DUPORGE Jade                      Le 10/01/2012GIRAULD MarinaKERAMPRAN ThomasREGNIER Thomas           VEILLE : SNCF VOYAGE
SOMMAIRE :I. Présentation de l’entreprise ................................................... 3A. La SNCF, l’une des princ...
I. Présentation de l’entreprise           A. La SNCF, l’une des principales entreprises françaises.                     1)...
d) Tournant historique.        1982 sonne la fin de la convention de 1937, et l’instauration de la loi n°82-1153 du 30déce...
2) La SNCF dans le monde actuela) La scission entre le voyage et la maintenance       La création de Réseau Ferré de Franc...
2) Fiche d’identitéLe boum des technologies de l’information et la communication (TIC) n’a pas épargné laSNCF. Voyages SNC...
II. L’Environnement Economique A.   Concurrence1) Historique de l’ouverture de la concurrence depuis 1996
de la concurrence ferroviaire en France
2) Les Concurrents de la SNCF    THELLOFiche Présentation :Thello, le premier concurrent privé de la SNCF.La première com...
Les problèmes :Veolia Transdev, le partenaire de Trenitalia, est en pleines turbulences. Veolia a annoncé qu’il seretirait...
B.      Fournisseurs Faits et chiffres :Effectif : 700 collaborateursPérimètre : 60 000 fournisseursFacture 2009 : 12 mill...
III. Synthèses et perspectives            A. Evolution du site « voyages-sncf.com »Quelques chiffres :- 315 millions de bi...
En 2008, Voyages-sncf.com a lancé le TGV-Europe.com pour partir à la conquête desinternautes européens, avec un site décli...
des services de cars interrégionaux qui compléteraient l’activité des trains d’équilibre duterritoire (TET), les trains Co...
alarmes. Cette interface homme-machine, baptisée MISTRAL (Module Informatique de   Signalisation et de Transmission des Al...
Le 30 septembre 2011 a été publié un communiqué de presse annonçant la naissance de Thello,1er opérateur ferroviaire privé...
On apprend par exemple que la société DB a engrangé en 2010 un chiffre daffaires de34,4 milliards deuros, en hausse de 17,...
Les clients pour la SCNF Voyages, sont donc l’ensemble d’usagers qui utilisent un des moyensde transports mis à dispositio...
 L’ensemble des produits de la SNCF mis en vente.URL:           http://www.sncf.com/fr_FR/html/page/CH0012-Fournisseur/BR...
I) pour veille[1]
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

I) pour veille[1]

1 344 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 344
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
19
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

I) pour veille[1]

  1. 1. DUPORGE Jade Le 10/01/2012GIRAULD MarinaKERAMPRAN ThomasREGNIER Thomas VEILLE : SNCF VOYAGE
  2. 2. SOMMAIRE :I. Présentation de l’entreprise ................................................... 3A. La SNCF, l’une des principales entreprises françaises. ....... 3 1) Historique ........................................................................... 3 2) La SNCF dans le monde actuel ......................................... 5 2) Hiérarchie ........................................................................... 5II. L’Environnement Economique ............................................... 7A. Concurrence ............................................................................. 7 1) Historique de l’ouverture de la concurrence depuis 1996 7 2) Les Concurrents de la SNCF ........................................... 10B. Fournisseurs .......................................................................... 12III. Synthèse et Perspective……………………………………….12A. Evolution du site : wwww.voyage-sncf.com………………….12B. Pistes et Projets…………………………………………………..13IV. Procédure de veille……………………………………………15A. Veille concurrentielle……………………………………………15B. Veille Commerciale………………………………………………17C. Veille Image
  3. 3. I. Présentation de l’entreprise A. La SNCF, l’une des principales entreprises françaises. 1) Historiquea) Le ferroviaire avant l’avènement de la SNCF L’histoire des chemins de fer a commencé bien avant la naissance de la SNCF.Tout d’abord, le début du rail dans les mines de Newcastle en Angleterre au début du XVIIesiècle (les chariots était munis de roues dont les bords roulaient sur des pièces de bois reliés entreelles); puis la création de la locomotive au début du XIXe siècle ; et enfin ce n’est qu’en 1825que le premier train de voyageurs circule sur la ligne de Stockton à Darlington au Royaume-Uni.Le groupe SNCF n’a pas inventé le concept du ferroviaire, il a tendu à l’améliorer.b) Raison sociale Il faut attendre 1827 pour l’installation des premières lignes en France. L’Etat confie laconstruction et l’exploitation ferroviaire à des compagnies privées, le seul contrôle porte surle tarif puisqu’il considère déjà que cela relève d’une mission d’un service public. Sous le Second Empire, les chemins de fer ne cessent de se développer : la longueur duréseau passe de 3000 km à 17430 km et permet de relier Paris à toutes les grandes villesfrançaises. A l’heure de la contribution au développement économique du pays, on retient sixgrandes