 1: légionnaire 28 ans (novembre 2006 )Depuis 3 ans: douleur pubienne, droite › gauche, irradiant aux grands droitsaggravée par toux, effort + insomniantecause = élongation du long adducteurau foot: ciseau retournéretombé sur la fesse gauche2 hospitalisations en médecin physique+ 6 cures de biphosphonateSon contrat ne sera pas renouvelé car inapte sportL’échographie:-élimine 1 hernie inguinale (contre-indique la fibrolyse manuelle)-perte de glissement du long add. sur le court add. et le pectiné.Fibrolyse manuelle dynamique sous antalgiques (préparation impossible)Strappé 5 joursLendemain: large hématome de la cuisseJ7: résorption de l’hématome, disparition de la douleur au reposJ15: reprise progressive la courseContrat renouveléÀ 2 ans, pas de récidive
  16. 16. QUADRICEPS et GONALGIES ANTÉRO-LATÉRALESGonalgies antéro-latérales non chirurgicales ← subluxation de latête de la fibula ≃ 70% cas (7,8)Fév. 2010: par analogie avec épicondylites et pubalgiesWagner P. évoque l’existenced’adhérences du quadriceps → syndromes fémoro-patellaires↦ reprise échographique de 5 échecs de manipulation de la fibula
  17. 17. Diagnostic palpatoireAcland’s DVD Atlas of Human Anatomy= mobilisation douloureuse fascias 1/3 inférieur cuisse
  18. 18. Echographie dynamique quadriceps Bourgeois J.M.’s DVD Coupe transversale ≃ 7 cm › patella
  19. 19. QUADRICEPS NORMAL DroitVaste FEMORALLATERAL Vaste Vaste INTERMEDIARE MEDIAL fémur au repos contracté
  20. 20. SYNDROME FEMORO-PATELLAIREADHERENCE entre VASTE LATÉRAL - VASTE INTERMÉDIAIRE Quadriceps contractéVaste Vaste LATERALLATERAL Droit FEMORAL Droit FEMORAL Vaste INTERMEDIAIRE Vaste INTERMEDIAIRE FEMUR Aspect cranté Après manipulation accentué à la contraction Cinétique + harmonieuse??? autres fascias (Droit fémoral, TFL…): cinétique difficile à observer !!!
  21. 21. Fibrolyse manuelle dynamiqueLe patient tend la jambeempaumer le quadriceps et insérer les doigts(ici: entre VASTE LATÉRAL et bandelette ilio-tibiale)Lors relâchement (fléxion) du genou↦ mobiliser le VASTE LATÉRALsur couche musculaire profonde (vaste intermédiaire)
  22. 22. RésultatsImmédiatement: mouvement + harmonieux du FASCIA à l’échoLendemain: amélioration clinique très netteAprès 3 séances maximum: reprise entraînement à la course
  23. 23. Cas clinique 2: sportive de 26 ansSyndrome fémoro-patellaire bilatéral invalidanteSuite traumatismes directs lors spéléologieManipulation des fibula = soulage quelques jours seulementKinésithérapie, mésothérapie, posturologie, ostéopathie = inefficacesIRM: algoneurodystrophie patella et condyle latéral ? → infirmée parscintigraphie normaleA 1 an: nouvelle échographie pour recherche d’adhérences→ cinétique disharmonieuse du fascia entre le vaste latéral et le vasteintermédiaire.Fibrolyse manuelle dynamique des quadriceps → marche indolore le lendemainJ7: 2ème fibrolyse, + étendue: ischio-jambiers, mollet…5 jours après: randonnée avec 600 mètres de dénivelé sans aucune douleurA 2 mois: reprise des activités sportives, excepté la spéléologie de haut niveau.
  24. 24. CINESIOPATHIE CAPSULAIRE: exemple CAPSULE ANTÉRIEURE de cheville Préambule: notre vision des entorses de cheville non chirurgicales:Dysfonctions Long Extenseur Commun des Orteils (LECO) = douleur et instabilité « effacement » du LECO droit Acland’s DVD Atlas of Human AnatomyÉtude ouverte en cours (≈ 30 cas):radio comparatives → recherche critères de subluxation de la malléole fibulairesi subluxation inférieure malléole fibulaire: normalisation possible qu’après manipulationdu LECO dans la région antéro-latérale de la chevilleÉchographie de la gouttière antéro-latérale de la cheville= objet d’une autre publication:adhérences ??? entre:LECO/ 3ème fibulaire avecrétinaculum antérieur, ligament tibio-fibulaire antéro-inférieur ou faisceau antérieur LCL
  25. 25. Si LECO intact et épanchement modéré = manipulation de la gouttière:« DÉCORDAGE » du LECO sur toute sa hauteur douloureuse(parfois jusqu’au 1/3 supérieur), en direction latérale:du tibia vers la fibula !
