Levoyageanantes programme 2013

3 268 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 268
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
240
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Levoyageanantes programme 2013

  1. 1. levoyageDu 28 juin au 1er septembre—nantes—— www.levoyageanantes.fr —
  2. 2. Les voyageurs créés par Théo Mercieret Erwan Fichou viennent de très loinet, sur leur plate pour une dernièreétape, ont remonté l’estuaire de la Loireavec confiance et patience.Le Voyage à nantes reviendra chaqueannée en juillet et en août et nousconfierons son image à un artiste.Sa formule n’a pas changé : c’est unitinéraire dans la ville matérialisé parune ligne au sol reliant tous les sitesculturels dans lesquels sont présentéesdes expositions.Sur le parcours surgissent aussidans l’espace public des installationséphémères artistiques ou végétales.L’art traverse la cité pour lui donnercette image très particulière de villeaimée des surréalistes où à chaquecoin de rue l’inattendu peut surgir.Cette année, Isaac Cordal qui, par sesobsessions, s’imposait dans le cadre deGreen Capital nous apporte de mauvaisesnouvelles sur l’état de notre civilisation,comme le serpent de Huang Yong Pingà Saint-Brevin.Ses petits hommes besogneux ettristes nous font quand même rire.Ils ont envahi la ville et, ceints de leurscostumes gris, sans jamais lâcher leurattaché-case, se noient dans des flaquesou dans les douves du château.Aux Oblates, nouveau jardin publicà découvrir sur la crête du Sillon deBretagne à Chantenay, le collectifHeHe, tout comme Cordal, hantépar les questions environnementales,crée une catastrophe avec des fuitesde gaz de schiste. Le petit bois sombreet romantique va brûler au ventde l’estuaire.Pas de panique, ce qu’il y a de réjouissantavec les artistes, c’est qu’ils mettent ledoigt là où ça fait mal, mais toujours avecune dose d’humour dans leur désespoir.La mère et l’enfant de Théo Mercieret Erwan Fichou nous fixent d’un regardétonné mais bienveillant. Nous leursouhaitons la bienvenue et au chevalaussi, même s’il est bleu.Jean Blaise1LATRAVERSÉEDe nantescommentutiliser ceprogramme ?Découvrez dans ces pages le parcoursdu Voyage à nantes 2013, ses extensionsà différents quartiers de la ville (cf. “Le parcourshors centre-ville” p. 54) ainsi que lesrendez-vous “à des moments précis”de nos partenaires culturels (cf. p. 68).En 2013, Nantes est Capitale verte del’Europe : découvrez également lespropositions de Nantes Métropolepour fêter ce titre (cf. p. 78).LA MAJORITé DES SITES SONTEN ACCèS LIBRE, 7j./7, DE 10H A 19H,SAUF MENTION CONTRAIRE SURLA PAGE CONCERNéE.Sur chaque page, des pictogrammesvous indiquent si nécessaire :2 Horaire spécifique au lieu ou à l’installation.5 à proximité (site remarquable, exposition).7et Temps d’accès, accessibilité difficile.Pour les sites payants, vous pouvez réglerles droits d’entrée sur place ou opterpour le Pass du Voyage (cf. p. 5) oule Pass Nantes (cf. p. 115).Pour suivre l’actualité du Voyage, retrouvez-nous sur www.levoyageanantes.fr et sur lesréseaux sociaux.en COuverture © théO merCier & erwan FiChOuPartenaires institutiOnneLs :Partenaires OFFiCieLs ESTUAIRE :Partenaire média :Partenaires OFFiCieLs maChines de L’îLe :Partenaire OFFiCieLhab gaLerie :Partenaire OFFiCieLChâteau des duCs de bretagne :Partenaire OFFiCieLarts CuLinaires :
  3. 3. LaChézineLa LoireÎle de NantesLa LoireCanalSaint-FélixBras de la MadeleineBras de PirmilSèvre NantaiseÎleLES PARCOURS EN VILLE ET HORS DU CENTRE LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE VoyagE à NaNtEs 2013 LES PARCOURS EN VILLE ET HORS DU CENTRELE PARCOURSEN CENTRE-VILLE1. Jardin des Plantes, C. Ponti2. ChaPelle de l’oratoire,LES MESSAGES DE L’ART3. Château des duCs de Bretagne4. Cathédrale5. CerCle louis-XVi6. galeries lafayette7. Passage sainte-CroiX8. esBanm, raumlaBorBerlin9. tour Bretagne, J. Jullien10. Passage Pommeraye,m. delPlanque11. oPéra graslin12. tour du musée doBrée13. muséum d’histoire naturelle14. médiathèque JaCques-demy15. mémorial de l’aBolitionde l’esClaVage16. Île de nantes, maChines de l’Île17. Carrousel des mondes marins18. ARBRE À BASKET, a/lta19. station ProuVé, Point info20. la Cale 2 Créateurs21. LES ANNEAUX, d. Buren /P. BouChain22. quai des antilles,la Cantine du Voyage23. haB galerie, f. Varini24. SANAGARE, oBserVatorium25. Bât. aethiCa, l. Bourgeat26. Bât. manny,a. BulloCh / r. Julius27. maison régionaled’arChiteCture28. L’ABSENCE,atelier Van lieshout29. ensa nantes(éCole d’arChiteCture)30. LES HÔTES, fiChtre31. Palais de JustiCe32. Pass. sChœlCher, Pointde Vue françois morellet33. temPle du goût, i. Cordal34. HISTOIRE D’UN MUR,PiCk uP ProduCtion35. Pl. du Bouffay, i. Cordal36. stations gourmandes37. Canal saint-féliX, a. leCCia38. le lieu uniqueLES PARCOURSHORS CENTRE-VILLEBRANCHE 1 ...........quartier des oliVettes. (CF. P. 56)BRANCHE 2 ...........quartier malakoff. (CF. P. 58)BRANCHE 3 ...........quai Ceineray. (CF. P. 60)BRANCHE 4 ...........quartier Chantenay. (CF. P. 62)BRANCHE 5quartier guist’hau. (CF. P. 67)Points de VuenaViBus et Bateau PasseurParkingsPoints infonaVette aéroPortune ligne Verte dessinéeau sol Vous guide d’uneétaPe à une autre.un liVret sPéCifique indiquele ParCours adaPté auX Personnesà moBilité réduite (disPoniBledans les BureauX d’aCCueilnantes.tourisme).i
  4. 4. © JOCeLYn COttenCinVALABLE LES 2 MOIS DE L’éVéNEMENT :ACCèS GRATUIT AUx MUSéES ET ACCèSExCLUSIF AU CERCLE LOUIS-xVI (cf. p. 14).Jocelyn Cottencin explore les frontièresentre arts graphiques, arts de la scène,arts plastiques, architecture et design.Au recto, cette carte en bois montreune image en noir et blanc qui sembletout droit sortie d’un livre de gravureset rappelle l’imagerie des premiersvoyages touristiques.Au verso, une suite de traits et de syllabes.Au fur et à mesure de la visite, surcertaines étapes, la carte est tamponnéed’autres lettres qui, mises bout à bout,expriment avec humour le contentementou la surprise. Une fois sa carte remplie,le visiteur peut récupérer un multiple del’artiste, impression en série limitée. Afinde tordre le cou aux lieux communs, letexte qu’y déploie l’artiste est un mélangede proverbes. Leur sens renouvelé est àl’image du titre donné à cette série :“Litanies, conseils et autres idioties“ !—————————————————————aCCès gratuit : ChaPelle de l’oratoire, muséed’histoire de nantes et eXPosition “en guerreS”au Château des duCs de Bretagne, muséumd’histoire naturelle et musée Jules Verne,aCCès eXClusif au CerCle louis-XVi.tarifs : 8€ / 5€ Pour les Jeunes de 18 à 25 ansgratuit Pour les moins de 18 ans,titulaires de la Carte BlanChe, demandeursd’emPloi, BénéfiCiaires du rsa ou PersonneshandiCaPées.en Vente auX BureauX d’aCCueilnantes.tourisme et au Châteaudes duCs de Bretagne, en ligne surwww.nantes-tourisme.Com—————————————————————DéCOUVREz AUSSI LE PASS NANTES (cf. p. 115)le pass Du VoYage5© JOCeLYn COttenCinLE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PASS DU VOYAGE4LE PASS DU VOYAGE LE VoyagE à NaNtEs 2013
  5. 5. LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE71dessin © CLaude POntiIllustrateur et grand auteur de littératurejeunesse, Claude Ponti est invité à donnervie à son univers onirique. Après plus de30 ans à nourrir l’imaginaire des enfantset des parents, le créateur du “martabaffe”,des “bouchanourrirs” et autres“crapouilles” se lance pour la toutepremière fois dans une expérience enplein air et en trois dimensions. Cescréations uniques ont été imaginéesspécifiquement pour le Jardin desplantes : vous passerez sous un bancgéant, croiserez une poire souriante ettoute une colonie de totems-oiseaux,ou entendrez une cascade de riresenfantins et cristallins.En vous aventurant chaque semaine dansce jardin botanique lors d’une nuit féerique,vous serez également surpris de découvrirde nouveaux habitants prendre vie !—————————————————————2 du 1erJuin au 20 oCtoBre.tous les Jours de 8h30 à 20h. noCturnesles Vendredis soirs Jusqu’à minuit.5 l’orangerie, lieu d’aCCueil green CaPital,Vous donnera toutes les Clefs de Ce titreoBtenu Par nantes en 2013 ; ainsi que les infor-mations sur les “les Balades insouPçonnées”mises en PlaCe Pour l’oCCasion (Cf. P. 78).5 les œuVres de kinya maruyama installéesà l’oCCasion du VOYAGE 2012.—————————————————————JardiN dEs pLaNtEsmimétisme ou imitation :l’aVis Des plantesCLaudE poNtiune PrOPOsitiOn du serviCe des esPaCes verts et de L’envirOnnementLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 20136© PatriCk messina
  6. 6. LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE92Alors que le projet de rénovation etd’extension est en cours, le musée proposede découvrir autrement ses collections.Cette exposition prend comme point dedépart l’histoire de la chapelle, qui a connudes usages très différents au cours dessiècles : construite et occupée au XVIIesiècle par la congrégation des Oratoriens,puis désaffectée sous la Révolution, lachapelle de l’Oratoire remplira ensuitediverses fonctions – notammentreligieuses – avant de devenir unespace d’exposition.De Georges de La Tour à Robert Filliou,Vito Acconci, Marina Abramović ouFrancis Alÿs, une vingtaine d’artistes degénérations et d’horizons différents sontréunis, comme autant d’incitations àporter un regard nouveau sur le monde,d’invitations à agir au sein de la société,d’exhortations à apprendre et adopterune perception nouvelle.—————————————————————2 du 28 Juin au 1er sePtemBre : 7J./7 de 10h à 19hdu 7 au 27 Juin et du 2 au 15 sePtemBre : tous lesJours sauf mardis de 10h à 18h, Jeudis Jusqu’à 20h.tarifs : 2€ (réduit : 1€). site non aCCessiBle auX Personnes en fauteuil,aCCessiBle auX Personnes à moBilité réduiteaCComPagnées.gratuit Pass du Voyageet Pass nantes.5 MUSÉE NOMADE : PoursuiVant sa Programma-tion hors les murs, le musée s’installe danshuit lieuX à traVers la Ville et Présente uneséleCtion d’œuVres allant du XViiesièCle à l’artContemPorain. (Cf. P. 12, P. 14, P. 16, P. 22, P. 39, P. 41,P. 52, P. 63).5 à ProXimité : PlaCe maréChal-foCh trônel’une des quatre Colonnes en franCe PortantenCore la figure du monarque guillotiné en1793, louis-XVi. érigée en 1823, Cette œuVre a étéConçue Par le sCulPteur dominique molkneCht.—————————————————————exPOsitiOn COnçue et réaLisée Par Le musée des beaux-artsde nantes.muséE dEs bEaux-artsChapELLE dE L’oratoirEles messages De l’artCOmmissariat : kurt wettengL,direCteur du musée de dOrtmund,sur une invitatiOn de bLandine Chavanne,direCtriCe du musée des beaux-arts de nantesLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 20138EXPEDITION EQUIPMENT, Carsten höLLer, 1995,COLL. du musée des beaux-arts de nantes © dr/CnaP – PhOtO : berLin, gaLerie sChiPPer und krOme
