Avec cette comédie délicieuse, Allen déclare son amour
au cinéma en nous baladant avec délice entre fiction et
réalité.
Fr...
Film mythique, Freaks bouleverse et dérange. Le maître
Browning y aborde ses thèmes les plus chers, comme
l'exclusion ou l...
Avec cette comédie délicieuse, Allen déclare son amour
au cinéma en nous baladant avec délice entre fiction et
réalité.
Fr...
Film mythique, Freaks bouleverse et dérange. Le maître
Browning y aborde ses thèmes les plus chers, comme
l'exclusion ou l...
Film symbole des jeunes générations en crise et
rébellion, il contribua à parachever le mythe James
Dean, décédé juste ava...
L'absurdité du racisme et de la spirale de violence qui
l'accompagne dépeinte avec brio dans ce portrait d'un
quartier pau...
Une fin d'année en apothéose avec ce film envoûtant
avec lequel Lynch nous balade gentiment dans son
Hollywood si particul...
Avec ce film au parti pris formel fort allié à l'écriture
éclatée de Duras, Resnais signe une petite révolution
cinématogr...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Lavoisier 4

374 vues

Publié le

Cine Club Lavoisier

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
374
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lavoisier 4

  1. 1. Avec cette comédie délicieuse, Allen déclare son amour au cinéma en nous baladant avec délice entre fiction et réalité. Franju nous transporte aux frontières de la terreur et du merveilleux, avec ce bijou à la beauté fascinante. Certaines scènes peuvent marquer les plus sensibles. Douze jurés pour décider du sort d'un homme risquant la peine de mort. Un huis-clos passionnant à la finesse d'écriture rare et à la direction d'acteurs impeccable. Démarrage réel de la carrière de Fellini, cette chronique d'une jeunesse désoeuvrée de province annonce déjà le succès qui suivra, un an plus tard, avec La Strada. Comité de programmation Les élèves : Adrien Ahmadi, Augustin Boullet, Hélène Boudier, Julien Charpier, Blaise Gatin, Alice Grimaud, Joséphine Jouannais, Ilan Raphaël, Clara Saunier, Noémie Schweisguth Professeur référent : Claudina Corel Programmateur Ursulines : Florian Deleporte I Vitelloni Federico Fellini, Italie, 1952, 1h43 29 avril, 18h30 12 hommes en colère (Twelve Angry Men) Sidney Lumet, Etats-Unis, 1957, 1h35 Les yeux sans visage Georges Franju France, Italie, 1960, 1h28 27 mai, 18h30 13 mai, 18h30 La rose pourpre du Caire (The Purple rose of Cairo) Woody Allen, Etats-Unis, 1985, 1h25 10 juin, 18h30 Informations pratiques Tarif plein 6 €, Lycéens et adhérents 5 €, Carte 5 places 20 € Toutes les séances sont présentées par les membres du comité de programmation et suivies d'un débat, et tous les films sont projetés en 35mm, en VOSTF. Prolongez le débat sur http://cineclublavoisier.xooit.fr Studio des Ursulines 10, rue des Ursulines - 75005 PARIS http://www.studiodesursulines.com Année 2010-2011 RER B (Luxembourg) Métro 7 (Monge) 10 (Cluny-La Sorbonne) Bus 21, 27 (Feuillantines) 38, 82 (A. Comte)
