Presentation kharrat-esiam-original

604 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
604
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
190
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Ils se déclinent - au niveau de l’ensemble d’une formation à travers un référentiel de compétences ou profil de sortie ;- et au niveau de chaque matière où ils sont explicités dans les plans de cours ;- les méthodes d’enseignement et d’accompagnement veillent à les assurer ;
  • ll s’agit donc :- d’identifier ces savoirs, savoir-faire et attitudes à travers l’établissement d’un référentiel de compétences pour chaque formation ; - de les expliciter en les formulant dans des plans de cours précis et détaillés ;- de les développer à travers les méthodes d’enseignement et d’accompagnement ;- de vérifier leur atteinte à travers les démarches d’évaluation (à trois niveaux : compétences acquises, formation et méthode d’enseignement)
  • [renforcement des liens professionnels (facilitation de procédures, création de liens commerciaux, assistance technique), insertion professionnelle des étudiants (stages, MFE, emplois), formation des étudiants (enseignement et recherche), formation des professionnels (formations continues et séminaires, bourses d’études supérieures), participation aux événements (conférences, colloques, projets)]
  • [renforcement des liens professionnels (facilitation de procédures, création de liens commerciaux, assistance technique), insertion professionnelle des étudiants (stages, MFE, emplois), formation des étudiants (enseignement et recherche), formation des professionnels (formations continues et séminaires, bourses d’études supérieures), participation aux événements (conférences, colloques, projets)]
  • [renforcement des liens professionnels (facilitation de procédures, création de liens commerciaux, assistance technique), insertion professionnelle des étudiants (stages, MFE, emplois), formation des étudiants (enseignement et recherche), formation des professionnels (formations continues et séminaires, bourses d’études supérieures), participation aux événements (conférences, colloques, projets)]
  • Presentation kharrat-esiam-original

    1. 1. Parcours d’identification et d’explicitation des Résultats d’apprentissageMaya KHARRAT SARKIS – ESIA-M – FI Parcours d’identification et d’explicitation des Résultats d’apprentissage Maya KHARRAT SARKIS Ecole Supérieure d’Ingénieurs d’Agronomie Méditerranéenne Ecole Supérieure d’Ingénieurs Agroalimentaires Faculté d’Ingénierie
    2. 2. Parcours d’identification et d’explicitation des Résultats d’apprentissageMaya KHARRAT SARKIS – ESIA-M – FI 1 - Contexte Ensemble de la formation : Chaque matière : référentiel de plans de cours compétences ou profil de sortie Méthodes d’enseignement et d’accompagnement Résultats d’apprentissage (Learning outcomes) = savoirs, savoir-faire et attitudes acquis par nos étudiants Thème au centre de la vision pédagogique du Processus de Bologne, qui place létudiant au cœur de lenseignement, et à laquelle adhère lUSJ
    3. 3. Parcours d’identification et d’explicitation des Résultats d’apprentissageMaya KHARRAT SARKIS – ESIA-M – FI 1 - Contexte Résultats d’apprentissage = savoirs, savoir-faire et attitudes acquis par nos étudiants Vérification et évaluation Développement Explicitation Identification
    4. 4. Parcours d’identification et d’explicitation des Résultats d’apprentissageMaya KHARRAT SARKIS – ESIA-M – FI 3 – Démarches et outils utilisés à l’ESIA-M A/ Les référentiels de compétences Identification des compétences requises de l’ingénieur agronome et de l’ingénieur agroalimentaire sur le marché du travail Démarche : - Anciens diplômés de l’ESIA-M • Feedback informatif continu grâce au réseau numérique « ESIA-M – anciens » consolidé depuis quelques années (renforcement des liens professionnels entre anciens, insertion professionnelle des étudiants , formation des étudiants, formation des professionnels, Discussion-débat autour des compétences participation aux événements) requises sur le marché du travail actuel • Rencontres individuelles à l’occasion de conférences thématiques, stages d’étudiants, enseignement ou encore visites personnelles • Assemblées générales annuelles tenues à l’ESIA-M
    5. 5. Parcours d’identification et d’explicitation des Résultats d’apprentissageMaya KHARRAT SARKIS – ESIA-M – FI 3 – Démarches et outils utilisés à l’ESIA-M A/ Les référentiels de compétences Identification des compétences requises de l’ingénieur agronome et de l’ingénieur agroalimentaire sur le marché du travail Démarche : - Chefs dentreprise • Rencontres individuelles à plusieurs occurrences (accueil des étudiants en stages ou PFE, conférences thématiques, réunions Précision des compétences requises par amicales...) filière • Participation aux jurys de soutenance des mémoires de fin d’études • Postes de recrutement auprès de l’administration de l’ESIA-M Exemples concrets : calcul des amendements minéraux, application de lISO 9001, contrôle statistique des procédés industriels, gestion dénergies renouvelables...
