Les enjeux du tourisme pour tousFreins et leviers au départen vacances :Gilles CaireJournée professionnelle Tourisme pour ...
Du « Droit au repos et aux loisirs »au « Droit aux Vacances »• International : l’article 24 de la Déclaration universelle ...
VoyageursVisiteurs AutresvoyageursTouristes ExcursionnistesPersonnelVisite Famille 42%Visite amis 10%Agrément 36%Autres (p...
Grandes caractéristiques des vacances des FrançaisCombien ?Par partant : 2,7 séjours de vacances par an pour un total de 2...
1) Une démocratisationen panne
Une lente démocratisation des départs en vacances1962AutomobileVacancesInseeSDT (15 ans et +)2011SDT 66%Credoc 58%Opodo 53%
« La fracture touristique » (2011)• Les partants :- Vacanciers : 44 millions (35M de 15 ans et + et 9M de -15 ans); enmoye...
31%26%31%12%0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35%Entre 1 et 2 ansEntre 2 et 5 ansIl y a plus de 5 ansJamais partiL’enracinement da...
Non départ « touteschoses égales par ailleurs »Situation de référence : femme de 30-39 ans, inactive, encouple avec enfant...
2) Freins au départet leviers
Facteurs de participation aux loisirs et aux vacancesSource: Conseil québécois du loisir 2007
Non départ et moyens d’actionsMotifs de non-départ (18 ans et +)Raisons financièresManque dargent ; A prévu de dépenser au...
« Le pouvoir d’achat de vacances »Evolutions 2004-2012 (en cumulé)• Indice des prix +12%• Revenu minimum +13%• Smic brut h...
Le public aidé (2004)• Parmi les personnes partant en vacances (64% de lapopulation), 18% des vacanciers bénéficient d’une...
3) Les multiples impacts positifsdes vacances
L’apport des vacances à une vie digneMartha C. Nussbaum (1999)Les 10 critères d’une « vie décente »(good human life)1) Dur...
Vacances et estime de soi
Satisfaction / cadre de vie quotidienToutes choses égales par ailleurs,chance d’être très satisfait de son cadre de vie qu...
Vacances et satisfaction dans la vie« Toutes choses par ailleurs »1) Endettement2) Ne pas pouvoir payer une semaine devaca...
Programas de Vacaciones para Personas Mayores y Termalismo SocialConcept de vieillissement actif + renforcer les « ailes d...
Je vous remercie de votre attentionUne autre façon de voirla fracture touristiquehttp://gilles.bruno.caire.free.fr/
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Intervention de mr gilles caire

349 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
349
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Intervention de mr gilles caire

  1. 1. Les enjeux du tourisme pour tousFreins et leviers au départen vacances :Gilles CaireJournée professionnelle Tourisme pour TousCG 77 – 9 avril 2013
  2. 2. Du « Droit au repos et aux loisirs »au « Droit aux Vacances »• International : l’article 24 de la Déclaration universelle des droits de l’homme(1948) : « Toute personne a droit au repos et aux loisirs et notamment à unelimitation raisonnable de la durée de travail et à des congés payés périodiques » +Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (1966) +Convention relative aux droits de l’enfant (1990) + Multiples textes de l’OIT(1936…1998: Déclaration relative aux principes fondamentaux au travail )• Europe: Charte des droits fondamentaux, adoptée à Nice (2000), in Traité deLisbonne « Tout travailleur a droit à une limitation de la durée maximale du travailet à des périodes de repos journalier et hebdomadaire, ainsi quà une périodeannuelle de congés payés » (art.31-2)• France: l’alinéa 11 du Préambule de la constitution de 1946; l’article 140 de la loid’orientation relative à la lutte contre les exclusions (1998) « L’égal accès de tous,tout au long de la vie, à la culture, à la pratique sportive, aux vacances et aux loisirsconstitue un objectif national. Il permet de garantir l’exercice effectif de lacitoyenneté ».