  2. 2. Film mythique, Freaks bouleverse et dérange. Le maître Browning y aborde ses thèmes les plus chers, comme l'exclusion ou la lutte de l'innocence face à sa corruption. Deux ans (et un film) avant de partir pour les Etats-Unis, Hitchcock signe avec ce thriller à l'humour caustique le plus gros succès de sa période britannique. "[...] la question qui me tourmente depuis toujours : le cinéma est-il plus important que la vie", F. Truffaut (Le Monde, 18 mai 1973, à propos de La Nuit américaine). A la frontière du film noir classique et du néoréalisme, Chien Enragé nous entraîne dans les bas-fonds sordides du Tokyo d'après-guerre. Citizen Kane... que dire de plus? A force de placer des répliques cultes dans la bouche de cabots invétérés, les répliques cultes finissent par être dites. Du Prévert brillant et corrosif. Un des premiers films à se pencher sur les vétérans de la guerre du Viêt-Nam, Taxi Driver est un film fort, de ceux qui ne laissent pas indemne. Int. - 12 ans. Culture hip-hop, mafia italienne et code du bushido s'entrecroisent dans ce polar décalé aux accents comiques, servi par un Forest Whitaker magistral. Comencini dissèque au scalpel dans ce quasi huis-clos les relations père / fils après le décès de la mère, alliant à la complexité des sentiments la pureté du traitement. Avec ce film phare de la Nouvelle Vague, Godard et Truffaut chamboulent la morale et les codes narratifs cinématographiques de l'époque. Chien enragé (Nora inu) Akira Kurosawa, Japon, 1949, 2h La nuit américaine François Truffaut France, 1973, 1h55 4 février, 18h30 Freaks Tod Browning Etats-Unis, 1932, 1h16 25 mars, 18h30 Une femme disparaît (The lady vanishes) Alfred Hitchcock Grande Bretagne, 1938, 1h35 11 mars, 18h30 L'incompris (Incompreso) Luigi Comencini Italie, 1967, 1h45 5 novembre, 18h30 Ghost Dog Jim Jarmusch Etats-Unis, 1999, 1h56 19 novembre, 18h30 Citizen Kane Orson Welles Etats-Unis, 1940, 1h59 3 décembre, 18h30 Drôle de drame Marcel Carné France, 1937, 1h45 7 janvier, 18h30 Taxi Driver Martin Scorsese Etats-Unis, 1976, 1h55 1er octobre, 18h30 A bout de souffle Jean-Luc Godard France, 1959, 1h29 15 octobre, 18h30 Parce qu'un film est d'abord censé être vu en salle, parce que nos goûts sont différents mais que le plaisir du partage est le même, il nous a semblé indispensable d'offrir à celles et ceux qui le souhaitaient un lieu d'échange et de débat autour d'une passion commune : le cinéma. Le comité de programmation du ciné-club du lycée Lavoisier a retenu, pour cette saison 2010-2011, quatorze films des années 30 à la fin des années 90. Des "incontournables" dont on parle bien trop souvent sans jamais les avoir vus aux oeuvres un peu plus confidentielles d'auteurs majeurs, tous seront présentés par les élèves et les projections seront suivies d'un débat. 21 janvier, 18h30
  3. 3. Avec cette comédie délicieuse, Allen déclare son amour au cinéma en nous baladant avec délice entre fiction et réalité. Franju nous transporte aux frontières de la terreur et du merveilleux, avec ce bijou à la beauté fascinante. Certaines scènes peuvent marquer les plus sensibles. Douze jurés pour décider du sort d'un homme risquant la peine de mort. Un huis-clos passionnant à la finesse d'écriture rare et à la direction d'acteurs impeccable. Démarrage réel de la carrière de Fellini, cette chronique d'une jeunesse désoeuvrée de province annonce déjà le succès qui suivra, un an plus tard, avec La Strada. Comité de programmation Les élèves : Augustin Boullet, Hélène Boudier, Daniel Cohen-Seat, Léo Corcos, Joséphine Desportes, Alice Grimaud, Joséphine Jouannais, Louise Mauguin, Illan Reille, Clément