  7. 7. LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE113© musée d’histOire de nantesLes deux guerres mondiales sont lesmarqueurs principaux de l’histoire duXXesiècle. à Nantes et Saint-Nazaire,que faut-il retenir de ce que la mémoirecollective a conservé ?L’exposition en guerres questionne ce queles deux guerres mondiales furent aux civils.Grâce à un travail de collecte – dons ouprêts d’objets, et témoignages auprès dela population nantaise et nazairienne –,il s’agit de raconter cette histoire au plusprès des hommes et des femmes quil’ont faite et vécue.en guerres, 1914-1918 / 1939-1945,nantes / saint-nazaire sera suivie, àl’automne 2014, de la réouverture de sixsalles d’exposition permanente du musée.—————————————————————2 Cour et remParts en aCCès liBre :de 10h à 19h, 7J./7 ; 28 Juin – 1ersePtemBre :de 9h à 20h aVeC noCturnes le samedi Jusqu’à 23h.intérieurs du Château, musée et eXPosition :de 10h à 18h, fermé le lundi ;28 Juin – 1ersePtemBre : de 10h à 19h, 7J./7.tarif musée OU eXPosition : 5€ (réduit 3€)tarif musée ET eXPosition : 8€ (réduit 4,80€)gratuit Pass du Voyageet Pass nantes.3restaurant les ouBliettes.—————————————————————Le Château des duCs de bretagne bénéFiCiedu sOutien du Crédit agriCOLe, Partenaire OFFiCieL.ChâtEau dEs duCs dE brEtagNEMusée d’Histoire de nantesLe musée d’Histoire de Nantes raconte en un parcours en sept séquences l’histoirede la ville : le château et la Bretagne ducale, l’activité portuaire et l’histoire industrielle,les mouvements sociaux, la métropole d’aujourd’hui, etc. La scénographie permet demanière ludique, esthétique et pédagogique d’approcher plus de 850 objets de collection.en guerres, 1914-1918 / 1939-1945,nantes / saint-nazaireLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 201310© régis rOutier
  8. 8. En accédant à la cathédrale par ses cryptes(côté cours Saint-Pierre), découvrez d’abordl’œuvre photo-luminescente de FeliceVarini (cf. p. 33), puis l’histoire passionnantedu tombeau de François II, chef-d’œuvrede Michel Colombe datant du début duXVIesiècle, influencé par la Renaissanceitalienne.Après cinq années d’ouvrage, celui-ci auraconnu quelques péripéties avant de trônerdans le transept de la cathédrale de Nantes,plus de trois cents ans après sa réalisation.Anne de Bretagne commande ce tombeau,réalisé en marbre blanc de Carrare, pourrecevoir dignement les restes de sesparents : François II et Marguerite de Foix,deuxième épouse du dernier duc deBretagne. Les représentations symboliquesy sont nombreuses. La massivité del’ensemble fait que les deux gisants sontpeu visibles à hauteur d’homme. LeVoyage à nantes met donc en place, dès2012, une structure légère afin d’élever leregard du visiteur et profite de 2013 pouroffrir à l’œuvre un nouvel éclairage.—————————————————————2 Pas d’aCCès Pendant les offiCes. CryPtes et Point de Vue non aCCessiBlesauX Personnes à moBilité réduite.—————————————————————remerCiements à L’évêChé et aux bâtiments de FranCe.CathédraLE st-piErrE-Et-st-pauLtombeau De François iimiChEL CoLombE134© marC dOmageLE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE12Dans ses œuvres, Kader Attiaquestionne les collisions géographiques,les contradictions culturelles, lesappartenances identitaires complexesou la mondialisation. Les questions liées àla diaspora, au déracinement nourrissentsa réflexion et le placent souvent dans unedémarche de plasticien qui se rapprocheaussi de celle de l’ethnologue.à travers ses créations, Kader Attia necesse d’interroger le monde, l’histoireet le politique, non sans humour,distanciation et poésie. L’œuvre de KaderAttia Open your eyes, acquise par le FRACdes Pays de la Loire en 2011, abordeles traumatismes de la guerre.Présentée ici pour la première fois enFrance, elle accompagne l’expositionorganisée par le musée d’Histoire deNantes : en guerres, 1914-1918 / 1939-1945,nantes / saint-nazaire.—————————————————————2 Cf. P. 11dans le Cadre de l’eXPosition EN GUERREs.rdC du Bâtiment du harnaChement.gratuit aPrès aCquittement du droit d’entréeà l’eXPosition, Pass du Voyage et Pass nantes.—————————————————————exPOsitiOn COnçue et réaLisée Par Le musée des beaux-artsde nantes.ChâtEau dEs duCs dE brEtagNEMusée noMade : KaDer attia,open your eyesexPOsitiOn en COLLabOratiOn aveC Le FraC des PaYs de La LOire3OPEN YOUR EYES, kader attia, 2010. COLL. FraC des PaYs de La LOire © PhOtO : eLa biaLkOwska. COurtesY gaLLeria COntinua san gimignanOLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 2013
  9. 9. 6 6LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE© marC CamiLLe ChaimOwiCz, VASE WALLPAPER 01, 2012© marC dOmage15gaLEriEs LafayEttEsuspens Denantes, 2012CéCiLE bartLa trémie centrale de l’ancien magasinDecré peut faire penser à l’intérieurd’une caméra pointée vers le ciel, avecle roulement incessant des escalators etl’œil circulaire en surplomb par lequelpénètre la lumière. Cécile Bart tireavantage du mouvement mécaniqueen faisant de l’ascension automatiquel’occasion d’une expérience perceptive.Sept peintures-écrans translucides,placées en suspension, jouent avec lesobliques, les perspectives, les couleurs. Lavariation des positions donne le sentimentd’objets arrêtés dans leur mouvement. Lessurfaces sont comme un vitrail déployédans l’espace par lequel tout devient motif.—————————————————————2 œuVre VisiBle au 3e étage du magasin,du lundi au samedi de 9h30 à 20h.—————————————————————Œuvre réaLisée dans Le Cadre du VOYAGE À NANTES 2012,aveC Le COnCOurs des gaLeries LaFaYette, PartenairePrOJet.gaLEriEs LafayEttEVitrines sur l’artL’enseigne prolonge dans ses vitrinesson rôle de médiateur entre la créationcontemporaine et un large public,et affirme son engagement dans ladynamique des villes et des territoires.Vitrines sur l’art donnent aux passantsune vision de l’offre culturelle de la villeet incitent chacun à expérimenterou redécouvrir les lieux et structurespartenaires : Frac des Pays de la Loire,le lieu unique, Le Voyage à nantes. Pourle Voyage à nantes, c’est Felice Varini quiest invité à investir une vitrine. Commeun complément à l’événement picturalqu’est l’exposition à la Hab Galerie (cf. p. 33),c’est à l’aspect sculptural de son travailque seront consacrées les devantures desGaleries Lafayette.—————————————————————2 du 3 au 31 Juillet.—————————————————————14Longtemps attribué à l’école espagnoleMurillo, Le Vielleur, acquis par la Villeen 1810, fait partie des chefs-d’œuvrefondateurs du musée.Menée pendant six mois par une équipede restaurateurs spécialisés – les unstravaillant sur le support toile, d’autressur la couche picturale –, cetterestauration a été réalisée avec lacollaboration du Centre de rechercheet de restauration des musées de France.Elle a permis de reprendre le rentoilageet la tension du support qui présentaitd’importants relâchements, d’enlever desrepeints disgracieux, des vernis épais etopacifiés, et de stabiliser les craquelures.Nous redécouvrons une œuvreparticulièrement étonnante dans lafraîcheur de son état de conservation.Le raffinement de matière et de tonssouligne le génie pictural de l’artiste.Fondé en 1760, le Cercle Louis-XVI, ancienneChambre littéraire de Nantes, reste un lieupour le moins fascinant. Véritables témoinsdes tendances de la fin du XIXesiècle, sessalons feutrés – qui accueillent aujourd’huijeux de bridge et de billard, lectures etconférences – impressionnent par leur style.—————————————————————entrée eXClusiVementréserVée auX détenteurs duPass du Voyage et du Pass nantes. site non aCCessiBle auX Personnes en fauteuil,aCCessiBle auX Personnes à moBilité réduiteaCComPagnées.—————————————————————exPOsitiOn COnçue et réaLisée Par Le musée des beaux-artsde nantes. remerCiements au CerCLe LOuis-xvi.hôtEL moNtaudouiN / CErCLE Louis-xViMusée noMade :georges De la tour, le vielleur,un cHef-d’œuvre restauré5LE VIELLEUR (détaiL), geOrges de La tOur © rmn – PhOtOgraPhie : g. bLOtLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 2013
  10. 10. “nous aimons les grandes idées des années60 et 70 et la croyance optimiste que lapointe d’un crayon peut changerle monde. mais nous croyons fermementque la complexité du monde est réelle,que c’est une bonne chose et que la sociétéd’aujourd’hui a besoin d’une approcheen conséquence. nos propositionsspatiales sont ainsi d’échelle réduite etprofondément enracinées aux conditionslocales de leur développement.”C’est ainsi que les 8 architectes quicomposent ce collectif définissent l’étatd’esprit qui les anime. à la frontière entreles domaines de l’architecture, de laplanification urbaine et de l’art, ils seconsidèrent comme des activistes de laville et interviennent dans des cadres trèsdifférents, créant des objets inclassablesentre sculptures, architectures et lieux desociabilité.C’est donc en immersion qu’ils abordentleur projet pour Nantes. En résidencedans la cour de l’école des beaux-arts,ils associent à leur équipe de joyeuxbricoleurs, des étudiants, jardiniers etautres acteurs de la ville ; ils vont à larencontre d’habitants et dessinent peu àpeu une narration qui prendra forme dansla cour mais aussi le long du parcours.—————————————————————7déPart Pour la BranChe quai Ceineray(Cf. P. 60).—————————————————————Cour dE L’éCoLE supériEurE dEsbEaux-arts dE NaNtEs métropoLEraumlaborberlin178© raumLabOrberLinLE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE16Propriété du diocèse de Nantes,ce passage accueille de nombreusesrencontres organisées par l’associationculturelle du Passage Sainte-Croix :conférences, spectacles, ateliersd’initiation ou expositions.Remplir un pot de fleurs avec du bétonet le peindre en rouge, un jour de 1962, fut,pour Jean-Pierre Raynaud, le geste radicalqui lui permit d’affirmer son identitéartistique. Ce geste instinctif détournaitun objet usuel de sa fonction, acte biendans l’esprit de ceux accomplis par lesNouveaux Réalistes, en ce début desannées 60. Ainsi que les pots, les carreauxde céramique blanche, objets aux formessimples, rappelant l’univers des hôpitauxou des couloirs du métro, deviennent dansles années 70-80 le vocabulaire privilégiéde Jean-Pierre Raynaud.L’opposition est ici saisissante entrela douceur, la couleur, les formes souplesde la nature d’une part, et la rigueur, lafroideur, le blanc et le noir, l’ordonnancede la céramique d’autre part.Impersonnels, froids et cassants, lescarreaux sont le symbole de la mort ; lafeuille, même en sursis par sa fragilité,représente la vie et la beauté. Ces “stèles”rendent hommage au pacte que scellentla nature et la culture au cœur de toutepensée créatrice.—————————————————————5 PASSEURS DE MÉMOIRE, Jusqu’au 3 août :eXPosition sonore et doCuments d’arChiVes surla mémoire du Passage et de l’église sainte-CroiXau XXesièCle.—————————————————————exPOsitiOn COnçue et réaLisée Par Le musée des beaux-artsde nantes. remerCiements à L’assOCiatiOn du Passagesainte-CrOix.passagE saiNtE-CroixMusée noMade :Jean-pierre raYnauD,neuf stèles pour une feuille7NEUF STÈLES POUR UNE FEUILLE, Jean-Pierre raYnaud, 1984. COLL. musée des beaux-arts de nantes © h. maertens / adagP Paris 2013LE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 2013