entreprises privées le Nord, l’Est, le PLM (Paris-Lyon-Méditerranée), le Midi, le Paris-Orléans et l’Ouest. Fort de ce succès, l’Etat désire aller encore plus loin et met en place le « plan Freycinet »(Ministre des Travaux Public de l’époque) qui prévoit la construction de 9 000 km de lignesnouvelles afin d’intégrer les régions au paysage ferroviaire. Mais face aux difficultés financières des compagnies privées, des crises économiques, desdestructions massives dues à la guerre de 1914, et aggravé par l’apparition de la concurrence(transport routier de voyageurs), l’Etat entreprend la nationalisation des chemins de fer : laSNCF est née. En effet la convention du 31 aout 1937 crée une Société Nationale des Cheminsde fer Français, pour une durée de 45 ans, qui se caractérise par la fusion des divers réseaux dechemins de fer en un réseau unique placé sous la responsabilité de l’Etat afin d’y restaurerun équilibre budgétaire.c) Création de la SNCF. Dès son commencement la SNCF doit faire face aux conséquences de la SecondeGuerre Mondiale, aussi bien morale que matériel, et affronter la rude concurrence avec denouveaux modes de transport : routier et aviation. La « guerre » des prouesses techniques estlancée. On retiendra le passage du diesel à l’électrique (aujourd’hui un des atouts majeurs del’entreprise), le lancement des trains Corail, ou encore la mise en place du Train à GrandeVitesse (TGV) pour déployer l’activité « Voyageurs » afin de palier les carences de l’activité« fret ». Ainsi dans les années 70 ces innovations permettent au ferroviaire de révolutionner letemps de parcours et de faire reculer ses concurrents.
  4. 4. d) Tournant historique. 1982 sonne la fin de la convention de 1937, et l’instauration de la loi n°82-1153 du 30décembre relatif à lorientation des transports intérieurs. La SNCF, qui a retrouvé un équilibrebudgétaire, devient un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC)c’est-à-dire qu’elle gère l’activité de service public. Ce changement de statut met en place unconseil d’administration qui définit la politique générale, détermine les orientations du groupe etmet en œuvre les contrats passés avec l’Etat. Ce conseil est dirigé par un président qui est nommépar décret en Conseil des ministres. Il est composé de douze membres nommés par l’Etat, et sixmembres élus par les salariés du groupe. Le président (aujourd’hui G.PEPY) nomme une équipedirigeante qui pilote le groupe SNCF. Dans les mêmes temps SNCF affirme ses avancées en matière technologique grâce à sesrecords du monde de vitesse : 482,4 km/h en 1989, 515,3 km/h en 1990, puis 574,8 km/h en2007. L’entreprise se lance à la conquête de l’Europe en étendant ses lignes de grandes vitessesà l’Angleterre (1994), Belgique (1996), ou bien l’Allemagne (2007). Le parcours de l’entreprise est tout aussi bien résumé dans l’évolution de son imagenotamment à travers ses logos.
  5. 5. 2) La SNCF dans le monde actuela) La scission entre le voyage et la maintenance La création de Réseau Ferré de France (RFF) en 1997 instaure une distinction nouvelledans le secteur ferroviaire. Désormais, deux EPIC indépendants existent : l’un transporteurferroviaire (transporteur et exploitant du réseau, maitre d’œuvre pour les projets sur le réseauexistant, gestionnaire délégué), l’autre gestionnaire d’infrastructure (propriétaire du réseauferré national, maitre d’ouvrage des opérations d’investissement réalisées sur le réseau ferré,gestionnaire des infrastructures). Elle a été crée par l’Etat pour palier aux dettes de la SNCF.b) « Destination 2012 ». La SNCF a établi un plan stratégique de développement et de croissance baptisé« Destination 2012 » pour répondre au défi de l’ouverture de la concurrence en 2010 sur lemarché ferroviaire :  redresser l’activité Fret (mettre en valeur le savoir-faire SNCF)  exporter le TGV  développer la branche Infrastructure (industrialiser la maintenance)  simplifier l’organisation de la SNCF (au lieu d’un grand nombre de régions, on les regroupe en fonction de trois territoires)  devenir un acteur majeur de l’éco-mobilité (distancer l’aviation et l’automobile en pariant sur l’écologie : électricité contre essence)Objectif: faire de la SNCF l’une des premières références mondiales de la mobilité durable. B. La branche « SNCF Voyages » 2) Hiérarchie La SNCF est composée de cinq branches : 2) Fiche d’identité de « SNCF Voyages » 2) Fiche d’identité
  6. 6. 2) Fiche d’identitéLe boum des technologies de l’information et la communication (TIC) n’a pas épargné laSNCF. Voyages SNCF.com est le parfait exemple : en 1997 ce site traitait uniquement lesinformations relatives aux tarifs, ce n’est qu’en 1998 qu’il se transforme en site de e-commerce(vente par internet : introduction des billets électroniques). En 2000 suite à la mise en ligne dusite SNCF.com, le site devient une filiale à part entière du groupe SNCF. Aujourd’hui c’est lapremière agence de voyages en ligne en France, et tend à garder sa première place endiversifiant ses services (comparateur de prix, support mobile…).
