L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.474INTRODUCTIONL’on a pris l’habitude de définir la vie comme étant le c...
L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.4752- Origine de la théorie et les premiers évolutionnistesa) La nature ...
L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.476Le besoin de nourriture façonne le modèle animal « produit graduellem...
L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.477d) La dualité de la théorie DarwinisteA 22 ans, Charles Darwin se voi...
L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.478pas. En 1844, il écrivit un long essai sur lorigine des espèces et la...
L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.479Au vu de cette histoire occidentale plus que hostile à lacception de ...
L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.4710Apparue en opposition à la théorie de lévolution adoptée par la comm...
L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.4711Linterprétation symbolique, fréquente chez saint Augustin, était adm...
L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.4712Dans le récit de la création, la Bible, lue de façon littérale, raco...
L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.4713CONCLUSIONIl se dégage de notre étude que l’origine de la vie reste ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'origine de la vie (tony fm 47.96.26.47 ou tonyfm@hotmail.fr)

1 082 vues

Publié le

exposé sur l'origine de la vie
pour toutes vos préoccupations, contactez nous sur tonyfm@hotmail.fr ou 47.96.26.47

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 082
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'origine de la vie (tony fm 47.96.26.47 ou tonyfm@hotmail.fr)

  1. 1. L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.474INTRODUCTIONL’on a pris l’habitude de définir la vie comme étant le commencement, le début etl’existence de toute chose. Cependant, la vie est tellement vaste que la question de sonorigine s’avère très utile pour l’évolution de l’humanité. Quant à « l’origine de la vie »,thème de notre exposé, deux grandes idéologies s’affichent ; les uns affirment que la vierésulte de l’évolution et les autres soutiennent que la vie et l’univers tout entier ont étécréés par un être suprême. D’où le problème suivant : la vie est-elle issue de l’évolutionou de la création ?Ainsi, dans notre réflexion, nous tenterons de développer en un premier tempsl’évolutionnisme puis le créationnisme en un second temps et enfin nous en ferons unesynthèse.I. L’EVOLUTIONNISMEL’évolutionnisme est la première théorie qui a fait naitre sur la scène scientifiquela question de l’origine de la vie.1- Définition du conceptL’évolutionnisme est la théorie qui soutient que la vie résulte de l’évolution d’unematière initialement inerte. Dans la première édition de « De l’origine desespèces », Charles Darwin n’emploie le mot « évolution » que très peu, il préfèrel’expression unique « descendance modifiée ». Son interprétation du monde est basée surcette expression. Pour Darwin, tous les organismes sont issus d’un prototype inconnuayant vécu dans des temps lointains.Selon cette théorie, les scientifiques expliquent que notre terre est âgée de quelque4,5 milliards dannées. Trois cents millions dannées environ après sa formation, sasurface était déjà recouverte de proto-continents et docéans. Des océans primitifs au seindesquels la vie se développa. Une vie chimique, sous la forme dautomates (agencementde molécules) capables, par autocatalyse, de se reproduire et dévoluer ; en dautrestermes, daugmenter en nombre, en complexité et en diversité - conditions nécessaires àsurvivre aux cataclysmes naturels (séismes, éruptions volcaniques, bombardementsmétéoritiques, ...). "Des têtes sans jambes, des jambes sans têtes, des bras, des torses,jonchaient autrefois la surface de la Terre. Un jour, par hasard, tous les élémentsnécessaires à la constitution dun être humain se rencontrèrent et sauto-organisèrent".Ainsi naquit, selon Empédocle dAgrigente, le tout premier être vivant.