  11. 11. C’est après l’école des Beaux-Arts queMathias Delplanque choisit de se tournerrésolument vers la création sonore. Sapratique première de sculpteur expliquesans doute l’intérêt qu’il développe dans lerapport du son à un espace et un volume.Compositeur de l’in-situ, c’est le lien ténuentre un son et son lieu qu’il souhaiteavant tout explorer.Le passage Pommeraye bruisse de sons etd’échos, pas sur les escaliers en bois, éclatsde voix, rumeurs, musique des boutiques,tout un matériau que Mathias Delplanquedécortique et amplifie en y ajoutantdes sons électroniques et des élémentsdu répertoire vocal français de la findu XIXeet du début du XXesiècle.Régulièrement, des chanteurs duMacadam Ensemble viennent se fondredans la foule pour “activer“ la pièce,telles des apparitions fantomatiques.Dans une volonté d’interaction réelleentre la forme sonore proposée et le lieului-même, passage habite l’architecture, sefond dans le décor, en même temps qu’ellele transforme, en modifie la perception.—————————————————————aveC Le COnCOurs dataraxia, Partenaire PrOJetLE VOYAGE À NANTES.1910© PatriCk messinaLE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE18Avec ses 80 000 tonnes, une hauteur de144 mètres et une réserve d’eau de 90 000litres, la Tour Bretagne a été inaugurée en1976. Le 32eétage offre un point de vue à360° sur la métropole. L’aménagement aété confié à Jean Jullien, artiste renomméde la scène internationale des artsgraphiques. Directement inspiré par laculture populaire de son enfance (descartoons aux jeux vidéo) et d’aujourd’hui,il décline un univers sensible et lunaireaccentué par l’aspect “handmade” de sontravail.Le nid est le refuge d’un immense oiseaublanc, à moitié endormi, mi-cigogne,mi-héron, qui veille calmement sur la ville.Sa présence rassurante invite à venircontempler la vue. Son large corps faitoffice de bar. De part et d’autre, commesorties tout droit d’un dessin de JeanJullien, d’énormes coquilles d’œufs setransforment en sièges et tables. Aux murs,des affiches lumineuses immortalisentsous le trait de l’artiste des lieuxemblématiques de la ville.—————————————————————2 LUNDI : DE 14H À 2H. DU MARDI AU SAMEDI :DE 10H À 2H. DIMANCHE : DE 10H À MINUIT.—————————————————————ARCHITECTES D’OPÉRATION : URBANMAKERS.MAÎTRISE D’OUVRAGE PAR LE CCO, ÉTABLI AU PIED DE LA TOURBRETAGNE, QUI EN ASSURE L’EXPLOITATION COMMERCIALE AVECDES PARTENAIRES PROFESSIONNELS RECONNUS EN PARTENARIATAVEC LE VOYAGE À NANTES.FABRICATION DU MOBILIER : MÉTALOBIL.TOUR BRETAGNEle niDJEAN JULLIEN9© marC dOmageLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 2013passagE pommErayEpassagemathias dELpLaNquE
  12. 12. L’estuaire de la Loire envahit le muséum.La végétation des milieux humidescolonise le square Louis-Bureau.Les roches racontent qu’une chaînede montagnes aussi hautes que les Alpess’élevait à l’emplacement de l’estuaire, puisles animaux entrent en scène pour nousdire la richesse de ces zones humides etleur extrême fragilité. Le muséum devientégalement musée d’art en présentantquelques paysages d’estuaire des XIXeet XXesiècles et des aquarelles deDenis Clavreul.—————————————————————tarifs : de 2 à 3,50€, gratuit -18 ans,gratuit Pass du Voyageet Pass nantes.5 à ProXimité : en sortant du musée, PassezPar le Cours CamBronne, square Bordé Par desimmeuBles XViiieauX façades identiques, aBritanten son Cœur la statue du général sCulPtée Parle nantais Jean deBay. Voir également les Caria-tides de la fontaine wallaCe, signées d’un autrenantais : Charles-auguste leBourg, dont lessCulPtures sont VisiBles Par Centaines à Pariset dans le monde entier.—————————————————————exPOsitiOn réaLisée Par Le muséum d’histOire natureLLeet La direCtiOn des bâtiments de La viLLe de nantes.muséum d’histoirE NaturELLEParmi les premiers de France en nombre de spécimens, le muséum se déploiesur quatre espaces d’expositions permanentes : vivarium, galerie de zoologie,galerie des sciences de la Terre et collection de bois.l’estuaire,une Histoire naturelle2113© PatriCk JeanLE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE20pLaCE grasLiNopéra graslinAu cœur de la ville, largement ouvertsur la place éponyme, l’édifice, récemmentrestauré, est un chef-d’œuvre dunéoclassicisme (1788). Architectural, avecle péristyle à huit colonnes corinthiennes,ou pictural, avec le plafond peint parHippolyte Berteaux (1881), le plaisir desyeux est complet. Mais c’est en vousasseyant dans l’un des fauteuils en veloursbleu de cette magnifique salle à l’italienneque la magie opérera, à l’écoute d’uneenvolée lyrique ou d’un orchestresymphonique – des bandes-sonréalisées par Jean-Paul Davois,directeur d’Angers-Nantes Opéra.—————————————————————5 la Cigale, Brasserie modern style,Classée monument historique.—————————————————————muséE dobréE,muséE départEmENtaLd’arChéoLogiE Et d’histoirEtour DobréeC’est en 1864 que Thomas Dobrée, descendantd’une famille d’armateurs nantais et grandpassionné d’art, décide d’édifier sa “maisonromane” destinée à abriter ses collections.Marque très personnelle, il y adjoint unetour de 30 mètres de haut où il fait inscrireen breton la devise : ANN O IANAF A ROGAC’HANOUN, “l’incertitude me dévore” !Cette ouverture exceptionnelle de la tour,pendant la fermeture du musée pourrénovation, invite à la découverte d’unpanorama sur la ville en compagnie d’unmédiateur qui vous livrera, grâce à desvidéos, l’histoire du lieu et celle dudéveloppement urbain de Nantes depuisle Moyen Âge jusqu’à aujourd’hui.—————————————————————2 du mardi au dimanChe de 10h à 19h,Visite aCComPagnée gratuite.déPart de la Visite Chaque heure(dernier déPart à 18h).grouPes limités à 14 Personnes(temPs d’attente PossiBle). site non aCCessiBleauX Personnes à moBilité réduite.—————————————————————11 12© isaaC COrdaL© isaaC COrdaLLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 2013
  13. 13. Au XVIIIesiècle, Nantes devient lepremier port négrier français. Armateurs,banquiers, industriels, constructeursnavals, marins : tous tirent profit de cecommerce qui enrichit la ville. Eninaugurant, en 2012, ce mémorial uniqueen Europe, la ville affirme sa volonté de“garder la mémoire du passéet mettre en garde pour l’avenir”(K. Wodiczko et J. Bonder).Sur une esplanade végétalisée, 2 000plaques commémoratives rappellent lesexpéditions négrières parties de Nantes,ainsi que les principaux comptoirs detraite en Afrique et en Amérique. Unparcours méditatif, ponctué de citationsdu monde entier en rapport avecl’esclavage, s’insère dans le quai de Loire.Krzysztof Wodiczko a reçu en 1998 le prixHiroshima qui récompense chaque annéeun artiste pour sa contribution à la paixdans le monde. Julian Bonder, architecteet enseignant, est reconnu pour sestravaux mêlant espace public, mémoireet traumatisme des populations.—————————————————————2 Passage souterrain ouVert de 9h à 20h.fermé en Périodes de Crue de la loire.5 Jusqu’au 15 sePtemBre l’eXPosition DIX FEMMESPUISSANTES – PORTRAITS DE FEMMES EN LUTTECONTRE L’ESCLAVAGE COLONIAL (sur l’esPlanade).un ParCours urBain, NANTES ET LA TRAITENÉGRIÈRE, ComPosé de 11 PanneauX d’information,relie symBoliquement le mémorial au Châteaudes duCs de Bretagne, en Passant Par l’Île feydeau.7déPart Pour la BranChe Chantenay (Cf. P. 62).—————————————————————QUAI DE LA FOSSEmémorial Del’abolition De l’esclaVageKRzYSzTOF WODICzKO ET JULIAN BONDER2315© nautiLusLE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE22Bertrand Lamarche s’intéresseaux questions d’échelle et de modélisation,de mouvement et de temporalité. Sesœuvres trouvent leurs origines aussi biendans l’urbanisme lorsqu’il réalise desmaquettes de ville (model, after nancy)que dans l’observation de phénomènesmétéorologiques (Vortex), physiques oulumineux. Son travail prend la formed’installations, de sculptures, de vidéoset de performances.Plusieurs œuvres récentes – installationset vidéos – évoquent ici des thématiqueschères à l’artiste : les questions liéesà l’architecture en écho à celle de lamédiathèque, les jeux sur le mouvement,la lumière, les reflets et leur puissanced’évocation. Bertrand Lamarche s’attache àbrouiller les pistes de la représentation enconcevant des visions qui, ancrées dansune certaine réalité, basculent vers unimaginaire proche de la science-fiction.—————————————————————5 à ProXimité : musée de l’imPrimerie.—————————————————————exPOsitiOn COnçue et réaLisée Par Le musée des beaux-artsde nantes.médiathèquE JaCquEs-dEmyMusée noMade :BERTRAND LAMARCHE,CosMo dIsCo14LE HAUT DU LIÈVRE, bertrand LamarChe, 2012 © niCOLas brasseurLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 2013
  14. 14. Ce carrousel (25 mètres de haut, 20 mètresde diamètre) est une incroyable sculpturedédiée à la mer. Les auteurs, Pierre Oreficeet François Delarozière, invitent le visiteurà un voyage poétique sur 3 niveaux dansune dentelle de béton. Le manège estsurmonté d’un chapiteau orné de frontonset gardé par 16 pêcheurs originaires detous les océans du monde. Dans les fondsmarins, les abysses ou à la surface desmers, découvrez d’étonnantes créatures :Crabe géant, Poisson pirate, Calamar àrétropropulsion, Raie manta, Méduses…La machine est une compagnie de théâtrede rue née en 1999 et dirigée par FrançoisDelarozière. Elle développe de nombreuxspectacles de rue : mécaniques savantes,Dîner des petites mécaniques, expéditionvégétale… à travers chacune des créations,il est question de rêver les villes de demainet de transformer le regard que nousportons sur nos cités.—————————————————————2 Jusqu’au 30 Juin : de 10h à 17h, du mardi auVendredi ; de 10h à 18h le week-end et le 28 Juin.du 1erJuillet au 31 août : 7J./7 de 10h à 19h.la Visite se Poursuit 1h aPrès la fermeturede la Billetterie.tarifs : de 3 à 8€ (Pass famille ProPosé).Pass nantes : Voir Conditions.infos Pratiques : t. 0810 12 12 25.5 Point de Vue dePuis la terrasse du nantilus.—————————————————————les maChines de l’Île BénéfiCient du soutien du Créditmutuel, du grouPe Brémond et d’harmonie mutuelle,Partenaires offiCiels.PARC DES CHANTIERSle carrouselDes monDes marinsLES MACHINES DE L’îLE2517© nautiLusLE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE24C’est un bestiaire de machines vivantes etmonumentales qui s’échappe aujourd’huides Nefs des anciens chantiers navals deNantes. Ce lieu surprenant est issu del’imaginaire de Pierre Orefice et FrançoisDelarozière (Compagnie La machine) quiy a installé son atelier.Départ pour un voyage étonnant à borddu Grand éléphant de 12 mètres de haut !Cette architecture en mouvement,équivalant à une maison de quatre étages,accueille cinquante passagers poursillonner les abords des Nefs et bénéficierd’une vue imprenable sur le site desanciens chantiers navals. Mais gare à satrompe, elle trempe !Dans la Galerie des Machines, c’est unnouvel univers qui s’expose et s’anime :celui du végétal et de l’arbre aux Hérons.Un héron de 8 mètres survole la grandemaquette de ce projet d’envergure. Lesvégétaux y côtoient plantes mécaniqueset animaux de la canopée.—————————————————————2 Jusqu’au 30 Juin : de 10h à 17h, du mardi auVendredi ; de 10h à 18h le week-end, et le 28 Juin.du 1erJuillet au 31 août : 7J./7 de 10h à 19h.la Visite se Poursuit 1h aPrès la fermeturede la Billetterie.tarifs : Voyage en éléPhant ou galerie :de 5,5€ à 8€ (Pass famille ProPosé).Pass nantes : Voir Conditions.infos Pratiques : t. 0810 12 12 25.—————————————————————parC dEs ChaNtiErsla galerie Des machinesle granD éléphantLEs maChiNEs dE L’îLE16© stéPhan muntanerLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 2013