Sanchez, Clara Saunier, Tristan Stérin Veilleurs au grain : Julien Charpier, Blaise Gatin, Ilan Raphaël Professeur référent : Claudina Corel Programmateur Ursulines : Florian Deleporte La nuit du chasseur (The Night of the Hunter) Charles Laughton Etats-Unis, 1955, 1h33 13 avril, 18h45 Arizona Dream Emir Kusturica Etats-Unis, France, 1992, 2h21 Rosemary's Baby Roman Polanski Etats-Unis, 1968, 2h16 25 mai, 18h45 11 mai, 18h45 Les sentiers de la gloire (Paths of Glory) Stanley Kubrick Etats-Unis, 1957, 1h28 8 juin, 18h45 Informations pratiques Tarif plein 6 €, Lycéens et adhérents 5 €, Carte 5 places 20 € Toutes les séances sont présentées par les membres du comité de programmation et suivies d'un débat. Les films non francophones sont projetés en VOSTF, et commencent vers 18h45. Prolongez le débat sur http://cineclublavoisier.xooit.fr Studio des Ursulines 10, rue des Ursulines - 75005 PARIS http://www.studiodesursulines.com Année 2011-2012 RER B (Luxembourg) Métro 7 (Monge) 10 (Cluny-La Sorbonne) Bus 21, 27 (Feuillantines) 38, 82
  4. 4. Film mythique, Freaks bouleverse et dérange. Le maître Browning y aborde ses thèmes les plus chers, comme l'exclusion ou la lutte de l'innocence face à sa corruption. Deux ans (et un film) avant de partir pour les Etats-Unis, Hitchcock signe avec ce thriller à l'humour caustique le plus gros succès de sa période britannique. J'ai [...] réalisé La Nuit Américaine comme un documentaire, et il y a très peu de décalage entre le tournage que je montre et celui de mes films (F. Truffaut, Le Monde, 18 mai 1973) A la frontière du film noir classique et du néoréalisme, Chien Enragé nous entraîne dans les bas-fonds sordides du Tokyo d'après-guerre. Varda nous livre ici un film fort et quasi documentaire sur l'errance et la solitude, porté par une jeune Sandrine Bonnaire en pleine explosion professionnelle. "A force d'écrire des choses horribles, les choses horribles finissent par arriver". Du Prévert brillant et corrosif dans la bouche de cabots invétérés. Poids lourd de la cinéphilie mondiale et thriller typiquement hitchcockien, Vertigo est, entre autres, notoire pour son utilisation du travelling compensé. On retrouve avec délectation toute la maîtrise des Coen dans ce thriller à l'humour glacé et sophis- tiqué. Int -12 ans. Suspense dans le milieu des faussaires d'art ; Wenders dirige un Dennis Hopper impeccable comme toujours dans cette adaptation de Highsmith. Int.- 12 ans. Les Marx Brothers, plus incontrôlables que jamais, font de cette Nuit à l'Opéra, une comédie à l'humour déjanté, l'un de leurs films emblématiques. La chevauchée fantastique (Stagecoach) John Ford Etats-Unis, 1939, 1h37 Jeux dangereux (To be or not to be) Ernst Lubitsch Etats-Unis, 1942, 1h30 10 février, 18h45 Les enfants du paradis Marcel Carné France, 1943, 3h25 23 mars, 18h45, 1ère époque 30 mars, 18h45, 2e époque Le voleur de bicyclette (Ladri di biciclette) Vittorio De Sica Italie, 1948, 1h30 9 mars, 18h45 L'ami américain (Der amerikanische Freund) Wim Wenders Allemagne, 1977, 2h06 4 novembre, 18h45 Fargo Joel Coen Etats-Unis, 1996, 1h37 25 novembre, 18h45 Sans toit ni loi Agnès Varda France, 1985, 1h45 9 décembre, 18h45 En quatrième vitesse (Kiss Me Deadly) Robert Aldrich Etats-Unis, 1955, 1h46 13 janvier, 18h45 Sueurs froides (Vertigo) Alfred Hitchcock