  2. 2. L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.4752- Origine de la théorie et les premiers évolutionnistesa) La nature selon BuffonAu XVIIIesiècle, Georges-LouisLeclerc, comte de Buffon (1707-1788) avaitdéjà fait un premier pas vers la fameuse théorie de l’évolution. Profondément curieux desbeautés de la nature, il observe expérimente et écrit sa version de la grande histoire duvivant. A cette époque, on découvre que la Terre est ronde, peuplée d’innombrables êtresvivants. La France et l’Angleterre rivalisent dans ces découvertes, organisant demultiples voyages autour du monde (Cook, Bougainville, La Pérouse…). Ce dernierdécouvrit le plus d’espèces, augmentant ainsi la puissance de sa nation. De nombreuxéchantillons, dessins, et spécimens vivants s’accumulèrent bientôt dans les laboratoireslondoniens et parisiens.Dans sa campagne, Buffon découvre l’alternance de diverses couches géologiquesainsi que des fossiles marins. Il en déduit que la mer a inondée cette région auparavant. Ilest convaincu que le temps est un facteur important dans l’histoire de la Terre. Il chercheà dater celle-ci en étudiant la vitesse de refroidissement de boulets de fer chauffés àblanc. Il l’estime à 75000 ans, et l’âge de la matière organique à 3700 ans.Dans son essai « De la dégénération des animaux » (1766), il remarque quecertaines espèces ont des caractéristiques communes et peuvent être regroupées enfamilles. Certaines espèces dites « majeures », comme le Lion, la Girafe, ou l’Hommepossèdent des caractéristiques uniques, et qu’au fil du temps, en les perdants, ces espècesen engendrent d’autres dites « inférieures ». « Le grand ouvrier de la Nature, le Temps »,permet donc de régir l’ordre du monde. Le concept d’évolution n’est plus très loin.b) Erasmus Darwin, le visionnairePlusieurs théories sont proposées mais en 1796, un ouvrage surprenant paraîtoutre-manche. L’auteur de Zoomania ou les Lois de la vie organique se nomme ErasmusDarwin (1731-1802 : le grand père de Charles Darwin). Il s’intéresse à l’extraordinairevariété des formes observées dans la nature. Il attribut celle-ci à trois facteurs, quitransforment les êtres vivants de génération en génération : le besoin sexuel, le besoin denourriture et le besoin de sécurité.Le premier stimule les mâles au combat : « Les animaux les plus forts et les plusactifs propagent l’espèce, qui en conséquence s’en trouve améliorée ».
  3. 3. L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.476Le besoin de nourriture façonne le modèle animal « produit graduellement aucours de nombreuses générations par l’effort ininterrompu des créatures ». Il notadans la nature des exemples pouvant le vérifier tel que la trompe des éléphants oule bec des rapaces.Enfin, le besoin de sécurité intervient essentiellement dans l’acquisition des formesspécifiques des membres qui rendent les animaux plus aptes à la fuite.A l’aide de ces trois besoins il montre comment le papillon a développé sestrompes pour pouvoir plus facilement atteindre le nectar enfouit profondément dans lesfleurs, de même que la girafe qui a allongé son cou afin de se nourrir dans les grandsarbres.Ces « changements des formes, aussi bien animales que végétales » se seraienteffectués sur « un grand espace de temps, peut-être des millions d’années avant le débutde l’histoire de l’humanité ». Il manque cependant à ce grand visionnaire le mécanismequi permettrait d’expliquer ces transformations.c) Jean Baptiste Lamarck, le précurseurLamarck propose pour la première fois sa théorie sur la transformation des espècesen 1800 lors de son « discours d’ouverture du cours de l’an VIII » (du calendrierrévolutionnaire, vous l’aurez compris.). Il propose : « Les animaux les plus imparfaits,les plus simplement organisés, ceux en un mot qu’on soupçonne à peine douésd’animalité, sont peut-être ceux par lesquels la nature a commencé, lorsqu’à l’aide debeaucoup de temps et de circonstances favorables, elle a forgé tous les autres ».Pour celui-ci, ce sont « les habitudes, la manière de vivre et toutes lescirconstances influentes qui ont, avec le temps, constitué la forme du corps et des partiesdes animaux. Avec de nouvelles formes, de nouvelles facultés ont été acquises, et, peu àpeu, la nature est parvenue à l’état où nous la voyons actuellement ».Cette théorie est très vite révoquée par Cuvier et ses amis fixistes. Ils se demandentcomment Lamarck peut-il prétendre expliquer la forme des animaux en se basant sur lescirconstances et non sur la morphologie, donc les faits. Cet homme s’oppose au créateur,la guerre est déclarée.Lamarck affirme sa théorie du transformisme en la développant dans son ouvrage« Philosophie zoologique » publié en 1809. Mais grâce à sa carrière scientifique etadministrative fulgurante, Cuvier (conseiller d’état, membre de l’Académie française,baron…) réussit à enterrer la théorie de Lamarck.
