Programme carrefour logistique2012

3 263 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 263
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
25
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Programme carrefour logistique2012

  1. 1. Avec la participation de : Quelle GEMALTO DCNS orchestration TRYANE des Réseaux Sociaux ALCATEL-LUCENT pour stimuler le IBM VOLVO IT Savoir et accélérer AREVA la transformation ? LAFARGE KNOWLEDGE PLAZA 27, 28 et 29 Mars 2012 - Hôtel Mercure / Paris Porte de Saint-Cloud DEVOTEAM 21 TÉMOIGNAGES - 15 ÉTUDES DE CAS - DES RÉSULTATS CONCRETSVOUS SOUHAITEZ… RENAULT ❍ Comprendre et maîtriser les déclencheurs de la collaboration et du partage des savoirs ❍ Miser sur l’accompagnement pour canaliser l’Information et éviter le retour à l’effet silos AIR LIQUIDE ❍ Adopter la meilleure méthode de déploiement d’un RSE : "user centric" ou communautés métier ❍ Susciter des initiatives, tout en évitant une forme danarchie avec des réseaux sociaux enchevêtrés ❍ Accéder au réservoir des talents, retrouver du contenu, faire émerger des communautés ORANGE ❍ Mettre en place des indicateurs techniques et d’usage, spécifiques à chaque communauté ❍ Trouver la bonne dose de gouvernance entre laisser-faire et besoin de contrôler INNOVATION ❍ Générer l’écosystème d’une innovation dès la genèse d’une idée pour s’affranchir du hasard FRAMEWORK TECHNOLOGIESVOUS ÊTES… ▼ Knowledge Managers, Directeurs Innovation, Directeurs Marketing Stratégique, Directeurs R & D, Chefs Projets RH 2.0, Responsables Intelligence Économique, PERNOD Directeurs de Veille, Animateurs Réseau d’Experts, Community Managers… ▼ ▼ DSI, Responsables Domaine Collaboratif, IT Manager, Responsables Médias Sociaux, ADEME Directeurs Organisation Informatique, Chefs Projets MOA, Responsables Intranet… Directeurs Communication Interne, Directeurs Commercial, Directeurs Stratégie, Chefs Services Documentation, Directeurs de Programmes, DRH… UNIVERSITE DE TECHNOLOGIES… ALORS CES 3 JOURNÉES DE FORMATION INTENSIVE VOUS CONCERNENT! DE TROYES
  2. 2. 12 H 00 • Où vont les Réseaux Sociaux dEntreprise ? CYCLE • Le poids de l’histoire, de la culture d’entreprise, de l’esprit A des salariés dans la vitesse d’adoption d’un RSE. "L’APRÈS 2.0" : • Y a-t-il une approche idéale pour une adhésion forte ? RÉCONCILIER COLLABORATIF • Des groupes de hobby aux groupes de travail, de l’information ET ENJEUX DE COMPÉTITIVITÉ spontanée à la communication structurée, comment faire du RSE une brique essentielle du collaboratif ? 1ÈRE JOURNÉE, 27 MARS • De la liberté à l’orchestration : quelle dose de gouvernance injecter pour accompagner l’activité et canaliser la création ? 8 H 00 • Accueil des participants • Quelles tactiques pour maîtriser le "côté obscur de l’entreprise 2.0" (sur-information, retour à l’effet silos via les communautés fermées) ? 8 H 30 • Allocution d’ouverture du Président • Quelle place du RSE dans l’écosystème des outils collaboratifs ? Frédéric CHAUVIN, Knowledge management Office & Worldwide Services, GEMALTO • L’entreprise 2.0, un "work in progress". Stéphane LAPEYRADE, Responsable Médias Sociaux, 8 H 45 • Quand la globalisation pousse à faire ALCATEL-LUCENT autrement… Révolution contrôlée des systèmes de formation et de partage de connaissances. 13 H 00 • Déjeuner •Mettre en place un schéma directeur formation "low-cost" 14 H 30 • Dire NON à la messagerie électronique: une innovant, aligné sur les contraintes et besoins business d’aujourdhui. initiative atypique ou un nouveau modèle de productivité ? •S’appuyer sur les outils et méthodologies 2.0 les plus •Basculer toutes ses activités sur des réseaux sociaux internes "rentables" : learning path individualisés, knowledge maps, pour les collègues, et externes pour les clients et partenaires. blended learning, coaching… •Comprendre pourquoi un catalogue de elearnings, même •Faire de la messagerie électronique un système de notifications très bien fait et très complet, ne sert à rien… et d’alertes facile à gérer, et non un "repository" de contenu. •Savoir comment déclencher le sponsorship nécessaire et •S’adapter à un monde de plus en plus distribué où le travail mobiliser les organisations autour d’un modèle de déploiement va s’effectuer à travers les réseaux, les communautés, où la pyramidal centré sur l’Homme. hiérarchie va s’estomper au profit d’une "wirearchie". •Analyser, avec 4 ans de recul, le ROI du modèle : facteurs •Accéder au réservoir des talents de l’entreprise au delà des de succès, promesses non tenues (ou non tenables), nouvelles "firewall", retrouver du contenu, faire émerger des communautés. opportunités offertes aux apprenants. •Entrer dans l’ère du Social Business : exploiter l’analyse des •Planifier le futur : micro-learning, encore plus rapide ? conversations sur les médias sociaux pour alimenter le pipeline mobile-learning, encore plus accessible ? social learning, de l’Innovation. encore plus "connectés" au système global de KM ?