  3. 3. VoyageursVisiteurs AutresvoyageursTouristes ExcursionnistesPersonnelVisite Famille 42%Visite amis 10%Agrément 36%Autres (pèlerinage, santé, …) 12%Professionnel(affaires, études)Courts séjours VacancesDéfinitionsAu moins 4 nuitées1 à 3 nuitées105 millionsdont 5 à l’étranger98 millionsdont 17 à l’étranger48 millionsDéplacements; SDT 201121 millionsDuréeMotif
  4. 4. Grandes caractéristiques des vacances des FrançaisCombien ?Par partant : 2,7 séjours de vacances par an pour un total de 28nuitées, un budget de 70€ par nuitéeOù ? (en Nuitées)- 21% à l’étranger- 30% en littoral, 30% en rural, 21% en urbain, 14% en montagne- 66% en Hébergement non marchand = 40% famille, 17% résidencesecondaire du foyer, 9% amisComment ?- 75% des voyages en voiture, 13% en train, 8% en avion, 4% autres(bateau, camping-car, autocar)- Distance moyenne lieu de résidence / lieu de vacances 670 kmSDT 2011
  5. 5. 1) Une démocratisationen panne
  6. 6. Une lente démocratisation des départs en vacances1962AutomobileVacancesInseeSDT (15 ans et +)2011SDT 66%Credoc 58%Opodo 53%
  7. 7. « La fracture touristique » (2011)• Les partants :- Vacanciers : 44 millions (35M de 15 ans et + et 9M de -15 ans); enmoyenne 2,7 voyages, 27 nuitées- Courts et longs séjours: 48 millions (38M de 15 ans et + et 10Mde -15 ans) ; en moyenne 4,9 voyages, 28 nuitées• Les non-partants :- en vacances : 21 millions (18M de 15 ans et + et 3M de -15 ans)- « absolus » : 15 millions (13M de 15 ans et + et 2M de -15 ans)Calculs à partir de SDT 2011 et OVLEJ 2011
  8. 8. 31%26%31%12%0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35%Entre 1 et 2 ansEntre 2 et 5 ansIl y a plus de 5 ansJamais partiL’enracinement dans le non-départQuestion : A quand remontent vos dernières vacances de 4 nuits consécutives ou plus hors devotre domicile principal ? (ANCV/BVA 2009)43%
  9. 9. Non départ « touteschoses égales par ailleurs »Situation de référence : femme de 30-39 ans, inactive, encouple avec enfants, de nationalité française, la personnede référence du ménage étant de profession intermédiaire,le ménage appartenant au 3e quartile de revenu, personnedans le ménage nétant concerné par lARTT, ne possédantpas de jardin, résidant dans le Bassin parisien, ni sur lelittoral, ni en montagne, ne possédant ni chien ni chat.Source: Insee,200480 ans ou + + 40,870-79 ans + 25,21er quartile revenu + 14,4Rural isolé + 13,0pers de ref ouvrier + 12,8pers de ref agriculteur + 10,9chômeur + 9,4présence chien + 9,0Littoral + 8,760-69 ans + 6,450-59 ans + 6,3pers de ref employée + 6,3présence chat + 6,1monoparent + 5,5Périurbain + 4,9Pôle rural + 4,5Nord - Pas-de-Calais + 4,320-29 ans + 3,62e quartile revenu + 3,4Pôle urbain banlieue + 3,4homme + 3,1Sud-Ouest + 2,8Situation de référence 23,10%Etranger - 2,5Jardin dans la résidence - 3,7Ouest - 5,0Centre-Est - 5,24e quartile revenu - 7,2pers de ref cadre - 7,6Ile-de-France - 8,3Résidence secondaire - 15,7
  10. 10. 2) Freins au départet leviers
  11. 11. Facteurs de participation aux loisirs et aux vacancesSource: Conseil québécois du loisir 2007
  12. 12. Non départ et moyens d’actionsMotifs de non-départ (18 ans et +)Raisons financièresManque dargent ; A prévu de dépenser autrement largentdes vacances ; Transports trop chers ; Dépensesimprévues ; Préfère loisirs près de chez soi toute lannée ;A économisé pour un futur départ ; A choisi de faire partiren priorité ses enfants ; Préfère privilégier les courtsséjours50%Raisons familiales ou personnellesProblèmes personnels de santé ; Doit soccuper dunmembre de sa famille ; Problème de concordance avecconjoints34%Choix délibéré de non départMieux chez soi ; Se considère en vacances toute lannée ;Pense que les vacances sont une dépense inutile ; Na pasété habitué aux vacances ; Ne travaille pas/ plus, nenressent pas/plus le besoin ; Peur de laisser son domicilesans surveillance ; Habite sur un lieu de vacances29%Raisons disolement socialNe veut pas partir seul et personne avec qui partir ; Ne veutpas déranger famille ou amis ; Ne veut pas partir avec desinconnus24%Raisons professionnellesTrop de travail ; Ne peut pas laisser son activité ; Nouveautravail, premier emploi23%Raisons dorganisationProblèmes dorganisation ; Animal domestique complique15%Source: ANCV/BVA, 2009Mettre en place des projections et desstratégies de financementDiversification des cofinancements, accompagner l’épargneindividuelle, paiement réservation et caution, orientationvers « les bons plans », mettre en situation d’arbitrage…Susciter le désir de vacances, rassurerDéconstruire les représentations,traduire les attentes, constitution de groupespréalablement au départ…Offre de servicesRemplacement agricole, co-voiturage…Offre de servicesRépit des aidants, hébergement handicap,transfert dialyse…Accompagnement (individuel ou collectif)D’après ANCV/CNAF/TMO, 2012