  7. 7. II. L’Environnement Economique A. Concurrence1) Historique de l’ouverture de la concurrence depuis 1996
  8. 8. de la concurrence ferroviaire en France
  9. 9. 2) Les Concurrents de la SNCF  THELLOFiche Présentation :Thello, le premier concurrent privé de la SNCF.La première compagnie ferroviaire privée de France, Thello, a affiché complet lors de sonvoyage inaugural entre Paris et Venise, dimanche 11 décembre.La naissance de cette première compagnie ferroviaire privée en France, concurrente directe de laSNCF, est possible grâce à louverture à la concurrence du transport ferroviaire depassagers, par lUnion européenne et effective depuis décembre 2009.Thello est formé par l’italien Trenitalia et le français Veolia Transdev.Thello est lopérateur alternatif qui prendra le relais sur le trajet assuré jusquà présent parArtesia, une coopération commerciale entre la SNCF et Trenitalia qui a pris fin.Le 11 Décembre au soir, 580 personnes, la totalité du train était donc occupée pour ce premiertrajet.Les trains desservent dans chaque sens Paris, Dijon, Milan, Brescia, Verona, Vicenza, Padoue etVenise (Mestre et Santa Lucia). Il faut compter plus de 12h pour effectuer le trajet complet(départ à 20h43 de Paris, arrivée à 9h21 à Venise).Quotidiennement, cette nouvelle compagnie ferroviaire propose des trajets de nuit entre Pariset Venise, à partir de 35€.Matériel / FournisseurDeux ans après louverture à la concurrence du transport de voyageurs sur des lignesinternationales, Thello se présente sur le marché français avec une quarantaine de voitureslouées à Trenitalia et des locomotives louées à Alkiem, une filiale de la SNCF. Il espèreatteindre le chiffre de 250.000 voyageurs par an et un taux remplissage autour de 80%.Thello démarre avec 30 salariés (conducteurs)La restauration et le contrôle sont sous-traités à un spécialiste de l’aérien, LSG.Réaction SNCFEn réponse à ce phénomène et juste avant l’arrivée programmé de Thello sur le marché, la SNCFmultipliée ses trains sur le Lyon-Turin, à 25 euros. C’est précisément une liaison qu’envisaged’ouvrir Thello.Les projetsAprès le Paris-Venise, Abert Alday, directeur général de Thello, espère un Paris-Rome de nuitpour mi-2012, une liaison abandonnée par la SNCF il y a cinq ans, parce que non rentable.Deux autres niveaux de confort sont prévus: compartiment quatre couchettes ou cabine pour uneà trois personnes équipée de lits et dun lavabo.Thello ne peut desservir qu’une seule ville française (Dijon) car seul le marché international étantouvert à la concurrence.