Etats-Unis, 1958, 2h09 7 octobre, 18h45 Une nuit à l'opéra (A Night at the Opera) Sam Wood Etats-Unis, 1935, 1h32 21 octobre, 18h45 Pour cette deuxième saison du ciné-club Lavoisier, le comité de programmation lycéen, fidèle aux orientations de l'année dernière, a sélectionné pour vous des oeuvres variées et, nous l'espérons, propices à l'échange. Dans ce souci de variété et de résistance à la facilité, seuls deux réalisateurs, Alfred Hitchcock et Marcel Carné, reviennent pour une seconde manche. Amoureux du cinéma, fourbissons nos mirettes, installons nous bien profond dans nos fauteuils et affûtons nos arguments : nous repartons pour un tour! 27 janvier, 18h45
  5. 5. Film symbole des jeunes générations en crise et rébellion, il contribua à parachever le mythe James Dean, décédé juste avant sa sortie. S'attachant à l'éveil sexuel d'un adolescent employé de bains publics, Deep End, profondément ancré dans son époque, a su conserver une portée intemporelle. Le rôle le plus connu de Peter Lorre, absolument bouleversant en meurtrier d'enfants traqué par la foule, et un film tout simplement remarquable. L'un des classiques incontournables du cinéma, avec le mythique couple Bogart - Bergman et des répliques parmi les plus célèbres du 7e art. Comité de programmation Les élèves : Léo Corcos, Joséphine Desportes, Clémentine Dubreuil, Louis Fouasson, Claire Leloup, Louise Mauguin, Illan Reille, Clément Sanchez Veilleuses et veilleurs au grain : Augustin Boullet, Hélène Boudier, Daniel Cohen-Seat, Alice Grimaud, Joséphine Jouannais, Clara Saunier Professeur référent : Claudina Corel Programmateur Ursulines : Florian Deleporte Casablanca Michael Curtiz Etats-Unis, 1942, 1h42 5 avril, 18h45 M le maudit (M, Eine Stadt sucht einen Mörder) Fritz Lang Allemagne, 1931, 1h40 Deep End Jerzy Skolimowski G.-B., R.F.A., 1970, 1h35 24 mai, 18h45 19 avril, 18h45 La fureur de vivre (Rebel Without a Cause) Nicholas Ray Etats-Unis, 1955, 1h51 7 juin, 18h45 Informations pratiques Tarif plein 6 €, Lycéens et adhérents 5 €, Carte 5 places 20 € Toutes les séances sont présentées par les membres du comité de programmation et suivies d'un débat. Les films non francophones sont projetés en VOSTF. Prolongez le débat sur http://cineclublavoisier.xooit.fr Studio des Ursulines 10, rue des Ursulines - 75005 PARIS http://www.studiodesursulines.com Année 2012-2013 RER B (Luxembourg) Métro 7 (Monge) 10 (Cluny-La Sorbonne) Bus 21, 27 (Feuillantines) 38, 82 (A. Comte)
  6. 6. L'absurdité du racisme et de la spirale de violence qui l'accompagne dépeinte avec brio dans ce portrait d'un quartier pauvre de Brooklyn. Il aura fallu donner ce rôle à Nicholson pour qu'une fois il paraisse sain d'esprit à l'écran (et empoche son premier Oscar du meilleur acteur). L'interprétation de Rowlands et Falk est magistrale dans ce drame sur l'incommunicabilité des sentiments et la difficulté d'assumer son rôle dans le couple. Dernier volet de la "trilogie de la vengeance", ce film troublant et brutal en est aussi le plus esthétique. Une claque interdite aux moins de 16 ans. Avec ce film de guerre à l'esthétique forte, alternant violence et plans contemplatifs, Malick marque son retour à la réalisation après 20 ans d'absence. Les effets des horreurs de la guerre du Viêt Nam sur une bande d'amis. Streep, De