    6. 6. Parcours d’identification et d’explicitation des Résultats d’apprentissageMaya KHARRAT SARKIS – ESIA-M – FI 3 – Démarches et outils utilisés à l’ESIA-M A/ Les référentiels de compétences Identification des compétences requises de l’ingénieur agronome et de l’ingénieur agroalimentaire sur le marché du travail Outil : Elaboration d’un référentiel des compétences Spécialisées (paysagisme, viticulture, Compétences de phytopathologie...) base Spécialisées (techniques Mission générale laitières, œnologie, brasserie...) Spécialisées (systèmes de qualité, gestion des ressources hydriques...) Evaluation : Auprès des employeurs
    7. 7. Parcoursd’identification et d’explicitation des Résultats d’apprentissageMaya KHARRAT SARKIS – ESIA-M – FI 3 – Démarches et outils utilisés à l’ESIA-M Mission générale Généraliste des sciences et technologies du vivant, lingénieur agronome est un spécialiste apte à répondre aux grandes questions qui se posent dans le secteur de la production agricole et de la sécurité alimentaire ainsi que de leur contexte socio-économique et de leur durabilité. Cadre de haut niveau pour Référentiel de compétences de l’ingénieur agronome les unités de production agricole, végétale et animale, et pour les entreprises liées à lagriculture, il doit être capable de promouvoir et daccompagner les dynamiques de développement agricole au Liban. Compétences de base Gestion des sols et de la fertilisation, gestion des ressources hydriques et de l’irrigation, optimisation de l’utilisation des machines agricoles, maîtrise des techniques de production arboricoles, céréalières et légumières, connaissances en phytopathologie et moyens de lutte, maîtrise des techniques de multiplication et d’amélioration des semences, maîtrise des nouvelles techniques horticoles, maîtrise des techniques de conservation des produits agricoles, maîtrise des systèmes de gestion de l’exploitation agricole et des circuits de commercialisation, principes de l’agriculture durable, notion de paysagisme, de foresterie et d’environnement, notion de sciences alimentaires. Une bonne maîtrise des systèmes statistiques d’expérimentation et de traitements des données, des logiciels informatiques et des langues principales est de rigueur. Compétences spécialisées Application de l’agriculture durable, gestion de l’élevage, gestion des exploitations viticoles, applications de la biotechnologie, gestion des territoires et paysagisme, gestion de l’exploitation agricole et marketing, politiques agricoles, export et management international, conservation des bio ressources
    8. 8. Parcours d’identification et d’explicitation des Résultats d’apprentissageMaya KHARRAT SARKIS – ESIA-M – FI 3 – Démarches et outils utilisés à l’ESIA-M Mission générale L’ingénieur agroalimentaire assure des fonctions variées nécessitant une parfaite connaissance de laliment et des procédés industriels et la maîtrise des disciplines de gestion et de management. Au cœur Référentiel de compétences de l’ingénieur agroalimentaire des enjeux alimentaires d’aujourd’hui, il doit être formé à répondre aux nouveaux défis de l’alimentation et à mettre en place des actions d’envergure touchant à la sécurité alimentaire. Il doit être capable de satisfaire le besoin en cadres qui ne fait que saccroître au sein de lindustrie libanaise. Compétences de base Maîtrise du génie industriel alimentaire (procédés unitaires, outil industriel et diagrammes de fabrication), maîtrise des procédés de fabrication dans les filières principales (techniques laitières, meunerie, œnologie, brasserie, fruits et légumes, produits carnés), connaissance et application des sciences de l’aliment, connaissances en nutrition et santé humaine et maîtrise des principes épidémiologiques, gestion de la qualité (systèmes de qualité et sécurité alimentaire), maîtrise des systèmes de gestion de l’entreprise industrielle et des circuits de commercialisation, notion de production des produits agricoles de base Une bonne maîtrise des systèmes statistiques d’expérimentation et de traitements des données, des logiciels informatiques et des langues principales est de rigueur. Compétences spécialisées Audit et certification de qualité, marketing des produits agroalimentaires, organisation de la production en IAA, orientation santé, épidémiologie et santé publique, procédés fermentaires, technologie de l’emballage, gestion des déchets industriels, filières
    9. 9. Parcours d’identification et d’explicitation des Résultats d’apprentissageMaya KHARRAT SARKIS – ESIA-M – FI 3 – Démarches et outils utilisés à l’ESIA-M B/ Les syllabus de cours Explicitation des compétences requises par des plans de cours bien établis : enseignements requis pour atteindre ces compétences Démarche : - Révision des cursus à l’ESIA-M (matières, contenu et chapitres, volume horaire et charge de travail, TPC, nombre de crédits) • Concertation au niveau académique (enseignants de l’ESIA-M, missionnaires étrangers...) Mise à jour des cursus de l’ingénieur • Concertation au niveau administratif (Doyen, Vice- agronome et agroalimentaire rectorats, Conseils...) Exemples concrets : introduction des cours de Système de qualité en management d’entreprise, énergie renouvelables et agriculture, MSP...