  10. 10. Les problèmes :Veolia Transdev, le partenaire de Trenitalia, est en pleines turbulences. Veolia a annoncé qu’il seretirait des transports, pas assez profitables et nécessitant de gros investissements… et donc del’association qu’il forme avec Transdev.Rumeur selon laquelle Deutsch Bahn pourrait remplacer au côté de Transdev  AIR FranceProjet 2008 : lancement de TGV aux couleurs du transporteur aérien  Deutsche BahnLes chemins de fer allemands voient dans lexpansion géographique une issue à leurs difficultés.En 2013, des trains à grande vitesse allemands rouleront jusquà Londres.Cest ce qua affirmé, le 1er septembre 2011, Rüdiger Grube, le patron de la Deutsche Bahn (DB).Des tests ont eu lieu octobre 2010 pour ouvrir une voie susceptible dintéresser 1,1 million devoyageurs chaque année. Un train à grande vitesse ICE de Deutsche Bahn effectuera un trajetpour Londres par le tunnel, réservé jusquà présent à la société Eurostar du fait desconditions très restrictives imposées par la France et le Royaume-Uni à son exploitantEurotunnel.  Point sur l’Affaire Arriva (Le groupe britannique de transports en commun)Automne 2008 : La SNCF prend 20 % du groupe italien Nuovo Trasporto Viaggiatori etprend le contrôle dEurostar lété dernier.Janvier 2010 : discussions entre Arriva et la SNCF sur le rachat de sa filiale Keolisa,Avril 2010 : Deutsche Bahn rafle la mise en lançant une offre d’achat valorisant Arriva de 1.8milliard d’eurosAout 2010 : Lacquisition dArriva fait prendre une longueur davance à la DB sur lesegment du transport public.Septembre 2010 : Vente des nombreuses filiales d’Arriva sur décision de Bruxelles afin que lacompagnie ferroviaire publique DB noccupe pas une position dominante outre-Rhin. une dizainedentreprises se sont déclarées candidates au rachat des filiales, dont les Français Veolia et lafiliale de la SNCF Keolis.Novembre 2010 : la SNCF Keolis renonce au rachat des filliales Arriva en Allemagne.
  11. 11. B. Fournisseurs Faits et chiffres :Effectif : 700 collaborateursPérimètre : 60 000 fournisseursFacture 2009 : 12 milliards d’euros pour le Groupe, dont 5,8 milliards pour SNCFDépenses SNCF, les achats arrivent en 2e position à près de 25 % du total, derrière les frais depersonnel (46 %).Détail :  Les travaux portent sur les voies, leurs équipements et les bâtiments.  Les prestations de service se développent au rythme des attentes des clients : cela va de l’entretien des gares et des trains, en passant par les points d’accès WiFi et par la restauration à bord.  Les fournitures forment un segment varié regroupant par exemple les produits techniques pour le matériel et les outils de vente des commerciaux.  L’énergie (électricité, gazole et gaz) dans la recherche de solutions innovantes sur des problématiques telles que le CO2 ou les énergies vertes.  Les prestations intellectuelles concernent les études d’ingénierie, l’assistance informatique, la formation au service, la communication…Le programme SynergiA lancé par SNCF sur la période 2008-2012 consiste a améliorer lesachat.Il vise la performance durable des achats et passe par une optimisation générale : des dépenses, laqualité des fournisseurs, du service SNCF, des processus achats plus simples et plus sûrs, ainsique part des achats solidaires (39 % du total en 2009 et 12,5 millions d’euros au profit duhandicap et de l’insertion). C. Clients Accessibilité : espaces dédiés Mobilité : aménagement spécifique aux personnes à mobilités réduites (guichets, toilettes, cabines téléphoniques, fauteuils roulants disponibles…) Handicap mental Personnes sourdes ou malentendantes informations transmises sous forme visuelle (horaires, panneaux directionnels, ...), boucle magnétique pour augmenter le confort découte : ce système capte le son émis par la source sonore et le transmet directement à votre appareil auditif (régler votre appareil auditif sur la position "T".), le personnage virtuel Jade en gare de lEst (Paris) : visible sur les écrans plats dinformation installés en gare , elle traduit en langue des signes certaines informations diffusées oralement en gare. Personnes aveugles ou malvoyantes : un système d’orientation par balises de guidage sonore qui vous permet de se rendre facilement à l’accueil, des bandes d’éveil de vigilance dans certaines gares alertent sur la proximité des voies.