  15. 15. LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE© PatriCk messina© CO-existenCes2726parC dEs ChaNtiErsl’arbre à basKetagENCE a/LtaInstallé à l’occasion du Voyage à nantes2012 devant la Maison des Hommes etdes Techniques, cet arbre à basket est unéquipement librement praticable par lesusagers ! Le jeu collectif est reconnaissableau premier coup d’œil : des paniersde basket montés en arborescencepermettent une pratique du basket-ballpar des équipes démultipliées, aux âgesdifférents, grâce aux hauteurs variablesdes paniers. L’appropriation immédiatedes règles du jeu connu n’exclut pasl’invention de nouvelles façons dejouer grâce aux marquages au solqui définissent des terrains croisés.—————————————————————des Ballons de Basket sont mis à VotredisPosition à la station ProuVé.—————————————————————remerCiements à La sOCiété martY sPOrts.parC dEs ChaNtiErsla station prouVéJEaN prouVéJean Prouvé est considéré comme l’undes grands inventeurs de l’architecture duXXesiècle, et ses créations comptent parmiles témoignages les plus significatifs de lapériode moderne. Commandée par Totalà la fin des années 60 pour développerune nouvelle image de marque, la StationProuvé est un prototype de station-serviceconçu pour être déplacé selon les variationsdu trafic. Réhabilitée à l’occasion d’estuaire2009, elle permet de vivre et partager unmoment de l’histoire du design. Sur place,retrouvez les services Nantes.Tourismepour vous aider à concevoir votre séjour :documentation, billetterie, visites guidées,Pass…—————————————————————2 Jusqu’au 27 Juin : du merCredi au dimanChede 14h à 18h ; du 28 Juin au 1ersePtemBre :7J./7 de 9h à 19h (19h30 les Vendredis soirs).5à ProXimité : le hangar 32, esPaCe d’informa-tion et de déBat, Permet au PuBliC de déCouVrirles enJeuX du ProJet urBain de l’Île de nantes.—————————————————————mObiLier intérieur réaLisé et designégrâCe au sOutien du grOuPe COuPeChOux.COurtesY : Jean-FrançOis gOdet.18 20© bernard renOux© martin argYrOgLOLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 201321parC dEs ChaNtiErsla cale 2 créateursouVErturE défiNitiVELes petites mains et Des femmes en filréinvestissent la Cale 2. Cet espace réunitun “concept store multi-créations” et unegalerie d’exposition.L’exposition NOREV-OVER, conçue parl’association interculturelle Co-existences,regroupe le travail artistique de photographeset vidéastes européens et chinois.Artistes : Hugo Arcier, Jean-Pierre Attal,Liu Bolin, Li Yu+Liu Bo, Dominique Clerc,Vincent Debanne, Mihaï Grecu, ChenJiagang, zhu Ming, François Ronsiaux,Li Wei, Nicolas Wilmouth, Miao Xiaochun,zhang Xiaotao.Par hasard ou par curiosité, venez partagerun thé et découvrir des créations plurielles.—————————————————————2 du mardi au dimanChe de 11h à 19h.fermé les 13 et 14 Juillet.—————————————————————COPrOduCtiOn : Les Petites mains, des Femmes en FiL. aveCLe sOutien de : viLLe de nantes, nantes métrOPOLe, missiOnPaYs de La LOire – métiers d’art, semitan, Cm5 event, OPixidO.quai dEs aNtiLLEsles anneauxdaNiEL burENEt patriCk bouChaiNDaniel Buren est sans doute le plasticienfrançais le plus connu au monde depuisLes Deux plateaux (Palais-Royal, Paris,1986). C’est en 1965 qu’il découvre ce quideviendra rapidement son “outil visuel”,un tissu alternant bandes blanches etcolorées de 8,7 centimètres de largeur,reconnaissable entre tous.Daniel Buren a voulu mettre au jour ladouble perspective qu’offre la pointe del’île : celle, architecturale, dessinée parle quai et celle, naturelle, de la Loirequi s’ouvre sur l’estuaire. Une série de18 anneaux se tourne vers le fleuve,offrant autant de découpages sur lepaysage. Cette perception est encoredifférente la nuit quand les anneauxs’auréolent de rouge, vert et bleu.—————————————————————5 à ProXimité : réhaBilité à l’oCCasion d’ESTUAIRE2007, le hangar à Bananes, ProPriété du grandPort maritime de nantes saint-nazaire.—————————————————————Œuvre réaLisée POur ESTUAIRE 2007, grâCe au sOutien dugrOuPe COuPeChOux.19
  16. 16. LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE2922© PARTI POÉTIQUE, OLivier darnéLa Cantine du Voyage est avant toutun lieu de restauration et un bar où l’onvient déguster plats frais et savoureuxconcoctés par un chef, vins ou jus defruits. Elle s’envisage comme un centreculturel culinaire, vitrine vivante de laqualité de l’offre agricole de la région.Son architecture démontable privilégieles espaces ouverts sur la Loire. Souschacune des “chapelles”, de larges tablesen bois brut de Wudthing, label fondépar le designer Frank buschmann, sontdisposées comme pour un immensebanquet. D’autres créations du designermadrilène (tables basses, bancs, fauteuils,transats) sont issues de la collection “T”marquée par son caractère massif etminimal. La Cantine est mise en couleurpar philippe bretelle : signalétique popaux formes géométriques et aux couleursacidulées, modules suspendus rythmentl’espace.Quant à olivier Darné, artiste apiculteurfondateur du parti poétique, il s’immisceici et là pour nous démontrer joyeusementque la créativité est chose courante dansl’agriculture d’aujourd’hui.—————————————————————2 du 1erJuin au 29 sePtemBre.Cantine : 7J./7 de 12h à minuit.Pas de réserVation (300 CouVerts)sauf les lundis soirs (Cf. Page suiVante).serViCes 12h30-14h et 19h30-23h.formule (entrée, Plat, 1/4 de Vin) :10€ le midi, 13€ le soir.Bar : dimanChe, lundi, mardi, merCredi : 10h-0h ;Jeudi, Vendredi, samedi : 10h-2h.—————————————————————Les arts CuLinaires du VOYAGE À NANTES bénéFiCientdu sOutien de COFeLY serviCes, Partenaire OFFiCieL.La Cantine du vOYage a été réaLisée aveC Le COnCOursde CmF grOuPe, Partenaire PrOJet. Les Fermiers d’anCenissOnt Partenaires du “POuLet du dimanChe”.remerCiements à Lumesens (COnseiL COnCePtiOn Lumière).parC dEs ChaNtiErsquai dEs aNtiLLEsla cantine Du VoYageOUVERTURE : 1ER JUINLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 201328© PhiLiPPe breteLLe
  17. 17. LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE© Le gOût et Les COuLeurs© Le gOût et Les COuLeurs31éPICERIE & LIBRAIRIEPour cette vitrine des plus beaux produits dela région, l’équipe de la cave Very Good proposefoie gras, charcuterie, épicerie sucrée, fromages,vins, cidres et bières, produits de la mer (et dela Loire)… Une librairie complète ce lieu avecdes ouvrages consacrés à la cuisine et aux vins,mais aussi aux démarches écologiques.tous les Jours (sauf le lundi en Juin),de 12h à 20h, noCturne le Jeudi Jusqu’a 22h.————————————————————————COURS DE CUISINEdu jeudi au dimancheL’Atelier des Chefs se délocalise pour vouspermettre de revoir les bases de la cuisine etfaire un tour d’horizon des multiples utilisationsd’un légume, de la cuisson parfaite d’un poissonou d’une viande…Plusieurs ateliers Par Jour. Jusqu’à 15 Pers.durée : de 30 min. à 2h – tarif : à Partir de 15€.réserVation : www.atelierdesChefs.fr————————————————————————LES MENUS DU WEEk-ENDLe samedi c’est grillades et le dimanche midic’est Chicken party pour le traditionnel repasdominical autour d’un poulet rôti fermierd’Ancenis ! La volaille fermière d’Ancenis saurasurprendre vos papilles durant ces quatre mois.————————————————————————HuM !Humeurs / Humus / HumainsC’est la feuille de chou mensuelle de la Cantinedu Voyage. Conçue par Olivier Darné et son PartiPoétique, rédigée par Valérie de Saint-Do, ellerassemble des portraits d’agriculteurs, d’artistes,de citoyens avant-gardistes. Hum ! abordela manière dont l’agriculture biologique, loind’être un retour dans le passé, est un lieud’expérimentations et de pensées créatives.————————————————————————LE FOR’HuMLes acteurs présents dans la feuille de chousont accueillis pour 2 journées de discussionsà bâtons rompus les 27 et 28 septembre.Avec sous réserve : Gilles Clément, Francis Hallé,Pierre Rabhi, Lydia et Claude Bourguignon,l’association Kokopelli,… Le comédien SébastienBarrier partage avec passion et humour sadécouverte des vins naturels avec sa conférencespectacle savoir enfin qui nous buvons.les 27 et 28 sePtemBre.Programmation détailléesur www.leVoyageanantes.fr————————————————————————LE SON DE LA CANTINEChaque jeudi, le son de la Cantine est confié àl’association Yamoy pour des horizons sonoresplutôt tournés vers le rock et la pop.Le vendredi, c’est aux collectifs électroniquesnantais de vous faire découvrir leurs universà travers leurs influences musicales.Le samedi, Djs et Selectors se succèderont dans uneambiance festive sur fond de musique éclectique.2 du Jeudi au samedi à Partir de 19h.suiVez la Programmation surwww.lesondelaCantine.fr————————————————————————30quai dEs aNtiLLEsLA CANTINEDU VOYAGEla cantine du Voyage est aussi un lieu dedécouverte et d’apprentissage, un espacequi redonne les clés d’une consommationresponsable, mais sans négliger le plaisir.Y sont réunis une épicerie de produitslocaux, une librairie “verte”, des terrainsde pétanque et des baby-foot. le lieuaccueille également des rendez-voushebdomadaires :————————————————————————DUO DE CHEFS POURMENU À QUATRE MAINSLes lundis 10/06 – 24/06 – 8/07 – 22/07 – 5/08– 19/08 (programmation en cours)Extirpés provisoirement de leur cuisine, deuxchefs s’installent aux fourneaux pour livrer leurvision de la “cuisine de cantine”.à l’instar de la cucina povera italienne, les chefsinvités, étoilés locaux ou coups de cœur desTables de Nantes, réalisent un menu uniquepour 200 convives.tarif : 30€.réserVation oBligatoire auPrès de nantes.tourisme :t. 0 892 464 044 (0,34€/min) www.nantes-tourisme.Com————————————————————————LE GOÛT DES AUTRES : RECETTESET SAVEURS VENUES D’AILLEURSLes lundis 17/06 – 1/07 – 15/07– 29/07 – 12/08 – 26/08L’association Le Goût des autres invite à ladécouverte d’une cuisine sans frontières :mets d’Arménie, du Kurdistan, d’Afghanistanou d’Angola… préparés par des chefs d’un soir,principalement des femmes en exil, quin’hésiteront pas à dévoiler quelques secrets.tarif : 20€.réserVation oBligatoire auPrès de nantes.tourisme :t. 0 892 464 044 (0,34€/min) www.nantes-tourisme.Com————————————————————————ATELIERS DU GOÛTSLOW FOOD :Les mercredis à 18h30Entre rencontre et dégustation, l’opportunitéd’approfondir vos connaissances sur desproduits emblématiques locaux… Du fromagede chèvre à la fraise, des légumes venusd’ailleurs aux poissons sauvages de Loire !atelier Pour 40 Personnes. durée : 1h. tarif : 5€.réserVation oBligatoire auPrès de nantes.tourisme :t. 0 892 464 044 (0,34€/min) www.nantes-tourisme.Com————————————————————————MARCHé NOCTURNELe 1erjuin et les jeudis de 18h à 22hCréateurs d’objets, fripiers, coiffeurs, récup’,brocanteurs ou disquaires d’occasion posentleur étal aux côtés de producteurs locaux invitéspar l’épicier de la Cantine.aVeC la PartiCiPation d’éCoPôle et des éCossolies.————————————————————————© Le gOût et Les COuLeurs© Le gOût et Les COuLeursLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 201322