… Luis SUAREZ, Social Business Evangelist & KM, IBM Frédéric CHAUVIN, Knowledge management Office & Worldwide Services, GEMALTO 16 H 00 • Pause Café 9 H 45 • Libérer le potentiel des outils collaboratifs 16 H 45 • "Virtual Team" : miser sur la culture et en partant des besoins réels et des usages. le comportement pour maîtriser la globalisation, •Optimiser l’efficacité des pratiques collaboratives pour répondre aux enjeux forts de maintien des compétences et transmission au-delà des outils collaboratifs. des savoirs, quand le cycle de vie d’un produit dépasse 40 ans. •Pourquoi le travail en mode collaboratif à léchelle internationale •S’assurer que le RSE soit bien en adéquation avec le programme est-il au cœur du programme d’excellence "Volvo Way" ? d’excellence "Championship" et les objectifs de productivité. •Amener les équipes globales à un niveau defficacité proche •"Pas de progrès sans mesure": le scan collaboratif, une "photo de celles d’équipes locales : d’un fuseau horaire à l’autre, à l’instant t" qui permet de confronter le ressenti aux usages réels. mener un projet commun. •Suivre et améliorer la performance collaborative en intégrant •Passer d’une culture matricielle et de silos à une culture des KPI dans le reporting classique de la DSI. du partage : puiser les bonnes compétences, où qu’elles soient, •Mesurer la pression technologique et détecter les départements au bon moment. subissant une trop grande porosité entre vie privée et vie professionnelle. •Déployer une méthodologie d’accompagnement au changement •Évaluer l’impact des outils 2.0 sur l’existant : les promesses spécialement destinée aux équipes opérationnelles et à leur manager. de décloisonnement sont-elles tenues ? •Mesurer la maturité des équipes en terme de travail virtuel. Benjamin CHELOUCHE, ITIL Directeur des Services DSI, DCNS •Créer la confiance entre individus et révéler "la face cachée de Nicolas SALIBA, Président, TRYANE l’équipe" pour s’affranchir des habitudes, traditions, croyances, peurs... •Cultiver "l’esprit Réseau Social" au sein des équipes dans une11 H 15 • Pause Café approche humaine du 2.0. Vahagn DONABEDIAN, Content & Collaboration Manager,CARREFOURS LOGISTIQUES, des formations de haut niveau, VOLVO ITdes sujets stratégiques, basés sur des retours dexpériences. 17 H 45 • Allocution de clôture du Président Une formule éprouvée depuis 24 ans. 18 H 00 • Fin de la première journée
  3. 3. 12 H 00 • Le "Social KM", accélérateur de business et levier CYCLE de transformation. B •Déployer un Réseau Social pour supporter une forte croissance organique "SOCIAL KM" : et par acquisition, et créer de la transversalité à l’échelle de 25 pays. DÉCLENCHER LA MOBILISATION •En finir avec une politique Knowledge vieillissante basée sur le DU CAPITAL SAVOIR modèle "document centric" et adopter une approche "people centric". •Ancrer le RSE, sans le nommer comme tel, au cœur des processus 2E JOURNÉE, 28 MARS métiers en évitant toute confusion avec un "facebook entreprise". •Se préparer à la réussite : évaluer le potentiel de collaboration8 H 00 • Accueil des participants autant que les freins et les leviers (RH, organisationnels, outils…). •Démontrer la valeur business : repenser le partage de la connaissance8 H 30 • Allocution d’ouverture du Président clients en sappuyant sur des règles de fonctionnement et usages types. Martin ROULLEAUX-DUGAGE, Chief Knowledge Officer •Révéler des expertises non identifiées jusque là, à travers les Research & Innovation, AREVA mécanismes de mise en relation et de conversation entre collaborateurs. •Avec un recul de 18 mois, quels apprentissages et clés du succès ?8 H 45 • Comprendre et maîtriser les déclencheurs Elise BRUCHET, Head of Social Business Collaboration de la collaboration et du partage des savoirs. & Community Strategy, DEVOTEAM •Analyser les leviers de la collaboration au service de l’Excellence : 13 H 00 • Déjeuner financement, contraintes, valeurs, ego. •Profiter des crises, catalyseurs émotionnels de lIntelligence Collective : 14 H 30 • Le Réseau Social d’Entreprise : un virage 2.0, Fukushima, ou comment imaginer des solutions en un temps record. sous contrôle. •Intégrer la collaboration dans les processus-clés : les roadmaps • Pourquoi un RSE dans un grand groupe ? un effet de mode ? technologiques, ou comment formater les pratiques collaboratives. un outil de plus ? ou une réelle transformation de l’entreprise ? •Prendre en compte les attentes précises de toutes les parties • Quel bilan tirer des expériences 2.0 en cours et passées prenantes : exemple de la politique d’Innovation. (blogs, communautés, forums, wikis) ? •Susciter un esprit