  13. 13. « Le pouvoir d’achat de vacances »Evolutions 2004-2012 (en cumulé)• Indice des prix +12%• Revenu minimum +13%• Smic brut horaire +14%• RDB/ménage +16%• Prix Restaurants, cafés +20%• Prix Hébergements de vacances +25%Source : INSEERDB/UC2004-2010Prix +9%Q1 +12,6%Q2+14,8%Q3 +15,8%Q4 +16,5%Q5 +18,1%
  14. 14. Le public aidé (2004)• Parmi les personnes partant en vacances (64% de lapopulation), 18% des vacanciers bénéficient d’une aide et 22%pour ceux séjournant en hébergement marchand.• Parmi ces personnes aidées, 77% le sont par un CE, 10% parune CAF, 5% par une collectivité locale, 13% par une autreinstitution.• La clientèle des VV non lucratifs est plus aidée que lamoyenne : 30% des séjours effectués en village de vacances lesont par des ménages ayant bénéficié d’une aide. C’estlégèrement moins qu’en HLL (34%) mais plus qu’en camping(tente, caravane) 25%, qu’en location 23% ou qu’en villages devacances commerciaux 22% et qu’en hôtel 15%.Source: Calculs de l’auteur à partir des données INSEE
  15. 15. 3) Les multiples impacts positifsdes vacances
  16. 16. L’apport des vacances à une vie digneMartha C. Nussbaum (1999)Les 10 critères d’une « vie décente »(good human life)1) Durée de vie2) Santé corporelle3) Intégrité corporelle4) Sentir, imaginer, penser5) Emotions6) Réflexion critique7) Affiliation8) Relations à la nature9) Jouer10) ChoisirEffets observés des vacances selon les acteurs sociaux(ni systématiques, ni mécaniques, ni cumulatifs etdifficilement évaluables) ANCV-CNAF-TMO 20121. Resserrement des liens familiaux2. Renforcement du lien social3. Détente, épanouissement, prise de recul du quotidien4. Emancipation, reconquête de l’estime de soi etsentiment de «normalité» sociale5. Redynamisation, remobilisation et parfois canalisationdes énergies pour la recherche d’un emploi, d’uneformation, la scolarité…6. Acquisition de capacités sociales, de mobilité etd’autonomisation7. Acquisition de connaissances (cultures, activités, lieux,monuments)8. Amélioration de la santé physiologique et psychique(stress,…)9. Développement de la citoyenneté10. Facilitation de la relation au travailleur social ou aubénévole dans le cadre d’un accompagnement global
  17. 17. Vacances et estime de soi
  18. 18. Satisfaction / cadre de vie quotidienToutes choses égales par ailleurs,chance d’être très satisfait de son cadre de vie quotidien :• Revenu mensuel du foyer >3100€ / 1500-2300€ x 2,1• Maison individuelle / immeuble x 2• 18-24 ans / autres adultes x 1,9• Moins de 2000 hab. / autres lieux de résidence x 1,6• Partis en vacances / pas partis en vacances x 1,3CREDOC 2010
  19. 19. Vacances et satisfaction dans la vie« Toutes choses par ailleurs »1) Endettement2) Ne pas pouvoir payer une semaine devacances3) Température du logement4) Difficultés loyers et charges5) Logement trop petit6) Recevoir parents ou amisFait stylisé surprenant :le même effet théorique négatif qu’un divorceou une séparation dans l’année
  20. 20. Programas de Vacaciones para Personas Mayores y Termalismo SocialConcept de vieillissement actif + renforcer les « ailes de saison »;Lancé en 1985 en partenariat Caisses de retraite et Collectivités régionales; 1,2 millionpersonnes parties en 2010; prise en charge moyenne 30%; 40 000 emplois impactésSource: AEVAL, E29, 2011Effets sur les relations sociales93% des personnes pensent que la convivialité était bonne ou très bonne60% maintiennent des contacts avec les personnes qu’elles ont connu durant le voyage(téléphone et internet 2/3; échange de visites 1/3)Effets sur la santé
  21. 21. Je vous remercie de votre attentionUne autre façon de voirla fracture touristiquehttp://gilles.bruno.caire.free.fr/

×