  18. 18. LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE3323Après Erwin Wurm et Roman Signer,c’est à Felice Varini, autre artiste de lacollection permanente estuaire nantes<> saint-nazaire, d’investir la HAB Galerie.Explorer le travail de cet artiste à traversune grande exposition parcourant35 années de pratique est une gageure.Felice Varini développe un art de l’in situ,il agit en sa qualité d’artiste sur la réalitéphysique d’un paysage, d’une architecture.Dès ses débuts, il s’est affranchi du cadrede la peinture pour la développer dansl’espace. Paradoxalement, il met au jourson caractère fondamentalementbidimensionnel puisque, vus d’un pointtrès précis, les fragments peints dansl’espace s’assemblent pour former unegéométrie parfaite qui s’impose au regard.En dehors de ce point de vue, c’estl’éclatement de la figure : les volumesde l’espace reprennent le dessus.Proposer ce type d’exposition à FeliceVarini, c’est donc lui proposer unearchitecture qui lui permette de “rejouer”des œuvres qui ont particulièrementcompté dans son parcours. Des débutsde 1979 aux plus récentes, de ses fameusesœuvres peintes à son travail photographiqueou au fusain, l’exposition prend la formed’un parcours labyrinthique dans l’œuvrede l’artiste.—————————————————————5 à déCouVrir également de l’artiste :une œuVre hors les murs dans les CryPtesde la Cathédrale (Cf. P. 13).5 à déCouVrir également de l’artiste :SUITE DE TRIANGLES SAINT-NAZAIRE 2007,Création ESTUAIRE 2007 (Cf. P. 88),et VITRINES SUR L’ART (Cf. P. 15).5 à ProXimité, Point de Vue au Pied de lagrue grise (Pointe de l’Île) sur LUNAR TREE,œuVre ESTUAIRE 2012 (Cf. P. 66).Pendant les traVauX du musée des BeauX-artsde nantes, la haB galerie aCCueille sa liBrairieauX heures de l’eXPosition.—————————————————————aveC Le sOutien de LamOtte COnstruCteur, PartenaireOFFiCieL hab gaLerie. exPOsitiOn réaLisée aveC Le sOutiende La sOCiété d’aménagement de La métrOPOLe OuestatLantique (samOa). remerCiements à desevedavY.parC dEs ChaNtiErshab gaLEriE / haNgar à baNaNEssuite D’éclatsfELiCE VariNiCOmmissariat : david mOinard, PrOgrammateur artistique du VOYAGE À NANTESLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 201332TRA IL PIENO E IL VUOTO, LuganO, suisse, 2003. COLL. OnCOLOgia varini & CaLderOni. © PhOtO a. mOrinCINQ CERCLES CONCENTRIQUES, nOir. FeLiCe varini,musée dart mOderne de La viLLe de Paris, FranCe, 1993. COLL. F. et J.P. biLLarant. © PhOtO a. mOrin
  19. 19. LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE3524Après une première décennie detransformation urbaine d’envergure surl’île de Nantes, le projet se poursuit avecles urbanistes Marcel Smets et Anne MieDepuydt qui en assurent la maîtrised’œuvre depuis 2010.Le collectif Observatorium (auteurde péage sauvage, œuvre du parcoursestuaire à Malakoff) est invité à construireun belvédère temporaire d’une dizaine demètres intégré à la structure métallique desanciens hangars Sernam. Il offre un pointde vue inédit sur le quartier endéveloppement et en devenir (site du futurCHU et du grand parc de 14 hectares) etouvre l’horizon de la butte Sainte-Anneà la Maison Radieuse.Observatorium propose une réflexionsur l’espace public jouant sur les usagespassés, présents et futurs offerts par le site,avec le souhait de créer un lien entre santéet nature par l’aménagement de deuxjardins : un sanatorium en haut dubelvédère et un jardin de sable plantéintégrant une promenade. Au centre desanagare et de son écrin de sable jaillitune oasis préfigurant la réappropriationvégétale de ces lieux. Les éléments bâtissont réalisés avec la collaboration dejeunes architectes locaux qui valorisentles matériaux disponibles sur le site.—————————————————————2 installation VisiBle Jusqu’au 1er sePtemBredu mardi au dimanChe de 14h à 19h.dans le Cadre du ParCours GREEN ISLANDde la samoa (Cf. P. 78). site aCCessiBle auX Personnesà moBilité réduite sauf le BelVédère.5 des mêmes artistes : PÉAGE SAUVAGE (Cf. P. 59).—————————————————————bouLEVard dE La prairiE-au-duCsanagareobsErVatoriumune PrOPOsitiOn de La sOCiété d’aménagementde La métrOPOLe Ouest atLantique (samOa)LE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 201334© ObservatOrium
  20. 20. LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE3725Lilian Bourgeat s’évertue à dépasserl’ordinaire, au sens propre comme ausens figuré. Il s’attache à surdimensionnerdes objets de notre quotidien (salon dejardin, bottes en caoutchouc, plots designalisation, banc public, etc.) : tout enconservant leur exact aspect d’origine,ceux-ci s’affranchissent de leur banalitépour acquérir un statut extra-ordinaire,quasi iconique. On s’approche alors d’ununivers de conte de fée, où les objetsusuels deviennent autonomes et douésd’une certaine magie.C’est le cas pour ce mètre à ruban démesuré.Outil indispensable à l’architecte,l’urbaniste, l’ouvrier et bien d’autres corpsde métier, le mètre à ruban l’est aussi pourl’artiste qui le transporte partout avec lui.Copie exacte mais gigantesque du sienpropre, celui-ci est déployé dans la courdu nouveau siège du groupe Aethica dontle métier est justement de construire desprojets immobiliers. Au cœur de l’îlede Nantes, l’œuvre apparaît comme unmonument dédié à la simplicité d’un outil,banal s’il en est, mais qui rend concrètesles constructions issues de notreimagination.—————————————————————Œuvre réaLisée POur ESTUAIRE grâCe au sOutien d’adi,Partenaire PrOJet estuaire.îLE dE NaNtEsruE La-NouE-bras-dE-fErmètre à rubanLiLiaN bourgEatCRÉATION PERENNELE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 201336MÈTRE À RUBAN esquisse © LiLian bOurgeat
  21. 21. De la mer au ciel, trois grandes marinesde la collection XIXedu musée des Beaux-Arts sont présentées face à La barque desneuf planètes de Claudio Parmiggiani.La barque des neuf planètes est uneœuvre caractéristique de l’art de ClaudioParmiggiani qui aime trouver soninspiration dans les chefs-d’œuvredu passé. Elle est inspirée de l’œuvre deBellini, L’allégorie de la Fortune, conservéeà la Galerie de l’Académie à Venise, où l’onvoit une jeune femme, assise dans unebarque, entourée de sept putti. Elle tientdans ses mains une sphère blanche.La peinture de Bellini appartient à unesérie de quatre panneaux allégoriquesfigurant la Persévérance, la Prudence, laSagesse et la Fortune. Dès 1968, la barqueest un élément utilisé par Parmiggianicomme une métaphore du voyage, de lamémoire, de la rencontre, de l’inconnu…Ici, il utilise un punto, barque employéeautrefois pour naviguer le long des rivesdu Pô. Dans cette représentation poétiquede l’univers, notre Terre est une des neufplanètes que l’artiste laisse voguer au gréde notre imagination.—————————————————————exPOsitiOn COnçue et réaLisée Par Le musée des beaux-arts de nantes.maisoN régioNaLEd’arChitECturE dEs pays dE La LoirEMusée noMade : De FranK mYersboggs à clauDio parmiggiani3927BARCA CHE TRASPORTA NOVE PIANETI, CLaudiO Parmiggiani, 1994. turin © rmn – PhOtOgraPhie : g. bLOtLE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE38îLE dE NaNtEsbâtimENt maNNythe Zebra crossing,regulations anD general DirectionsaNgELa buLLoChAngela Bulloch cherche à détourner dessystèmes existants, règles ou structures.Ici, l’œuvre signale l’immeuble Manny et leconnecte à son environnement immédiat.En s’inspirant du marquage des passagespiétons britanniques, dont elle respectela réglementation, et de leurs célèbresbelisha beacon – globes jaunes dont ellereprogramme le clignotement –, elleredessine l’espace public face au bâtimentet crée l’impression d’un dérèglementpour semer le doute dans l’esprit dupromeneur… d’autant que le passagepiéton se prolonge à l’intérieur dubâtiment !—————————————————————Œuvre réaLisée POur ESTUAIRE 2009,grâCe au sOutien du grOuPe COuPeChOux.îLE dE NaNtEsbâtimENt maNNyairroLf JuLiusDans son travail, Rolf Julius cherchaitinlassablement à mettre au jour la relationentre musique et sculpture, ou commentcréer de “la musique pour les yeux”, titred’une de ses compositions. Le promeneurpassant à proximité de Manny découvreair qui, sous la peau métallique dubâtiment, résonne et semble subtilement“rendre audible la façade”. Entre cliquetismétalliques et vagues chants d’oiseaux,cette musique sourde et discrète renvoieà l’environnement immédiat du bâtiment.—————————————————————Œuvre réaLisée POur ESTUAIRE 2009,grâCe au sOutien du grOuPe COuPeChOux.26 26© martin argYrOgLO© nautiLusLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 2013
  22. 22. Entre nature, artifice et écologie, le muséedes Beaux-Arts cultive son jardin avec unensemble d’œuvres du XVIIIesiècle à nosjours qui questionnent notre rapport à lanature : celle-ci a toujours été pour lesartistes une source d’inspirationinépuisable. Ainsi, dans ses collections, lemusée conserve des œuvres destinées à ladécoration des jardins, telle la copie d’unvase antique dit “de la Villa Borghèse”, dueà un sculpteur anonyme du XVIIIesiècle,ou une œuvre de Gina Pane, action, striperake qui porte un message écologique, dès1969. Certaines œuvres de la collection depeinture, sculpture ou vidéo rappellentl’importance dans notre culture du jardinet de ses productions – arbres, fleurs,légumes –, que ce soit sur un modebucolique, critique ou plein d’humour.Le très savant et fourni bouquet de fleursd’Alexandre Chantron ou l’étonnantepomone de Ludovic Alleaume peuventainsi faire écho à la vidéo de Jean-ClaudeRuggirello, jardin égaré, qui donne sontitre à cette exposition.—————————————————————exPOsitiOn COnçue et réaLisée Par Le musée des beaux-arts de nantes, en COLLabOratiOn aveC Le FraC des PaYsde La LOire.éCoLE NatioNaLE supériEurEd’arChitECturE / gaLEriE LoirEMusée noMade : JarDins égarés4129DWARF, DWARF II, PrésenCe PanChOunette, 1989, COLL. du FraC des PaYs de La LOire © marC dOmageLE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE40ENsa NaNtEséCOLE NATIONALESUPéRIEURE D’ARCHITECTUREl’absenceatELiEr VaN LiEshoutAtelier Van Lieshout – célèbre pour sesmobile homes qui rendent possible la vieautarcique, ou pour ses unités architecturalesinspirées par le corps humain et lesorganes vitaux – a acquis une réputationinternationale en produisant des œuvresaussi diverses que des machines,sculptures, bâtiments, installations etdes concepts pour des villes utopiques.L’absence est une sculpture qui répondà son environnement architectural. Elleoffre l’apparence d’une masse mouvanteet vivante aux multiples protubérances,comme l’incarnation d’un geste dénué delimites de formes ou de fonctions. Cetteforme intuitive est habitable : l’artiste enfait un lieu de vie et de discussion.—————————————————————2 ouVerture à 12h (sous réserVe de météofaVoraBle) et fermeture selon Programmation.rendez-Vous artistiques et Culturels àsurVeiller sur www.aBsenCe-nantes.fr.—————————————————————Œuvre réaLisée POur ESTUAIRE 2009 dans Le Cadre de LaCOmmande PubLique du ministère de La CuLture et de LaCOmmuniCatiOn – draC des PaYs de La LOire. (1% artistiquede L’ensa nantes).ENsa NaNtEspLaCE hautEéCOLE NATIONALESUPéRIEURE D’ARCHITECTUREles hôtesfiChtrEDepuis 2009, en bord de Loire, l’écoleest implantée au cœur du Quartier de lacréation. Les architectes Anne Lacatonet Jean-Philippe Vassal ont inventé undispositif générateur de situations richeset diverses, propice aux activitésd’enseignement et de recherche.Trois planchers béton largement ouverts,desservis par une rampe extérieure, mettentprogressivement en relation le sol et le ciel.Une structure légère divise la hauteur desniveaux principaux, créant un systèmepropre à leur extension et à leur évolutivitétout en leur associant d’amples volumes.Le toit du bâtiment, un immense belvédèreperché à 22 mètres, domine les quais deLoire. Pour jouir du panorama, Fichtreinstalle son mobilier (cf. p. 42) etdes marchands ambulants permettentde profiter pleinement du lieu.—————————————————————29© riP hOPkins© ginO maCCarineLLiLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 201328