de corps : exemple de la politique d’expertise technique. • Quelles communautés et quelles règles de gouvernance ? Du laisser-faire au besoin de contrôler : "un exercice de talon-pointe". •Donner un terrain de jeu particulier à la collaboration de masse : • Susciter des initiatives, tout en évitant une forme d’anarchie avec le portail 2.0 de l’Innovation. des réseaux sociaux enchevêtrés. D’où le choix d’une plate-forme unique. •Points-clés à retenir pour un programme d’entreprise visant • Adopter une approche qualitative avec une structuration, un fort à développer la collaboration. accompagnement, et des objectifs business explicites : bénéfices Martin ROULLEAUX-DUGAGE, Chief Knowledge Officer attendus, pour l’employé, le manager et l’entreprise. Research & Innovation, AREVA • Les usages : c’est compliqué de faire simple !9 H 45 • Sur quels leviers agir pour stimuler le partage des bonnes Michel EZRAN, Responsable Programme Réseau Social d’Entreprise, pratiques au travers dune plateforme Knowledge 2.0 ? RENAULT Stéphanie ALLOU, Chef Projet MOA Réseau Social d’Entreprise, •Redynamiser un réseau KM mondial pour accélérer le transfert RENAULT des bonnes pratiques issues du terrain, et identifier les futurs standards. •Analyser les causes et effets qui interagissent sur l’envie et la 15 H 45 • Pause Café nécessité de partager : culture, besoin de reconnaissance individuelle... 16 H 30 • Réseau Social et Knowledge Management, •Communiquer pour supprimer les barrières et les complexes et une histoire commune ? que chacun, "givers" ou "takers", trouve sa place dans le partage • Comment faire converger 2 projets menés en parallèle : un RSE pour de connaissance. créer du lien au sein du groupe, et un WIKI venant au secours du KM. •Familiariser aux usages de la plateforme : un peu de pédagogie, • Déploiement d’un Réseau Social : "user centric" ou communautés beaucoup de communication, de l’action et du jeu. métier,"top down" ou viral ? Comment répondre aux attentes diverses •Entretenir la flamme par un système d’"Awards" récompensant et parfois divergentes des "stakeholders" multiples (direction, les utilisateurs les plus proactifs et les plus créatifs. business, utilisateurs…) ? •Nommer une équipe KM par pays pour animer le dispositif et fiabiliser • Mise en place d’une solution 2.0 (WIKI) en complément de la GED, le contenu en s’appuyant sur les fonctions sociales de l’outil. les avantages, les blocages, une révision de la stratégie KM. • Nouveaux usages et changements de culture, l’entreprise est-elle prête ? Jean-Luc ABELIN, Knowledge Manager, LAFARGE • La gestion de l’information, GED, WIKI, RSE : n’y a-t-il pas un risque Fabienne VANDEKERKOVE, Consultante Senior, d’infobésité ? KNOWLEDGE PLAZA • Les approches RSE et KM sont-elles compatibles ou concurrentes ? Comment les rendre complémentaires pour développer le "digital mindset" ?11 H 15 • Pause Café Frédéric PHILIPPE, Knowledge Manager, AIR LIQUIDE Adam CUTFORTH, Responsable Communication Interne, Des échanges constructifs, un temps de débat entre chaque AIR LIQUIDE intervention, une ambiance conviviale pendant les pauses 17 H 45 • Allocution de clôture du Président et au déjeuner pour poursuivre la discussion et la réflexion. 18 H 00 • Fin de la deuxième journée
  4. 4. 12 H 00 • Innovation en mode 2.0 ou comment libérer CYCLE les énergies innovantes de l’entreprise pour créer C de nouvelles opportunités business. "DIGITAL INNOVATION" : • Entre pédagogie, droit à l’erreur, moyens techniques et accessibilité, CONNECTER LES HOMMES, quelles conditions pour que l’Innovation soit l’affaire de tous ? LES SAVOIRS ET LES IDÉES • Démultiplier les gains en passant de process d’Innovation classiques à un dispositif d’Innovation en ligne : la Bourse de l’Innovation. 3E JOURNÉE, 29 MARS • Pernod Lab : un univers "à part", une liberté de ton, pour créer et innover hors des contraintes hiérarchiques.8 H 00 • Accueil des participants • Challenger les contributions, identifier les plus pertinentes et les mettre en œuvre, sans susciter de frustration.8 H 30 • Allocution d’ouverture du Président • Animer les communautés et valoriser les contributeurs, sans Eddie SOULIER, Directeur du Centre d’Innovation Pédagogique, pour autant individualiser la naissance d’une idée. UNIVERSITE DE TECHNOLOGIES DE TROYES (UTT) • S’ouvrir ou non à l’extérieur : arbitrer entre protection des idées et opportunités de dialogue avec les clients et les partenaires.8 H 45 • Déployer un Réseau Social pour remettre l’humain au cœur de l’entreprise et catalyser l’innovation. Frédéric POULET, Directeur Régional On & Off Trade, PERNOD Judith MATHARAN, Responsable Communication Interne et Digital, • Co-construire un seul réseau social : une méthode et un PERNOD positionnement éprouvés. • Recréer du lien entre collaborateurs : quand la performance sociale 13 H 00 • Déjeuner contribue à la performance économique. • Restaurer la confiance : de belles histoires dans le domaine culturel, 14 H 30 • Le rôle des réseaux sociaux et du web sémantique sportif et caritatif renforcent le "vivre et travailler ensemble". dans la transformation des pratiques de veille. • Opérer une transition douce en conciliant pratiques traditionnelles • Comment concilier les nouvelles applications virales du web avec et nouveaux fonctionnements 2.0 : "la politique du coucou". les processus d’entreprise et les intégrer dans les pratiques de veille ? • Parier sur le volontariat : favoriser les échanges informels sans • Sur quelles interfaces avancées du web 2.0 s’appuyer pour démultiplier validation managériale. les interactions : blog, wiki, social bookmarking, réseaux sociaux…? • Élaborer une charte de bon usage du RSE : confiance à priori, • Quelles technologies du web sémantique privilégier pour le traitement contrôle à posteriori. de l’information ? • Passer du virtuel au réel : relayer les contributions en ligne par • Quels impacts de la démarche ISICIL, "Information Semantic Integration des rencontres physiques. through Communities of Intelligence online", sur le pilotage de la veille ? • Démontrer la valeur business : comment le mode participatif dynamise • Pourquoi l’analyse des usages et des pratiques est-elle incontournable ? la créativité et contribue à réduire significativement le time-to-market. Quels concepts, méthodes et outils ? Sylvain HUDELOT, Editorial & Community Manager RH, ORANGE • Quelles sont les limites, les freins et les opportunités pour transformer l’organisation du processus de veille et d’Intelligence Collective ?9 H 45 • "Give me innovation or give me the China price" : Anne MERLE, Chargée de mission R&D, ADEME l’Innovation Digitale, levier fort dune croissance Eddie SOULIER, Directeur du Centre d’Innovation Pédagogique, profitable à long terme. UNIVERSITE DE TECHNOLOGIES DE TROYES (UTT) • Relever le défi d’une Innovation plus radicale et plus rapide en s’appuyant sur les dernières approches et technologies collaboratives. 15 H 45 • Pause Café • Générer l’écosystème d’une innovation dès la genèse d’une idée pour s’affranchir du hasard. 16 H 15 • • Accéder aux idées et concepts existants sur un sujet, faire émerger Workshop interactif et synthèse par corrélation les experts internes ou externes y ayant déjà travaillé. des bonnes pratiques pour promouvoir • Exploiter les actifs intangibles dans lesquels l’entreprise a lourdement et intégrer les nouveaux usages dans investi : Insights Consommateurs, Insights Scientifiques, Veille, Brevets… la culture d’entreprise. • Mobiliser l’Intelligence Collective autour des sujets à fort potentiel et alignés sur les objectifs stratégiques de l’Entreprise. • Création d’une "Mind Map", cartographie des principaux • Guider la collaboration au sein des communautés par des indicateurs enseignements opérationnels à retenir de la formation, "Best Practices" accélérant la maturation des idées. en interaction avec l’ensemble des participants. • Augmenter le niveau d’ambition de l’Innovation : affecter les ressources • Animation en sous-groupes correspondant aux thématiques à bon escient et faciliter les cross-fertilisations. de chacun des 3 Cycles. Intervenant dun grand groupe français de Cosmétique, à confirmer • Élaboration en temps réel d’une liste de points-clés, Patrick TERNIER, CEO, INNOVATION FRAMEWORK TECHNOLOGIES plans d’actions types et méthodologies, trucs et astuces, pour réussir un projet de collaboration.11 H 15 • Pause Café Animé par Martin ROULLEAUX-DUGAGE, Chief Knowledge Officer Research & Innovation, AREVA Le nombre de places étant limité pour une meilleure qualité des échanges, les participants sont invités à s’inscrire le plus tôt possible. 18 H 00 • Fin de la formation
  5. 5. S ELes communications numériques, notamment les emails, INNOVATION FRAMEWORK TECHNOLOGIES aide les entreprisesne cessent de croître au sein des organisations générant à améliorer leurs performances en Innovation, par la miseune surcharge d’informations. Les employés sont débordés en œuvre de technologies véhiculant les meilleures pratiquespar ces sollicitations et ont du mal à faire le tri ce qui génère et méthodologies utilisées en R&D : Roadmapping, Projectune perte de productivité et un nouveau type de stress, Porfolio Management, Opportunity Management, Insight andle stress technologique. Idea Management, Stage-Gate, Project and Resource Management. RLes entreprises l’ont bien compris et investissent Sur l’Innovation Amont, les technologies collaborativesmassivement dans des outils 2.0 en espérant désengorger mises en œuvre par IFT permettent la mise en relationl’email et travailler différemment. pertinente d’insights