www.upr.tnp. 157           Union Populaire Républicaine
image de destination de tourisme de masse de bas                                                     de gamme.            ...
D’après l’analyse de l’existant, il           destination (stabilité politique et sécurité de la           apparait que la...
la diversification du produit touristique ne sont                                                     pas exploitée actuel...
Une     remise   à    niveau  des          Elargir de la gamme des produits offerts et          investissements existants ...
 la recherche de la couleur locale motivée par                                                            le rejet du cad...
L’UPR propose la conception de               commerciaux. Dans ces espaces, le citoyen            nouveaux projets urbains...
tourisme émetteur. Les agences de           tunisiens bien déterminée : niveau d’instruction et           voyages présente...
 Il faut habituer le tunisien à          Les budgets des tunisiens intègreront désormais           prendre des vacances o...
Ces organisations de tourisme social            joueront par leur intervention le rôle                                    ...
Découverte des régions et amélioration des                     La formation et l’emploi :conditions de vie du « visiteur »...
et loisirs. Si par le passé beaucoup            d’emplois étaient accessibles avec une                                    ...
La gestion et promotion                  également les frais de participation aux foires et              des unités hôteli...
Neckerman(16%, ITS 6%, Etapes               vente s’inscrivent dans une nette tendance à la            Nouvelles 5% de par...
supérieures, pratiquent de bas prix de    Pour parer à ces écueils, l’UPR propose de            vente qui ne permettent pa...
explication de la faiblesse de ces          élevée, surtout les emplois saisonniers. Afin            chiffres est la prédo...
de simplifier le système d’imposition appliqué au                                                      tourisme afin d’une...
www.upr.tnp. 174           Union Populaire Républicaine
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Tourisme à la croisée des chemins

602 vues

Publié le

Tourisme à la croisée des chemins: Notre Programme(10/14)

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
602
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
98
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tourisme à la croisée des chemins

  1. 1. www.upr.tnp. 157 Union Populaire Républicaine
  2. 2. image de destination de tourisme de masse de bas de gamme. Les investissements sont considérables dans cetteLe secteur touristique occupe une place de choix forme de tourisme de masse et de ce faitdans l’économie tunisienne avec des retouches sur contribue à la dégradation du patrimoine naturel,l’urbanisme, l’aménagement du territoire ainsi que culturel et humain ainsi qu’au déséquilibrela création d’emplois. Il assure un fort taux régional. En effet, des disparités interrégionalesd’intégration, des entrées de devises, enregistre ont été constatées car les activités touristiques sedes taux de croissance importants, opère un effet sont concentrées sur le littoral autour d’un produitd’entraînement sur les autres secteurs et génère à dimension balnéaire. La localisation de la Union Populaire Républicaineune forte valeur ajoutée. Le secteur contribue à capacité d’accueil est inégale (Hammamet, Jerbaprès de 7% du PIB et emploie 400.000 personnes et Sousse) et fragilise le secteur surtout face auxde la population active. destinations concurrentes, autour du bassinC’est un secteur à potentiel de croissance méditerranéen, qui offrent un meilleur rapportconsidérable mais également subi une forte qualité/prix pour une demande versatile etconcurrence. De plus la forme de tourisme qui infidèle, d’autant plus qu’il est inadéquat de parlerprévaut est unidimensionnelle et dégage une de fidélité en tourisme car la motivation principale du touriste c’est la découverte. www.upr.tn p. 158