  23. 23. 31LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE© bernard renOux© COLLeCtiF r43paLais dE JustiCEsans titreJENNy hoLzErL’architecture imposante du Palais dejustice proposée par Jean Nouvel (2000)suggère par ses volumes, sa géométrieimplacable, son jeu d’ombre et de lumière,la puissance et la force de la justice. Artisteconceptuelle, Jenny Holzer (1950, USA)travaille autour du langage, notammentde la notion de texte qu’elle utilise sousdifférentes formes (affichage, défileurélectronique, gravure). Dans la salle despas perdus, Jenny Holzer fait lentementdéfiler des textes fondateurs de la justicefrançaise (Code civil, droits de l’homme).Jouant sur les reflets des baies vitrées etdu sol de granit poli, le défilement sembleinfini. Côté Loire, dans un rythme plusrapide, circulent des citations sur la justice,mots de philosophes et de femmes delettres, de l’Antiquité à nos jours.—————————————————————7œuVre à déCouVrir dePuis le ParVis.—————————————————————Œuvre réaLisée dans Le Cadre du 1% du ministère de LaCuLture et de La COmmuniCatiOn.îLE dE NaNtEsbâtimENt harmoNiEatLaNtiquEDe temps en tempsfraNçois morELLEtFrançois Morellet est un artiste quiconcilie la rigueur mathématique etgéométrique avec le hasard et l’humour.De temps en temps est un “indicateurmétéorologique” qui s’étend sur toutela façade du bâtiment.Chaque jour, au travers de trois “habillages”lumineux, la façade laisse apparaître desnuages, un soleil ou la pluie qui annoncentle temps qu’il fera quelques heures plus tard !—————————————————————2 œuVre VisiBle à la tomBée de la nuit.5 du même artiste, PORTAIL 0°-90°,PORTAIL 8°-98°, hôtel de région (Cf. P. 59).—————————————————————42Créé en 2001 à Nantes, Fichtre est composéde Frédéric Péchereau, Thomas Cantinet Wilfrid Lelou, tour à tour plasticiens,architectes, jardiniers ou ouvriersspécialisés. Leur particularité : vouloirsortir du champ de l’architecture pourinvestir d’autres disciplines (urbanisme,scénographie, design, art contemporainou bricolage) et fabriquer manuellementdes objets qui proposent d’expérimenterl’espace comme un terrain de jeux.Poursuivant cette idée d’occuper la villedifféremment et d’inventer, le temps desbeaux jours, de nouveaux espaces deconvivialité, Fichtre créait en 2012un mobilier urbain temporaireingénieusement pensé et agencé. Paritenu et succès confirmé, tables, bancs,hamacs, praticables furent occupéstout l’été ! Les Hôtes vous accueillent ànouveau à leurs tables, en bord de Loireou sur le toit de l’école d’architecture, letemps d’un pique-nique, d’un barbecue,d’un jeu, d’un moment de repos…Déclinant le mobilier existant,Fichtre réserve bien des surprises !—————————————————————2 BarBeCue à disPosition midi et soir,tous les Jours sauf lundi soir.5 à ProXimité : LE LIEU MAGIQUE de maX zargalet la ComPagnie santini.—————————————————————remerCiements à aCCes réagis (FabriCatiOn).quai fraNçois-mittErraNdles hôtesfiChtrE30© COLLeCtiF FiChtre sur une PhOtO de marC dOmageLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 201332
  24. 24. LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE4533Avant que l’Espagne ne subisse de pleinfouet la crise financière mondiale, IsaacCordal voyait déjà la bétonisation àoutrance de son pays comme preuve del’aliénation de la société. Il a donc choisi cematériau de construction qu’est le cimentpour y mouler des corps humains. Sa sérieCement eclipses est tout autant critiqueque réflexion sur notre comportement entant que masse sociale. Composée depetites sculptures de quelques centimètresde haut qui prennent la forme d’archétypesde nos sociétés (business man, soldat,simple citoyen…), elle montre les effetsdévastateurs de notre évolution en ruptureavec notre environnement naturel.Cette exposition est issue d’un travailmené pendant trois mois dans la villede Nantes.Hautement évocatrices, les installationsd’Isaac Cordal savent faire appel à notresensibilité, déclenchent rire ou mélancolie,activent nos cerveaux. Artiste de la rue,il repousse les murs de l’exposition enproposant plusieurs créations à découvrirdans la ville, le long du parcours.————————————————————— site non aCCessiBle auX Personnes en fauteuil,aCCessiBle auX Personnes à moBilité réduiteaCComPagnées.5 du même artiste, FOLLOW THE LEADERS,PlaCe du Bouffay (Cf. P. 49).—————————————————————tEmpLE du goûtruE kErVégaN (îLE fEydEau)le nouVel esclaVageisaaC CordaLLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 201344© isaaC COrdaL
  25. 25. Immobile, imposant et rassurant, un murne sait pas rester vierge. Affiché, taggé,sali, ravalé, peint, décoré, graffé, repeintet encore graffé... Inévitablement le murs’expose. Il suscite les regards, capable deprovoquer simultanément aversion etengouement, mépris et contemplation,antipathie et affection.à Nantes, un mur prend ses quartiersd’été au cœur de la ville.Ce mur-là sépare autant qu’il réunit :il vous invite à suivre sa métamorphosetout au long de l’été et vous attend chaquevendredi pour un nouveau rendez-vous.—————————————————————HISTOIRE D’UN MUR à suiVre surwww.histoiredunmur.Com5 en 2012, PiCk uP et le ColleCtif Plusde Couleurs ont ProPosé OVER THE WALL.retrouVez des Créations deVenues Pérennesdans différents lieuX de la Ville : grue titangrise, halle alstom, la faBrique, et surCertains stores du Centre-Ville.7déPart Pour la BranChe quartierdes oliVettes (Cf. P. 56).—————————————————————Cours fraNkLiN-roosEVELthistoire D’un murCréé et Organisé Par PiCk uP PrOduCtiOn4734© www.vaChesauvage.netLE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE46LE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 2013
  26. 26. LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE4935LE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 201348© isaaC COrdaLpLaCE du bouffayFolloWthe leaDersisaaC CordaLEn écho à son exposition au Temple duGoût (cf. p. 45), Isaac Cordal s’approprie laplace du Bouffay. Mises en scènes dans laréalité de la ville, ses sculptures composentune armée de figures solitaires etmélancoliques évoluant au sein d’ununivers bétonné dans lequel une touffed’herbe ou une flaque d’eau deviennentles fragiles fragments du monde naturel.Sur cette place du Bouffay au caractèreminéral, au sein d’un quartier faisantl’objet d’une rénovation urbaine, IsaacCordal choisit d’implanter une île degravats issus de bâtiments détruits dansd’autres endroits de la métropole.Des centaines de sculptures de l’artisteévoluent dans cette ruine contemporaine,témoins du caractère éphémère desconstructions humaines. L’installationimpressionne autant qu’elle incite à ladéambulation, à la recherche du détail,au parcours méditatif.—————————————————————5 du même artiste, LE NOUVEL ESCLAVAGE,temPle du goût (Cf. P. 45)—————————————————————
  27. 27. 51LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLE50LE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 2013Les stations gourmandes, installéesà l’occasion du Voyage en 2012 etplébiscitées par le public venu pique-niquer et cueillir fruits, légumes et herbesaromatiques, reviennent ! Ces vergerset potagers urbains s’enrichissent pourfavoriser la biodiversité : framboisiers,groseilliers, cerisiers, pruniers… qui ontdéjà reçu la visite d’abeilles, bourdons,pucerons et coccinelles, se diversifientet s’accompagnent de parcelles aux fleursmellifères, de nichoirs pour les oiseauxou d’hôtels à insectes.—————————————————————7autres lieuX en Centre-Ville :Cour du Château des duCs de Bretagne, squaredaViais et dans les quartiers malakoff, Breil,Clos toreau, square Vertais, BelleVue, PortBoyer, nantes nord.7 attendre que fruits et légumes soientà maturité Pour les Cueillir. se serVir aVeCmodération. les rinCer aVant de les manger.—————————————————————statioN duChEssE aNNEDes stations gourmanDesen Villeune PrOPOsitiOn du serviCe des esPaCes verts et de L’envirOnnement36© martin argYrOgLOD’abord peintre, Ange Leccia se tournerapidement vers les arts filmiques. Ses“arrangements”, comme il les nomme,naissent d’un travail sur l’image, filméeou photographique, qu’il déchire, ralentit,découpe.nymphéa consiste en une projection à lasurface du canal. Une jeune femme évoluetranquillement dans un environnementaquatique. Cette double présence de l’eau,dans l’image et comme support de l’image,produit un effet troublant. La lumière dela projection joue à la surface mouvantede l’eau, hommage perceptible auxrecherches picturales de Claude Monet.Cette ondine est incarnée par LaetitiaCasta, icône de notre société, devenueici nymphe mythique contemporaine.—————————————————————2 œuVre VisiBle à la tomBée de la nuit.—————————————————————aveC Le Parrainage de tOtaL, Partenaire OFFiCieL.Œuvre réaLisée POur ESTUAIRE 2007 aveC Le COnCOursde La semitan, Partenaire PrOJet.rePrésentatiOn de L’image de Laetitia Casta eFFeCtuéesOus LiCenCe de La sOCiété aLLarOsa PrOduCtiOns.CaNaL saiNt-féLixnYmphéaaNgE LECCia37© ginO maCCarineLLi
  28. 28. 5352Figure majeure de l’art vidéo, ThierryKuntzel développe une œuvre entreécriture, cinéma, vidéo et arts plastiques.Avec the Waves – des vagues qui déferlentinexorablement, accompagnées du bruitde la mer –, l’artiste intègre complètementle spectateur à la mise en scène, l’immergedans des projections de grand format. Parses déplacements, le visiteur décide desmouvements des vagues : plus ils’approche de l’écran, plus le mouvementde l’image ralentit, jusqu’à l’arrêt completet inversement. Ici, le “visiteur-acteur”explore sa perception de l’espace etexpérimente sa position et son point devue par rapport à l’image vidéo, traitéecomme une matière plastique et vivante.—————————————————————7 1er étage du lieu unique—————————————————————exPOsitiOn COnçue et réaLisée Par Le musée des beaux-artsde nantes. LE LiEu uNiquEMusée noMade :thierrY KuntZel, tHe waves38THE WAVES, thierrY kuntzeL, 2003 © viLLe de nantes – musée des beaux-arts – PhOtOgraPhie : C. CLOsLE PARCOURS EN VILLE LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS EN VILLEDans l’ancienne biscuiterie Lefèvre-Utile devenue scène nationale, laprogrammation explore théâtre, danse,musique, arts plastiques, philosophie…Un lieu multiple dans lequel on trouveégalement un bar, un restaurant etmême un hammam.Cette exposition a pour guide RolandTopor, illustrateur (Hara-Kiri, ellemagazine), dessinateur (toporland, panique),peintre, écrivain (Le locataire chimérique),cinéaste, acteur (Werner Herzog), hommede radio (Des papous dans la tête) et detélé (téléchat) connu pour le caractèresurréaliste et engagé de son travail.Admirateur de cette œuvre protéiforme,Bertrand Godot propose une expositioncollective autour de cette figure tutélaire.Quand on sait l’importance que la ville deNantes a eue dans l’histoire dusurréalisme, il est fort à parier que lessept artistes invités feront coexister unepensée plurielle, sans recourir au verbeou à l’adjectif.L’occasion de (re)découvrir l’absurditévitale des pièces de Michael Dans, lesœuvres insolentes mais non moinsélégantes d’Erik Dietman, le corpusiconographique hybridé de BenjaminMonti, la réalité dominée par le rêve deMrzyk & Moriceau, les jeux de constructionde Daniel Nadaud et le goût de DidierTrenet pour les arts libertins du XVIIIesiècle.—————————————————————2 Jusqu’au 11 août.7 déPart Pour la BranChe quartierdes oliVettes et quartier malakoff (Cf. P. 56, 58)—————————————————————LE LiEu uNiquEsans tambour ni trompettemiChaEL daNs, Erik diEtmaN, bENJamiN moNti, mrzyk& moriCEau, daNiEL Nadaud, roLaNd topor, didiEr trENEtCOmmissariat : bertrand gOdOt, resPOnsabLe des arts visueLsde La sCène natiOnaLe de Château-gOntier, Le Carré38© benJamin mOnti
  29. 29. 5554 © théO merCier & erwan FiChOuLE PARCOURSHOrsCentre-ViLLe...