clients et marchés, de technologies et de savoir-faire internes comme externes à l’entreprise.TRYANE, qui se présente comme le “BI de la collaboration”,a développé un logiciel de reporting se connectant à tous les La solution IFT, appuyée sur un progiciel équipé d’un moteur Ioutils collaboratifs d’une entreprise et permettant de générer de corrélation intégré unique sur le marché, permet dedes indicateurs sur la collaboration afin de : connecter automatiquement chaque nouvelle idée avec• Mesurer l’usage réel de chaque outil collaboratif par département les différentes sources de connaissances de l’entreprise, de regrouper les idées similaires pour générer des concepts• Mesurer l’impact des outils 2.0 sur l’existant plus innovants et de rapprocher les personnes susceptibles A• Déterminer les pratiques collaboratives types d’innover ensemble.• Détecter et localiser le risque de stress technologique INNOVATION FRAMEWORK TECHNOLOGIES est implantéau sein de lorganisation à New York, Paris, Séoul et Tokyo.TRYANE compte des clients prestigieux tels que Plus de détails surDCNS, GENERALI, TF1 ou BOUYGUES TELECOM ESPACE EXPOSANTS www.innovation-framework.com N Afin de compléter les conférences et ateliers, nous vous offrons également l’opportunité de rencontrer sur place nos Partenaires-Conseils sélectionnés parmi les plus représentatifs du marché, pour répondre à vos besoins E spécifiques. T Communication instantanée, réseaux sociaux d’entreprise, mobilité, cloud, les solutions de collaboration d’IBM sont au cœur de la transformation des entreprises.Knowledge Plaza est une solution professionnelle de partage, L’explosion des données, la croissance fulgurante des médiasde traitement et de diffusion personnalisée de l’information sociaux et des appareils mobiles a fait tomber les frontières Rqui allie Réseau Social d’Entreprise et base de données entre les personnes et encourage le développement dedocumentaire. Les données sauvées sont de natures multiples : nouveaux usages de l’IT.pages web, contacts, documents, courriels ou discussions.Les fonctionnalités de réseau social - annuaire, profils, Aujourd’hui, l’efficacité et la richesse des outils de collaborationcommentaires, évaluations, collaboration autours des wikis - jouent un rôle essentiel pour aider les entreprises à répondrestimulent l’expression et la création des connaissances, rapidement aux exigences des clients, à faire face aux menaces Aet créent une valeur contextuelle à l’information. Pour ce qui des concurrents et à l’évolution rapide des tendances.est de la capitalisation et de l’exploitation de ces données,Knowledge Plaza s’appuie sur la combinaison de la recherche Depuis plus de 20 ans, IBM occupe une place de leader enpar catégorisation (humaine) et par indexation (système) matière de collaboration, de création de solutions innovantespour produire des résultats de recherche pertinents. vendues aux plus grandes entreprises mondiales. PKnowledge Plaza Communities permet de créer des portails Parmi nos clients : BNP, CARREFOUR, DANONE, EDF,de diffusion d’information ciblés et personnalisés pour LA POSTE, LAFARGE, MAAF…des publics interne ou externe. et de très nombreuses PME-PMI.
  6. 6. PROFIL DES INTERVENANTS EJean-Luc ABELIN, LAFARGE Adam CUTFORTH, AIR LIQUIDEAprès des études techniques, un cours passage en bureau Diplôme en Droit et Littérature, il débute sa carrière dansd’étude et en école de commerce, création et management le droit du travail puis le journalisme.commercial de plusieurs sociétés de distribution informatique, En France depuis 10 ans, il a travaillé au sein de l’agenceensuite Directeur Commercial d’une société d’études de éditoriale WORDAPPEAL avant d’intégrer l’AIR LIQUIDE Mmarché et de data-mining. en 2008. Le RSE "Kite" qu’il gère aujourd’hui s’insère dansEn 1994, il rejoind le groupe LAFARGE dans les fonctions le programme interne Digital 2015 qui définit le "digitalsuccessives de Responsable des Études Marketing, workplace" pour ce groupe international.Chef du marché artisans France, Directeur de l’événementielet de la promotion France, et enfin Knowledge Manager de Élise BRUCHET, DEVOTEAMla division A&C et Chef de produit bétons décoratifs monde. Responsable de la Stratégie de Collaboration et du Partage des Connaissances, elle dirige un projet de Réseau SocialStéphane LAPEYRADE, ALCATEL-LUCENT d’Entreprise dans un contexte international qui vise à ancrerFormation supérieure en littérature, socio-économie de les pratiques du 2.0 au cœur des usages et des processus.l’audiovisuel, intelligence économique (Paris 3, ESLSCA - EGE) Elle cherche désormais à étendre les bénéfices de la MIl rejoint ALCATEL-LUCENT (alors ALCATEL) en 1997 comme collaboration sociale à tout l’écosystème des clients,Responsable Multimédia, puis en charge du site web