  3. 3. D’après l’analyse de l’existant, il destination (stabilité politique et sécurité de la apparait que la Tunisie n’est pas région à visiter).une destination «touristique » mais Tenant compte de ces éléments l’UPR propose un« hôtelière ». L’UPR propose de modifier cet état programme de redéploiement du secteur aude fait en la transformant en une véritable niveau de l’offre et de la demande.destination touristique, qui assure la promotiondu secteur tant sur le plan national L’UPR propose des réajustements concernant :qu’international.  La rentabilisation des investissementsUne destination touristique n’est pas un produit existants : hôtellerie et infrastructuretouristique, ni un simple lieu de visite mais une Union Populaire Républicaine aéroportuaire ;entité prise dans son intégralité. Elle se compose  la diversification de l’offred’un ensemble d’éléments comme l’accès, la  La gestion et promotion des unités hôtelièresvaleur intrinsèque de la région ou encore le lieu à  L’emploi et la formationvisiter, les prestations (principales et secondaires),la nature de l’hébergement, le personnel encontact, la culture et même la dimensionhistorique. Elle intègre des caractéristiques del’environnement ainsi que le risque perçu envers la www.upr.tn p. 159
  4. 4. la diversification du produit touristique ne sont pas exploitée actuellement. De préserver le tourisme de masse en La rentabilisation des améliorant les conditions de sa investissements commercialisation.En effet, les structures d’accueil sont localisées Un moratoire sur les investissements pour lasur les côtes, où Hammamet, Sousse, Monastir et création d’hôtel dans les régions balnéaires etDjerba comptabilisent 77% de la capacité partout sur les hôtels de 4 et 5 étoiles et uned’accueil totale, ce qui fragilise le secteur. revalorisation dans l’exploitation de ces derniers Union Populaire Républicaine (déclassement de certaines unités et mise enUn rééquilibre régional (aménagement, valeur d’autres, afin de développer à la fois uninfrastructure, emplois), en fonction des tourisme de haut de gamme et un tourisme departicularités de chaque région (tourisme masse qui ont chacun sa clientèle.saharien, tourisme culturel, tourisme de congrès,tourisme vert, tourisme archéologique… agri L’infrastructure aéroportuaire doit êtretourisme, toutes ces formes de tourisme qui rentabilisée par une politique d’encouragementconstituent des niches porteuses qui permettent des vols intérieurs tant commerciaux que touristiques. www.upr.tn p. 160
  5. 5. Une remise à niveau des Elargir de la gamme des produits offerts et investissements existants pour les promouvoir des produits éco touristiques, pourconformer aux normes internationales. promouvoir les régions défavorisées qui offrent des richesses naturelles importantes et qui Diversifier l’offre qui doit être adaptée à chaque s’adressera à une clientèle particulière (cible desrégion et développer des activités para éco touristes, études des différents profils d’écotouristiques pratiquement inexistantes (véritables touristes)parcs d’attraction, complexes sportifs et culturelsaccessoires, des parcours de santés, des curiositésrelatives à des villes ou même des villages…) Union Populaire Républicaine www.upr.tn p. 161
  6. 6.  la recherche de la couleur locale motivée par le rejet du cadre de vie habituel qui peut être Diversification de l’offre satisfaite par un produit touristique authentique  la recherche de lépanouissement physiqueDepuis les années 2000, les grandes tendances de à travers des activités corporelles afin dela demande touristique européenne énoncent que compenser le stress lié à la vie active :le touriste est moins enthousiaste, moins spontané tourisme sportifet exprime son achat de loisirs tout comme ses  Le désir de fêtes et de distractions familialesautres achats, en termes de valeur qu’il faut et collectives locales et singulières, par Union Populaire Républicainejustifier. Suite à cette réalité, le marché touristique opposition à la solitude, la routine et à las’est élargi et de nouveaux segments spécifiques, monotonie de la vie quotidienne : tourismevoire des niches tels que les retraités ou « les de découverte, convivialité, chaleurseniors », les jeunes, les « ados », les familles, les humaine.personnes seules, sont apparus.  Le désir d’apprendre qui favorise le tourismeL’UPR propose de considérer ces créneaux de culturel, les destinations authentiques, accueillantes et exotiques.demande pour ajuster l’offre en fonction de cesattentes : www.upr.tn p. 162