  30. 30. LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS HORS CENTRE-VILLE / BRANCHE 15756Ce jeu collectif est un hommage à pong®,un jeu vidéo inspiré du tennis de tabledéveloppé par Ralph Baer et son équipe àSanders Associates en 1967. En 1972, NolanBushnell, créateur de la société Atari,en fait une version améliorée : pong®,premier jeu vidéo à connaître un succèspopulaire.Le Company Campus recrée l’expérienceet transforme le mobilier urbain en objetnumérique connecté : deux joueurs placésà côté de l’écran peuvent s’affronter dansune partie endiablée d’une duréemaximale de 5 minutes. Les manettes ?Votre smartphone ! Mais attention, commeà la télévision, le sport est aussi entrecoupéde coupures pub.Company Campus, installé dans lequartier de la Création, regroupe desstart-up qui accueillent régulièrement descollaborateurs d’origines, de milieux etde compétences très différents. Parmi lesentreprises ou projets développés : CleverCloud propose une nouvelle vision del’hébergement, TuttiVox édite desapplications dont l’objectif est d’outillerl’e-démocratie et d’analyser l’opinionpublique sur les médias sociaux, Transwayrécompense l’écomobilité, SounderBoxrévolutionne la sonorisation d’espaces...—————————————————————5 à ProXimité : LE MUR TOMBÉ DU CIEL,une Création de la ComPagnie de sPeCtaClede rue royal de luXe.—————————————————————réaLisé aveC Le sOutien de CLear ChanneL FranCe.BRANCHE 1pLaCE riCordEauballe De matchJeu collectiF sur mobilier urbain numériqueune PrOPOsitiOn de COmPanY CamPusLE PARCOURS HORS CENTRE-VILLE / BRANCHE 1 LE VoyagE à NaNtEs 2013© drAncien quartier ouvrier, “les Olivettes”se dévoile à qui sait se perdre dans ce dédalede ruelles, passages et arrière-cours.Collectifs d’artistes, cabinets d’architecteset galeries d’art ont remplacé entrepôts,tanneries et distilleries ; et le quartierfourmille de bonnes adresses pour boireun verre ou se restaurer (des coups decœur des tables de nantes – Les Chantsd’avril, L’U.Ni, La Raffinerie – y sontinstallés).Concerts, arts de rue, spectacles oupetites expositions sont programméstoute l’année dans les cafés, lieuxculturels, ou à la maison de quartier.Découvrez notamment la galerie Paradiserécemment ouverte. Fruit d’une aventureet de passions humaines entre lesarchitectes Agnès Lambot et Philippe Barréet les artistes plasticiens Béatrice Dacheret Michel Gerson, Paradise est un lieucomposé de deux appartements, d’unatelier, d’un lieu d’exposition et d’unecour intérieure qui propose uneprogrammation de cinq à six artistesen résidence tout au long de l’année.—————————————————————7derrière le lieu unique, traVersez le BouleVardCarnot Pour Passer deVant les BureauX duVOYAGE À NANTES aVant d’emPrunter la rue fouré.galerie Paradise : 6 rue sanleCque.galerie entre-deuX : 5 Bis aVenue de l’hôtel-dieu.maison de quartier : 22 rue émile-Péhant.—————————————————————aveC La PartiCiPatiOn de sCOPiC.BRANCHE 1quartiEr dEs oLiVEttEs
  31. 31. LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS HORS CENTRE-VILLE / BRANCHE 2© bernard renOux© ginO maCCarineLLi59BRANCHE 2quartiEr maLakoffpEtitE amazoNiEpéage sauVageobsErVatoriumProche de la gare, le site a subi les bombar-dements de la Seconde Guerre mondiale.Dans les années 70, une pénétrante urbaineest projetée mais, le projet abandonné, lanature reprend ses droits et le site accueilleune exceptionnelle biodiversité. Observato-rium illustre ce “conte de fées du progrès”par une impressionnante sculpture de boisreprésentant un tronçon d’autoroute surlequel inventer une vie simple et conviviale.—————————————————————aCCessiBle auX Personnes à moBilitéréduite, eXCePté le 1erniVeau.Visite UNE NATURE SAUVAGE AU CŒUR DE LA VILLE(Cf. P. 118).5emPruntez le Pont ériC-taBarlyPour reJoindre l’hôtel de région.—————————————————————Œuvre réaLisée POur ESTUAIRE 2012 dans Le Cadre de LaCOmmande PubLique du ministère de La CuLture et de LaCOmmuniCatiOn – draC des PaYs de La LOire. à L’OCCasiOndu Centenaire de La LPO, en COLLabOratiOn aveC Le serviCedes esPaCes verts et de L’envirOnnement, Le grand PrOJetde viLLe et L’ateLier rueLLe.Œuvre réaLisée grâCe au sOutien de La FOndatiOn edF POurLe grOuPe edF et du grOuPe gibOire, Partenaires OFFiCieLs,aveC L’aPPui teChnique des ateLiers PerrauLt Frères.remerCiements eCsb.BRANCHE 2îLE dE NaNtEspoiNtE EsthôtEL dE régioNportail 0°-90°,portail 8°-98°fraNçois morELLEtPour réaliser cette œuvre, l’artiste se jouedes contraintes imposées : celle d’être unegrille d’accès principal au parvis, et celle dulieu : d’un côté les lignes de l’immeuble, del’autre la Loire. Si la première grille, droiteet solennelle, signifie l’entrée du parvisde l’Hôtel de Région et répond à l’attenteexprimée, la seconde la bouscule, distillequelque désordre et renvoie à la Loire,déjà coupable de l’inclinaison de certainshôtels particuliers de Nantes.Avec cette œuvre, réalisée en 1987, FrançoisMorellet nous livre ici une certaine visiondu fleuve. C’est ce rapport à la Loire quenous avons souhaité valoriser en intégrantcette œuvre dans le parcours estuaire.—————————————————————5du même artiste, DE TEMPS EN TEMPS,œuVre réalisée Pour ESTUAIRE 2009 (Cf. P. 43).—————————————————————58Depuis 2011, le Grand Projet de Ville duNouveau Malakoff est engagé dans unedémarche de transformations urbaines,sociales et économiques.Dans ce quartier qui ne finit pas dese métamorphoser, Nantes défile danssa mixité, entre le lieu unique (scènenationale atypique), le pont éric-Tabarlyde 220 mètres de long et ses haubanshigh-tech, la tribune du stade Marcel-Saupin réinventée et les bâtimentscontemporains dont le nombre ne cessed’augmenter, notamment avec le pôled’affaires Euronantes.BRANCHE 2quartiErmaLakoffLE PARCOURS HORS CENTRE-VILLE / BRANCHE 2 LE VoyagE à NaNtEs 2013
  32. 32. LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS HORS CENTRE-VILLE / BRANCHE 361© seve nantesLe bassin Ceineray, vestige du coursnaturel de l’Erdre, reprend vie. Des îlesflottantes couvertes de végétations’assemblent pour créer un archipel vertau milieu de l’eau. Des plantes de marais etde berges de rivière colonisent le quai.Une guinguette nichée dans un bateau-lavoir dessiné par François Delarozière(directeur de la compagnie La Machine,cf. p. 25) émerge de la végétation. Desterrasses en bois posées sur les pavésinvitent à s’asseoir au bord de l’eau pourobserver oiseaux, insectes, et peut-êtremême loutres qui s’inviteraient sur lesradeaux végétalisés et aménagés avecdes abris pour la faune.Chaque soir à la nuit tombée, le sitese transforme en un lieu fantastique etpoétique grâce à l’intervention du collectifartistique zUR (cf. p. 71).—————————————————————BRANCHE 3quai CEiNErayles JarDins à quaiune PrOPOsitiOn du serviCe des esPaCes verts et de L’envirOnnementsur une idée de Pierre OreFiCe, direCteur des maChines de L’îLeLE PARCOURS HORS CENTRE-VILLE / BRANCHE 3 LE VoyagE à NaNtEs 201360Depuis l’école supérieure des beaux-arts(cf. p.17), rejoignez ce quartier où l’onsavoure une conception joyeuse de la viesur les marchés, dans les rues, les cafés etles restaurants. On flâne dans les alléesde Talensac, un marché débordant de vie,de charme et de couleurs sous des hallesdatant de 1937. Juste à côté, L’Atelier, lieumunicipal d’exposition, accueille desartistes contemporains. L’île de Versaillesest un havre de paix, ombragé et fleuri,avec son jardin japonais. Le cours des50-Otages chemine sur l’ancien lit del’Erdre, comblé entre les deux guerres.BRANCHE 3quartiEr CEiNEray
  33. 33. Depuis une vingtaine d’années, BertrandLamarche aborde à travers des formesdiverses (sculptures, performances,photographies, vidéos ou installations)les relations entre mouvement, son etlumière. Ses œuvres témoignent d’unintérêt généralisé pour les questionsde représentation, d’échelle et leursdistorsions, puisant aussi bien dansl’urbanisme que dans l’observation dephénomènes météorologiques. L’artistes’inspire ici librement de l’univers deJules Verne et choisit des œuvres en lienavec des phénomènes atmosphériquesextraordinaires.—————————————————————2 du 28 Juin au 1er sePtemBre : de 10h à 19h.Jusqu’au 15 sePtemBre : de 10h à 12h et de 14hà 18h sauf mardi et dimanChe matin.tarifs : de 1,50 à 3€.gratuit -18 ans.gratuit Pass du Voyageet Pass nantes.5à ProXimité : le Planétarium.5à ProXimité : galerie d’art le rayon Vert.—————————————————————exPOsitiOn COnçue et réaLisée Par Le musée des beaux-artsde nantes.  BRANCHE 4quartiEr ChaNtENay / buttEsaiNtE-aNNE / muséE JuLEs-VErNEMusée noMade :bertranD lamarche, katHy63KATHY, bertrand LamarChe, 2008 © viLLe de nantes – musée des beaux-arts – PhOtOgraPhie : C. CLOsLE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS HORS CENTRE-VILLE / BRANCHE 462LE PARCOURS HORS CENTRE-VILLE / BRANCHE 4 LE VoyagE à NaNtEs 2013Ancien bastion ouvrier des chantiersnavals et des grandes usines de bord deLoire, Chantenay n’en domine pas moinsla ville. Sa butte Sainte-Anne, dernieréperon du Massif armoricain, surplombeles quais de 30 mètres et offre une vueplongeante sur le fleuve et l’île de Nantes.Derrière son cachet de petit village secache une vie particulièrement dense ;il faut déambuler dans ses ruelles, pourtrouver de beaux points de vue ou tombernez à nez avec Jules Verne enfant.BRANCHE 4ChaNtENay