corporate. partenaires et acteurs du marché.Il devient ensuite Responsable Communication pour l’activitéRecherche, puis Attaché de Presse corporate. Stéphanie ALLOU, RENAULTDepuis 2009, Responsable médias sociaux au sein dela Direction de la Communication. Elle intègre le groupe RENAULT en 2006 comme Chef de Projet, et 3 ans après elle prend la fonction de UniversitéFrédéric POULET, PERNOD René Descartes (Paris V). Depuis 1 an, Chef de Projet MOA Réseau Social d’Entreprise à la "Digital Factory" de RENAULT.8 ans chez KRAFT FOODS : Vente / ECR / Trade Marketing /Key Account Management. Frédéric CHAUVIN, GEMALTO A5 ans chez ALLIED DOMECQ : Directeur des Comptes Clés+ Kam Carrefour World Trade. Vice Major Ingénieur École Polytechnique Universitaire Marseille.6 ans chez PERNOD : Gestion de Projets dont Entreprise 2.0. Chez GEMALTO depuis 2000, plus de 10 ans d’expérienceAujourd’hui Directeur Régional On & Off Trade. de projets KM multi-récompensés (modèles d’apprentissages innovants à coût & efficacité optimisés, communautés deAnne MERLE, ADEME pratiques, outils sociaux, outils de recherche et d’accès à l’information…). Actuellement Manager KM dans la BU Telecom.Docteur en physiologie et pharmacologie. Membre du réseau COP-1.Chargée de mission en R&D, Direction Recherche etProspective - Service Recherche et Technologies avancées. RActuellement en charge de la gestion du programme Eddie SOULIER, UTTde soutien aux thèses de l’ADEME et de l’animation de 3è cycle Sciences Po, 3è cycle Economie Industrielle,la communauté des doctorants de l’ADEME. Docteur en Intelligence Artificielle et HDR. Chargé de Mission au CIGREF, puis à l’UNEDIC.Michel EZRAN, RENAULT Directeur Recherche et Directeur Conseil de COG-Net SA.Plus de 20 ans d’expérience dans l’internet et les NTIC. Actuellement, Professeur à l’UTT, laboratoire tech-cico,Il a été Consultant sur l’adoption des NTIC et Directeur KM et Directeur du Centre d’Innovation Pédagogique.chez VALTECH durant 9 ans. Auteur de l’ouvrage "Le Storytelling, Concepts, outilsDepuis 8 ans, il développe le programme B2E de RENAULT. et applications" édité chez Hermès - Lavoisier en 2006. GLes trois dernières années, il a piloté le programme 2.0 dugroupe. Il dirige actuellement le Réseau Social d’Entreprise. Judith MATHARAN, PERNOD Diplômée de Sciences-Po Paris et du CELSA.Martin ROULLEAUX-DUGAGE, AREVA Consultante pendant 7 ans en Communication Interne,Ingénieur Civil des Mines de Paris, MBA INSEAD. accompagnement du changement et étude de climat interne.DASSAULT AVIATION, Ingénieur puis Conseiller de Direction. Elle rejoint PERNOD cette année pour prendre en chargeSCHNEIDER ELECTRIC, 1993-2007, à des postes de la Communication Interne et le Digital dans une logiqueDirection Marketing et R&D, puis Directeur KM. d’accompagnement du changement et d’évolution desPwC, 2007-2008, Knowledge Officer, et depuis 2009 pratiques liées à l’information.Chief Knowledge Officer Research & Innovation chez AREVA. OCo-fondateur de la communauté CoP-1 des praticiens Benjamin CHELOUCHE, DCNSdu KM, fellow de l’Institut Boostzone. Université Paris Dauphine, IAE.Auteur de l’ouvrage "Organisation 2.0 - Le knowledge Une dizaine d’années d’expérience au sein de sociétésmanagement nouvelle génération", édité chez Eyrolles en 2008. de Conseil en organisation et stratégie IT. De 2001 à 2007, chez AGF Informatique à des fonctionsFrédéric PHILIPPE, AIR LIQUIDE de Chef de Projet, Responsable Études et Développement,Responsable KM à la Direction des Applications, européenne puis Directeur de Projet.puis mondiale, depuis 2001, il a mis en place des Communautés Depuis 2007, ITIL Services Manager – Directeur des Services, Rd’Experts et un outil de suivi d’activité et de reporting. Direction du Pilotage SI de la DCNS.Aujourd’hui, il déploie des outils d’amélioration et d’efficacité KMpour l’ensemble de la World Business Line Industrial Merchant. Sylvain HUDELOT, ORANGE Depuis une quinzaine d’années, Responsable ÉditorialVahagn DONABEDIAN, VOLVO IT au sein d’ORANGE. Il a successivement occupé ce poste auMagistère en Informatique École Normale Supérieure de Lyon. SI, à la R&D, au Marketing Stratégique et aujourdhui aux RH.12 ans d’expérience dans le domaine des solutions A ce titre il conçoit et met en œuvre régulièrement deset des pratiques de collaboration à distance. outils d’information et de communication innovants, parmiResponsable du pôle collaboration de VOLVO Information lesquels MyNetWork, l’une des 7 expérimentations à l’origine PTechnology délivrant tous les outils, les méthodologies et de Plazza, le Réseau Social d’Entreprise ORANGE qu’il animel’accompagnement au changement autour de la collaboration en tant que Community Manager et qui vient d’atteindrepour le groupe AB VOLVO. pour sa 1ère année 30 000 membres et 1200 communautés.