  7. 7. L’UPR propose la conception de commerciaux. Dans ces espaces, le citoyen nouveaux projets urbains à caractère tunisien sera traité comme un usager, voireludique, touristique et festif sont souvent appelés comme un client pour éviter la ghettoïsation.à jouer le rôle de projets "locomotive" cest-à-dire L’UPR souligne l’importance du couple : tourismeêtre des projets structurants pour lensemble de la - culture dans le la promotion du tourisme. Ilville, que ce soit dans les périphéries urbaines ou appelle à considérer le tourisme comme undans le centre-ville. Ces tendances auront des vecteur depromotion internationale de l’activitérépercussions notables sur lurbanisme et, de touristique et de l’image de la Tunisie et unmanière plus générale, sur la manière de élément d’animation de la ville. La culture dvantconcevoir la ville : les loisirs, la fête, la culture, être considérée comme une des locomotives du Union Populaire Républicainegagnent des espaces qui jusquà une date récente développement touristique.étaient affectés à d’autres fonctions : les frichesindustrielles deviennent des lieux culturels ou des La politique proposée par l’UPR en faveur duplateaux de tournage cinématographique, les tourisme régional est la volonté de promouvoir laports industriels se transforment en lieux de Tunisie et ses multiples territoires commepromenade, et soffrent à la contemplation de destination de voyages. Pour cela il faudraittouristes et visiteurs, les usines désaffectées se envisager un rapprochement, en région, destransforment en parcs de loisirs ou en centres acteurs du tourisme récepteur et des acteurs du www.upr.tn p. 163
  8. 8. tourisme émetteur. Les agences de tunisiens bien déterminée : niveau d’instruction et voyages présentes sur les territoires de revenus élevés. Si ce créneau était encouragéseraient capables de créer des emplois mais aussi par une stratégie de promotion, les gains auraientpromouvoir les régions été significatifs pour le secteur.La demande nationale, l’UPR propose : L’UPR propose :La promotion du tourisme intérieur permettrait  De procéder à un un allotement auxl’intégration du secteur au niveau de la demande tunisiens à travers des conditions de Union Populaire Républicaineet serait intéressante à plus d’un titre. réservations spécifiques quelque soit la saison avec une offre intéressante en terme de qualité/prix.Il faut noter que la clientèle nationale existe mais  En revanche le tunisien doit se plier auxelle n’est pas canalisée et joue plutôt le rôle de exigences requises : il doit passer par une« roue de secours » (6% en 2009 en haute saison agence de voyages, effectuer sescontre 17% en basse saison).Cette demande se réservations suffisamment à l’avance,développe spontanément, pour une catégorie de respecter les réglementations en vigueur. www.upr.tn p. 164
  9. 9.  Il faut habituer le tunisien à Les budgets des tunisiens intègreront désormais prendre des vacances organisées en une part significative consacrée aux vacances. Tunisie, découvrir son pays et faire des Cette clientèle permettra de maintenir les rencontres. Ceci permettrait non seulement dépenses en se rationnant sur d’autres achats. à épanouir le tunisien mais aussi à faire sortir Banaliser les vacances le touriste du « ghetto » hôtelier. L’UPR songe à développer des moyens dePar ailleurs, la banalisation des congés, les grands transports en communs rapides permettant deaménagements touristiques du littoral et de la rejoindre facilement les lieux de villégiature. Il fautmontagne permettent d’accueillir des vacanciers que les vacances deviennent un acquis social pourtunisiens. De plus le développement du tissu Union Populaire Républicaine les tunisiens qu’ils pratiquent régulièrement etassociatif issu de l’éducation populaire, la constamment. Il faut également penser àlégislation relative aux comités d’entreprises dans l’évolution des goûts et des formes de prises deles grandes entreprises, et les services municipaux vacances qui changent selon les générations et les(colonies de vacances) pourront faciliter situations économiques. Les vacances dans lesl’accession aux vacances pour les familles les plus comportements de consommation de lamodestes, dans des structures d’hébergement population tunisienne contribueront ainsi à créerspécifiques. une véritable économie du tourisme. www.upr.tn p. 165