  4. 4. L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.477d) La dualité de la théorie DarwinisteA 22 ans, Charles Darwin se voit offrir un poste de naturaliste à bord du Beagle,petit bateau affrété par lAmirauté britannique pour un voyage en Amérique du Sud, avecpour but de cartographier cette région.A ce moment de sa vie, Darwin nest quun amateur. En effet, il avait eu plutôtlintention de devenir médecin puis pasteur, mais grâce à son amitié avec JohnHenslow et Adam, il était au fait des dernières idées scientifiques. En réalité,cest Henslow qui recommanda Darwin au poste de naturaliste officiel du Beagle, luipermettant ainsi dobserver quantité danimaux et de plantes pendant que les géographesétabliraient la cartographie des régions visitées. En effet, Darwin navait jusque là commeexpérience que deux courtes communications à la Société plinienne, portant sur deuxnouvelles espèces dinsectes, et quil avait publié alors quil nétait âgé que de 17 ans.Tout au long du voyage (qui dura 5 ans), Darwin récolta des spécimens quilenvoya à Henslow. Les plus connus viennent de larchipel des îles Galápagos, situé surléquateur à 1000 Km à louest des côtes sud-américaines. Ce qui intrigua Darwin, cest lefait que chacune des îles formant larchipel était peuplée despèces distinctes, et qui nedifféraient cependant que par quelques caractères des espèces des îles voisines.Lexemple le plus connu est celui des pinsons. A lépoque où il observaitces Pinsons des Galápagos, Darwin ce demandait si ces oiseaux formaient de réellesespèce différentes ou si elles nétaient que de simples variations dune même espèce.De retour en Angleterre en 1836, des ornithologues lui apprirent que ces espècesétaient effectivement distinctes. A partir de ce moment, Darwin reconsidéra lesobservations effectuées tout au long du voyage, et en 1837 il commence à rédiger sonpremier carnet sur lorigine des espèces.Peu à peu, Darwin comprend que ladaptation et lapparition de nouvelles espècessont très liées. Si on sépare deux groupes dune même espèce (les pinsons par exemple)dans différents milieux de vie, alors après de nombreuses générations, les deux groupesauront accumulés des différences permettant de différencier deux espèces distinctes. LesPinsons des Galápagos se distinguent notamment par la taille de leur bec, qui est adapté àla nourriture disponible sur les îles.Darwin pressentit limportance de ces mécanismes pour expliquer lévolution. Audébut des années 1840, les principaux points de la théorie de lévolution de Darwinétaient formulés grâce au principe de la sélection naturelle. Cependant, il ne la publie
  5. 5. L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.478pas. En 1844, il écrivit un long essai sur lorigine des espèces et la sélection naturelle. Ildemanda même à sa femme de le publier dans le cas où il mourrait et ne pourrait parconséquent écrire un traité plus approfondis sur lévolution.Bien que la théorie évolutionniste germait à de nombreuxendroits, Darwin repoussait la publication de sa théorie, et ce nest quen 1859 quil publialOrigine des espèces.Au nombre des évolutionnistes on distingue le géologue écossais Sir Lyell Charles:(1797-1875). Il affirma que lévolution de la terre sest faite sous leffet de causesphysico-chimiques et se poursuivait sous linfluence dagents tels que leau, le vent lesoleil. Il soppose ainsi aux théories créationnistes, il fut un des fondateurs de la géologiescientifique. Il exerça une profonde influence sur Darwin dont il fut amené à défendre sespropos transformistes.3- Les profonds désaccordsLa culture occidentale a commencé par rejeter les grands principes de lévolution.Cest grâce aux expériences quil a vécu au cours de lexpédition du Beagle que Darwin aété amené à formuler sa théorie de lévolution. "De lorigine des espèces" soutient deuxthèses: lévolution est bien réelle et la sélection naturelle est son mécanisme. Cet ouvragepublié le 24 novembre 1859 trace un portrait cohérent de la vie en rassemblant sousforme densemble ordonné une variété étonnante de faits apparemment indépendants. Il aamené les biologistes à se concentrer sur la grande diversité des organismes: leursorigines et leurs relations, leurs points communs et leurs différences, leurs répartitionsgéographiques et leur adaptation à des environnements divers.Les philosophes grecs de lépoque classique qui ont marqué le plus profondémentla culture occidentale, à savoir Platon et son disciple Aristote, défendent des opinions quisopposent à toute idée dévolution. Lévolution naurait pu être acceptée par Platon car untel mécanisme aurait été défavorable dans un univers peuplé dorganismes idéaux, déjàparfaitement adaptés à leur milieu. Daprès Aristote, toute forme de vie peut être classéeselon une échelle de complexité croissante (scala naturae). Tous les rangs de cetteéchelle sont occupés par des espèces permanentes et parfaites qui névoluent pas.Dans la culture judéo-chrétienne, le récit de la Création dans lAncienTestament renforce lidée selon laquelle les espèces sont conçues indépendamment lunede lautre, sans possibilité dévolution.
  6. 6. L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.479Au vu de cette histoire occidentale plus que hostile à lacception de la vie selonDarwin on comprend dautant mieux limportance et le fracas provoqués par lapublication de "De lorigine des espèces". Depuis 150 ans, il se trouve des chercheurs,scientifiques, théologiens, géologues ou philosophes, sociologues pour consacrer leur vieà confirmer ou infirmer la thèse développée par Darwin. Si les manuels de biologie etbon nombre de théories sociologiques prennent comme acquise cette théorie, cest au prixdun combat acharné des pro-darwiniens et autres défenseurs de lévolutionnisme.On observe une grande querelle au XIXesiècle sur l’anatomie comparée desvertébrés et des céphalopodes. Les deux groupes sont représentés par deux savants del’époque qui s’affrontent tout au long de leur vie. Le premier, Etienne Geoffroy de Saint-Hilaire (1772-1844), naturaliste, soutient que ces deux groupes présentent le même planstructural de base. Tous les animaux partagent une organisation unique. Cette théories’oppose à celle du zoologiste George Cuvier (1769-1832). Celui-ci propose unclassement qui distingue quatre plans d’organisation : celui des vertébrés, celui desmollusques (dont font partie les céphalopodes), celui des animaux articulés, et desanimaux rayonnés. Il n’accepte pas le fait que certains animaux « basiques » aient unrapport avec l’Homme.Au cours de cette année, les deux hommes se seront affrontés huit fois en public àl’Académie des Sciences. Après les événements révolutionnaires de l’été, la controversevenait autour de l’évolution des espèces. Saint-Hilaire y croit fermement tandis queCuvier défend hardiment la théorie fixiste (toutes les espèces ont été créés pas Dieu et nepeuvent en aucun cas évoluer au cours du temps).Les religieux s’opposent à cette théorie quand ils affirment depuis le XVIIesiècleque la création de la Terre date d’un Lundi matin 9h, en 4004 avant notre ère….En somme, la théorie de l’évolution explique scientifiquement comment à partird’une matière initialement inerte, sont apparues la vie et l’existence de toutes les espèces.Toutefois, pourquoi tant de désaccords entre les scientifiques et les savants ? La vien’aurait-elle pas été créée comme le prétendent les religieux ?II. LE CREATIONNISME1- Définition du créationnismeLe créationnisme est une doctrine religieuse fondée sur la croyance selon laquellela vie, la Terre, et par extension lUnivers, ont été créés par Dieu, selon des modalitésconformes à une lecture littérale de la Bible.