  12. 12. III. Synthèses et perspectives A. Evolution du site « voyages-sncf.com »Quelques chiffres :- 315 millions de billets de train vendus depuis la création du site- Plus de 2 millions dapplications mobile téléchargées (Apple, Android, Blackberry et WindowsPhone) dont 1,3 million dapplications iPhone- Un volume daffaire de 2,8 milliards deuros- 55 millions de billets vendus- 11 millions de visiteurs uniques par mois- 1 million de visiteurs uniques par jour- 1,5 million de visiteurs uniques par mois sur la plateforme mobile voyages-sncf.mobi- un record de 14 réservations par seconde le 13 octobre CONCURRENCE Après la mise en ligne du site Sncf.com, Voyages-sncf.com a été créé en 2000, C’est dansun premier temps un site d’information sur les tarifs et les horaires en 1997 et site de e-commerceen octobre 1998.En décembre 2001, après appel d’offre, Voyages-sncf.com s’allie avec Expedia Inc, leadermondial du voyage en ligne, et obtient sa licence d’agence de voyages.avril 2003, Voyages-sncf.com lance les formules Prem’s, qui favorisent l’instantanéité del’offre : des offres de dernière minute et le Billet imprimé : plus de 800 000 billets sont vendus àla fin de cette année.En novembre 2004, de nouveaux services sont créés : Alerte Résa, SMS+, Loisirs…Dès 2006, Voyages-sncf.com s’engage dans la thématique du respect de l’environnement encréant l’EcoComparateur©, qui permet de comparer pour un même trajet les différents moyensde transport et leurs émissions de CO2.En 2007, Voyages-sncf.com se lance sur un nouveau support, en pleine expansion le mobile, endéveloppant un site mobile optimisé Voyages-sncf.mobi.L’audience des principaux sites de ventes de voyages au 4 e trimestre 2007Visiteurs uniques par mois en millionsVoyages-sncf.com 5,0Lastminute.com Network 1,4Expedia 1,3Air France 1,2Accorhotels 1,2Promovacances 1,1Opodo 1,1Nouvelles Frontières 1,0
  13. 13. En 2008, Voyages-sncf.com a lancé le TGV-Europe.com pour partir à la conquête desinternautes européens, avec un site décliné en 13 versions linguistiques sur 7 pays.En 2009, Voyages-sncf.com ouvre son laboratoire, Le Lab, un espace qui fait découvrir auxinternautes en avant-première les innovations de Voyages-sncf.com, les fait participer à leurélaboration et évoluer. Cette même année, Voyages-sncf.com lance son application iPhone, pourréserver et acheter son billet sur son iPhone.Voyages-sncf.com innove en 2011 en proposant Hexago, un nouveau service de préparation auvoyage proposant une virtualisation poussée du voyage : textes, photos, moyens de transports,hébergements, informations culturelles et touristiques sur la destination choisie. B. Pistes, projets Les projets des futures années sont orientés vers l’e-commerce afin d’être dans lacontinuité de ce qui a déjà été fait et de développer toujours plus l’accessibilité de l’offre et desservices sur le web.En effet, Le chiffre d’affaires de l’e-tourisme de l’entreprise au consommateur est estimé à 5,2milliards d’euros, soit entre 10 et 15 % du marché global du tourisme en 2007.Dans son offre de service, il est possible que l’avenir de la SNCF ne soit pas sur les rails.Baptisé «Speed», le projet d’autocars de grande distance mobilise les équipes de la SNCF et deKeolis. Le transporteur ferroviaire ne veut pas que Veolia, copropriétaire d’Eurolines, fassecavalier seul sur ce marché.Nom du projet: Speed. L’objectif est de contrer le déploiement des cars d’Eurolines en France.Barbara Dalibard, directrice générale de la branche voyages de la SNCF, fait figure de chef demission.Voici la situation : « Depuis quelques semaines, une «task force» s’est mise en place au siège de l’entreprisepublique. Elle est composée d’experts en marketing qui réfléchissent à la création d’un réseaud’autocars de longue distance qui relieront entre elles des cités européennes et pourrontdesservir des villes françaises comme le fait déjà Eurolines depuis l’été »Les membres de cette équipe travaillent en collaboration avec leurs collègues de Keolis, la filialedédiée au transport public de voyageurs détenue à 56,5% par la SNCF. Keolis, jusqu’en 2005,détenait 50% d’Eurolines France aux côtés de Veolia, désormais seule à bord en France ce quiinquiète la SNCF.Déployer des cars n’est pas simple pour la SNCF. Elle doit contrer Eurolines sans nuire sespropres dessertes ferroviaires. «Elle privilégiera les routes à fort potentiel où les flux sont lesplus importants veillant à la complémentarité des horaires par rapport au TGV», estime unspécialiste en charge du dossier.La SNCF pour parvenir à ses fins dans ce dossier pourrait se prémunir d’une aideinstitutionnelle :« La réflexion de la SNCF est encore plus vaste: outre l’ouverture de lignes internationales,concurrentes d’Eurolines, l’entreprise ferroviaire pourrait lancer avec les conseils régionaux