  26. 26. Avant manipulation d’1 subluxation postérieure malléole fibulaire:Rechercher et normaliser 1 piégeage capsulaire antérieur (sinon↗douleur) Acland’s DVD Atlas of Human Anatomy Etiologie des piégeages capsulairesouverture brusque de l’interligne articulaire → étirement capsuleet lors fermeture violente, l’interligne peut piéger un repli de capsule→ fibrose capsulaire → pseudo-ménisque → décentrage articulaire→ dysfonction minime articulaire + souffrance récepteurs articulaires Diagnostic palpatoirePalpation interligne tibio-talienne antérieure douloureusesouvent, flexion dorsale cheville = légèrement limitée et augmente la douleurA contrario, la flexion plantaire diminue la douleur à la pressionNB: si la flexion dorsale soulage et la flexion plantaire aggrave = probable déchirure capsulaire
  27. 27. Échographie dynamique Articulation Tibio-talienne antérieure: cinétique normaleFlexion dorsale = éloignement capsule antérieureFin d’extension = attraction capsule dans l’interligne (par effet vide articulaire ?) Position neutre Flexion dorsale extension capsule Interligne libretibia talus
  28. 28. Piégeage permanent de la capsuledans l’interligne tibio-talienne antérieuretibia talusAprès manipulation, la capsule ne plonge plus dans l’interlignearticulaire ni en position neutre ni en flexion dorsale.En fin d’extension elle plonge légèrement (idem côté sain)
  29. 29. Traitement = « décapsulage » à la gomme DÉCOAPATIONS ARTICULAIRES = améliorations partielles ↓ « Décapsulage » lors de l’extension de la cheville Contre-appui à la face supérieure de la capsuleBout arrondi d’une gomme rugueuse = protège et utilise l’élasticité de la peauBloquer l’extrémité de la capsule avec 1 doigtPuis, ouverture de l’interligne + « décoincer » le repli capsulaire
  30. 30. Cas clinique 3: Une acrobate de 22 ansSuite entorse grave cheville droite il y a 6 ans:douleurs gouttière antéro-latérale cheville à la course et aux sautsRééducation intensive, ostéopathie et ligamentoplastie 2 ans auparavant = inefficacesDécordage du LECO dans sa gouttière + manipulation d’1 malléole latérale postérieureet TIBIA ANTERIEUR/ talus → reprise acrobatie, si manipulée/3 mois (= pendant 3 ans !)Persistance douleur modérée à l’impulsion du saut et en station debout prolongéeEnfin, en décembre 2009, découverte échographique du piégeage de la capsuleantérieure entre tibia et talusImmédiatement après le « décapsulage » à la gomme, l’interligne est libre et quelquesBULLES !!! remontent vers la surface de l’interlignePendant 3 jours, la cheville est ressentie instable alors que l’acrobatie et la stationdebout sont devenues indoloresA 2 mois, récidive d’1 douleur légère → même piégeage écho, mais sur toute la largeurantérieure de l’interligne, moins profonde, visible surtout en flexion plantaireManipulation TIBIA ANTERIEUR + 2ème « décapsulage » résout les signes écho-cliniquesRécidive future probable → manœuvre + facile sans échographie
  31. 31. Recherche SUBLUXATION par 1 épreuve dynamique SUPINATION Condyle latéral Tête radialeExemple: EPICONDYLITE suite à développé-couché
  32. 32. Recherche SUBLUXATION par 1 épreuve dynamique (étude en cours) SUPINATION PRONATION Condyle latéral Tête radialeExemple: EPICONDYLITE suite à développé-couchéSUBLUXATION ANTERIEURE TÊTE RADIALE lors PRONATION
  33. 33. CINESIOPATHIES des NERFSExemple: NERF MÉDIAN - syndrome du CANAL CARPIEN (9) (étude en cours)WAGNER P. a décrit (2003) la cinétique normale du nerf médian lors desmouvements du poignetSyndrome du canal carpien = Cinétique du Nerf Médian perturbée
  34. 34. Les 4 stades de Wagner (0,1,2,3):État normal (st.0): flexion du poignet, poing fermé → Nerf médian passefacilement entre tendons fléchisseurs superficiels des 1er et 2ème doigts ou des2ème et 3ème doigts → entre la 1ère rangée et 2ème rangée des fléchisseurs= protégé et n’entre pas en conflit avec le rétinaculumSt.3: aucun passage = nerf médian immobilisé en surface (corrélation avec lEMG)DÉCORDAGE, DÉCOAPTATIONS → restauration d’1 cinétique normale = rémission complète (≃ 90%) › 6 mois
  35. 35. CONCLUSIONDans les TMS périphériquesl’échographie dynamique permet la recherche:- cinésiopathies des fascias inter-musculaires, capsulo-ligamentaire- cinésiopathies des nerfs- subluxations dynamiquespermet de manipuler précisément jusqu’à l’obtention d’une cinétique correcte À terme: se passer de l’échographe= corrélation signes échographiques dynamiques avec 1diagnostic tactile sensible et spécifique
  36. 36. REFERENCES1. Vandewalle J.-Y. Traité pratique de crochetage. Edition Vigot. 2008.2. Giannic G.- Le décordage dynamique musculaire. Revue de médecine vertébrale, 2001 ; 63 : 23-26.3. Ho-Pun-Cheung T., Lhernould F., Bernard J.-N., Wagner P., Jourdan J.-P. Intérêt des manipulationstendineuses dans les épicondylites latérales. Revue de Médecine manuelle-ostéopathie, 2010; 30 : 2-8.4. Guimberteau J.C. Annales de chirurgie Plastique Esthétique. Volume 50, Issue 1, february 2005, 19-34.5. Riché D. Micronutrition, santé et performance. 2009, éd. De boek.6. Remer T, Manz F (1995): Potential renal acid load of foods and its influence on urine pH. J. Am. Diet. Ass. ,96:791-7.7. Ho-Pun-Cheung T., Buscayret F., Jourdan J.-P., Lhernould F., Glappier C., Langeois Y., Wolff D. Subluxationde la tête de la fibula. Cause fréquente de gonalgie non chirurgicale chez le sportif. Urgence pratique. 2008; 86:53-55.8. Ho-Pun-Cheung T., Buscayret F., Jourdan J.-P., Lhernould F., Wolff D. Intérêt des manipulations de la fibuladans les gonalgies non graves. Revue de Médecine manuelle-ostéopathie, 2008 ; 24 : 4-13.9. Wagner P. Cinésiopathies du nerf médian à l’origine du syndrome du canal carpien. Traitement manuel assistépar l’échographie dynamique. Etude en cours.

×