    10. 10. Parcours d’identification et d’explicitation des Résultats d’apprentissageMaya KHARRAT SARKIS – ESIA-M – FI 3 – Démarches et outils utilisés à l’ESIA-M B/ Les syllabus de cours Explicitation des compétences requises par des plans de cours bien établis : enseignements requis pour atteindre ces compétences Outil : Mise en place d’un document standard de syllabus de cours Objectifs de la matière, résultats attendus de lapprentissage, contenu et répartition des séances de travail, TPC, méthode dévaluation, méthode d’enseignement, références Evaluation : Evaluation interne, entretien direct avec le professeur enseignant Syllabus 1 Syllabus 2 Syllabus 3
    11. 11. Parcours d’identification et d’explicitation des Résultats d’apprentissageMaya KHARRAT SARKIS – ESIA-M – FI 4 – Evaluation Implémentation récente : depuis la rentrée 2011-2012 Processus d’évaluation du référentiel des compétences : au moins trois ans (durée du cycle ingénieur) après l’implémentation du système (septembre 2014) • Succès rencontrés : acclamation par les anciens et les professionnels du secteur • Difficultés rencontrées : existence de contradictions au sein des avis formulés par les professionnels, surtout au niveau compétences générales vs compétences spécifiques Processus d’évaluation du syllabus du cours : l’ESIA-M se donne deux ans pour disposer de syllabus complets et perfectionnés (septembre 2013) • Succès rencontrés : intégration rapide et enthousiaste de la plupart des enseignants à ce système, jugé essentiel pour une bonne cohérence de la formation • Difficultés rencontrées : conformité de l’ensemble du corps enseignant
    12. 12. Parcours d’identification et d’explicitation des Résultats d’apprentissageMaya KHARRAT SARKIS – ESIA-M – FI 4 – Evaluation Besoins ressentis Guidance institutionnelle pour : • Sensibilisation aux résultats d’apprentissage • Incitation à l’amélioration des méthodes pédagogiques Pistes de solutions et propositions • Ateliers de rencontre autour des résultats attendus de lapprentissage englobant toute la communauté universitaire (étape réalisée et hautement appréciée) • Plaquettes ou brochures sur la vision de lenseignement à l’USJ à distribuer • Ateliers institutionnels regroupant les enseignants d’une institution autour d’une thématique particulière sur les résultats d’apprentissage et les méthodes pédagogiques -
    13. 13. Parcours d’identification et d’explicitation des Résultats d’apprentissageMaya KHARRAT SARKIS – ESIA-M – FI 5 – Pour plus d’informations… Contacter nous : Maya KHARRAT SARKIS Ecole Supérieure d’Ingénieurs d’Agronomie Méditerranéenne Ecole Supérieure d’Ingénieurs Agroalimentaires Faculté d’Ingénierie Campus Taanail, à proximité du Couvent de Taanail BP 159, Zahlé, Liban Tel : 08 543 120 – 543 121 Fax : 08542 522 Courriel : esiam@usj.edu.lb – maya.kharrat@usj.edu.lb

    ×