  7. 7. Page à photocopier pour préserver l’intégralité du document Merci de transmettre aux autres services concernésN SOCIETE..................................................................................... Oui, je m’inscris à la formation NOM........................................................................................... 27, 28 et 29 Mars 2012 FONCTION ................................................................................. Cochez votre formule : ADRESSE................................................................................... 27 et 28 Mars 1910 € HT ...............................................CODE POSTAL............................. 28 et 29 Mars 1910 € HTO VILLE.......................................................................................... 27, 28 et 29 Mars 2430 € HT TELEPHONE................................................................................ DATES Mardi 27, Mercredi 28 et Jeudi 29 Mars 2012 E-MAIL................................................................................. LIEU HÔTEL MERCURE / Paris Porte de Saint-Cloud ACTIVITE PRINCIPALE.................................................................. 37, Place René Clair - 92100 BOULOGNE BILLANCOURT EFFECTIF..............................APE............................................ Tél : 01.49.10.49.10I ACCÈS Périphérique : sortie Porte de St-Cloud COMMENT RÉSERVER VOTRE PLACE A 13, tunnel de St-Cloud, sortie Boulogne Pour éviter tout délai postal Parking, entrée avenue du Stade Pierre de Coubertin Télécopier au : 01 42 38 95 59 Aéroport dOrly, à 35 mn Téléphoner au : 01 42 01 48 01T Métro (ligne 9), RER C : station Issy Val de Seine ou r e t o u r ner par cour r i e r v o t r e inscription à : Autobus : lignes 72, 62, PC, 136B, 175, 126, 189 BECOMM - 44, rue du Point du Jour, 92100 Boulogne-Billancour t ou par mail : becomm@wanadoo.fr OFFRE SPÉCIALE : ÉCONOMISEZ 200 € HT ●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●● ● 2 personnes d’une même société s’inscrivent : elles CONDITIONS D’INSCRIPTION : dès réception de votre inscription, bénéficient d’une réduction globale de 400 € HT. nous vous ferons parvenir une facture valant convention de formationP ● Nos Partenaires-Conseils disposent d’un nombre limité simplifiée. N° de déclaration d’organisme de Formation : 11 92 17657 92. Les organisateurs se réservent le droit de modifier le programme, reporter d’inscriptions à un tarif préférentiel, 200 €HT de réduction. la manifestation ou en changer le lieu si les circonstances les y obligent. Si vous retournez votre inscription avant le 3 février 2012, REGLEMENT : par chèque ou par virement (banque CRCA Paris Magenta, vous pourrez bénéficier de cette réduction en prenant rendez- compte N° 51083189001 18206/00179/50) à l’ordre de BECOMM SARL, vous pour les démo-animations. à effectuer obligatoirement avant le Séminaire. Dans ce cas, n’oubliez pas de noter ANNULATIONS : elles doivent être formulées par écrit. Pour touteI annulation reçue avant le 7 Février 2012, les frais retenus seront de 10%. vos RENDEZ-VOUS avec nos PARTENAIRES ci-après : Après cette date, les frais de participation resteront acquis à BECOMM en totalité, néanmoins les participants pourront se faire remplacer. ●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●● Nous avons sélectionné pour vous des partenaires reconnus ❑ Je m’inscris et je règle pour leurs compétences et leur sérieux, ils vous apporteront ❑ 1910 € HT ❑ 2430 € HTR des solutions adaptées à vos besoins. ❑ Je m’inscris et je serais accompagné (e) 27 Mars : ❑ TRYANE ❑ IBM 28 Mars : ❑ KNOWLEDGE PLAZA de ...................................................................................... 29 Mars : ❑ INNOVATION FRAMEWORK TECHNOLOGIES Je bénéficie ainsi d’une réduction de 200 € HT*. ❑ Je m’inscris avant le 3 Février 2012 Veuillez remplir le questionnaire ci-dessous afin d’être orienté et je bénéficie donc d’une réduction de 200 € HT*,C sur la solution pertinente et efficace que vous recherchez : en prenant rendez-vous avec les Partenaires-Conseils 1. Avez-vous un projet : (cf. ci-contre). ❑ gestion des connaissances ❑ transformation des usages collaboratifs ❑ Veuillez me réserver une chambre ❑ management de l’innovation ❑ gestion de contenu non structuré le ❑ 26 ❑ 27 et ❑ 28 Mars, à l’hôtel MERCURE/ ❑ collaboration /communication unifiée ❑ messagerie ❑ IntranetS Paris Porte de St-Cloud (lieu de la formation), au tarif 2. Êtes-vous à la recherche de solutions collaboratives : préférentiel de 138 € TTC + 10 € TTC (chambre/petit déjeuner). ❑ veille ❑ recherche d’expertise ❑ outils sociaux ❑ innovation (*) Offre non cumulable Ces tarifs H.T. (+ TVA 19,6 %) comprennent les journées de formation, 3. Etes-vous à la recherche d’un outil de : la remise d’une documentation complète, les pauses café et déjeuners. ❑ indexation et catégorisation de l’information ❑ capitalisation Veuillez remplir un bulletin par personne. En cas d’inscriptions multiples, ❑ accès unifié aux intranets et bases de connaissances n’hésitez pas à le photocopier.N Le(s) soussigné(s) accepte(nt) les conditions d’inscription ci-dessus. ❑ management des idées et connaissances ❑ open innovation ❑ mesure de la performance collaborative ❑ visualisation des informations stratégiques Fait à ............................ Cachet et Signature 4. Recherchez-vous des méthodes et conseils pour: Le.................................. ❑ mise en œuvre et adoption du 2.0 ❑ animation de communautésI ❑ pilotage de l’innovation ❑ schéma directeur KM « En application de l’article 27 de la loi n° 78-17 du 06 janvier 1978, les informations qui vous sont demandées ❑ optimisation de l’efficacité opérationnelle de l’email sont nécessaires pour que votre inscription puisse être traitée par nos services. Les catégories de destinataires sont uniquement celles liées à l’exécution de votre inscription. Vous pourrez accéder aux informations et procéder éventuellement aux rectifications nécessaires. »