Niro et Walken nous offrent des numéros d'acteurs époustouflants. Int. - 12 ans. Pour son dixième film - en cinq ans ! -, Godard revisite A bout de Souffle avec ce film noir tout en couleurs pétantes. Peut-être le plus synthétique des Woody Allen, Annie Hall regroupe ses styles, sujets, préoccupations et actrice fétiche, souvent liés les uns aux autres. Champions de la comédie chaotique, les Marx Brothers font encore des étincelles avec ce classique du genre. Un crime, quatre témoignages discordants. Kurosawa joue avec les codes (et avec son public) et acquiert avec ce film une reconnaissance en Occident. Lady Vengeance Park Chan-Wook Corée du Sud, 2005, 1h52 Une femme sous influence (A Woman Under the Influence) John Cassavetes Etats-Unis, 1974, 2h28 8 février, 18h45 Do the Right Thing Spike Lee Etats-Unis, 1989, 2h 22 mars, 18h45 Vol au dessus d'un nid de coucou (One Flew Over the Cuckoo's Nest) Miloš Forman Etats-Unis, 1975, 2h13 22 février, 18h45 La soupe au canard (Duck Soup) Leo McCarey Etats-Unis, 1933, 1h10 16 novembre, 18h45 Annie Hall Woody Allen Etats-Unis, 1977, 1h33 30 novembre, 18h45 La Ligne rouge (The Thin Red Line) Terrence Malick Etats-Unis, 1998, 2h50 Voyage au bout de l'enfer (The Deer Hunter) Michael Cimino Etats-Unis, 1978, 3h02 11 janvier, 18h45 Pierrot le fou Jean-Luc Godard France, Italie, 1965, 1h55 5 octobre, 18h45 Rashomon Akira Kurosawa Japon, 1950, 1h28 19 octobre, 18h45 La tendance 2012-2013 est au "plus", avec plus de films, plus de couleur, une plus grande amplitude d'âge (de 1931 à 2005), et même une durée moyenne légèrement allongée. Beaucoup plus d'oeuvres qui renvoient les unes aux autres, aussi ; du pain béni pour les débats de fin de séance. 25 janvier, 18h45 Avec cette adaptation à l'écran de la pièce sulfureuse de Tennessee Williams, Kazan confirme son talent de directeur d'acteurs et révèle le jeune Marlon Brando. Un tramway nommé Désir (A Streetcar Named Desire) Elia Kazan Etats-Unis, 1951, 2h02 21 septembre, 18h45 _ 14 décembre, 18h45
  7. 7. Une fin d'année en apothéose avec ce film envoûtant avec lequel Lynch nous balade gentiment dans son Hollywood si particulier. Boorman a toujours aimé et su filmer la nature, et particulièrement la forêt. Disons qu'il lui arrive d'être parfois d'humeur bucolique, parfois moins. Après avoir passé A bout de souffle et Pierrot le fou, le choix s'imposait de lui-même ! Du grand Godard et du grand Piccoli, à ne pas rater. Le tandem Powell - Pressburger a marqué les plus grands réalisateurs contemporains avec ce film de référence servi par la photo de Jack Cardiff. Comité de programmation Les élèves : Juliette Aner, Marie Auvigne, Reuben Bocobza, Lisa Calisti, Clémentine Dubreuil, Louis Fouasson, Ariane Fréjean- Passeron, Adrien Guillard, Léo Hardy, Rémi Klein, Adèle L'helgouac'h, Claire Leloup, Clara Ruault, Sarah Talini Veilleuses et veilleurs au grain : Léo Corcos, Joséphine Desportes, Louise Mauguin, Illan Reille, Clément Sanchez Professeur référent : Claudina Corel Programmateur Ursulines : Florian Deleporte Les chaussons rouges (The Red Shoes) M. Powell, E. Pressburger Grande-Bretagne, 1949, 2h13 Le mépris Jean-Luc Godard France, Italie, 1963, 1h43 9 mai, 18h45 Délivrance (Deliverance) John Boorman Etats-Unis, 1972, 1h50 4 avril, 18h45 Mulholland Drive David Lynch Etats-Unis, 2001, 2h26 6 juin, 18h45 23 mai, 18h45 Informations pratiques Tarif plein 6,50 €, Lycéens et adhérents 5 €, Carte 5 places 20 € Toutes les séances sont présentées par les membres du comité de programmation et suivies d'un débat. Les films non francophones sont projetés en VOSTF. Studio des Ursulines 10, rue des Ursulines - 75005 PARIS http://www.studiodesursulines.com Année 2013-2014 RER B (Luxembourg) Métro 7 (Monge) 10 (Cluny-La Sorbonne) Bus 21, 27 (Feuillantines) 38, 82 (A. Comte)