  14. 14. des services de cars interrégionaux qui compléteraient l’activité des trains d’équilibre duterritoire (TET), les trains Corail que l’État subventionne. »Il y a donc bien une volonté réelle et profonde d’aménager pour l’avenir une branche autocar ausein de la SNCF. Après une étude d’impact, le projet « speed » pourrait se voir soutenu par leministère des Transports. Barbara Dalibard n’indique cependant pas de calendrier de lancement. - Le projet de rénovation des railsC’est un problème touchant la SNCF Voyages tout comme les autres branches de l’entreprise.Selon un audit commandé en septembre 2004 par la SNCF et RFF (Propriétaire et gestionnairedu réseau ferroviaire français) , létat du réseau ferré français serait inquiétant. Il a notamment éténoté une baisse de la part des dépenses dentretien affectées au réseau et un déséquilibre, une tropgrande différence entre les dépenses dentretien et les investissements de renouvellement, cesderniers permettant de réduire sensiblement lentretien courant, sont nettement plus faibles quedans dautres réseaux européens. Le coût de remise à niveau du réseau est évalué à 15,3 milliardsdeuros sur dix ans. Il y a donc un besoin de financement important pour le gestionnaire du réseauqui se traduira par une pression accrue sur la SNCF tant comme transporteur (hausse des péages)que gestionnaire délégué de linfrastructure (augmentation de productivité).Dans le cadre du renouvellement du réseau des voies ferrées françaises, sous légide de RFF, 85%des horaires de la SNCF ont étés modifiées à partir du 11 décembre 2011. Cette modification deshoraires permettra une efficience accrue selon G.Pepy (directeur général de la SNCF). Il s’agitaussi de réserver des créneaux horaires aux futurs trains des entreprises ferroviaires concurrentes. - L’avenir du réseau de commande des itinérairesAujourd’hui, la commande des itinéraires (aiguillages et signaux ferroviaires) sur les 14 000 kmdu réseau principal est gérée par 1 500 postes d’aiguillage répartis sur le territoire, les plusanciens datant du début du XXe siècle. Ils font appel à des technologies variées : mécanique,électrique et informatique.Réseau Ferré de France (RFF) engage en collaboration avec SNCF la centralisation etl’automatisation du système de gestion des circulations pour faire face à l’accroissement du traficferroviaire.Le regroupement des opérateurs dans un même lieu et la centralisation des commandesd’aiguillages représentent en effet plusieurs avantages : - simplification de la chaîne d’information et de décision - optimisation de la régularité du trafic - meilleure réactivité en cas d’aléas grâce à une représentation plus globale des situations - une efficacité renforcée dans l’aide à la maintenance. Il est prévu qu’à terme, le réseau ferroviaire français soit géré par une quinzaine de centres de commandes centralisées en 2030. « En juin 2010, la Commande Centralisée du Réseau (CCR) Rhône-Alpes est mise en service dans un bâtiment de 2700 m2 à la pointe de l’innovation qui regroupera, à terme, près de 280 personnes. Dans la salle de contrôle de 650 m2, véritable cerveau de la CCR, les opérateurs disposent de systèmes informatiques pour commander la formation des itinéraires et assurer l’écoulement des circulations ferroviaires. Ils travaillent sur des postes comprenant 5 à 9 écrans permettant de visualiser la circulation des trains et les différentes