  10. 10. Ces organisations de tourisme social joueront par leur intervention le rôle L’ouverture sociale : l’UPR préconise que:d’amortisseurs sociaux au regard des départs envacances deviendront au fil du temps de  le tourisme ne doit plus être synonyme devéritables opérateurs touristiques participant de « promotion sociale » permettant à unefaçon significative à l’économie du tourisme tant catégorie de privilégiés de prendre despar le volume d’activité qu’elles créent que par le vacances, il doit entrer dans les habitudes denombre d’emplois qu’elles génèrent, souvent vie du citoyen tunisien. Le déploiement dud’ailleurs dans une démarche d’insertion de jeunes tourisme intérieur permettrait au tunisienen difficulté. moyen de gérer son budget autrement en y Union Populaire Républicaine intégrant les vacances et ainsi à développer des traditions et des habitudes en matière de tourisme. www.upr.tn p. 166
  11. 11. Découverte des régions et amélioration des La formation et l’emploi :conditions de vie du « visiteur » et du « visité »Les petits hôtels ou les pensions de famille sont Depuis les deux dernières décennies lefavorisées, car ils évitent la ghettoïsation utilisée rendement de l’emploi stagne : La corrélationdans les grands clubs et les hôtels de luxe. Les entre investissement et emploi n’est plus vérifiéepetites unités permettent de voyager« simplement » tout en intégrant le touriste dans Par ailleurs, les emplois dans ce secteur sontles lieux visités, tant avec la nature que les caractérisés par une forte saisonnalité et un faible Union Populaire Républicainepopulations d’accueil. De plus ces unités para niveau de qualification et de rémunération, ce quihôtelières permettent aux familles de profiter les rend peu attractifs auprès des jeunes. Doù undirectement du tourisme en plus de l’économie de fort taux de rotation des personnels et unela nourriture et de l’énergie. difficulté à stabiliser un personnel compétent. Les métiers du tourisme peuvent être subdivisés en trois grandes catégories : voyage, hébergement www.upr.tn p. 167
  12. 12. et loisirs. Si par le passé beaucoup d’emplois étaient accessibles avec une L’UPR propose également d’utiliser la main-faible qualification, la recherche de la qualité dans d’œuvre locale pour créer des emplois dans lales prestations offertes, les évolutions région et développer la notion « d’attache » deenregistrées et la tendance à intégrer de l’individu à sa communauté. Chaque emploinouvelles attentes des clients, font que désormais direct, produit par le tourisme, représente uneles niveaux de formation requis soient spécialisés personne en plus qui va dépenser localement etet relatifs à l’activité voyage, hébergement et génère des emplois indirects liés aux services deloisirs. support comme la vente de réservations d´hôtels, de maison d’hôtes, de consommation, d´artisanat, Union Populaire Républicaine d´équipements,...L’UPR propose de réguler ce dysfonctionnementpar :  Le recours et l’intensification du tourisme local constitue un facteur de stabilisation de l’offre et l’emploi dans le milieu touristique. www.upr.tn p. 168
  13. 13. La gestion et promotion également les frais de participation aux foires et des unités hôtelières aux salons internationaux du tourisme. Le produit touristique tunisien, étant unidimensionnel est commercialisé par les TOLa promotion et la commercialisation du produit étrangers et essentiellement européens, soustouristique tunisien à l’étranger, s’effectue quasi forme de « packages » une formule incluant leexclusivement par l’ONTT. Le budget publicitaire billet d’avion et le séjour. Les catalogues quis’élève à près de 40MD en 2005, dont l’Etat offrent la Tunisie sont confectionnés par ces « mastodontes » du tourisme international qui exercent une pression sur les hôteliers tunisiens Union Populaire Républicaine face auxquels ces derniers n’ont pas le poids. Ils se trouvent dans l’obligation de vendre les lits aux prix fixés par les TO, sans quoi la Tunisie ne serait pas commercialisée. En outre les hôteliers tunisiens ne sont pas parvenus à s’unir ou au moins à coordonner leurs activités, afin de ne pasfournis près de 80% du montant, le reste étant subir les conditions de commercialisation souventalimenté par les Tours Opérators. L’ONTT assure sévères des TO européens (TUI (10,2%), www.upr.tn p. 169