  8. 8. Avec ce film au parti pris formel fort allié à l'écriture éclatée de Duras, Resnais signe une petite révolution cinématographique. Déjà au début du siècle dernier, il n'y avait plus de jeunesse. Virée chez les Apaches en compagnie de Signoret et Reggiani. Redoutable chronique de la veulerie ordinaire, ce chef d'oeuvre vous réconciliera avec les films en costume, à défaut d'avec l'humanité. Dernier opus de la trilogie des Il était une fois... ce film fleuve, le dernier de Sergio Leone, nous conte une saga au sein de la pègre new-yorkaise du début XXe. Une magnifique peinture d'un Manhattan magnifié par le noir et blanc, au service de l'humour tendre et un peu désespéré du réalisateur. Truffaut reste attaché à ses thèmes de prédilection, les imbriquant cette fois-ci dans le milieu du théâtre sous l'Occupation. Exercice de style et réflexion sur la violence, ce film perturbe tant par son sujet que par ses partis pris dans le traitement de l'image et du son. Un film enjoué, déchaîné, parfois à limite de l'hystérie. Un hymne à l'amour, au cinéma, à la musique ; à la vie, quoi. Polanski, inspiré, dirige le couple Nicholson - Dunaway de main de maître dans ce film noir, plébiscité comme jamais par le comité de sélection. Hitchcock s'amuse, joue sur les codes et les registres du cinéma, en tablant sur la complicité de son public. On a beau être au courant ; ça marche. Il était une fois en Amérique (Once Upon a Time in America) Sergio Leone Etats-Unis, 1984, 3h49 Barry Lyndon Stanley Kubrick G.-B., E.-U., 1975, 3h07 7 février, 18h45 Hiroshima mon amour Alain Resnais France, Japon, 1959, 1h32 21 mars, 18h45 Casque d'or Jacques Becker France, 1952, 1h36 7 mars, 18h45 Chinatown Roman Polanski Etats-Unis, 1974, 2h10 15 novembre, 18h45 Chat noir, chat blanc ( ) Emir Kusturica R.F.Y, Fr., All., 1998, 2h07 Manhattan Woody Allen Etats-Unis, 1979, 1h36 6 décembre, 18h45 Le dernier métro François Truffaut France, 1980, 2h13 10 janvier, 18h45 Elephant Gus Van Sant Etats-Unis, 2003, 1h21 27 septembre, 18h45 La mort aux trousses (North by Northwest) Alfred Hitchcock Etats-Unis, 1959, 2h16 11 octobre, 18h45 Nouvelle cuvée pour le ciné-club Lavoisier, avec cette saison quatorze séances, le vendredi à 18h45, ouvertes à toutes et à tous, donnant l'occasion de découvrir ou de redécouvrir en salle des oeuvres classiques ou récentes, et d'en parler lors d'un débat à l'issue de la projection. Toujours fidèles, les lycéens membres du comité de sélection enfoncent le clou et nous propose un programme où la moitié des auteurs représentés a eu au moins un film projeté ces trois dernières années. Une façon de dire : si vous n'aimez pas Godard, si vous n'aimez pas Kubrick, si vous n'aimez pas Hitchcock ; allez vous faire ... un Kusturica ou un Polanski ? 24 janvier, 18h45 29 novembre, 18h45

×