  15. 15. alarmes. Cette interface homme-machine, baptisée MISTRAL (Module Informatique de Signalisation et de Transmission des Alarmes), est aujourd’hui la plus ergonomique et la plus performante : lorsque la CCR envoie une commande aux Postes d’Aiguillage Informatisés (PAI), le PAI calcule si la demande est réalisable en termes de temps et de sécurité et envoie son retour, positif ou non, à la CCR. » Jusqu’en 2030 à 2035 il restera un travail d’adaptation ou de suppression progressive des postes d’aiguillage de la région Rhône-Alpes. IV. Procédure de veilleDepuis 2006, la SNCF a décidé de ne plus laisser le web, source d’informations en continue sanssurveillance :Elle a donc décidé d’engager des personnes pour réaliser une veille quotidienne qu’elle soitconcurrentielle, technologique, commerciale... Cela pour surveiller tout ce qui se dit surl’entreprise."Aujourdhui, il y a un stock permanent de 5 millions de pages Web qui parlent de la SNCF,commente Céline Sibert, directrice des stratégies de crise de la compagnie ferroviaire. Ce qui faitde la SNCF le groupe dont on parle le plus sur le Web après TF1."La SNCF utilise le logiciel KB Crawl et les couts pour effectuer la veille sur Internet oscillententre 4000 et 5000€Le software permet désormais de surveiller une liste de sites sensibles selon une fréquencedéfinie par son utilisateur et dêtre alerté dès quune modification concernant la SNCF a étéapportée à lun dentre euxURL: http://www.journaldunet.com/0610/061010-sncf.shtml A. Veille ConcurrentielleLa SNCF depuis l’ouverture à la concurrence a vu apparaitre deux gros potentiels concurrents.D’ici a 2020 ces concurrents pourraient empocher jusque 25% du territoire français se quiconstituerait un sérieux problème pour la grande entreprise française du transport ferroviaireThello-Veolia-Transdev et Deutsche Bahn sont ses principaux concurrents :  Thello-Veolia-Transdev :Thello est un opérateur ferroviaire privé conçu par Veolia Transdev et la société publiqueitalienne Trenitalia en 2011. C’est la première entreprise se lançant dans le transport devoyageurs en concurrence avec la SNCF depuis louverture du marché des lignes internationalesde voyageurs en 2009Il est possible pour suivre les actualités de cette société de consulter régulièrement leur siteinternet, les localisations virtuelles étant les sources les plus sures d’informations.URL: https://www.thello.com/URL: http://www.veolia-transport.com/fr/De nombreux communiqués de presse sont publiés de la part de cette société: on y voit lesactualités, les nouveautés ou tout autre apport qui contribue a l’avancée de la société
  16. 16. Le 30 septembre 2011 a été publié un communiqué de presse annonçant la naissance de Thello,1er opérateur ferroviaire privé en France de transport de voyageursURL: https://www.thello.com/_meta/downloads/CP_-_TVT_-_6_OCT_2011.pdfLa page d’accueil su site nous permet de consulter les dernières actualités et les dernierscommuniqués de presse. On apprend par exemple que depuis le 3 Novembre 2011, il est possiblede réserver ses billets de train en ligneURL: https://www.thello.com/La société Thello Veolia publie en ligne les rapports d’activités annuelles au niveau du transportferroviaire. Sur le lien si dessus il est possible de les consulter. Cependant cette source n’est pasencore fiable vu que les derniers chiffres sont ceux de 2010 même s’ils peuvent nous donner unecertaine idée avant les chiffres de 2011 publié début 2012URL: http://www.veolia-transport.com/fr/medias/publications/  Deutsche BahnLe deuxième concurrent est allemand, Deutsche Bahn, souvent désignée par son nomcommercial Die Bahn ou par le sigle DB. C’est lentreprise ferroviaire publique en Allemagne laplus importante dEurope après la Russie, tant par la longueur de son réseau, que par le chiffredaffaires ou les prestations de transport.Il est possible pour suivre les actualités de cette société de consulter régulièrement son siteinternet, les localisations virtuelles étant les sources les plus sures d’informations. Depuis leurimplantation en France la société DB a crée une page internet uniquement en françaishttp://www.bahn.com/i/view/FRA/fr/index.shtmlDe nombreux communiqués de presse sont publiés de la part de cette société: on y voit lesactualités, les nouveautés ou tout autre apport qui contribue a l’avancée de la sociétéPar exemple, un communiqué de presse nous présente l’implantation d’une première ligneferroviaire desservant Paris :URL:http://www.bahn.de/i/view/mdb/bahnintern/international/MDB74888-pi_serviceerweiterung_paris_frz_final.pdfUn autre communiqué de presse a par exemple également été publié présentant des offresspéciales pour une opération menée par la société DBURL:http://www.bahn.de/i/view/mdb/bahnintern/international/MDB76639-communiqu__jubil_.docx.pdfL’ensemble des communiqués de presse sont consultables et peuvent permettre d’observer toutesles nouveautés de la société.URL: http://www.bahn.com/i/view/FRA/fr/about/overview/presse.shtmlObserver l’état de forme de l’entreprise est également intéressant au niveau de la veilleconcurrentielle et peux permettre a la SNCF de se rencontre si la société en question peut devenirou non un concurrent dangereux.Différents rapports d’activités sont régulièrement proposés et peuvent être intéressant à analyser :