  14. 14. Neckerman(16%, ITS 6%, Etapes vente s’inscrivent dans une nette tendance à la Nouvelles 5% de part de marché). Face baisse.à ce rapport de force ou plutôt cette négociationinéquitable, les prix de vente pratiqués par leshôteliers tunisiens, sont très faibles car leurprincipal souci est le taux de remplissage.Ce circuit favorise le tourisme de masse, Même si le ministère du tourisme a pour attributionn’améliore pas les services hôteliers et touristiques de fixer des standards relatifs à l’aménagement etofferts et c’est la raison pour laquelle certains l’équipement des unités hôtelières, il est un fait avéréhôtels de 5 étoiles, offrent des services de 3 que les standards tunisiens sont nettement moins Union Populaire Républicaineétoiles. De plus la clientèle qui est adressée à la exigeants que les standards internationaux, l’ONTT veuille au classement et auTunisie est une clientèle bas de gamme. déclassement des hôtels.Le taux d’occupation, les prix de vente et le Les prix de vente des nuitées varient théoriquementrevenu par chambre disponible constituent les selon les zones touristiques et les saisons. Or, enprincipales mesures de la performance réalité ce sont les TO qui négocient (pour ne pas dire fixent) les prix pratiqués. Il est important decommerciale d’un établissement hôtelier. Sous noter qu’en Tunisie nous n’avons pas del’effet de la concurrence internationale, les prix de Tourisme de luxe, même les hôtels de catégories www.upr.tn p. 170
  15. 15. supérieures, pratiquent de bas prix de Pour parer à ces écueils, l’UPR propose de vente qui ne permettent pas de les professionnaliser le secteur en :classer sur le plan international dans la catégorie ° N’encourageant que les professionnels àde l’hôtellerie de luxe. bénéficier des apports de financements et crédits.Or en Tunisie on constate le plus fréquemment ° Exigeant pour tout nouveau projet une gestionque: rigoureuse obéissant aux normes.La propriété de l’établissement hôtelier et sa Union Populaire Républicainegestion sont entre les mêmes mains,L’affiliation à une enseigne à forte notoriété(qu’elle soit locale ou internationale) sedéveloppe timidement. Cet indicateur (nombre de nuitées/capacité miseLa gestion pour compte reste une pratique peu en exploitation) de performance est le plus utiliséutilisée. en termes d’analyse de l’activité hôtelière. Malheureusement les taux d’occupation de l’hôtellerie tunisienne sont faibles. La principale www.upr.tn p. 171
  16. 16. explication de la faiblesse de ces élevée, surtout les emplois saisonniers. Afin chiffres est la prédominance en Tunisie d’assainir leur situation financière, les hôtelierdu tourisme balnéaire de masse qui se traduit par essayent de compresser au maximum leursune concentration des arrivées de touristes en charges fixes.saison estivale (taux de remplissage de 80 à 100%) Le recours à l’emploi saisonnier fait que leset laisse les hôtels peu fréquentés sur les autres charges fixes diminuent mais que la qualificationsaisons (taux de remplissage de 25%). des recrutés laisse à désirer et a tendance àLe revenu par chambre a tendance à diminuer devenir une règle générale pour le tourismerendant la situation encore plus difficile. L’analyse tunisien. Or ce constat a de graves répercussionsdes coûts des hôtels montre bien la vulnérabilité sur la qualité des services hôteliers. Union Populaire Républicainede ces structures surtout face à un taux Gestiond’occupation faible et une conjoncture difficile dufait de la concurrence au sein du bassin Le secteur touristique détient à lui seul 25% duméditerranéen, de la crise financière montant de la dette nationale. La santé financièreinternationale et de l’instabilité politique. de certaines entreprises hôtelières mérite un audit.Le tourisme est un secteur a forte intensité detravail, la rubrique « frais de personnel » est très En l’absence de données précises, l’UPR propose : www.upr.tn p. 172
  17. 17. de simplifier le système d’imposition appliqué au tourisme afin d’une part d’éviter les doublesD’évaluer les possibilités de survie des emplois et d’autre part d’aménager certainesétablissements en cessation de payements et de modalités d’imposition de contrôle afin d’inciter àne pas hésiter à les reconvertir en entreprise para la transparence.touristique ou d’utilité publique. de revoir les bases d’imposition et de traiter lesLa fermeture ou la reconversion de certaines différents métiers du secteur de manièreunités réduira l’offre globale et pourra amener une spécifique : hôtelier, agent de voyage, guide,revalorisation du produit en augmentant la chauffeur indépendant, entreprise de location dedemande. voiture… Union Populaire RépublicaineDe cesser d’encourager les non professionnels àinvestir dans ce secteur.De donner plus d’autorité au syndicat des hôteliersafin d’harmoniser l’offre et de lutter contre lebradage. www.upr.tn p. 173
  18. 18. www.upr.tnp. 174 Union Populaire Républicaine

×