  34. 34. LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS HORS CENTRE-VILLE / BRANCHE 465© seve nantesDans cet ancien parc du couventdes Oblates, qui s’ouvre par une alléemajestueuse de cèdres centenaires etfait la part belle à la biodiversité (ruches,arbres fruitiers, moutons, boisementdense), l’œuvre d’Helen Evans et HeikoHansen – qui forment depuis 1999 lecollectif HeHe – invite, sans moralisme,à nous interroger sur des questionsenvironnementales.C’est à une énergie qui défraie l’actualitéque HeHe s’intéresse ici : les gaz et huilesde schiste. En s’appuyant sur unespectaculaire image du film Gasland quimontre une personne mettre le feu à l’eauqui coule d’un robinet, ils mettent unenouvelle fois en lumière – et en débat –une technique employée pour exploiterune énergie : la fracturation hydraulique.Un petit réchaud côtoie une baignoire.Banal de prime abord. L’observationrapprochée permet de discerner unescène dramatique comme emprisonnéedans le poêle : un incendie de forêt.D’une grande précision formelle, l’imagerenvoie au petit bois tout proche d’oùs’échappe le son inquiétant d’un grandfeu pourtant invisible.C’est de la fascination qu’on ressentà la vision de leurs œuvres empreintesd’un “romantisme high-tech“.—————————————————————2 le ParC des oBlates, 100eParC nantais,est ouVert de 8h30 à 20h.eXPosition VisiBle de 10h à 19h.Cheminement diffiCile dans le Bois.en fauteuil, Pas d’aCCès à la maison.—————————————————————BRANCHE 4quartiEr ChaNtENay / buttEsaiNtE-aNNE / parC dEs obLatEsréchauFFement DomestiquehEhELE PARCOURS HORS CENTRE-VILLE / BRANCHE 4 LE VoyagE à NaNtEs 201364RÉCHAUFFEMENT DOMESTIQUE © hehe
  35. 35. LE VoyagE à NaNtEs 2013 LE PARCOURS HORS CENTRE-VILLE / BRANCHE 567gaLEriE méLaNiE rio34 bd gabriEL-guist’hauhéctor ZamoraArchitecte de l’éphémère, Héctor zamoradétourne des objets usuels ou des composantsélémentaires de construction et développeune grammaire personnelle en usant deleur potentiel de jeu et de plasticité. Ilrepousse les limites de la sphère réelle,crée des connexions inattendues et nousinvite à repenser notre rapport à notrequotidien et notre environnement.En transformant partiellement des élémentspréfabriqués, briques et mitrons de céramiqueou tuiles, caractéristiques de larchitecturevernaculaire de notre région, Héctor zamoracompose dans les espaces intérieurs etextérieur de la galerie un paysage imaginaire.—————————————————————BRANCHE 5quartiEr guist’hau66LE PARCOURS HORS CENTRE-VILLE / BRANCHE 4 LE VoyagE à NaNtEs 2013SESSHAS, aiChi triennaL, 2010 © drLa proposition de Mrzyk & Moriceaupour la falaise de la butte Sainte-Anneest leur première sculpture autonome.Lunar tree prend la forme d’un arbremort, d’un blanc immaculé, de 12 mètresde haut. De jour, depuis le square, il sedétache du fleuve tandis que la nuit,depuis la pointe de l’île de Nantes,un halo lumineux émane de chacunedes branches de l’arbre qui surgit,altier, sur fond noir.—————————————————————2 œuVre VisiBle de Jour Comme de nuit.5 des mêmes artistes : EST-IL BIEN PRUDENTD’ENVOYER DES MESSAGES AUX EXTRATERRESTRES ?Château du Pé, saint-Jean-de-Boiseau (Cf. P. 86).—————————————————————Œuvre réaLisée POur ESTUAIRE 2012 dans Le Cadre deLa COmmande PubLique du ministère de La CuLture etde La COmmuniCatiOn – draC des PaYs de La LOire. aveCLe COnCOurs d’eiFFage immObiLier, Partenaire PrOJetESTUAIRe, et Le serviCe des esPaCes verts et deL’envirOnnement de La viLLe de nantes. remerCiementsà tmC innOvatiOn (études et COnCePtiOn struCture).BRANCHE 4quartiEr ChaNtENaybuttE saiNtE-aNNEsquarE mauriCE-sChwoblunar treemrzyk & moriCEau© bernard renOux
  36. 36. © théO merCier & erwan FiChOuEN VILLEà Des mOmentspréCis...6968
  37. 37. 71© seve – nantesLE VoyagE à NaNtEs 2013 À DES MOMENTS PRéCIS70C’est à une visite d’atelier symphoniqueque le public est convié, mais, soudain,tout bascule : images et sons jaillissentde tous côtés.En se déplaçant, le spectateur modifiesa perception : voir et entendre de loinou traverser l’aire de jeu et être au cœurde l’atelier pour ressentir la chaleur desflammes, les odeurs, faire le tour desmusiciens, des manipulateurs, descomédiens et des machines à musique.Ce qui se déroule relève d’un subtilmélange des sens.La symphonie naît également del’interaction entre phylarmotechnicienset musiciens classiques : l’univers musicalse confronte aux sonorités mécaniques dela cocotte à flûte, du piano culbuté, de laGroovagaz… pour une œuvre en créationpermanente. Les effets des machinesrythment chacune de leurs performanceset le jeu des engins élévateurs souligneavec force le dispositif scénographique.Sous les Nefs, c’est la “grande forme”de la symphonie qui sera présentée,aboutissement des scénographiesurbaines présentées à Madrid, Paris LaVillette, Calais ou Marseille de 2008 à 2011.—————————————————————2 sPeCtaCle à 20h30.réPétitions PuBliques l’aPrès-midi.Pas de réserVation.—————————————————————une COPrOduCtiOn La maChine, Le ChanneL – sCènenatiOnaLe de CaLais, Les viLLes de nantes et detOurneFeuiLLe, Les draC PaYs de La LOire, midi-PYrénées etPaCa, Le déPartement LOire-atLantique, Les régiOns midi-PYrénées et PaYs de La LOire, Lieux PubLiCs – Centre natiOnaLdes arts de La rue (marseiLLe), L’usine – Lieu COnventiOnnédédié aux arts de La rue (tOurneFeuiLLe), Le ParaPLuie,Centre internatiOnaL de PrOduCtiOn artistique (auriLLaC).NEfs dEs maChiNEs dE L’îLEsYmphonie mécaniqueune CréatiOn de La COmPagnie La maChineVENDREDI 12 ET SAMEDI 13 JUILLET© La maChineÀ DES MOMENTS PRéCIS LE VoyagE à NaNtEs 2013© dr© grOuPe zurquai CEiNErayLEs JardiNs à quaiZur (création)une PrOPOsitiOn du serviCe des esPaCesverts et de L’envirOnnement.Chaque soir, le nouveau paysage installédéfinitivement sur ce quai de l’Erdres’anime étrangement. L’eau s’agite, et desêtres cachés émergent dans les remousavant de disparaître à nouveau dansles eaux calmes. C’est alors un bestiaired’espèces hybrides et des habitantssurréalistes qui prennent possession deslieux. Au milieu de la brume surgissentdes objets et des scènes de vie, unemaison pylône ou des images projetéessur des écrans d’eau.Le collectif angevin zUR rassemble unevingtaine d’artistes (plasticiens, musiciens,danseurs, acteurs, cinéastes…) qui aiment,en s’imprégnant du lieu où sont présentéesses créations, marier les différentslangages artistiques pour faire basculerle spectateur de la réalité à l’imaginaire.—————————————————————2 du 18 Juin au 17 août, tous les soirsà la tomBée de la nuit. (durée : 2h30).—————————————————————LE stakhaNoVstaKhapop :Des grains De sonDans les oreillesVENDREDI 28 ET SAMEDI 29 JUINLieu de diffusion musicale incontournabletout au long de l’année mais plus encorele week-end d’ouverture du Voyage,Le Stakhanov propose deux soirées avecles concerts de réVeille (clap clap music /Lyon), sun moon (bright dark folk /Brooklyn) et halo halo (dance sinawipop / Londres) le vendredi soir ainsi quethe phantom KeYs (garage des origines /Galice) et les Kitschenette’s(Frenchbeat yéyé pop / Saint-Lô) organiséepar Back to Garage! le samedi soir. Des setsde DJ accompagnent la programmationles deux soirs.—————————————————————7 7 rue de la BâClerie.2 de 22h à 4h.tarifs : 5€ Vendredi / 7€ samedi.Programmation détailléesur www.stakhanoV.fr.—————————————————————
  38. 38. LE VoyagE à NaNtEs 2013 À DES MOMENTS PRéCIS© hOuse 2 COuette© aPO-3373parC dEs ChaNtiErsLa fabriquEFestiValelectropixelune PrOPOsitiOn du COLLeCtiF aPO-33DU 19 AU 23 AOÛTElectropixel s’inscrit dans le réseauinternational de festivals d’artsélectroniques Pixelache. La manifestationouvre un espace singulier permettant decroiser programmeurs, bidouilleurs etinventeurs de tout bord, artistes (audio,visuel, musique, arts plastiques, interactif,performance), ou encore théoriciens(philosophie, histoire de l’art, anthropologie,psychanalyse). De plus en plus rares,ces espaces de croisement sont pourtantindispensables aux nouvelles formesd’écriture car ils permettent la recherchede possibilités inédites, de domainesencore inconnus ou imprévisibles,de créations novatrices attachéesaux utopies modernes.—————————————————————Programmation détaillée :www.eleCtroPiXel.org—————————————————————îLE dE NaNtEsparC dEs ChaNtiErsgoûteZélectronique !Au détour d’une excursion dominicale,prenez quelques instants pourd’aventureuses découvertes sonores.Pour cette 5eédition, le collectif de DJnantais House 2 Couette s’entoure dumeilleur de la scène électronique d’iciet d’ailleurs, et vous invite à la découvertede contrées abstraites, riches en sonoritéssubtiles et généreuses qui s’adresserontaussi bien au corps qu’à l’esprit.Au programme, une sélection éclectiqueet audacieuse de lives et de performancesmusicales qui ose sans complexe legrand écart entre les genres, de l’électro-jazz à la techno, en passant par laminimale house.—————————————————————2 les dimanChes 16, 23, 30 Juin et 7 Juillet,de 14h à 20h (horaires sous réserVe).Programmation détaillée :www.goutez-eleCtronique.Com.—————————————————————72Dans le prolongement des Voix bretonnesproposées depuis 2009 au château, La nuitbretonne revient pour sa deuxième édition :une grande soirée festive aux sons desmusiques de Haute et Basse Bretagne.Après les écossais, les Irlandais seront lesinvités internationaux de l’année 2013.La soirée sera lancée par le bagad saintnazaire, bagad de première catégorieréputé pour sa créativité. Il sera suivi parlúnasa, l’un des groupes instrumentaux“stars” de la musique irlandaise actuelle.Le Fest-Noz débutera avec le couple desonneurs biniou-bombarde sérot-Janvier,réputés pour leur goût de l’animationet leur côté “musique de rue”. Ensuiterésonnera le son de Kejaj, le groupe deFest-Noz qui monte, emmené parl’énergique Hervé Le Lu avec en invitéle guitariste de jazz Jacques pellen.Après une nouvelle intervention dessonneurs, la soirée se terminera avecla maestria de trois grandes chanteusesbretonnes : annie ebrel – marthe Vassallo– nolùen le buhé !—————————————————————2 samedi 27 Juillet de 19h30 à 1h (ouVerturedes Portes à 19h), dans la Cour du Château.tarif : 9€. gratuit -12 ans.réserVations sur www.nantes-tourisme.Comet www.Chateaunantes.frt. 0892 464 044 (0,34€/min).Billetterie sur PlaCe, dans la limite des PlaCesdisPoniBles.—————————————————————en Partenariat aveC L’agenCe CuLtureLLe bretOnne 44et Le nOuveau PaviLLOn.ChâtEau dEs duCs dE brEtagNEla nuit bretonne De l’été 2013SAMEDI 27 JUILLET / CONCERT + FEST-NOZ00© LedOare – arChives – ChateauLinÀ DES MOMENTS PRéCIS LE VoyagE à NaNtEs 2013

×