  17. 17. On apprend par exemple que la société DB a engrangé en 2010 un chiffre daffaires de34,4 milliards deuros, en hausse de 17,3% par rapport à 2009URL: http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/38370/db-schenker-a-fortement-contribue-a-la-croissance-2010-du-groupe-deutsche-bahn.htmlPour ces deux concurrents, il est intéressant de suivre en temps réel leur actualité:Pour celui il existe plusieurs outils de veille en continu :Google Actualité:Thello:http://www.google.fr/search?hl=fr&gl=fr&tbm=nws&btnmeta_news_search=1&q=thello&oq=thello&aq=f&aqi=d1d-o1&aql=&gs_sm=e&gs_upl=15264l16124l0l16405l6l6l0l2l2l0l110l422l1.3l4l0Deutsch Bahn:http://www.google.fr/search?hl=fr&gl=fr&tbm=nws&btnmeta_news_search=1&q=deutsche+bahn&oq=deutsche+bahn&aq=f&aqi=d1d-o1&aql=&gs_sm=e&gs_upl=5344l5344l0l6031l1l1l0l0l0l0l62l62l1l1l0Yahoo Actualité:Thello:http://fr.news.search.yahoo.com/search;_ylt=A2KJ3CbzqQVP3mwA.kxoAQx.?p=thello&fr2=sb-top&fr=ush-globalnewsDeutsche Bahn:http://fr.news.search.yahoo.com/search/news;_ylt=A0geu8jNqQVPZhsA7zVjAQx.?p=deutsche%20bahn&fr=ush-globalnews&fr2=piv-webSocial Mention Search est également un outil de veille, cette fois ci en continue. Recherche desinformations sur ces deux concurrents y est également intéressant :Thello :http://socialmention.com/search?q=thello&t=allDeutsch Bahn :http://socialmention.com/search?t=all&q=deutsche+bahn B. CommercialeLa veille marketing et commerciale consiste en la collecte, le traitement et la diffusion desinformations sur les produits et les marchés.Elle est intimement liée au lancement de nouveaux produits et à la détection de nouveauxmarchés.Elle repose sur :  les études de marché (qualitatives ou quantitatives)  lobservation des clients, des fournisseurs, des sous-traitants, des distributeurs, ou de diverses parties prenantes  Clientèle :
  18. 18. Les clients pour la SCNF Voyages, sont donc l’ensemble d’usagers qui utilisent un des moyensde transports mis à disposition par la SCNF :Il est important de connaitre leurs sentiments, leurs impressions …Pour s’en rendre compte, il est intéressant de suivre en temps réel l’actualité autour de la clientèlede la SNCF:Pour celui il existe plusieurs outils de veille en continu :Google Actualité :Client SNCF :http://www.google.fr/search?hl=fr&gl=fr&tbm=nws&btnmeta_news_search=1&q=Clients+sncf&oq=Clients+sncf&aq=f&aqi=d1d-o1&aql=&gs_sm=e&gs_upl=3017l5033l0l5128l12l9l0l6l0l1l329l656l0.2.0.1l3l0Yahoo Actualité:http://fr.news.search.yahoo.com/search/news;_ylt=A7x9Qb9RDQpPj3gAaDljAQx.?p=client%20sncf&fr=ush-globalnews&fr2=piv-webSocial Mention Search :http://www.socialmention.com/search?q=client+sncf&t=all  Fournisseurs :En ce qui concerne, l’observation des fournisseurs de la SNCF, il est possible de consulter entemps réel la liste de tous les fournisseurs sur le site officiel de la SNCF :URL: https://www.fournisseurs.sncf.com/fr/documents/documents/index.aspSi des fournisseurs arrivent ou partent, alors la page sera actualisée!Suivre en continu leur actualité peut s’avérer intéressant, car cela peut jouer sur le cour terme surla bonne santé ou non de l’entreprise :Google Actualité :http://www.google.fr/search?hl=fr&gl=fr&tbm=nws&btnmeta_news_search=1&q=fournisseur+sncf&oq=fournisseur+sncf&aq=f&aqi=d1d-o1&aql=&gs_sm=e&gs_upl=1837l5042l0l5966l16l13l0l11l11l0l343l529l0.1.0.1l2l0Yahoo Actualité:http://fr.news.search.yahoo.com/search/news;_ylt=A7x9QbtSDwpPuFMA5zNjAQx.?p=fournisseur%20sncf&fr=ush-globalnews&fr2=piv-webSocial Mention Search:http://www.socialmention.com/search?t=all&q=fournisseur+sncfUne page réalisée par la SNCF peut s’avérer intéressante à consulter régulièrement en ce quiconcerne la veille commerciale:De nombreuses informations y sont apportées en ce qui concerne l’actualité autour des affairescommerciales de la SNCF:  Les achats de la SNCF  Les Avis de marché de la SNCF  Les Fournisseurs de la SNCF  Le cadre juridique légal de la SNCF
  19. 19.  L’ensemble des produits de la SNCF mis en vente.URL: http://www.sncf.com/fr_FR/html/page/CH0012-Fournisseur/BR0215-Avis-de-marche.html

×