  7. 7. L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.4710Apparue en opposition à la théorie de lévolution adoptée par la communautéscientifique, le débat entre les deux positions est souvent polémique et relève denjeuxpolitiques importants, notamment : enseignement, liberté dopinion et de croyances, enparticulier aux États-Unis.Dans ce type de doctrine, la lecture des textes bibliques est fondamentaliste, enparticulier pour les mouvements sapparentant à un courant chrétien né à la findu XIXesiècle en Amérique du Nord dans les milieux protestants. La lecture littérale estrefusée par la majorité des Églises chrétiennes actuelles, qui rejettent dailleurs lecréationnisme pour ces raisons, privilégiant une lecture herméneutique, cest-à-direinterprétative. La plupart des traditions religieuses monothéistes(Judaïsme, Christianisme et Islam), postulent tout de même, de manières diverses, lacréation du monde par Dieu.2- Le récit de la créationa) selon les écritures saintesLe Livre de la Genèse est le premier livre, appelé en hébreu "bereshit" (en têteselon la traduction de A. Chouraqui), de la Torah (Pentateuque), donc du Tanakh (laBible hébraïque) et de la Bible chrétienne. La tradition juive considère quil a été écritpar Moïse.Le livre de la Genèse explique lorigine de lhomme et du peuple hébreu jusquàson arrivée en Égypte. Il contient les présupposés et bases historiques aux idées etinstitutions nationales et religieuses dIsraël, et sert de préface à son histoire, ses lois etcoutumes. Le récit originel décrit la création du monde en six jours par Dieu.Le créationnisme actuel se fondant sur une lecture littérale de la Bible est doriginerécente, et linterprétation symbolique est plus ancienne. Lucien Febvre citeainsi Origène dans Le Problème de lincroyance au XVIesiècle:« Quel est lhomme de sens qui croira jamais que, le premier, le second et le troisièmejours, le soir et le matin purent avoir lieu sans soleil, sans lune et sans étoiles, et que lejour, qui est nommé le premier, ait pu se produire lorsque le ciel nétait pas encore ? Quiserait assez stupide pour simaginer que Dieu a planté, à la manière dun agriculteur, unjardin à Eden, dans un certain pays de lOrient, et quil a placé là un arbre de vietombant sous le sens, tel que celui qui en goûterait avec les dents du corps recevrait lavie ? À quoi bon en dire davantage lorsque chacun, sil nest dénué de sens, peutfacilement relever une multitude de choses semblables que lÉcriture raconte comme sielles étaient réellement arrivées et qui, à les prendre textuellement, nont guère eu deréalité. »
  8. 8. L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.4711Linterprétation symbolique, fréquente chez saint Augustin, était admise au MoyenÂge et au début de la Renaissance, ainsi que dans lexégèse juive. La contre-réforme catholique du Concile de Trente a conduit au développement de la croyance enlexactitude littérale de la Bible, en affirmant que la traduction particulière proposée parla Vulgate ne contenait pas derreurs par rapport au dogme, ce qui justifiait de sen servircomme référence dans un but dexégèse et denseignement. La grande diversité desinterprétations de la Bible dans les différents courants protestants découlent dun desfondements de la réforme protestante luthérienne : sola scriptura ( « lécriture seule » ),promouvant une relation directe entre le chrétien et la Bible, ouverte à linterprétation dechaque lecteur.b) selon les mythesDe nombreuses mythologies expliquent la création du monde. Pour laplupart, le monde est parti d’un rien, du néant ou du chaos. On distingue entreautres les mythologies Hindou, Perse, Shinto,…Voici le récit de la création chez les Grecs :« D’abord, il eut Chaos, l’immensurable abîme violent comme une mer, sombre,prodigieuse, sauvage.Donc, en premier naquis Chaos puis Gaïa aux larges flammes, assise toujourssûre pour tous les immortels qui sont maîtres de l’olympe enneigé et du sombretartare au fond de la terre aux larges routes, et Eros, le plus beau des dieuximmortels, celui qui affaiblit les membres et qui dompte dans la poitrine de tous lesdieux et de tous les hommes, le cœur