  8. 8. Les 27, 28 et 29 Mars 2012 L’esprit des séminaires Hôtel Mercure / Paris Porte de Saint-Cloud CARREFOURS LOGISTIQUES 3 journées de formation intensive MerciDes formations de haut niveau sur des sujets de transmettre ce documentstratégiques, basés sur des retours dexpériences. aux services concernésUNE EXPÉRIENCE EPROUVÉEUne formule éprouvée au fil de 24 années dexpérience,une pérennité qui nous a valu la réputation de Séminaires dequalité et novateurs qui répondent à vos principales préoccupationset vous ouvrent de nouveaux chemins de réflexion et daction."Très passionnant et enrichissant ! Séminaire très professionnel,on sent une réelle expérience dans l’organisation, le choix des sujetset des intervenants... Des journées bien formatrices" OMYADES INTERVENANTS COMPÉTENTS ET PASSIONNÉSChoisis pour leur compétence et leur sérieux, ils savent partager leurexpérience et livrer leur savoir-faire dans un langage clair et précis.Ils analysent le pourquoi des succès ou même de certains échecs."Les intervenants ‘parlent vrai’. Beaucoup d’expertise et d’expérience trèsenrichissantes. Et le fait de ‘pimenter’ par des chercheurs et enseignants Madame, Monsieurapportent une ouverture de plus du point de vue de la réflexion.Bravo pour le mélange…" PRINTEMPS PINAULT LA REDOUTE Quand la globalisation, le contexte économique, les contraintes et besoins businessUN SERVICE PRIVILÈGE poussent à transformer en profondeur les comportements, les organisationsPour compléter le discours "réalité terrain", nous vous offrons et les processus… Accélérer le rythme de décisions et d’innovations pour resterloccasion de rencontrer sur place quelques Partenaires triés dans la course de la compétitivité force les entreprises à s’inscrire pleinementsur le volet, Consultants ou Editeurs de Solutions, présentant dans une logique collaborative.les Méthodes et les Technologies les plus novatrices. Le durcissement des marchés, imputé en grande partie à la crise, aura révélé"Les conférences se complètent ; depuis l’état de l’art la nécessité d’amplifier le fonctionnement en réseau, de mieux connecterjusqu’à la nouveauté méthodologique." GROUPE PSA les personnes aux personnes et de construire un Savoir collectif opérationnel.DES TÉMOIGNAGES CONCRETS ET VARIÉS Démultipliant les possibilités d’interaction, les Réseaux Sociaux d’Entreprise,Une multiplicité déclairages pertinents, sources d’enrichissement quand ils sont bien orchestrés, peuvent s’avérer de puissants outils au servicepour vos réflexions à venir. de la mobilisation du Savoir et de l’Agilité des organisations.Plusieurs interventions complémentaires, parce que nous estimons Pour en tirer le meilleur profit en termes de bénéfices concrets et durables,que les séminaires monopolisés par un seul intervenant ne peuventque donner une vision étroite et incomplète dun sujet traité. s’assurer, sans pour autant les refreiner, que les initiatives collaboratives soient bien alignées sur les objectifs de productivité et de création de valeur.“Pas de réponse toute faite, pas de baratin, mais des expériencesqui permettent de se conforter dans sa propre stratégie, de se poser Cependant, l’enjeu est culturel avant d’être technologique, et l’homme est aules bonnes questions, de modifier certaines actions." STEELCASE cœur du dispositif. En surfant sur cette vague de nouveaux usages, il participe activement et directement à la création de nouvelles opportunités business.DES ECHANGES CONSTRUCTIFS Nous avons réuni pour vous 21 experts qui partageront leur vision et leursDes journées riches en contact qui privilégient des échanges expériences, capables de rebondir sur vos interrogations et de vous orienterfructueux. Un temps de débat entre chaque intervention, vers de nouvelles approches et solutions.une ambiance conviviale pendant les pauses et au déjeunerpour poursuivre la discussion et la réflexion. Dans l’attente du plaisir de vous accueillir,"Nous n’avions pas tous le même périmètre et secteur d’activité,cependant, les échanges sont fructueux.Nos besoins ne sont en fait pas si différents." ATMEL Brigitte Cattan © 2012 BECOMMUNE ORGANISATION DE QUALITÉ DirecteurUn accueil personnalisé et attentionné tout au long de votre stage.Un cadre haut de gamme pour vivre ces journées de formationdans un confort optimal. Les CARREFOURS LOGISTIQUES sont organisés par BECOMM"Ce type de formation est riche et conforme aux attentes. 44, rue du Point du Jour, 92100 Boulogne-BillancourtBravo pour lorganisation sobre et efficace ! Les échanges au-delà Tél : 01 42 01 48 01 - Fax : 01 42 38 95 59 - becomm@wanadoo.frdes présentations toujours aussi intéressants." TOTAL

×