et la sage volonté.De Chaos naquirent Erèbe et la Nuit noire. Et de Nuit, à son tour, Ether etLumière du jour, qu’elle engendra après une union d’amour avec Erèbe. »En résumé, tandis que nombreux scientifiques s’accordent à dire que la vie estune suite d’évolution, les religieux et les mythologues quant à eux, affirment qu’ily’a un être suprême qui aurait créé tout ce qui existe. Il est alors important de sedemander si réellement la science et la religion s’opposent.III.SYNTHESEPour mieux appréhender l’origine de la vie, il faudrait faire une approche entre lascience et la religion. Et ce par l’analyse de certains éléments tels que la durée réelle d’unjour, l’apparition de l’Homme et l’explication de la nature.1- La durée réelle d’un jour
  9. 9. L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.4712Dans le récit de la création, la Bible, lue de façon littérale, raconte que l’univers ettout ce qu’il contient ont été créés en six jours. Cette lecture littérale de la Bible laissesupposer que la terre a été créée il y’a environ 6016 ans dont 4004 ans bibliques avantnotre ère et 2012 ans depuis la naissance de Jésus Christ. Toutefois la Bible ne définiepas de façon claire la durée réelle d’un jour. Est –ce 24 heures ? Quand l’on dit parexemple en Agni « Anoumanci » qui signifie de façon littérale « avant-hier », ce n’estpas forcement pour parler de trois jours avant, mais le plus souvent d’une période pluslongue. Sachant que l’Agni considère la semaine ou « êlêmôtchê » comme une périodede huit jours.Alors pris dans ce contexte, est-ce que le jour biblique ne désignerait-il pas unepériode bien plus longue que 24 heures, voire des milliers d’années ? Ou encore, les 4,5milliards d’années d’existence de la terre selon la science ne pourraient-elles pas êtreéquivalentes des 4004 ans bibliques ?2- L’apparition de l’HommeSelon la Bible, l’Homme est apparu au soir de la création de toute autre existence.Cest-à-dire que la terre, les étoiles, les océans, et même les animaux ont existé avantl’Homme. N’est – ce pas ce que dit la science ? Est –ce que la science dit le contraire ?Par la théorie de l’évolution, il faut reconnaitre que l’Homme est apparu à la suite del’évolution de toutes les autres espèces. Et par conséquent, l’Homme est apparu après lesanimaux dits inférieurs. Sur ce point, la science et la religion ne s’opposent nullementpas. Alors la question qu’il faudra se poser est la suivante : Selon la Bible, de quoiprovient l’Homme ? En d’autres termes, à partir de quoi l’Homme aurait-il été créé ?Serait-ce par la poussière et les débris d’autres espèces ?3- La domination de la natureLa nature a bel et bien été avant la science. Alors la science essaie d’expliquer lanature. Elle s’atèle à comprendre tout ce qui existe, tous les phénomènes qui s’ydéroulent et leurs origines. L’Homme, scientifique, crée une nomenclature de ce quiexiste, il fait l’extrais de naissance de la nature qui l’a vue naitre en donnant un nom àtous ce qui l’entoure. N’est-ce pas ce que la Bible déclare ? L’Homme ne domine-t-il pasla nature ? Par ce fait, il faut dire que la science et la religion ont quelque part des pointsde concordance. D’autant plus que la théorie de l’évolution, surtout celle par la sécrétionnaturelle de Charles Darwin, soutient que toutes les espèces doivent s’adapter au milieupour survivre et que par conséquent les espèces existantes sont les plus aptes. Cest-à-direcelles qui maitrisent la nature.
  10. 10. L’origine de la vie présenté par tony fm 47.96.26.4713CONCLUSIONIl se dégage de notre étude que l’origine de la vie reste encore indéfinie.D’autant plus qu’il semblerait, si l’on s’en tient à la science, que la vie soit apparue parévolutions successives d’une matière initialement inerte et que s’opposant à cette thèse,la religion et les mythes enseignent l’existence d’un dieu créateur.Toutefois, selon l’analyse du temps, de l’apparition de l’Homme et sa domination sur lanature, il convient de remarquer quelques concordances entre la science et la religion.D’ailleurs c’est vrai que la foi qui caractérise la religion ne raisonne pas, mais est-ce quela science abat-elle la foi ?

×